Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

10 Croyances Limitantes Sur Les Filles et Les Relations Qui Vous Handicapent

croyances limitantes sur les filles

Inner game

10 Croyances Limitantes Sur Les Filles et Les Relations Qui Vous Handicapent

10 Croyances Limitantes Sur Les Filles et Les Relations Qui Vous Handicapent


Vous voulez séduire cette fille, mais vous vous sentez trop gros, ou trop maigre ? Trop insignifiant par rapport à elle ?

Votre problème n’est peut-être pas un défaut physique mais une un blocage mental.

Vous pensez que vous n’êtes pas à la hauteur car vous n’avez pas confiance en vous, alors que vous avez une chance !

En vous débarrassant des croyances limitantes sur les filles,vous serez beaucoup plus séduisant.

Aujourd’hui, nous passons au crible vos 10 croyances négatives sur les femmes les plus courantes pour vous donner confiance en vous !

Évidemment, cela ne signifie pas que la solution à tous vos problèmes se trouve dans votre tête. De nombreux facteurs comme le poids, le manque d’argent, la taille peuvent rendre la séduction plus difficile.

Mais cela ne la rend pas impossible ! Chez beaucoup d’hommes, ces facteurs deviennent un prétexte pour s’apitoyer sur leur sort et rester dans leur zone de confort.

Apprenez à dépasser vos croyances limitantes, développez vos qualités, et prenez des risques, mais arrêtez de vous trouver des excuses !

1) Cette fille est trop bien pour moi 

Vous voyez une très jolie fille dans la rue ou à la salle de sport : ses jambes et sa taille sont parfaites… puis vous vous dites : « Elle est trop sexy, je n’ai aucune chance avec elle ».

Vous n’essayez pas de vous mettre dans le bon état d’esprit pour lui parler, vous ne tentez rien : vous vous dites juste « c’est impossible pour moi de la séduire », pour vous rassurer sur le fait que vous avez fait le bon choix en ne tentant rien.

L’erreur, ici, ce n’est pas de reconnaître une grande valeur à cette fille. C’est de penser que vous ne pouviez rien faire.

Vous avez sûrement déjà vu dans la rue une femme très jolie en couple avec un mec banal, pas très bien habillé, pas très beau… Quelle est la différence entre ce mec et vous ?

Ce mec a eu le courage de tenter une approche, même s’il se disait que la fille serait difficile à séduire.

Si vous regardiez dans son cerveau, vous pourriez voir que les croyances internes de ce mec sont plus solides que les vôtres : sans être sûr de réussir, il aborde les jolies filles pendant que les autres trouvent des excuses.

Retenez bien ça : toutes les femmes sont différentes, aucune femme ne répondra de la même manière à votre approche, à votre style.

Leur réaction dépend d’un nombre énorme de facteurs comme le nombre de fois où elle a été abordée, si elle est pressée ou non, si elle est de bonne humeur…

Si vous abordez 10 jolies filles, il se peut que les 9 premières vous rejettent mais pas la dernière. Si certaines femmes sont bien plus compliquées à séduire, cela ne signifie pas qu’elles sont hors d’atteinte.

Comme l’avait dit Sénèque, le philosophe latin : « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ».

Alors prenez votre courage à deux mains, qui ne tente rien n’a rien !

 2) De toute façon, je suis trop… 

Sur Artdeséduire, nous avons déjà parlé du poids, du style vestimentaire, de la taille, de l’âge, de la couleur de peau, de votre portefeuille…

Certains hommes pensent pourtant que ces facteurs les empêchent totalement de séduire.

Cette croyance vous plonge dans un état d’esprit négatif. Au lieu de chercher à corriger les petits détails qui vous empêchent de séduire malgré votre poids ou votre âge, vous rejetez toute la faute sur un défaut et vous abandonnez.

En faisant cela, vous profitez d’un soulagement temporaire car vous pensez ne pas avoir gaspillé votre temps. Mais vous sacrifiez vos futurs succès.

Évidemment, si vous êtes en grave surpoids ou que vous avez un certain âge, cela peut jouer en votre défaveur, et vous devez vous attaquer sérieusement au problème pour améliorer vos résultats en séduction.

