Comment L’obsession Amoureuse TUE Votre Virilité (…et Comment y Remédier)

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

oi virilité 500 days Comment Lobsession Amoureuse TUE Votre Virilité (...et Comment y Remédier)

Quand j’entends parler du One-itis, je pense toujours au même film : 500 jours ensemble avec Zooey Deschanel et Joseph Gordon Levitt qui joue le personnage de Tom. Un jeune homme qui croit encore en « un amour qui transfigure, un amour à la destinée cosmique, un coup de foudre unique. »

C’est justement ça le one-itis, cette obsession amoureuse qui vous pousse irrémédiablement à investir tout votre temps, tout votre argent et toute votre énergie pour conquérir cette fille qui est l’objet unique de tous vos fantasmes. Parfois au point de perdre les pédales et de vous détruire.

J’ai déjà évoqué 500 jours ensemble dans certains autres articles. Je l’aime vraiment beaucoup. Car il dépeint plutôt bien tous les états d’âme traversés par le héros. Au début, il idéalise totalement sa bien-aimée :

« Je crois que c’est officiel. Je suis amoureux de Summer. J’aime son sourire. J’aime ses cheveux. J’aime ses genoux. J’aime cette tâche de naissance en forme de cœur qu’elle a au dessus du sein. J’aime sa façon de s’humecter les lèvres parfois juste avant de parler. J’aime sa façon de rire. J’aime son expression quand elle dort. J’aime entendre cet air dans ma tête à chaque fois que je pense à elle. Et j’aime me sentir bien avec elle. C’est comme si tout était possible. Je ne sais pas comment le dire. Y a un nouveau sens à ma vie. »

Malheureusement pour lui, elle le quitte. Pire encore, elle lui propose de rester amis. Et ça Tom ne le supporte pas : 

« Je hais Summer. Je hais ses dents de travers, je hais sa coupe de cheveux des années 60, je hais ses genoux cagneux, je hais le cafard écrasé qu’elle a au dessus des seins, je hais sa façon de se pincer les lèvres avant de parler et je hais son rire débile, JE HAIS CETTE CHANSON ! »

Pourtant, cela ne l’empêche pas de vouloir la reconquérir à tout prix pendant des mois.

Je suis passé par là. Je l’ai déjà ressenti. Tout pareil. De nombreuses fois. Je pense que vous aussi. Et ça arrivera sans doute encore. Alors aujourd’hui, je vous propose une petite exploration dans l’univers marécageux du one-itis pour le comprendre et l’apprivoiser.

Tout d’abord, pour commencer, comment se matérialise le one-itis ?

Est-ce que je suis en one-itis ?

Je vous présente quelques cas d’école dont j’ai pu moi-même être la victime :

1/ Vous êtes amoureux d’une fille à qui vous n’avez jamais parlé.

C’est une fille dans la cour de récré. C’est une collègue de travail dans un autre service. C’est l’amie d’un ami. C’est la caissière du Monoprix. C’est la femme que vous croisez dans le bus tous les matins…Elle est votre rayon de soleil de la journée. Vous la cherchez partout et vous faites des détours pour la voir.

Vous surinterprétez son attitude. Vous avez toujours l’impression qu’elle vous regarde, qu’elle vous sourit ou qu’il se passe quelque chose de spécial entre vous alors qu’elle n’a absolument pas conscience que vous existez. Vous ne l’abordez jamais. C’est un one-itis !

 

Bann SexTalk Comment Lobsession Amoureuse TUE Votre Virilité (...et Comment y Remédier)

2/ Vous êtes en friendzone

Vous avez essayé de séduire cette fille mais elle vous dit qu’il manque la petite étincelle et que ce serait sans doute mieux si vous restiez amis.

Vous acceptez de bon cœur car vous êtes sûr de pouvoir faire en sorte qu’elle change d’avis. Tous les matins, vous repartez au combat plein d’ardeur dans l’espoir que les choses changent. Et tous les soirs, vous vous couchez en pleurant car vous avez l’impression d’avoir perdu une journée en vain.

Vous avez l’impression d’être bloqué dans un épisode de Sliders, les mondes parallèles et vous n’avez qu’une hâte, c’est que les choses reprennent le cours qui auraient toujours du être le leur.

Vous passez par des hauts et des bas. Parfois, vous vous dites que vous allez la (re)conquérir. D’autres fois, vous êtes tellement découragé que vous jurez que vous laissez tomber. Mais quoi qu’il en soit, vous n’arrivez pas à vous en tenir à votre décision. Il suffit d’un petit regard de sa part pour rallumer la flamme de votre espoir.

