Comment se faire des amis et se créer un cercle social

Publié dans Dynamiques sociales par Boris (Maxx) le 27/10/2009

comment se faire des amis 300x199 Comment se faire des amis et se créer un cercle social

L’un des facteurs clés du social proof ô combien important pour séduire les filles est la qualité de sa vie sociale. Lorsqu’on a une bonne bande d’amis, on sort souvent, donc on fait plus de rencontres.

Votre cercle social valide aussi auprès des filles votre importance sociale et vos « higher values ». (reportez vous au lexique pour les newbies)

Vous allez me dire : avoir une vie sociale n’est pas difficile. La plupart des gens se font des amis et les gardent sans jamais véritablement se demander comment ils y sont arrivés. La plupart des gens acquièrent en grandissant les capacités relationnelles nécessaires à la vie en communauté.

Mais si vous êtes du genre timide, solitaire et/ou introverti, alors se créer un cercle social qui va vous permettre de sortir et de rassurer les filles sur votre valeur sociale, est souvent un vrai challenge.

Tout le monde peut avoir un groupe d’amis solide, s’il le souhaite. Mais, tout d’abord, vous devrez changer vos pensées sur vous-même et intégrer 4 certitudes :

  • Vous êtes sympathique, vous présentez bien et vous n’êtes pas ennuyeux.
  • Vous avez les capacités conversationnelles de base (qui sont probablement meilleures que ce que vous pensez, surtout si vous avez un bon feeling avec votre interlocuteur ou que vous partagez des centres d’intérêt communs).
  • Vous êtes parfaitement capable d’inviter quelqu’un à sortir pour faire quelque chose avec vous.
  • Vous avez de bonnes idées d’activités à faire avec d’autres personnes.

Pour se créer un cercle social, le meilleur conseil est : agissez comme si vous veniez d’emménager dans une nouvelle ville et que vous aviez besoin de vous créer un nouveau cercle d’amis, en partant de rien. Voici donc concrètement, comment procéder.

Sortez !

Commencez par sortir de chez, même seul. Allez à des concerts, allez faire le tour des bars du coin pour prendre un ou deux verres, allez dans des bars sportifs voir des matches. Vous pouvez aussi vous inscrire dans ses cours de tennis, de basket, etc…

Si vous êtes à la fac, rejoignez des associations et des clubs. Baladez-vous dans des coins sympas autour de chez vous, allez aux évènements de quartier intéressants dont vous avez entendu parler.

Si vous voulez lire un livre ou jouer sur votre portable, vous pouvez tout aussi bien le faire dans un café. En bref : sortez de chez vous !

Pratiquer toutes ces activités fera de vous quelqu’un de plus intéressant. Cela vous permettra aussi d’avoir toujours des idées de choses à faire et d’endroits où aller quand vous sortirez avec d’autres personnes (groupes d’amis ou filles).

D’ailleurs, vous mettre dans des situations où vous êtes toujours entouré, même s’il n’y a pas réellement d’interactions, donne la sensation d’avoir une vie sociale. Cela augmente également vos chances de rencontrer des gens, bien évidemment.

Définissez avec qui vous voudriez être ami

Une fois que l’aurez déterminé, vous aurez une meilleure idée d’où aller pour les rencontrer. Posez vous les bonnes questions.

Par exemple : quels sont les centres d’intérêts des gens avec lesquels vous aimeriez être en interaction ? Que pourriez-vous apprendre et faire pour augmenter vos chances de pénétrer leur cercle plus facilement ?

Il est plus simple de rencontrer des personnes qui vous ressemblent. Si vous êtes un fan absolu d’electro, il vous sera beaucoup plus facile de rencontrer et de sympathiser avec d’autres fans d’electro.

