Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Draguer Au Bureau (Quand On N’est Ni Harvey Specter ni 007)

Draguer-bureau-collègue

Drague

Comment Draguer Au Bureau (Quand On N’est Ni Harvey Specter ni 007)

Comment Draguer Au Bureau (Quand On N’est Ni Harvey Specter ni 007)

Draguer une collègue de bureau Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)
Séduire au bureau pour cette rentrée, une bonne idée ? Si ça ne tenait qu’à moi, je vous dirais « no zob in job ». Mais, d’après un sondage réalisé par Monster, 30% des couples en Europe se sont formés au travail.

Alors, si vous avez fait le tour des amies d’amies d’amies et que vous pataugez sur Tinder, pourquoi ne pas draguer au travail, et aborder cette nouvelle collaboratrice qui vient d’être embauchée ?

Artdeseduire vous livre le mode d’emploi pour séduire au bureau sans cramer votre carrière.

Voici venu le mois de septembre. Vous rentrez de vacances tout bronzé. Et vous avez décidé de reprendre votre vie en main. Faire du sport, manger sainement et pourquoi pas faire de nouvelles rencontres et séduire des femmes.

Les avantages de séduire au bureau

Séduire bureau Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)

Le gros avantage de la drague au bureau, c’est que vous allez séduire des femmes que vous côtoyez tous les jours.

En fait, c’est peut-être l’endroit où la séduction est la plus naturelle. Vous passez du temps avec des femmes. Vous apprenez à les connaître. Et vous développez plus facilement des relations de confiance.

C’est sans doute pour ça que la plupart des gens se sentent plus à l’aise dans cet environnement. Généralement, vous n’avez pas besoin de l’aborder ni de prendre son numéro tout de suite si vous voulez la revoir.

De plus, vous avez souvent quelques points communs avec les gens qui partagent votre vie professionnelle. Vous avez peut-être fréquenté le même type d’école. Vous avez souvent les mêmes diplômes, les mêmes habitudes de vie et peut-être même les mêmes centres d’intérêt.

Donc, plus facile de trouver des sujets de conversation pour se rapprocher.

Séduire au bureau : vous devez agir quand même

En théorie, séduire au bureau, ça a l’air plus facile. Pas besoin de susciter son intérêt en moins de 2 minutes.

Vous savez que vous allez la revoir et vous pouvez attendre qu’une bonne fenêtre de tir se présente au fur et à mesure que vous allez vous rapprocher d’elle.

Mais, certains mecs ne savent pas trop comment s’y prendre malgré tout.

Peut-être que ça vous rappelle quelque chose ! Vous remarquez une nouvelle collaboratrice, une nouvelle stagiaire ou une fille de la compta à l’étage du dessous que vous n’aviez encore jamais vue auparavant. Et là, c’est le coup de cœur.

Vous la voyez tous les jours. Tous les matins, vous êtes heureux, car vous savez qu’elle sera là.

Mais, vous vous limitez au mieux à des conversations anodines et vous n’arrivez pas à faire avancer les choses avec elle.

Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous vous êtes fait doubler par le bad boy de la boîte ou bien par le directeur marketing. Ou bien même par n’importe quel autre mec qu’elle a rencontré en dehors du bureau.

Oui parce que bon, si 30% des couples se font au travail, ça veut quand même dire que 70% des couples se forment ailleurs qu’au bureau.

Pourtant, vous aviez une chance. Et vous ne l’avez pas saisie. Ou tout du moins, vous n’êtes pas passé à l’action. C’est quand même dommage !

Aujourd’hui, nous allons faire en sorte que cela ne se reproduise plus.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire au bureau si vous voulez la séduire

draguer au bureau Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)

Commençons par un avertissement. Séduire au bureau est une idée qui reste un peu risquée.

Tout simplement parce que vous mêlez votre vie privée et votre vie professionnelle. Et si les choses venaient à mal tourner, le mélange des genres pourrait bien vous poser quelques problèmes.

Ce que vous ne devez surtout pas faire :

Ne pas passer pour le dragueur de l’étage

Au bureau, les ragots et les commérages vont circuler plus vite que n’importe où ailleurs. Si vous vous créez une réputation de dragueur des machines à café, ce sera fini pour vous.

