Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Explosif : comment le coronavirus change les couples et les relations

Le Buzz Séduction

Explosif : comment le coronavirus change les couples et les relations

Explosif : comment le coronavirus change les couples et les relations

Jour 3 du confinement, les relations vont changer avec le coronavirus.

La séduction bien entendue est frappée de plein fouet par l’obligation de distanciation sociale (au cas où : RESTEZ CHEZ VOUS).

Les couples aussi sont touchés par le coronavirus.

On s’est fait un petit Skype groupé avec Eros, le meilleur dragueur de Paris, la Team Pirates et quelques lecteurs pour parler du changement dans nos relations amoureuses à cause du COVID-19.

Dans les semaines à venir, la séduction va changer à cause du coronavirus. Nos relations sociales vont changer de forme, et la séduction et le couple font partie des victimes collatérales du covid-19.

#1 La fin des rencontres physiques à cause du coronavirus

Il y a deux semaines, avant le confinement, on publiait cet article pour vous apprendre la drague avec le coronavirus.

A court terme, c’est terminé pour tous ces lieux de rencontres habituels :

  • Bars, boîtes, restaurants.
  • Bureau, collègues, clients, fournisseurs.
  • Collège, lycée, fac, IUT, école de commerce ou d’ingé, Sciences Po etc…
  • Salles de sport, groupes de running.
  • Rencontres via les amis, les amies d’amis…
  • Rencontres au mariage de la cousine.

La vie sociale physique est annulée à cause du coronavirus, donc toutes ces occasions habituelles de rencontres sont condamnées pour le moment.

Alors il vous reste quoi ?

Il vous reste les rencontres en ligne, sur les forums, la drague sur Instagram, la drague sur les jeux vidéo, et la drague sur Tinder, Meetic, Disonsdemain etc…

Avantage à ceux qui ont déjà des profils bien préparés en ligne, de belles photos, et qui manient correctement les messages pour exciter les filles…

Ce virus en particulier va laisser des traces et modifier nos relations. On lit déjà ici et là des articles annonçant la fin de la bise.

Certains de mes potes qui ont vécu et travaillé en Afrique pendant Ebola me disent que pour eux, c’est déjà terminé depuis longtemps, que les contacts humains leur font peur.

#2 Mais qui va faire la conversation sur Tinder pendant 45 jours ?

Au moment où j’écris ces lignes, on commence à lire que des durées de confinement de plus en plus longues seraient envisagées.

Pour tous ceux qui ont des dossiers en cours sur Tinder, tous ceux qui ont déjà 3-4-47 matchs en cours sur Tinder, il va falloir faire durer la conversation puisque vous n’avez pas le droit de faire de premier rendez-vous. #distanciationsociale

Ces semaines de confinement seront-elles l’occasion de vraiment rencontrer l’amour en ligne ? De ressentir de vrais sentiments pour les filles avec qui vous allez matcher en ligne ?

Pour tous ceux qui n’ont pas peur des conversations longues, n’hésitez pas à utiliser nos premiers messages Tinder spécial coronavirus.

Comme nous le dit -Sam- de la Team Pirates ce 18 mars 2020 :

« Je vais rester dans mon coin tranquille, et me préparer pour la reprise du championnat en juin. Ça va être l’été le plus sale de notre vie à tous. Le vrai summer of love qui restera dans l’Histoire ! »

#3 Coronavirus et couples à distance

séduction et coronavirus

« Les gars, pour moi c’est la merde. Je la connais depuis à peine deux mois, et là on ne va pas pouvoir se voir pendant deux mois ? Trois mois ? C’est super casse-couille comme relation. Elle veut faire des points obligatoires en ligne, des rendez-vous tous les jours pour dire quoi ? J’ai rien à dire ! Je suis confiné ! »

Pour notre ami Martin, faire durer sa relation à distance semble mal parti.

Le problème pour lui, c’est qu’il n’a aucune visibilité sur la durée du coronavirus.

Une relation à distance, c’est toujours dur, mais on peut y arriver quand on connaît la date de fin de la peine.

Mais là, c’est prison, sans date limite, pour tous.

On lui a conseillé de lire, de prendre soin de lui, de faire un point avec elle tous les deux jours, comme ça il aurait plus de trucs à dire.

Autre technique pour rester proche : la Netflix party, pour regarder à plusieurs un programme en même temps.

Et bien entendu, le phone sex, le sexe par Whatsapp, Facetime, le sexe par webcam, afin de rester plus que proche, va être une des solutions techniques pour faire durer ces couples à distance.

