Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment se faire des amis et se créer un cercle social

cercle social

Dynamiques sociales

Comment se faire des amis et se créer un cercle social

Comment se faire des amis et se créer un cercle social

Comment se faire des amis et se créer un cercle social. Un article pour les timides qui souhaitent enfin se créer une vie sociale et des amitiés soldies

L’un des facteurs clés du social proof ô combien important pour séduire les filles est la qualité de sa vie sociale. Lorsqu’on a une bonne bande d’amis, on sort souvent, donc on fait plus de rencontres.

Votre cercle social valide aussi auprès des filles votre importance sociale et vos « higher values ». (reportez vous au lexique pour les newbies)

Vous allez me dire : avoir une vie sociale n’est pas difficile. La plupart des gens se font des amis et les gardent sans jamais véritablement se demander comment ils y sont arrivés. La plupart des gens acquièrent en grandissant les capacités relationnelles nécessaires à la vie en communauté.

Mais si vous êtes du genre timide, solitaire et/ou introverti, alors se créer un cercle social qui va vous permettre de sortir et de rassurer les filles sur votre valeur sociale, est souvent un vrai challenge.

Tout le monde peut avoir un groupe d’amis solide, s’il le souhaite. Mais, tout d’abord, vous devrez changer vos pensées sur vous-même et intégrer 4 certitudes :

  • Vous êtes sympathique, vous présentez bien et vous n’êtes pas ennuyeux.
  • Vous avez les capacités conversationnelles de base (qui sont probablement meilleures que ce que vous pensez, surtout si vous avez un bon feeling avec votre interlocuteur ou que vous partagez des centres d’intérêt communs).
  • Vous êtes parfaitement capable d’inviter quelqu’un à sortir pour faire quelque chose avec vous.
  • Vous avez de bonnes idées d’activités à faire avec d’autres personnes.

Pour se créer un cercle social, le meilleur conseil est : agissez comme si vous veniez d’emménager dans une nouvelle ville et que vous aviez besoin de vous créer un nouveau cercle d’amis, en partant de rien. Voici donc concrètement, comment procéder.

Sortez !

Commencez par sortir de chez, même seul. Allez à des concerts, allez faire le tour des bars du coin pour prendre un ou deux verres, allez dans des bars sportifs voir des matches. Vous pouvez aussi vous inscrire dans ses cours de tennis, de basket, etc…

Si vous êtes à la fac, rejoignez des associations et des clubs. Baladez-vous dans des coins sympas autour de chez vous, allez aux évènements de quartier intéressants dont vous avez entendu parler.

Si vous voulez lire un livre ou jouer sur votre portable, vous pouvez tout aussi bien le faire dans un café. En bref : sortez de chez vous !

Pratiquer toutes ces activités fera de vous quelqu’un de plus intéressant. Cela vous permettra aussi d’avoir toujours des idées de choses à faire et d’endroits où aller quand vous sortirez avec d’autres personnes (groupes d’amis ou filles).

D’ailleurs, vous mettre dans des situations où vous êtes toujours entouré, même s’il n’y a pas réellement d’interactions, donne la sensation d’avoir une vie sociale. Cela augmente également vos chances de rencontrer des gens, bien évidemment.

Définissez avec qui vous voudriez être ami

Une fois que l’aurez déterminé, vous aurez une meilleure idée d’où aller pour les rencontrer. Posez vous les bonnes questions.

Par exemple : quels sont les centres d’intérêts des gens avec lesquels vous aimeriez être en interaction ? Que pourriez-vous apprendre et faire pour augmenter vos chances de pénétrer leur cercle plus facilement ?

Il est plus simple de rencontrer des personnes qui vous ressemblent. Si vous êtes un fan absolu d’electro, il vous sera beaucoup plus facile de rencontrer et de sympathiser avec d’autres fans d’electro.

