Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Quitter sa copine pour sa maîtresse : idée de génie ou fail garanti ?

Relation Homme Femme

Quitter sa copine pour sa maîtresse : idée de génie ou fail garanti ?

Quitter sa copine pour sa maîtresse : idée de génie ou fail garanti ?

Quitter-sa-copine-pour-sa-maitresse-fail-garantiQue vous soyez marié ou juste en couple, si vous avez déjà eu une femme dans votre vie et cédé à la tentation de la tromper, arrive un moment où votre cœur balance, et où vous ne savez plus vraiment où donner de la tête… et du cœur.

Combien de vaudevilles, de films sur le thème de l’homme qui promet à sa maîtresse de tout quitter pour elle, femme et enfants ? Quitter sa femme pour sa maîtresse, est-ce une bonne idée ?

Pour ceux qui vivent la situation et sont vraiment torturés, on va essayer de faire simple. Pour ceux d’entre vous qui ont des amis dans cette situation, ça vous aidera peut-être à les aider à y voir plus clair.

Tout commence par une interrogation personnelle : « Qu’est-ce que je veux ? De quoi ai-je envie ? »

Si Artdeseduire avait existé dans les années 50, la réponse aurait été assez rapide : non. Parce qu’on ne divorçait pas, parce qu’on réfléchissait à son rôle d’homme et de père au sein d’une famille, parce qu’on occupait un poste au sein d’un groupe, et qu’on ne voulait pas passer pour un lâche qui abandonnait sa famille et ses responsabilités.

Avec l’avènement de l’individualisme forcené, je ne suis pas certain que les choses soient aussi simples aujourd’hui.

Vous devez commencer par vous posez la question la plus évidente : « Pourquoi me suis-je mis en couple avec cette fille ? », suivie d’une autre question qui pique : « Pourquoi suis-je en couple avec cette fille aujourd’hui ? »

C’est une vraie analyse des bénéfices de la relation de couple que vous vivez : pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette relation, quels sont les avantages qu’elle vous apportait et qu’elle vous apporte encore aujourd’hui ?

J’ai oublié de préciser : cet article risque de faire mal aux romantiques, j’ai tendance à être salement pragmatique parfois.

Parmi les réponses les plus fréquentes, on trouve :

  • Je suis en couple par amour
  • Je suis en couple pour faire des enfants
  • Je suis en couple pour le confort financier
  • Je suis en couple pour ne pas être seul (ça sent le mec needy)
  • Je suis en couple pour faire comme les autres

Une fois que vous avez analysé le « pourquoi je me suis mis en couple » et le « pourquoi je suis en couple aujourd’hui », il faut passer à l’aspect plus compliqué : le « pourquoi je trompe ma copine ? »

Pourquoi le couple actuel ne fonctionne plus ?

Si au début de votre relation votre officielle vous remplissait de bonheur et vous paraissait unique, ce n’est désormais plus le cas. Il y a quelque chose qui ne fonctionne plus, peut-être quelque chose de cassée.

Typiquement, si vous vous êtes mis en couple par passion physique, par amour fou pour le corps de votre copine, il y a de fortes chance que ça ne tienne pas des années entre vous, pas besoin de vous expliquer pourquoi.

Il paraît que l’amour dure 3 ans, biologiquement, ça tiendrait la route, ce serait la fin de la passion. La fin de la passion amoureuse signifie-t-elle forcément la fin de l’amour, la fin d’une relation, la fin d’un mariage ?

Pour beaucoup, c’est au contraire le moment de bâtir quelque chose de plus solide, fondé sur des valeurs communes, un objectif commun. Le sexe reste un plus dans la relation, mais elle se transforme…

L’insupportable légèreté de votre maîtresse

Vous êtes donc avec un pied dans votre couple, et un pied dans le lit de votre maîtresse, avec qui vous essayez de ne vivre que des choses positives.

Les soucis, vous les réservez pour la maison, ça fait souvent partie du deal signé avec la maîtresse : que du fun, pas de prise de tête.

Cette relation cachée se passe tellement bien, vous apporte tellement d’air frais qu’à un moment, vous vous posez la question : « Pourquoi est-ce que je me fais ch*er comme ça, à vivre ma vie avec mon dark passenger, à prendre des risques dans mon couple qui bat de l’aile alors que je pourrais être bien avec ma maîtresse ? »

Deux choses à prendre en compte à ce moment de la réflexion :

  • Que veut votre maîtresse ? Aimerait-elle être en couple avec vous ?
  • Que perdez-vous en quittant votre femme ?