Rencontrez de nouvelles personnes

Les gens qui peuvent vous permettre de développer votre vie sociale sont partout. Voilà quelques occasions où vous pouvez les rencontrer :

  • En cours
  • Au travail
  • Dans les clubs et les associations
  • Dans les bars (papotez avec des étrangers ou proposez à quelqu’un une partie de billard)
  • A des fêtes (soyez sympathique et ouvert avec tout le monde)
  • Des personnes que vos amis et vos connaissances connaissent
  • Au sport (musculation, arts martiaux, etc…)
  • Les amis de votre colocataire
  • Les personnes de votre immeuble (s’ils vous proposent un apéro: acceptez)

Cela peut sembler simpliste, mais c’est vraiment tout ce que vous avez à faire. Arrangez vous pour vous trouver au bon endroit et parlez avec tout le monde. Si vous êtes quelqu’un d’intéressant et que vous savez écouter, cela se passera très bien.

Si vous ne souhaitez pas rencontrer des personnes totalement étrangères, tournez vous vers vos contacts habituels

Il y a probablement une poignée de personnes que vous connaissez déjà avec qui vous pourriez finir par devenir ami.

Je parle de personnes comme : les connaissances avec qui vous êtes cordial quand vous vous croisez, mais que vous ne voyez jamais dans d’autres circonstances, les collègues avec qui vous vous entendez bien, les amis de personnes que vous connaissez avec qui vous vous êtes bien entendu lorsque vous les avez rencontrés, sans donner suite pour autant, etc…

Si vous rencontrez quelqu’un avec qui vous avez un bon feeling, ne partez pas du principe que vous allez vous recroiser. Prenez son numéro de téléphone et ou son email. Si vous êtes timide, cela peut vous demander de prendre votre courage à deux mains les premières fois.

Ce n’est pas le bout du monde, et vous en prendrez l’habitude assez rapidement. Si quelqu’un vous envoie balader, ce n’est pas catastrophique!

Votre but initial est juste de mettre en place une vie sociale sociale riche. Donc, les premières personnes que vous rencontrerez peuvent ne pas être les amis idéaux à 100%. Mais cela vaut mieux que de broyer du noir, seul chez vous ou en tête à tête avec votre télé.

Je donne également ce conseil car les introvertis peuvent également être plus difficiles sur le choix des personnes avec qui elles passent leur temps. Si vous avez naturellement tendance à vous méfier de toutes les personnes que vous rencontrez, vous devez faire un effort pour dépasser vos a priori.

Acceptez un maximum d’invitations

Si quelqu’un vous invite à une sortie et que vous êtes un minimum tenté : allez y! Ne vous laisser pas endormir par un discours interne vous disant que vous avez mieux à faire ou que vous serez mieux tranquille chez vous.

En effet, si vous êtes plus que timide et introverti, vous aurez tendance à penser négativement et vous persuader que vous ne voulez pas y aller. Souvent, ce n’est qu’une illusion donc saisissez ces opportunités. Chaque invitation peut déboucher sur une rencontre intéressante.

Parfois vous devrez vous faire violence pour faire avancer votre vie sociale. Vous pouvez être invité à aller voir un film que vous n’avez pas particulièrement envie de voir, ou quelqu’un peut vous appeler un vendredi soir pour vous demander de sortir alors que vous êtes sur le point de vous mettre au lit.

Faites vous un peu violence : on vous propose de sortir alors ne laissez pas filer une occasion de fortifier votre vie sociale !

Bâtissez sur les fondations

Une fois que vous vous serez fait quelques bons amis, vous aurez une bonne base. Si vous êtes plutôt introverti de nature, avoir un ou deux bons potes pourra être tout ce dont vous avez besoin pour être heureux. Cela pourra même être suffisant pour vous débarrasser de ce sentiment désespérant de solitude.

Mais est-ce une raison valable pour vous reposer sur vos lauriers ?

Tôt ou tard, vous finirez par rencontrer les amis de vos amis. Si vous vous entendez bien avec ces derniers, alors vous pourrez commencer à traîner avec eux aussi. Avec le temps vous pourrez également devenir un membre de leur groupe. Faites preuve d’ambition sociale !

Avoir des amis peut vous faciliter la tâche pour ensuite rencontrer des filles, car ils pourront vous inviter à des fêtes ou être votre wing dans des endroits où il y a potentiellement des rencontres à faire.