#4 Couples confinés, colocation : il va falloir apprendre à communiquer pour ne pas exploser…

Un lecteur témoigne : « Mes nouveaux voisins se hurlent dessus. Puis partent baiser. Mais là ils se sont à nouveau embrouillés et je crois qu’elle est partie. »

Une amie me confie aussi son histoire : « On a 45 m², on est l’un sur l’autre. Je l’aime de tout mon cœur mais là, j’ai la sensation d’étouffer. D’habitude, il y a le travail, je suis absente la journée, lui aussi, et c’est une joie de se retrouver le soir. Là, ce confinement nous tend tous les deux. »

Autre témoignage d’un player de la Team Pirates :

« Je vis en colocation, on est 4, et l’une des filles n’est pas très stable mentalement.
Elle est étudiante, et au lieu de rester confinée, elle fait du Tinder et part baiser avec des mecs la journée, et vient se coller à nous le soir dans le salon partagé. On lui dit qu’elle est irresponsable, on a envie de la passer par la fenêtre, mais elle trouve qu’on exagère… »

Dans un petit espace, ça dégénère toujours plus vite, la moindre étincelle peut brûler tout le monde pour longtemps.

Outre la méditation quotidienne (Petit Bambou, Headspace, n’importe quelle vidéo de méditation sur Youtube), je ne peux que vous recommander de jeter un œil aux principes de la communication non-violente de Marshall Rosenberg.

Aménagez-vous des temps de travail, accordez-vous des temps de repos, et si vous le pouvez, si votre appartement est assez grand, passez du temps seul, pour mieux vous retrouver ensuite.

Oui, le confinement va être une vraie épreuve pour les couples. Sur twitter, les parents se plaignent déjà de devoir garder leurs enfants et de devoir bosser en même temps.

En Chine, visiblement, le taux de divorce post-confinement exploserait : être enfermé 30 jours ou plus avec une personne qui est d’habitude au travail, ça laisse des traces…

Prenez le temps d’aborder tous ces sujets compliqués, d’y réfléchir, et de trouver les mots justes pour en parler avec votre copine, femme, ou avec vos colocataires :

  • Vos peurs sur l’argent,
  • Vos peurs sur le rationnement,
  • Votre santé mentale,
  • Les addictions que vous réussissez à cacher en temps normal quand vous allez au travail,
  • Votre testament, vos dernières volontés (comment ça, on exagère ?)

#5 Sexe et coronavirus, on fait quoi alors ?

Pour ceux qui ont sauté les premiers paragraphes, on vous recommande d’éviter le sexe physique avec des filles rencontrées récemment.

Tant pis, ça va être Pornhub, Dorcel, J&M gratuits pour tout le monde pendant un moment.

C’est l’occasion de lire les meilleurs livres de littérature érotique aussi.

Un ami nous a envoyé cette très bonne version du kamasutra, le coronasutra :

sexe et coronavirus

Faut-il vraiment éviter de faire l’amour pendant le coronavirus ? Si c’est avec votre copine et qu’elle est enfermée avec vous depuis 15 jours, ça va aller.

Mais ne prenez pas de risques en invitant de nouvelles filles chez vous.

Chez Têtu, le magazine gay, on dit déjà de réduire le sexe dans les mois à venir.

Pour les plus persuasifs d’entre vous, ça sera phone sex.

Tout est bon pour vous former : comment bien prendre une dickpic, comment envoyer un sexto, on est là pour vous aider.

Si vous avez la moindre question sur le couple et le coronavirus, le sexe et le coronavirus, on est là pour vous répondre !

Bon confinement à tous…

Et n’oubliez pas… soyez sage… mais pas trop ! (mais restez chez vous !)

Sélim et la Team ADS, confinés

Bann-SexTalk

Lire la suite
2 Commentaires

2 Comments

  1. -Sam-

    20 mars 2020 à 21:34

    Préparez-vous !

    Parce que je vais exploser la concurrence !

    Là en plus je suis plongé dans Histoire de ma vie du grand Giacomo Casanova, 3000 pages (quasi) de drague. Plus qu’un chef d’oeuvre. Je l’avais piqué dans la bibliothèque de Sélim à l’époque encore où on portait ses cartons et ses matelas immenses (j’avais déjà des gants parce qu’il y avait des tâches bizarres de toutes les couleurs sur ses matelas ; il m’a dit qu’il avait essayé de se mettre à la peinture à un moment, je ne l’ai pas cru). Bref, ça vaut vraiment le coup (le livre).

    Allé on se revoit dans 45 jours. Bon courage à tous !

    • Sélim

      21 mars 2020 à 11:30

      Un beau message d’encouragement, ça !
      Merci -Sam- ! Et ton nouvel article est en ligne !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Le Buzz Séduction