Ce que Ted, l’ourson dragueur, peut vous apprendre sur les relations de couple

Publié dans Relation homme femme par Sélim le 09/10/2012

TED ourson dragueur Ce que Ted, l’ourson dragueur, peut vous apprendre sur les relations de couple

Note de Sélim : aucune inquiétude, il n’y a PAS de spoilers dans cet article!

Ted, c’est un peu votre Noël avant l’heure. Imaginez des scénaristes fous furieux qui se seraient réunis dans le but de faire une comédie pour adulescents. Genre 25-35 ans avec des références qui parlent à tout le monde.

La particularité des personnages ? L’un d’entre eux, Ted, est un ours en peluche magique qui parle. Fumeur, buveur et dragueur, cet ours va poser des problèmes à son meilleur ami John, interprété par Mark Wahlberg.

John va devoir choisir : entre le fun et les responsabilités, entre son meilleur pote Ted et sa copine, entre le passé et l’avenir. Sous ses allures de comédie, Ted est en vérité un film flippant pour les séducteurs. Explications. No spoilers, vous pouvez lire l’article sans mauvaise surprise !

Votre meilleur pote VS votre petite amie

C’est là un des sujets du film. La sublime Mila Kunis en a marre que son mec, Mark Wahlberg, ne fasse rien de sa vie à part fumer des spliffs avec Ted, son meilleur ami depuis l’âge de 8 ans.

Alors elle lui demande de choisir : « C’est lui ou moi ! ». Choix cornélien pour le héros. Doit-il être loyal à son meilleur ami après tout ce qu’ils ont vécu ensemble ? Doit-il tenir ses promesses et rester « thunder buddy » (pote du tonnerre) avec son cher nounours qui se lève la fourrure avec Axe ?

J’aimerais partager une statistique avec vous : quand on se met en couple, on perd en moyenne 2 amis. « Choisir, c’est renoncer ». Mila Kunis pose l’ultimatum après 4 ans de relation. Que va faire Mark Wahlberg ? Qui remportera ce combat dans son cœur ?

Le passé VS le futur

Le vrai problème que pose le film est celui du choix. Le héros doit toujours faire un choix. Ici, Ted est le symbole de son enfance, de son passé. Or Mila Kunis veut un homme, un vrai, pas un enfant.

  • Si le teenager ne pense qu’au fun, l’adulte lui pense en termes de responsabilités.
  • Si l’argent de poche de l’adolescent lui suffit, l’adulte doit gagner sa vie pour nourrir sa famille.
  • Si l’adolescent pense généralement à court terme, l’adulte doit avoir une vision à long terme.

C’est cette tension permanente qu’on ressent dans le film. Pourquoi tant de responsabilités ? A quel moment doit-on devenir un homme ? Ted le film pose clairement la question de l’âge d’homme. A quel âge doit-on arrêter les conneries et devenir un chef de famille?

Bros before hoes ?

Notre avis sur la question ? Les potes sont plus importants. « Les copains d’abord » ! Ou bros before hoes en anglais ! (Lisez l’article).

Est-ce une vision pessimiste du couple, ou seulement une vision réaliste ?

Si vous voulez que votre histoire d’amour dure, il faut réussir à vous faire respecter dès le début en expliquant que votre emploi du temps n’est pas négociable. Le temps accordé à vos amis ne doit pas pâtir de votre relation.

Si votre copine demande des explications, elles sont simples. En substance : « mes potes étaient là avant toi, et seront encore là après, quand ce sera fini. ».

Vous pouvez (devez !) l’annoncer de manière plus romantico-humoristique:

« Mes potes étaient là avant toi, et ils seront mon seul soutien quand tu m’auras piétiné le cœur ou que tu mourras d’une indigestion de cupcakes, ou dans une bataille chez Dior le jour d’ouverture des soldes ».

Concilier votre temps avec vos potes et votre histoire d’amour nécessitera des capacités de jongleur, voire de funambule. C’est une question d’équilibre, de calibration permanente.

Ne pas cédez quand elle boude, mais ne passez pas non plus toutes vos soirées avec vos potes comme si vous étiez célibataire…

Mon avis sur Ted le film

Un film réaliste (oui, des ours en peluche qui parlent et qui draguent, ça arrive en permanence).

Tous les jours des filles forcent leurs mecs à résoudre un seul problème : comment gérer leur emploi du temps amoureux intelligemment ?

La vraie question du film n’est pas tant la jalousie – Mila Kunis n’est pas jalouse de l’ours Ted – qu’une question de juste équilibre entre le temps qu’un mec doit passer avec ses potes et le temps qu’il doit consacrer à sa copine.

