Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

21 Citations Pour Séduire Comme Casanova ?

Séduire comme casanova

Le Buzz Séduction

21 Citations Pour Séduire Comme Casanova ?

21 Citations Pour Séduire Comme Casanova ?

Séduire comme Casanova ? Devenir un Casanova ? Quelle idée, quand vous pouvez tout simplement lire les Mémoires du plus grand séducteur européen du XVIIIème siècle !

Sam le séducteur s’est lancé pour vous dans la lecture des 3 tomes monumentaux des Mémoires de Casanova.

Il vous livre 21 citations de Casanova pour vous aider à devenir le plus grand des séducteurs !

Rappel historique : Casanova est certes mythique, mais il est réel, contrairement à Don Juan.

C’est un aventurier, mais c’est également un homme cultivé et brillant qui parle latin et a fait paraître d’autres livres.

C’est aussi un des premiers véritables Européens qui parcourt tout le continent de Venise à Moscou, de Paris à Naples ou de Londres à Constantinople, toujours guidé par ses désirs et ses plaisirs, le goût du jeu, de l’opéra et de la danse.

Je suis Sam, de la Team Pirates, j’ai tourné dans les caméras cachées de drague de rue pour vous montrer comment un mec moyen peut plaire aux filles en 3 minutes, et pour me perfectionner encore plus dans l’art de la séduction, j’ai lu les Mémoires de Casanova.

#1 « Il ne s’agit que d’avoir du courage. »

Tout est dans la phrase. Aborder une fille en séduction, c’est le plus facile.

Nous nous leurrons lorsque nous pensons qu’une fois que nous savons prendre notre courage à deux mains et que nous pouvons aller voir une fille sans sourciller, nous serons en couple rapidement. Que nenni !

Et c’est pareil pour les numéros. Nous stockons des tonnes de numéros de filles qui ne répondent pas. Soit pas du tout, soit qui s’arrêtent de nous parler dès que nous ne cochons pas une case.

En revanche, si nous faisons quelque chose d’un peu courageux tous les jours, toutes les semaines, là on progresse dans nos objectifs (c’est-à-dire ici plaire aux filles).

Aparté. Comme on aime le dire avec Sélim, « C’est la bonne, parce que c’est simple. »

Oubliez toutes les filles qui vous tiennent en haleine des semaines, voire des mois !

C’est beaucoup d’énergie dépensée pour… pas de résultats :), donc peu d’intérêt à notre sens.

Donc :

  1. Continuez d’avoir du courage malgré les râteaux.
  2. Prenez dès à présent l’habitude de parler aux inconnu(e)s. Tout le monde ! Et venez nous parler !

#2 « Me sentant né pour le sexe différent du mien, je l’ai toujours aimé, et je m’en suis fait aimer tant que j’ai pu. »

Au final, c’est la femme qui décide.

Vous êtes là pour faire le taff de :

  • Aborder (90% du temps)
  • proposer d’échanger vos coordonnées pour la revoir dans un contexte plus sympa (que le boîte de nuit où ça hurle, le quai de métro, la station service…)
  • proposer des trucs à faire
  • ranger chez vous et proposer de l’inviter à dîner/ jouer à un jeu de carte/ manger des glaces/ dormir sous votre nouvelle couette en soie/ que sais-je…

#3 « J’eus des amis qui me firent du bien, et je fus assez heureux de pouvoir en toute occasion leur donner des marques de ma reconnaissance. »

Les plus grands séducteurs savent s’entourer de personnes bien (exemple : regardez-moi).

Quel intérêt d’être un loup solitaire qui enchaîne les rencontres Tinder ?

Avant même d’apprendre à séduire pour avoir une copine, ayez des amis, un bon cercle social. Des vrais sur qui vous pouvez compter !

Vos amis sont vos trésors pour la vie. C’est le seul conseil important de l’article.

