Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Pourquoi Vous Devez Prendre Plus de Risques Pour Séduire Mieux !

Inner game

Pourquoi Vous Devez Prendre Plus de Risques Pour Séduire Mieux !

Pourquoi Vous Devez Prendre Plus de Risques Pour Séduire Mieux !


Au premier abord, aller parler à des filles dans la rue semblait facile. Après avoir reçu quelques conseils, vous avez voulu vous lancer… Mais quand vous voyez une fille qui vous plaît, impossible de faire le premier pas !

Vous vous dites qu’elle va forcément vous rejeter, vous avez peur. Votre problème, c’est que vous n’arrivez pas à prendre le risque de vous faire rejeter.

Aujourd’hui, nous allons parler du risque en séduction, et vous expliquer comment accepter de prendre des risques avec les filles !

Vous avez peur de prendre des risques en abordant une fille ? C’est normal

Aborder une femme dans la rue, c’est sortir de votre zone de confort.

C’est donc tout à fait normal d’avoir peur avant de faire le premier pas.

Aujourd’hui, particulièrement dans les grandes villes, nous ne sommes plus habitués à briser la glace avec des inconnus.

Le problème, c’est que cette peur vous paralyse et vous empêche de progresser en séduction.

Les sites de rencontres aident à faire le premier pas, mais d’après un sondage mené par BVA, seul 9% des couples se sont connus par internet. Vous avez donc intérêt à rencontrer des filles «en vrai» !

Normalement, la peur est une émotion instinctive nous aide à faire face à un danger. Lorsque vous avez peur, vous êtes plus vigilant, vous réagissez plus vite.

Elle est utile lorsque vous êtes face à quelque chose de grave, comme quelqu’un qui vous menace avec un couteau ou une situation périlleuse.

Mais en séduction, elle est simplement causée par votre manque d’habitude d’aller parler aux autres.

Ce que je vous répète lors des sessions de coaching : « au pire, c’est non ! », vous ne risquez qu’un « non » ou qu’un rejet. Il n’y a pas de vrai risque mortel pour vous !

Comment vos excuses vous empêchent de progresser en séduction ?

Le problème de votre peur, c’est que vous passez à côté de belles opportunités en ne prenant aucun risque.

Vous n’arrivez pas à faire le premier pas car vous êtes paralysés, puis vous vous trouvez des excuses :

  • « J’étais mal habillé aujourd’hui »
  • « Elle avait l’air occupée »
  • « Je n’avais rien à lui dire »
  • « De toute façon je suis trop gros, je suis trop petit, je suis trop moche »

En réalité, toutes ces excuses ne sont qu’une réinterprétation du moment que vous venez de vivre.

Comme l’a dit l’auteur latin Sénèque, « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ».

Même si vous avez pris du poids, même si vous n’êtes pas très bien habillé, vous auriez pu aborder la fille que vous voyez dans la rue.

Les meilleurs séducteurs ne sont pas des hommes parfaits. Beaucoup de séducteurs sont petits, peu musclés, mais ils abordent les filles sans avoir peur… et ça fonctionne !

Si vous voulez progresser et améliorer votre confiance en vous, vous devrez forcément surmonter votre peur d’aborder et prendre des risques.

Voilà comment vous pouvez faire !

Comment accepter de prendre des risques en abordant les filles ?

Utilisez la règle des trois secondes

La règle des trois secondes est le moyen le plus simple pour réussir à aborder les filles. Cet article qui a 10 ans est toujours valable pour apprendre la règle des 3 secondes en séduction !

Dès que vous voyez une fille, vous avez trois secondes pour l’aborder.

Après ces 3 secondes, vous commencerez à douter, à réfléchir trop et vous finirez par vous dire que ce n’est pas la peine.

Tant pis si votre approche n’est pas parfaite. En prenant l’habitude de vous jeter rapidement à l’eau, vous aurez moins peur du rejet.

Privilégiez l’approche indirecte

Si vous voulez diminuer le risque d’être rejeté lorsque vous abordez une fille dans la rue, privilégiez l’approche indirecte.

Au lieu de dévoiler votre intérêt, utilisez un opener d’opinion ou de situation.

En préparant quelques openers, vous serez prêt à aborder n’importe quelle fille que vous verrez.

Abordez n’importe qui dans la rue

Voilà une méthode efficace pour vous entraîner à aborder les femmes dans la rue.

Allez-vous balader et parlez avec les gens que vous croisez. Des hommes, des femmes

Trouvez quelque chose à leur demander, peu importe ce que c’est (un renseignement, l’heure, une direction, 50 centimes pour acheter une baguette…).

Après avoir brisé la glace avec plusieurs personnes, vous verrez qu’aborder les filles vous semblera plus naturel.

Vous garderez le même élan que lorsque vous parliez à des personnes que vous ne vouliez pas draguer.

Mettez votre ego de côté

Vous faire rejeter est difficile. Vous prendre un vent dans une rue passante encore plus ! Mais est-ce si grave que ça ?

En réalité, vous faire rejeter n’est pas important. Les passants vous auront oublié au bout de 10 minutes, la fille aussi. Ce n’est pas vous qui souffrez, mais votre ego.

Vous devez comprendre que dans la séduction, l’échec fait partie du chemin vers la victoire.

Prendre des risques est nécessaire pour faire de gros gains. C’est le principe risque-récompense.

En ayant peur du rejet, vous calculez mal le rapport entre risque et récompense : vous avez peur d’être rejetés alors que vous ne risquez rien, et vous oubliez que vous pourriez repartir avec une belle récompense : la confiance d’avoir abordé une inconnue et le numéro de la fille pour la revoir.

