« Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone » : découvrez la méthode Eros !

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

ne jamais entrer dans la friend zone Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
On a discuté l’autre jour avec des potes de ma réputation de connard. Ça commence bien, quand c’est des sujets de clash comme ça. Je n’estime pas être un sale type (enfin pas complètement).

Mais j’aime bien les traiter de lâches. Rembobinons un instant si vous le voulez bien : on a abordé le sujet « sortir de la FriendZone » et quand je leur ai dit que c’était bullshit, on s’est mis à s’embrouiller.

Je leur ai alors expliqué ma vision de la vie… et pourquoi j’évite la FriendZone depuis dix ans grâce à mon comportement.

Je ne suis jamais tendre avec mes potes fragiles. Je les aime bien, ce sont de bonnes personnes, mais quand il s’agit de drague et de séduction, à part avec deux de mes lieutenants et Sélim, votre coach en séduction, je ne peux pas échanger avec grand monde.

Là, l’embrouille a commencé parce qu’on parlait d’amitié hommes-femmes. Personnellement, je n’y crois pas. Soit j’accroche et j’ai envie de coucher avec la fille, soit elle n’a aucun intérêt à mes yeux d’un point de vue sexuel et ça a peu de chances d’aller plus loin.

Je travaille avec des femmes, elles sont aussi si ce n’est plus compétentes que nous, mais dans ma vie, avoir des amies filles, je n’en vois pas l’intérêt. Du coup, pas de risque de Friend Zone. Bon en vrai, c’est un peu plus compliqué que ça…

Sortir de la FriendZone ? Mais pourquoi y entrer les gars !

Les gentils : « Mais comment tu fais alors pour avoir des groupes de potes ? »

Eros : « Bah, les filles dans les groupes ne m’aiment pas trop parce que soit je leur prête trop d’attention en voulant coucher avec elles, soit je ne les calcule pas… »

Les gentils : « Mais avec les chéries de tes amis ? Tu fais comment ? »

Eros : « Je suis poli, mais je m’en fous. Elles ont par définition zéro charge sexuelle, c’est comme des potes, sauf qu’elles n’ont pas de bite. Je me comporte exactement comme si elles portaient les mêmes maillots de foot que moi. Aucune attention de ma part, aucune galanterie, aucune ambiguïté avec elles. »

Les gentils : « Mais dans tes rencontres en soirée alors, comment tu fais ? Y’a bien un moment où une fille te cherche un peu et où ça ne marche pas ? »

Eros : « Ben non. Parce que je ne laisse jamais place au doute. En termes de message, il faut qu’elle comprenne qu’elle me plaît, que je la désire, que je vais vraiment coucher avec elle, je ne suis pas là pour sucer des glaçons. Si ça lui fait peur, on n’a rien à faire ensemble, j’évite la Friend Zone et je gagne du temps. »

Les gentils : « Ahah mais avec une attitude de kamikaze comme ça, en fait tu prends plein de râteaux ! »

Eros : « Ouais, et j’ai aussi plein de plans culs, plein de coups d’un soir, plein d’amies avec qui je peux organiser des plans à trois parce que je ne suis pas mièvre comme vous. Tu vois la différence entre vous et moi, c’est que les râteaux, ça ne me fait pas peur, ça fait partie du jeu. Ça ne remet pas en cause mon identité. Le râteau précoce me permet d’éviter de mentir aux filles sur mes intentions. Qu’elles apprécient ou pas la franchise, ça les regarde. Moi, ça ne m’empêche pas de dormir.»