Mais chez une bonne partie des hommes, le « défaut » qu’ils identifient n’est pas rédhibitoire. Le problème est d’en faire une excuse qui explique TOUS vos échecs.

Combien de mecs vous disent qu’ils ne peuvent pas séduire car ils sont « trop petit » ou « chauves », alors que plein d’hommes ronds et chauves séduisent sans problème ?

Un de mes potes est considéré comme petit par les filles, qui parfois se moquent de lui pour ça. Pourtant, il a couché avec énormément de filles car malgré sa taille, il a développé d’autres qualités : sa voix, sa culture…

En réalité, si vous vous transportiez dans un corps plus grand ou moins gros par exemple, vous continueriez à échouer avec les femmes car le défaut que vous identifiez comme le principal problème ne l’est pas.

A l’inverse, si un séducteur aguerri se retrouvait dans votre corps, il réussirait à séduire.

Oui, lorsque les femmes parlent de l’homme idéal il est grand, musclé, riche… Mais elles savent bien qu’il n’existe pas.

En vous trouvant des excuses, vous gâchez le potentiel séducteur en vous. Connaissez vos points faibles, mais apprenez à séduire malgré eux !

 3) Les femmes en couple sont inaccessibles 

Certains hommes perdent tout intérêt pour une femme lorsqu’elle leur dit « je suis en couple », car ils pensent qu’elle n’est pas disponible.

Certaines vous diront cela car vous avez raté votre approche, pour tenter de se débarrasser de vous. Dans ce cas, vous devez apprendre à résister à ces tests.

Certaines filles que vous séduirez sont vraiment en couple… mais sont-elles réellement indisponibles ?

Vous ne savez pas quelle est la situation avec son copain : est-il toujours aussi séduisant qu’avant ? La comble-t-il au lit ? Est-elle en relation libre ?

Pour toutes ces raisons, elle peut chercher à s’amuser et accepter de coucher avec vous.

Il n’y a qu’un seul moyen de savoir si vous lui plaisez, c’est apprendre à décoder ses signes d’intérêt.

Le fait qu’elle soit en couple n’est pas révélateur de vos chances (ou non) de l’amener dans votre lit !

 4) Une fois que je l’ai séduite, c’est terminé 

C’est une des croyances limitantes sur les filles qui cause le plus de dégâts dans nos couples…

Vous avez réussi à conquérir son cœur ? Tant mieux. Mais si vous pensez que vous avez fini de séduire cette fille, vous allez être déçu.

La séduction ne s’arrête jamais : l’intuition des femmes est toujours en alerte pour voir si vous êtes toujours au niveau, si vous avez toujours autant d’affection pour elle et d’énergie dans votre vie.

Beaucoup de mecs font l’erreur de croire qu’une fois qu’ils sont en couple, ils n’ont plus d’efforts à faire. Ils se laissent aller : ils arrêtent le sport, ils ne font plus de sorties avec leur copine, ils profitent de la routine qui s’installe.

Pourtant, votre copine continue de se demander si vous êtes au niveau pour elle et pour sa vie future. Si elle sent que vous n’avez plus d’énergie pour profiter de votre vie et devenir quelqu’un de meilleur, son intérêt pour vous faiblira.

Et je vous en parle en connaissance de cause. Dans une de mes relations, mon ex-copine et moi-même avons arrêté de faire des efforts : pas de sorties en couple, plus de sport, plus d’efforts pour s’habiller… Et la situation s’est dégradée jusqu’à notre séparation.

Vous devez apporter de la valeur à votre copine : du fun en faisant des sorties, du plaisir au lit, un soutien moral au quotidien. Ne vous laissez pas endormir par la routine !

Ne prenez jamais votre copine pour acquise : ce n’est pas parce qu’elle est là aujourd’hui qu’elle sera encore là, demain.

5) Les femmes bien n’existent plus, elles ne sont plus fidèles 

Certains séducteurs ont couché avec tellement de femmes en couple qu’ils considèrent qu’elles ne peuvent plus être fidèles.

Pour d’autres hommes, c’est le résultat de mauvaises expériences passées : tromperies, ou ex-copines qui passent rapidement à autre chose.

C’est le cas aussi des hommes présents sur les applications de rencontres comme Tinder, où les femmes vont principalement pour trouver un partenaire sexuel.