Vous ne pourrez plus jamais vous en débarrasser jusqu’au moment où vous allez changer de boîte.

Et toutes les nouvelles femmes qui arriveront seront mises au courant de votre réputation avant même que vous n’ayez pu tenter quoi que ce soit. Vos rivaux, jaloux, et les femmes qui vous en veulent se chargeront de faire « votre pub ». Et je vous assure que cela ne va pas jouer en votre faveur.

Donc faites attention et n’essayez pas de brancher tout ce qui bouge. Tout ce que vous allez gagner, c’est que les femmes vont se moquer de vous et vous éviter.

Bann SexTalk Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)

Banner 50phrases Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)

Ne pas aller trop loin

Évitez de faire ou de dire quelque chose qui ne plaît pas à une femme dans un cadre légal. Vous êtes au bureau et elle ne peut pas vous esquiver. Elle est peut-être même obligée de travailler avec vous.

Conséquence : si vous la choquez avec des propos ou une attitude déplacée, cela va créer une ambiance bizarre à chaque fois que vous allez vous voir et cela peut nuire à votre travail et à l’efficacité du groupe.

Ce n’est jamais bon. Ni pour votre confiance, ni pour votre moral, ni pour votre carrière.

Pire encore, si vous tombez sur une personne mal intentionnée qui se plaint de vos avances, vous pourriez même avoir des démêlés judiciaires.

Et je pense que vous n’avez vraiment pas envie d’entendre des bruits de couloirs avec votre nom associé aux mots « harcèlement sexuel ».

Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent. Et vous devez vous en protéger. Si vous voulez vivre une relation avec une collègue de travail, vous devez avancer sous le radar et la draguer au bureau de manière discrète.

Ne vous montrez pas trop insistant

Lorsque vous essayez de séduire une femme en soirée, vous devez agir vite. Vous savez que vous n’avez que peu de chances de la revoir.

Même si la partie est mal embarquée, allez au bout de la démarche et demandez-lui son numéro. Dans le pire des cas, vous allez prendre un râteau et le lendemain, ce petit camouflet sera oublié.

Au bureau, c’est différent. N’insistez pas. Si vous sentez que la femme que vous convoitez n’est pas réceptive, prenez du recul.

Si vous prenez un râteau, rappelez-vous que la fille sera encore là le lendemain et qu’il y a de bonnes chances que la nouvelle se répande comme une traînée de poudre.

Par contre, soyez persistant. Votre meilleure carte, c’est le temps. Certes, vous avez besoin de créer de l’attraction entre vous. Mais surtout, ne précipitez pas les choses.

Bon maintenant, il y a deux scénarios possibles.

  • Scénario 1 : vous travaillez dans une PME ou une petite société. Vous êtes donc déjà en contact avec la fille que vous convoitez. Elle est peut-être dans votre bureau ou dans votre open space. Vous lui parlez, mais vous ne savez pas comment passer à la vitesse supérieure et faire en sorte qu’elle commence à vous voir comme un amant potentiel plutôt que comme un simple collègue de bureau.
  • Scénario 2 : vous bossez dans une grosse boîte. Votre bâtiment compte peut-être plusieurs étages et des centaines de personnes. Et vous voulez séduire une femme que vous ne connaissez pas du tout.

Voyons comment répondre à chacune de ces problématiques.

Séduire une collaboratrice que vous côtoyez déjà quotidiennement au bureau

Il va falloir sortir des conversations professionnelles pour vous rapprocher d’elle. Voici quelques conseils pour initier un rapprochement.

1. N’hésitez pas à entrer en contact avec elle

J’ai travaillé pendant près de 2 ans dans une agence de communication digitale. Pour pouvoir collaborer efficacement, j’avais plus ou moins tous mes collègues de travail en contact soit sur Facebook, soit sur Skype soit sur MSN (tous ceux qui sont vieux comme moi se rappelleront ce dont il s’agit.)