L’étape finale : lui envoyer une bordée d’injures lorsque vous apprenez qu’elle a rencontré un mec. C’est un one-itis !

3/ Vous êtes en couple

Vous avez constamment peur de la perdre. Si elle ne répond pas immédiatement à vos appels ou à vos textos, vous pensez tout de suite qu’elle vous trompe et qu’elle est avec un autre mec en train de s’envoyer en l’air.

Vous scrutez attentivement son activité sur Facebook, Twitter et tous les réseaux sociaux. Vous ne supportez plus qu’elle fréquente d’autres mecs et vous faites de grosses crises de jalousie. C’est un one-itis !

4/ Elle vient de vous quitter.

Vous avez une boule au ventre. Vous faites des crises de tachycardie toute la journée et vous n’arrivez plus ni à manger, ni à dormir, ni à travailler.

Vous vivez en trainant la désagréable impression que le meilleur est derrière vous. C’est ce qui arrive à tom dans le film. Dans son esprit, c’est très clair : « Je ne veux pas m’en remettre, je veux la récupérer. » C’est un one-itis !

Maintenant, je vous invite à réfléchir à mes 10 commandements qui vous donneront des pistes pour éviter le one-itis ou au moins pour mieux le gérer.

1/ Reconnaissez que vous avez un problème

Dans L’Amour dure 3 ans, Begbeider affirme qu’ « aimer quelqu’un qui vous aime aussi, c’est du narcissisme. Aimer quelqu’un qui ne vous aime pas, ça, c’est de l’amour »

J’aime beaucoup Begbeider. C’est sans doute la meilleure plume  de sa génération. Mais ne croyez pas tout ce que dit son personnage.

Arrêtez de courir derrière quelqu’un qui ne vous aime pas et décidez vous à partir à la rencontre d’une femme qui saura vous apprécier à votre juste valeur. Vous êtes face à l’infinité des possibles. Alors profitez-en !

Connaissez-vous l’origine du terme anglo-saxon « one-itis » ?  En anglais, le suffixe « itis » désigne une maladie inflammatoire. On l’utilise par exemple pour parler de la bronchite (« bronchitis ») ou de la méningite («  meningitis »)

Par extension, il désigne aussi toute forme de comportement addictif. Par exemple si vous passez votre vie avec votre smartphone vissé à l’oreille et si vous pianotez toute la journée pour écrire des SMS, les observateurs anglo-saxons vous diagnostiqueront une telephonitis.

Rendez vous à l’évidence ! En faisant une fixette sur cette fille, vous développez une addiction nocive pour votre vie. Il va falloir vous sortir de là.

2/ Passez à l’action

Commençons par l’un des cas que j’ai évoqués tout à l’heure. Vous ne lui avez encore jamais parlé mais vous l’aimez.

La solution est simple : agir !

Arrêtez de faire en permanence des plans que vous ne mettrez jamais à exécution et passez à l’action. Allez l’aborder pour en avoir le cœur net. Voici ce qui arrive quand on échafaude trop de plans :

Plus facile à dire qu’à faire me direz vous. Si vous êtes vraiment trop timide et que vous n’arrivez pas du tout à aborder, commencez par apprendre à socialiser. Oubliez l’abordage pendant quelques temps car ce ne serait qu’une source de découragement supplémentaire dans votre mal-être.

J’étais dans ce cas là et je me suis appliqué à suivre un petit défi conseillé par Mystery dans Révélation. Chaque jour, j’essayais de parler à une personne inconnue aussi bien des hommes que des femmes. Des profs ou des mamies qui faisaient leurs courses. Juste pour demander un renseignement.

L’objectif est de sortir de votre zone de confort, de nouer des conversations de plus en plus intéressantes et de plus en plus intimes. Quand vous serez à l’aise avec cette étape, vous pourrez à nouveau essayer d’aborder. Et vous serez mieux armés pour la séduire.

3/ Apprenez à relativiser

Pour ma part, c’est la vie professionnelle qui m’a appris à relativiser. Parfois encore, il m’arrive de me sentir débordé ou déprimé.

Je travaille comme un acharné, le jour, la nuit, et les clients ne sont pas toujours contents. Quand j’ai envie de tout envoyer balader, je me pose une seule question : « est-ce que je continuerai à faire ce que je fais si je gagnais à l’Euromillions ? ». Bon, souvent, la réponse est non ! Alors je sais que c’est le moment de sortir la tête du guidon, de revoir mes priorités ou de changer de voie.

