Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

7 techniques à mettre en place pour changer de vie, vraiment

changer de vie

Inner game

7 techniques à mettre en place pour changer de vie, vraiment

7 techniques à mettre en place pour changer de vie, vraiment

Si vous voulez changer de vie, si vous en avez marre de ce quotidien qui vous ronge, si vous souffrez au quotidien dans une situation qui vous paraît insupportable, cet article peut vous aider.

Il ne pourra pas faire le travail à votre place : comme d’habitude, ici, c’est Artdeseduire, le site spécialiste des conseils en séduction pour les hommes. On donne des conseils, on vous coache, mais les exercices, c’est à vous de les faire.

Pendant mes vacances, j’ai rencontré un voisin qui m’a dit vouloir changer de vie. Vous commencez à me connaître : je l’ai écouté, écouté, écouté… avant de lui faire quelques propositions pour changer de vie, vraiment, et arrêter de se plaindre.

1/ Si vous voulez changer de vie, arrêtez de vous plaindre

Il faisait chaud, il faisait lourd, mais ce gars n’arrêtait pas de souffler, de pester. On aurait dit une petite grand-mère qui portait tout le poids du monde sur ses épaules.

Partez du principe #1 que vous plaindre ne sert à rien. Mais vraiment à rien :

Quand vous vous plaignez, vous restez concentré sur le négatif au lieu de vous projeter sur le positif.
Quand vous vous plaignez, les gens autour de vous n’ont pas du tout envie de vous aider. Ils vous plaignent aussi, en apparence, mais ils veulent surtout que vous vous taisiez, et que vous repreniez votre vie en main.

2/ Non, ce n’est pas toujours de la faute des autres

C’est le deuxième principe pour grandir et changer de vie : assumer. Prendre vos responsabilités.

Décider que vous êtes le maître à bord, et que vos décisions ont un impact sur votre vie.

Bien sûr, je ne nie absolument pas le rôle du hasard, le rôle de la chance dans nos vies, et dans notre capacité à séduire, à réussir, mais 100% des personnes qui réussissent ont décidé de ne plus subir, et de prendre le contrôle de leur vie.

Prenez le volant, et choisissez la direction de votre nouvelle vie. En plus, les femmes préfèrent les mâles alpha qui prennent des décisions.

3/ Calmez votre égo, et ça se passera mieux, vous verrez

J’y ai repensé en regardant le documentaire sur Anelka l’autre jour. A la fin du documentaire, on pourrait se dire « Quand même, il n’a pas de chance. Je l’aime bien, Anelka… »

Regardez le documentaire, il est bien fait, il y a de belles images. Et il y a aussi la preuve d’un des égo les plus surdimensionnés du football français.

Le foot, c’est un sport d’équipe, il y a des règles à respecter, il y a un coach à respecter, il y a un maillot à mouiller pour le club ou pour le pays.

Quand on regarde le documentaire, on a l’impression que chaque passage dans un club se termine en bras de fer contre l’entraîneur ou le président.

C’est le problème des joueurs qui ont le melon (et on peut comprendre : vu le talent et la force d’Anelka, il méritait mieux. Et le scandale de la couverture de l’Equipe : eux, c’est vraiment les pires raclures de l’univers).

Oui, quand tu es au sommet, tu vas te faire attaquer. Mais l’ego ne voit pas ça. L’ego n’est pas préparé et ne pense qu’à lui.

Je vous recommande le très bon livre de Ryan Holiday sur le sujet : L’ego est l’ennemi. Le problème, c’est qu’à notre époque de réseaux sociaux, l’ego est glorifié partout…

Un peu moins de « je », un peu plus de « nous », et vous verrez, ça se passera mieux.

4/ Sortez de votre zone de confort

Sortez tout court, aussi. Je le répète depuis des années : il faut que vous vous bougiez, vraiment. Vous connaissez le proverbe « Les voyages forment la jeunesse ».