Entretenez vos amitiés

Ne relâchez pas l’effort sous prétexte que vous avez enfin une bonne bande d’amis. On est vite oublié. Restez en contact régulier avec vos amis par téléphone, email, MSN, etc… Sortez avec eux régulièrement. Chacun de vos amis, et chacune de vos connaissances, mérite que vous lui consacriez un peu de temps.

Certaines relations sont occasionnelles et vous ne verrez ces personnes que quelques fois par an. D’autres risquent de se demander si vous n’êtes pas mort s’ils ne vous voient pas toutes les semaines. Le bon sens et les affinités vous diront combien de temps consacrer à chacun.

Attention cependant, je dois vous mettre en garde : certains traits de caractère liés à votre introversion peuvent vous conduire à faire des erreurs.

  • Vous pouvez éventuellement ne pas vous sentir sûr de vous. Résultat : vous vous convaincrez que vos nouveaux amis ne vous apprécient pas réellement et couperez les ponts avec eux en réponse à ce manque de respect imaginaire.
  • Votre tendance à la solitude peut vous pousser à ne pas passez assez de temps avec eux pour maintenir une amitié.
  • La timidité peut vous bloquer dans vos initiatives d’appeler vos amis et de planifier quelque chose.

Si vous n’avez pas parlé à l’un de vos amis depuis un certain temps, rassurez-vous, vous n’avez pas tout gâché. Vous pouvez toujours reprendre contact et rattraper le temps perdu en vous montrant plus assidu à l’avenir.

Donc, vous vous en doutez, maintenir un cercle social demande du temps et des effort dans l’absolu et lorsqu’on a une personnalité timide ou introvertie, ces efforts sont encore beaucoup plus dur. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Construire une bonne vie sociale prend du temps, donc accrochez-vous et ne ménagez pas vos efforts. Un groupe solide de bons amis prend souvent des années à se développer.

Cet article est inspiré d’un article publié sur le site Bristollair

Yaro

PouvoirSocial livreDVD 2 Comment se faire des amis et se créer un cercle social
Pouvoir Social et Séduction
« Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret... »
Découvrez ce Guide >>

81 COMMENTAIRES
  • I Love London dit :

    Article que j’ai bien besoin en se moment, mais quand on rencontre des gens et qu’on invite toujours un refus vue qu’ils ont déja un truc à faire avec d’autres personnes de leur cercle ou un partiels à faire. Ou encore autre excuse donc c vraiment pas facile quand on est seul.

  • jourdain dit :

    Bonjour à tous
    Je suis installé à Paris depuis pas mal de temps. Quelques bon amis, mais voilà. La vie fait son chemin, ces amis se marient, font des enfants, et ne sont pas super disponibles. Moi c’est l’inverse : séparations, puis solitude (pas toujours mais fini le temps où je pouvais sortir quand j’en avais envie avec quelqu’un.
    Sortir dans les bars seuls près de chez moi, j’ai fait. Comme c’est dit plus haut, je me sens seul dans la foule! Les gens se connaissent, rient, je ne suis pas plus coincé que ça mais rentrer dans un cercle, ce n’est pas évident.
    Mais ayant décidé de sortir de ma tanière. J’ai quelques idées. D’abord prendre des cours de danse. Sortir dans soirées internet (style OVS…), m’inscrire à des assos de quartier.
    Je témoignerai en cas de réussite !

  • brndon dit :

    Bonsoir article tres interessant j’avais des amis mais il m’on pris pour un con un bouche trou et ils m’humiliait derriere mon dos sur mon futur job et ma façon d’etre je suis pourtant un mec normal mais avec comme tout le monde un detail cacher je recherche donc de nouveaux amis mais pour moi sortir seu c’est mission impossible si il y aurait 1ou 2 personne qui recherche quelqu’un pour ce cree un nouveau cercle social bah je suis partant :)l

  • waangara dit :

    je trouve l’article intéressant, et pour se faire des campagnes présidentielles également il faut être encerclée par des amis qui te représentent dans des quartiers, des communes ect..

  • innocent dit :

    pourquoi j’ai peur de draguer une fille quand je la voie pour je suis un bon drageur
    j’ai tjrs peur de dire ce que je ressens

    • selim dit :

      Il va falloir faire des efforts innocent.
      Essayer de te dévoiler un peu plus, essayer de ne plus avoir peur des filles et surtout, dis-toi que les filles ne sont pas là pour te juger !