Comment Mark Wahlberg va-t-il s’en tirer ? Réponse aujourd’hui sur vos écrans !

PS : outre les HB présentes dans le film, vous ressortirez de la salle plié en deux de rire (la dernière scène fait mal aux abdos).

Et vous, comment vous réagiriez si votre meilleur pote et votre copine (ou target) ne s’appréciaient pas ? « Bros before hoes » ou bien ?

Sélim

inner game intense s2 Ce que Ted, l’ourson dragueur, peut vous apprendre sur les relations de couple
Inner Game Intense
Eliminez l'anxiété, la nervosité, les doutes et la PEUR qui ruinent vos chances avec les femmes depuis des années... Apprenez ENFIN comment devenir l'homme confiant, solide, détendu, qui attire naturellement les femmes...
Découvrez ce Guide >>

35 COMMENTAIRES
  • La Jambe Noire dit :

    Ah j’ai pas encore vu le film mais il a l’air sympa :)
    Je peux lire l’article sans risque de spoil ?

  • La Jambe Noire dit :

    Eh bien ça m’a l’air bien sympa, j’irai voir le film quand j’aurais l’occasion :)

  • Alan dit :

    Moi aussi je veux une target qui s’appelle Sauvignon blanc !!

  • Miles dit :

    Si Mila Kunis joue dans ce film… je dois aller le voir. Je vais de ce pas regarder la bande annonce !
    Le magazine Esquire l’a placé au premier rang des femmes les plus sexy au monde, pour une fois que je suis d’accord avec l’un de ces classements. Bon, je pense que vous le saviez déjà.
    Bros before hoes je suis entièrement d’accord la-dessus, même Barney dans son Bro Code nous l’écrit. ;)

    PS: les mecs, j’ai laissé deux commentaires sur l’article suivant, si vous pouviez me laisser ne serait-ce qu’un commentaire afin de m’aider dans cette affaire dans laquelle je ne m’en sors pas je vous en serais extrêmement reconnaissant. Vous êtes les seuls à pouvoir m’aider sur ce coup ci…
    Le lien de l’article: http://www.artdeseduire.com/drague/draguer-une-fille-en-couple

  • Criqtiano34 dit :

    Super site les gens! je vous suis depuis pas mal de temps, tres bons articles, des gens a l’écoute des autres même si parfois sa peut sembler ennuyeux ou énervant ou pour des problèmes récurant dont on a déjà parlé. beaucoup de patience et d’humour aussi, continuez!!!

  • Terrigan dit :

    ça a l’air sympa ce petit film. L’occasion de citer la source des sources de la peluche qui parle:

    CALVIN & HOBBES

    • selim dit :

      Mon Dieu !
      Ca c’est de la BD !
      Je me suis dit que les auteurs ont juste dû se taper un délire sous drogues :
      « Viens on écrit un truc sur Bros before Hoes.
      Ouais, génial, et l’un des bros serait un ours en peluche qui parle !
      Ouais ! Et on mettrait des filles presque nues dedans !
      Ouais ! Et de la drogue, de la bière et des courses poursuites ! »

      Ou alors ils ont juste actualisé Calvin & Hobbes. Les deux options sont possibles…

  • nanor dit :

    Terrible cet article! J’avais vaguement entendu parler de ce film mais là ça donne clairement envi de le voir! C’est du lourd Sauvignon Blanc^^

  • oceania dit :

    Merci pour cet article sympa, je pense traîner mon new bf voir ce film; ca pourrait m’aider!

    Du coup Selim, pourrais tu m éclairer sur la question du partage équilibré du temps entre une fille qu on vient de rencontrer, et ses autres activités?

    J ai rencontré un garcon il y a 10 jours. On s est vu 3 fois en 2 jours, sorti prendre un verre, aller au ciné et au resto (classique quoi) puis dormi ensemble ce 3eme soir, couchés ensemble au 4eme rdv, revu enfin le 8eme jour pour une soirée horizontale.

    Je me suis demandée si le fait d avoir couché avec ce garcon avait enlevé tout intéret sur ma personne.
    Pourtant, je m interroge: il me semble que les premiers temps, on a envie de passer du temps pour connaitre la personne. Depuis ce 3eme rdv, il est toujours occupé par son travail, corrige ses copies tard le soir, et va passer les prochaines vacances pour voir sa famille et ses amis dans le sud, bref, pas de temps pour moi.

