Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Dire À Une Fille Qu’Elle Vous Plaît

dire-elle-vous-plait

Relation Homme Femme

Comment Dire À Une Fille Qu’Elle Vous Plaît

Comment Dire À Une Fille Qu’Elle Vous Plaît

Comment lui dire qu’elle vous plaît ? Vous avez passé du temps avec elle ? Vous la connaissez à peine ? Vous êtes sur le point de l’embrasser ?

Dans tous les cas de figure : cette fille, vous la voulez, elle vous plaît, et maintenant vous vous demander comment lui avouer votre attirance.

Prenez votre courage à deux mains, on vous guide pour que vous confessiez vos sentiments pour cette fille.

Commençons par cette citation célèbre de Jules Barbey d’Aurevilly :

La séduction suprême n’est pas d’exprimer ses sentiments, c’est de les faire soupçonner.

Cet article va exactement vous donner les clefs de la subtilité, pour faire comprendre vos sentiments sans les étaler sur la table…

L’erreur souvent commise est de penser que plus elle vous plaît, plus elle DEVRAIT vous apprécier et ne pas vous briser le cœur quand vous êtes vulnérable au moment de lui dire ce que vous ressentez.

C’est ce qu’on appelle l’erreur du mec needy qui croit à une forme de « justice » : « Mais je suis sympa, elle me plaît, elle devrait m’apprécier ! »

You lose ! Vous faites fausse route si vous pensez comme ça. Cette fille ne vous doit rien, même si vous vous endormez en pensant à elle tous les soirs depuis un an.

Il faut une stratégie pour lui dire que vous l’appréciez.

Ce que vous pensez faire risque de ne pas vous donner les résultats et la réponse que vous recherchez.

Pour vous aider à éviter de faire une erreur et vous sentir comme un perdant avec les femmes, voici 9 façons de lui dire que vous l’appréciez.

#1 Passez du temps avec elle

Il est assez évident que vous l’appréciez si vous passez du temps avec elle, surtout si elle sait que vous n’avez pas beaucoup de temps.

Plus vous semblez apprécier sa compagnie, ainsi que le fait d’être près d’elle, plus cela l’aidera à comprendre que vous l’aimez bien, sans que vous ayez trop besoin d’ouvrir votre bouche pour lui dire.

Le risque ? Qu’elle vous prenne juste pour un ami et que vous finissiez en friend zone.

#2 Soyez le Cool Guy

Quand vous la complimentez trop et la mettez sur un piédestal, vous lui faites comprendre : « Je ne crois pas que je suis assez bien pour toi et j’espère que tu me donneras une chance… ».

Quand vous partez battu, quand vous vous mettez en position d’infériorité, elle n’est pas attirée par vous, mais au contraire, a envie de vous repousser…

Mais, si vous interagissez avec elle d’une manière enjouée, ludique et amusante, vous ne communiquez pas que vous pensez qu’elle est meilleure que vous ou que vous n’avez aucune chance avec elle.

Si vous êtes détendu et que vous lui parlez d’égal à égal, elle a plus de chance d’être attirée par votre attitude confiante.

Vous lui faîtes alors comprendre : « Je t’aime bien, je te trouve cool et je veux passer de bons moments avec toi. »

#3 Taquinez-la

Taquinez-la, sans être un imbécile, dites-lui que vous l’aimez bien, cela augmentera les chances qu’elle vous aime bien en retour.

La taquiner lui envoie le signal que vous l’aimez bien, qu’elle vaut votre temps et votre attention et qu’elle ne vous intimide pas.

Si elle sent qu’elle vous intimide, elle vous place inconsciemment dans la friendzone avec les autres gars qui n’ont aucune chance avec elle.

La taquiner c’est lui donner du fil à retordre et la réveiller d’une manière amusante et ludique, c’est aussi communiquer que vous vous intéressez à elle et la voyez comme plus qu’une amie.

Un exemple pour taquiner une fille : elle confond un mot avec un autre ?

« C’est tellement dommage, t’as presque tout pour toi. T’es mignonne, t’as un rire incroyable, mais confondre ingénu et ingénieux, sans déconner… Je sais pas si je rentre chez moi ou si je te laisse une seconde chance… »

Un autre exemple où vous devez taquiner une fille : elle a du rouge à lèvres sur les dents ?