Rencontrez de nouvelles personnes

Les gens qui peuvent vous permettre de développer votre vie sociale sont partout. Voilà quelques occasions où vous pouvez les rencontrer :

  • En cours
  • Au travail
  • Dans les clubs et les associations
  • Dans les bars (papotez avec des étrangers ou proposez à quelqu’un une partie de billard)
  • A des fêtes (soyez sympathique et ouvert avec tout le monde)
  • Des personnes que vos amis et vos connaissances connaissent
  • Au sport (musculation, arts martiaux, etc…)
  • Les amis de votre colocataire
  • Les personnes de votre immeuble (s’ils vous proposent un apéro: acceptez)

Cela peut sembler simpliste, mais c’est vraiment tout ce que vous avez à faire. Arrangez vous pour vous trouver au bon endroit et parlez avec tout le monde. Si vous êtes quelqu’un d’intéressant et que vous savez écouter, cela se passera très bien.

Si vous ne souhaitez pas rencontrer des personnes totalement étrangères, tournez vous vers vos contacts habituels

Il y a probablement une poignée de personnes que vous connaissez déjà avec qui vous pourriez finir par devenir ami.

Je parle de personnes comme : les connaissances avec qui vous êtes cordial quand vous vous croisez, mais que vous ne voyez jamais dans d’autres circonstances, les collègues avec qui vous vous entendez bien, les amis de personnes que vous connaissez avec qui vous vous êtes bien entendu lorsque vous les avez rencontrés, sans donner suite pour autant, etc…

Si vous rencontrez quelqu’un avec qui vous avez un bon feeling, ne partez pas du principe que vous allez vous recroiser. Prenez son numéro de téléphone et ou son email. Si vous êtes timide, cela peut vous demander de prendre votre courage à deux mains les premières fois.

Ce n’est pas le bout du monde, et vous en prendrez l’habitude assez rapidement. Si quelqu’un vous envoie balader, ce n’est pas catastrophique!

Votre but initial est juste de mettre en place une vie sociale sociale riche. Donc, les premières personnes que vous rencontrerez peuvent ne pas être les amis idéaux à 100%. Mais cela vaut mieux que de broyer du noir, seul chez vous ou en tête à tête avec votre télé.

Je donne également ce conseil car les introvertis peuvent également être plus difficiles sur le choix des personnes avec qui elles passent leur temps. Si vous avez naturellement tendance à vous méfier de toutes les personnes que vous rencontrez, vous devez faire un effort pour dépasser vos a priori.

Acceptez un maximum d’invitations

Si quelqu’un vous invite à une sortie et que vous êtes un minimum tenté : allez y! Ne vous laisser pas endormir par un discours interne vous disant que vous avez mieux à faire ou que vous serez mieux tranquille chez vous.

En effet, si vous êtes plus que timide et introverti, vous aurez tendance à penser négativement et vous persuader que vous ne voulez pas y aller. Souvent, ce n’est qu’une illusion donc saisissez ces opportunités. Chaque invitation peut déboucher sur une rencontre intéressante.

Parfois vous devrez vous faire violence pour faire avancer votre vie sociale. Vous pouvez être invité à aller voir un film que vous n’avez pas particulièrement envie de voir, ou quelqu’un peut vous appeler un vendredi soir pour vous demander de sortir alors que vous êtes sur le point de vous mettre au lit.

Faites vous un peu violence : on vous propose de sortir alors ne laissez pas filer une occasion de fortifier votre vie sociale !

Bâtissez sur les fondations

Une fois que vous vous serez fait quelques bons amis, vous aurez une bonne base. Si vous êtes plutôt introverti de nature, avoir un ou deux bons potes pourra être tout ce dont vous avez besoin pour être heureux. Cela pourra même être suffisant pour vous débarrasser de ce sentiment désespérant de solitude.

Mais est-ce une raison valable pour vous reposer sur vos lauriers ?