Les gentils : « Et ça ne te fait pas chier de passer pour un bâtard ? »

Eros : « Et ça ne te fait pas chier de passer pour un mytho quand tu les fais tomber amoureuse en sortant le grand jeu comme un lâche ? Toi, tu les fais tomber amoureuse, elles attendent quelque chose que tu n’es pas capable de livrer. Moi, je leur vends ma bite. Et un peu de LOL aussi. Toi tu vends du rêve, tu vends du couple, de l’Amour et tu t’enfuis en prétextant aimer encore ton ex ou en chialant que ça va trop vite, en mode l’Arnacoeur… Demande aux filles qui est le plus lâche de nous deux, entre celui qui assume sa sexualité, sa bestialité, et le mytho qui essaie de vendre de la comédie romantique hollywoodienne.»

banner parler aux femmes Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
banner parler aux femmes Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
Banner 50phrases Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
Banner 50phrases Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
banniere 2 Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !
banniere 2 Je passe pour un connard mais je ne tombe jamais en FriendZone : découvrez la méthode Eros !

Mes conseils pour sortir de la friendZone

Pour vous aider à mieux comprendre la FZ, je vous invite à vous mettre dans la peau d’une fille l’espace d’un instant.

Vous savez, repousser un mec qui ne lui plaît pas, pour une fille, ce n’est pas facile. Elles sont comme nous, elles manquent parfois de courage. On ne sait jamais comment va réagir une personne vexée.

Prenons une situation concrète : un mec de leur entourage qui ne les attire pas. Qui soudain décide de lui faire une déclaration d’amour. Elle va se retrouver face à deux cas de figure.

Soit elle le voyait venir à 1000000 kilomètres et avait anticipé le coup, avait tout fait pour empêcher ça :

  • Elle lui parlait des autres mecs, si différents de lui (pour lui faire comprendre qu’il n’était pas son genre, lui comprenait le contraire)
  • Elle lui parlait de combien elle appréciait sa solitude, son célibat retrouvé (lui comprenait l’inverse, qu’elle voulait à nouveau être en couple)
  • Elle lui disait à quel point ils étaient bien, comme amis (lui comprenait « ce serait encore mieux si on couchait ensemble »)

Soit cette déclaration sort vraiment de nulle part parce que le mec a joué le pote pendant 2 ans, 5 ans, 10 ans et qu’il décide tout à coup de lui sauter dessus. Comment pouvait-elle le savoir ? Comment pouvait-elle suspecter des sentiments naissants chez son ami ? Comment elle fait, la fille, pour éviter de :

  • Gâcher cette amitié ?
  • Eviter d’humilier le mec ?
  • Eviter les menaces reloues, éviter que le mec revienne tous les deux mois avec une nouvelle déclaration enflammée ?
  • Eviter les reproches du mec du genre « De toute façon, tu ne fais que m’utiliser ! »

Dans les deux cas, c’est une situation de merde… Soit elle accepte une amitié vérolée, soit elle tire un trait définitif sur ce mec. Voilà à quoi vous poussez votre amie quand vous décidez de la surprendre et de lui déclarer votre amour du jour au lendemain.

Vous allez être frustré de ne pas pouvoir sortir avec la fille, la fille sera frustrée car elle a été trompée sur la marchandise.

Vous serez frustré de ne pas avoir plus, la fille sera frustrée de perdre un pote, de se rendre compte qu’une fois de plus, on n’en veut qu’à son cul… (ou pas d’ailleurs, on peut tomber sincèrement amoureux d’une bombe intelligente).

En conclusion, essayer de sortir de la FriendZone avec une déclaration enflammée, ça ne marche pas !

Elle n’a pas envie de vous humilier, elle n’a pas envie de vous vexer, donc je ne peux que vous recommander d’être direct dès le départ… ou si c’est déjà trop tard : d’opter pour une méthode un peu plus réfléchie, plus subtile pour sortir de la FriendZone !

Une méthode subtile et efficace de sortie de FZ, Sélim en a justement développée une. Elle s’appelle « FINI LA FRIENDZONE : Comment en Sortir et L’éviter à L’avenir » et je ne vous cache pas qu’elle demande du travail sur soi. De la réflexion. Une vraie remise en question pour que votre « amie » change d’avis sur vous et vous voie enfin comme un amant potentiel…

Cette méthode au fond vous donne une porte de sortie honorable de la FriendZone : soit vous allez réussir à séduire la fille qui vous plaît tant en 30 jours, soit vous allez devenir une meilleure version de vous et finirez par séduire une autre fille.