#4 « Son avarice à m’accorder des faveurs m’irritait; et mon amour m’était déjà devenu un tourment. »

La meuf de Casanova est needy et ça le répulse.

Inversement, ne vous pliez pas en quatre pour une meuf que vous connaissez à peine, où vous la verrez partir très vite ^^.

#5 « Etonné d’une beauté à laquelle il était impossible d’être indifférent. »

Dites aux filles qu’elles sont belles.

Et ne commencez pas avec les « oui mais haiiiiin tous les mecs relous dans la rue ils sont là « hey vous êtes charmantes » ».

C’est la manière de faire un compliment original qui compte !

Parole de mec qui couche avec des meufs, je leur ai toutes dit qu’elles étaient belles et elles ont kiffé.

#6 « J’étais vraiment en état de violence. »

Acceptez vos sentiments amoureux. Arrêtez de faire le type sans cœur.

J’irai même plus loin : embrassez-les et criez-les haut et fort (On va mettre ça sur la parole d’un soignant, tiens ! Ça vous fera du bien 🙂 ).

#7 « Je ferais tout ce que tu m’ordonnes, excepté que je ne pourrai jamais cesser de t’aimer. »

À la question « hey, comment je fais pour être un garçon super drôle qui fait marrer les filles ? »

La réponse de mon maître, sa meilleure stratégie de conversation : L’exagération.

#8 « Il m’insinuait par là le sage précepte de la discrétion. »

Il s’agit là d’une loi. Ne racontez pas vos déboires amoureux, ni vos exploits sexuels à tous.

Gardez-les pour vous et la fille.

(NdE : seule exception à la règle : vous pouvez les raconter à votre coach en séduction pour débriefer et vous faire encore plus progresser)

#9 « Le hasard qui les avait mises entre mes mains ne devait pas leur devenir fatal. »

Instant séduction éthique :).

Les séducteurs savent quand la fille est réceptive.

Dans ce cas, ils savent que s’ils décident de dérouler leur jeu, la fille sera dans leur lit. Ils se donnent alors leur propre feu vert.

Mais avant tout chose, ils évaluent la fille.

  • Est-ce qu’elle est vierge ?
  • Est-ce qu’elle est amoureuse de lui ?
  • Est-ce qu’elle aimerait être en couple ?

(Bon là, la réponse est souvent oui ^^, mais on peut négocier et parfois proposer un plan cul).

Si vous pouvez répondre oui à l’une de ces questions, évaluez bien vers quoi vous vous lancez.

Un seul mot d’ordre : l’honnêteté.

Si vous ne voulez pas être en couple, dites-le lui directement.

Nous n’accepterons même pas un « donne-moi une semaine pour réfléchir mais baisons quand même ce soir ensemble… ».

#10 « Jusqu’au moment qu’affectant un mouvement très naturel, et sans lequel il m’aurait été impossible de couronner l’oeuvre, elle m’aida à triompher. »

Lors de votre première fois au lit avec votre bien-aimée, notamment si vous vous connaissez depuis moins de 24h, il peut y avoir quelques résistances.

Les filles mettent du temps à avoir envie contrairement aux garçons qui sont tout le temps prêts à passer à l’acte.

C’est dans nos héritages biologiques respectifs.

Donc prenez le temps qu’il faut pour exciter cette fille avant le rapport sexuel.

Si c’est pas pour ce soir, pas d’insistance, vous la prenez juste dans vos bras.

Encore une fois, c’est la fille qui décide.

Vous, vous êtes là pour faire le taff de la stimuler en la caressant chaleureusement, et si elle est prête vous le saurez bien vite :), elle vous le dira et vous donnera son consentement.

#11 « Tout ce que nous avons fait fut l’ouvrage de l’amour. »

Pas mal pour dire, « on a passé la nuit ensemble, c’était bien avec toi, salut ! ».

Et personne ne culpabilise d’avoir passé juste un bon moment sans qu’on ait besoin de se rappeler.