Avec les femmes, c’est un peu la même chose. Quand je vois un pote en train de faire une fixette et de pleurnicher, je lui pose une question toute simple : «  Si Marion Cotillard te proposait 1 million d’euros pour coucher avec toi, est-ce que tu serais encore en train de me parler de cette fille ? Est-ce que tu y penserais encore ? »

Bien sur que non !

4/ Descendez la de son piédestal

Une fois que vous avez compris ça, vous allez commencer à comprendre comment vous en êtes arrivés là.

Avec le temps, j’ai pris conscience de quelque chose de super important. A chaque fois que j’ai fait un gros one-itis, ce n’est pas parce que je trouvais la fille super belle. Ni super intéressante. Ni parce que nous avions des tonnes de points communs.

C’est parce que j’avais l’impression que c’était ma seule option. J’ai longtemps été un adolescent solitaire, englué dans ses difficultés pour approcher les femmes. Aussi hallucinant que cela puisse paraître, je pouvais passer peut-être 6 mois sans avoir le moindre contact possible avec une fille nouvelle.

Alors une fois que j’avais établi un contact avec une fille, je m’y accrochais désespérément. Si je la perdais, j’avais l’impression que ce serait un effort vraiment insurmontable que de tout recommencer. Jusqu’au jour où j’ai compris que le seul mérite de ces filles, c’était finalement d’être passé par là.

Ce jour là, j’ai décidé de me focaliser plutôt sur les femmes qui répondaient à mes standards.

5/ La femme de votre vie n’existe pas

Est-ce que vous avez déjà réfléchi au concept de la « femme de ma vie » ?  Moi oui. Longtemps même !

Quand je regarde les couples autour de moi, je constate souvent une chose. Ils se sont rencontrés soit à l’école, soit au travail, soit en soirée, parfois au sport. Et c’est à peu près tout.

Bizarrement, je ne connais personne qui ait trouvé sa femme dans une tribu indigène de Papouasie ou dans une lamasserie au Tibet.

Pourtant, quand on parle de la femme de sa vie, ça sous-entend qu’il n’y en qu’une sur terre. L’élue, l’unique, celle qui a été faite rien que pour vous.

Alors de deux choses l’une. Soit ce sont tous de sacrés petits veinards. C’est vrai quoi. C’est quand même incroyable. Sur une planète de 500 millions de kilomètres carrés qui compte 7 milliards d’habitants et 200 pays, la plupart des mecs ont la veine de trouver la femme de leur vie dans le même bureau ou sur les bancs de la même école.

A priori, c’est une connerie ! Soyons sérieux 2 minutes. Ce concept est une vaste illusion.  Ce sont les décisions que vous prenez au quotidien qui construisent la personne que vous allez devenir. Ce ne sont pas les circonstances qui déterminent votre destinée mais bien vos décisions.

Alors en séduction comme dans les autres domaines de votre existence, créez votre propre chance. Créez vos opportunités. Et vous verrez que les femmes de votre vie sont partout.

6/ Faites de nouvelles rencontres

Vous êtes en souffrance ? C’est le moment de relancer les vieux dossiers en suspens. Farfouillez dans votre téléphone pour retrouver de vieux numéros inutilisés, dans vos contacts Facebook ou dans vos matchs Tinder. Sortez avec des amis. Faites de nouvelles activités.

Par contre, ne tombez pas dans le piège dans vous lancer précipitamment dans une nouvelle relation. Vous devez d’abord faire le deuil de ce qui vous mine et prendre le temps d’évoluer. Sinon, l’histoire pourrait bien se répéter à nouveau.

L’objectif n’est pas de remplacer cette fille. Ce n’est même pas de l’oublier. C’est tout simplement pour anesthésier votre douleur et éviter de faire une crise de needysme qui ne vous apporterait rien.

Ne vous ridiculisez pas. Ne la suppliez pas. Sortez de chez vous et focalisez votre attention sur autre chose que votre obsession amoureuse.

7/ Prenez soin de vous

Et si c’était le moment de prendre un nouveau départ. Faites un bilan de votre vie. Est ce que vous êtes satisfait de votre apparence ? De votre job ? De votre santé ? De votre niveau de revenus ?

Si ce n’est pas le cas, fixez vous de nouveaux objectifs. Prenez des moments pour réfléchir à ce que vous voulez vraiment faire de votre vie.

Par contre, ne faites pas l’erreur de penser que vous allez tout changer d’un claquement de doigts. Ayez bien conscience que cela vous prendra des années et des années pour devenir l’homme que vous souhaitez.

L’important est de fixer un cap et de définir les premières étapes qui vous permettront d’y parvenir.