Donc si vous êtes actuellement (ou fréquemment) coincé dans la FriendZone, je ne peux que vous recommander de jeter un œil à la vidéo qui suit :

Fini la Friend Zone !

Eros, jamais en FZ !

 

74 COMMENTAIRES
  • Thenv dit :

    Hello!

    Eros, j’ai une petite question. Sur le principe du franc parler, je suis d’accord avec toi. Mais j’ai un petit problème: en plus de la peur du rateau, j’ai toujours peur d’être trop cash, et donc de faire fuir la fille. Et quand je suis cash, pour le moment, je n’ai pas eu de réussite. Le conditionnement Pavlovien faisant effet, cela me fait y aller moins cash, et donc ne pas faire comprendre mes intentions.
    Je me suis donc dis que c’était un problème de calibrage, ou de façon de « bien » faire passer le message. Comment fais tu?

    • ForestGump38 dit :

      C’est à dire aussi que les gens qui disent que la méthode cash fonctionne, c’est souvent qu’ils ont une tête à la George clooney…ils sont attirants pour la fille sans avoir besoin de créer de connexion émotionnelle

  • florian dit :

    Bonjour Eros !

    Il y a quelques jours j’étais prêt a t’insulter de tous les noms. Maintenant j’ai réfléchi et tu as totalement raison.

    Jusque la je le jouais gentleman. J’essayais de surprendre les nanas d être galant sans tomber dans le piège du mec serviable. Franchement je pensais que cette méthode marchait.

    Et puis bon j’ai pris un gros de la fille qui me plaisait. Oh une fille bien intelligente jolie et posée mais bon madame n’est pas prête pour une relation. Mais je n’ai pas a m’inquiéter je suis gentil attentionné et beau parleur.

    A force d’entendre ce genre de conneries je n’ai plus aucun respect pour les femmes. La romance est morte dans cette foutue société et j’en ai marre d’être castré a chaque fois que je tente ma chance.

    Je vais faire comme toi. Être cash. Tu baises ? Oui c’est parti, ok tu dégages.
    J’arrive pas a croire que j’en suis venu a cet état d’esprit.

    • EROS dit :

      Un truc me gêne, c’est la question du respect pour les femmes.
      J’en ai, toujours. Je respecte leur temps et le mien. Pas envie de leur mentir sur mes intentions, pas envie de les faire rêver pour rien.
      Je crois qu’il est là le respect… dans la franchise.

  • The_Man dit :

    Salut Florian,

    Chacun est maître de ton destin. Peu importe ton âge, tu sauras lever des nanas si tu as un statut. Il y a des articles là-dessus.
    Tu as été le mec gentleman gnangnan que les filles apprécient la 1ère heure de rencontre. Et si tu en es à te sentir castre c’est entièrement de ta faute.

    Le mâle alpha est attirant et séduisant. Mais c’est aussi LE mec qui saura dire merde à la 1ère seconde qu’il s’ennuie.

    Quand tu rencontres une nana, tu dois lui montrer qui tu es. Et jusque là tu sais comment faire. Mais des que le temps passe, arrête tout de suite d’être mielleux et sensible. La nana en face est affamée et veut te bouffer par le bas. Si c’est pas le cas, alors tu ne vaux pas mieux que les 10aines de mecs qu’elle croise.

    Mon expérience et mon âge me prouvent que j’ai encore des choses à apprendre. Et c’est tant mieux, la pêche ne peut qu’être bonne.

    Mais j’ai appris que les filles doivent mériter de toucher mon pépito. Je ne me donne pas à n’importe quelle nana. Et si je suis si affame que ça, alors la main droite est mon alliée.

    La dignité de ta personne c’est quand TOI tu décides de comment tu souhaites vivre.