En pensant que toutes les femmes enchaînent les mecs, vous faites une erreur d’appréciation : vous considérez que toutes les femmes trompent leurs copains ou enchaînent les relations car ce sont les histoires dont vous entendez parler le plus souvent.

Mais si vous entendez vos potes parler de leurs aventures d’un soir avec des filles en couple, c’est parce qu’ils ont réussi à séduire : c’est la pointe de l’iceberg.

Personne ne va vous raconter l’histoire des filles attachées à leur copain et non disponibles (la majorité).

Beaucoup de femmes ne vont pas sur Tinder pour trouver leur partenaire, et ne sortent pas toutes les semaines en boîte de nuit !

Un grand nombre de femmes gardent une vision innocente et naïve de leurs relations. La plupart des filles que les mecs considèrent comme « des filles bien » existent bel et bien, mais soit vous ne les remarquez pas, soit elles se trouvent à des endroits où vous ne sortez pas.

Évidemment, toutes les femmes peuvent être infidèles. Mais rares sont celles qui se mettent en couple en sachant délibérément qu’elles vont vous tromper !

De plus, vous pouvez réduire au maximum les chances qu’une femme vous trompe.

En apprenant à bien gérer votre relation et à éviter la routine dans votre couple, vous pouvez diminuer le risque que votre copine soit infidèle. Après deux relations longues qui en tout ont duré plus de 5 ans, mes copines n’ont pas été infidèles.

Ne faites pas comme ces femmes qui considèrent que tous les hommes sont des connards !

6) Les filles sérieuses ne couchent pas le premier soir 

Vous pourriez penser qu’une fille qui couche le premier soir ne fait qu’enchaîner des aventures d’un soir.

La majorité des filles avec lesquelles vous pouvez coucher le premier soir cherchent aussi une relation sexuelle sans lendemain. Elles veulent s’amuser, comme vous.

Mais il y a aussi des femmes qui sortent d’une relation longue, des femmes qui sortent rarement… Le fait que vous couchiez avec elle le premier soir ne signifie pas qu’elle fait ça constamment.

Une de mes amies l’avait fait, peu de temps après s’être séparé de son ex. Elle avait besoin de faire quelque chose de radical pour passer à autre chose.

Depuis, elle n’a pas recommencé. Le mec avec qui elle a couché ce soir-là s’est peut-être dit qu’elle n’était pas sérieuse… Pourtant, depuis, elle est de nouveau en couple et elle reste fidèle à son copain !

Se dire que les filles bien, les filles sérieuses ne couchent pas le premier soir, c’est une croyance limitante !

Les femmes peuvent coucher avec vous dès le premier soir si elles ont le sentiment que vous êtes l’homme qu’il leur faut.

Elles ne vous verront pas comme un coup d’un soir avec lequel elles ne s’amuseront qu’une fois, mais comme un homme avec lequel elles se verraient potentiellement en couple.

Si votre aventure se passe bien, elle vous recontactera peut-être. Ne la rejetez pas sous prétexte que les choses sont allées vites.

7) Si j’ai couché rapidement avec elle, mieux vaut ne pas sortir avec 

Imaginez : vous rencontrez une femme, elle couche avec vous le premier soir et vous mettez un terme à votre relation car vous considérez que c’est une fille facile.

Ce que vous ne saviez pas, c’est qu’auparavant elle n’avait eu de relations sexuelles qu’avec son ex copain.

A l’inverse, vous rencontrez une femme qui vous fait attendre. Vous sortez avec elle. Finalement, elle vous trompe pendant votre relation. Elle vous dit avoir eu 7 ou 8 relations avant vous, mais en réalité c’est beaucoup plus.

En jugeant de manière expéditive, vous avez considéré que la première était une fille facile et que la seconde était une fille bien… alors que vous auriez pu être plus heureux avec la première.

Parfois, les filles ont besoin d’oublier leur copain ou veulent s’amuser. Cela ne signifie pas qu’elles le font toutes les semaines. Le meilleur moyen de savoir quelles sont ses habitudes est d’apprendre à la connaître par la suite.

Si cette question est vraiment importante pour vous, demandez-lui quelle est la fois où elle a couché le plus rapidement avec un homme. Elle répondra peut-être que c’est vous !