Puis faites du sport. Travailler sur votre corps vous permettra d’aérer votre esprit et de vous débarrasser d’une partie de vos ondes négatives. Allez à la muscu tous les jours, à la piscine, courez derrière un ballon, sortez votre vélo. Les solutions sont infinies.

8/ Ecrivez

Prenez un cahier et écrivez tout ce que vous ressentez. Premièrement, l’écriture a des vertus thérapeutiques. Coucher votre souffrance sur le papier va vous permettre de l’extérioriser. De vous décharger d’une partie de ce qui vous fait mal.

L’écriture permet aussi d’apprendre à vous connaître. En mettant des mots sur ce qui vous touche, vous pourrez mieux cerner vos insécurités et comprendre vos réactions.

Enfin, l’écriture va vous permettre de vous rendre compte du chemin parcouru. Relisez vos cahiers plusieurs mois après. Plusieurs années après. Et appréciez.

9/ Acceptez votre souffrance

Il n’y a pas de recette magique. Parfois, vous aurez beau faire de nouvelles rencontres, vous lancer à corps perdu dans le sport ou dans le travail, vous passerez toujours de mauvaises soirées.

Vous allez connaître des rechutes.  Des coups de moins bien. Faites le dos rond et attendez des jours meilleurs. C’est en gardant la tête dur dans les moments faibles que vous deviendrez plus fort.

Le champion, ce n’est pas celui qui gagne le Grand Prix en s’élançant de la pole position, c’est le battant qui garde le moral quand les circonstances s’acharnent contre lui et qui limite la casse en partant du fin fond de la grille de départ.

Alors, certains soirs, vous aurez l’impression qu’elle reste la seule personne de la galaxie capable de faire votre bonheur. Ces soirs là, ne vous flagellez pas si vous n’arrivez pas à remonter la pente. Acceptez simplement que la déprime sera la plus forte pour quelques heures. Un paquet de fraises Tagada, un album de Saez et attendez que le jour se lève.

10/ Laissez le temps au temps

Quand il s’agit de gérer un one-itis, le temps est une ressource stratégique majeure. Profitez de cette épreuve pour apprendre des choses. Sur vous. Sur les autres. Avec le recul, vous verrez que vous en sortirez diffèrent.

Globalement, profitez de vos interactions pour toujours progresser en séduction. Fixez vous de petits objectifs pour garder la tête froide et ne pas tomber dans l’obsession justement. Considérez votre progression comme un jeu. Expérimentez.

Par contre, au moment où vous souffrez le plus, la meilleure solution reste de nexter. Recentrez vous sur vous. Construisez votre lifestyle. Alors, il n’est pas à exclure que vous ayez une bonne surprise plus tard avec la réapparition de votre one-itis. A vous de voir si vous en avez encore tant envie que ça…

Conclusion

Pour finir, j’aimerais encore une fois en revenir au film et à notre ami Tom. Il retrouve Summer qui s’est mariée : « Tu voulais être la petite amie de personne, et maintenant tu es l’épouse de quelqu’un »

L’incompréhension

Jusqu’au jour où il rencontre Autumn :

Moralité : prenez le pouvoir ! Ne vous laisser pas aveugler par des certitudes qui vous obsèdent. Oubliez les circonstances, enlevez vos oeillères et partez à la conquête de votre destin.

Et vous ? Avez-vous déjà connu des one-itis qui ont duré des mois ? Quelles sont vos astuces pour garder la tête hors de l’eau quand vous n’arrivez plus à voir le positif dans votre vie ? Avec le recul, est ce que le one-itis vous a changé ?

 

Sylvain, one-itisologue

Bann SexTalk Comment Lobsession Amoureuse TUE Votre Virilité (...et Comment y Remédier)

80 COMMENTAIRES
  • Seb dit :

    OVS je ne pense pas que ce soit si mal après une one itis. Ca permet de rencontrer du monde, voir qu’on puisse plaire à d’autres nanas (sans forcément se lancer ou de relancer l’engrenage qui nous a amené là). Prendre son temps, réhabiliter l’ego, faire des choses au pif de manière spontanée aussi !

    Ce qui amène à retrouver un certain dynamisme, et de facto récupérer un inner game et un life style plus épanouissant. Le tout est de réussir à aborder ces soirées d’une manière fun et détachée, ça peut faire le taf je pense. Bien sur, tout dépend des soirées et des gens présents, c’est un peu l’aventure mais c’est toujours mieux que de rester terré chez soi ou de se plaindre, ce qui pour le coup devient une zone de confort donc autant en sortir au plus vite. Ovs n’est qu’un exemple mais beaucoup d’activités peuvent faire l’affaire.