    Ne tombe pas dans le piège du beauf qui parle mal. Mais tu peux très bien dire à la fille: « mmmm j’adore comme tu es habilée, je te trouve très sexy. Il faut que j’arrête de te voir pour ce soir sinon tu vas me rendre fou et je ne saurai pas comment tu feras pour marcher comme un cowboy pendant 15 jours… A plus »

    • EROS dit :

      Complètement d’accord avec ta conclusion THE_MAN.
      Pas besoin de passer pour un gros beauf et de mal parler.
      Avec les bons mots, on peut dire les choses les plus crues sans rougir, et sans passer pour un vieux gars…
      Finesse et élégance…

  • misteur57 dit :

    je penses être sur la bonne voie mais encore bien loin de ce que je veux … faut que j’avance quoi… pour moi un plan à 3 c’est l’impossible pour le moment ! ou moyennant finance en allemagne ^^ enfin rien de bien glorieux quoi

    en tout cas le coup du je vends ma bite ma fait rire ! par là tu entends que tu sexualises tes conversation assez rapidement (de manière cool quand même) c’est ça ?

  • Yan Solo dit :

    « Ne se rencontre-t-il pas beaucoup d’hommes dont la nullité profonde est un secret pour la plupart des gens qui les connaissent ? Un haut rang, une illustre naissance, d’importantes fonctions, un certain vernis de politesse, une grande réserve dans la conduite, ou les prestiges de la fortune sont, pour eux, comme des gardes qui empêchent les critiques de pénétrer jusqu’à leur intime existence. Ces gens ressemblent aux rois dont la véritable taille, le caractère et les moeurs ne peuvent jamais être ni bien connus ni justement appréciés, parce qu’ils sont vus de trop loin ou de trop près. Ces personnages à mérite factice interrogent au lieu de parler, ont l’art de mettre les autres en scène pour éviter de poser devant eux ; puis, avec une heureuse adresse, ils tirent chacun par le fil de ses passions ou de ses intérêts, et se jouent ainsi des hommes qui leur sont réellement supérieurs, en font des marionnettes et les croient petits pour les avoir rabaissés jusqu’à eux. Ils obtiennent alors le triomphe naturel d’une pensée mesquine, mais fixe, sur la mobilité des grandes pensées. Aussi pour juger ces têtes vides, et peser leurs valeurs négatives, l’observateur doit-il posséder un esprit plus subtil que supérieur, plus de patience que de portée dans la vue, plus de finesse et de tact que d’élévation et de grandeur dans les idées. Néanmoins, quelque habileté que déploient ces usurpateurs en défendant leurs côtés faibles, il leur est bien difficile de tromper leurs femmes, leurs mères, leurs enfants ou l’ami de la maison; mais ces personnes leur gardent presque toujours le secret sur une chose qui touche, en quelque sorte, à l’honneur commun ; et souvent même elles les aident à en imposer au monde. Si, grâce à ces conspirations domestiques, beaucoup de niais passent pour des hommes supérieurs, ils compensent le nombre d’hommes supérieurs qui passent pour des niais, en sorte que l’État Social a toujours la même masse de capacités apparentes. Songez maintenant au rôle que doit jouer une femme d’esprit et de sentiment en présence d’un mari de ce genre, n’apercevez-vous pas des existences pleines de douleurs et de dévouement dont rien ici-bas ne saurait récompenser certains coeurs pleins d’amour et de délicatesse ? Qu’il se rencontre une femme forte dans cette horrible situation, elle en sort par un crime, comme fit Catherine II, néanmoins nommée la Grande. Mais comme toutes les femmes ne sont pas assises sur un trône, elles se vouent, la plupart, à des malheurs domestiques qui, pour être obscurs, n’en sont pas moins terribles. Celles qui cherchent ici-bas des consolations immédiates à leurs maux ne font souvent que changer de peines lorsqu’elles veulent rester fidèles à leurs devoirs, ou commettent des fautes si elles violent les lois au profit de leurs plaisirs. »

    Honoré de Balzac, La femme de trente ans.

