Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Demander De L’Aide Ne Fait Pas De Vous Un Homme Faible

demander de l'aide

Dynamiques sociales

Demander De L’Aide Ne Fait Pas De Vous Un Homme Faible

Demander De L’Aide Ne Fait Pas De Vous Un Homme Faible

Pour vous tout est clair : seuls les faibles demandent de l’aide. Vous ne comptez que sur vous-même pour gérer tous vos problèmes, même ceux qui vous dépassent.

C’est normal de penser ainsi car l’individualisme (dans tous les sens du terme) est une valeur prônée par notre société. Telle est la perception de l’homme fort et courageux, celle du mâle dominant qui n’a aucune faille et qui ne doit rien à personne.

Il paraît logique que vous appliquiez cette idéologie d’indépendance à votre propre vie.

Mais selon vous, qui est celui qui ira le plus loin :

L’homme fier qui refuse de demander de l’aide alors qu’il est incapable de résoudre un problème seul ou celui qui a l’ouverture d’esprit nécessaire pour demander un coup de main et triompher de l’insurmontable ?

Avoir confiance en soi, c’est connaître ses limites.

Oui, ça fait chier de ne pas savoir faire ce que tous vos collègues font très bien.

Oui c’est déprimant de réaliser que vous avez désormais besoin d’aide alors que vous réussissiez tout en solo jusque-là.

Rappelez-vous, Hollywood nous berne par sa représentation idéaliste et invincible des héros que sont les hommes.

Dans la réalité, ce n’est jamais facile de combattre une addiction. Ni de se faire harceler quotidiennement au travail. Ça l’est encore moins d’avouer vos troubles sexuels.

Oublions un instant nos soucis : maintenant, essayez de vous imaginer après avoir surmonté votre problème. Une fois que ce problème ne minera plus votre vie.

Très bien. Pour que cette vision devienne réalité, sachez qu’il existe une astuce simplissime qui consiste à demander de l’aide. Faites-le avant que la situation n’empire.

Non, demander de l’aide ne fait pas de vous un homme faible, mais un battant qui veut réussir.

Les croyances limitantes qui vous empêchent de demander de l’aide :

Le mécanisme mental qui vous empêche de demander de l’aide, ce sont vos croyances limitantes.

Si vous avez confiance en vous, vous êtes ouvert d’esprit.

Si vous êtes ouvert d’esprit, vous admettrez que oui, ce sont une ou plusieurs des croyances limitantes de cette liste qui vous empêchent de demander l’appui de quelqu’un :

Vous avez peur de passer pour un faible, d’avouer votre impuissance ou votre incompétence. Vous pensez y arriver en solo et sans assistance.

– Vous craignez d’être l’imbécile qui échoue là où tout le monde réussit.

– Votre fierté, votre ego prend le dessus et vous empêche de dévoiler vos faiblesses en mode victime. La vulnérabilité ? Ce n’est clairement pas pour vous.

Vous ne voulez pas vous sentir redevable envers celui qui pourrait vous tendre la main.

– Vous angoissez à l’idée que l’autre refuse de vous aider. La plupart du temps, vous anticipez ce « non », ce rejet, avant même d’avoir formulé votre requête.

Vous avez peur de déranger. Les autres ont déjà leurs propres soucis à gérer.

– Vous ne voulez pas inquiéter vos proches.

Si vous traversez une situation critique (harcèlement scolaire intense, violences, addiction qui ruine votre vie…) en essayant de la gérer seul, vous pouvez perdre la main très rapidement.

La véritable faiblesse, c’est de ne pas reconnaître ses limites et ses domaines d’incompétence. Attention au poison du perfectionnisme.

Vous voulez continuer à foutre en l’air votre vie à cause de ces put#°£ de croyances limitantes ? Non, alors lisez bien ce qui suit.

Pour vous en sortir, il faut oser demander de l’aide

Certes, vous pouvez vous sentir mal à l’aise en demandant de l’aide. Le sociologue Marcel Mauss explique qu’il est tout à fait normal de se sentir en position d’infériorité vis-à-vis de celui qui donne.

Mais lisez attentivement cette citation de Pablo Neruda : « Il meurt lentement celui qui ne se laisse jamais aider ».