Donc, vous pouvez la contacter pour le travail, mais aussi parfois pour des pauses détente :

– « Hey, tu n’as pas bientôt fini de me spammer sans arrêt avec tes invitations incessantes pour jouer à Candy Crush ! Pokemon Go me prend trop de temps ;) »
– « Arrête de passer ta journée à papoter sur Facebook. Le boss te regarde, il va encore pousser sa gueulante »

2. Ne sexualisez pas trop la conversation

Si vous commencez à faire des commentaires ouvertement sexuels, vous risquez de la mettre mal à l’aise si elle n’est pas intéressée. Et elle ne saura pas comment se comporter avec vous dans le cadre de votre travail.

Donc, évitez de la mettre dans une situation difficile et restez toujours dans la suggestion. C’est là tout l’art du flirt. Apprendre à dévoiler ses intentions, mais sans jamais trop en dire.

3. N’hésitez pas à abuser du small talk

Le small talk, c’est l’art d’être à l’aise en parlant de tout et de rien. Ce sont les petites conversations que vous avez avec votre voisin sur votre palier, ce sont les quelques mots échangés dans l’ascenseur ou avec la caissière au supermarché.

La plupart des hommes qui ont du mal à draguer ont également du mal à socialiser. Ils veulent tout de suite séduire les plus jolies femmes, mais ils sont incapables de dire quelques mots à un inconnu et d’en faire un moment agréable.

Commencez par ça. Soyez sociable avec tout le monde. Intéressez-vous à vos collègues et allez vers les autres. Y compris votre cible.

Mais, si vous ne le faites qu’avec elle, vous risquez d’attirer les soupçons.

Donc si vous voulez séduire une collègue de travail, multipliez les petites conversations anodines avec elle. Demandez-lui comment s’est passé son week-end, ce qu’elle a prévu de faire pour ses vacances ou n’importe quoi d’autre.

Bien sûr, encore une fois, le but n’est pas de rester englué éternellement dans du bavardage inutile. Mais vous devez considérer que ces petites conversations représentent des portes d’entrée vers des sujets plus intimes. A vous de rebondir dessus !

Progressez petit à petit au fur et à mesure qu’elle s’habitue à vous et qu’elle commence à vous faire confiance.

Mais surtout, développez aussi votre cercle social et montrez-vous à l’aise avec tout le monde. Dites bonjour à tout le monde le matin. Soyez celui qui de temps en temps apporte les croissants ou le café.

Séduire une collaboratrice inconnue

Pour séduire une collègue inconnue, prenez tout votre temps. C’est mon scénario préféré. Pas seulement au bureau d’ailleurs. C’est sans doute pour ça que mes résultats en drague de rue ou en boîte de nuit n’ont jamais été à la hauteur de mes espérances.

Vous allez la séduire tout en douceur au fil du temps. Cela peut prendre des semaines, mais cela n’a pas d’importance tant que vous progressez vers votre objectif.

Quand vous la croisez dans un couloir, commencez par lui sourire et lui faire un petit signe de tête pour la saluer.

Une fois que ce sera devenu une habitude, dites-lui « bonjour ». Et quand vous serez à l’aise, commencez par avoir de petites conversations anodines avec elle. C’est encore le fameux small talk :

« Tu as passé de bonnes vacances ? »
« Pas trop de travail aujourd’hui ? Tout se passe bien ? »

Il faut que vous privilégiiez les endroits où vous avez des chances de la croiser : la machine à café, la cantine ou bien le parking où les fumeurs se retrouvent pour les pauses clopes.

Si vous êtes parisien, proposez-lui de rentrer avec vous si elle prend les transports en commun et que vous prenez le même chemin. Cela lui permettra de s’habituer à votre présence en dehors du travail.

Bref, quelle que soit la situation, en fonction de son comportement avec vous, vous devez maintenant être capable de voir si elle est potentiellement intéressée ou pas.

Est-ce qu’elle prétexte qu’elle a toujours beaucoup de travail quand vous commencez à engager la conversation ? Est-ce que c’est elle qui initie la conversation lorsque vous la croisez dans un couloir ?

Ce sont des questions importantes. N’oubliez pas que vous êtes au travail et que c’est toujours mieux si vous évitez de prendre un râteau.

