Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Les Causes du Divorce : Pourquoi les Français se Séparent

causes du divorce

Relation Homme Femme

Les Causes du Divorce : Pourquoi les Français se Séparent

Les Causes du Divorce : Pourquoi les Français se Séparent


S’il y a encore eu 228 000 mariages en 2016 en France et que le nombre de divorce baisse depuis 2005, il reste toujours important : 44% des mariages finissent par un divorce d’après l’INSEE.

Chez Artdeseduire, on veut que vous réussissiez vos relations amoureuses, on s’est donc intéressé aux causes du divorce. Vous pensez sûrement que votre cas est unique, mais les études prouvent que les Français se séparent pour les mêmes raisons !

Si vous êtes au bord de la rupture, que vous ne savez plus comment éviter les disputes, vous allez comprendre grâce à cet article quelles sont les causes de séparation. Grâce aux conseils que l’on va vous donner et avec un peu de chance, vous pourriez même éviter le divorce !

 

Ces conseils ne constituent pas une solution miracle. Mais vous parviendrez à comprendre pourquoi il y a des tensions, ce qui vous permettra d’éviter les erreurs et de préserver votre relation !

Pourquoi vous vous séparez ?

Vous vous retrouverez dans plusieurs des causes que vous allez découvrir et c’est tout à fait normal : les situations conjugales sont souvent une addition compliquée de problèmes. Mais vous n’êtes pas seul sur ce terrain et de nombreux couples sont passés par là.

La difficulté ne doit pas vous faire perdre espoir. Même s’il n’est pas facile de repartir sur des bases saines, « on a vu souvent rejaillir le feu de l’ancien volcan qu’on croyait trop vieux » comme disait Jacques Brel !

Les 8 facteurs principaux de divorce

1. L’infidélité

pourquoi divorcer

D’après une étude britannique, un tiers des personnes sondées considère que c’est une raison valable pour demander le divorce.

C’est le facteur de séparation le plus important dans les premières années de mariage ou de vie de couple, les couples plus expérimentés, plus résilients ou plus ouverts la dépassant plus facilement.

2. Les comportements abusifs

Une jalousie excessive, de la violence physique ou verbale, le besoin de contrôler la vie et les sorties de votre femme… Cela détruit l’amour, le désir et le bonheur d’un couple. Pour 14% des couples d’après la même étude, c’est un facteur de divorce. Ici, il n’y a qu’une chose à faire : arrêter d’être jaloux !

3. Ne pas avoir les mêmes buts dans la vie

Il est parfois impossible de faire coïncider vos objectifs de vie et ceux de votre conjoint. Cela concerne par exemple l’importance que vous donnez à votre carrière.

Certains couples s’accordent sur le fait de travailler beaucoup, quand d’autres le voient comme un excès d’ambition.

Par exemple, la relation que j’entretenais avec mon ex copine ne pouvait pas fonctionner. Je voulais travailler énormément en faisant une classe préparatoire, alors qu’elle préférait mener une vie tranquille et équilibrée.

Evidemment, au bout de quelques mois, nous avons rompu car je n’avais plus de temps à lui consacrer, cela ne pouvait plus fonctionner, même si nous étions ensemble depuis deux ans.

4. L’incompatibilité

De nombreux couples comprennent trop tard qu’ils ne sont pas compatibles, une fois qu’ils sont mariés ou après s’être attachés.

Cela peut vous arriver dans plusieurs situations : votre partenaire peut ne pas avoir envie de s’engager définitivement, ne pas être prêt pour une vraie relation.

Dans d’autres cas, le fait de vous installer avec quelqu’un révèle des traits de caractère que vous ne supportez pas : l’un de vous est peut-être désordonné, colérique, stressé… et cela créé des tensions !

C’est le cas si vous avez tous les deux un fort caractère, cela aboutit à des disputes incessantes.

5. Les facteurs extérieurs

Au début, vous pensez pouvoir les surmonter. A cause de la passion des débuts, vous minimisez ces soucis. Mais ces facteurs deviennent rapidement trop présents.

Les problèmes financiers et de travail, le chômage et les dettes accumulées, plombent le quotidien d’un couple. Le fait de devoir survivre à deux créé du mal-être et une lassitude.

Peut-être que vous ne supportez plus ses beaux parents : trop présents ou trop critiques, ils gâchent votre relation même si avec votre femme tout se passe bien..

Si vous avez des enfants, ils peuvent nuire à votre amour naissant. Même la grossesse peut jouer sur le moral.