    Lorsqu’on se voit: il est affectueux, me dit que de belles choses (du genre: « tout à l heure pendant que tu parlais, je te regardais et je me disais que tu étais vraiment belle » « je pensais pas que tu me rappellerais pour un 2eme rdv » blablabla) et pourtant je ne suis pas du genre collante ou a vouloir entendre ces belles choses. Pourtant, il les dit de lui même, sans que la conversation ou le moment s y prete: compliments etc, baisers fougueux, des phrases anodines qui confirme qu on aura d autres rdvs (par exemple: « t aurais dù me le dire que ta lampe marchait pas, j aurais emmené mon matos avec moi. a prochaine fois, je viens avec le nécessaire »).
    Au lit ca se passe aussi bien, il ne cesse de me dire combien il adore. On rigole aussi pas mal donc quand on est ensemble, on apprécie réciproquement ces moments.

    Donc: pourquoi il provoque pas forcément les occasions pour se voir plus s’il aime passer du temps avec moi? Les 3 premiers rdvs (avant de dormir ensemble) se sont fait en 2 jours, les 2 autres en 6 jours dont un week end sans se voir.
    Je lui ai demandé, sans pression juste au détours d une conversation, dans quel état d esprit il était. Il m a dit « j ai envie de te voir, c est pas un coup de foudre ni un coup d un soir »…

    mouais. une facon détournée de dire que je suis une roue de secours ou est ce que je me fais des films dramatiques pour rien?
    Est ce que pour vous c est suspect un homme qui « provoque » pas ces rdvs pour voir une fille qu il vient à peine de rencontrer?

    • lex dit :

      Oceania : tu devrais aller poser ta question sur le site http://www.seduireunhomme.fr !

    • selim dit :

      J’ai envie de te répondre : « ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! »
      Parce que les filles ont tendance à se faire des films pour rien.
      Tout se passe bien ? Alors tout va bien ?

      Un mec, pour séduire, est capable de SE détourner de ses activités habituelles et de prendre du retard sur son job (j’en sais quelque chose).
      Une fois la fille obtenue, il est content, elle est dans sa vie, et pense qu’il peut lever le pied !
      Là, il voit probablement déjà loin, déjà à long terme, donc une soirée de plus ou de moins, ce n’est pas grave !

      Ne t’inquiète pas, il tient probablement à toi.
      Promis !
      PS : le plus simple, c’est de lui demander.

  • rhodos dit :

    ça m’est arrivé que mon ex me les brise parce que je la voyais moins que ma meilleure amie… après environ 2 intenses minutes de réflexion, j’ai largué ma copine… 2 semaines en couple et elle commence déjà à m’attaquer sur mes potes xD.

  • Dante dit :

    Ca m’est arrivé à une époque. Ce vieux « tes potes ou moi ?! »
    J’ai changé de copine depuis.
    Je m’en porte beaucoup mieux :D

  • oceania dit :

    @Selim: merci pour le conseil.. oui je vois ton grand désespoir « aaaahhh ». Mais si vous étiez plus clair en formulant aussi bien les choses que nous, demoiselles, on en serait pas là à se poser des questions.. :-)

    et si j’aime lire vos articles, je constate qu’ils ne peuvent que bien fonctionner parce que vous préconiser aux hommes d’envoyer des signaux auxquels je suis moi même réceptive. aie aie aie, j’aimerai pas tomber sur un de ces séducteurs averti; sauf s il a la décence de découvrir ses intentions (plan cul quoi).
    Alors on fait comment nous pour démasquer le séducteur averti et efficace qui joue sur notre inconscient pour nous faire baisser la garde et mieux nous mettre dans son lit de l’homme certes, un peu rustre et maladroit mais aux intentions « honnêtes » à notre égard?

    @Lex: sois pas si misogyne voyons… ;-) merci pour le lien mais je préfère venir vous ennuyer vous lol.. je préfère les conseils d’hommes

    • lex dit :

      Oceania : c’est pas être misogyne, c’est que tu auras de très bons conseils là-bas, et, tu peux me croire, je la connais bien ! ^^

  • rhodos dit :

    @lex, je lui avait déjà qu’il risquait rien ce passait entre nous, que je l’intéressai pas et qu’elle était déjà en couple et heureuse, rien n’y faisait alors merde hein :D

  • oceania dit :

    @Lex: je taquine!.. j ai été voir le site et si je te rejoins, je ne peux m empêcher de penser qu’il n’y a pas mieux qu un homme pour parler des hommes; comme seule une femme peut parler des femmes…
    C est comme un diagnostic médical: on préfère les spécialistes a un très bon médecin généraliste.. :)

  • Toni_Kroos dit :

    Je suis ce site depuis quelques mois, j’ai lu beaucoup d’articles, et je voulais vous féliciter pour le travail que vous faites! Sélim t’es super j’adore ton style d’écriture et ton esprit d’analyse ;)
    Pour en revenir au sujet, « Ted » est un super film, à la fois drôle et touchant… Et pour ma part je suis adepte de la doctrine « Bros before hoes », car les potes sont des soutiens durables, on pourra toujours compter sur eux, contrairement aux relations amoureuses qui sont éphémères ^^

    • selim dit :

      C’est pour ça qu’on est là ! Pour partager des idées, des articles qui sauvent la vie !
      Attention Toni Kroos, certaines relations amoureuses peuvent être durables… et géniales !