Parfois, ce n’est pas la peine de voyager, mais simplement de sortir. De voir ce qu’il se passe autour de vous.

Et de rencontrer la fille qui fait son footing, la fille qui promène son chien, la fille qui porte ses courses, la fille qui traîne sa valise, la MILF qui pousse sa poussette.

Aborder et draguer une fille, ça commence par un premier pas. Celui qui vous éloigne du canapé.

Elles sont là. Elles existent. Elles vivent. Il ne tient qu’à vous de résilier Netflix pendant un ou deux mois, d’enfermer votre manette de PS5, et de vous bouger.

Je ne peux pas le faire à votre place.

5/ Pour changer de vie, réévaluez vos plans de vie

Vos parents voulaient que vous soyez avocat ou médecin. Vos profs vous voyaient bien prof. Vous -même, vous aviez des objectifs et des rêves : devenir pilote, footballeur, acteur.

Pour les gens normaux comme vous et moi, la vie n’est pas un rêve. On fait des choix pour vivre, pour survivre.

Mais vous ne devez pas passer votre vie à vous morfondre et à regretter ce qui vous est arrivé.

Un accident ? ça arrive, c’est la vie.

Un décès ? ça arrive, c’est la vie.

Récemment, j’ai perdu mon père. D’un cancer. Ça arrive. Ma mère aussi en a eu un. C’est la maladie la plus répandue, je crois.

J’ai beau le savoir, ça ne me rend pas plus heureux. J’en souffre. Mon travail ? Je bosse dans une boîte française de télécom. C’est pas fou. C’est loin de nos rêves d’étudiant avec Sélim.

Ensemble, on voulait devenir auteurs pour Thierry Ardisson et pour le Burger Quizz. Notre vie, c’était de faire des blagues, d’écrire des trucs pour faire marrer nos potes.

Arrive un moment où vous serez obligé de revoir vos plans de vie.

S’adapter ou mourir, c’est une des lois de l’évolution. Un mot important pour nous, c’est le pragmatisme, #RealPolitik.

J’ai été obligé de m’adapter pour survivre. Mon job me plaît moyennement, je l’accepte, ça paie bien, et j’ai pas mal de temps libre pour aborder les filles en soirée.

Mais ne restez pas en quête d’un rêve inaccessible. On a un pote comme ça, qui veut être acteur. Il vient d’avoir 37 ans. Il décroche enfin ses tout petits premiers rôles.

Pour moi, il devrait se frotter au principe de réalité et revenir sur terre. Trouver un job sécurisant.

On a un autre pote qui vient de se mettre à faire du son. C’est une bonne idée pour un hobby. En plus, les musiciens, ça séduit toujours les filles (« Tiens, j’ai composé ça en pensant à toi… »)

Je n’y crois pas. Je suis la partie terre-à-terre de cette équipe Artdeseduire. Rêver, c’est bien quand on a 20 ans. Mettre la daronne à l’abri, c’est encore mieux.

Et puis outre la famille : un vrai job, une vie stable, c’est le premier pilier de la Méthode RDV, le R de Rassurer.

Musicien, acteur, ça fait rêver les gamines de 20 ans. Mais si vous voulez changer de vie et aller vers plus de stabilité,

6/ Calmez vos besoins de reconnaissance et vos besoins de revanche

Vous comme nous, vous êtes probablement en colère.
En colère contre la vie.

En colère contre les femmes. En colère contre le Covid qui restreint les opportunités de rencontres.
En colère contre votre physique, qui vous dessert sur Tinder et les sites de rencontres.

Dégoûté par votre ex, cette sale #}¤# qui vous a quitté pour son collègue. (Lisez notre article pour oublier votre ex)

Humilié par un mec moins bien que vous qui a séduit celle que vous convoitiez.

Énervé parce que votre compte en banque est dans le rouge tous les mois.
Échauffé parce qu’un collègue moins compétent que vous a été promu à votre place.

En colère contre le racisme.

Et la liste continue comme ça indéfiniment.