Tôt ou tard, vous finirez par rencontrer les amis de vos amis. Si vous vous entendez bien avec ces derniers, alors vous pourrez commencer à traîner avec eux aussi. Avec le temps vous pourrez également devenir un membre de leur groupe. Faites preuve d’ambition sociale !

Avoir des amis peut vous faciliter la tâche pour ensuite rencontrer des filles, car ils pourront vous inviter à des fêtes ou être votre wing dans des endroits où il y a potentiellement des rencontres à faire.

Entretenez vos amitiés

Ne relâchez pas l’effort sous prétexte que vous avez enfin une bonne bande d’amis. On est vite oublié. Restez en contact régulier avec vos amis par téléphone, email, MSN, etc… Sortez avec eux régulièrement. Chacun de vos amis, et chacune de vos connaissances, mérite que vous lui consacriez un peu de temps.

Certaines relations sont occasionnelles et vous ne verrez ces personnes que quelques fois par an. D’autres risquent de se demander si vous n’êtes pas mort s’ils ne vous voient pas toutes les semaines. Le bon sens et les affinités vous diront combien de temps consacrer à chacun.

Attention cependant, je dois vous mettre en garde : certains traits de caractère liés à votre introversion peuvent vous conduire à faire des erreurs.

  • Vous pouvez éventuellement ne pas vous sentir sûr de vous. Résultat : vous vous convaincrez que vos nouveaux amis ne vous apprécient pas réellement et couperez les ponts avec eux en réponse à ce manque de respect imaginaire.
  • Votre tendance à la solitude peut vous pousser à ne pas passez assez de temps avec eux pour maintenir une amitié.
  • La timidité peut vous bloquer dans vos initiatives d’appeler vos amis et de planifier quelque chose.

Si vous n’avez pas parlé à l’un de vos amis depuis un certain temps, rassurez-vous, vous n’avez pas tout gâché. Vous pouvez toujours reprendre contact et rattraper le temps perdu en vous montrant plus assidu à l’avenir.

Donc, vous vous en doutez, maintenir un cercle social demande du temps et des effort dans l’absolu et lorsqu’on a une personnalité timide ou introvertie, ces efforts sont encore beaucoup plus dur. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Construire une bonne vie sociale prend du temps, donc accrochez-vous et ne ménagez pas vos efforts. Un groupe solide de bons amis prend souvent des années à se développer.

Cet article est inspiré d’un article publié sur le site Bristollair

Yaro

Bann SexTalk Comment se faire des amis et se créer un cercle social

Banner 50phrases Comment se faire des amis et se créer un cercle social

Lire la suite
105 Commentaires

105 Comments

  1. Aurélie

    7 juillet, 2014 à 10:52

    Bonjour,

    Je suis une femme celibataire de 30 ans independante. Mais j’ai vraiment l’impression d’etre mise a part meme si j’ai un travail interessant ou je vois beaucoup de monde, des collègues sympatiques, des amis, je sors et je fais des activités.

    J’essaie donc de mettre en pratique des conseils comme vous donnez mais ce n’est vraiement pas simple dans notre société actuelle ou tout est fait pour les couples et les groupes !

    – entretenir son cercle d’amis :
    oui jessaie mais ils ont souvent des choses a faire ensemble ou en famille
    les quelques amis celibataires ne sont pas plus disponibles
    il n’y a que les personnes déprimées, sans interet qui sont dispo NON MERCI
    Ma famille est présente mais beaucoup trop comment faire des choses sans eux alors que les gens ne sont pas disponibles?

    – sortir seul : oui je fais les gens vont venir vers vous heu bof quand mm!

    – s’inscrire dans des activités oui je fais aussi : soit des gamins soit des gens de l’age de mes parents sympas mais bon pas les memes attentes

    Je continue mais des fois on se sens découragé car les gens sont de plus en plus individualistes ALORS JE ME DEMANDE SI TOUS VOS CONSEILS marchent vraiment en réalité car sur le papier cela a l’air top! Ou alors peut etre que je ne fais pas assez ou que je devrais faire differament je suis prete a continuer de voir les choses plus sereinement et a me remettre en question alors j’attends vos conseils!

