Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Influence et Manipulation de Cialdini : Ça Marche Pour Séduire ?

influence-et-manipulation-cialdini

Drague

Influence et Manipulation de Cialdini : Ça Marche Pour Séduire ?

Influence et Manipulation de Cialdini : Ça Marche Pour Séduire ?

Pouvez-vous influencer une fille ? Pouvez-vous manipuler les émotions d’une fille pour lui donner envie de sortir ou de coucher avec vous ?

C’est en lisant Influence et Manipulation de Robert Cialdini que j’ai pensé à écrire cet article pour vous.

Robert Cialdini a publié son livre best-seller Influence et Manipulation en 1984.

Incontournable dans certains domaines, tel que le marketing et la vente, il vous sera d’une grande utilité pour séduire les filles !

Cialdini y étudie la psychologie du consommateur, et montre comment nous nous faisons parfois manipuler, lorsque certaines personnes utilisent des techniques à mauvais escient.

Cependant, lorsqu’elles sont utilisées par des personnes bienveillantes, celles-ci se révèlent simplement utiles.

Je décrypterai dans cet article quatre principes d’influence et de manipulation.

Une fois connus, vous ne pourrez plus vous faire manipuler, mais au contraire que vous pourrez utiliser pour augmenter votre succès au travail, avec vos amis et avant tout : avec les filles !

Comme je vous l’ai dit en introduction, je ne vais me concentrer que sur 4 principes de persuasion ici.

Je laisse de côté le concept d’Influence et Manipulation le plus utilisé en séduction, la preuve sociale, dont on a déjà parlé, mais qui vaut toujours le coup d’oeil.

Preuve sociale, social proof en anglais, c’est la fameuse pré-sélection utiliser pour séduire les filles…

Pour tout savoir sur le travail de Cialdini, rendez-vous sur son site, l’influence au travail, en anglais.

#1 : L’effet de contraste – Technique facile d’Influence et Manipulation

L’effet de contraste est un principe facile à comprendre, et à mettre en application !

Cialdini explique qu’au moment où vous devez faire un choix entre deux options qui semblent ne pas se valoir, vous dévaluez automatiquement l’option la moins plaisante comparée à sa réelle valeur, et vous surestimez la meilleure des deux options.

Cette technique est utilisée quotidiennement par les vendeurs.

En général, ils vous présentent les produits les plus chers en premier, et suite à cette étape, vous présentent les produits ayant un prix plus « convenable » pour vous.

De cette manière, votre cerveau va inconsciemment percevoir le second article comme « pas cher » bien que cela ne soit pas nécessairement le cas.

Pour vous, l’effet de contraste marchera particulièrement bien, lors d’une proposition de date où vous souhaitez passer à la vitesse supérieure.

Imaginez-vous avoir déjà passé plusieurs dates avec elle.

Vous vous êtes embrassés, et vous aimeriez à présent l’inviter chez vous, mais ne souhaitez pas passer pour un homme qui grille les étapes.

Pour cela, vous devez faire une proposition à cette fille, de manière à ce qu’elle ne sente aucune pression de votre part.

Vous lui faites alors une proposition de date, en lui laissant le choix du type de rendez-vous.

« Salut Ambre ! Pas trop dur ta semaine de taf ? On pourrait décompresser un moment ensemble jeudi ou samedi soir !

Tu te souviens la fois où je t’ai parlé du bout de tour Eiffel qu’on voyait depuis ma terrasse ? Y’a pas mieux que de s’y poser pour un coucher de soleil, avec une bonne bouteille de vin blanc, accompagnée d’un petit plat (tu devras deviner s’il vient de Picard ou s’il est concocté par mes soins).
Sinon, on peut se refaire comme la dernière fois, et retourner au même bar qui n’était pas si mauvais. »

D’un côté vous lui proposez quelque chose de nouveau, en lui faisait imaginer une scène agréable.

De l’autre, vous lui faites une proposition terne, dans le même bar de la dernière fois, qui n’était pas mauvais.

Il n’y a rien de folichon, ni nouveau, ni excitant là-dedans : tout la pousse à se tourner vers l’offre 1.

L’effet de contraste pourra donc faire son effet sur elle.

Au mieux : elle accepte de venir chez vous.

Au pire : elle choisit la seconde option, mais comprend vos intentions (ce qui est positif et nécessaire), que vous aurez su faire comprendre habilement.

#2 – Influence et Manipulation : Les bénéfices du don

L’être humain déteste le sentiment de redevabilité, et tente à tout prix de l’éviter.

C’est bien simple : lorsqu’une personne offre quelque chose à une autre, l’héritier ressent un sentiment de redevabilité, et est prêt à offrir plus que de raison pour résorber cela.