8) Il faut x heures pour coucher avec une femme 

On dit souvent qu’il faut 7 heures pour coucher avec une femme.

C’est utile car cette durée permet de comprendre qu’il faut que la fille se sente à l’aise avec vous pour qu’elle ait envie de coucher avec vous.

Mais parfois, certaines filles sont largement prêtes pour le sexe, et bien avant les 7 heures.

Penser qu’il faut absolument 7 heures peut vous faire passer à côté d’opportunités, particulièrement si vous sortez dans les clubs ou en soirée.

N’ayez pas une vision trop prude des femmes, ne les prenez pas toutes pour des anges : certaines filles veulent s’amuser et ne veulent pas perdre de temps.

Elles ont envie de sexe tout comme vous.

Et c’est ainsi que vous rentrerez parfois de soirée au bout de deux heures, avec une fille qui ne vous connaît pas très bien, mais qui a envie de vous.

Cette croyance limitante sur les femmes, « il faut 7 heures pour séduire une femme », vous empêchera de vivre des aventures amusantes !

9) Les femmes ne veulent que les meilleurs des hommes 

Vous connaissez sûrement la loi de Pareto, la loi des 20%. Beaucoup d’hommes pensent qu’elle s’applique à la séduction : 80% des femmes se battent pour les 20% des hommes les plus attirants.

C’est en partie vrai : une étude a montré que sur Tinder, les 78% des femmes ayant le plus de « likes » se concentrent sur les 20% des hommes les plus désirables.

Les 80% des autres hommes doivent se battent pour les 20% des femmes qui restent.

Mais cette situation est particulière : séduire sur les sites de rencontre ou sur les applications est différent de la séduction dans la vie réelle.

Vous devez apprendre à créer un profil séduisant, à trouver la bonne description et les bonnes photos car la concurrence est bien plus rude : les filles vous jugent très rapidement.

La vie réelle est bien différente. Dans une soirée ou dans un cours, il y a beaucoup moins de choix.

Vous n’êtes pas comparé aux 100 mecs qu’elle a swipé, mais juste aux 10 autres mecs autour de vous.

Si vous faites des efforts pour être présentable et intéressant, vous plairez aux femmes, même si vous n’êtes pas parfait.

C’est le thème du film Hitch, expert en séduction : le personnage principal a du succès malgré ses défauts, et la belle blonde qu’il convoitait ne cherche pas forcément l’alpha male le plus redoutable.

(PS : c’est une comédie romantique. Dans la vie, il ne la séduirait pas. Tout comme Hugh Grant ne rencontrerait pas Julia Roberts dans « Coup de foudre à Notting Hill ». L’homogamie n’est pas une croyance limitante, c’est une loi naturelle.)

10) Si j’agis comme ça, les femmes vont me rejeter

Beaucoup d’hommes se disent « Si je touche son bras, elle va me trouver bizarre » « Si je sexualise la conversation, elle arrêtera de me répondre ».

Si vous vous interdisez des comportements séduisants en pensant que les femmes vont vous rejeter, vous vous trompez.

La meilleure façon de dépasser cette croyance est d’entrer dans le rôle. Entraînez-vous à avoir plus de contacts physiques avec vos interlocuteurs.

Par exemple, quand vous parlez avec une amie, faites-lui la bise en plaçant votre main sur son épaule. Si vous faites une blague, touchez-lui le bras.

Apprenez à ne pas avoir peur des contacts physique tout en restant naturel. Vous verrez que vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit de spécial pour que ça fonctionne.

Ensuite, essayez de le faire avec les femmes que vous séduisez. Vous n’avez rien à perdre ! Vous pourrez toujours vous rattraper par la suite.

Au bout de plusieurs essais, vous verrez que même si ça ne fonctionne pas à tous les coups, les réactions des femmes sont bien plus nuancées que ce que vous imaginiez.

Sortez-vous de la tête l’équation « contact physique = perversion », ce n’est pas vrai.

Conclusion 

Le but de cet article est de vous aider à dépasser vos limites avec les femmes. Quoi qu’il arrive, vous aurez toujours des défauts ou des problèmes qui vous freinent dans votre séduction.

Mais vous devez constamment faire attention au fait que vos émotions ne vous submergent pas au point de vous empêcher de séduire.