Concrètement, l’esprit humain s’attache à ce qu’il a déjà. Il n’aime pas perdre. Que vous ayez investi 6 mois ou 20 ans avec votre première copine, ce temps est en quelque sorte « perdu » si vous partez ailleurs.

Si vous jouez un peu au poker, c’est le principe du continuation bet : on continue de miser parce qu’on est déjà trop impliqué dans le coup pour lâcher à ce moment-là de la partie…

Vous savez ce que vous allez perdre, mais vous ne savez pas forcément ce que vous allez gagner. Je m’explique.

Dans la tête de votre maîtresse

J’espère pour vous que vous avez défini un cadre, que vous avez défini des règles de fonctionnement avec votre maîtresse :

  • On ne tombe pas amoureux
  • Cette relation n’est que passagère

Si vous n’avez rien défini, vous risquez le dérapage incontrôlé :

  • soit elle va vouloir que vous quittiez votre femme,
  • soit vous risquez de vous attacher à elle et de tomber amoureux d’elle.

À quoi pense votre maîtresse ? Est-ce une briseuse de ménage ? Pas forcément, elle peut être de la race des mantes religieuses, de celles qui jouent avec les hommes puis les rejettent.

Avec celles-ci, vous ne risquez rien dans votre couple officiel : votre maîtresse vous jettera quand elle en aura marre de jouer avec vous, vous serez un peu triste mais vous vous en remettrez.

Avec l’autre espèce, la maîtresse qui attend son heure, là vous êtes vraiment dans la m*rde… Elle attend que vous vous libériez. Elle attend que vous quittiez votre femme.

Elle se montre sous son meilleur jour, elle camoufle ses défauts pour que vous tombiez amoureux d’elle. Elle ne vous montre pas sa vraie personnalité, qui éclatera au grand jour quand vous serez avec elle « pour de vrai », en couple.

Si je quitte ma femme pour ma maîtresse, il se passe quoi ?

Si vous quittez votre femme pour votre maîtresse, vous risquez de découvrir des côtés que vous n’aimez pas du tout chez cette « nouvelle » personne.

Si vous ne quittez pas votre femme, votre maîtresse risque de craquer mentalement, en mode coup de fil, mail, texto à l’officielle pour lui dévoiler l’abominable vérité.

Elle fera tout pour vous nuire si elle est un peu fragile psychologiquement, ça peut aller du chantage à la violence physique… Typique chez une LSE

Après, chaque rupture est différente… Votre femme le prendra plus ou moins bien selon tout un tas de paramètres qui affectent sa vie :

  • Elle connaît la maîtresse ou elle ne la connaît pas
  • Vous avez des enfants ou pas
  • Vous étiez ensemble depuis longtemps ou pas
  • Elle vous aimait encore ou un peu moins qu’au début

Conclusion : quitter sa femme pour sa maîtresse, c’est…

Nous n’avons pas la réponse. Article écrit à quatre mains avec Eros, on n’a pas forcément le même avis là-dessus, ni sur le mariage, ni sur les relations hommes-femmes en général.

La décision, ce sera à vous de la prendre, et de l’assumer. Le plus dur, on peut déjà vous le dire… « C’est pas la chute, c’est l’atterrissage ! »

Vous savez ce que vous quittez, mais vous ne savez pas du tout dans quoi vous vous embarquez.

Et surtout, n’oubliez pas non plus l’horrible poids des habitudes, qui fait que vous risquez de regretter rapidement votre choix… et de vouloir reconquérir votre ex !

On ne peut s’empêcher de repenser à la théorie de Tarzan et des lianes : vous quittez une femme pour une autre, toujours en mouvement, pas le temps de réfléchir, vous avancez, d’une liane à l’autre.

On en connaît, des séducteurs et des séductrices qui n’ont jamais été célibataire. Qui enchaînent les histoires d’amour sans jamais prendre le temps de réfléchir entre deux histoires.

On vous recommande vivement de lire cet article sur les quatre phases de la rupture avant de vous lancer dans toute nouvelle aventure !

Si votre meilleur pote vous dit qu’il trompe sa copine et veut la quitter pour une autre, vous réagissez comment ?