  • thomas dit :

    Je suis comme Eros – et bien que cela ai des avantages comme il la mentionee plus haut , ce style de vie sulfureux n’est pas fait pour tout le monde

    des fois tas des potes qui ne tinvite plus au soiree parce qu’il en ont marre que tu sautent leurs copines – ou les copines de tes potes sont en syncope quand elle savent que tes bros vont en boite avec toi et pleins dautre mauvaise choses — etre gentil a la Sélim je ne suis pas contre ( meme si je le serais jamais et que jai pas envie de letre :D )

  • akumasaki dit :

    Never the FZ again!

    J’ai dévelloppé une vraie allergie à l’amitié fille garçon à cause de cette histoire.
    C’est à un point ou je préfère la forteresse de solitude à ça.
    Où t dans mon radar,et je te le fais savoir.où tu n’y es pas,et je te fréquente poliment mais sans plus.les amitiées avc les filles…mouais,mais je comptes pas vraiment dessus.Y a tjr le risque de dérappages…A toutes mes amies je dis: »on est amis,mais le jour ou tu glisse,m’en veux pas si je me trouves en dessous,lol ».

  • Terrigan dit :

    J’ai adoré cet article !

    C’est un très beau retour sur des grands standards des relations hommes-femmes.

    Méfions-nous des mots. Le mot « connard » est ici un étendard, un mot simple qu’on comprend tous.

    Mais l’important est ailleurs ; l’important est dans les notions morales :
    – franchise / hypocrisie,
    – courage / lâcheté,
    – clarté du message / ambivalence

    – Il en manque une dans cet article : gentillesse / méchanceté.
    Le gentil c’est comme le connard, ce n’est qu’un étendard.

    Y’a pas de problème de principe avec la gentillesse, le problème arrive juste très souvent parce que le gentil ne sait pas où il va.

    Parce que le gentil croit que sa gentillesse est une sorte de talisman qui lui permettra d’obtenir tout ce qu’il veut – Ce qui est faut et finalement très fourbe, si on prend la peine d’y réfléchir à fond.

    –> pour un retour sur les écueils de la gentillesse mal ordonnée, ce petit article qui vient de sortir au moment où j’écris ces lignes :

    http://www.artdeseduire.com/les-bases/4-raisons-gentils-garcons-attirent-pas-filles

    ***

    De mon côté je suis resté très amical avec toutes les filles, y compris celles qui ne veulent pas de moi ou dont je ne veux pas.

    C’est possible aussi à mon avis. Mais pour que ce soit agréable il faut que ce soit en accord avec votre personnalité et vos objectifs.

    Depuis quelques temps, grâce à ce que j’ai appris sur le game, je me suis mis à faire comme beaucoup de filles, c’est à dire poser des amitiés sans ambiguïté avec des filles que j’apprécie sincèrement mais que je ne veux pas séduire.

    Résultat : plein de bonnes choses, pleins de délires, d’échanges, parfois un boost à mon social proof, et…
    …Eh bien parfois les rôles s’inversent et c’est la fille qui me fait sa déclaration, qui tente sa chance, et je me retrouve dans le rôle de dire « je préfère qu’on reste amis ».

    Globalement ça fait du bien de choisir. De ne pas vouloir une fille comme on fait un caprice, juste parce qu’elle dans mon cercle social ou professionnel.
    De lâcher prise sur telle ou telle fille en couple, qui a peut-être le droit qu’on ne la lui fasse pas à l’envers, et qui par ailleurs a toutes les qualités d’une bonne camarade.
    De ne pas se sentir obligé de faire l’apprenti sorcier avec telle nana du groupe sympa mais qu ne me plait pas physiquement.

    Le reste, ce sont des péripéties difficile à éviter.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      C’est ce qui s’appelle développer son cercle social. Et ca te rend attirant ! Comme quoi , parfois, mettre les filles en friendzone, c’est agréable ;)

  • Super Mario dit :

    Salut Eros.