    • fauconnier

      20 juillet, 2016 à 20:41

      salut aurelie…
      bon je sais ton com date un peu mais je me demandais si depuis tu avait reussi a fr évoluer ta situation? car pour tt dire, je suis absolument d’accord av toi. C’est bien gentil tout ces conseils mais pas évident pour autant et du coup j’ai l’impression d’etre dans la même situation….

    • Cynthia

      3 septembre, 2016 à 17:06

      J’ai exactement le même pb et du coup je me sens très seule j’en pleure même des fois. .

    • Abdoulaye Sy

      24 octobre, 2016 à 18:17

      C vrai Cynthia mé ça vaut pas la peine de pleurer.Ok je comprends ke c difficile mé je pourrais être à tes côtés cô ami et te consoler,si vraiment tu le souhaites.Ok ciao.

  2. klaus

    14 juillet, 2014 à 19:59

    Salut selim (ou lex ?) je viens vous demander conseil car j’ai un problème avec mon (meilleur) amis depuis quelque temps il fait plein de remarque sur moi type « putain tes idées c’est de la merde heureusement que je suis la avec mon intelligence supérieure » et plein de trucs comme ca, je sais que ses parents sont riche, ducoup j’ai l’impression qu’il me snob moi on et un de nos amis (on se connais depuis notre 1ere année maternelle) c’est comme si on était ses bouche trous, l’année prochaine il vient dans mon collège ducoup j’ai peur qu’il fasse comme si je n’existais pas, je sais pas quoi faire ducoup, couper les pont?
    j’attends votre réponse avec impatience.
    merci

    • lex

      15 juillet, 2014 à 11:30

      Klaus : tu coupes les ponts, et si il s’incruste, tu le remets à sa place.

  3. jams

    24 août, 2014 à 23:13

    Bonsoir, j’ai une question à propos de ce sujet. J’ai plusieurs amis mais je ne les vois jamais tous ensemble dans la même soirée. Je privilégie les petits groupes (voir 1 ou 2 amis à la fois). Je pense qu’en terme de qualité dans la relation amical, c’est mieux de voir peu de personnes à la fois pour vraiment avoir des discussions intéressantes et vraiment se concentrer sur mes amis.

    Par contre, ma meilleure amie me reproche que je n’invite jamais mes amis dans son cercle social. Elle adore rencontrer du monde et adore aussi être au centre de l’attention. C’est une fille qui aime s’approprier les amis des autres.

    Par exemple, je lui ai présenté un ami qui s’appelle Guillaume lors d’une soirée. Depuis ce jour là, chaque fois que je la vois, elle veut qu’il soit là. Et chaque fois que je vois Guillaume, il veut qu’elle soit présente.

    J’ai l’impression d’être passé en second plan. Ensuite un jour, ils se sont fâchés violemment et ça a affecté ma relation avec mes deux amis. Donc j’ai perdu mes deux amis. ça craint et donc j’ai dû rencontrer des nouvelles personnes. Plus de filles que de garçons.

    Après plusieurs années, on s’est reparlé avec ma meilleure amie et maintenant pleins d’amis garçons veulent là rencontrer. Et moi je dis ok et après ils veulent leur numéros ? Comment dois-je réagir et faire ? Dois-je mélanger mes amis aux risques de me retrouver aux pleins d’un conflit entre deux personnes que je connais depuis longtemps ?

    Merci pour votre patience et dîtes moi ce que vous en pensez !

