Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Utiliser la Sympathie Pour Devenir Plus Populaire ?

Dynamiques sociales

Comment Utiliser la Sympathie Pour Devenir Plus Populaire ?

Comment Utiliser la Sympathie Pour Devenir Plus Populaire ?


Vous vous demandez comment font les mecs populaires pour être tant appréciés ? Quel est leur secret pour que tout le monde les estime ?

Vous pensez sûrement que que leur aisance sociale est innée… mais vous vous trompez. Leur secret est en fait extrêmement simple : ils sont sympathiques.

Aujourd’hui, découvrez comment utiliser la sympathie pour devenir plus populaire !

Pourquoi la sympathie est-elle si efficace dans notre vie sociale ?

Que ce soit dans votre vie professionnelle ou avec vos amis, vous voyez bien que les gens les plus sociables tirent des avantages de leur popularité.

Quand vous êtes sociable, vous avez plus de rendez-vous avec les filles, plus de potes, plus d’opportunités.

Dans une soirée, les personnes sociables se font directement remarquer et tout le monde veut leur parler.

La sympathie est un moyen très efficace pour devenir populaire, car nous apprécions naturellement les gens qui sont sympathiques avec nous.

Le fait de se sentir apprécié joue un rôle dans notre plaisir d’être avec la personne sympa.

Et ce plaisir est un moteur dans tous les domaines, professionnel ou personnel.

Entre un expert odieux avec vous, et quelqu’un d’un peu moins bon mais sympa avec vous, vous faites vite votre choix (sauf quand c’est Dr House) !

La science a même confirmé l’importance de la sympathie.

Dans la revue australienne de psychologie, une étude montre que vous avez plus de chances de conserver votre travail grâce à votre sympathie avec les autres – bien plus que grâce à vos compétences techniques et à votre talent !

Comment est-ce possible ?

Les personnes sympathiques rendent le travail des autres plus agréable.

Travailler avec eux demande moins d’efforts.

Si vous aussi vous voulez devenir populaire et profiter des effets de la sympathie, découvrez ces 6 astuces pour être plus sympathique.

Comment être plus sympathique ? 6 techniques pour devenir populaire

1) Appréciez les gens pour être vous-même apprécié

C’est à la fois le conseil le plus simple mais aussi le plus efficace sur la sympathie.

Plus vous aimez les gens, plus les gens vous aimeront en retour.

L’explication, c’est que vous n’avez pas peur d’être rejeté par la personne si elle vous apprécie déjà.

En les appréciant, vous ne prenez aucun risque car vous savez que c’est réciproque.

Les hommes souffrent en effet d’un biais cognitif courant.

Nous pensons que nos sentiments transparaissent clairement dans nos actions et nos paroles, alors qu’en fait ce n’est pas le cas.

Une étude des universités de Manitoba et de Waterloo au Canada a montré que comme nous avons peur de ne pas être appréciés, nous cachons nos propres sentiments envers les autres.

En résumé, de peur que les gens ne nous apprécient pas, on ne leur montre pas qu’on les apprécie.

Le poète suisse Henri-Frédéric Amiel déclarait d’ailleurs : “Autant je suis sensible à la sympathie, autant je déteste la solliciter.

Cette phrase illustre bien le cercle vicieux qui s’installe. Pour le briser, faites le premier pas et montrez que vous appréciez votre interlocuteur !

De plus, de manière inconsciente, cela plaît à votre ego de savoir qu’il est apprécié.

2) Montrez aux gens que vous les appréciez

Personne n’est jamais certain d’être apprécié.

Nous essayons tous de savoir si nous avons fait bonne impression auprès des autres.

En réalité, c’est impossible de le savoir, et nous sommes constamment dans l’incertitude.

C’est pour ça que les gens aiment savoir qu’on les apprécie.

Une étude de Monika Moore, chercheuse en psychologie à l’université de Saint a montré que nos gestes ne sont pas interprétés clairement par les autres.

Pour étayer son hypothèse, elle a étudié le flirt entre les hommes et les femmes.

Pour voir si nos signes d’intérêt étaient compris, elle a calculé le nombre de regards qu’une femme doit lancer à un homme pour que celui-ci comprenne qu’il peut venir l’aborder.

Et le résultat est de… 13 regards !

Vous comprenez donc que les autres ont du mal à saisir notre intérêt.

Imaginez combien ce serait plus facile de dire directement aux gens que vous les appréciez !