Faites preuve de discernement. Si vous sentez clairement qu’elle n’est pas réceptive, abandonnez la partie et n’allez pas jusqu’au bout.

Draguer une collègue de travail : comment lui proposer un rendez-vous ?

C’est le moment de passer à l’action et il existe des solutions pour éviter de vous brûler les ailes.

Si vous avez un doute et que vous ne voulez pas prendre de risque, commencez par lui proposer un déjeuner. La démarche peut sembler naturelle.

Vous travaillez ensemble. Chacun déjeune dans son coin ou mange un sandwich assis à son bureau. Proposez-lui de vous accompagner pour déjeuner avec vous.

Ce sera plus facile pour elle d’accepter. Vous pouvez même inviter d’autres collègues avec vous pour que ça ait l’air moins suspect. Cela vous permettra toujours de vous rapprocher d’elle.

Il y a bien un moment où elle va vous montrer qu’elle est réceptive si tel est le cas.

Par contre, si vous sentez que les feux sont au vert, n’hésitez pas à vous lancer et proposez-lui un rendez-vous :

« Tu as vu ce bar à vins qui est en bas de la rue ? Tu y es déjà allé ? Je vais sans doute y aller vendredi soir, histoire de voir à quoi ça ressemble. Ça te tente de m’accompagner ? »

Mais jouez avant tout la prudence et observez ses réactions. C’est le moment de relire nos articles sur les IOI, les fameux signaux qui vont vous montrer si elle est vraiment intéressée ou pas.

Conclusion

Pour résumer, si vous voulez draguer au bureau, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne, c’est que vous n’avez pas besoin de vous précipiter. Vous passez plus de temps au bureau que chez vous et elle aussi.

Donc, imaginez le nombre d’heures que vous avez à votre disposition pour faire progresser le processus de séduction. Bien plus que dans la rue où vous disposez approximativement de 30s.

La mauvaise, c’est que vous allez devoir la jouer serré, car vous n’avez pas envie que tout le monde apprenne que vous êtes attiré par une de vos collègues de travail.

Et surtout, vous n’avez pas envie de vous tirer une balle dans le pied au niveau professionnel si votre approche échoue. Mais vous devez néanmoins agir.

Mon conseil : patience, patience et patience. Observez et faites preuve de discernement. Si elle est intéressée, vous le saurez tôt ou tard.

Profitez des temps « off », les séminaires d’entreprise, les déplacements, les soirées, les pots de départ, le club de sport de l’entreprise pour vous rapprocher, c’est encore ce qu’il y a de plus simple et de plus discret pour draguer au bureau ! Profitez de ces environnements chauds, plus simples pour aborder votre collègue de travail !

Et vous, avez-vous déjà vécu une relation au travail ? Comment vous y êtes-vous pris pour la séduire ?

Sylvain, workaholic anonyme

Bann SexTalk Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)

Banner 50phrases Comment Draguer Au Bureau (Quand On Nest Ni Harvey Specter ni 007)

Lire la suite
24 Commentaires

24 Comments

  1. Grine

    14 septembre, 2016 à 23:05

    «Le gros avantage de la drague au bureau c’est que vous allez séduire des femmes que vous côtoyez tous les jours»

    Je ne veux pas jouer les rabat-joie, mais c’est pour moi la fausse bonne idée par excellence. Alors je précise n’exprimer là qu’une opinion personnelle : J’y vois plus de contrainte que davantage.

    1. Si voir celle(s) que l’on convoite au quotidien peut être perçu comme un atout, dans le sens où à la différence d’une parfaite inconnue croisée en lieu public, il n’y a effectivement pas de limite de temps et ainsi une possibilité pour tout un chacun d’y aller à son rythme, il n’y a en contrepartie pas trop de possibilité d’évitement si la fille vous rembarre ou que la relation venait à mal se terminer…

    2. Je ne crois que ce soit bien perçu par la direction, et il peut suffire d’un (mauvais) ragot rapporté aux oreilles de votre hiérarchie pour vous fragiliser. Par ailleurs une perte de productivité n’est pas à écarter avec votre cible gravitant dans les parages. Pas facile de rester concentrer avec Jessica ou Gwendoline à 14h xD