    D’ailleurs si vous avez des idées en dehors d’ovs, bars, concerts, asso…. J’écoute ! Pas eu de one itis depuis 2 ans mais j’aime me tenir au fait des choses, entretenir un life style c’est stimulant ^^

    En passant c’est mon premier post sur votre site, et merci, je peux vous dire qu’il m’a permis de réfléchir et de voir les choses autrement après ce one itis justement ^^ Continuez comme ça !

    • Sylvain dit :

      Hello Seb,

      Merci pour les compliments :) Oui OVS, pour le fun, c’est bien. Pas forcément pour faire des rencontres mais pour socialiser dans ce genre de situation, rencontrer du monde, Sortir de chez soi, tenter des choses, comme tu le dis, pour retrouver un peu la confiance. Mais ne pas se dire que c’est pour closer à chaque fois sinon ca peut encore plomber davantage la confiance. Apres, développer son lifestyle, ce ne sont pas que les sorties. c’est surtout apprendre a se connaitre et développer ses projets pour réussir sa vie de rêve. Tu as aussi tes lectures, tes projets de vie, le sport, les amis, les rencontres business, interesse toi à l’actualité de ta branche etc… Ca se construit dans le temps :)

  • Alex dit :

    Un grand merci pour cette article vraiment très bien rédiger et très intéressant , il ma apporter beaucoup de réponses et ma redonner beaucoup de force j’adore votre site continuer comme ça ! :)

  • Alex dit :

    Je pense que il est l’heure pour moi aussi de laisser tomber cette fille. Le seule problème c’est que je travaille avec elle comment pouvoir l’oublier ? Elle me dis ne vouloir pas plus que une amitié mais tout prouve le contraire , elle veux toujours passer du temps avec moi notamment elle c’est inscrit au fitness avec moi , elle veut passer le nouvelle ans seul avec moi , quand j’essaye de l’ignorer je fais le mort en ne répondant pas à ces messages, la elle m’écris beaucoup plus que d’habitude et me téléphpone si elle vois que je ne répond pas j’avoue que je suis perdu et j’aurais un peu besoin de conseil de votre part , d’avance merci beaucoup ! :)

    • Sylvain dit :

      Salut Alex,

      Je pense que la clé c’est d’etre au clair dans ta tête. Visiblement cette fille est proche de toi mais ne veut pas qu’il se passe quoi que ce soit. Donc rentre toi dans la tête que quoi qu’il arrive tu ne sortiras pas avec elle. Commence à élargir ton cercle social et à faire de nouvelles rencontres. Fais comme si tu acceptais d’etre friendzoné mais effectivement dose ta disponibilité tout en restant cool et agréable. Fais des trucs avec elle mais sois occupé de temps en temps etc. Déjà ca lui montrera que tu as d’autres options et toi ca te permettra de passer à autre chose. Mais le conseil principal, c’est vraiment d’avoir nexté dans la tête :)

    • Joey dit :

      Ça m’est arrivé avec une fille une fois.. J’ai joué le mec distant qui répondait vite fait à ses messages etc… Ça a bien durée 1 mois vers la fin elle devenait folle et m’envoyait des messages en mode  » tu me parles plus etc  » jusqu’au jour où elle a craqué et m’a chopé :)
      Arrête d’être dispo pour elle ça sera le seul moyen de ne plus être son petit canard et la elle te verra peut être comme un amant potentiel… Ou pas..

    • Alex dit :

      Merci bien pour vos réponses Sylvain et Joey , en effet le tu me parle plus , j’ai déjà eu le droit après 8 heure sans que je lui réponde , je vais suivre vos conseil merci beaucoup d’avance :)

  • Phil dit :

    Salut à toute l’équipe!Merci pour ce bel article très inspirant et motivant.Je me retrouve beaucoup à certain endroit dans le texte.Je suis présentement en One-itis depuis beaucoup trop longtemps….3 ans de torture.Heureusement j’ai eu quelque pause de quelque mois ,mais j’essais de m’en sortir .La fille en question est une sirène et me rend fou.Bref,j’ai de la difficulté a lui dire non lorsque elle me propose une sortie ou une activité.Je ne la vois que le week-end au restaurant auquel je travail.Je me relève les manches et continue d’être une roche dans la tempête de la friendzone. Merci encore à l’équipe de nous aider.

    Phil

    • Sylvain dit :

      Hello Phil,

      Mais quels sont tes relations avec elle exactement? Est ce que tu as déjà essayé de la séduire? Elle sait que tu es interessé ou pas du tout?