Mon conseil : n’hésitez pas à dire à un pote, ou un pote de pote que vous le trouvez fun, intéressant ! Ca ne fera pas de vous un faible ou un « fragile », bien au contraire.

3) Montrez aux gens que vous êtes comme eux

On dit que les opposés s’attirent, mais c’est plutôt le contraire que l’on observe.

Des études ont montré que nous avons plus de chances d’apprécier la personne quand nous considérons qu’elle est comme nous.

Dans Influence et Manipulation, Robert Cialdini a réalisé une expérience.

Quand une personne choisie au hasard trouve un portefeuille perdu, elle a 40% de chances en plus de l’amener à la police si elle trouve dans le portefeuille des signes montrant que le propriétaire lui ressemble.

En d’autre termes, vous êtes plus susceptible d’aider quelqu’un qui vous ressemble.

Les points communs favorisent le contact.

Par exemple, à une soirée où je connaissais personne, je discutais rapidement avec des inconnus mais nos conversations n’étaient jamais fun et ne duraient pas longtemps.

C’est lorsque j’ai rencontré une fille qui était stagiaire, comme moi, que j’ai eu une vraie conversation.

Notre point commun nous a rapproché car nous avons parlé de nos expériences respectives, nos moments de galère, nos boss horribles…

Mon conseil : dans une conversation, essayez toujours de trouver ce qui vous lie aux autres pour être plus apprécié !

4) Apprenez à écouter !

Vous n’avez pas forcément besoin de ressembler à votre interlocuteur pour qu’il vous apprécie.

En revanche, ce qui est important est que vous sachiez l’écouter et le comprendre.

Dans un article du Guardian, la journaliste Moya Sarner parle de tous les bénéfices qu’elle a eu en apprenant à écouter.

Elle a demandé des conseils à des spécialistes : les volontaires des lignes d’écoute téléphonique.

En appliquant ces conseils, elle a constaté une amélioration de ses relations.

Voilà deux de ses conseils :

Apprenez à écouter l’autre et à vous concentrer sur ce que la personne dit, et pas sur ce que vous allez répondre.

Concentrez-vous sur la réception du message, au lieu d’anticiper votre réaction.

Reformulez ce que dit la personne pour être certain d’avoir compris.

Voir vos efforts pour cerner exactement ce qu’elle pense va rassurer la personne à qui vous parlez, et lui montrer que vous vous intéressez à elle, que vous vivez l’instant avec elle, sans chercher à être plus intéressant, sans chercher à la contredire…

5) Mettez votre interlocuteur en lumière

Quand vous êtes deux, à quoi bon vous attribuer tous les mérites ?

Une excellente façon de faire plaisir à la personne est de lui faire sincèrement sentir son importance.

Faites des compliments. Pour cela, pas besoin de mentir.

Contentez-vous de reconnaître ce qu’elle vous a apporté.

Par exemple, quand vous travaillez à deux sur un projet de groupe.

Lorsque quelqu’un donne une idée, dites-lui que c’est très utile et que sa contribution vous aide.

Plus vous valorisez vos interlocuteurs, plus ils vous apprécieront.

Mon conseil : soyez un bon « manager » dans la vie, faites briller votre entourage sans tirer la couverture à vous. Un bon exemple ? La réponse suivante, en interview d’après-match.

« On a fait le travail tous ensemble, c’est vrai que c’est moi qui marque ce but mais pendant tout ce match, on a bien défendu ensemble. On a fait tous les efforts ensemble, et nous sommes récompensés par cette place en finale. On a fait le job, on s’est déchiré. Il y avait 11 chiens sur le terrain. »

Samuel Umtiti reconnaissant le travail du groupe entier, sans vouloir prendre toute la lumière. Gardez cet état d’esprit et vous gagnerez en sympathie.

6) Soyez honnêtes !

Quand vous montrez des points communs ou quand vous faites des compliments, vous devez rester sincère.

Mentir réduirait à néant tous vos efforts.

Lors d’une étude menée l’université de Californie à Los Angeles, on a demandé à un panel de noter 500 adjectifs selon leur importance pour trouver quelqu’un sympathique.

Les mots les mieux notés n’étaient pas le fait d’avoir de l’esprit ou d’être attirant, mais les mieux notés étaient l’honnêteté et la capacité à comprendre l’autre.

Trouvez de vrais compliments à faire, trouvez de vrais points communs.

