Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Les 10 Défauts Masculins Que les Femmes Détestent

pires défauts masculins

Inner game

Les 10 Défauts Masculins Que les Femmes Détestent

Les 10 Défauts Masculins Que les Femmes Détestent


Avez-vous l’un des 10 défauts masculins qui font fuir les filles ? Si l’erreur est humaine et que nul n’est parfait, les femmes sont exigeantes et ont en tête une liste des pires défauts chez les hommes.

Gare au séducteur qui n’essaierait pas de corriger ses défauts et ses mauvaises habitudes ! Heureusement, en tant que lecteur, vous connaissez notre mantra : « devenir la meilleure version de vous-même ! »

On vous dévoile immédiatement la liste des 10 défauts masculins que les femmes trouvent repoussants.

Cette liste des défauts masculins complètement tue-l’amour nous vient des apprentis séducteurs Theros, Wilfred, Testobobo, Pad et Black Mangus !

Je leur ai proposé cet exercice simple : eux comme moi, nous devions interroger des filles sur les défauts qu’elles détestent chez les garçons qui les ont draguées.

Soit des défauts qui ont entraîné des ruptures, mais plus souvent des défauts masculins qui empêchent les filles d’être séduites.

Mon rôle de coach en séduction ? Vous répétez que vous êtes certes unique, mais que sur le marché de la rencontre, vous avez de la concurrence.

Si mon objectif est de vous donner plus de choix au niveau des filles, et pas simplement prendre celle qui était assise à côté de vous en cours, je me dois de vous ouvrir les yeux et de vous forcer à un peu de lucidité.

Être simplement vous-même avec tous vos défauts, enfermé dans vos certitudes, ce n’est pas une attitude très sexy.

Toute cette liste de défauts masculins est à prendre en compte pour vous améliorer.

N’essayez pas de devenir l’homme parfait, mais débarrassez-vous au moins de ces défauts insupportables qui font fuir les filles !

La liste des défauts masculins que les filles détestent

1. La radinerie, l’avarice

Cf Molière, « L’Avare ». C’est pas pour rien qu’il est dans tous les programmes scolaires…

Défaut risible sous la plume de ce bon vieux Jean-Bapt Poq’, même l’Education Nationale vous a mis en garde contre LE plus gros défaut masculin.

Et bizarrement, c’est un défaut TRES masculin, les femmes ayant la tendance inverse à être bien plus dépensières que nous (en langage féminin, on dit « généreuses »)

Pourquoi les femmes détestent-elles l’avarice chez un mec qui les drague ?

Parce que les femmes, pour être séduites, ont besoin de sentir un engagement. Un investissement.

Investissement en temps, investissement sérieux pour dire que vous allez rester à leurs côtés, et investissement matériel aussi.

Un homme qui refuse d’être généreux, un radin (qui généralement se déclare « économe ») le sera aussi pour l’éducation des enfants, pour les vacances, pour le confort de la maison… et sera parfois aussi radin au lit, pensant à son plaisir avant tout…

Ce qui nous amène directement au second défaut masculin que les femmes détestent : l’égoïsme.

2. L’égoïsme et le narcissisme : ça ne passe pas auprès des filles

Egoïste ! Superbe nom de parfum, mais très vilain défaut, qui touche à 50-50 hommes et femmes.

Si vous voulez séduire une femme, il est important de connaître votre univers, de bien connaître votre vie et d’en parler avec passion, mais gare au « moi je, moi je » en boucle : ça épuise les filles, qui cherchent un échange, une relation.

La solution pour ne pas sombrer dans des ego-trip qui vous enlèveraient vos chances avec les filles ?

Ecoutez-les ! Intéressez-vous à elles ! Posez-leur des questions si vous êtes débutant… et si vous êtes un peu meilleur, usez et abusez des affirmations.

Rappel sur la stratégie des affirmations :

Dites « À mon avis… attends… laisse-moi deviner… t’as une tête à bosser dans la mode ! Tu travailles dans la mode, c’est ça ?» plutôt que « et tu fais quoi dans la vie ? »

Le meilleur moyen de séduire une femme, c’est de s’intéresser vraiment à elle.

Même si vous avez très envie de raconter vos belles anecdotes et de monopoliser la parole, soyez partageur, faites parler les femmes !