C’est pas moi, c’est pas toi, c’est l’amour !

#12 « Sachez qu’il n’y a pas au monde de femme peureuse qui dans votre cas eût osé résister. »

Bon celle-là, il faut la remettre dans le contexte.

Casanova prend la calèche avec la femme d’un autre mec. Il se met à pleuvoir et à gronder le tonnerre.

L’honnête femme flippe, se retrouve dans ses bras, et il la pécho.

Easy. Dark seduction, donc on aime 🙂 lire des histoires comme ça… mais on n’aimerait pas que ça arrive à notre copine, évidemment.

Ce qu’il faut retenir ! Les sensations fortes, le suspense et la peur sont vos alliés.

Pensez à composer avec lors de vos entreprises amoureuses.

  • Un film d’action un peu gore et elle vous prend la main,
  • Traverser un pont suspendu et elle vous prend la main,
  • Aller à la patinoire avec elle et elle vous prend la main, faire un tour de montagnes russes et elle vous prend la main,
  • Regarder au zoo l’aquarium des araignées et elle vous prend la main (moi aussi je vous prendrai la main)…

#13 « J’aurais beaucoup conversé avec lui s’il eût pu s’empêcher de manger de l’ail en aussi grande quantité que je mangeais du pain. »

Rappel hygiène minimum. Dents brossées 2 à 3 fois par jour.

Ayez toujours sur vous, la journée, en soirée et en date, des chewing-gums ou des pastilles rafraîchissantes pour l’haleine.

Ongles coupés et propres. Baume à lèvre si vous avez les lèvres sèches (qui voudrait vous embrasser sinon ?).

Et pensez à mettre de la crème sur le dos des mains l’hiver si elles sont sèches (je sais c’est horrible de se coucher avec les mains moites là mais c’est indispensable d’avoir les mains nickel, pour toucher la douce peau de votre future passion).

#14 « Mais le surlendemain de l’exploit au lieu de me trouver récompensé, je me suis trouvé puni, et dans la nécessité de me mettre entre les mains d’un spagyrique qui en six semaines me remit en parfaite santé. »

Spagyrique : garçon pratiquant une médecine spirituelle.

Bref, mettez des capotes pour éviter les maladies sexuellement transmissibles comme Casanova…

#15 « Tu es la première femme qui me mis à part des mystères de l’amour. Tu es celle dont le départ me rendra malheureux, car en Italie il ne peut être qu’une seule Lucrèce. » (La meuf s’appelle Lucrezia)

Les femmes sont toutes uniques… Votre chérie veut l’entendre :).

Et quand bien même vous lui avait dit, redites-lui. Cette loi n’a pas d’exception.

#16 « Tout le monde applaudit à sa sentence et elle rougit de plaisir. »

Complimentez sur les qualités mentales (humour, réparti, choix…) et artistiques de ces dames, plutôt que sur leur beauté physique, lorsque vous leur faites la cour et vous gagnerez de nombreux points d’avance face à vos rivaux.

Mais n’oubliez pas de complimenter aussi leur physique hein, voir plus haut ^^ (surtout si elle passe une heure à se mettre bien avant une soirée ou qu’elle va 4 fois par semaine à la salle de sport).

#17 « Il faut oser, me dit la marquise ; mais sans prétention. On se met ainsi à l’abri de toute critique. »

Ecoutez la marquise. C’est votre mentor.

Un homme doit oser aborder une femme. Doit oser s’approcher de plus en plus pour le premier baiser après un premier ou second rendez-vous.

(Et n’ayez crainte, si elle ne veut pas être embrassée, elle tournera la tête et vous esquivera sans histoire…)

#18 « Nos bouches collées n’étaient plus ni l’organe de la parole, ni le canal de la respiration. »

Quand embrasser ? C’est une question que vous posez souvent.

Rapprochez-vous au max de la fille sans rien précipiter.