  4. Ordinn

    25 septembre, 2014 à 18:29

    Salut la team ! J’ai un problème en ce moment qui se rapporte à ce sujet: alors voilà depuis 3 semaines je suis dans un nouveau lycée et je me suis deja fait 2-3 « bons amis » qui connaissent un certains nombre de gens. Le problème est qu etant ultra sociable, un bon paquet des gamins et des relous me frequentent (je juge pas bien sur mais le gars qui passe son mercredi à regarder des disneys pour le raconter à tout le monde, qui s habille n’importe comment, qui ne m apporte strictement rien et ne connais personne meme de son ancien college, je préfère pas me balader avec lui) et cela nuit gravement à mon « image » maintenant avec l un mes nouveaux bro’s on souhaite se lancer dans le game ensemble mais pas moyen avec des boulet et un cercle social assez pauvre. En effet je suis assez ouvert pour faire marrer les mecs populaire populaire et sympa quand on se croise dans un atelier mais je suis trop réserver pour aborder le groupe entier une fois dans la cours, d autant plus avec les relous avec moi.

    Donc j’aimerais savoir si vous auriez une idée pour me débarrasser d eux ( j aime pas demander à un mec de se barrer) parce que le reste, je connais comment faire, c’est juste à moi de prendre mon courage.

    Merci quoi qu’il arrive pour l’énorme boulot que votre faites et que vous m’avez fait faire !

  5. le nouveau

    14 janvier, 2015 à 19:43

    alut les mecs svp j’ai besoin de votre aide je viens de me faire bloquer sur facebook pour la 2eme fois aujourdhui et la 5 eme depuis le debut du mois parceque les filles croient que je suis un fake !! (parceque je suis bg et pas beaucoup d’amis et que ca se voit ) j’ai que 3 potes sur fb et 25 connaissances en tout qui like mes photos mais pas de com du coup je ressemble a un mec qui est aller voler des photos d’un mannequin bg sur google et que ce n’est pas un vrais compte fb je n’en peux plus et ca me pèse beaucoup et ca me rend super frustré parceque je ne drague qu’en ligne je manque terriblement de confiance en moi et je n’arrive pas a me dépasser dehors pour aborder les filles j’ai eu beacuoup d’echec a cause de ce manque de confiance et ca me rattrape meme sur facebook puisque je suis isolé et que ma vie c’est de la merde qu’est ce que vous me conseillez svp pour avoir confiance en moi pour me faire de nouveaux amis et draguer dehors est ce qu’il ya des choses que je peux faire tout de suite pour m’ameliorer ?

  6. Dud'z

    20 septembre, 2015 à 19:43

    Salut l’équipe ADS ! Je sais pas si je suis sur le bon article mais je vais me permettre de vous expliquer ma situation quand même…
    Je viens d’arriver à l’université de Toulouse et je ne connais vraiment personne, les 3 fois où je m’y suis rendu ne m’ont pas vraiment encore permis de m’intégrer ( surtout dans un amphi de 1000 personnes c’est plus compliqué).. Je suis quelqu’un qui aime bien sortir, bouger du coup je suis arrivé en me disant que ça ne devrait pas trop poser de problèmes pour trouver des potes, mais pour l’instant je ne connais vraiment personne.
    Une soirée « premier contact » est organisée pour mardi ( après-demain ) et ne voulant vraiment pas passer l’année tout seul, à ne pas sortir, j’aimerais vraiment m’intégrer, trouver des potes qui aiment bien bouger aussi, mais je me dis que pour l’instant, à part glisser un ou deux mots à ton voisin en amphi, que tu as peu de chance de retrouver le lendemain, c’est compliqué, et j’aimerais bien aller à cette soirée organisée mais d’y aller tout seul ça me gêne un peu, j’ai un peu peur d’arriver là-bas et que déjà plein de petits groupes soient formés, ( c’est une petite impression que j’ai quand il y a des pauses, pendant les cours ) je pense que je saurais pas trop comment m’y prendre pour me trouver des potes..
    ( Sachant que je n’irais à la fac, en amphi, qu’à deux reprises avant la soirée, demain et après demain, alors à moins que j’arrive à bien sympathiser avec quelques personnes ou simplement quelqu’un, je ne sais pas trop comment m’y prendre et ( dans la mesure du possible ) avoir quelques conseils ça ne serait vraiment pas de refus… Merci d’avance !

