Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

7 techniques pour contrôler votre colère et maîtriser votre vie

maîtrisez votre colère

Inner game

7 techniques pour contrôler votre colère et maîtriser votre vie

7 techniques pour contrôler votre colère et maîtriser votre vie

Ça y est… Une nouvelle fois vous venez de passer vos nerfs sur quelqu’un ou quelque chose qui ne le méritait pas…

Vous ne pensez pas qu’il serait préférable de contrôler votre colère, plutôt que de la laisser exploser sur votre famille ou sur des inconnus ?

Subir votre colère, c’est tout d’abord néfaste pour vous et pour votre entourage, mais ça vous empêche aussi de séduire sainement…

Donc plutôt que de faire comme les haters qui insultent des inconnus sur internet, lisez attentivement ces 7 techniques pour contrôler votre colère et appliquez-les.

Pourquoi cet article sur la colère ?

On a écrit cet article en souvenir de toutes les colères non-maîtrisées, qui ont brisé des couples, des amitiés, qui nous ont coûté cher.

En espérant que vous arriverez à maîtriser votre colère plus tôt que nous !

Pourquoi êtes-vous en colère ?

Vous êtes probablement en colère pour des raisons valables, et multiples.

  • Peut-être vous ne réussissez pas à coucher avec des femmes et êtes victime de « misère sexuelle masculine ».

    Vous éprouvez alors de la haine (non-justifiée) envers la gent féminine.

  • Votre copine vous a largué ou même trompé, et vous éprouvez de la colère à son égard.
  • Peut-être vous vous prenez râteau sur râteau et ne parvenez même pas à obtenir un simple bisou…
  • Vous trouvez injuste d’être petit, noir, arabe, asiatique, maigre, gros, roux, myope, pauvre, handicapé…
  • Votre travail vous rend hystérique et vous détestez votre patron.
  • Votre géniteur vous a abandonné et votre père qui vous élève est très dur avec vous ? (Ah non, ça c’est mon histoire.

Etc.

Quelle que que soit la raison de votre colère, vous ne devez pas en être victime et vous laisser influencer par elle.

Ne faites pas cette erreur. Soyez fort, et apprenez à contrôler votre colère.

Jack Canfield, un célèbre coach en développement personnel, parle souvent d’un principe intéressant que je vous conseille de garder en mémoire.

Voici ce principe : événement + réaction = résultats.

Concrètement, vous ne pouvez pas contrôler les événements qui vous tombent dessus : c’est hors de votre portée.

Cet arbre tombé sur le toit de ma maison pendant la tempête il y a 20 ans : c’est le jeu.

Le coronavirus qui nous a enfermés pendant 2 mois : pareil, on ne peut pas contrôler l’événement.

Le dégât des eaux, se faire virer comme 300 de vos collègues, se faire couper la route par un chauffard : l’événement est là, vous devez l’accepter, vous n’y pouvez rien.

Par contre, vous pouvez contrôler vos réactions à ces événements. Et c’est justement ce détail qui influencera le résultat final de votre événement (ou situation), source de votre colère.

Ces 7 techniques pour contrôler votre colère vous aideront à améliorer vos réactions.

Notre objectif : que vous ne soyez jamais comme ces sales puceaux d’Incels, frustrés, rejetés par les femmes, et qui décident de tuer des gens pour « se venger ».

Un homme, ça se contrôle. Un homme, ça se maîtrise. Et surtout, un homme, ça n’accuse pas les autres.

Ça assume ses décisions. Comportez-vous comme un homme et maîtrisez cette colère qui monte en vous.

Un dernier point : ne pensez jamais que « c’est plus facile pour les autres ». Nous traversons tous des épreuves.

Mais c’est à vous de choisir la manière de réagir à cette colère que vous ressentez.

Vous avez le pouvoir d’en sortir grandi.

1/ Allez faire un footing ou faites des sports de combat

La course à pied ou la pratique d’un sport de combat est un excellent moyen pour évacuer votre colère de manière régulière.

À la base, les émotions ont uniquement pour but de vous pousser à survivre au travers de la fuite ou du combat.

Quand vous êtes confronté à une émotion négative (peur, stress ou colère) et que vous n’avez ni la possibilité de fuir ou de vous battre (au sens propre) pour y échapper, votre corps n’évacue pas cette émotion.