La colère, l’envie, la jalousie, la frustration : je comprends ces sentiments, qui peuvent servir de carburant dans la vie. Ces sentiments négatifs peuvent vous aider à avancer.

C’est « grâce » à la frustration que nous avons développé toutes nos techniques de drague.

C’est « grâce » à la jalousie que nous éprouvions envers les plus riches que nous que nous avons développé la Méthode RDV pour tous.

Pour que tous les hommes soient à armes égales s’ils décidaient de se mettre un coup de pied au c*l.
Essayez de calmer ce besoin de justice. La vie est injuste. Jouez avec les cartes qu’on vous a données.

Une fois que vous accepterez la situation, ça devrait mieux se passer.

7/ Maîtrisez vos démons

On est tous piloté par nos émotions, et par des démons.

Moi, le soir, au lieu de travailler sur un projet important, je passe mon temps à envoyer des sextos à mes plans cul.

Certains d’entre vous ne peuvent pas dire non à un verre de plus, à un verre de trop.

Certains d’entre vous vont plus loin et ne savent pas dire non à un joint ou un rail de coke.

J’en connais aussi qui perdent leur temps sur les réseaux sociaux, à scroller à l’infini, à stalker leur ex.

Si vous voulez changer de vie, changez d’habitudes.

J’ai de mauvaises habitudes, vous en avez aussi. Mais si vous voulez améliorer votre vie, si vous voulez devenir attirant, vous devez essayez de maîtriser vos démons.

La maîtrise, c’est le premier pas vers la confiance en vous.
Plus vous prendrez confiance en vous, plus vous réussirez à prendre les bonnes décisions.
Ces bonnes décisions qui vous mettront sur le bon chemin, celui de la réussite professionnelle, relationnelle et sentimentale.

Vous savez que tout est lié.
Et vous savez que tout part de la confiance en vous.

Si vous avez envie de maîtriser votre vie, je vous laisse regarder cette courte vidéo.

Ca ne sert à rien d’avoir de belles fringues, de faire de la muscu, d’être riche ou beau gosse si vous n’avez pas ça

Eros, grand frère qui réfléchit à changer de vie pour de bon…

Lire la suite
12 Commentaires

12 Comments

  1. Ronix

    21 août 2020 à 13:54

    Sûrement un des article les plus importants du site, bravo !

    • Eros

      22 août 2020 à 14:48

      Moi qui étais super fier de tous ceux où je partageais mes exploits sexuels…
      Arrive un moment où il faut se poser les vraies bonnes questions !
      Merci Ronix !

  2. Luc

    22 août 2020 à 10:16

    Le probléme c est que peu de gens sont capables d une telle remise en question
    car nécessitant trop d efforts pour un résultat plus qu incertain.
    De plus le facteur chance est primordiale dans nos vies(bien que volontairement ingnoré pour ne pas décourager les personnes)et si celui çi n est pas présent,il sera difficile que les choses évoluent.

    • Sélim

      22 août 2020 à 14:47

      Le facteur chance joue énormément, c’est vrai.
      Mais je suis persuadé que la chance, ça se provoque.
      Je suis bien conscient du fait que nous n’ayons pas tous les mêmes cartes génétiques, financières ou intellectuelles à la naissance,
      mais en tant que coach… je crois fermement en l’adage « quand on veut, on peut ».
      Même si ça prend du temps.
      C’est le plus important. Comprendre l’importance du temps dans ce processus de changement.
      Comme le dit Eros dans l’article : le changement ne vient pas du jour au lendemain.
      (C’est Tony Robbins surtout qui disait : « les gens surestiment ce qu’ils peuvent faire en un an mais sous-estiment ce qu’ils peuvent faire en 5 ans »)

  3. Florian

    23 août 2020 à 00:55

    J’ai vu un commentaire au dessus parler de meilleur article du site … je pense que c’est le pire.

    Je m’explique. C’est un article réaliste c’est à dire très largement fataliste.