  • caro dit :

    Bonsoir, je viens juste de lire cet article!! Très intéressant!! Sortir toute seule, je le fais, mais je vois ça plutot déprimant, surtout quand on voit les autres qui sont ensemble, en groupe…. Je n’arrive vraiment pas à me faire de nouveaux amis… Comment faire svp????

    • selim dit :

      Hello Caro !
      Avoir des choses à raconter, toujours. Etre intéressant pour intéresser les autres.
      C’est pour ça que j’aime bien les journalistes : toujours de nouvelles histoires à raconter !

  • Simon dit :

    D’abord je tiens a dire que j’aime beaucoup cet article ! Merci pour vos conseils. Bin moi en faite je vis au Canada à Montréal pour commencer je ne sais pas si il y’aurai du monde qui sont de la aussi. Bref en faite moi j’ai deja un meilleur pot, moi et lui on est vraiment bons amis depuis tout petit, mais le probleme c’est qu’il ne veux pratiquement jamais sortir de chez lui et il passe enormément de temps avec sa famille (ce que je comprend parfaitement) l’affaire c’est que moi de mon coté avec ma famille c’est pas vraiment la joie et j’aimerai bien sortir plus souvent et faire des rencontres j’ai juste pas assez confience en moi pour foncé en 1er car tout les amis que j’ai, ca toujours eté eux qui vienne vers moi mais maintenant sa n’arrive plus

    Puis a chaque fois que je suis chez moi je me dit ‘bon demain jvais sortir puis parler a quelqu’un, mais disons qu’a chaque fois que je sort et que je vois du monde a qui je pourrais parler je me renferme toujours car j’ai vraiment peur qu’on m’envoie balader en faite. Sinon je suis quelqu’un de tres sympathique et drole c’est juste les ‘debuts’ don j’ai vraiment de la difficulté puisque sa a toujours eté les autres qui venais a moi. Merci d’avance
    dsl pour les faute d’orthographes !

    • Dante dit :

      Salut Simon, tu peux aussi faire de nouvelles rencontres à l’école, là ou tu travailles ou dans n’importe quelle activité que tu pratiques à côté ! Pour ça, n’hésite pas à proposer aux gens d’aller boire un verre après, d’aller se faire un ciné ou n’importe quelle autre activité sympa.

  • leuba dit :

    QUAND ON EST JOLIE FEMME. LE FEMMES VouS JALOUSEnt et les hommes veulent des choses qui ne ressemblent en rien à de l’amitié

    • selim dit :

      Doit-on reprocher aux hommes de penser à la reproduction avant toute chose ?
      (Et là encore, je généralise : certains hommes ne pensent pas qu’avec leurs slips leuba… Vous n’avez simplement pas encore eu la chance d’en rencontrer).

  • dany dit :

    Super article je m’y retrouve completement… je vais essayer de remettre les choses en place… C’est dingue, j’ai un métier très social, j’ai aucun soucis avec les filles, mais je n’ai pas d’amis… dingue..

  • Cynix dit :

    Bonjour,

    C’est un article intéressant mais certes, je connais un cas, où tout ce qui est dit dedans ne s’avère pas suffisant: la vie parisienne … les relations à Paris, à la fois professionnelles, amicales ou amoureuses semblent être très superficielles (plus que ailleurs). Je vais ici donner plusieurs exemples variés pour donner le contexte : Au-delà de travail, je suis quelqu’un de très actif, qui a des semaines remplis des activités variés, entre les sorties culturelles, pratique du sport, cours de l’art, sortie dans les soirées, etc. (je n’ai pas des problèmes particuliers, du trac, à parler avec les femmes, même ceux que je trouve belles) et voici ce que je remarque :

    Constat no.1 : en simplifiant, les hommes à Paris cherchent dans 80% de temps à draguer (sauf les cas d’activités quasi totalement dominés par les hommes), la discussion entre les hommes dans un environnement mixte n’est pas faite pour découvrir des nouvelles choses, ou la personne mais pour s’affirmer soi-même et impressionner la gente féminine présente sur le lieu.