    J’ai une question assez importante pour moi. J’ai rencontré récemment une fille, nous sommes très attirés l’un vers l’autre, mais au delà du sexe, je n’ai pas envie de lui consacrer plus de temps. J’ai donc été franc avec elle et lui ai dis cash dans le premier sms que je n’avais pas le temps pour autre chose que pour du sexe. Cela a fait beaucoup monter la tension sexuelle, et l’a rendue accro. Je me suis dis : il faut faire ça avec toutes les filles, être cash ! Et… J’ai vu récemment une fille à l’opposé : tout ce qu’elle dit, j’ai l’impression de l’avoir vécu, d’y avoir réfléchi, je la trouve super classe. Je me suis dis : « sois un alpha, ne perds pas de temps, va droit au but ». Je n’ai pas parlé de sexe, ni de rien, mais j’ai été le plus franc possible dans mon attitude, en essayant de créer le mystère et d’effacer toute trace d' »amitié » entre nous. Mais est-ce le bon choix ? Est-ce que dans un couple qui dure, il n’y a pas aussi de l’amitié ?

    Merci !

    • Sylvain dit :

      Hello Super Mario,

      Eros passera peut-etre par ici mais voici mon point de vue : effectivement, il est difficile une fois officiellement en couple de garder cette frame « je n’ai pas le temps pour autre chose que du sexe ». Si tu passes en LTR, vous allez forcément vivre plus de choses. La fille va avoir besoin de confort, d’être rassuré, écouté, de partager plus de choses. Par contre, si tu veux vivre la vie du séducteur et ne pas t’engager, c’est effectivement une frame à tester pour créer une forte tension.

      L’amitié a toute sa place avec une femme, en LTR ou pas…du moment que l’on couche avec. :)

  • Super Mario dit :

    Merci Sylvain de ta réponse,

    dois-je donc me dire que, avec cette fille qui me plait vraiment, je dois d’abord sortir de la friend zone et donc mettre au maximum de coté toute amité (si je me projette en train de lui dire qu’elle ma plait, je perçois tout de suite à quel point je suis dans la friend zone), jusqu’à parvenir à coucher avec elle, me mettre en couple, et ensuite, je pourrais « relâcher » (pas complètement) sur le mystère entre autre pour pouvoir parler un peu pus de nos vies, de nos boulots, etc (un peu des discussions d’amis quoi)…

    :)

    • Sylvain dit :

      Salut !

      Bien de toute façon , tu peux quand meme lui parler un peu de ta vie et de ton boulot. Il faut que tu parles un peu de toi, que tu lui donnes des éléments pour s’attacher à toi. Quand on parle de friendzone, ca veut dire lui porter son sac, l’écouter parler des mecs qu’elle kiffe pendant des heures ou éviter toute forme de sexualisation dans la conversation.

      Pour sortir de la friendzone, à toi de te montrer un peu plus mystérieux et un peu moins disponible. Genre faire des sorties sans lui dire ce que tu fais ni avec qui. Sois occupé. Réponds a ses messages quelque temps apres et pas immédiatement. Et petit à petit, tu commences à sexualiser la conversation. Mais surtout évite de lui déclarer ton intéret de but en blanc, elle ne saurait pas d’ou ca tombe et ca ne fonctionnerait pas. TU peux toujours jeter un oeil à notre produit « finie la friendzone ». Tu y trouveras une méthode simple et efficace pour ne plus être vu comme un simple ami en moins de 30 jours :)

      Bonne chance!

  • Bender dit :

    Salut la team ADS et bonne année à vous !
    Grâce à vous j’ai progressé à mort et je vous en remercie encore une fois ;)
    Mon souci est le suivant :
    J’ai rencontré une fille en couple il y a à peu près trois semaines de cela, elle me dit que cela fait à peu près un an qu’elle est avec son copain et que tout est parfait.
    Bref, j’organise une super soirée après nos exams et je l’y invite : elle vient sans son mec, on danse ensemble, elle a la main sur ma cuisse, ça sent le jackpot ;)
    Dès lors je phone game à fond, en faisant toutefois la connerie de ne pas sexualiser…
    Elle me bombarde de messages, son intérêt à l’air d’être bien réel, on se prévoit un rendez-vous « sous prétexte des cours », mais après les fêtes, ayant chacun nos soirées respectives : tout va bien.
    Et bien non, tout ne va pas bien :
    Ce matin je reçois un lien vers une vidéo et un sms de cette dernière me disant : « ta super amie vient de t’envoyer un lien trop cool pour démarrer ta journée ! ».
    Really ? Je ne me rappelle pas avoir adopté le ton de la FZ, bien que je n’ai pas sexualisé.
    Comment faire pour rebondir là-dessus en lui faisant comprendre que je ne suis pas son ami sans pour autant tout griller ? Je pense naturellement à l’humour mais je ne sais pas du tout comment m’y prendre pour le coup…

    Merci à vous !

