Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Oublier Cette Fille Que Vous Connaissez à Peine ?

oublier une fille que vous ne connaissez pas

Relation Homme Femme

Comment Oublier Cette Fille Que Vous Connaissez à Peine ?

Comment Oublier Cette Fille Que Vous Connaissez à Peine ?


Que vous passiez vos journées à la dévorer des yeux en cours ou au travail, l’ayez rencontrée il y a peu, sortiez d’un premier rencard ou veniez tout juste de coucher avec elle, cette fille qui vous est encore largement inconnue ne devrait pas occuper vos pensées plus que de raison.

Si tel est le cas, voici de quoi vous sortir de cette galère qui n’a d’amoureuse que le nom.

1. Comprenez comment fonctionne l’obsession amoureuse

Pour la faire courte et pour citer Stendhal : « Il suffit de penser à une perfection pour la voir dans ce qu’on aime ».

Ou pour le dire autrement : le mystère déchaîne les passions.

Au-delà du fait que les femmes se révèlent très douées pour laisser transparaître telles ou telles opportunités, il vous revient tout d’abord de ne pas prendre vos désirs pour des réalités.

Si l’engrenage de l’obsession intervient très tôt chez les mecs*, c’est en grande partie dû à cette satanée manie d’idéaliser les femmes, notamment en voulant faire correspondre à un physique des qualités morales.

Mais non, les grands yeux clairs ne sont pas synonymes de pureté et d’innocence.

Et oui, une femme peut s’habiller avec goût et être une fieffée @&#%…

Et non, les complexes ne garantissent pas une forme d’empathie ou de bienveillance.

* Avant même de coucher, tandis que chez les femmes ce serait plutôt après.

2. Ne vous enflammez quand vous réussissez une interaction

Un grand bravo pour avoir eu le courage d’aller la voir et un grand bravo pour avoir chopé un moyen de la revoir, mais la partie ne fait que commencer !

Un ajout sur un réseau sociaux n’engage pas plus que ça et un numéro de téléphone à une époque où plus personne ne s’appelle ne vaut guère mieux.

Aux célébrations prématurées, préférez plutôt un léger pessimisme gage de protection face aux espoirs déçus. Si râteau il y a, vous aurez évité de trop divaguer durant ce laps de temps.

Antonio Gramsci, un penseur politique italien du début du siècle dernier, parlait « de l’optimisme de l’action et du pessimisme de la pensée ». En matière de drague, soyez gramscien.

3. Pas de réponse est une réponse

Alors oui faire la morte n’est ni loyal, ni respectueux, mais question de forme mise à part, sur le fond le message est clair : elle n’a pas envie de vous revoir.

Pas besoin de chercher le pourquoi du comment.

Et non, si elle ne vous recontacte pas, ni il ne lui est « arrivé quelques chose », ni elle n’a été éblouie par votre prestation au point de vaciller.

Ici deux règles simples font loi : celle dite de Ryan Gosling (« si Ryan G. avait chopé son num’, prétexterait-elle mille excuses ? ») et celle des deux messages et puis salut (« salut » voulant dire ici effacer absolument toute chance la recontacter ou même de savoir ce qu’elle devient).

[Le jour où vous savez « nexter », une nouvelle vie s’offre à vous.]

4. Doucement sur le déclaratif

Déjà qu’en date il est tentant de surinterpréter le moindre sourire ou signe d’intérêt, mais si en plus vous prenez au pied de la lettre le « cv » des filles, vous n’êtes pas sorti de l’auberge.

Pour rappel, lors d’un rencard tout le monde ment tout le monde se présente sous son meilleur profil.

Rappel numéro 2 : autant les filles ne comprendront jamais à quel point il est difficile pour les mecs d’aller leur parler (au risque d’être maladroits), autant les mecs ne comprennent pas à quel point il est difficile pour les filles de leur dire non (au risque de leur laisser croire ce qu’ils veulent simplement pour ne pas les froisser).

À titre de prévention enfin, gardez-vous constamment sous le coude une liste de signaux d’alerte histoire de mieux lire entre ses lignes.

5. Pimpez votre life

Si personne n’échappe un jour où l’autre à l’obsession amoureuse, il n’en reste pas moins que si vous y replongez les deux pieds en avant encore et toujours à chaque nouvelle rencontre, le diagnostic qui s’impose à vous trouve sa source quelque part entre dépendance affective, manque de confiance en vous et ennui.

Pour ce qui est des deux derniers points, à une vie quotidienne un peu trop routinière pour être palpitante qui constitue un excellent terreau pour que l’obsession se développe, privilégiez les expériences nouvelles (loisirs qui vous sortent de votre zone de confort, projets pro qui vous stimulent intellectuellement, fréquentations qui vous challengent…).

Et pour ce qui est de la dépendance affective, convertissez-vous aux vertus de l’abondance, non pas nécessairement en multipliant les aventures, mais en refusant de vous contenter d’un entourage féminin seulement composé de filles par défaut (collègues de travail, ex avec qui vous ne coupez pas les ponts par facilité, copines de potes…)

Ça devrait aller un peu mieux après.