    • Phil dit :

      Salut Sylvain,on a Été des amis pendant longtemps ,on a été tres proche.Elle a toujours eu un copain par contre.J’ai essayé de la seduire quelque fois mais a cause de son mec ,je m’est senti toujours bloquer.Elle sait que je suis interesser,plusieur fois j’ai fait des freeze out mais elle fini toujours par rallumer la flamme en moi.Elle vient de quitter son mec dernierement aussi.Elle flirt avec mon collegue de travail .J’ai de la difficulter a faire comme si de rien n’etait.

    • Sylvain dit :

      Hello Phil,

      Maintenant qu’elle est célibataire, tu peux te lancer pleinement pour en avoir le coeur net. ;) Déroule ton game en utilisant tous les outils de la panoplie du séducteur : attract, dhv, kino, cocky & funny…Apporte lui du fun et de l’émotion. Propose lui un date en assumant de vouloir la séduire. Et si ca capote, tu sais que tu pourras nexter. Depuis le temps s’il avait du se passer quelque chose, ce serait sans doute fait, donc si là ca ne marche pas, il sera tant d’envisager autre chose ;)

    • Terminator dit :

      Attract c’est quoi ? (j’ai cherché sans rien trouver)

    • Sylvain dit :

      C’est l’une des phases de la mystery method. En gros, en français, on traduirait ça par attirance ou attraction… le fait d’essayer de faire monter son interet pour toi. Après, je sais bien que tu n’es pas fan de l’approche de mystery et que tu préfères le direct game. ;)

    • Terminator dit :

      Etre direct n’est qu’un moyen d’augmenter son pouvoir d’attraction.
      Justement j’aimerai bien savoir selon lui ce que cela implique.

  • Karaïbos dit :

    Salut ! J’avais pile besoin de cet article en ce moment car je sens que j’ai dépassé la ligne rouge que je m’étais fixée en ce début d’année… Je voulais me consacrer à ma passion tout en m’amusant avec qui je veux. Mais voilà j’ai rencontré cette meuf dans ma classe et en 3 jours j’ai géré ça ;), elle m’a tout de suite fait comprendre de ne pas m’attacher car elle sortait d’une relation longue et cela m’a déstabilisé car normallement c’est moi qui impose mes règles. Par la suite on a commencé à se fréquenter souvent comme un couple mais j’ai décidé de stopper pour l’année pour me focaliser sur mes priorités. Le truc c’est qu’elle m’a dit plusieurs fois qu’elle m’aime beaucoup et que moi aussi du coup je sais pas quoi faire, mon instinct me dit de me méfier ….
    Merci pour ta réponse et BIG UP ADS !! Je vous tiens au jus ça continue demain !

    • Sylvain dit :

      Hello Karaibos,

      Tu peux continuer à voir cette fille, du moment que tu ne tombes pas dans un one itis. Visiblement elle te dit clairement qu’elle n’est pas prete à s’engager et te demande de ne pas s’attacher à elle. DOnc tu sais a quoi t’attendre pas de sérieux. Au final, tu restes dans ton objectif » t’amuser avec qui tu veux » ;) Quoi qu’il arrive si tu gardes la tete froide, ca reste positif. Ne sois pas needy, n’en attends rien de spécial. Profites en tant que ça dure et si un jour cela doit s’arreter, tu reprendras tes objectifs initiaux ;)

  • Tran dit :

    Ralala le one-itis! 3 ans de ma vie à travailler celle que j’ai cru l’élue. Beaucoup de haut et bas, mais elle restait avec ce type trop standard. Après une bon pause (même si elle restait dans mes pensées) ils se sont finalement quitté. J’ai de suite rebondi et je l’ai ltravaillé au corps, ça partait dans le bon sens et un autre type encore plus standard est apparu et me l’a prise. Elle est parti avec lui loin de la région et je lui en ai voulu. J’ai donc commencé un long parcours de « deuil » intérieur et d’acceptation pendant un an et aujourd’hui j’aborde la séduction avec un nouveau point de vue, celui du non one-itis. Et je peux vous dire que ça facilité grandement la vie. Mon nouveau moi ne se focalise pas sur une seule et même traget, plus de dévouement absolu et une certaine tranquillité émane en moi. J’ai même dîner hier avec quelques amis dont mon ancienne one-itis devant moi sans ressentir l’attirance d’antant. Et pour finir, je tombe sur cette article qui résume et trouve les mots sur ce que j’ai vécu et ce que je vie aujourd’hui. Merci ads pour ces conseils qui font de moi l’homme que je suis aujourd’hui ;)

  • Marc dit :

    Hello,
    Je viens de découvrir ce site. Vraiment top.
    Je suis pile dans la situation de cet article.
    Mais Précisions : je n’ai jamais rencontré la fille en question. Seulement parlé avec sur Tinder. Je suis en couple et elle le sait. Je lui ai proposé de se voir 3 fois et à chaque fois a eu de « bonnes excuses ». Aujourd’hui, elle me reproche d’être en couple. Faut-il laisser tomber ? J’en profite pour poser deux autres questions : comment répondre à un compliment qu’on nous fait sur notre physique ? quand la fille nous dit qu’elle est trop grosse ?