Et dès que vous avez le feu vert (un silence avec un regard appuyé, elle vous serre la main…) foncez !

Parfois ce feu vert ne vient pas… tant pis, soit réessayez un peu plus tard (une fille qui ne veut pas être embrassée peut être disposée à vous embrasser elle-même 5 minutes plus tard, nous avons cherché une explication mais il n’y en a pas), soit laissez tomber.

Le seul truc à comprendre en 2020, c’est le consentement. Si elle dit non, faites demi-tour, lâchez l’affaire et tout le monde sera heureux dans son coin.

#19 « – Je vous adore, madame, et si vous ne me permettez pas d’espérer du retour, je suis décidé à vous éviter pour toujours. Prononcez ma sentence.
– Je vous crois libertin, et inconstant.
– Je ne suis ni l’un, ni l’autre. »

Ne vous révélez jamais séducteur, mais jouez toujours le jeu de la séduction d’une main de maître.

Les femmes veulent être uniques, pas une parmi une liste de 122 conquêtes comme Casanova…

#20 « Mais à l’âge que j’avais, …, il m’était impossible d’avoir une prudence qui ne pouvait être que le fruit de la longue expérience. »

À vous de jouer, et d’engranger l’expérience des meilleurs dragueurs !

Et la bonus !

#21 « Quand la lampe est éteinte toutes les femmes sont égales. »

(En latin dans le texte : Lucerna sublata, nihil discriminis inter mulieres.)

C’est marrant quand on compare les deux phrases on arrive presqu’à comprendre celle en latin.

Alors là, on dit non… Non non, la jeune femme de 50 ans, au lit, ce n’est pas la même que la redoutable fille de 22 ans, parole d’honneur (et de Yann Moix) !

On comprend l’idée pour les obsédés sexuels, « un trou est un trou », mais ce n’est vraiment pas l’état d’esprit sur Artdeseduire.

Les Mémoires de Casanova, 3 tomes, à lire au moins une fois dans votre vie !

(Sinon, vous pouvez toujours vous rabattre sur le film récent avec Vincent Lindon, sur les dernières années de Casanova : Dernier amour)

Et n’oubliez pas de relire notre article pour devenir un dieu de la drague !

-Sam-, toujours modeste et discret… pour n’être que plus redoutable ^^

Bann-SexTalk

Lire la suite
9 Commentaires

9 Comments

  1. Le Marginal Magnifique

    30 mars 2020 à 21:10

    Cool comme article. Juste une erreur d’interprétation pour la #4 « Son avarice à m’accorder des faveurs m’irritait; et mon amour m’était déjà devenu un tourment. » Dans ce cas, c’est Casanova le needy, car la femme se refuse à lui !

    • Sylvain

      31 mars 2020 à 12:50

      SAuf si la citation sort de la bouche de la fille 😉

    • Le Marginal Magnifique

      1 avril 2020 à 18:32

      Exact ! Mais ce n’est pas ce qui vient en premier à l’esprit car l’article parle en intro de 21 citations de Casanova !

  2. Loki

    31 mars 2020 à 15:24

    Article intéressant mais le qu’en même dans le conseil 9 c’est terrible.
    Relisez-vous !

    • Sylvain

      1 avril 2020 à 12:44

      Effectivement ! Merci, c’est corrigé 🙂

  3. Eric

    2 avril 2020 à 10:00

    Tu prends l exemple de Casanova..mais tu sais très bien que très peu d hommes auront son succés ou seront comme lui..
    je ne vois vraiment pas l interet de vouloir montrer un pic inatteignable.
    Peu importe les efforts.
    On sait très bien qu on doit faire la majorité des efforts depuis l aube des temps.
    Qu ils seront très peu récompensés.
    Donc insister bien sur un homme qui à eu un succés fou auprès des femmes ne semble pas pertinent.