3. La vantardise, la grosse tête

Dans ce top 10 des pires défauts masculins, le manque d’humilité est revenu en boucle.

Être fier de vous, c’est une bonne chose. En faire trop, c’est la limite à ne pas franchir.

C’est la différence entre le séducteur qui va dire « on rentre à la maison » et le nouveau riche qui va dire « on rentre dans mon loft de deux étages ».

C’est la différence entre l’étudiant qui va parler de son master Big Data ou I.A en disant que c’est super intéressant, fascinant, stimulant, qu’il y aura plein de débouchés, et celui qui va dire qu’il fait des études « trop compliquées pour être expliquées », version « j’ai la grosse tête, moi futur maître du monde ».

Depuis 10 ans que je vis à Paris, j’ai eu la chance de rencontrer des personnes fantastiques. Leur point commun ?

Une belle humilité quand on leur rappelle tout ce qu’ils ont fait (des grands médecins, des médaillés olympiques, des grands acteurs, de grandes chanteuses, des auteurs, des gars qui ont fait fortune dans le développement d’appli, d’autres qui ont réalisé des gains faramineux avec le Bitcoin ou fait des tours du monde très spirituels…)

Tous minimisent leur rôle et leur réussite, et tous mettent en avant le rôle de la chance, du timing, du fait d’être là au bon moment.

Oubliez la grosse tête, ce n’est pas séduisant.

Vous pouvez être fier de ce que vous êtes et de ce que vous faites au quotidien pour aider les autres, évidemment. Mais veillez toujours à ne pas avoir les chevilles qui gonflent trop.

Comme l’écrivait l’auteur Ryan Holiday, « L’Ego est l’Ennemi ».

Un exemple qui me revient en tête : la manière dont vous traitez les serveurs, les chauffeurs de taxi, les caissières.

Les femmes vous jugent là-dessus et n’imaginent pas se mettre en couple avec un « sale type », méprisant, condescendant, sans aucune once d’humilité…

4. La fermeture d’esprit

« Il ne voulait jamais rien essayer de nouveau, il n’aimait pas voyager, et hormis le restaurant italien et les sushis, le reste ne l’intéressait pas. Du coup, devant son manque d’ouverture d’esprit, je l’ai quitté » Julie, 27 ans.

« Probablement mon pire premier rendez-vous : le mec en face de moi pensait tout savoir, ne voulait entendre aucun autre point de vue, et tout ce que je disais qui n’allait pas dans son sens ; il le qualifiait d’argument ridicule. Autant te dire qu’il n’y a pas eu de deuxième rendez-vous… » Magalie, 36 ans

On a tous des certitudes en nous, des principes de vie, des points sur lesquels on ne veut pas céder.

Pourtant, la fermeture d’esprit fait fuir les femmes. C’est un défaut qu’elles n’aiment pas chez les hommes.

Et c’est somme toute logique : le cerveau humain adore la nouveauté, les expériences fraîches, les surprises !

Faites un effort, sortez de votre zone de confort ! Tentez des nouveaux trucs avec les filles ! Cultivez-vous ! Intéressez-vous à ce qui vous entoure !

5. Les soucis d’hygiène

« Un mec sale, c’est pas un tue-l’amour, c’est PIRE que ça » Jennifer, 27 ans

Rappel de base : une douche par jour.

Brossage de dents après chaque repas. Et n’hésitez pas à investir dans du fil dentaire. Et à mettre du déodorant sous les bras s’il vous plaît.

À éviter :

  • Les cheveux gras et sales, même si vous êtes un ado rebelle
  • Les trous de boulette et les fringues déchirées, les chemises pas repassées
  • Les ongles sales, les chaussures sales
  • Les habits sales qui sentent la transpiration sèche de la veille

Pourquoi une femme aurait-elle envie de se blottir contre un gars qui pue la clope, qui se néglige et se présente mal ?

La saleté, si j’étais une femme, ce serait probablement sur mon podium des défauts masculins (probablement parce que c’est dans mon top 3 des défauts féminins qui me font fuir : quoi de pire qu’une fille sale ?)

Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil à cet article pour préparer votre appartement avant un rendez-vous.

6. Mytho

Je vais passer rapidement sur celui-ci : la base d’une relation honnête et durable, c’est d’être authentique, et pas de s’inventer une vie.