Sélim & Eros

Lire la suite
126 Commentaires

126 Comments

  1. Marine

    25 janvier 2016 à 00:06

    Moi aussi je me lance.
    Et oui c’est la fille qui a un amant !!
    En couple depuis 6 ans, je n’ai jamais voulu jusqu’aujourd’hui quitter mon compagnon.
    Je l’ai tromper occasionnellement 1 fois il y a un an, et un 2nd fois dernièrement.
    J’entretiens cependant une relation longue distance vidéo et photo coquine avec un ex depuis « toujours » on a plusieurs fois arrêtés puis repris. Nous habitons loin l’un de l’autre et étions chacun en couple, cela nous convenais parfaitement. Nous ne nous sommes jamais revu depuis notre dernière relation.
    Cependant suite à ma dernière faute, je me pause pleins de question. Je ne veux cependant pas forcément vivre avec l’un d’eux. Que faire ?!

    • Sylvain

      25 janvier 2016 à 21:11

      Hello Marine,

      Je te donne mon avis mais il ne tient qu’a toi de décider. je pense que si tu as trompé ton mec 2 fois et que tu entretiens des correspondances suspectes avec un ex, c’est sans doute que ta relation ne te convient pas et qu’il te manque quelque chose. Tu n’envisages pas de vivre avec l’un de ceux là mais tu pourrais sans doute trouver une relation qui te fasse vibrer et dans laquelle tu t’épanouirais plutot que de rester avec un homme qui pense que tu es fidele alors que sa relation n’est pas aussi solide que cela. A toi de reflechir si tu as vraiment des sentiments pour lui ou si tu restes avec par sécurité et habitude. Et ca, il n’y a que toi qui puisse le savoir 😉

  2. pipo

    20 septembre 2016 à 14:39

    Enfait j’avais rompu avec ma copine avec qui j’ai vecu 4ans et durant la rupture je me suis marié car elle ne voulait plus revenir. Et dés qu’elle a eu connaissance de mon mariage elle est revenu me faire des avances reveillant ainsi mon amour pour elle. Maintenant on se voit car elle a accepté d’etre n°2. J’avoue que je l’aime toujours mais mon mariage complique la situation je suis pas ce que je dois faire vraiment

    • Sylvain

      21 septembre 2016 à 16:48

      Hello,

      Je pense pour commencer qu tu dois faire ton choix. Avec laquelle des 2 tu as envie d’etre? A partir du moment ou tu seras au clair avec toi meme, les decisions coulent de source!

  3. Inès

    11 octobre 2016 à 11:33

    Bjr, maîtresse d’un homme âgé de 43ans, une relation d’un peu plus d’un an, me dit d’être patiente et de rester à ma place, des fois parle de faire des choses de la vie courante, cela dit il avance ou recul, moi c’est sûr que j’aimerais qu’il soit pour moi rien qu’à moi, bien que j’y crois sans y croire,il dit que dans la vie tout peux arriver,qu’en pensez vous, sans oublier qu’il pense pour sa fille âgée de 3ans s’inquiète pour elle . Pour moi je me demande où est ma véritable place dans cette histoire, des fois je me comporte comme la bonne copine à l’écoute disons que cela dépend de son comportement son humeur aussi voilà merci.

    • Klaa

      20 octobre 2016 à 14:56

      Je suis dans la même situation que toi!
      Je voudrais la même chose qu’il ne soit rien que pour moi sans le partager !
      Il me dit que tout peut arriver …
      Sa femme est au courant et lui ne sait pas quoi faire .
      Il n’arrive pas à choisir .
      Essaye de savoir et de réfléchir à ce que tu veux VRAIMENT TOI de ton côté pour ensuite lui parler, mettre les points sur les i . Ces relations ne sont pas saines , il y a de l’accrochement , de l’amour , amitié , un mélange de beaucoup de chose qui est de plus en plus compliqué au fil du temps .
      Il va aussi à penser à ce qu’il a pu contraire , achat maison tout ça , après cela n’est que utilitaire , secondaire mais pour lui c’est COMME si c’etait retour à la case départ .
      Tu l’aime alors fais tout pour l’avoir que pour toi !