    • Sylvain

      2 avril 2020 à 14:12

      Hello Eric,

      C’est fait pour nous donner un point de repère, pour motiver. On a tous un point de départ, on part tout avec un certain bagage et certains sont mieux lotis que d’autres. On le sait, c’est la vie. A partir de là, 2 attitudes possibles. Soit on reste positif et on se dit que quelque soit le point de départ, l’objectif est de s’améliorer. Soit on se lamente et on part du principe que tout est vain car le jeu n’en vaut pas la chandelle. Ici, on a choisi la première option 🙂

    • Munin

      3 avril 2020 à 13:35

      Salut Sylvain,

      Déjà, je m’excuse de la longueur de mon message, mais je veux expliquer au mieux ma pensée.

      Là où je rejoins Eric, c’est au niveau de la perspective. On va prendre l’exemple de Casanova (vu qu’il est dans cet article), mais cela vaut pour tout les séducteurs qui peuvent être pris en exemple et plus accessible pour les lecteurs, c’est-à-dire : Sélim, Eros, la team Pirate, toi , etc.

      Il manque la notion de « ratio ». Elle est apparue sur le dernier article de Sélim avec son premier bouquin sur la séduction. Mais je ne l’ai rarement vu sur le site. Comme tout le monde, je connais des gens qui n’ont pas grand choses pour eux mais qui enchaîne les conquêtes … Mais leur ratio Séduit / Rateau est très bas. Par exemple, ils auront 5% de réussites. Sur 1000 femmes, cela fait quand même 50 conquêtes !

      Et il manque peut-être cette perspective, car lorsqu’on vous lit, on a l’impression que les experts en séduction (donc vous inclut), vous faites un one shot quasi à chaque fois. Autrement dit, au moins 90% de réussite.

      Je suis maintenant devenu suffisament vieux pour savoir que c’est faux. Mais quand j’ai commencé à venir sur le site (je devais avoir 20 ans), je n’avais du tout conscience de ça (ce qui a eu l’effet inverse, cela me déprimait). Je pensais qu’Eros, par exemple, avait ce type de ratio (90% de réussite) avec ces approches « bourrins ». Ne l’ayant jamais vu en photo, ne le croyant pas forcément quand il dit « je suis un mec normal physiquement », je pensais qu’il faisait le faux modeste et qu’il faisait parti de ces hommes qui pouvait avoir toutes les (jeunes et cougar ?) femmes de par son physique (et les heures passés à la salle de muscu à trimer pour mériter ce physique).
      Mais sa technique lui donne peut-être un gain de temps considérable qui lui permet d’avoir beaucoup de conquêtes, ce qui entraîne beaucoup d’histoires à raconter, ce qui sous-entend un ratio très élevé, etc. … que nous comparons avec nos habitudes de sorti.

      Alors qu’en fait, il a peut-être un ratio très faible de réussite, ce qui est l’inconvénient de sa technique MAIS, son gros avantage, c’est ce gain de temps (il ne passe pas 3 semaines à tenter de séduire une femme pour rien).

      Peut-être serait-il intéressent de (1) faire un article expliquant ce concept de ratio (si je ne me trompe pas avec cette approche) et qu’ADS à pour but de faire en sorte que les gens progressent vers une meilleure version d’eux même, ce qui passe par améliorer ce ratio, mais qu’il est impossible de faire du 100% ou (2) bien le mettre en avant dans chaque article.

      Je vais donner un exemple purement statistque :

      Un homme rencontre 5 nouvelles femmes par semaines. Ce qui fait 20 femmes / mois. Il couche avec une nouvelle femmes tous les mois. Son ratio est de 1/20 = 0,05, soit 5% de réussite. On peut se dire que c’est ratio faible.
      Au final, il couche avec 12 nouvelles femmes / an. Sur 10 ans, ça fait 120 femmes. 120 FEMMES, ce qui est un nombre de conquêtes énormes. Mais il n’a que 5% de réussite, un ratio qui est donc « faible ».