Même si on a un article amusant, « votre pire mytho pour pécho », on ne peut que se ranger du côté des filles : les mythos, on ne peut pas leur faire confiance, on ne peut rien faire avec eux.

À part Serge le Mytho qui nous fait bien rire, les adeptes du mensonge se font toujours rattraper et démasquer.

7. Pas drôle, pas intéressant

On vous le répète à longueur d’article, « Séduire, c’est divertir ». Sans devenir le clown de la bande pour plaire aux filles, l’humour fait partie de l’arsenal indispensable de tout séducteur qui se respecte.

Manier les mots, la finesse, les traits d’esprit, ou à l’inverse, être le roi de la blague et des situations farfelues : tout est bon, tant que vous faites rire les filles, tant que vous les faites vibrer, tant qu’elles ressentent des émotions fortes avec vous.

Le mec pas drôle, c’est le mec ennuyeux, trop sérieux, trop prévisible. N’oubliez pas ce que l’ambianceuse en chef Cindy Lauper déclarait : « Girls just wanna have fun ».

8 – Être « gnangnan », être trop fleur bleue

Passage rapide là aussi : plus jeune, j’écrivais des poèmes pourris, et des lettres d’amour de dingue. Ça n’a jamais trop marché. (Moins de 3% de réussite à tout casser)

J’étais comme vous, drogué par Hollywood, aveuglé par la niaiserie de la télé. J’étais trop romantique.

Aujourd’hui, le romantisme, c’est un truc mignon à garder pour le deuxième ou troisième RDV, mais pas pour le premier.

Ça aurait plutôt tendance à faire fuir 95% des filles, qui y verraient de la faiblesse, et s’imagineraient un mec pas vraiment prêt à se défendre en cette époque Tinder…

Ça ne veut pas dire que vous devez devenir froid et vous fermer aux émotions, non…

Ça ne veut pas dire non plus que vous devez être colérique, violent ou jaloux, surtout pas avec une fille avec qui vous n’êtes pas encore en couple.

Fleur bleue =/= pas viril, mais violent =/= pas viril non plus. La violence, c’est pour les faibles, ne l’oubliez jamais.

9 – Trop cash : manque de subtilité

Une des filles interrogées nous a demandé si c’était « que elle », si elle attirait les boulets qui postaient directement des dickpics au bout de trois lignes échangées sur Tinder.

Elle nous a demandé si c’était de sa faute si après un premier rendez-vous très clean, très courtois, le mec se mettait à envoyer des sextos.

Vous l’aurez compris, le manque de subtilité, le fait d’être « trop cash » est un défaut masculin que les femmes ne supportent pas bien.

Un peu de légèreté !

10. Le manque de confiance en soi : le défaut qui fait fuir… tout le monde

« Il me demandait toujours mon avis, sur tout. Pour les films, pour la bouffe, pour s’habiller pour une soirée. Ça m’a très vite gonflée, je me suis barrée. Un homme sans confiance en soi, c’est comme un homme sans couilles : il manque un truc »

Julia, 22 ans

Même son de cloche chez Samia, 31 ans : « Un mec qui manque de confiance en lui, ça me fait débander direct. (Ça existe, démouiller ? nous demande-t-elle) Franchement, il y en a un, on se tournait autour, j’ai fini par lui envoyer le clip de J.Lo, « Ain’t yo mama ». Il a bien compris que je voulais un mec, un homme, un vrai, pas un gamin. Il a essayé de changer, mais il hésitait, trop, tout le temps. Je l’ai zappé… »

Le manque de confiance en vous, je l’ai gardé pour la fin, alors qu’il arrive bien plus haut dans le classement des pires défauts masculins qui insupportent les filles.

Pour vous pousser à agir et à vous reprendre en main. Pour vous apprendre à vous imposer, à vous faire entendre, à vous faire respecter.

Les femmes veulent un homme qui guide, qui choisit, qui propose.

J’ai constaté au cours de mes coaching que n’importe quel homme peut prendre confiance en lui, changer son image de soi, dépasser sa timidité, son immaturité, sa sur-émotivité ou ses angoisses,…

Mais je ne vous apprends rien (enfin j’espère !), en vous disant que pour opérer ce genre de changements, il faut y mettre du temps, de l’effort, de la motivation… ET il faut avoir la bonne méthode.