Personne n’est assez fort pour toujours s’en sortir seul. Voici des exemples (frappants) de personnalités qui ont eu besoin de l’assistance de quelqu’un à un moment de leur carrière :

Emmanuel Macron jugeait son élocution indigne de celle d’un président. Il s’est fait coacher par un ex-chanteur lyrique pour mieux s’imposer et améliorer sa communication.

Robert Downey Jr. (l’acteur qui joue Iron Man) était un toxico. Il s’en est sorti grâce à une cure de désintoxication radicale. Il est aujourd’hui l’un des acteurs les plus bankable d’Hollywood.

Mike Tyson s’est fait violer quand il était enfant. Sous la tutelle de Cus d’Amato, son père spirituel, il passera de jeune délinquant à l’un des meilleurs boxeurs de tous les temps.

Vous faire aider ne fera pas de vous un homme faible, mais un futur homme fort.

En demandant un coup de pouce, vous prouvez que vous êtes suffisamment fort pour exprimer vos propres besoins et en finir avec vos soucis.

Demander un coup de main, c’est faire preuve d’intelligence et de force de caractère car vous savez que vous n’y arriverez pas tout seul.

Ce n’est certes jamais facile de demander de l’aide, mais c’est nécessaire et les plus grands se font aider et coacher !

Une aide extérieure est souvent nécessaire pour aller mieux, sortir la tête de l’eau et respirer à nouveau la confiance en vous.

C’est grâce à l’appui des autres que vous redeviendrez le boss !

Les gens sont là pour vous

Vous laisseriez votre grand-mère ou votre meilleur ami dans la merde ? Non. Eh bien sachez qu’ils feraient la même chose avec vous.

Car oui, les autres seront heureux de vous aider et non, ils ne passent pas leur temps à vous juger.

De plus, rendre service activerait des zones du cerveau liées à la sensation de bonheur.

En demandant de l’aide à quelqu’un, voici ce que vous lui faites comprendre :

– Vous reconnaissez et mettez en valeur ses compétences : vous lui demandez un service parce que vous savez qu’il peut être l’homme/la femme de la situation. Vous l’estimez à la hauteur de la tâche.

– C’est quelqu’un d’utile car il va vous aider à sortir de votre bourbier.

– Vous le considérez comme quelqu’un de fiable : vous n’allez pas demander un service à quelqu’un sur qui vous ne pouvez pas compter.

Quant aux thérapeutes, ils consacrent leur vie à exercer un métier qui consiste à soigner les gens.

Vous pensez réellement que ces professionnels vont vous juger -vous et vos croyances- alors qu’ils côtoient des dizaines de patients torturés tous les jours ?

En parler vous permettra de mieux comprendre ce qui vous fait souffrir et de trouver des solutions car oui, demander de l’aide est une preuve de confiance en soi et d’ouverture d’esprit.

Voici quelques coordonnées qui pourront vous être utiles :

– Si vous êtes victime ou parent d’un élève qui subit un harcèlement scolaire, composez le 3020 .

– Si vous êtes dépendant à l’alcool, vous pouvez composer le 0 980 980 930 ou vous rendre directement sur le site

– Si vous êtes dépendant à une autre forme de drogue, vous pouvez contacter le 0 800 23 13 13 ou vous rendre sur le site .

Vos amis, votre famille, vos collègues, votre patron…

Les aides potentielles sont nombreuses. A vous de trouver la personne qui sera la plus à même de vous aider, en fonction du souci qui vous fait souffrir.

A ce propos, si je peux vous proposer de l’aide au sujet des croyances limitantes, vous devriez aussi jeter un œil au programme « Inner Game Master ».

Cette formation vidéo sur 9 semaines vous livre tous les fondements de l’inner game et vous dévoile des outils concrets pour dépasser ses peurs vis a vis femmes et augmenter sa confiance en soi .

C’est un programme que je vous recommande fortement si vous voulez devenir le genre d’homme qui attire et séduit NATURELLEMENT les femmes.

Tous les détails sont ici :
==> www.innergamemaster.com

Et vous ? Avez-vous du mal à demander de l’aide ?

Augustin, qui demande toujours de l’aide aux jolies filles.

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Dynamiques sociales