Par exemple, dans Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, John Gray raconte comment il allait se disputer avec sa femme alors qu’elle avait des douleurs importantes à cause de sa grossesse.

C’est ce qui lui a permis de comprendre les différences entre les attentes des hommes et des femmes dans un couple !

6. Le manque de libido

Les problèmes de libidos sont nombreux et complexes.

Vous avez peut-être une différence de désirs au quotidien (vous avez plus souvent envie de sexe que votre femme, ou envie à des moments différents) ou bien votre femme a une baisse de libido qui vous frustre.

De nombreux facteurs diminuent le désir : l’ennui, le fait de ne plus prendre soin de vous et de vous laisser aller physiquement en prenant du poids ou en ne vous mettant plus en valeur.

Ne négligez jamais votre hygiène, et faites comprendre à votre femme qu’elle doit faire pareil. C’est une cause courante de rupture !

Schopenhauer disait : « Les hommes ressemblent aux enfants qui prennent de mauvaises manières dès qu’on les gâte ; aussi ne faut-il être trop indulgent ni trop aimable envers personne. » Si vous êtes gâtés, ne gâchez pas votre chance !

7. L’âge

Avec la crise de la quarantaine, vous ressentez peut-être un doute important qui vous pousse à remettre en question vos choix et votre relation.

Parfois, avec l’âge et après de plusieurs années, votre couple peut être touché par la rancœur : vous avez l’impression d’avoir beaucoup sacrifié pour votre femme, et elle aussi.

Ce genre de sentiments affaiblit votre histoire.

8. L’ennui

Vous ne faites aucune activité à deux ? Vous êtes dans une relation à distance ? Votre relation n’est peut-être plus aussi agréable qu’elle l’a été. D’après le magazine féminin Cosmopolitan, pour 21% des femmes, le manque de romantisme est un facteur important de rupture.

L’exemple typique se trouve dans le roman Madame Bovary de Flaubert : le mari de Mme Bovary, Charles, est médiocre et ne réalise pas que sa femme s’ennuie profondément.

Charles Bovary se contente de vivre sa vie sans jamais se remettre en question, alors que sa femme Emma rêve constamment d’une vie plus excitante.

Le maître mot pour éviter les ruptures est « communication ». Prendre un moment où l’on est calme pour aborder sereinement les problèmes et réfléchir à comment les résoudre, au lieu de tous les évoquer lorsqu’on est en colère.

Comment éviter les ruptures liées à l’incompatibilité et aux divergences de buts

Vous devez évoquer vos projets respectifs avant de vivre avec votre copine ou de vous marier. Il est encore le temps de le faire si vous êtes marié : demandez-vous si vos buts sont compatibles, et s’ils ne le sont pas, essayez de trouver un compromis.

Avec votre femme ou votre copine, posez-vous ces questions :

  • Où veux-tu habiter à moyen terme et à long terme ?
  • Quelle place veux-tu accorder à ta carrière ?
  • Veux-tu des enfants ?
  • Quelles activités veux-tu avoir ?

Si vos réponses sont différentes, vous pouvez trouver des compromis. Si votre partenaire veut s’installer en province et vous en ville, alors installez-vous dans un endroit bien connecté pas loin d’une ville.

Une autre dimension importante est celle du caractère. Si certains traits de caractère chez votre femme ou chez vous posent problème, vous devez en parler. Demandez à votre copine de vous dire s’il y a des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas.

Les phrases que l’on entend dans les émissions de téléréalité comme « Je suis comme je suis » et « je changerai pour personne » sont ridicules : peut-on réellement définir quelqu’un par son tempérament colérique ou paresseux ? Vous pouvez corriger un défaut, cela ne changera pas qui vous êtes !

Abordez le sujet dès que possible. Ne vous attendez pas à un changement radical, mais cela peut améliorer la situation.

Par exemple, j’avais tendance à me mettre en colère facilement. Ma copine m’a clairement dit que cela nuisait à notre relation car on se disputait pour rien.

Progressivement, j’ai réussi à me calmer. Cela a désamorcé de nombreux conflits, et nous avons été bien plus heureux ! Etre en couple, c’est aussi l’occasion de devenir meilleur grâce à votre copine.

Comment éviter les divorces dus à l’ennui et à la baisse de libido

Vous devez prendre conscience que vous êtes responsables de la situation. Cela ne veut pas dire que vous l’avez volontairement causée.

Mais vous pouvez vous en sortir si vous agissez. Acceptez la situation, comprenez que vous et votre femme n’avez plus de désir sexuel l’un pour l’autre.