  4. lauri

    18 novembre 2016 à 17:01

    Bonjour
    je vis la même chose que toi actuellement
    Cette situation tue à petit feu
    Si tu veux en parler en privé : lauricado@yahoo.fr
    En parler ça soulage et je voudrais partager mon expérience
    A bientôt

  5. Alberto

    25 novembre 2016 à 04:03

    Bjr je suis un homme de 50ans et marié depuis 24 ans avec ma femme et ca fait 3 ans je suis dragué par une jeune femme de 30 ans(et en double relation honteuse à mon sens) qu’elle me fait de bonheur et on s’amuse comme des fous mais j’aime en même temps ma femme et beaucoup du respect (qu’elle est froide par nature sour tout en sex trop sérieuse et elle connaît pas le mots de se détendre ou se faire du plaisir dans la vie)et tout ca me torture gravement dans la tête et l’esprit et impossible de choisir son camp :avec la maîtresse: le vie est belle, la folie et ca me fait booster et passer du bon moment mais je ne sais pas A l’avenir comment ca va être avec elle est ce la vie rose continue? malgré notre différence d’âge!!!???,et tandis que avec ma femme sérieuse,c’est une valeur sûre et …
    Trop trop dure croyez moi je suis à mon âge complètement perdu.

    • Nicolas

      9 mai 2017 à 22:11

      Hello Alberto, si tu repasse par la, tu peux nous dire comment a evolué ton histoire ?

    • Marine

      27 mai 2017 à 11:20

      Coucou Alberto, peux tu nous dire où tu en es ? 45 ans, amoureuse d’un homme de 50 ans, mariés tous les 2, il dit qu’il ne veut pas mais il a des attitudes pas claires…ça veut quoi un homme de ton âge ?

  6. Leblanc

    25 décembre 2016 à 21:17

    Depuis début octobre j’ai rencontré un homme mais malheureusement il a une copine est ce quun jour il va la quitte en sachant qu’il me dis oui mais j’ai des doutes sa fais 9 ans qu’il est avec et ceSt son premier amour

  7. Laetitia

    22 janvier 2017 à 14:31

    Bj voilà je suis amoureuse d un homme marié moi même je me sépare de mon mari. Mon amant m aime m à promis de vivre avec moi mais il me dit d être patiente. Sa femme le sait elle et ses filles (qui ne sont plus à la maison car majeur et en couple)l ont menacé de ne plus les revoir ainsi que sa petite fille si il continuait à voir une autre femme que leur mère. Nous continuons à nous voir en cachette mais il me dit que pour le moment il ne peut pas quitter sa femme car financièrement ça sera la catastrophe. Il a une entreprise et une maison. Que faire je tiens à lui . A t il des recours si il devait quitter sa femme.

    • Sylvain

      23 janvier 2017 à 14:10

      Hello Laetitia,

      Je ne voudrais pas briser tes espoirs mais vu les difficultés que tu énonces, il y a de grandes chances pour que rien ne se produise, qu’il reste avec sa femme et qu’il continue de te voir en cachette. Je n’imagine pas quelqu’un renoncer à ses enfants. Surtout s’il se retrouve dans la panade au niveau de l’argent. Donc à mon avis, sois patiente et ne mets pas la pression. Attends de voir comment ça évolue mais accepte la relation telle qu’elle est et ne t’investis pas non plus totalement.

      S’il franchit le pas, je ne sais pas trop pour le recours. Ce sera le moment de prendre rendez vous avec une assistante sociale!

    • Laetitia

      25 janvier 2017 à 20:36

      Hello sylvain
      Merci pour tes conseils mais c est une situation très difficile à vivre . Ça fait déjà 5 mois que ça dure je ne pense qu a lui j arrive pas à me le sortir de ma tête. Ses enfants sont grands et je lui ai dit qu il n avaient pas le droit de faire du chantage vu qu il n aime plus sa femme. Un coup sa femme lui dit qu elle part vu qu ils n ont plus les enfants à la maison et un coup elle part plus pour le faire chier. On est malheureux tout les 2.