« Je comprends ton envie de me plaire, c’est vrai que je suis cool, beau, intelligent et incroyablement modeste. Mais sans déconner, le rouge à lèvres, c’est pour les lèvres, tu sais, pas pour les dents. Elles n’ont pas besoin de maquillage, tes dents ! Comment je fais, moi, pour t’inviter en soirée de gala ou avec mon patron si tu ne sais même pas te maquiller ? On va tout reprendre ensemble, viens… on va regarder des tutos Make up sur Youtube… »

#4 Prenez les devants

Montrez-lui que vous êtes différent et que vous valez son temps en prenant des initiatives.

  • Choisissez l’heure et le jour où vous sortez, où vous allez et où vous vous asseyiez
  • Choisissez le film que vous regardez
  • Attrapez sa main et tirez-la à travers la foule
  • Déplacez-la physiquement si nécessaire
  • Ne la laissez pas choisir
  • Faites les choix à sa place (voyez-vous la différence ?)
  • Soyez décontracté, détaché et naturel à l’idée de prendre l’initiative et elle sera d’accord avec et l’appréciera.

En fait, la plupart des femmes préfèrent que vous dirigiez.

Un homme qui prend des initiatives, c’est sexy. Tout en douceur, tout en souplesse, avec la force d’un danseur qui mène sa partenaire, évidemment…

#5 Flirter avec elle

Plutôt que de le verbaliser « Hey, tu me plais, tu sais ? », flirter est le moyen le plus évident de lui dire que vous l’aimez bien. De lui faire comprendre, en fait. C’est un message codé, un message subliminal…

Flirter revient à actionner tous les « leviers d’attraction » et vous aide à vous rapprocher d’elle.

Que faire lorsque vous flirtez :

  • Souriez, mais pas trop non plus
  • Soyez drôle
  • Faites beaucoup de contact visuel, sans être effrayant.
  • Accusez-la de flirter avec vous et d’être une folle.
  • Faites des insinuations sexuelles et quand elle rit, accusez-la d’être une perverse
  • Touchez-la, sans être un pervers
  • Soyez charmant, sans être faux
  • Soyez flatteur, sans lui lécher le cul
  • Exagérez les compliments (tout en restant amusant)
  • Jouez le mec difficile à obtenir

Surtout, soyez un mec amusant, cool et décontracté.

#6 Devenez tactile

Faites-lui savoir que vous l’aimez en n’ayant pas peur de lui prendre la main, de l’embrasser, de la toucher, etc. (Si vous sentez que c’est le moment, bien entendu).

Communiquez que vous êtes intéressé en lui tenant la main une seconde de trop lorsque vous la retrouvez, par exemple.

Le toucher est de loin le moyen le plus rapide et le plus puissant d’améliorer le confort et la relation avec elle.

Le toucher relie deux personnes plus rapidement que la parole, le langage corporel et les éléments visuels.

Si vous n’avez pas peur de communiquer avec elle sur le plan tactile, elle saura que vous l’aimez bien et cela déclenchera l’attraction que vous recherchez.

La piste de danse est un moyen très efficace de faire comprendre à une femme qu’elle vous plaît.

#7 Soyez différent des autres gars

Montrez-lui que vous l’aimez bien et attirez son attention en ne faisant pas les mêmes erreurs prévisibles et ennuyeuses que les autres gars qui essaient d’attirer son attention.

Elle ne veut pas que vous soyez celui qui :

  • Achète des fleurs
  • Écrit de longs sms
  • L’attend à l’aéroport
  • Se tient devant sa porte ou sa fenêtre sous la pluie battante

Apprenez comment les femmes pensent et réagissent ainsi que ce qui les attire pour vous rendre différents et meilleurs à ses yeux.

Faites le contraire de ce que la plupart des mecs feraient. Démarquez-vous. Captez son attention.

Des exemples pour dire à cette fille qu’elle vous plaît en vous démarquant de la concurrence ?

  • Dessinez-lui un bouquet de fleurs ! (testé et approuvé par votre coach en séduction…)
  • Ecrivez-lui une vraie lettre, sur une vraie carte postale ou du vrai papier, et postez-la !
  • Comme Ashton dans « Sex Friends », offrez-lui un bouquet de carottes si elle n’aime pas les fleurs !

Adaptez-vous à la cible, c’est une des règles que Robert Greene nous apprend dans son livre L’Art de la Séduction !