 

Aurélien, gangster d’amour repenti.

Lire la suite
11 Commentaires

11 Comments

  1. Damien

    25 juin, 2018 à 21:40

    Et qui c’est qui revient comme toujours avec les mêmes questions connes…c’est Damien alias le bateriteur.
    Alors nous allons parler d’amour au collège,sachant que je suis une couille qui peut être casse couilles mais qui fait rire les meufs(cette blague va trop loin,ça part trop en couilles),mais qui n’arrive jamais à conclure.
    Bref,comme d’autres fois,Damien,14 ans,fan de musique blablabla…et pote imaginaire de Jean Lassalle.
    Voilà,j’ai une nouvelle target,un peu plus jeune que moi,mais probablement une HB9 (à l’échelle collégienne).
    Elle rit à mes conneries,elle est pas en couple(oups j’ai oublié les guillemets qu’on se doit d’utiliser sur le mot en couple quand on est mineur),et elle ne m’ignore pas(enfin,je crois).
    Bref,comment finir tout ça le plus rapidement possible,sans perdre ma cible de vue,en faisant un head shot?(j’en peut plus des conneries que je dit,j’espère que vous suivez),et aussi,penser que le collège c’est bientôt fini.
    S’il vous plait,je veut des détails,pas du « rapproche toi d’elle et n… ».
    Et d’ailleurs,si Eros,tu aurais la gentillesse de donner ton avis,j’ai serais ravi(je me lance dans le rap game).

    Merci à tous

    • Sylvain

      26 juin, 2018 à 15:19

      Hello Damien,

      L’avantage que tu as, c’est que c’est bientot les vacances. Donc la premiere étape c’est d’essayer de la revoir en dehors du cadre du college. Tu auras deja une bonne idée de son niveau d’interet ou pas ! Essaye de cerner ses gouts et propose lui une sortie sympa comme si c’était naturel de lui proposer ça. Et tu vois si elle a l’air motivée ou pas. Assure toi quand meme qu’elle ne parte pas quelque part ;)

    • Aurélien

      1 juillet, 2018 à 08:25

      Autre conseil : fais sobre sur l’humour, et notamment sur les textos et messages ;)

  2. Thomas

    27 juin, 2018 à 19:51

    Bonjour Sylvain,
    Merci pour ton article, très bien écrit et agréable à lire.
    Pour ma part, malgré mon expérience (j’ai 35 ans), j’ai l’impression d’être retombé dedans avec une collègue de boulot, plus jeune mais dont la connexion semble évidente.
    Ce que je me dis, c’est que je n’arrive pas à faire la différence entre une vraie émotion (Que je n’ai pas ressenti depuis des lustres, mais en même temps connais-je bien cette fille ?) et -peut être- une lassitude de la condition de célibataire et un ennui passager.
    Comment pouvoir le savoir ?
    Merci d’avance de ta réponse!

    • Sylvain

      28 juin, 2018 à 14:46

      Salut Thomas !

      Rendons à César ce qui est à César et à (Marc) Aurèle ce qui est à Aurele. c’est Aurélien qui a écrit cet article et non moi ! Il passera sans doute te répondre sur son article mais voici mon humble opinion: la règle ryan Gosling a son corollaire, c’est la règle Scarlett Johansson.

      Si Scarlett Johansson te proposait 1 million d’euros pour que tu lui donnes la permission de te violer toute la nuit, est ce que tu penserais encore à ta collègue? :)

  3. Thomas

    29 juin, 2018 à 10:52

    Scarlett ! c’est hors jeu voyons !
    Mais je « travaille » d’autres pistes bien évidemment, dont une très jolie (= plus jolie physiquement que celle dont je parle)
    Donc, encore une fois, que dois-je en penser ?
    Merci d’avance pour votre aide les gars !

    • Aurélien

      1 juillet, 2018 à 08:28

      Lis la réponse donnée à Redwan ci-dessous Thomas.

    • Sylvain

      2 juillet, 2018 à 16:34

      Hello Thomas,

      Alors la vraie différence se fera dans le temps. Si c’est quelque chose d’authentique, ça durera quand bien meme tu as une vie avec d’autres filles. En clair, la sélection naturelle va s’opérer et c’est elle qui va rester ;)

  4. Redwan

    30 juin, 2018 à 10:23

    Cet article vient à point nommé. J’ai changé de boîte en Avril. J’ai croisé une collègue de boulot,je n’arrive pas à me l’a sortir de la tête. ON a plus ou moins fait connaissance. Elle est plus âgée que moi. Je ne sais pas trop si je devrais l’inviter ou passer à autre chose.

    • Aurélien

      1 juillet, 2018 à 08:26

      Bah il est où le problème Redwan ? Tu dévoiles tes intentions, et si elle est pas trop d’accord tu passes à la suite.

  5. Redwan

    16 juillet, 2018 à 16:55

    Au final,j’ai fini par l’inviter. Je verrai ça à son retour de vacances. Merci pour le conseil.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Relation Homme Femme