Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Publié dans Dynamiques sociales par
ArtDeSeduire.Com

célibataire trente ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Le célibat à 30 ans n’est certes, ni une fatalité, ni un drame, mais il n’empêche que le temps peut commencer à vous paraître un peu long, surtout lorsqu’autour de vous vos potes se convertissent à tour de bras aux vertus du couple et de la vie familiale.

Au-delà de l’habituelle peur de l’engagement qui a un peu tendance à être conjuguée à toutes les sauces, voici 10 raisons qui expliquent pourquoi vous êtes encore et toujours seul face à vous-même dans ce « cold, cold world ».

 

Autant aux alentours de la majorité vous n’en saviez guère plus que Jon Snow, autant passé le cap de la trentaine, vous voilà au zénith de votre game.

Plus expérimenté, plus endurci, plus affirmé, vous n’avez cependant toujours pas décroché votre ticket pour l’histoire d’A. de votre vie.

La Terre comptant plus de 7 milliards d’habitants, l’impératif de reproduction a il est vrai pris du plomb dans l’aile, mais quand même… l’idée de bâtir quelque chose, ou tout du moins de faire profiter quelqu’un de votre don sans pareil pour ouvrir les pots de confiture vous titille de plus en plus.

Reste qu’en matière de relations longues, votre problème n’est peut-être pas là où vous croyez. D’ailleurs il est possible que vous cumuliez plusieurs des problèmes mentionnés dans la liste qui suit.

 

1. Parce que vous idéalisez trop le couple et le sentiment amoureux

célibataire 30 Ans 1 Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Passé ce temps finalement très court où vous rêviez d’une vie de bachelor en CDI, vous vous imaginez assez précisément ce que doit être la vie à deux.

[Quoi qu’en disent les célibataires les plus endurcis, personne n’ambitionne de finir ses jours seul avec pour unique fait de gloire une collection de conquêtes au souvenir flou.]

Complicité à tous les étages, ébats passionnés, respect et confiance mutuelle… une relation de couple, ce doit être comme au cinéma (Adrian et Rocky, Mr & Mrs Smith, Bill et Béatrix…), ou ne pas être.

Sauf que cette construction (bâtie en grande partie sur l’antithèse de ces armées de couples qui se choisissent par défaut) relève plus du fantasme qu’autre chose.

Pis, l’irruption du sentiment amoureux dans le réel vient souvent renforcer cette disparité, tant il est vrai que ceux qui réalisent nos rêves sont bien souvent les premiers à les gâcher.

2. Parce que vous rêvez d’une femme qui n’existe pas

Célibataire à 30 ans 2 Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Franchement elle est parfaite. Elle a du caractère mais n’est pas capricieuse, pense comme un mec mais n’oublie pas d’être féminine, est indépendante mais sait rester à disposition.

Mélange de Penélope Cruz, Sarah Connor et Julia Chanel, elle n’a qu’un défaut : elle n’existe que dans un coin du cerveau.

Si dans sa quête du continent noir le player chevronné apprend rapidement à démythifier les femmes et à les prendre telles qu’elles sont, il peut en parallèle continuer d’idéaliser la femme – celle différente et supérieure à toutes les autres, celle qui réunit ce qu’il y a de meilleur chez ses ex, celle qu’il s’épuise à chercher.

3. Toujours célibataire après trente ans parce que vous êtes un éternel insatisfait

Célibataire trente ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Derrière votre exigence se cache en réalité une forme aigue d’intransigeance, une course effrénée à la perfection.

A contrario du point précédent, cette recherche de la femme idéale, ou plutôt de l’idée que vous vous en faites, relève plus de la pathologie que du wishful thinking teinté de romantisme.

Ni choix de vie, ni trait de caractère, les psychanalystes expliquent ce désir de « devenir plus » tant par une pulsion de mort inconsciente que par un refus de trancher, de se déterminer.

Au quotidien cela se manifeste par une instabilité chronique qui se fait de plus en plus envahissante : tendance à « collectionner », à toujours vouloir comparer, à voir l’herbe plus verte ailleurs…

4. Parce que vous refusez d’entrer dans la vie d’adulte

Ted célibataire trente ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Trouver la bonne c’est choisir de mettre fin à cette soif un peu puérile de compensation, conséquence de ces (trop longues) années de disette.

Trouver la bonne c’est aussi accepter de renoncer à des pans entiers de sa vie d’avant, cette vie d’ado qui vous allait pourtant si bien, où toute une ribambelle de questions ne se posaient même pas (partager son temps, se projeter à moyen/long terme, ajouter des compromis à la liste des compromis…).

Faire ses adieux à cette vie-là est inéluctable, vous le savez, mais il n’empêche que plus de 10 ans après le Bac, vous en êtes toujours à quémander « encore un moment, monsieur le bourreau ».

banner parler aux femmes Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
banner parler aux femmes Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Banner 50phrases Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Banner 50phrases Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

5. Parce que vous ne vous êtes jamais vraiment remis d’une rupture

Drake célibataire trente ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Certaines ruptures font plus mal que d’autres. Tellement mal qu’elles amènent à se surprotéger pour éviter d’être à nouveau assailli par ce sentiment de vide dont vous avez bien failli ne jamais vous remettre.