    • Sylvain dit :

      Hello Marc,

      Oui, il y a des filles que ca peut gener de te rencontrer si elles savent que tu es en couple. Elles savent que ca ne débouchera sur rien de sérieux, que si elle s’attache ca peut provoquer des problèmes etc. Si elle veut s’amuser, ca ne posera pas de probleme. mais si elle te dit que ça ne lui va pas, laisse tomber.

      Quand on te fait un compliment, prends le avec plaisir et ajoute « mais je suis intelligent aussi, j’ai la tête et les jambes ;) ». Si une fille dit qu’elle est trop grosse, attention terrain glissant. Elle veut juste être rassurée.Moi je réponds un truc du genre « Je ne trouve pas spécialement mais l’essentiel est que tu te sentes bien dans ta peau. Donc si tu veux perdre quelques kilos, je t’amene courir. Comme ça on pourra passer un moment ensemble en plus :) ». Bonne chance!

  • michal dit :

    Salut tout d’abord super article genial!!
    Pour ma part je suis en 1er année de medecine et malheureusement je suis tomber dans l’obsession amoureuse du coup je n’arrive plus a me concentrer sur mes cours et cela me pose un trés gros pb…
    ça va faire maintenant plus de trois mois que je connais cette fille on travaille en BU enssemble on fait des pauses rien que nous deux on va au moins une fois par semaine a la cafeteria de la fac….(tout en lui montrant du fun…)
    Donc voila j’ennonce mon probléme: un mois et demi aprés qu’on se soit rencontré je lui ait proposé quand on etaient a la fac de voir au cinema un film en particulier (Ave caesar!) elle m’a directement dit oui et elle voulait savoir quand, je lui ait repondu dans la semaine selon notre emploi du temp (car je rappelle 1ér année de medecine difficile de trouver du temp dans ce cas là..) et puis un jour dans la semaine je lui envoie un sms lui demandant si elle etait motivée pour voir le film en fin d’après midi;elle me repond que » non elle doit travailler » et surtout sans relance de sa part.Apres ça rien n’a changé dans notre routine habituelle tjrs a la fac a deux mais mnt je n’ose plus rien tenter car vu que je suis dans l’obsession j’ai peur de la perdre!!!Que dois-je faire?? je suis a bout !!!!A chaque fois quand je part aprés une discussion avec elle je regrette de ne pas avoir été plus tactille plus drole…..
    HELP ME!!!!

  • Louis dit :

    Bonjour,

    Alors je vous écris car je me retrouve bien dans l’une de ses situations et j’aimerai exposer mon problème.

    Je pense avoir développer des sentiments pour une personne qui travaille avec moi. Je n’ai pas été bon séducteur avec elle, je m’explique: je suis assez introverti et comme nous travaillons ensemble, je connais ses histoires de cœur /cul et j’avoue avoir beaucoup de mal à cacher mon agacement si bien qu’elle me trouve lunatique.

    Cependant, presque sans rien faire de mon côté, juste m’ouvrir un peu plus à elle et quelques sms, nous avons passés des soirées ensembles, puis cela à déraper et nous avons passé une nuit ensemble. Nous aurions été jusqu’au bout si toutefois je n’avais pas oublié de faire un achat…
    Deux semaines se sont écoulés après cette nuit, et je l’ai senti me filer entre les doigts. Je pense important de préciser qu’elle s’est mis depuis peu en couple avec son plan cul qui est actuellement à l’étranger. Elle m’a dis avoir des sentiments pour lui malgré le fait qu’il ne soit pas attentionné. Mais j’ai un peu l’impression qu’elle est positive sur son cas car cette relation va lui permettre de voyager dans un pays qui lui plait.

    Hier je me suis senti obligé de percer l’abcès et d’avoir une discussion avec elle.
    Et là je pense avoir commis une grosse erreur, je lui ai fais comprendre que je la considérais comme différente et que c’est d’être en couple avec elle ce dont j’ai envie.