N’essayez pas d’être quelqu’un d’autre pour être apprécié !

Mon conseil : pareil en drague ! Ne vous mettez pas à écouter l’artiste préféré de la fille que vous voulez séduire, juste pour avoir un point commun supplémentaire !
Devenez intéressant, développez votre propre personnalité !

Pour conclure, pour être sympathique …

Ne vous prenez pas la tête.

Le meilleur moyen d’être sympathique, ce n’est pas de chercher à être apprécié ! C’est de ne pas avoir ce besoin constant de validation, c’est de faire ce qui vous plaît sans attendre que les autres trouvent ça génial !

Je me souviens d’un de mes premiers coachés, un champion de pétanque qui craignait de ne pas être assez intéressant avec les filles, et qui me demandait s’il devait changer de sport.

La réponse est non, évidemment ! Restez vous-même ! Il était bien plus sympathique quand il parlait avec passion de pétanque, que s’il avait essayé de devenir quelqu’un d’autre !

Et une fois que vous savez ce que vous aimez, et qui vous êtes, partez à la découverte des autres, apprenez à les connaître, intéressez-vous sincèrement à eux !

En vous concentrant sur les autres et en étant curieux, vous aurez naturellement des conversations avec les autres et vous serez considéré comme sympathique.

Sélim, coach social

Lire la suite
15 Commentaires

15 Comments

  1. Oimat

    27 août, 2018 à 18:36

    « des études ont montré que… »
    « un chercheur a prouvé que… »

    C’est bien beau d’étaler sa science comme ça, mais si on ne peut la montrer aux autres…
    Je serais très intéressé d’avoir l’intégralité des liens vers les susnommées études ;)
    C’est toujours plus pro. Et si à l’avenir, on pouvait les avoir directement dans les articles…

    Merci :D

    • rassil

      7 septembre, 2018 à 04:27

      oui mais il a cité quelques noms de ceux qui ont réalisé les études, une petite recherche sur le net pour vérifier c’est facile, d’ailleurs le coach lui mm a fait l’objet de l’une de ces études sur le terrain (celle avec la stagiaire) donc c’est une recherche en moins :D
      Par contre, 13 regards pour que le message puisse enfin être compris!! whaaat? la psychologue a réalisé l’expérience sur des loutres attardées ou quoi? les mecs étaient aveugles ou est-ce les filles qui louchaient exprès histoire de rendre ça plus compliqué ???

    • lexa

      8 septembre, 2018 à 11:32

      C’est surtout triste que la fille soit inactive de peur de se sentir ridicule, fille facile. Heureusement les mentalités ont un peu changé avec un peu plus d’égalité dans la seduction meme si il y a encore bcp de chemin.

    • Sylvain

      10 septembre, 2018 à 11:32

      Bon apres ce n’est pas encore pour demain la veille que l’on se fera aborder à tous les coins de rue ;)

    • lexa

      10 septembre, 2018 à 16:35

      Sur le sujet de montrer que l’on apprécie la personne, je trouve dommage que les filles ne le montre pas par l’action mais que pas des petits signes.

      En effet ce ne sera pas demain la veille qu’elles seront dans l’action malheureusement à cause de l’éducation, de la société.

      Il faut juste les encourager, les rassurer que l’on ne les jugera pas et que c’est tout à fait normal de séduire activement même si on est une fille.

      Ce serait ainsi bcp plus simple d’avancer tous dans l’action.

  2. Romain

    31 août, 2018 à 13:29

    Tout à fait d’accord avec l’article !
    D’ailleurs, tous les principes évoqués peuvent être retrouvés dans le livre « comment se faire des amis » de Carnegie

    • Sylvain

      2 septembre, 2018 à 12:06

      Toujours interessant Carnegie !

  3. narval

    2 septembre, 2018 à 01:25

    Attention avec ca car etre populaire veut pas dire choper, je le vois avec des potes
    On peut etre tres populaire et ne pas ou peu choper. par contre des mecs pas tres populaires (et qui s’en foutent des autres mecs et meme de la plupart des femmes sauf celles qui les interessent) choper a tour de bras car le gars montre de la valeur au yeux des femmes. Ils correspondent a ce que les femmes cherchent a un moment determiné dans un environnement determiné. C’est de la socio et meme presque du marketing.