L’exemple suivant s’est majoritairement déroulé aux États-Unis lors du 20ème siècle :

Les Krishnas (issues de la secte : Association internationale pour la conscience de Krishna) ont fait richesse grâce à la puissance du don.

Ceux-ci fréquentaient majoritairement des aéroports et autres endroits bondés, pour offrir des fleurs aux passants.

Si ces derniers refusaient, les Krishna répondaient « non, vous ne pouvez pas me la rendre, elle est à vous maintenant, c’est mon cadeau pour vous ».

Par la suite, les Krishnas proposaient d’aider financièrement leur cause et le développement de leur communauté.

Les passants se sentant redevables (bien que non-satisfaits par la situation), donnaient de manière plus fréquente des sommes plus importante qu’à la normale. Piégés.

En conclusion : ne soyez pas radin.

Offrir vous rapportera majoritairement plus de positif que de négatif.

Après un don, les gens vous apprécient plus et sauront vous le montrer à leur tour, le moment venu.

Ici, nous sommes des gentlemen : offrez son verre à la fille que vous voyez en rendez-vous !

Ça fait plaisir, et ça nous fait marquer des points.

Mais il s’agit d’un don. En aucun cas elle ne vous est redevable de quoi que ce soit, qu’on soit bien d’accord.

3 : Être apprécié des gens qui nous entourent

On a tous tendance à dire oui aux personnes que l’on apprécie.

Vous n’avez probablement pas envie de dire « oui, je vous achète cette cuisine » si la tronche du vendeur ne vous revient pas.

De même, une fille ne vous embrassera pas si elle ne vous apprécie pas.

Alors, comment se faire apprécier ?

Être apprécié… grâce à votre image !

Dans Influence et Manipulation, Cialdini nous raconte une étude menée dans des tribunaux.

Celle-ci a permis d’établir un lien entre la sévérité des peines infligées, et l’apparence physique de la personne condamnée.

Une personne ayant un physique plus avantageux, obtient des peines plus clémentes.

Comment une telle injustice pourrait-elle avoir lieu au 21ème siècle ?

À cause de l’effet de Halo.

Subir l’effet de Halo, c’est se laisser tromper sur la nature d’une personne, dû à une seule de ses caractéristiques.

Nous attribuons plus facilement les qualités de gentillesse, de fiabilité et d’intelligence à une jolie fille, ou à un mec beau gosse.

Donc, prenez soin de vous. Vous ferez une meilleure première impression, et l’effet de Halo jouera en votre faveur.

N’êtes-vous d’ailleurs jamais tombé amoureux d’une fille, sans même lui avoir parlé ?

Parce que moi si… mais maintenant je sais ce qu’il s’est passé, je réalise à quel point l’effet de Halo m’a joué de mauvais tours !

Être apprécié… grâce à vos similarités !

Il est naturel de préférer les personnes partageant nos valeurs ou une de nos passions.

Nous apprécions les personnes qui nous ressemblent.

Qui nous ressemblent parfois via le style vestimentaire, parfois via un vécu similaire au nôtre.

Pour ces raisons, il est important de vous intéresser (et donc d’écouter activement, plutôt que d’entendre parler) la fille avec qui vous êtes.

En lui posant des questions, vous découvrirez ses hobbies, ses passions, ses positions sur différents sujets.

Ses réponses vous permettront de rebondir sur une de vos histoires personnelles.

De cette manière, vous établissez un lien avec elle. Vous découvrez des points communs, des similarités : et par la force des choses, elle vous apprécie un peu plus qu’auparavant.

Être apprécié… grâce à votre capacité de complimenter !

Une personne sincèrement gentille, sachant correctement exprimer ces impressions, marquera des points si elle sait faire un bon compliment.

Toutes les filles apprécient un compliment sincère : faites-leur remarquer si vous appréciez leurs nouvelles chaussures, leurs nouvelles coupes de cheveux ou encore leur dernier post instagram !

« J’ai vu une photo d’un paysage que tu as posté sur insta… tu l’as prise avec ton Iphone ? Le rendu est vraiment stylé ».

Mais l’art du compliment pourrait se retourner contre vous si vous en faites un usage constant. Le risque étant de passer pour un faux-cul.

Complimenter : oui. Complimenter à tout va : non ! Sinon, vos compliments perdront de leur valeur, comme ceux du Renard dans la fable de La Fontaine.

Voici donc les 3 axes sur lesquels jouer, pour être plus apprécié et obtenir plus facilement des oui :

1 : Travaillez l’image que vous dégagez.

2 : Trouvez des similarités, des points communs avec vos interlocuteurs (sans en inventer).

3 : Complimentez les gens autour de vous (lorsque vous le pensez).