Les meilleurs séducteurs ont essuyé beaucoup d’échecs avant de réussir, pourtant personne ne considère qu’ils sont mauvais.

Lorsque vous abordez une fille dans la rue, la fille ne vous rejette pas VOUS. Elle rejette l’image qu’elle a de vous au moment où vous faites le premier pas.

Si votre body language n’est pas bon, si vous avez eu du mal à vous exprimer, votre approche risque d’échouer. Mais rater une approche ne change rien à la personne que vous êtes à l’intérieur.

Prenez par exemple Rowan Atkinson, l’acteur qui joue Mister Bean, le personnage comique anglais.

Lorsqu’il joue ce rôle, il a un body language étrange, il fait des grimaces… Autant dire que ce rôle n’est pas attirant pour les femmes.

Rare sont ceux qui le savent, mais en réalité, Rowan Atkinson est ingénieur diplômé d’Oxford, l’une des universités les plus prestigieuses.

Pourtant, personne ne l’aurait pensé en le voyant jouer Mr Bean.

Conclusion : l’image que vous renvoyez au moment d’aborder ne reflète pas forcément qui vous êtes. Alors si une femme vous rejette, tant pis !

Apprenez à mettre votre ego de côté, et vous aborderez bien plus facilement.

Conclusion

Pour progresser, vous devrez prendre des risques.

Ne perdez pas votre temps à chercher à être « parfait » pour commencer à séduire. Vous ne serez jamais « prêt », vous aurez toujours l’impression qu’il vous manque quelque chose.

Voyez plutôt la séduction comme un jeu dans lequel vous ne maîtrisez pas tout. Comme au poker, parfois, vous devez y aller au bluff… et ça peut fonctionner.

Vous ne savez pas si la chance va jouer en votre faveur, mais ce que vous pouvez gagner vaut la peine de se lancer !

Et vous, arrivez vous à prendre des risques en séduction ? Allez, pour vous aider à vous jeter à l’eau, abonnez-vous gratuitement à la chaîne Youtube Artdeseduire pour apprendre à draguer !

Team ADS

Lire la suite
6 Commentaires

6 Comments

  1. Florian

    11 novembre, 2018 à 23:27

    Le point sur la peur est pertinent mais il y a autre chose de plus fondamental que vous oubliez très largement … la rue n’est à la base absolument pas un lieu de rencontre.

    Le rejet de la fille est normal et à mon sens c’est l’acceptation qui est bizarre.
    Parceque se faire aborder dans la rue cela signfie que la personne ne vient nous voir que sur des critères physiques.
    Toute femme avec un peu de jugeote rejetera cet homme et aura bien raison.

    Les soirées entre amis, les boites, les lieux d’études ou de travail (ou tous les autres lieux de sociabilité) le sont.
    D’aillleurs très peu de femmes ayant accès à ces milieux ne se laissera jamais aborder par un homme dans la rue.

    Plutôt qu’encourager les hommes à aborder dans la rue il faudrait plutôt leur apprendre à connaître la base des codes sociaux.

    Florian

    • Sylvain

      12 novembre, 2018 à 10:59

      Hello Florian,

      C’est pas faux ! D’ailleurs c’est bien pour ça qu’ADS travaille surtout sur l’importance du réseau social et du développement personnel pour favoriser un style de vie qui maximise les rencontres. Apres c’est là qu’intervient la notion de risque, la rue, c’est du bonus, la cerise sur le gateau avec le défi de mettre la fille à l’aise dans un milieu qui ne s y prete pas forcement toujours à tous les coups !

  2. Dragon

    12 novembre, 2018 à 11:49

    Le probleme de cet article c est qu il pense que l exemple de ceux qui arrivent facilement a coucher avec beaucoup de femmes est reproductible par tout le monde. .une fois de plus non..ce qui est peut être facile pour l un sera difficile pour beaucoup d autres..et la rue est sûrement le pire terrain de séduction tellement seul un beau gosse aura un minimum de chance..prenez un homme moyen et vous verrez son taux de réussite qui sera proche du zero

    • Sylvain

      13 novembre, 2018 à 11:03

      Hello Dragon,

      Encore une fois je dirais qu’il faut prendre les choses dans l’ordre. Si tu démarres dans ton parcours de séducteur et que tu as deja peu de succés ailleurs, je ne te conseillerais pas d’axer ton développement sur la drague de rue. Travaille plutot sur les rencontres dans tes activités, dans ton cercle social ou sur le net. Et pour progresser dans la rue, avant d’apprendre à séduire, je dirais d’apprendre à socialiser et entamer des discussions avec un peu n’importe qui pour se sentir bien à l’aise. Et ensuite, tu pourras aller vers les femmes qui te plaisent :)

  3. rassil

    17 novembre, 2018 à 14:29

    « mendier dans la rue, la nouvelle approche originale de séduction pour cette fin d’année 2018 » XD, exemple: demander 50 centimes à des inconnus sous prétexte d’acheter une baguette, mais je suis sur qu’avec le nombre de crevard qui traîne dehors je n’aurais que des refus et au lieu de prendre confiance pour aborder des femmes, là je crois que je vais en avoir plus peur :(

    • Sylvain

      18 novembre, 2018 à 11:50

      Hello,

      C’est là tout le principe du test, donner suffisamment confiance aux gens pour qu’ils acceptent de te venir en aide :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Inner game