#8 N’ayez pas peur d’avoir des relations sexuelles

Si vous faites des insinuations sexuelles, si vous lui parlez sur un ton sexuel, si vous la regardez d’une manière sexuelle ou si vous ne faites que communiquer d’une manière sexuelle, il est évident que vous l’aimez et qu’elle comprendra l’allusion.

Il faut avoir du courage et être complètement prêt au rejet, mais cela commence à se produire naturellement une fois que l’on acquiert de l’expérience avec les femmes et les fréquentations.

Une fois que vous assumerez votre désir, tout sera beaucoup plus simple avec les femmes…

Une fois que vous maîtriserez l’art de la conversation sexuelle, vous ne serez plus sur la retenue…

#9 Avoir du courage et être direct

C’est la DERNIÈRE OPTION, le dernier recours. Si elle est têtue, muette ou si elle ne voit pas les indices, lui dire en face pourrait attirer son attention.

Encore une fois, C’EST L’OPTION LA PLUS RISQUÉE et c’est pourquoi vous ne devez la garder que pour la dernière chance.

Lui dire que vous l’aimez bien en face à face peut être beaucoup trop pour elle, lui donner votre pouvoir et lui donner le pouvoir de vous rejeter sur-le-champ.

Vous ne voulez pas qu’elle ait ce pouvoir sur vous.

Si elle vous demande si vous l’aimez bien, alors oui – soyez direct, soyez bref et ne soyez pas émotif et féminin – ce n’est pas un laissez-passer pour vous vider le cœur.

Des exemples :

« Tu sais, y’a un truc que je voulais te dire… Tu me plais, mais t’exagères » (en chanson bien sûr, les amateurs de Def Bond auront reconnu la chanson…

Ou encore, si vous êtes plus timide que ça :

« Tu sais, je veux te dire quelque chose de pas facile à dire pour moi… Je suis un peu timide, et tu me plais… »

Notre conseil : un bon mix entre le temps passé avec elle, le contenu de la conversation, le rôle du regard et le fait d’être tactile devrait lui faire comprendre assez vite vos intentions…

Sélim & la team ADS, vous nous plaisez, on vous aime, on vous le dit…

Lire la suite
24 Commentaires

24 Comments

  1. Munin

    2 mai 2019 à 22:29

    Super article, sur une thématique où j’ai beaucoup de mal … Ça devrait m’aider ! Et je pense que le plus dur, surtout quand on est timide,c ‘est d’assumer qu’elle nous plaît. Je pense que c’est le plus dur à surmonter !

    • Sélim

      3 mai 2019 à 09:06

      Assumer ses désirs, c’est le début. C’est important.
      Trop souvent, vous pensez que « c’est mal », « c’est sale », de vouloir une femme.
      Bah non. C’est la nature. Donc il n’y a pas à avoir honte.
      Elle ne va pas vous prendre « pour un dragueur », si elle a un cerveau. C’est la vie, de se plaire, de se séduire, de faire l’amour.
      Si on comprend ça, ça devient bien plus simple :)

    • Sylvain

      3 mai 2019 à 11:12

      Hello,

      C’est vrai que ce n’est pas toujours évident mais c’est l’état d’esprit à acquérir ! :)

    • Munin

      3 mai 2019 à 18:30

      Hello la team,

      De mon côté, je ne pense pas que se soit « mal », « sale ». Je suis le premier à encourage mes potes (et potesses) à aborder et à « féliciter » même en cas d’échec. Car je suis totalement d’accord avec toi Sélim : c’est naturel. Du coup ça me frustre de ne pas être capable de le montrer … Jolie dissonance cognitive quoi :)

    • Sylvain

      6 mai 2019 à 11:16

      Hello,

      Au moins tu sais ce qu’il te reste à faire ! Il ne reste plus qu’à passer à l’action ! :)

  2. M

    2 mai 2019 à 23:40

    D’habitude je suis globalement d’accord avec ce que vous dites mais là je pense que garder le « tu me plais » pour les derniers recours soit la solution. Aux vues du pluralisme de partenaire potentiel je pense qu’il vaut mieux une approche plus directe et « brute ». ça permet non seulement d’éviter la friendzone à tout les coups mais en plus de gagner du temps. Bien sûr, il faut le faire avec légèreté et le plus naturellement possible dans la continuité de la conversation, mais je pense que ça reste un moyen radicalement efficace, surtout pour les novices.