Vos défauts ne doivent pas devenir des excuses.

Les occasions manquées ne sont souvent que le résultat de vos croyances !

Et vos croyances internes, ça se travaille.

Votre cerveau, vous pouvez le reprogrammer pour penser positif et prendre confiance en vous.

J’ai eu la chance de travailler avec Sélim et de suivre sa formation Inner Game Master.

Cette formation est constituée de 9 modules vidéo et dure 60 jours. Elle vous dévoile une méthode détaillée et complète pour devenir un véritable expert en dynamiques sociales et un « Master » de l’Inner Game.

Vous y découvrirez des schémas de pensée, des techniques et des exercices qui vous transformeront en homme sûr de sa valeur et de ses qualités, qui attire naturellement les jolies femmes.

Bref, vous saurez exactement comment séduire les femmes en toute confiance, sans forcer, sans en faire trop, sans stresser…

Et les femmes que vous fréquentez vont tomber amoureuses de vous sans comprendre ce qu’il leur arrive…

Et c’est là toute la beauté de l’Inner Game.

==> Cliquez ici pour découvrir le programme sans plus attendre

Tom, De Plus En Plus Confiant avec Les Filles

Lire la suite
16 Commentaires

16 Comments

  1. AL

    11 février 2019 à 13:53

    J’apporterai une nuance à cet article, sur la partie « ne pas essayer parce qu’on se dit que… ». La confiance en soi passe AUSSI par le fait d’apprendre à s’écouter et de savoir s’écouter. Dans au moins 50% des cas, si une part de nous-même dit qu’il ne faut pas essayer, c’est qu’il ne faut pas essayer. Les lecteurs qui viennent sur ADS sont là parce qu’ils échouent, donc, dans un état d’esprit qui leur fait dire « Et si ça avait marché ? (+imagination du futur) ». Or, s’ils avaient réussi, ils auraient été confronté au réel et se seraient probablement rendu compte que la fille est souvent peu conforme aux fantasmes (avant de la jeter aussi vite qu’ils l’ont séduite).

  2. don Diego de la Vega

    11 février 2019 à 15:55

    4) Une fois que je l’ai séduite, c’est terminé

    Rien que pour celle là l’article était nécessaire.
    Pas mal de points intéressants, ou qui sont à minima de bons rappels.

    • Sylvain

      12 février 2019 à 15:56

      Effectivement, la bonne piqure de rappel qui ne fait jamais de mal ;)

  3. Redwan

    11 février 2019 à 18:27

    En parlant d’homogamie,j’aime bien cette étude sur les couples sur Paris. Il reste des exceptions et heureusement.

    https://www.lesinrocks.com/2018/12/19/actualite/plus-dun-parisien-sur-deux-refuse-detre-en-couple-avec-une-personne-originaire-dafrique-ou-du-moyen-orient-111153131/

    • Sylvain

      12 février 2019 à 15:58

      Je vais jeter un coup d’oeil la dessus !

  4. Terminator

    11 février 2019 à 22:19

     » Le fait qu’elle soit en couple n’est pas révélateur de vos chances (ou non) de l’amener dans votre lit !  »

    Donc ADS nous fait des leçons de morale à deux balles concernant la « masculinité toxique », mais par contre pousser les filles à tromper leurs copains, c’est ok…

    • Sylvain

      12 février 2019 à 16:00

      Hello Terminator,

      Don’t hate the player, hate the Game ;) Cela n’a rien d’OK mais c’est simplement un fait ! On ne pousse pas cette fille à tromper son copain. C’est juste qu’elle se trouve dans un état d’esprit que si c’etait toi ou un autre, à un moment donné, elle aurait trompé son copain…

  5. Denis

    11 février 2019 à 23:37

    Je suis assez d’accord avec Terminator.

  6. marc

    12 février 2019 à 08:16

    Article relativement intéressant mais une fois de plus qui ignore une grande partie de la réalité

    Tinder: désolé mais la c est uniquement le physique qui compte,et meme les filles soi disant « sérieuses » ne sont la que pour avoir des aventures faciles,ce qu elles ont déja dans la réalité,donc c est juste du bonus; une fois de plus une certaine hypocrisie dans ce qu on recherche.