    Constat no.2 : les femmes, Parisiennes, par définition ne sont pas accessibles pour la discussion « normale », une grande distance psychologique et froideur est instaurée dès le départ, peu importe si l’homme a une intention ou pas en discutant avec elles. L’homme est tagué en tant qu’un intrus dès le début.

    Les évènements organisés sur les sites de type OVS ou Meetup ne permettent pas de tisser des vraies relations d’amitié. Les gens restent en permanence sur leurs gardes, et malgré tout la convivialité apparente (on rigole, on discute ouvertement, calmement), elle n’est que superficielle. Les échanges des contacts au-delà de ces sites (ex. pseudo OVS) ne se font pas très souvent. Le lien entre les gens est très faible. Ceci concerne à la fois des sorties culturelles de type musée, des sorties en randonné ou encore des sorties plus classiques au bar.

    Les cours, activité sportive, etc. : le plus souvent les gens viennent dans un cours, ils y font ce qui est prévue, s’intéressent très peu aux autres gens autour d’eux et ils repartent assez rapidement faire d’autre chose.

    Les relations entre les gens sur la rue : entre les gens dans leurs iPhone/Facebook/messagerie et ceux qui ont des écouteurs sur la tête, la situation c’est que la foule est complètement surpersonalisé : chacun pour soi, êtres solitaires et autarchiques, solipsisme règne, car au de loi de soi-même, la reste du monde c’est l’illusion ; le contacte avec l’autre être humaine est souvent reçu ou vécu comme une agression, intrusion dans l’espace intime de la personne,

    Sur individualisation est une maladie grave à Paris, son conséquence : la solitude dans la foule parisien, et ceci, malgré le fait que les gens discutent entre eux.

    Se faire des vrais amis dans ces conditions est très difficile. Et donc la question : comment naviguer dans un contexte pareil pour se faire des amis ou plus si affinité (sachant que, comme j’ai dit : Parisiennes ont la température proche de zéro absolue et un radar antidrague hyper délicat)

    • selim dit :

      Hello Cynix, ce que tu dis est très vrai.
      On est perdu dans la foule.
      On est attaqué par toute la foule quand on est serré dans le métro.
      On n’a pas envie de parler. Et les filles sont plus froides qu’ailleurs parce qu’elles se font draguer 1000 fois par jour.

      Que faire ? Se faire de vrais amis, puis partir draguer et montrer qu’on est sociable.
      Ca rassure, d’avoir un vrai groupe de potes à présenter !

      Tu vas y arriver ! (tu as l’air d’être nouveau à Paris, je me trompe ?)

  • Cynix dit :

    Et oui, j’ai déménagé très récemment à Paris, j’observe une grande différence entre les gens de province (même d’IdF) et de Paris (à la fois femmes et hommes)

    Et effectivement, du coup je cherche plutôt les amis célibataires (j’en ai plein des amis en couple, mais ceux-ci ne sont pas forcement intéressés par de mêmes activités), au-delà des collègues de travail. Il n’est pas évident de trouver des gens intéressants et réellement intéressés par une activité commune à Paris

    En ce qui concerne les femmes, je trouve que Paris c’est un peu une « zone de guerre » avec des parisiennes qui distribuent très volontiers les râteaux (elles tirent à l’aveugle, sans même se poser quelconque question ! dans ces conditions hostiles j’ai impression que seule la loi des grandes nombres marche, car la reste, même si toujours perfectible est déjà là de mon côté et je me sens bien dans ma peau : bon look avec une dose suffisante de style perso, la vie et hobbies intéressantes, les savoirs et la culture, la personnalité … )

    • selim dit :

      C’est toujours le plus drôle, de se faire tirer dessus à l’aveugle.
      Il faut réussir à se mettre à la place des filles. Elles se font beaucoup aborder.
      Ensuite, sociologiquement, il faut comprendre un peu Paris :

      on y vient pour les études, ou le boulot pour la plupart des gens.
      Les vrais Parisiens ? Ils grandissent, font leur collège et leur lycée dans ce microcosme parisien.
      Arrivés à la fac, les cartes sont redistribuées quelque peu, mais les Parisiens se mélangent peu…

      On en revient toujours à la même chose : la question de la Valeur. Pourquoi auraient-ils envie de te connaître ? Qu’est-ce que tu proposes de différent, de sympa ?
      Courage l’ami !