La première à faire c’est de prendre soin de vous. Une prise de conscience s’impose. Vous pouvez êtes peut-être laissé aller : peut-être que vous ne sortez plus, vous n’allez plus au musée ou en soirée et ça ennuie votre femme.

Peut-être que vous ne prenez plus soin de votre apparence, vous avez grossi ou arrêté le sport. Tous ces facteurs jouent sur l’attractivité et sur la libido de votre partenaire.

Si vous êtes devenu moins attirant et que vous ne sortez plus de chez vous, si vous ne voyez plus personne, comment voulez-vous qu’il existe une tension sexuelle entre votre femme et vous ?

Vous avez trois choses à faire.

D’abord, reprenez-vous en main. Si vous ne faites pas ou plus de sport, refaites-en. Cela donne une bonne hygiène de vie, cela vous aide à mieux dormir, cela vous rend plus tonique.

Bref, il n’y a que des effets bénéfiques. Peu importe le sport que vous faites, deux séances par semaine seront bénéfiques.

Prenez soin de votre apparence. Faites-vous toujours des efforts pour être bien habillé ? Il ne s’agit pas d’être chaque jour sur votre 31. Mais essayez de penser à la manière dont votre femme vous voit la plupart du temps. Vous voit-elle plus souvent bien habillé ou en jogging ?

Si vous aviez l’habitude de rentrer et de vous changer directement, changez cette habitude. Agissez comme si vous deviez vous présenter sous votre meilleur jour – même si elle a déjà vu les pires.

Ensuite, prenez les choses en main. C’est-à-dire : vous ne pouvez pas ne RIEN faire. Vous devez être force de proposition pour tenter de nouvelles activités !

Allez au cinéma, allez vous balader, allez au musée, allez au restaurant. En somme : vous devez la distraire, être celui qui propose des activités fun.

Enfin, si la relation n’est plus la même et que sexuellement cela ne fonctionne plus, la meilleure solution est d’aborder le problème en discutant.

Ne le faites pas après une dispute, mais prenez un moment où vous êtes tous les deux calmes pour le faire.

Dites clairement les choses. Cacher un manque de désir, c’est juste repousser le moment désagréable. Il vaut mieux être clair et agir.

Si vous communiquez sur ce qui vous empêche d’avoir du désir, vous pourrez ensuite parler de nouvelles expériences et commencer à aller dans le bon sens.

Comment éviter les séparations liées aux facteurs extérieurs

Si vous perdez votre emploi, restez actif. Continuez à lire, à faire des activités chez vous, à sortir. L’inactivité et le découragement sont dangereux.

Si le problème est lié à vos beaux parents ou aux siens, il est nécessaire d’établir des règles claires les concernant. Parlez-en et fixez des limites.

S’ils viennent trop souvent vous voir à votre goût, parlez-en avant que cela devienne une habitude. S’ils vivent avec vous, instaurez dès le début une date limite si vous le pouvez.

Si vous vous éloignez, réinstaurez de la communication. Organiser des activités à deux, mais pensez aux petites attentions qui font plaisir : un petit SMS dans la journée, un compliment. Par exemple, rentrez parfois chez vous en ayant acheté du chocolat… ça fonctionne !

Pour conclure, comment se préparer à la rupture si elle est inévitable …

Parfois, malgré tous vos efforts, la rupture est inévitable. C’est pour cela que quoi qu’il arrive, vous devez être prêt à passer par un moment difficile : votre femme n’est jamais acquise.

Faites des choses qui vous font plaisir sans être avec votre compagne, recentrez-vous quelques temps sur vous-même. Sans vous complaire dans votre solitude, trouvez un équilibre ailleurs. Communiquez avec vos potes, votre famille.

George Sand a écrit « Une nouvelle réconciliation faite à la légère entraînera une nouvelle rupture ». Ce qu’elle veut dire, c’est que parfois, vous reviendrez mais que vous ne parviendrez pas à avoir une relation stable. Dans ce cas, il faut savoir partir.

Elle a écrit aussi « La rupture est faite, l’amour s’est envolé : bon voyage » !

C’est un mauvais moment à passer, et on est plus heureux en ne gâchant pas les souvenirs d’une relation. Vous pourrez recommencer à séduire après !

Et vous, vos dernières ruptures, c’était dû à quoi ?

Tom

Lire la suite
17 Commentaires

17 Comments

  1. lexa

    5 mars, 2018 à 13:47

    C’est marrant on entends parler en effet de beaucoup de rupture, de divorce mais dans mon entourage, très peu de personnes divorcent. Les relations se renouvellent très peu.