    La bise à l’équipe !

    • Sélim

      3 mai 2019 à 09:07

      Bien d’accord avec l’option plus « brute », plus directe.
      Ca évite le temps perdu à tourner autour du pot.
      Et vraiment, verbaliser son attirance, c’est la dernière des choses à faire. Ca manque de poésie, ça manque de romantisme à mon avis…
      Love

    • Sylvain

      3 mai 2019 à 11:13

      Hello,

      Le plus important ca reste de calibrer et d’avoir le bon timing. En gros, sentir les choses. C’est une bonne stratégie quand l’interet de la fille est au plus haut :)

  3. Harmony

    3 mai 2019 à 09:58

    Conseils interessants. Il est souvent nécessaire de s’adapter en permanence à la personne que l’on tente de séduire. Personne ne réagit de la même façon. Être à l’écoute, s’adapter et quelque part s’identifier à l’autre.

  4. AL

    13 mai 2019 à 22:57

    « Soyez flatteur, sans lui lécher le cul » : Effectivement, c’est pour la phase d’après ! :)

    • Marc

      23 juin 2019 à 15:12

      Finement dit !
      Seulement elles ne sont pas toute adepte de la chose.
      Amicalement

  5. AL

    13 mai 2019 à 22:58

    Et flatter sans flatuler… ^^’

  6. Mezian

    21 mai 2019 à 00:04

    Bonsoir, très bon article vraiment merci beaucoup !
    J’ai une question svp : ma copine m’a quitté il y’a quelques jours, son motif c’est qu’elle est fatigué de la responsabilité de m’avoir en tant que petit ami, de devoir m’aimer, de devoir écouter mes problèmes, et de me consacrer du temps a moi car elle a déja trop de problème, et n’arrive déja pas a se consacrer du temps a elle meme. Mais ce n’est pas son seul motif, elle me reproche aussi de l’avoir laissé tombé ! de l’ignorer, de l’avoir abandonné, car ça a fait deux mois qu’on s’est pas vu, puisqu’on habite un peu loin l’un de l’autre et que durant ces deux mois la j’avais perdu mon job et j’avais beaucoup de problème d’argent, a un point que je n’avais meme pas de quoi prendre les transport en commun, mais surtout j’étais très fatigué et un peu déprimé, mais en meme temps on se parlait tous les jours mais voila ce qui est très étrange, tout d’abord voila comment la rupture c’est passé, un beau soir comme a mon habitude je l’appelle au telephone mais ce soir la elle ne décroche pas, elle m’appelle d’un autre numéro après 15 minutes en me disant que je ne dois plus l’appeler que je dois l’oublier et qu’elle a désormais quelqu’un dans sa vie.
    Pas vraiment étonné de ça vu que j’ai remarqué qu’elle m’évite depuis un temps je ne dis donc pas un mot je ne répond pas sur le coup je raccroche tout de suite le telephone dés qu’elle a terminé et j’éteint mon telephone et je part me coucher complétement abattu et dégouté.
    Le lendemain je lui envoi un texto pour comprendre ce qui s’est passé, on parle durant deux jours, le troisième jour il s’avère qu’il n’y a personne dans sa vie que c’était un mensonge et qu’elle a fait ça pour me réveillé vu que  »je l’ai laissé tomber » et qu’elle n’a fait donc que réagir au fait que je l’ai abandonné moi le premier.
    Les explications ne s’arrête pas, commence alors pour moi un enfer car ne comprenant pas de quoi elle parle vu que je ne l’ai jamais laissé tombé que c’est faux.
    Au bout de deux jours a bataillé elle ne veut rien entendre, et me sors d’autres motif celui d’en haut, qu’elle en a marre de la responsabilité de m’aimer.
    Sur ça je la comprend vu que j’ai était needy, je lui est demandé pas mal de fois de me consacrer du temps et de me donner de l’attention durant la periode difficile où j’ai plongé mentalement. Je respecte donc son choix et on se convient de rester ami.
    Ma question est la suivante si vous voulez bien m’aider, j’aimerais comprendre en fait ce qui s’est passé, comment est ce que j’ai pu a la fois l’abandonné et être needy ? est ce que c’est possible ?
    Et bien sur j’ai encore beaucoup de sentiment pour elle, comment faire pour la récupérer ? comment rattraper mes erreurs ?
    Merci beaucoup a toute l’équipe ADS pour tout ce que vous faites pour nous.