    3. Voir au quotidien la nana dans son milieu de travail peut à terme finir par tuer l’attract. Au début, on peut se dire que tout est super puisque le centre d’intérêt est le même mais je crois que l’expérience est (bien) plus enrichissante quand on s’engage avec une personne qui nous sort de nos habitudes, qui nous évade de notre quotidien

    Tout ça pour dire que pour une relation courte durée je ne dirais pas non sinon…

    • Sylvain

      15 septembre, 2016 à 12:44

      Hello Grine,

      A la base, je ne suis pas forcement pour non plus. Je pense que l’amour au travail, c’est plutot mauvais pour le business!

      Apres c’est sur que l’on est jamais à l’abri d’une rupture et là, la situation se complique. Après ça reste un lieu de rencontres qu’il ne faut pas négliger.

  2. Sniper

    15 septembre, 2016 à 01:46

    Salut all,

    Dommage que cet article ne soit pas sorti plus tôt, j’ai date une collègue de travail simplement en lui demandant si elle voulait qu’on aille ce boire un verre ,numclose sur le moment , KC au deuxième rendez-vous, et puis après pouf disparu de la circulation, même si je m’en fou en soi, je risque de la recroiser au taff. Comment je réagit ? Ça fait maintenant 3 mois, j’hésite à repartir de zéro t’en pense quoi ? Tout ça pour dire super boulot les cars, continuer comme ça !

    • Sylvain

      15 septembre, 2016 à 12:47

      Hello Sniper,

      Merci pour les encouragements. Mais tu ne l’as pas recroisé au boulot depuis 3 mois?

      Si tu la croises, tu restes agreable, ouvert et tu vois comment elle réagit. Si elle t’évite ou si elle reste ouverte à la conversation. Et là tu pourras essayer de faire redemarrer votre interaction de 0

  3. alexandre

    15 septembre, 2016 à 08:27

    …mais si j’ attend trop c est mort aussi non ?

  4. Lenal'airderien

    15 septembre, 2016 à 08:43

    Bonjour, sympa l’article…

    Je n’ai jamais céder au chant mélodieux de la promotion verticale (un ex patron vous avez eu le poste et pourtant on a pas couché ensemble. (merci mes compétence professionnelle)

    J’ai toujours appliqué le « no zob, in job » à ce jour.

    La drague au bureau cela a l’air bien dans le texte …Dans les faits j’imagine même pas l’enfer que tu peux vivre , si tu as une relation avec quelqu’un et quelle se termine …Voir un ex tous les jours , c’est une double peine.

    • Grine

      15 septembre, 2016 à 09:13

      La fameuse double peine :-)
      Dans certains cas, il vaut mieux s’abstenir de mêler plaisir et boulot.

    • Sylvain

      15 septembre, 2016 à 12:53

      Hello,

      C’est sur qu’il faut savoir prendre du recul par rapport à tout ça et faire en sorte que ça ne pollue pas la vie professionnelle.

      c’est sans doute TRES compliqué!

  5. Lisa

    15 septembre, 2016 à 14:40

    HORS – SUJET Et pour détendre l’atmosphère, je propose une battle playlist love : WOMEN VS MEN

    Pour un autre article ;)

    Otis Redding, Evanescence, Stand by me, Le rêve bleu (Aladdin), Marvin Gaye Sexual Healing, Whitney Houston, Boyz 2 men, Mariah Carey, Percy Sledge, Enrique Inglesias, Justin Bieber, Slaï, Romeo Santos, The police, Elton John, Céline Dion…(non exhaustive du tout…!)

    Oui, je sais, vous aurez peut-être deviné environ mon âge lol

    • Fawkes

      19 septembre, 2016 à 11:08

      Otis redding <3

      Bon alors en ce moment pour moi c'est : Lily rose, disclosure , kognitif, deluxe, georgio, of monsters and men , clem beatz (un pied devant l'autres) , patrice, janice joplin,caravan palace ,jamie T , catfish and the bottlemen , peter peter,Madeon et james bay

      Liste non exhaustive également ;)

  6. Lisa

    15 septembre, 2016 à 14:42

    Sinon, qui choisit les photos qui accompagnent les articles?