  • Didjy dit :

    J’aimerai bien communiqué par le biais d’un réseau social avec un de vos membre sur art de seduire(comme Skype par exemple) parce que vu que mon lifestyle dans mon collège est moyen (ni plus ni moin) et que je passe au lycée l’année prochaine, je voudrai en apprendre le plus possible avant la prochaine rentrée (qui sera dans asser longtemps) pour au moin ne plus être un fantôme.
    Si vous ne voulais pas faite le moi savoir :)

    • Sélim dit :

      Hello Didjy !
      Tu es encore jeune, et nous ne prenons en communication privée que les membres payants.
      Pour les plus jeunes comme toi, nous avons à disposition :

      plus de 1000 articles gratuits sur le site
      des conférences en ligne gratuites de temps à autre

      Courage !

    • lex dit :

      Didjy : c’est payant.

  • Deedee dit :

    Et pour les introvertis? Sachant que les introvertis aiment la solitude et s’épuisent quand ils restent trop longtemps en présence d’autres êtres humains…par exemple moi je ne supporte pas la présence des gens plus de 3h, après je me sens épuisée comme si ils m’avaient pompé toute mon énergie! La plus part des conseil que l’on trouve sur le net, j’ai plutôt l’impression qu’ils s’adressent aux timides car, le fait de dire à un introvertis de sortir beaucoup et d’accepter le maximum d’invitation, c’est un peu lui dire de changer sa caractéristique. Et je sais que cela est impossible.Au final sa vrai personnalité remontra toujours à la surface. Je veux bien me faire plus d’amis ,mais pas si ça doit me rendre malade!

    • lex dit :

      DeeDee : nop, ne pas survivre aux autres, ce n’est pas une « caractéristique ». ça se travaille. C’est une faiblesse (ce n’est pas péjoratif, on a tous les nôtres.), et ici, on fait du dev’ perso.

  • Tomy dit :

    Salut !
    J’ai vraiment apprécié ce bel article qui m’a été bien utile, mais j’aurais encore deux questions:

    -Comment renouveler le contact avec une ancienne connaissance / commencer une relation avec des nouvelles connaissances rencontrées lors d’une fête (que je peux contacter via FB), sachant que je ne suis pas un grand habitué des sorties (je n’en ai jamais organisé moi même, mais j’adore sortir) et que seulement parler n’est pas forcément assez pour devenir/redevenir de bons potes (car c’est au final ce que je cherche à faire pour certaines connaissances).

    -Je n’arrive pas à affirmer ma personnalité / trouver mon style pour pouvoir mettre en avant mes qualité qui pourraient plaire ou attirer (autant les hommes que les femmes, pour élargir mon cercle social), car je me suis toujours conduit par rapport aux autres sans presque jamais prendre d’initiative à part quand nécessaire (travail / études) et au final je n’ai pas l’impression d’avoir de volonté propre (j’y travaille depuis un moment mais dans ce domaine, contrairement aux autres, je n’ai fait presque aucune avancée). Quelques conseils ? :D

    Merci !

  • Nicolas dit :

    De toute ma vie je n’ai jamais lu de conseils aussi merdiques ! Alors sortez seul pour passer pour un shlag sans amis, c’est une putain d’idée. D’ailleurs les gens vont tout de suite venir vers vous, vous proposer un verre, et les meufs vont se mettre à poil en vous caressant les couilles d’un air langoureux c’est bien connu ! Ah non en fait, vous aurez juste l’air d’un gros con, comme sur votre fauteuil mais dehors. Alors au prix du kilowatt je préfère rester chez moi et mettre le chauffage. Bande de connards.