  • Toni_Kroos dit :

    Tu as tout as fait raison Sélim, je me suis mal exprimé! Je voulais dire que c’est pas parce qu’on a une LTR intense qu’on doit pour autant délaisser ses potes…

  • Shyne dit :

    Le fameux « Bros before Hoes !!! « . Ca me rappelle une histoire qui m’est arrivé ya pas si longtemps.
    Soirée chez un ami, je game une invitée, tout le monde devient de plus en plus alcoolisé. Ma target me fait comprendre clairement que, même si elle casé, ce soirée il ya possibilité. Et a la fin de la soirée, juste avant que l’hote n’aille se coucher ( et nous laisse le champ libre ), je l’entend chuchoter à l’oreille de quelqu’un :
    « Regarde, ce soir Shyne ya moyen qu’il se face s*cer.. ».

    Elle l’entend bien évidement. Et me sors un énorme Bitch Shield.
    Et ben je ne lui en ai jamais tenu rigueur, ça me fait rire a chaque fois que j’y repense. Je m’embrouillerai jamais ( sauf cas exceptionnel ) avec une pote pour une nana.

    PS : j’ai était gavé le lendemain, quand je l’ai vu sortir en bikini du hammam de chez mon pote ! Ça a durer 5 minutes .

    Pas encore vu ce film mais ça m’a donner envie, tu bosses pour leur boite de Com non ??^^

    • selim dit :

      Non non, je ne bosse pour personne à part moi et Artdeseduire !
      J’ai été invité à voir le film avant la sortie, et vu qu’il y avait un vrai lien, je partage.
      Quand ça n’a rien à voir, je garde pour moi !

      Le pire cockblock au monde ton histoire, dur ! Mais ça va, tu réagis bien !
      Mentalité d’abondance, une de perdue… ^^

  • Ellusionist dit :

    Super film, draguer en costume de Flash Gordon ca doit donner!

  • Papiche21 dit :

    Je tenterais la pédagogie auprès des deux, en leur expliquant à chacun les valeurs de l’autre sans pour autant forcer les deux. Si j’ai choisis une fille bien et des potes biens il ne doit pas y avoir de problème.
    Ensuite il ne faut pas tout mélanger et bien faire la part des choses et aussi faire des concessions auprès des deux en mettant à plat le dilemme, sans tabou

  • oceania dit :

    @Selim: j’ai suivi ton conseil et je voulais te dire… que tu t’es trompé! :).
    Monsieur qui ne me voyait ni comme un plan Q d un soir (celle qu’on rappelle pas après une nuit), ni comme celle d un coup de foudre (celle avec qui on sait que ce sera sérieux et pour qui on fera l effort de la voir régulièrement), me voit comme …. une fuckfriend… Pas dit comme ca, mais il a pas nié quand j’ai parlé de « relation physique suivie ».

    Donc tout colle bien avec:
    – je te vois pas
    – je t’appelle quand j ai envie d une soirée avec toi
    – on se voit qu’en position allongée
    – je suis toujours occupé

    Je suis fermement convaincue que, homme ou femme, quand on est bien ou la sensation qu on pourrait être bien avec quelqu’un, on cherche à passer du temps avec cette personne (en dehors du lit aussi). Régulièrement. Faire des sorties, etc. Réduire la relation a la chambre à coucher, c est exprimer très clairement comment on voit la relation et son potentiel au moment présent.

    Alors au départ, je lui ai dit que sachant cela, je rechercherai à côté une vraie relation et que j arrêterai de le voir lorsque je rencontrerai un homme. Il m’a répondu « mais tu devrais pas me le dire et moi j ai envie de continuer à te voir, si tu rencontres quelqu’un, on pourra plus faire l amour ».. hahahaha, sympa cette confirmation que finalement, y’a que mes fesses qui lui manqueront.

    Bref, après réflexion, je veux même pas d une relation de ce genre. Je cultive les relations physiques avec parcimonie alors, pas d’intérêt pour moi de le voir et me sentir pas très fière de moi après.