    Pourquoi n’y a -t-il pas leur provenance (photo tirée du film « .. »)?

    ;)

    P.S : Parfois, vos photos, euh…ein, comment dire….lol quoi

  7. Lisa

    15 septembre, 2016 à 14:46

    Bon, j’ai lu l’article en entier, cette fois (ne grgonez pas ;))

    Bon article, avec mon conseil de femme et dans la vie : Soyez attentif, soyez attentif, soyez attentif.

    Avec : patience, patience, patience donc.

    Et bonne drague :)))

    • Sylvain

      18 septembre, 2016 à 22:45

      Merci pour celui ci ;)

  8. Nomade

    15 septembre, 2016 à 20:47

    Prendre le temps c’est bien mais en tergiversant trop, c’est la « colleague zone » (équivalent professionnel de la FZ …) garantie!

    • Sylvain

      18 septembre, 2016 à 22:54

      Hello Nomade,

      Effectivement, comme je l’ai bien précisé, n’oubliez pas d’agir. Sinon le friendzone au bureau sera aussi violente que dehors ;)

  9. Luc

    15 septembre, 2016 à 21:16

    C’est tres beau tous ces articles sur la drague au boulot (qui est deja pas une bonne idée a la base selon moi) mais de plus dans certains secteurs on basse qu’avec des mecs, typiquement secteur matheux ou lourds qui font peu aux femmes
    D’autres secteurs sont uniquement feminins, on appelle meme ca « cages a poules »

    • Sylvain

      18 septembre, 2016 à 22:56

      Hello,

      C’est sur que c’est plus facile quand on est scout chez Elite qu’ingénieur chez Dassault! Je te l’accorde!

  10. Lisa

    16 septembre, 2016 à 09:53

    Autre idée : Très bon sujet et artdeseduire pourrait ainsi y répondre : http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/education-sexuelle-comment-mieux-faire-/46102!

  11. Damien

    18 mars, 2017 à 21:41

    Salut tout le monde !

    Avec le si peu d’expérience pro que j’ai eu à divers endroits différents, ça m’est tout de même arrivé l’automne dernier !

    J’étais dans une usine de 500 personnes, dans un service composé de 99% de femmes et 1% d’hommes. Bonheur ? Oui et non, je suis bien plus proche des filles en général, mais pas au travail !

    Celle-ci, je l’ai connue au déjeuner, 1 an plus tôt. Là, elle me piquait de temps en temps, sûrement pour me remonter le moral. La situation commençait à me peser: Travail à l’usine, des collègues aussi intéressantes que le travail, et moto immobilisé depuis 3 mois après une chute…

    Finalement, la moto réparée, je décide de passer à l’action. Je savais que j’allais être 1 semaine dans son service, le lundi soir, je lui dis que j’ai prévu de quitter l’usine à la fin de l’été (pari perdu). J’enchaîne avec un « ce serait sympa de garder contact après mon départ ! ».

    On a donc fait un jeu: Chaque soir de la semaine, on se donnait 2 chiffres de nos numéros respectifs. Le but ?
    1- La discrétion. Personne ne comprendrais la signification de ces chiffres s’ils nous entendait, et ça évite de se trimbaler avec un numéro de téléphone sur le bras.
    2- Le mystère. Une bonne occasion pour jouer avec des énigmes
    3- C’est plus facile de se rappeler de 2 chiffres que d’en retenir 10
    4- Le suspens. Elle savait qu’elle aurait les 2 chiffres suivant le lendemain si tout se passait bien.
    5- On remarque tout de suite si elle est intéressée, ou participe seulement pour ne pas nous vexer !

    Résultats: on s’est loupé un soir, mais les règles n’ont pas changés. Donc il manquait 2 chiffres à chacun le vendredi. Mais j’ai été le premier surpris du succès de cette approche.
    C’est elle qui est venue me donner son numéro ensuite en me cherchant et m’ajoutant sur facebook !
    Elle a même été jusqu’à demander de l’aide à ses amies pour résoudre une énigme !
    La discrétion était au rendez-vous pendant 2 mois, durant lesquels ont s’étaient déjà mis ensemble.

    Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas !
    Seulement pour ça, il faudrait que j’ai à nouveau un bureau, enfin… un travail dans une entreprise ! Et je n’en veux pas. Ma liberté est bien trop importante ! Je la considère comme une valeur ajoutée pour mes futures rencontres avec des targets :)

    Damien,
    Commentateur romancier

    • Sylvain

      20 mars, 2017 à 13:01

      Hello Damien,

      Tu as tellement raison. La liberté ça n’a pas de prix. Construis d’abord ta vie telle que tu l’imagines et tes revenus d’argent et ce sera ensuite beaucoup plus facile pour les rencontres. On peut en faire dans tellement d’autres endroits qu’au bureau et avec moins d’emmerdes à la clé. Donc deja bravo à toi si tu as reussi à t’affranchir du salariat! :)

    • Damien

      21 mars, 2017 à 01:16

      Hello Sylvain,

      C’est sûr ! Bon je tenterais sûrement ma chance avant d’avoir atteint mon but, car j’en rajoute à chaque fois. Mais oui, je pense comme toi ! Et puis, au final, au bureau c’est pas forcément bien: La fille amoureuse a de grandes chances de te coller dès qu’elle le pourra. C’est mignon au début, mais ça peut vite devenir encombrant, voire gênant ^^
      Merci ! C’est encore en cours pour le moment (SIREN obtenu), mais il reste les résultats.

      Mais aux premiers résultats, sûrs, je me prends des rateaux ! (et vous serez au courant) :)

  12. Sylvain

    21 mars, 2017 à 19:08

    J’espère bien!

  13. Bob

    24 mars, 2017 à 19:18

    Hello les gars, j’ai 24 ans et je regarde votre site depuis de nombreuses années, je maîtrise pas mal de choses, mais là je suis actuellement en difficulté avec une collègue de bureau… J’ai un réel besoin de votre aide !

    Voici la situation : je suis alternant dans un cabinet d’expertise comptable et on travaille en open space (bureau de 4). Ca fait quelques mois que ma collègue juste en face (oui oui) et moi déconnons souvent et beaucoup. Je pense qu’on a de l’affection l’un envers l’autre.

    J’ai quelques fois songé à la mettre dans la case « target » mais j’avais une copine. Là je suis célibataire depuis 2 mois et j’aimerai juste la connaître mieux en dehors du travail… J’essaie de créer un game, je lui dis que bientôt on ira au restaurant ensemble, je lui dis qu’on va se marier etc…
    Elle m’envoie quelques signaux (je pense) et ne dis jamais non quand je propose ou imagine ce genre de choses.

    Depuis hier je me répète sans cesse « allé c’est le moment invite là » mais je me rend compte que j’ai juste peur.. Peur qu’elle ne me voie que comme son collègue de bureau, peur que ça se passe mal au bureau, comment ça va évoluer … J’ai du mal à gérer ce genre de situation, même si je suis déjà sorti avec quelqu’un de mon boulot mais c’était pas dans un bureau assis tous les jours à côté d’elle.
    Qu’est-ce que vous en pensez ?

    Cordialement,
    Merci par avance pour votre réponse.

    • Sylvain

      27 mars, 2017 à 07:03

      Hello Bob,

      Le mieux est de sonder. Si tu as un peu peur, tu n’as pas besoin de l’inviter vraiment formellement. Tu peux lui proposer un truc comme « Hey, ce soir apres le boulot, je vais aller tester de prendre un verre au bar qui est juste en bas, est ce que ca te dit de te joindre à moi? ». Comme ça, l’idée, c’est de lui passer le message que de toute façon tu vas aller prendre un verre et que si elle veut elle peut se joindre à toi. Ca ne fait pas trop connoté rendez-vous et tu passes un peu sous les radars. Et là, tu vois comment elle réagit. Si elle accepte, il ne te restera plus qu’à dérouler ton game. :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Drague