  • Dray dit :

    Salut,

    Cet article est intéressant, je rejoins l’avis de Cynix, meme si j’habite en province Grenoble précisement, je trouve que les gens sont tres individualistes et peu ouvert.
    Meme si j’ai finit par trouver un groupe de gens avec qui je m’entends bien, cela a été tres compliqué, tandis que quand je suis à l’etranger je ne connais pas ce genre de problemes!
    Etant donné que les gens sont peu ouvert, quand tu es seul tu es rapidement juger !
    je rajouterai que je suis du genre introverti et que les gens prennent négativement le fait que je m’ouvre pas enormement alors que j’ai besoin d’un peu de temps
    Néanmoins la perseverance finit toujours par payer , hein ? =)

    • Sélim dit :

      La persévérance finira par payer Dray, c’est sûr !
      Et comme tu le dis, à l’étranger, c’est toujours plus facile… alors à nous de choisir les bonnes cartes à jouer !
      Bonne année l’ami !

  • antoine dit :

    bonjour
    cette article est vraiment très bien mais moi qui suis au college,c’est plus difficile…
    Je suis timide et je ne sais pas quoi dire.A la fin de la journée j’ai presque pas parlé et les gens ne m’aime pas trop(pas assez interressant).A tout ça,il faut rajouter les contraintes de mes parents qui m’empêche de sortir en ville tt seul ect.
    Avez-vous des conseils?
    merci

    • lex dit :

      Antoine : mais, tu n’as aucun pote ?

    • antoine dit :

      si lex!
      ms enfait je n’ai aucun pote sur qui compter.Il ne m’invite pas,et puis je ne parle pas bc donc ça n’arrange pas les choses!
      quand je suis au collège,je ne parle quasiment pas,je sais pas quoi dire ect.
      c’est assez compliqué d’expliquer ce que je ressent
      Je n’arrive pas à crée des liens entre les gens et logiquement il ne s’interresse pas à moi(a part 1 ou 2)

    • lex dit :

      Antoine : Va falloir commencer par là. Inscrit toi sur le forum, et va faire un tour côté rencontre entre membres.

  • Léo dit :

    Très inspirant cet article ! Je ne suis pas du genre timide mais est toujours eu un coté solitaire par apport à mon passé; je le met a l’écart c’est temps çi car mon cercle d’amis motivé à bouger se fait rare et j’aimerais le multiplier. Cela m’aura donné des conseils et astuces.
    Je prend plaisir à lire la majorité de vos articles; merci pour votre travail et se partage de connaissances !!

  • Guillaume dit :

    Intéressant cet article, perso je suis amoureux depuis 4 ans d’une fille, mais ont ces perdu de vue depuis 3 ans mais j’arrive pas a l’oublier, j’ai repris contact via ask.fm récemment et j’ai un peu fait le con, je lui ait dit que je l’aimait depuis 4 ans et que j’arrivait pas a l’oublier, et que je voulait juste quel sache ce que je ressentait depuis le début (car je suis tombé amoureux d’elle presque dès le départ = c’est sa le « coup de foudre » ?), bref entre nous 2 ont ces tout de suite bien entendu, un point fort (ou appeler sa comme vous voulez x) ), on a exactement la même date de naissance (23 aout), bref avec une de ses amis je m’entendait bien et j’ai repris contact hier, et elle a l’air plutôt d’accord pour me revoir :) Sauf que j’ai un peu peur que elle passe pour une « bouche trou », même si je le reconnais c’est aussi une façon de me rapprocher de celle que j’aime ^^, mais sa me fait quand même plaisir de la revoir, seul crainte j’ai peur de me retrouver devant elle et de plus savoir quoi dire …

    Bref vous l’aurez compris, je suis timide, assez stresser de base, et j’aime une fille depuis 4 ans, ( et je rebondi sur le commentaire de « leuba ») la fille que j’aime est vraiment très belle et si je l’aime c’est pour sa personnalité, son sourire, ses yeux, son rire, en fait tout me plait chez elle, mais si je pense se n’est pas avec les fameux « 2 eme cerveau » dont parle beaucoup de femme :rire: )

    Et au passage j’ai 17 ans et elle 15, et oui je sait a mon age la plupart des garcons passent leurs temps a courrire les jupons mais moi sa ne m’intéresse pas ce genre d’histoire …)

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)