    • Sylvain

      27 mai 2019 à 10:33

      Salut Mezian,

      Honnetement, je serais assez méfiant si j’étais à ta place. Imagine, la fille va jusqu’à inventer un bobard pour te blesser. Vous n’êtes pas dans le partage ni la communication. Elle cherche simplement à avoir de l’emprise sur toi. C’est méchant, c’est gratuit et c’est du terrorisme affectif. En gros c’est elle qui te laisse tomber au moment ou tu as besoin de soutien. Et rien ne dit qu’elle n’a pas véritablement rencontrer quelqu’un d’autre finalement. Franchement, je ne vois rien de sain la dedans et si j’etais toi, je passerais rapidement à autre chose !

  7. Haricot

    26 mai 2019 à 22:41

    Bonsoir la Team,

    Il est sympa cet article, comme le précédent. Cela faisait longtemps que je n’étais pas passé par là. J’apprends toujours autant. Vous auriez des conseils pour apprendre à communiquer? Des titres d’ouvrages? Je me suis rendu compte par le biais de mon entourage et de retours de certaines filles suite à des râteaux, ce qui n’allait pas chez moi: ma communication. Je saborde l’interaction, c’est presque pathologique aux dires de personnes me connaissant bien.

    Pourtant, j’en avale des bouquins et je me force à interagir avec pleins de femmes. Cela n’aboutit pas, je me demande si je ne suis pas frappé par le syndrome de Jean-Claude DUSS ^^

    Je ne suis pas du tout dans l’émotion ou le naturel, je communique de manière très rationnelle dans une démarche de démonstration scientifique. N’arrivant pas à m’en affranchir et en ayant assez de laisser filer les filles, je me dis que vous allez sûrement pouvoir m’éclairer ou faire un article assez pointu sur la communication interpersonnelle.

    Bonne continuation et bonne soirée,

    Haricot

    • Sylvain

      27 mai 2019 à 11:02

      Hello Haricot,

      Ce n’est pas évident car c’est justement ce que l’on cherche à éviter, la communication totalement factuelle et trop terre à terre. Le danger c’est de vraiment trop sortir de ce que l’on est ou de communiquer pour séduire et dans ces cas là, ca risque de se voir. Le mieux serait je pense de se fixer de petits exercices : a chaque fois que tu rencontres quelqu’un, essayer de raconter une histoire avec des mots préalablement choisis, lancer un theme precis de discussion et surtout le meilleur conseil, c’est de laisser parler l’autre.

      Apres tu peux aussi assumer d’etre mal à l’aise avec la communication pour la mettre à l’aise en mode : »oups, désolé je suis un peu un geek ingénieur, si je te saoule, on a qu’à mettre en place un mot de passe genre « alligator », je sais que c’est le moment ou je dois boire une biere de plus ». Bref, communiquer sur votre manière de communiquer, ça peut aider ! mais c’est pas évident ;) Bon courage !

    • Haricot

      30 mai 2019 à 21:52

      Sylvain,

      Je comprends où tu veux en venir. C’est une technique que vous avez éprouvé en formation? Ok, donc, m’exercer à une forme de Storytelling au quotidien avec les femmes.

      Oui, jouer la carte de la transparence si c’est vraiment trop visible. Sympa le code si je deviens soporifique. Je le glisserai en cas de blanc.

      Tu t’es entraîné longtemps ou tu as le contact facile? Merci en tout cas.

      Bonne soirée,

      Haricot

    • Sylvain

      2 juin 2019 à 14:15

      Hello,

      Non bien non, on ne peut pas dire que j’ai le contact facile ! J’ai longtemps eu le profil premier de la classe coincé à qui on parlait pour que je les laisse copier les devoirs :) Pour ma part, je ne fais pas de formation, c’est Sélim le coach ;) mais je l’ai expérimenté dans mon propre parcours. J’ai carrément fait des raids.