    • Sylvain

      21 septembre, 2015 à 06:34

      Hello Dudz,

      Pour commencer, essaye de te mettre souvent au même endroit en amphi, c’est sans doute la meilleure façon de retrouver les mêmes personnes. Après ne te mets pas trop de pression, c’est une soirée « premier contact » donc les gens devraient être relativement faciles d’accès. Il doit y avoir beaucoup de personnes comme toi qui ne doivent pas connaitre grand monde et qui sont là pour ça. les choses vont se faire petit à petit. A toi de rester sociable, agréable et d’avoir de la conversation.

      Sinon apres tu as d’autres options que la fac: les sorties, le sport, internet. Après etre intégré en cours, c’est quand même le mieux. Suis les conseils de l’article et ce que je viens de te soumettre. Tiens nous au courant :)

    • Dud'z

      21 septembre, 2015 à 13:48

      Toujours une réponse rapide et claire ! Merci, je vous tiens au courant :)

    • Sylvain

      22 septembre, 2015 à 08:30

      Hello !

      Ca marche! Nous attendons la suite!

  7. Cynthia

    3 septembre, 2016 à 17:05

    Bonjour

    Je suis comme toi .. J’ai des connaissances avec qui j’essaie d’entretenir des liens mais rien à faire les gens ne sont jamais dispo et puis pareil c tjrs moi qui vient vers eux .. donc je me dit si c tjrs moi c que eux ne veulent pas que je soit avec eux. Enfin bref aujourd’hui je suis seule . Mon chéri à ses potes et quand il sort c tt une crise car moi je suis seule seule et seule … Et c tjrs le conflit du coup .

  8. Benjamin Morbé

    18 novembre, 2016 à 22:15

    Merci!

  9. Cyril

    19 décembre, 2016 à 23:39

    Bonsoir,

    Un sujet très intéressant mais je me demande quel est l’intérêt de sortir seul, même pour faire de nouvelles rencontres ?

    Je suis quelqu’un de très réservé et plutôt solitaire et j’aimerais changer tout sa, mais je me demande comment faire concrètement quand on as passé plus de 13 ans sans contact en dehors du cercle familial et professionnel (qui au vu de mon job, m’as fait développer ma sociabilité mais sans allez très loin)

    Est il possible d’avoir, enfin de trouver une vie sociale et sentimental sans forcément habité en grande ville ? Je passe par un site de rencontre depuis très peu de temps et j’ai peu de résultats…

  10. Flodeep

    12 février, 2017 à 20:04

    Yo la team ! Super article !
    Par contre même en l’ayant lu plusieurs fois, j’arrive toujours pas à trouver ma place dans les groupes au lycée. C’est chiant parce que j’ai l’impression qu’il y a déjà tout dans ces groupes : des mecs qui font rire, qui amusent la gallerie et se rapprochent, de meufs qui sont réceptives à tout ça. Leurs conversations et délires viennent comme ça, tout est fluide entre presque tout le monde dans la classe. Et du coup je suis un peu l’oublié, celui qui est spectateur, qui reste les bras ballants. Le truc c’est que vraiment ils ont tous un bon feeling, de la répartie, trouvent toujours le mot drôle et moi je n’arrive pas à les suivre. Je suis marrant mais pas au même rythme, et pas avec eux. Ils ont tout et ne correspondent pas alors j’ai rien à leur apporter et ça m’isole cette situation. Le problème c’est que je suis parti pour 2 années scolaires avec eux, et je suis interne alors je dois supporter ça toute la semaine et j’y arrive plus.

    Selon vous, que faire et comment ?