Et cette inhibition de vos émotions est source de maladies et de pathologies.

Le neurobiologiste Henri Laborit l’explique très bien dans ses livres l’Inhibition de l’action et l’Éloge de la fuite.

Donc essayez d’aller courir ou faire des séances de boxe régulièrement pour évacuer fréquemment votre colère.

Le petit bonus, c’est qu’en plus de vous apaiser, la pratique des sports de combat augmente votre testostérone !

C’est une double raison pour vous pousser aux sports de combat.

2/ Écrivez sur vos ressentis

Vous connaissez les journaux intimes ?

Vous pensez que c’est réservé uniquement aux jeunes adolescentes ?

Détrompez-vous.

Écrire peut vous être vraiment utile si vous souhaitez contrôler votre colère.

Car oui, écrire vous permet de mettre à la fois des mots sur vos ressentis, mais aussi de les expulser en les écrivant.

C’est comme quand vous souhaitez dormir mais que vous êtes bombardé de pensées.

Pour arrêter le flot de pensées dans votre tête, le moyen le plus efficace est de tout simplement écrire sur un papier vos pensées.

Pour votre colère ça fonctionne exactement pareil.

Donc quand vous êtes en colère, saisissez un papier et un stylo (un ordinateur ça marche aussi), et lâchez-vous sur le papier !

Vous pouvez même insulter votre feuille si ça vous fait du bien.

3/ Testez les Fury Rooms

Vous vous souvenez des scènes de Pascal le grand frère où des ados un peu virulents cassent des briques avec des marteaux pour extérioriser leur haine ?

Eh bien les Fury Rooms c’est un peu le même principe.

Vous êtes mis dans une pièce remplie d’objets avec une batte de baseball à la main et un masque de protection sur le visage, et pour 20€ vous pouvez tout casser.

En plus d’être utile pour contrôler votre colère c’est ludique !

Et ne vous inquiétez pas si vous êtes pro environnemental. Les objets présents dans les Fury Rooms sont ensuite recyclés ou étaient à la base destinés à la déchèterie.

4/ Détendez-vous et respirez

Le problème avec les techniques précédentes, c’est que vous ne pouvez pas les utiliser à n’importe quel moment de votre journée.

Alors que cette quatrième technique, si !

Quand vous sentez la colère monter en vous ou lorsqu’elle est déjà présente, détendez-vous et respirez.

Cette astuce ne vous permettra pas d’évacuer en totalité votre colère, mais elle vous permettra de limiter les dégâts, jusqu’à ce que ce vous puissiez l’évacuer avec les autres techniques.

Respirez calmement peut aussi vous être d’une grande aide pour être à l’aise avec les filles.

Je vous laisse aussi consulter cet article sur les meilleures app de relaxation et de méditation.

5/ Utilisez votre colère pour avancer et progresser

La colère est une formidable force pour avancer et faire des choses extraordinaires.

C’est une source d’énergie vraiment puissante mais que vous devez utiliser de la bonne manière.

La plupart des gens vont gaspiller l’énergie créée par leur colère en insultant d’autres personnes, alors qu’ils auraient pu l’utiliser pour se développer…

Ne faites pas cette erreur. Si vous le souhaitez, pensez à la personne (ou l’entité) qui vous met en colère, et travaillez comme un acharné pour la rendre jalouse.

Votre mission est de la surprendre.

Si par exemple vous êtes en colère contre votre ex de vous avoir quitté, travaillez comme un dingue pour atteindre vos objectifs.

Quand vous croiserez votre ex, elle verra de ses propres yeux que vous avez totalement changé… en mieux !

La colère est un moteur puissant pour la réussite.

Si vous avez vu The Last dance, le documentaire sur Michael Jordan, vous savez de quoi je parle (les Pistons, ou Clyde Drexler : tous ceux qui ont énervé MJ s’en sont mordu les doigts).

6/ Relativisez les événements

Votre situation est-elle réellement grave ?

Est-elle suffisamment grave pour que vous y perdiez une quantité non négligeable de votre temps, de votre énergie, et de votre bonne humeur ?

Quoi qu’il en soit, vous devez apprendre à relativiser ce qui vous arrive.

Certes votre situation vous fait souffrir, mais vous devez aussi prendre conscience de la chance que vous avez.

Certaines personnes ont des raisons beaucoup plus importantes que les vôtres d’être en colère.