  8. Yan

    19 avril 2017 à 06:31

    Bonjour moi jai 28 ans sa fait 8 ans je suis en couple ak ma copine ki as 26 et notre couple vit de moment dure cest temp si elle se demande si cest juste de lattachement ou cest vraiment de lamour mais pour ma part depuis 2 semaine jai rencontrer une fille ki est vraiment interreser par moi et on a cest tripotez un peu mais je ne les pas baiser et la jai comme la tete ailleur depuis pcq elle a laime le sexe et elle as la meme passion ke moi et ma copine elle le sexe cest vraiment rendu boufffffff alors jsuis toute melanger

  9. lila

    4 juin 2017 à 11:59

    Bjr. Moi sa fait 5ans que je suis avec un homme marié on a 18ans d’écart en âge au début on c’est pas fixé de règle j’ai crut que sa aller être une histoire sans lendemain autant pr lui puis a un moment il etais pret a tt quitter mais avec le temp il me dit ct plus facile à dire qu’à faire. A plusieurs fois on a essayer se séparer mais on n’y ait pas arrivé il dit m’aimais et tenir à moi avec moi il se sent bien etc avec sa femme c+ par habitude et surtout pr les enfants. Et il a peur de lui faire du mal en la quittant… mais selon lui elle se doute de quelques chose car déjà il dit avoir + de rapport avec moi qu’avec elle car ya plus désir pr elle. Penssez vous qu’on a une chance d’être ensemble officiellement?

  10. drajik

    19 octobre 2017 à 16:28

    Bonjour, je suis en couple depuis 5 ans et papa d’une petite fille. Mon couple déraille depuis un moment déjà et j’en suis très malheureux. J’ai rencontré une femme il y a 1 mois avec qui j’entretiens une relation sans aucunes prises de tête. Elle me crois célibataire mais est au courant pour ma fille. J’en arrive aujourd’hui au point où je doit choisir entre ma famille et ma nouvelle rencontre. C’est une personne merveilleuse mais je n’ose partir de peur des dégâts engendrés. Quand je suis avec elle il m’arrive de penser à ma femme et de même me sentir sale.. je ne sais pas quoi faire, continuer de souffrir par amour pour ma famille ou partir et tenter d’être heureux. Pour information nous nous sommes déjà redonnés plusieurs chances mais à chaque fois on en reviens au même des engueulades à répétitions des insultes etc. C’est invivable mais je n’ose pas choisir… merci de votre lecture

    • Sylvain

      20 octobre 2017 à 11:18

      Hello Drajik,

      Je sais que ce n’est vraiment pas évident. A toi de bien réfléchir à ce que tu veux. Tout ce que je te dirais, c’est que si tu restes avec ta femme, fais le pour de bonnes raisons : parce que tu l’aimes encore ou au moins parce que tu penses que cela peut s’arranger entre vous. Si tu restes juste parce que tu as peur, la bonne décision c’est sans doute de se lancer et de tenter l’aventure avec l’autre. Dans quelques temps, tu te diras que ce n’etait qu’un mauvais moment à passer. Il n y a que toi qui puisse choisir 😉

  11. Christophe

    29 octobre 2017 à 22:05

    Bonjour. J’ai l’impression de voire mon histoire dans quelques uns des commentaires… Marié, en coupe depuis 10 ans et deux enfants de deux ans avec ma femme. Depuis 6 mois, une relation ambigue avec une relation de travaille qui au fil du temps s’est transformée en supers moments à deux et les sentiments amoureux nous sont tombés dessus. J’ai 32 ans, ma maitresse en a 10 de plus que mois, on n’a pas vraiment le même mode de vie mais on se sent complémentaires et quand on est tous les deux cela semble évident. Ma femme est au courant de tout depuis le début et me demande aujourd’hui de faire un choix ferme et définitif. La pression des parents et amis au courant est insoutenable. C’est un cauchemar depuis plusieurs semaines et je change encore d’avis plusieurs fois par jour. D’un coté quitter la vie de famille quasi parfaite (pas tant de problèmes que ça avec ma femme), les complications pour la garde d’enfants et l’habitation à organiser en conséquence… de l’autre, partir vers la passion et l’inconnu, sans vraiment savoir si ca va si bien marcher que ça (la différence d’age joue un peu aussi). Ce n’est pas purement sexuel, on se connait depuis plusieurs années et on s’entend terriblement bien.
    Bref, completement perdu et le couteau sous la gorge… ca fait une sacrée décision sur les épaules !