    Je pense que cela doit dépendre du milieu que l’on côtoie, du statut social. J’ai l’impression que les gens habitant en province, qui plus est dans des villes pas très grande.
    Cela pourrait être amusant d’avoir de ce nombre de divorce, d’avoir différents axes d’analyse age, « statut social », taille de la ville, .. Il doit y avoir un lien.

    • Sélim

      5 mars, 2018 à 15:00

      Hello Lexa !
      En effet, à Paris par exemple, on divorce beaucoup plus qu’en province. Les chiffres, c’était » 1 mariage sur 2 finit en divorce à Paris », et « 1 mariage sur 3 en province ».
      L’explication : moins de stress en province, moins de rencontres, moins de tentations…

  2. le bateriteur

    6 mars, 2018 à 00:01

    Bon,la question que je vais poser est l’inverse de l’article suivant,mais juste sélim, j’habite en Provence (province c’est pareil),et je remarque que le divorce est tout autant fréquent en voyant les parents de mes amis se séparer de plus en plus.
    Sinon,ma question est :j’ai 13 ans, bientôt 14, et j’aime une fille qui était dans ma classe l’année dernière mais plus maintenant,et avec le courant passe bien,tout ça,tout ça…mais je suis bloqué au stade conclure ;j’ai l’impression que cette étape est un mur infranchissable si on veut le faire en toute dignité (pas comme mon petit frère qui s’y prend par sms).je sais que cette fille n’est pas un oiseau, elle ne va pas s’envoler, mais depuis le temps que je l’aime,ça tourne à l’OI.donc,s’il te plaît coach, comment je peut faire pour conclure ???

    • Sélim

      6 mars, 2018 à 13:40

      A ce niveau-là, cher bateriteur, c’est encore le collège ou le début du lycée, si je ne me trompe pas.
      C’est toujours plus dur que quand on est « adulte ». Adulte, tu as du cash, tu as ton appartement ou ta maison, tu es indépendant.
      Là, tu es entouré de gens comme toi : jeunes, envieux, qui regardent tout ce que font les autres…
      Ne pense pas aux autres : pense à toi.
      Qu’est-ce que tu veux faire avec cette fille ? La faire rire, lui faire passer de bons moments, t’amuser avec elle, apprendre à mieux la connaître.
      Pourquoi ne pas lui expliquer tout ça, en allant la voir à un moment : « je peux te parler vite fait ? Voilà, ça fait un certain temps que je te trouve sympa, j’aimerais mieux te connaître. T’as l’air marrante… ça te dit qu’on révise telle ou telle matière pour un contrôle /// ça te dit qu’on rentre des cours ensemble un soir // ça te dit qu’on aille au ciné samedi après-midi ensemble ?

      A toi de trouver le prétexte pour la voir en tête à tête.
      A mon époque, on était toujours en bande de potes, c’était compliqué de se voir en tête à tête mais on trouvait toujours un moment pour s’esquiver à l’arrière du bus, ou pendant un trajet entre deux cours, ou un cours de sport etc… A toi d’être créatif !

    • Le Marginal Magnifique

      6 mars, 2018 à 19:03

      @le bateriteur : dans ce cas bravo ! Tu as toute mon estime.

  3. Le Marginal Magnifique

    6 mars, 2018 à 05:20

    13 ans, sérieusement ? Les enfants ne sont plus ce qu’ils étaient si tu as réellement cet âge… Quelle précocité ! Et je dis ça surtout pour ta façon de t’exprimer à l’écrit. Ça me semble impossible qu’à cet àge-là on écrive de cette façon.

    • le bateriteur

      6 mars, 2018 à 14:58

      Le Marginal Magnifique :oui, j’ai bien 13ans,et je ne vois pas pourquoi je mentirais sur mon âge.
      Cependant,si tu dis ça par rapport à mon orthographe,sache que maintenant il y a des mecs à 30 ans qui écrivent comme ça :mwa g trante ens et alors(moi j’ai trente ans et alors).
      Bref, j’ai 13 ans et je ne ment pas, c’est juste que j’aime écrire correctement

    • Le Marginal Magnifique

      6 mars, 2018 à 19:05

      @le bateriteur : dans ce cas bravo ! Tu as toute mon estime.