    • Sylvain

      13 février, 2017 à 14:44

      Hello Flodeep,

      En étant interne, c’est sur que tu vas passer beaucoup de temps avec ces gens. Tu peux essayer de te positionne comme leader. celui qui impulse la conversation. Puis au moins comme ça, tu pourras amener les sujets sur un terrain ou tu es à l’aise. Sois celui qui distribue la parole plutot que de subir le rythme et tu commenceras a t’integrer beaucoup plus facilement !

    • Flodeep

      19 février, 2017 à 16:54

      Salut Sylvain, merci pour ta réponse. Il se trouve que j’essaye tant bien que mal, mais il y en a déjà deux. Un l’est plus encore que l’autre d’ailleurs. Et ils interagissent énormément avec les filles, ils ont créé des ancrages ensemble, sont très tactiles avec elles, qui bien sûr sont réceptives. Ils dégainent les conversations bien plus vite et habilement que moi je l’avoue. Ce sont des alpha et il n’y a plus de place pour moi : j’ai du mal à suivre toujours leurs délires et surtout à rebondir dessus car j’ai pas l’habitude de ça. Avec mes autres potes ou même des rencontres inattendues c’est différent car je peux orienter, agrémenter les discussions. Là j’avais fais bonne impression mais les gens ne font plus attention à moi, je n’arrive pas à être assez intéressant alors je passe aux oubliettes et ça me gêne je sais plus où me mettre

    • Sylvain

      20 février, 2017 à 11:30

      Autre piste, l’isolation! Tu essayes de te retrouver seul avec une fille et de nouer un lien un peu plus profond que la rigolade et les délires. Même si ce n’est pas évident! Il faut savoir trouver sa place. Peut etre pas celui qui est le plus à l’aise en groupe mais celui qui tire son épingle du jeu en tête à tête!

    • Flodeep

      22 février, 2017 à 02:09

      Salut Sylvain, merci encore du tuyau, qui me ramène à une vérité que j’avais oublié : il n’y a pas que les fous rire pour séduire.
      En fait, là ouais je le ferais bien, si une de ces filles m’intéressait. Mais même pas. J’ai pas envie de jouer la carte de la séduction avec elles, elles me correspondent pas je trouve, il n’y a pas d’atomes crochus. Et même pas beaucoup en amitié à vrai dire.. Et c’est surtout la dessus que je voudrais bosser. Mon but c’est vraiment juste d’arrêter d’être spectateur et de m’insérer dans cette bonne bande de potes pour éviter de miner ma confiance en moi et pour rester motivé tout le long de la formation. Mais pour ça je sais pertinemment qu’il faut agir en apportant quelque chose aux gens, quelque chose qu’ils n’ont pas et qui leur procure d’agréables émotions, comme les deux gars arrivent si bien à le faire. Le truc c’est que je suis quand même bloqué, c’est un fait. Il n’y a rien à rajouter à leurs échanges, et même des fois leurs fous rire m’exaspères, je comprend pas comment on peut trouver matière à rigoler autant là, et à dire ça là, etc… Du coup c’est con je sens que je me met à combler cette galère avec du « parlé pour ne rien dire », des paroles ou actions futiles parce que je hais rester inerte et silencieux, coute que coute. Sérieux, vous croyez pas que si je reste dans ce bahut je vais progressivement tuer mon inner-game ? Je vois pas d’issue à part tenter autre part..

    • Sylvain

      22 février, 2017 à 16:43

      Hello,

      D’un autre coté, c’est un super exercice pour l’inner game de continuer a voir ta valeur alors que tu n’as rien en commun avec eux. prends ça comme un exercice. ne cherche pas à en faire trop ou à combler absolument blanc. Si tu as quelque chose à dire ou à proposer tu le fais, sinon tu laisses tomber.

      Il faut que ça vienne naturellement. Tu peux forcement leur apporter quelque chose, evoquer des centres d’interet qu’ils n’ont pas ;)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Dynamiques sociales