    Bender.

    • Yohann Segalat dit :

      Elle est juste en train de te tester, pour vérifier si tu assumes à 100% ta frame sexuelle avec elle, et ceci quelque soit ce que ELLE te montre. Et apparemment elle fait bien, puisque tu es déjà en train de rater le test : tu commences à t’inquiéter de comment elle te considère, tu es réactif. Pour une fille c’est toujours plus avantageux de jouer l’innocente et de faire comme si vous étiez amis : comme ça personne peut dire qu’elle drague, ET en bonus ça sert à tester le mec. Bref, c’est un shit test assez commun, d’ailleurs ça en a totalement la forme : ça tombe comme une bombe, sorti de nulle part, ça « interrompt » le pattern. Tu dois croire ce qu’elle fait, JAMAIS ce qu’elle dit. Et ne pas être réactif.

      Donc t’as deux choix :
      1) soit tu ignores cette partie du message et tu restes détaché : « ahah c’est trop con ton truc »
      2) soit tu reframes, mais subtilement, en faisant semblant de pas comprendre sa « frame amicale » parce que c’est EVIDENT que c’est pas ça de toute façon, et votre relation ne peut être QUE sexuée : « ahah c’est mignon comment tu penses à moi dès le matin » (et en bonus avec cette réponse, tu exposes le fait qu’elle s’intéresse à toi et tu la mets un peu mal à l’aise : une pierre deux coups)

      Mais après ça ne t’enlisse SURTOUT pas dans le sujet en essayant d’en discuter logiquement. Elle va TOUT faire pour te faire verbaliser ton intérêt ou ton insatisfaction de la frame amicale, tu dois fermer ta gueule à tout prix, et agir. Pose la date, ramène-la chez toi avec un prétexte bidon (et innocent/socialement acceptable surtout), et escalade jusqu’au sexe. Et tu auras le droit à plein d’autres tests sur le chemin, évidemment:)

    • Bender dit :

      Merci à Terminator et Yohann pour vos réponses!

      Avant de voir la réponse de Yohann, j’ai répondu « super quoi?^^ » et elle « avoue t’es trop content ». Du coup je vais faire un mix de vos deux réponses du genre « Ton lien était fort pourri, mais c’est mignon comment tu penses à moi dès le matin :p »

      Qu’en pensez-vous?

      A noter que pour ne pas trop me griller je réponds en décalé mais genre 10h plus tard!

      Bender

    • Terminator dit :

      Le fait qu’elle insiste sur « super ami » pour moi c’est volontaire…soit elle veut clarifier les choses, soit elle te teste (c’est à dire qu’elle veut te pousser à dire que tu es intéressée, que ce n’est pas qu’une relation amicale, sachant qu’elle n’ose pas le faire).

    • Sylvain dit :

      La réponse magique : « ha bon? tu crois vraiment à l’amitié entre les sexes toi? Bah mince, j’aurai vraiment jamais cru! ;) »

    • Bender dit :

      Messieurs,

      Un grand merci pour vos conseils, ceci dit il me faudrait une dernière chose:

      Une adresse pour vous envoyer une bonne bouteille? ;)

      Bender

    • Sylvain dit :

      Ha bien alors on fetera ça quand l’affaire sera conclue! Enfin moi, peut etre pas car je suis la partie d’ADS délocalisée dans le sud mais au bureau, ils la boiront à ta santé :)

    • Bender dit :

      Salut la team ads et encore merci pour votre boulot ; )

      Suite de ma petite histoire avec une sempiternelle question : suis-je en friend zone ?