    • Sylvain

      30 octobre 2017 à 12:37

      Hello Christophe,

      Effectivement situation tres difficile. C’est toujours pareil, on sait ce que l’on perd mais pas trop ce que l’on va trouver. Essaye de te poser les bonnes questions. Est ce qu’avec ta maitresse, l’entente serait bonne au quotidien? Tu pourrais vivre avec? Apres c’est dur d’y mettre un terme vu que tu bosses avec. Ta femme continuerait elle a te faire confiance vu que de facto tu continueras de voir l’autre femme? Autant de bonnes questions à se poser avant de choisir 😉

  12. Anna

    2 mars 2019 à 09:11

    Bonjour,

    Voici mon histoire…

    Je suis une jeune femme de 27 ans. On m’a diagnostiqué un cancer dont j’ai été soignée alors que je venais d’avoir 25 ans et alors que j’étais en couple depuis un peu plus de 6 mois et que je venais de m’installer avec mon conjoint.
    Mon conjoint a été hyper présent lors de ma prise en charge médicale, il a été plus que parfait, et sa famille aussi. Il n’y a aucun doute sur le fait que je les aime profondément et qu’ils font aujourd’hui quoi qu’il arrive partie intégrante de ma personne, de mon histoire quoi qu’il se soit passé en suite comme vous le verrez dans la suite de mon récit…

    Le fait est qu’après ma guérison, mon conjoint était toujours dans l’inquiétude concernant mon état de santé (et attention, je ne le blâmerais jamais pour cela) alors qu’en parallèle, après ce que je venais de vivre et après la peur d’avoir failli mourir suite à des complications, je n’avais qu’une envie, c’était d’avancer dans ma vie, profiter de l’instant présent et des joies simples que pouvait m’offrir ce nouveau départ – car oui, c’est comme cela que j’ai vécu ma guérison : une nouveau départ, une nouvelle vie.

    Je ne dirais pas que j’ai perçu alors mon conjoint comme un frein à mon bonheur et mon épanouissement, mais le fait est que je me suis sentie peu à peu m’éloigner de lui.
    Après un arrêt maladie prolongé, j’ai fini par retrouver du travail et ma vie à repris un cours « normal », j’avais envie de vivre, simplement.
    Lors de mon dernier bilan chez le chirurgien, je me rends compte que je n’ai pas vu les deux années de prise en charge passer. Je n’avais que le nez dans le guidon entre l’envie de guérir, de m’en sortir puis enfin de vivre le plus normalement possible.

    Lorsque ma vie professionnelle a repris et que ma vie a retrouvé son cours normal, je me suis aperçu que je m’éloignais de mon conjoint qui pourtant faisait son possible pour me rendre heureuse (peut-être même trop dans la dépendance en s’oubliant lui même et en ne vivant plus que pour moi malheureusement). Je le voyais alors davantage comme un ami, un ange gardien que comme un amour, un amant : je n’allais plus vers lui, n’avais plus envie de lui.. mais j’avais un amour profond et une tendresse certaine à son égard.

    Je pensais que cela passerait, qu’il me fallait simplement me faire à cette nouvelle vie.. Et pourtant, cela n’a fait qu’empirer avec le temps. Je supportais de moins en moins ma vie bien cadrée et déjà toute programmée alors que je ne manquais pourtant de rien.

    Et sans rien avoir voulu de tout cela par ailleurs, lors d’un WE professionnel organisé par mon entreprise, et sans qu’il ne s’y passe rien de particulier à ce moment, je tombe totalement sous le charme d’un de mes collègues… Le hic ? Il a 40 ans, est marié et a deux enfants.

    Très loin de moi l’idée donc de vouloir séduire cet homme (j’étais encore en couple et, comme je viens de le souligner, lui est marié). Je n’ai d’ailleurs eu le déclic que lorsque nous nous sommes séparés à la fin de ce fameux WE : quel manque, quel vide en moi à ce moment..

    Nous restons en contact très régulier et ce bien au delà des horaires de travail : des pauses partagées, des échanges de SMS le soir des heures durant… Une réelle complicité s’installe entre nous sans encore une fois qu’il ne se passe quoi que ce soit.

    Sans que je ne le veuille, je suis peu à peu tombée amoureuse de cet homme et il s’est avéré que lui ressentait la même chose de son côté.

    Après des semaines d’échanges, je lui annonce que je ne peux décemment pas rester avec mon conjoint actuel en pensant à lui de cette manière.
    L’important à retenir ici par ailleurs, c’est que j’ai quitté mon conjoint non pas pour cet homme, mais bien pour moi car je n’étais plus heureuse dans cette vie qui me « freinait » dans mon épanouissement.