    • le bateriteur

      7 mars, 2018 à 00:04

      Le Marginal Magnifique :merci, c’est le but ; j’écrit du mieux que je peut pour prendre de bonnes habitudes et qu’on ait envie de lire ce que j’écrit

  4. Loubaney

    6 mars, 2018 à 08:29

    Effectivement ma 1ere union s’est terminée au bout de 21 ans à d’une tromperie de monsieur.avec le recul je me rends compte que j’avais doucement commencé à changer après la naissance de nos deux enfants:prise de poids car plus de temps pour faire du sport je ne me maquillait plus, j’étais très fatigué car il ne s’est jamais occupé des enfants partait tôt et rentrait de plus en plus tard ce qui ne m’aidait pas pour me sentir bien. Moi aussi je bossait… où il y a eu des départs je dirais incompatibilité d’humeur mais nous avons quand même voulu continuer cela a duré 4 ans seulement nous sommes quittés gentiment contrairement à ma première réunion où ça s’est très mal passé du coup arrivé à l’âge de 53 ans j’ai rencontré une autre personne nous avons pris le temps de discuter de nos attentes de ce que l’on voulait de la vie nous avions chacun 2 enfants adultes mariés il avait des petits-enfants moi non j’en ai eu un plus tard. Bref nous avons mis 2 ans avant de décider d’habiter ensemble aujourd’hui cela fait 4 ans que nous nous connaissons et cela se passe toujours aussi bien on a notre propre recette. Des que dès que quelque chose ne va pas on ne crie pas on ne s’énerve pas parce que chacun de nous a souffert de ce genre de comportement donc nous préférons attendre que la colère intérieure passe. 3h une journée,et on en reparle calmement et ça repars en douceur très très bien. on désamorce avec de la rigolade et je pense que nous sommes un couple qui va durer parce que nos attentes aussi sont différentes de par notre âge. pas de jalousie pas de parti pris et surtout il ne passe pas une journée sans que l’on se fasse un câlin que l’on rire même que l’on danse dans la salle à manger bref je souhaite beaucoup d’amour à tous beaucoup d’amour comme le nôtre en fait un amour bien réfléchi

    • Sélim

      6 mars, 2018 à 13:34

      C’est un super beau témoignage d’espoir :)
      On apprend de nos échecs. Votre nouveau couple a l’air bien parti !

  5. Combo

    11 avril, 2018 à 10:58

    Salut à toute l’équipe d’art de séduire !

    Merci pour ce riche article !

    Je suis un peu perdu, j’ai appris plein de techniques de drague : c&f, push-pull, disqualification, cold reading…
    Donc j’ai réussi à sortir avec la nana que je voulais, donc j’ai continué toutes ces techniques et elle a finit par me dire :

    « C’est bon tu m’as chopé, tu n’as plus besoin de dragouiller, je te trouve suffisamment intéressant pour que tu restes toi même »

    Face à ca je ne sais comment réagir :
    p

    1/ écouter ce qu’elle dit, mais dans ce cas comment rester attirant et la stimuler sans tout ça ! Comment se comporter ?

    2/ c’est un test et continuer mes techniques et faire comme si elle n’avait rien dit !

    Que me conseillez vous et comment agir dans cette situation ?

    Merci beaucoup par avance

    • Sylvain

      11 avril, 2018 à 15:26

      Hello combo,

      Et oui, le couple, c’est le test ultime pour le séducteur.
      Non je pense que tu peux l’écouter. Il ne s’agit pas de se transformer en celui qui dit oui à tout mais il faut montrer sa valeur sur des choses plus profondes : tes projets, la vision de la vie, tes initiatives au quotidien, etre force de proposition etc. Ca veut dire qu’elle est prete a se rapprocher de toi et à créer plus de complicité. A toi de rester séduisant mais d’en tenir compte!

    • Combo

      11 avril, 2018 à 16:33

      Merci beaucoup Sylvain, ton retour m’aide beaucoup et je vais l’appliquer !

      A bientôt !

    • Sylvain

      13 avril, 2018 à 10:32

      Hello Combo,

      J’attends la suite alors :) N’hésite pas à me dire comment ça évolue :)

  6. *Luciole*

    4 mai, 2018 à 07:41

    Salut tout le monde,
    Un bel article, auquel il manque quelque chose : il y a de plus en plus (je n’ai pas de statistiques, seulement ce qu’une amie psy m’en a dit) d’hommes qui ne veulent plus coucher avec leur femme alors qu’elle voudrait bien. Les problèmes de libido ne sont donc pas centrés sur « la femme qui a moins envie de sexe que l’homme » (cliché).
    Bonne journée,
    Luciole

    • Sylvain

      5 mai, 2018 à 13:03

      Ho vraiment?? C’est vrai que c’est pas ce que l’on penserait spontanèment!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Relation Homme Femme