      Rdv pour boire un café avec la target sur le motif du travail

      Kinos, sexualisation légère, humour, bref ce qui devait être un rdv d’une heure ou deux pour le boulot a débouché sur un resto et je l’ai vue au total presque 6h !

      Elle a mis en avant son copain quelques fois et me titille sur le fait qu’on soit « amis », bien que je lui fasse clairement comprendre que je n’ai aucune amie fille et que l’amitié homme femme n’existe pas (sur un ton détaché et humoristique, tout en faisant passer le message bien entendu) mais je note quand même quelques IOI

      Exemple : elle est souvent d’accord avec moi, on se regarde et elle sourit, elle me demande mon type de fille, j’esquive la question, 2h plus tard elle me la repose, je lui prends la main sans qu’elle bronche, je lui essuie la lèvre prétextant une tache, je lui sens le cou pour deviner son parfum, elle fait de même, elle fait mine de me prendre le bras quand on marche, je lui remets une mèche de cheveux derrière l’oreille,elle me dit que le principal atout chez un mec c’est son humour et j’en ai plein, bref, j’applique vos conseils ; )

      De plus, une hb7 avec qui c’était très chaud m’a collé au train lors d’une soirée que j’ai organisée et ma target était là. Du coup ma target m’a demandé si c’était mon style de fille et si nous étions ensemble, car elle n’avait pas osé me le demander le soir en question selon elle.

      Je la raccompagne en parfait gentleman et on se quitte sur une bise.

      Bref, on est peut-être toujours sur une personne qui souffle le chaud et le froid pour ne pas avoir à se sentir mal vis-à-vis de son mec et ne pas trop s’avancer comme on l’a précédemment dit.

      Quoiqu’il en soit si je me fie à ce qu’elle fait plutôt qu’à ce qu’elle dit dit ça sent plutôt bon.

      Je pense sexualiser via whatsapp pour faire avancer le game d’autant que nous sommes dans la même fac.

      L’idée c’est de lui faire comprendre que tant que son copain fait partie de l’équation je ne serai pas à fond. Je veux qu’elle fasse le ménage dans sa tête avant de mettre les mains dans le camboui tout en évitant la FZ. Ça passerait donc par de la sexualisation en phone game et des kinos en direct.

      Qu’en pensez-vous ? Pour ma part, je pense être sur le fil du rasoir de la fz, mais pas tant que ça car en direct je lui fais clairement comprendre mes intentions, j’attends peut-être à tort qu’elle avance un pion en posant des mots sur son intérêt !

  • Theo dit :

    Je reviens sur l’aspect « avoir une pote fille je n’en voit pas l’intérêt »

    Je serais pas aussi radical, par exemple en racontant une expérience j’ai fini par essayer de draguer une fille que j’ai rencontré en voyage avec qui on avait déjà visiblement trop d’affinités non sexuelles.

    En effet un jour on a visité Barcelone ensemble en discutant essentiellement de culture et de philosophie de l’art, ce qui nous a amenés à dormir dans le même appart, mais pas dans le même lit vu qu’elle m’a posé la question « tu trouverais pas ça un peu bizarre..? »

    J’ai compris la FZ direct mais vu les affinités, et vu que j’étais pas « amoureux », en plus on a toujours habité loin, dans ce cas là autant la garder en amie. Même s’il peut être dur d’accepter sa castration..

    Mais aujourd’hui elle étudie à Copenhague, ce qui veut dire peut être une opportunité de la visiter, avec l’accès à un tout nouveau cercle social et à une ville géniale sans avoir à payer le logement…

    Accepter une FZ, ca peut aussi faire office d’un très bon choix dans votre cercle social ;) À méditer

    • Sylvain dit :

      On frequente tous les gens qui peuvent avoir une valeur ajoutée pour nous! Le probleme c’est quand tu commences à développer des sentiments pour une amie et c’est là que ça devient difficile à gérer mais c’est sur qu’avoir des amies filles, ça peut vraiment être utile!

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)