    Le rapprochement avec mon collègue n’a fait qu’enfoncer le clou d’une réflexion qui avait démarré dans mon esprit des mois avant que je ne concrétise réellement mon geste. Après tout, cela n’était pas si facile : et si je me trompais ? et si je faisais la connerie de ma vie en quittant ce conjoint qui a été mon ciment durant ma maladie ? Mais comment continuer à me mentir à moi même quand je ne ressens plus les sentiments que je devrais pourtant et que, par ailleurs, l’image d’un autre homme imprègne toutes mes pensées ? Comment même continuer à mentir à ce conjoint qui a tout fait pour moi et qui mérite clairement d’être heureux ?

    Cela a été la décision la plus difficile que je n’ai jamais eu à prendre de ma vie et pourtant, je l’ai fait. Je l’ai quitté et il est à noter que je ne regrette en rien mon choix à ce jour.

    L’homme de 40 ans, mon collègue marié et ayant deux enfants me dit que lui aussi doit discuter avec sa femme car n’en peut plus lui non plus de vivre dans le mensonge permanent, faisant du mal à tout le monde autour de lui. Bien sur, je lui dit qu’il ne doit pas faire les choses pour moi mais bien pour lui : ce serait une erreur de quitter sa femme pour quelqu’un d’autre. Il me dit alors qu’il le fait bien pour lui, car il n’est plus heureux dans cette relation et ne supporte plus sa vie ainsi.

    Que si je n’étais pas apparue, il aurait simplement continué à se mentir à lui même sans être heureux.

    Ils ont finalement cette discussion et il met fin à leur relation : il lui dit que cela fait un moment que cela ne va plus entre eux, qu’il ne ressent plus ce petit « plus », que sans qu’il n’ait rien à lui reprocher en particulier cependant, ne se sent plus amoureux d’elle. Ils essaient à ce moment de redonner une chance à leur couple mais rien n’y faisant et n’arrivant de son côté toujours pas à faire les efforts nécessaires pour que les choses reviennent dans l’ordre, ils confirment la séparation.

    Pour ne pas faire davantage de mal, il ne lui avait alors pas parlé de mon existence à ce moment, tout comme je n’en avais pas parlé à mon conjoint lorsque je l’ai quitté : sans vouloir lui mentir car ce n’était pas le but, dans la mesure où je quittais mon conjoint pour moi-même et non pas pour quelqu’un d’autre, je ne voulais pas impliquer mon collègue dans ma décision de séparation. Il en a été de même pour mon collègue.

    Mon ex conjoint a cependant fini par me faire dire que j’avais bien quelqu’un d’autre (je ne sais pas mentir mais j’ai appris à mes dépends que toute vérité n’est pas toujours bonne à entendre). Lorsqu’il a appris qui était cet autre, il est entré dans une rage folle (je ne le reconnaissais plus du tout) avec une seule idée en tête : se venger à tout prix. Il s’est alors mis à élaborer des plans, est allé voir la femme de mon collègue pour tout lui raconter etc (et lui a même raconté des choses qui n’existaient pas…).

    Avant cela, tout se passait bien avec mon collègue jusqu’à ce que mon ex conjoint répande une pagaille monstre et que tout parte en vrille. Je vous passe tous les détails pour essayer d’être la plus concise possible et que vous compreniez ici simplement le cadre de cette histoire.

    A partir de ce moment alors, mon collègue s’éloigne de plus en plus de moi, se ferme, me parle de moins en moins de ce qu’il ressent, de ce qu’il vit, culpabilisant de faire du mal à sa femme qui forcément lui en veut et n’y va pas avec le dos de la cuillère, de m’en faire à moi. Il se met à fumer cigarette sur cigarette, à boire de plus en plus, s’isole… Sa famille et ses amis lui tournant par ailleurs le dos… De mon côté je me montre présente pour lui et le soutient tout en lui laissant son espace vital pour ne pas l’étouffer.

    Nous résistons à toute cette pression et nous continuons à nous aimer même si tout est compliqué pour lui alors que de mon côté je suis installée depuis plusieurs mois dans mon nouvel appartement et que même si certains membres de ma famille m’ont aussi tourné le dos en apprenant que je sortais avec un homme marié, je me sens bien pour la première fois depuis longtemps.