C’est exactement pour cela que j’ai créé un programme dont l’objectif est de vous permettre de maîtriser l’Inner Game de la séduction, c’est-à-dire la confiance en soi avec les femmes.

Cette formation vidéo sur 9 semaines vous livre tous les fondements de l’inner game et vous dévoile des outils concrets pour dépasser ses peurs vis-à-vis des femmes et augmenter sa confiance en soi.

C’est un programme que je vous recommande fortement si vous voulez devenir le genre d’homme qui attire et séduit NATURELLEMENT les femmes.

Tous les détails sont ici :
Inner Game Master

Sélim, coach zéro défaut, que des vrais

 

Lire la suite
12 Commentaires

12 Comments

  1. Marc

    14 janvier, 2019 à 18:42

    En bref il faut etre parfait
    Beau
    Drole
    Charismatique
    Pret a tout diriger

    Franchement les femmes devraient hanter les défilés de mode hugo boss ou armani elles ne seront jamais déçues.

    Enfin bon il y a du vrai dans l article , même si on ne seduira jamais aucune fille il faut s améliorer pour soi a la base.après qui sait le miracle se produira peut être un jour ;)

  2. Sélim

    15 janvier, 2019 à 07:39

    Hello Marc !
    L’objectif était de faire réagir un peu :)
    Parfait n’existe pas, bien heureusement. On essaie tous de se perfectionner, ça peut être un idéal, mais ça ne doit pas devenir une obsession.
    Même si l’homme que tu décris peut être sympa et attirant pour les femmes,
    elles seront toujours attirées par celui qui se sent bien dans ses baskets !

    Bonne année !

    • Marc

      16 janvier, 2019 à 10:15

      Hello selim

      Oui dans l absolu je comprends tes arguments mais franchement il n y a pas plus narcissique qu une femme (surtout si elle est jolie ) il n y a qu a voir leurs comportements sur les applis ou les sites de rencontres..et pour la radinerie..le jour ou une femme fera spontanément des petits cadeaux a un homme ou paiera toute l addition d un repas de restaurant , je veux bien devenir eunuque lol , c est quand même deux poids et deux mesures objectivement.sinon bonne année a toi aussi!

    • Sylvain

      16 janvier, 2019 à 11:09

      Hello,

      Après l’idée c’est de devenir une personne meilleure et de ne pas se reposer sur ses lauriers ! La plupart des gens ne peuvent pas courir le marathon et pourtant j y vais quand meme. Donc ce n’est pas parce que les femmes ne brillent pas par leur qualité morale qu on doit de notre coté rester au niveau des paquerettes ;) On peut arriver à le faire, elles bien souvent non, c’est pour ça qu on est là où on est et que malgré les gesticulations tous azimuts et le matraquage politique et médiatique, le patriarcat a peu de chances de tomber :)

  3. Miky

    15 janvier, 2019 à 15:54

    Est-ce que l’arrogance ne vient-elle pas du fait d’avoir, à juste titre, trop confiance en soi

    Bonne année à vous la team !

    • Sélim

      15 janvier, 2019 à 17:19

      La confiance en soi peut parfois être prise pour de l’arrogance par ceux qui manquent cruellement de confiance en eux. C’est vrai.
      MAIS !
      Le mec qui est bon, qui a confiance en lui, sait aussi NE PAS HUMILIER tout le monde autour de lui.
      Le mec qui a confiance en lui sait « ne pas en faire trop », justement parce qu’il maîtrise les dynamiques sociales ;)

  4. don Diego de la Vega

    15 janvier, 2019 à 17:11

    Compte tenu du contexte qu’on vit actuellement avec la prétendue chasse aux doubles standards (qui ne va décidément que dans un seul sens…) les deux premiers défauts (« radinerie » et « narcissisme ») sont au choix à mourir de rire ou à sauter par la fenêtre.

    On peut aussi sauter par la fenêtre en se marrant.

    • Sélim

      15 janvier, 2019 à 17:22

      Qui chasse les doubles standards ?
      Pas moi, hein… (probablement parce que je m’en fous, je crois).