    Cela m’amène à un autre sujet. Selim, tu avais fais allusion dans d’autres posts à:
    – Barney de When I met your mother: Avant hier, j ai regardé un épisode: l’épisode du test cardiologique et la preuve scientifique que Barney était « amoureux » et malgré tout, il a peur de l’engagement et ne va pas au rdv avec cette fille et ses parents.
    – Lex qui dit qu il ne viendrait plus sur le site lorsqu’il aurait trouvé sa princesse (donc que la séduction est incompatible avec la finalité de chaque être humain: être aimé pour QUI l’on est vraiment).

    On en revient toujours au même (comme pour mon cas personnel): quand un homme « sait » que c est la bonne, il devient enfin lui même. Et je pense qu’il lui faut pas une plombe pour le savoir: dés le départ, je pense que vous sentez la chose; ce qui déterminera ensuite votre comportement avec elle:
    – indifférent
    – séducteur
    – salaud fini
    – amoureux
    – amoureux fou inconscient
    – amoureux équilibré et idéal qui fait ressortir le meilleur de vous même: vous êtes enfin « vous »: en phase avec tous vos sens, pensées, rêves etc

    Le dernier point est je suppose ce que l’on attends tous de la vie et en amour en particulier, que l’on soit séducteur, frustré, amoureux, idéaliste, aigrie etc..

    Plus besoin de séduire, plus besoin de ces techniques qui impliquent un effort conscient de plaire, une certaine manipulation. On devient soit même, enfin en phase entre ses émotions, on ne fait plus qu’un entre ses sentiments, ses paroles et ses actes. Hônnete avec soi même et de fait, hônnete avec l autre. Soi.

    Pour être soi, il faut se révéler, ou se laisser révéler. Faire tomber le masque. Ne plus suivre des techniques, ou selon des codes mais juste se laisser aller à ce que l’on a envie de dire, de faire, de ressentir, sans peur de ce que l’autre pourrait percevoir, ou vous faire, ou penser (à tort ou à raison) de vous. Se rendre vulnérable finalement pour montrer l’humanité qui est en nous, dans toute sa grandiosité et ses faiblesses, quitte à se mettre en danger (si cette femme ne partage pas les mêmes intentions que vous) parce que si c’est la bonne, c’est le jackpot assuré du « happy ever after ».

    C’est rare d’être suffisamment bien dans ses pompes pour ne pas jouer, surjouer, prétendre, paraître, mentir, nier, s’obliger à dire ou faire.

    On veut tous aimer et être aimer poru ce que l on est. Mais un séducteur, qui est il vraiment?

    Direz vous à votre Princesse, une fois trouvée, qu il y en a eu des centaines avant elle? Que vous saviez appuyer sur le bon bouton pour faire ressortir le comportement souhaité chez une femme? Que vous pouviez appuyer sur ce bouton, dire des paroles que vous ne pensiez pas sincèrement, juste pour parvenir à vos fins? etc.

    Mentir, c’est nié qui vous êtes ou avez été. A t on vraiment envie d’être sincèrement aimé pour ce que l’on est pas dans le fond?

    Alors, je sais que le sujet est touchy mais je pense qu’il peut être intéressant ici. Aborder la séduction, et l’amour, c est sympa. Mais le sujet du séducteur amoureux qui par amour arrête de séduire et mets toutes ses connaissances de drague sur pause, ca l’est aussi. C’est le point final, les conseils ultimes qui donnent de l’humanité à ce « diable » que les filles voient en vous.

    Un vrai séducteur, celui que vous dépeignez sur ce site, c’est finalement ni plus ni moins qu’un autre homme-qui-attends-sa-princesse tout en aiguisant sa connaissance des femmes, sur tous les plans?

    Seriez vous prêt, toi, Lex et les autres, à nous parler de cela?
    Si vous deviez rencontrer votre Princesse (ce que je vous souhaite bien sûr), lui diriez vous que vous étiez des séducteurs pro avant? Jouerez vous la carte du « je dis enfin qui je suis » quitte à passer à côté de cette femme (mais au moins, avec la satisfaction que si elle reste, c est vraiment pour VOUS).

    Quand faut il savoir arrêter d’être séducteur pour être enfin soi même, sans artifices?

    Quand est ce qu’un homme tue le séducteur qui est en lui pour laisser « l’homme-qui-attend-sa-Princesse » naître?

    • lex dit :

      Oceania : je dis toujours qui je suis d’entrée de jeu, même si j’arrondi les angles : je reste toujours honnête là-dessus.!

  • bb dit :

    Merci oceania, tu as formulé toutes mes interrogations, je ne sais pas si ce site sera à la hauteur de ton analyse.
    Espérons
    Perso, j’attend

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)