    Lui par contre s’enfonce dans une spirale « infernale » où il déprime.
    Il dit m’aimer, ne pas avoir envie de me perdre en pleurant mais qu’il se rend compte qu’il est incapable de tout gérer en même temps : la séparation avec sa femme avec qui les relations sont de plus en plus difficiles, tendues, moi avec qui il n’arrive malgré lui pas à être à 100%, ni à m’accorder « l’attention que je mérite » alors que pourtant il le voudrait vraiment… me disant en pleurant toujours qu’il doit d’abord régler ses problèmes, de son côté avant de pouvoir être à 100% avec moi, qu’il ne voit pas comment il peut gérer les choses autrement sachant que la situation actuelle nous fait énormément souffrir tous les deux.

    Bien sur, je lui demande s’il regrette son choix, ce que je pourrais entendre après 7 ans de mariage et 2 enfants. Il me dit que non, qu’il ne regrette rien et surtout pas moi, que l’amour fait mal mais que vivre un amour comme le notre, comme l’évidence que notre relation représentait ça valait vraiment le coup..

    Cette discussion, nous l’avons eu deux jours avant qu’il n’ait un accident de voiture après avoir trop bu une fois encore…. Heureusement, personne d’autre n’a été impliqué dans cet accident et lui s’en sort également indemne.
    Il m’appelle donc en pleine nuit pour que je vienne le chercher à l’hôpital. Nous passons la nuit ensemble et le lendemain, je le ramène chez lui afin qu’il règle tous les problèmes que l’accident implique (retrait de permis, plus de voiture…).

    Le soir même alors que je lui écris pour avoir de ses nouvelles, il me lance une bombe sortie de nulle part : il me remercie d’avoir été là pour lui la nuit dernière mais que la seule personne avec qui il souhaitait être ce jour là alors qu’il était au plus bas, c’était sa femme. Qu’il lui avait écrit, qu’il ne savait pas ce qu’elle allait répondre mais qu’il avait envie d’essayer de retrouver sa femme, sa famille.

    Voilà, on ne peut pas faire plus clair. Evidemment, j’ai envie qu’il soit heureux. Que ce soit avec ou sans moi. Alors je lui réponds simplement que j’espère pour lui que cela fonctionnera. Il n’a pas pris la peine de répondre à ce message. A quoi bon de toute façon si c’est ce qu’il souhaite à cet instant ?

    Ce que je ne comprends pas ici, c’est comment en deux jours il peut passer d’un comportement aimant, d’un discours où il dit ne pas avoir envie de me perdre en pleurant, que cette situation lui fait mal et qu’il n’espère qu’une chose c’est que l’on puisse se retrouver une fois tous ces problèmes réglés, qu’il se sent incapable de me dire que c’est terminé entre nous deux car il m’aime et que par ailleurs il ne se sent pas légitime de me demander de l’attendre car il ne sait pas combien de temps tout ce processus va prendre…. à en fait je veux retrouver ma femme et ma famille ?

    J’ai besoin d’être éclairée car je ne comprends pas…
    Est-ce qu’il se rend compte qu’il a fait une bêtise ? est ce que c’est en voyant sa vie partir à vau-l’eau car il enchaîne les merdes qu’il a besoin de se réfugier vers quelque chose qu’il connait et qui le rassure ? Va-t-il finir par revenir vers moi ? (Cependant, même si c’était le cas et vu cette instabilité je ne serais même pas sure de vouloir retenter quelque chose avec cet homme que j’aime pourtant profondément..).

    • Sylvain

      3 mars 2019 à 16:27

      Hello Anna,

      C’est une situation très compliquée. malheureusement, bien souvent quand tu rencontres une personne en couple, dans 80% des cas, c’est le statut quo qui l’emporte ! Pour la raison tres simple qui vous arrive : la déferlante de problèmes en cascade qui vous tombe dessus. Conséquences de la séparation, ex qui fait vivre l’enfer, enfants, partage des choses, divorce…Et dans la vie moderne ou on a deja enormement de contraintes, c’est tres copmliqué de tout gérer en même temps.

      Ca parait dérisoire quand on a traversé un cancer j’imagine mais c’est bien le cas. On se retrouve seul et même s’il n’aime plus nécessairement sa femme et prefere etre avec toi, il a juste envie de retrouver, un certain confort et un cocon ou il aura moins de problemes à affronter au moins temporairement. Du moins, c’est comme ça que je l’analyse de mon coté 🙂

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Relation Homme Femme