      Je comprends très bien ce que tu veux dire… Mais dans l’idée, dans l’objectif d’élever les jeunes générations d’hommes qui arrivent derrière nous, j’aime bien l’idée de leur montrer un idéal vers lequel tendre.

      (Et spécifiquement sur les deux points que tu choisis, on est dans du très « religieux », si je puis dire. Qui pourrait s’appliquer à n’importe quel code éthique, religieux…) Non ?

      PS : sauter par la fenêtre en se marrant comme King Tommen Baratheon ?

    • AL

      15 janvier, 2019 à 18:50

      « dans l’objectif d’élever les jeunes générations d’hommes qui arrivent derrière nous » : réussissons déjà à faire en sorte qu’ils lèvent le nez de leurs téléphones…

    • Sylvain

      16 janvier, 2019 à 10:58

      Je pense qu’il n’y a pas d’endroits sur terre ou on claironne plus sur tous les toits qu’il faut absolument se mettre à lire !

  5. Daniel

    15 janvier, 2019 à 19:15

    La douche froide que m’a fait cette article, et qui me fait comprendre que j’ai plus de gros défauts que prévu, c’est à dire entre 4 défauts sur 10 qui me caractérisent très bien:

    – Radinerie (ayant souvent été averti par les profiteuses et par les mauvaises expériences de jeunesse, j’ai beaucoup de mal à offrir des choses à ma copine)
    – Vantardise, manque d’humilité (mon plus gros défaut)
    – Narcissisme & Égoïsme (mon plus gros défaut bis)
    – Trop cash (bon on en est clairement pas à la dickpick, mais je suis direct en night : danse collé serré sans rien dire, ou drague rapide vu que c’est souvent l’état d’esprit de la boite de nuit et que je sais que physiquement, je plais assez aux filles. Ça passe ou ça casse.)

    Ayant été l’AFC de service quand j’étais enfant, cela fait depuis mon adolescence que je travaille sur moi, que ce soit sur le physique, le sport, la mode, le relationnel et surtout mes études pour être une meilleure version de moi même et pouvoir avoir le succès que je voulais dans ma vie et avec les filles. Ainsi, j’ai beaucoup de mal à me remettre en question concernant le narcissisme et le manque d’humilité, défauts que je sous estime, car dans mon inconscient, les vilains défauts portent souvent autour du manque de confiance en soi, du needysme, du syndrome du canard et du nice guy et par le manque de volonté de s’améliorer, et que les filles aiment les mecs beaux, grand, bien habillé, confiant voire un peu bad boy, et ayant surtout fait de longues études pour avoir une bonne situation financière.

    Bien qu’actuellement, à 22 ans, j’ai confiance en moi et que pas mal de filles m’ont trouvé attirant, j’ai tout de même essuyé de bonnes périodes de râteaux (bien que je suis maintenant en couple depuis peu), et je ne comprenais pas pourquoi je n’avais pas le succès escompté avec les filles, et il s’avère que je comprend mieux maintenant. Ma copine actuelle me fait aussi comprendre que j’avais parfois un comportement égocentrique ou d’un fils à papa trop gâté…

    Cela dit, j’ai été assez souvent confronté, en boite notamment, à des filles arrogantes, et prenant les gens pour des moins que rien. Comme je considérais personnellement que j’avais presque tout pour plaire, c’est ce qui m’a incité à adopter un body language et une manière d’être assez hautain, qui permet de protéger mon égo de quelque sorte.

    • Sylvain

      16 janvier, 2019 à 11:03

      Hello Daniel,

      Je pense qu’au final, tu as encore une dernière marche à gravir pour la confiance en toi. Si tu te sens obligé de protéger ton ego comme tu le dis toi meme, de mettre en avant tes réalisations et que tu fais tout ce que tu fais pour justement masquer une sensation de ne pas toujours etre à la hauteur, c’est que le travail n’est pas fini. L’idée c’est vraiment de construire un mode de vie et de le garder tout simplement car ça te correspond et non car ca fait bien et que ca te donne matière a te mettre en avant. Je te suggère pour complèter la lecture de cet article que j’ai rédigé il y a quelque temps, je pense que tu peux y trouver quelques clés et axes de progression :)

      https://www.artdeseduire.com/inner-game/dhv-intelligent-valeur

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Inner game