      Si on prend quelqu’un qui ne vit que pour la séduction maintenant. Il va rencontrer 20 nouvelles femmes / semaines. Il couche avec une nouvelle femme par semaine, ce qui lui fait un ration de 5/20 = 0,0125, soit 1,25% de réussite (bien moins de succès que l’homme précédent). Ratio excessivement faible. Mais chaque mois il couche avec 4 nouvelles femmes, ce qui fait 48 femmes / an soit 480 nouvelles femmes tous les 10 ans. C’est quasiment le nombre de femmes avec lequel un acteur porno couche !

      Conclusion : l’homme qui semble être le plus séduisant et le premier. Mais celui qui a couché avec le plus deux femmes est le deuxième. Cela semble paradoxale, mais ça se tient d’un point de vu stat (je pense qu’on entre dans le cadre du paradoxe de Simpson, qui est tout à fait contre-intuitif).

      Pour en revenir à cet article, cette pensée magique d’un excellent ratio pour Casanova ressort, et je pense que c’est la même chose pour son livre. Ca s’appelle le biais du survivant : on voit uniquement les succès, mais pas les échecs … Et c’est valable pour tous les domaines !

      Tout ça met en avant un côté modèle innacessible qui « ne semble pas pertinent » car les hommes, en général, « seront peu récompensés » comme le dit avec exactitude Eric. Sans mettre en avant la perspective, le revers de la médaille : combien d’échec dans la séduction ? Ce manque de perspective est, de mon point de vu de noob en séduction, un vrai problème, un vrai frein. On pense que les bons séducteurs ont 90% de réussite, ce qui n’est peut-être pas vrai.

      Qu’en penses-tu ?

    • Sylvain

      3 avril 2020 à 14:38

      Salut,

      Oui je vois un peu mieux ce que tu veux dire. Effectivement, du 90% de réussite, ça relève du fantasme. Même 50 ! Et encore là, on parle de sexe et de coucher, alors je ne parle même pas de trouver une relation sérieuse. Il me semble que j’ai écrit quelque part en parlant des sites de rencontres que si on voulait rencontrer une femme dessus pour une relations sérieuse, c’était 1000 prises de contact, 200 conversations, 50 rendez-vous, 10 relations sexuelles et 1 relation sérieuse potentielle à l’année !Ce qui revient à peu pres aux stats que tu évoques pour les chiffres que tu donnes : 1 rdv par semaine, 1 nouvelle fille avec qui on couche chaque mois et effectivement c’est un boulot énorme. Je parlais des sites de rencontres mais ça s’applique à n’importe quelle forme et n’importe quel support de séduction.

      Moi ce que j’en pense c’est que 1/ Il faut effectivement jouer sur les grands nombres. quand il s’agit de séduire il ne faut pas raisonner en sniper mais en pécheur, celui qui ratisse la zone la plus large avec son filet de pêche. Plus tu abordes, plus tu rencontres et plus tu as de chances de conclure et plus tu vas conclure. mais effectivement tu auras plus de déchet. Mais comme tu le dis, ce qui compte, ce ne sont pas les échecs mais la réussite.Je pense qu’il faut mesurer les progrés en valeur absolue car le ratio n’est pas significatif. Pour certains le simple fait d’aborder et donc d’avoir un ratio est déjà un progrés en soi.

      Mais oui, il faut bien avoir conscience de ça, on a tous pris des rateaux terrifiants, on est vraiment très loin du 90%, mais alors à des années lumière. Trop de choses à aligner. Les articles ou ce livre, c’est le best of 🙂 C’est un peu comme Cavani, tu as beau être le meilleur buteur de l’histoire du PSG, tu continues à en rater plein. C’est aussi pour ça qu’on vous dit de bosser sur le developpement personnel et de se détacher du résultat en séduction. Au moins sur vous même les progrés sont visibless et ne dépendent que de vous.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Le Buzz Séduction