Les personnes qui sont gravement malades, qui ont des membres en moins, celles qui sont à la rue…

Toutes ces personnes ont des souffrances intenses.

Et pourtant, ce sont souvent ces personnes qui ont le plus de joie de vivre…

Donc relativisez.

7/C’est de votre faute

La technique la moins facile à mettre en pratique, et pourtant la plus efficace pour contrôler votre colère, c’est de vous dire que tout est de votre faute.

Attention, je ne vous demande pas de vous victimiser et de vous flageller.

Je vous demande simplement d’assumer vos responsabilités.

Vous n’arrivez pas à séduire les femmes ? C’est de votre faute.

Votre copine vous a quitté ? C’est de votre faute.

Même si certains événements sont totalement injustes et que vous ne les méritez pas, dites-vous que c’est de votre faute.

À partir d’aujourd’hui, dites-vous toujours que tout ce qui vous arrive est de votre faute.

En faisant cela, vous serez dans une démarche d’action et vous trouverez des solutions à vos problèmes.

Je vous donne un exemple. Un jour, une fille que j’aimais vraiment m’a trompé avec un autre mec. Trader, brésilien, grand, musclé, beau gosse, riche.

Tout ce que je n’étais pas.

Je ne me suis pas dit « C’est de ma faute, je ne suis pas trader brésilien ». Non.

Je me suis dit : « OK, il faut que j’améliore ma conversation, mon look, ma personnalité, mon lifestyle, mon charisme, mon cercle social. Il faut que je prenne le contrôle de ma vie. Pas pour lui plaire à elle, non. Mais pour que la prochaine femme de ma vie, elle voie vraiment la valeur que j’apporte. Je vais tout faire pour contrôler ce que je peux contrôler. Et le reste, il faut l’accepter. Je dois simplement me rapprocher de la version maximale de qui je veux être. Je dois bâtir ma vie de rêve, et ensuite, une fille bien viendra !  »

Je n’ai pas perdu une seconde à détester ce type. Il avait fait sa part du job. Il avait travaillé dur pour avoir tout ça.

C’était maintenant à moi de contrôler ma colère et de créer la vie de mes rêves (et depuis – c’était en 2006 – ça va beaucoup mieux et je vis vraiment la vie que je veux !)

Pas le temps pour la colère : concentrez-vous sur vos rêves !

Si vous voulez en savoir plus sur le contrôle de soi et la maîtrise de vos émotions, regardez cette vidéo !

Sélim et Ken, ex-super-vénères sur la voie du Zen.

Lire la suite
2 Commentaires

2 Comments

  1. Dylan

    7 octobre 2020 à 19:50

    Très bon article comme toujours, mais la phrase du paragraphe du début n’est pas bien tournée: « Vous trouvez injuste d’être petit, noir, arabe, asiatique, maigre, gros, roux, myope, pauvre, handicapé… », comme si un homme avait raté sa vie s’il n’était pas blanc par exemple.

    La phrase devrait plutôt être « Vous trouvez injuste de subir des injustices ou discrimination parce que vous êtes petit, noir, arabe, asiatique, maigre, gros, roux, myope, pauvre, handicapé… ».
    Il faut s’aimer soi même avant d’aimer les autres et d’être aimé par les autres. Parce que chez ADS le but est de devenir la meilleure version de soi et ça passe par de l’amour propre.

    -Peace, mais pas sur moi :).

    • Sylvain

      12 octobre 2020 à 15:19

      Salut Dylan,

      En effet, merci à toi. je suis assez d’accord avec ta remarque. Tout en évitant de tomber dans la surenchère victimaire à outrance, il est important de sensibiliser les gens à ses questions. Et je pense qu’à ce niveau là, la société semble évoluer dans le bon sens. Et il peut nous arriver nous aussi d’avoir certaines tournures maladroites qui peuvent heurter sans que l’on s’en rende trop compte. Cela dit, on évite de se victimiser et on passe à l’action. QUi que l’on soit, et même si on ne part pas tous sur la meme ligne de départ et que l’on n’a pas tous les mêmes perspectives, en travaillant dans le bon sens, on peut toujours tout améliorer 🙂 Et je pense que c’est un message + positif à faire passer que de toujours se ranger du coté des victimes ! Mais, je vois que tu as su adopter le bon état d’esprit 🙂

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Inner game