    • NicoKVP

      2 septembre, 2018 à 16:56

      Malgré le nom du site, ArtdeSeduire ne parle pas QUE de techniques pour choper :)

      Etre sympathique et populaire n’est pas une garantie de choper, par contre être antipathique et renfermé est la garantie de rester dans son coin à ruminer en regardant un autre type ouvert et apprécié se créer des opportunités (après il les exploite bien ou pas, c’est un autre sujet).

    • narval

      3 septembre, 2018 à 20:19

      non, je connais des gars desagreables avec quasi tout le monde (et meme certaines femmes qui gravitent autour) qui ont plusieurs filles qui gravitent autour car ils ont de la valeur en terme de physique, de statut etc
      arretons les clichés et commencons une reflection d’ensemble
      et ils chopent plus que d’autres mecs avec un tres bon relationnel et avec physique correct.
      Ca ne veut pas dire que je pense qu’il faut faire de meme mais c’est interessant. pour progresser il faut comprendre le monde tel qu’il est…

    • Sylvain

      4 septembre, 2018 à 11:35

      Apres c’est quand il y a réellement une différence de statut, style une star qui ignore ses groupies. Mais bon quoi qu’il arrive ce n’est pas un bon modele à prendre, ce sont peut etre des gens qui attirent par leur physique ou leur argent des femmes qui sont en quete de ça mais ils ne pourront pas les garder s’ils ont un comportement désagreable. la clé c’est de travailler l’ensemble : le physique, le statut, le relationnel, le cercle social. Et tout ce qui va avec ;)

    • narval

      9 septembre, 2018 à 12:30

      Le gars qui a ce comportement (il jete en public parfois certaines femmes qui gravitent autour et ca donne une image sociale pas terrible) c’est meme pas sur le statut social, c’est plutôt le physique (meme si juste bogoss) et un style un peu badboy (le style joue aussi) qui plait dans un milieu. En fait il correspond a ce que les femmes vont chercher dans ce milieu determiné je crois. connaissant certaines nanas, elle sont non seulement exigeantes mais parfois tres capricieuses sur le style et/ou physique des mecs et le mec qui entre dans leurs schema ou plutôt leurs delires, c’est bingo. D’autre part quand tu as le choix comme les femmes tu peux te permettre d’etre capricieuse.. pour les mecs c’est du marketing ou du packaging dans un sens. Le mec est l’offre et la femme la cliente.

      Par ailleurs un gaisnbourg, moche comme un pou, alcoolo , vulgaire et impoli se tapait les plus belles femmes (actrices etc inacessibles aux ommun des mortels) car il possédait une VSP immense . Imaginez le meme gars sans sa VSP immense , il serait sdf.

      De plus autre sujet tabou, quand un mec a un statut tres elevé (pdg, sportif de haut niveau) les femmes acceptent parfois de partager un mec.
      j’ai connu un sportif de haut niveau, il avait 4 nanas officielles (elle etaient bien sur au courant pour les autres) plus toutes les autres non officielles je suppose

    • Sylvain

      10 septembre, 2018 à 12:08

      Hello Narval,

      Après, il faut garder en tête que ce que l’on voit nous c’est juste la partie émergée de l’iceberg. ce qui fonctionne, c’est le différenciel qu’il peut exister entre la façon dont le mec va traiter monsieur tout le monde et la façon dont il va traiter la fille en question. C’est aussi ça qui est attirant : insupportable avec les autres mais tout doux avec moi ;) Pour le reste, c’est sur qu’il y a des femmes qui sont pretes a tout accepter pour etre avec un mec qui a de l’argent. A chacun de voir si c’est vraiment le genre de fille qu il recherche…:)

  4. lexa

    8 septembre, 2018 à 11:39

    Je me retrouve un peu dans le meme cas que le type qui fait de la pétanque. Pas évident du tout s’intéresser la personne même en essayant de faire ressortir des emotions de ce que l’on ressent.

    Une fois une fille pratiquait un de mes hobbies (planche àvoile voile) et nous avons pu en parler sinon je dirais que cela m’apporte que des points négatifs de parler de mes vrais passions. Ou alors je ne suis pas bon en storytelling

    • Sylvain

      10 septembre, 2018 à 11:34

      Hello,

      Tout se travaille ! Quand c’est comme ça, l’idée ca peut aussi de la faire se dévoiler un peu. Tu expliques, moi je vais de la planche à voile et ça me fait resseentir ça, ça et ça. Et toi, a quels moments tu ressens ça?

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Dynamiques sociales