    De son côté elle m’a expliqué, qu’elle n’était pas à fond sur moi, qu’elle avait eu un moment de faiblesse car je me suis montré attentif à elle et que c’était une erreur vis à vis de son copain. Elle considère une relation comme inconvénient étant que nous travaillons ensemble.
    Mon point de vue et qu’elle avait de s’amuser une nuit avec moi ce qui me dit qu’elle est tout de même attirée physiquement.
    Donc je m’adresse car je ne sais plus sur quel pied danser. Dans trois semaines elle va partir le retrouver et je sens que ça me bouffe déjà et j’aimerai l’éviter mais je ne sais pas comment m’y prendre avec cette fille qui m’impressionne (un vrai canon).
    J’avais envie d’essayer le freeze out mais étant donné qu’elle me considère déjà comme lunatique et que visiblement c’est une des raisons qui la pousse à s’éloigner de moi, je ne sais pas si c’est la bonne méthode.
    Ou alors être tout l’opposé de ça et me montrer séducteur, lui prouver qu’elle est tellement importante pour moi que je ne suis pas prêt à m’arrêter malgré les obstacles. D’autant plus qu’elle est changeante et ne dis pas toujours la vérite, une heure avant que l’on se retrouve nus dans mon lit elle me disait que j’étais un simple amis…
    Je suis perdu donc je vous remercie d’avance si vous me donnez votre avis

    Cordialement

    • Sylvain dit :

      Hello Louis,

      Dommage de ne pas avoir pu passer à l’acte ce soir là. Maintenant qu’elle est en couple c’est sur que ça s’annonce plus compliqué. A mon avis, effectivement, le freezeout n’est pas une bonne option car elle va se dire que tu fais la gueule et ce n’est pas vraiment ce que l’on recherche. Inutile de jouer les chevaliers servants non plus. Contente toi d’etre agréable et de dérouler ton game. Mais ne lui parle plus d’etre avec elle, de séduction ou quoi que ce soit. Reste embusqué et attends de voir comment les choses évoluent. il faut être patient ;) Fais lui aussi subtilement passer le message que tu as d’autres options et que tu es entouré de femmes. ca la fera peut etre réagir!! Affaire à suivre!

  • J dit :

    Hello la team !

    Bel article, qui reflète bien à quel point on peut être une lavette pour pas grand chose :)

    Pour ma part, le one it is est fait sur une fille de mon boulot, qui est dans un autre service.
    Une vraie bombe à qui je n’ai jamais parlé (cas numéro 1 de l’article) car on ne côtoie pas les même personnes. Je la voie uniquement en pause, de loin.
    Au début, je l’ai simplement remarquée, elle m’a tapé dans l’oeil mais c’est tout. Mais au bout d’un an, le « blocage » sur elle s’intensifie, j’en parle à mes collègues (qui sont fans aussi au passage !), je fais en sorte de la croiser le plus possible. Et bien sur, j’ai toujours l’impression qu’elle a des regards insistants vers moi… Cas classique !

    En gros je la connais même pas, elle a un mec, elle m’a sans doute jamais calculé et j’ai jamais eu les couilles d’agir (et je vois mal comment dans une situation aussi pourrie :) ).
    Un gros one it is physique comme c’est pas permis, mais bon, on choisit pas vraiment les émotions qui nous traversent parfois, même quand on sait qu’elles sont ridicules !

    Habituellement, je ne suis pas du genre à faire une fixette mais cette fois je me suis enlisé dans un truc vraiment lourd pour mon estime perso et ma confiance en moi.
    En tout cas, pas évident de devoir la croiser tous les jours pour une durée indéterminée…
    S’il y a plus de conseils pour gérer une situation pareille, je suis preneur !

    Thx :)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Le mieux c’est de se rapprocher d’elle tout en douceur. L’avantage c’est justement que tu la vois tous les jours. Donc tu commences par simplement « Bonjour » et de socialiser avant d’accéder à des conversations plus élaborées. Tu pourras déjà en apprendre plus, si elle a vraiment un mec et le reste… Puis bon avec même un pett minimum d’action, ca fera repartir un petit peu la confiance :)

  • Bob dit :

    J’ai eu une relation assez atypique avec une fille on se voyait on ne se voyait plus, tout ca sur plusieurs annees … elle etait tjs en demande.. on est resté en froid plus d’un an on a fini par reprendre contact je me suis dis que si je finissais toujours par la « retrouver » c’est que peut etre c’etait la bonne …. bref cette fois ci je me retrouve en demande et en one itis sur cette fille qui doit bien le ressentir puisqu’elle me donne de l’interet puis le stop brutalement en ne donnant plus de nouvelle …

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)