4 : Comment maîtriser le principe de rareté pour influencer les autres

La rareté est un principe terriblement efficace, aussi bien dans la vente que dans la séduction.

Plus un bien est rare, plus sa valeur est haute, et plus vous désirerez le posséder, comme Golum et son anneau !

Dans son livre Influence et Manipulation, Cialdini illustre cela au travers d’une expérience faite par une entreprise bovine.

Pour une même viande, celle-ci propose à de nouveaux clients une offre au même prix, mais avec trois formulations différentes, qui activent justement le principe de rareté.

La première offre propose la viande de manière basique, en fournissant toutes les informations nécessaires.

La seconde offre propose cette même viande, au même prix, mais précise que la viande sera probablement amenée à être en rupture de stock dans un futur proche.

Le client doit donc se décider rapidement, dû à la rareté du produit.

La dernière offre propose cette même viande, au même prix, mais précise que « habituellement, l’offre n’est pas proposée aux nouveaux clients » et qu’elle sera probablement amené à être en rupture de stock dans un futur proche.

Le fournisseur précise donc au nouveau client que : la connaissance de cette offre n’est pas pour tout le monde, cette information est rare.

La rupture de stock est proche, le produit est rare.

Je vous laisse deviner les résultats… la deuxième proposition a permis de plus vendre que la première, et la troisième encore plus que la seconde.

En effet, l’entreprise a vendu une quantité six fois plus importante de viande en utilisant la proposition trois, que en utilisant la première.

Car l’information sur le produit et le produit lui-même sont rares, les ventes ont été boostées.

Et à votre échelle, comment pouvez-vous devenir rare ?

Premièrement, en répondant plus lentement aux messages et sms que vous recevez provenant de vos targets.

Pas besoin de se ruer sur votre téléphone pour envoyer un texto lorsqu’elle vous envoie un message, alors qu’elle met une heure à vous répondre.

Faites durer le plaisir, répondez plus lentement, cela rallongera vos discussions.

Au lieu de lui parler beaucoup le temps d’une demi-heure, vous pouvez lui parler un peu, sur deux jours.

De la sorte, elle pensera à vous sur une étendue plus longue, ce qui est positif.

Le temps que vous avez à lui accorder devient rare : et ça, c’est séduisant. Vous êtes occupé à ses yeux (et efforcez-vous de l’être pour de bon, grâce à votre lifestyle).

D’autant plus, vous connaissez probablement le mythe du « gars mystérieux »… et oui, il plaît beaucoup aux filles !

Ce gars-là joue exactement sur ce principe, celui de la rareté de l’information. On ne sait pas grand-chose d’eux.

Vous connaissez un mec mystérieux qui partage 5 stories sur Instagram tous les jours ? Non.

Alors faites de même. Trouvez un juste équilibre entre le gars invisible, et le gars qui étale toute sa vie sur les réseaux sociaux.

En laissant une part d’ombre et en rendant les informations à votre sujet rare, vous devenez plus désirable à ses yeux.

Influence et manipulation : la conclusion

Ces quatre principes (l’effet de contraste, les bénéfices du don, l’appréciation que les personnes font de vous, et le principe de rareté) pourront vous aider à mieux comprendre le comportement des gens, et leurs réactions face à différentes situations.

De cette manière, vous pourrez mieux vous adaptez, pour obtenir de meilleurs résultats dans votre vie.

Comme dans chaque grande évolution, cela commence par des petits pas : vous n’allez pas devenir expert en persuasion après la lecture du livre.

Vous commencerez par vous rendre compte après coup, que si vous avez acheté ces lunettes de soleil qui ne vous plaisent pas tant que ça, c’est dû au vendeur qui a utilisé le principe de rareté ainsi que l’effet de contraste.

Puis un mois après, vous aurez décelé son petit jeu avant même qu’il ait fini de le mettre en place.

Puis, vous serez vous-même apte à correctement mettre ces principes en place de persuasion pour mieux séduire les filles qui vous plaisent !

En bref : assurez-vous d’avoir bien compris et assimilé chaque principe, puis tentez de déceler les moments où un vendeur ou une fille essaie d’utiliser sur vous les principes de Cialdini issus d’Influence et Manipulation.

LE best-seller sur l’art de la persuasion fait 400 pages.

Pour ceux qui en veulent plus : après 30 ans de silence, Cialdini vient de sortir un nouvel ouvrage, Présuasion.

VG

Lire la suite
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Sélim

    21 juin 2019 à 09:15

    Clairement du très bon boulot.
    J’adore ce livre, il trône en bonne place dans la bibliothèque.
    A mon sens, le grand incontournable de la négociation, de l’influence… et de la séduction aussi !
    Bien joué VG !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Drague