    Dans la réalité,c est à peine plus nuancé..si on ne ressemble pas à justin timberlake ou Brad Pitt ,on aura beaucoup de mal malgré tout,le dédain est bien présent.

    Les femmes veulent le meilleur ,c est sur et certain et elles eliminent beaucoup,meme sur des sites de rencontres comme adopte ou POF.com,les constat et le meme.

    Pour la fidélité ce n est meme la peine d en parler,vu que les femmes vont accumuler les partenaires (puisqu elles le peuvent elles ne vont pas se gener)

    Donc non on ne peut pas etre d accord avec le fait que ce serait facile de seduire en eliminant ses croyances limitantes,c est assez chimérique,ça restera très difficile.

    Les femmes disent que tous les hommes sont des connards..ok mais que devrions nous dire d elles? que sont toutes des saintes? avant de critiquer ,il serait plus sage de regarder leurs comportement de zapping des hommes ,avant de les critiquer,et de voir qu elles font exactement comme eux(d ailleurs les uns ne valent pas mieux que les autres )

    L article en soi est bien écrit et agréable à lire,mais il bute sur la réalité de beaucoup d hommes dans ce domaine,qui si ils ont des croyances limitantes ,elles viennent forcément de leurs expériences,et de leurs chemins particuliersn, donc on ne peut pas faire l impasse sur cela on disant « avec du travail vous y arriverez » pas forcément..parfois et bien meme en faisant des efforts ça ne marche pas,mais c est encore un tabou dans notre sociéte d en parler.

    • Sylvain

      12 février 2019 à 16:05

      Hello Marc,

      Ne t’inquiete pas, aucun angélisme ici. Et s’il y a bien un endroit sur Terre ou on est conscient du comportement des femmes, je pense que c’est bien ici. Mais malheureusement, cela a beau etre terriblement injuste, c’est néanmoins comme ça ! Donc soit on joue le jeu et on fait ce qu’il faut pour obtenir des résultats soit on le refuse. Il ne s’agit pas de nier les difficultés qui nous sont imposées mais de les dépasser ! On peut claironner sur tous les toits que les femmes sont bien pires que nous. C’est certes la réalité mais cela ne remplira pas notre lit pour autant ! S’affranchir de ses croyances sans doute un peu plus. Du pragmatisme, rien de plus ;)

  7. Lenalairderien

    12 février 2019 à 08:35

    Bonjour, article très juste.

    A mon avis l’article ne pousse pas les filles à tromper leurs copains , ce n’est pas ce que j’ai compris en le lisant.

    Juste vous mettre en garde contre le coup du copain qui sort de nulle part …

    Le coup du mec que tu sors du placard…ça peut être vrai oui , tu as un mec . Selon l’adage l’homme propose , la femme dispose , elle a son mot à dire , si, se laisse draguer ou séduire que la porte s’entrouvre , c’est quelle le veux bien et que son mec actuel n’est pas important à ses yeux et que la perspective de voir ailleurs ne lui déplait pas pour pour x raisons , routine , lassitude, pas heureuse , relation qui débute , etc…

    Une femme qui trompe son mec , c’est sous sa responsabilité , tu peux dire non , c’est trop facile de jouer les victimes après coup .

    C’est une grande fille c’est elle qui prend des risques et qui peut tout foutre en l’air encore plus si elle a des enfants et une relation longue …Si le mec est célibataire , c’est pas la même chose souvent c’est juste pour s’amuser et avoir une expérience de plus dans son tableau de chasse , la femme mariée ou en couple c’est un vrai challenge et un fantasme excitant pour certains.. .Il n’a rien à perdre.

    Une relation se vit à deux , si les deux sont consentants et savent ce qu’ils font ce sont des adultes.

    Le faux mec que tu sors du placard c’est souvent qu’il ne t’intéresses pas , une façon de lui dire non en le ménageant un peu.

  8. Marc

    12 février 2019 à 09:49

    D ailleurs n est ce pas une croyance limitante aussi de penser que la majorité des hommes vont arriver a séduire en modifiant leurs manières de penser ? Ou en changeant certains paramètres ? Donc un homme qui n arrive a séduire aucune femme ou un qui ne plaît a aucun style de femme c est un concept impensable? C est comme les fourmis de 20 metres ça n existe pas ?