      En mode, objectif, parler à une fille de voyages ou d’animaux pendant N minutes. AU début meme 3 minutes, c’était dur. Mais c’est comme tout en fait, il faut travailler sur le grand nombre. Tu as 1000 exercices possible. Quelques uns des miens : Se trouver dans un groupe de 10 personnes et en impliquer au moins 3 dans une conversion puis 5 puis tout le monde, parler de qq chose pendant N minutes, placer des mots incongrus préalablement choisis dans des conversations avec des inconnus. Il faut voir ca comme un entrainement, c’est comme la muscu, tu prends 1h par jour ou tu ne fais que ça ;)

    • AL

      31 mai 2019 à 00:42

      Salut Haricot,

      Pas de conseil spécifique à te donner, mais je tiens à te faire remarquer deux choses :
      1) Dans tes messages, tu nous dis que tu subis plein d’échecs avec des femmes… Il me paraît loin le temps où tu nous racontais n’avoir aucune opportunité de rencontre…
      2) Je ne sais pas ce qui a changé chez toi, mais le ton de tes messages écrits n’est plus du tout le même qu’avant. Je te trouve changé. En mieux. Le ton effectivement professoral-coincé-limite dépressif a disparu. T’aurais utilisé un autre pseudo, je ne t’aurais jamais identifié.

      Bref ! Tout ça pour dire que, de mon point de vue, et même si tu ne t’en rends pas compte, tu es sur la bonne voie. Ne lâche rien ! :)

      PS : Pour ce que tu recherches (communication, expression corporelle…), je pense qu’il vaut mieux te tourner vers les vidéos sur Youtube que vers les livres.

    • Haricot

      18 juin 2019 à 23:29

      Bonsoir,

      @ Sylvain, désolé pour ce retour tardif, j’étais pris par le boulot. Hum, je vois, expérimenter sans relâche pour que ça devienne une habitude. C’est utiliser la neuroplasticité cérébrale, j’essaie, ça marche mais pas assez rapidement à mon goût.

      En tout cas merci, je comprends mieux la finalité de la multitude d’exercices. C’est un peu comme la musculation, oui, question d’entraînement surtout pour les sensations en terme de maîtrise de schéma corporel.

      Je dois avouer que je ne pensais pas ce serait si difficile d’apprendre à séduire, c’est tellement pluridisciplinaire. Heureusement, vos articles et vos retours m’ont vraiment fait progresser.

      Bonne soirée,

      Haricot

    • Sylvain

      19 juin 2019 à 10:35

      Hello !

      Oui pad évident mais c’est parce qu’en fait, tu n’apprends pas uniquement qu’à séduire, tu apprends une multitude de compétences qui peuvent t’être utiles dans plein de domaines :) Forcement quand ton point fort, c’est la polyvalence, ca prend beaucoup de temps à se développer, peut etre même toute une vie, mais comme tu l’as dit c’est comme la muscu, il faut continuer de progresser avec méthode ;)

    • Haricot

      18 juin 2019 à 23:40

      Bonsoir Al,

      Désolé, ma réponse est également en décalage. Je suis très heureux de lire ton post.

      1) Pour ce point, je subissais ma vie et j’ai inconsciemment sabordé mes rencontres mais aveuglé par l’aigreur et la colère, j’ai gâché trop d’opportunités…

      2) Tu as vu juste ^^, j’ai abandonné mon « ancienne vie », j’ai opéré un changement radical pour vivre ce que je voulais et c’est vivifiant. J’ai mis en pratique certains de tes conseils: prendre soin de moi et penser à moi. Je suis très heureux.

      Et toi, que deviens-tu? t’es devenu un PUA ^^?

      Merci pour les conseils, j’irai voir les vidéos.

      Bonne soirée,

      Haricot

  8. Sim

    27 mai 2019 à 17:58

    Mmmmh… super article ! Euh, je vois juste pas la différence entre « ne la laissez pas choisir » et « choisissez à sa place »… quelqu’un pour m’éclairer ? ;)

    • Sylvain

      28 mai 2019 à 14:17

      Hello Sim,

      Je ne vois pas vraiment de différence ! Le plus important c’est de montrer que tu prends des initiatives et que tu es force de proposition. Pas le genre de mec qui n’a rien prévu pour son rendez vous, qui se laisse vivre, qui n’a pas d’avis sur rien et qui répond toujours à la fille « je ne sais pas » ou bien « comme tu veux ». Là, c’est game over assuré. Comme toujours, un maître mot : action :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Relation Homme Femme