    C’est peut être mieux de gagner 2 fois moins et de vivre une vraie vie. Ça demande de n’être attaché ni à l’argent, ni aux autres (surtout aux femmes), ni à son statut social.

    Ça s’appelle la liberté.

    Le jour où tu deviens pragmatique / réaliste c’est le jour où tu achètes un Volvo ou une A5 parceque « c’est fiable et que j’ai un bonus écologique ». C’est vraiment des raisonnement de boomer les gars.

    Je pense que dire aux gens « Battez vous pour ce qui est juste, ce qui est plus grand que vous plutôt que de céder au confort d’une vie d’énième cadre moyen » c’est plus positif pour le développement de chacun.

    • An

      23 août 2020 à 12:31

      Je suis d’accord avec toi. C’est surtout le point 5 qui me gène, les autres sont des classiques dans le développement personnel j’ai envie de dire. « Trouver un job sécurisant » c’était peut-être une phrase valable il y a 40 ans, aujourd’hui on est à l’abri de rien, donc autant faire ce qui nous plait à 200% même si c’est pour gagner 2 fois moins.

    • Eros

      23 août 2020 à 14:43

      Fataliste, réaliste…
      La réalité est un point de vue, on vit à l’ère des fake news et des vérités alternatives.
      La réalité à laquelle je pensais, c’est le mal logement, c’est la galère d’accéder à des emprunts si on n’a pas de CDI.
      C’est le pire du « monde d’avant ». Qui est toujours ce qui dirige le « monde d’après ».
      Avoir des rêves à 20 ans, c’est bien, et il le faut.
      Passé un certain âge, le principe de réalité l’emporte souvent chez les gens… (dont moi, évidemment)

    • Florian

      25 août 2020 à 00:00

      Justement c’est la mon point.

      La propriété c’est un peu 20eme siècle les gars. Se définir par ce que tu possèdes, la meuf que tu sautes ou ton job c’est si réducteur.

      Je dis pas qu’il faut partir au Pérou avec un sac à dos et clairement on a le droit d’aspirer au confort.
      Mais être attaché emotionellement à ses possessions matérielles / son statut social voire son physique pour certains, c’est le meilleur moyen d’être malheureux toute sa vie.

      Acheter sa maison c’est rentable financièrement mais le début de l’asservissement. A voir ce qui est le plus important pour chacun.

    • Sylvain

      25 août 2020 à 12:12

      Hello,

      Pour ma part, il faut savoir trouver le compromis : construire mais ne pas être attaché. Est ce que tu as vu Heat avec pacino et De Niro ? « Si tu veux faire d’vieux os dans c’métier soit libre comme l’air, tout ce qui a pu prendre une place dans ta vie tu dois pouvoir t’en débarrasser en 30 secondes montre en main, dès que t’as repéré un seul flic dans le coin. »

  4. Luc

    25 août 2020 à 09:13

    Certains ont un capital chance bien plus important que d autres.
    si on pas tiré le bon numéro au casino du destin,on risque de courir après elle toute sa vie
    après en tant que coach il serait difficile de proner un message négatif,c est un peu l envers du décor.

    pour rester sur le domaine de la séduction,rien que le physique est éliminatoire,la chance n y pourra rien par contre,ou plutot si on la malchance ne pas satisfaire aux standars du genre.

    Après c est un vaste débat,et chacun risque de ne voir que midi à sa porte.

    • Sylvain

      25 août 2020 à 12:15

      Hello,

      Disons que l’on ne part pas tous sur la ligne de départ. le physique, c’est l’eternel débat. Alors oui, certain sont avantagés et n’ont besoin de rien pour séduire et du coup, ils ne sont sans doute pas ici. Mais en travaillant, tu peux développer d’autres points et atteindre les mêmes résultats. La chance, c’est surtout beaucoup de travail. C’est ce que l’on oublie quand on parle de Didier Deschamps 😉

  5. Dylan

    8 novembre 2020 à 10:28

    Superbe article!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Inner game