    • Sélim NIEDERHOFFER

      12 février 2019 à 11:12

      Les fourmis de 20 mètres, je ne sais pas.
      Le mec qui ne séduit personne, c’est impensable pour moi parce qu’en plus de 10 ans de coaching,
      j’ai eu des mecs aux physiques compliqués (très compliqué. Des nains. Des borgnes. Des bègues. Des mecs en fauteuil)
      J’ai eu des mecs assez pauvres (financièrement, culturellement, socialement pas connectés)
      Ca prend plus de temps.
      Ca passe par des phases de désespoir. Par des phases de doute immenses.
      Mais je n’ai jamais lâché, eux non plus, et même au bout d’un an ou deux pour les cas les plus compliqués, j’ai toujours eu des résultats.
      C’est une question de méthode, une question de volonté, une question d’implication de la part du coaché, et une question d’état d’esprit.
      Les mecs qui partent battus perdent, oui.
      Les mecs qui partent de 0 pour arriver à 100, même s’il faut deux ans, ils y arriveront…
      #PenséePositive

  9. Tom A

    12 février 2019 à 13:20

    Marc n’a pas tort sur un point : avec la popularisation des applis de rencontre, les filles peuvent coucher quand elles le veulent avec le « top 20% » des hommes. Et elles le savent parfaitement. D’où des critères surréalistes sur leurs choix de mecs, y compris « en vrai ».
    C’est bien beau les discours « pensée positive » et tout, et certes ADS fait son beurre en disant à tout le monde qu’il peut y arriver. Mais aujourd’hui, je défie quiconque d’avoir vraiment du succès s’il est petit et chauve (Je ne parle pas de poids ou de style, car ça on peut le changer) : et ça ce n’est pas une croyance limitante, juste un fait.
    On peut améliorer certains points, mais il y a un principe de réalité clair.

    Et qu’on ne vienne pas me dire « Oui mais à 30 ans les femmes sont moins superficielles » : désolé, mais les mecs normaux on n’est pas là pour servir de roue de secours aux célibataires dépressives de 30 ans qui ont bien profité de leurs 40 mecs pendant 10 ans et maintenant n’ont que les mots « bébé » et « mariage » à la bouche.

    Je ne vais même pas relever le coup d’inciter les filles à tromper : ok il y a une compétition biologique en séduction, mais un peu de décence ça n’a jamais tué personne.

  10. luc

    18 février 2019 à 17:49

    Le probleme de ces nanas canons c’est pas la croyance limitante, c’est le fait qu’elle est deja bien entourée, parfois de garde du corps (meme si c’est pas le copain mais juste des copains ) qui laissent pas approcher. j’ai deja eu des bagarres en boite de nuit ou bar comme ca. je connais les articles AMOG mais ca marche pas, ca en vient aux mains tres vite.
    d’autrefois, tu as l’impression d’etre dans une file d’attente, les mecs sont la mais pas hostiles et parfois meme sympas, mais le fait est que tu est le no 10 dans la file. parfois certains mecs sont hostiles car ils etaient la sur la target avant toi et plus avancés sur le coup et tu vole une target (retour d’amies)

    Les femme en couple c’est pas un probleme de morale mais plutôt parfois d’emmerdes aussi, de plan foireux, mais ca depend du couple. Une femme va plutôt choisir ses enfants que son amant en general non ?

    les articles sont pas mal mais beaucoup d’angelisme quand meme, parfois loin de la vie reelle (je fais souvent ce reproche aux coaches)

    • Sylvain

      20 février 2019 à 11:48

      Hello,

      Oui je pense de toute façon que c’est pas en boite que tu vas choper la canon qui est venue avec son petit harem. Ce ne sont à mon sens pas les meilleures circonstances. C’est sur que ca peut dégénérer. il faut un max d’intelligence sociale et savoir s’éjecter à temps si c’est la merde.

      Pour le couple, regle cardinale : dans 80% on reste au statut quo, a savoir que l’amant reste l’amant et l’officiel l’officiel.
      Pourtant, on a l’impression de donner vraiment dans la realpolitik.

      Apres c’est vrai parfois les circonstances font que c’est impossible de séduire une femme mais bon le champ est vaste, ce ne sont pas les femmes qui méritent d’etre séduites qui manquent :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Inner game