La vie faisant son chemin, tout est finalement rentré dans l’ordre, à ceci près que c’est votre peur de souffrir à nouveau qui désormais vous guide en matière de séduction.

Intimité barricadée, comportements distants, fuite en avant quand les choses se présentent bien… c’est peu dire que vous vous montrez réticent à l’idée de tenter à nouveau le grand saut et de servir votre cœur sur un plateau.

Si tout ceci est fortement compréhensible, en attendant le temps passe et vous vendangez un paquet d’opportunités.

[Vous savez ce qu’on pense des célibataires exigeants…]

6. Toujours célibataire à trente ans parce que vous sortez encore et encore avec les mêmes filles

Célibataire après 30 ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Si chacune de vos histoires commence toujours peu ou prou de la même façon et se termine toujours peu ou prou de la même façon, ce n’est peut-être pas uniquement du aux hasards de la vie.

Consciemment ou pas, vous jetez systématiquement votre dévolu sur un type bien particulier de filles : les filles à problèmes (qui finissent irrémédiablement par casser la tête), les filles inaccessibles (qui vous attirent uniquement du fait leur inaccessibilité), les filles qui disent oui un peu trop rapidement (et qui lassent tout aussi rapidement)…

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le même schéma se répète tel un disque rayé.

7. Parce que vous êtes accro aux premières fois

Célibataire solo 30 ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Aaah ce doux moment où vous abordez une inconnue.

Cette légère montée d’adrénaline, suivie de cette succession de petits moments où le temps est suspendu : le premier regard, les premières paroles, le premier sourire…

Ce moment où vous prenez son numéro qui vous donne la sensation d’être à la fois plus cool que Ken et plus balèze que Ryu.

Ce moment où tout paraît encore possible, où la force de votre bagout et de votre entregent ne semblent connaître plus aucune limite.

Le goût de la première fois stimule tout autant l’esprit de conquête que cette passion de la passion qui fait bouillir le sang dans vos veines.

Crack, coke, amphétamine, dating, même combat : l’effet procuré par la première dose est irremplaçable.

8. Parce que vous avez perdu la motivation de faire de nouvelles rencontres

Célibataire à 30 ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

Paradoxalement ce sentiment peut parfaitement s’alterner avec le point précédent.

Passé le cap des 30 ans, et après vous êtes démené pour vous bâtir une routine digne de ce nom (boulot, cercle social, lieu de vie), il est tentant de vouloir s’enfermer dans sa bulle de vieux garçon en devenir.

Avec l’expérience, rien ne finit en effet par ressembler plus à une interaction qu’une autre interaction, chacune obéissant au même schéma : aux sempiternelles même lignes et techniques, se suivent les sempiternelles même premières déceptions qui s’enchaînent jusqu’au jour où l’un n’a plus le temps d’appeler l’autre. #PostCoïtAnimalTriste

La répétition finissant par tout altérer, sortir de sa zone de confort s’apparente pour vous à enfiler le costume d’un de ces comiques de croisière fatigué donnant une énième représentation.

[À lire sur le même sujet : Dating Déprime, marre de draguer les filles ?]

9. Parce que les meilleures sont déjà prises

célibataire pas marié 30 ans Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

En admettant que cette femme qui se veut un mélange de Penélope Cruz, Sarah Connor et Julia Chanel (cf. quelques centimètres de texte plus haut) existe bel et bien, combien de temps pensez-vous qu’elle reste disponible sur le marchés des amantes ?

Dans une époque où les femmes ont plus que jamais le choix (tandis que l’horloge biologique continue de tourner), les plus courtisées ne résistent pas à l’appel du couple – ce qui est fort compréhensible.

La loi de l’offre et de la demande ne laissant guère de place à la sensiblerie, vous finissez là par payer toutes ces années placées sous le signe du stupre et de la fornication.

Combien de relations ou (potentielles relations) cette désinvolture a-t-elle tué dans l’œuf ?

Bien évidement au beau milieu de ces légions d’étudiantes immatures et de presque quadragénaires en quête contre la montre de reproduction, demeurent quelques perles rares, mais leur nombre ne fait que décroître chaque année un peu plus.

Et malheureusement le train ne repasse pas deux fois.

10. Célibataire à trente ans parce que votre situation vous en empêche

célibataire 30 ANS bloqués Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans

En théorie, tout va bien. Vous portez beau, vous êtes en forme, vous avez toujours de l’énergie à revendre (lire : vous ne vous êtes pas résigné) et votre compagnie est appréciée.

En pratique, c’est plus compliqué. Malgré tous ces atouts, aucune de vos relations ne réussit à se transformer en relation sérieuse.

À la longue vous en viendrez presque à croire qu’il y a baleine sous gravier… ce qui est effectivement le cas si l’on considère votre lifestyle, certes sympathique à bien des égards, mais pas franchement des plus aguicheurs pour une femme en recherche de stabilité : professionnellement vous naviguez encore à vue, votre appart en colocation ressemble à s’y méprendre à votre chambre d’ado, votre programme de sorties est digne de celui d’un étudiant en fin de semestre…

Passées leurs rêveries adolescentes (boys bands et autres ramoneurs bohèmes), les femmes se montrent vite extrêmement lucides quant au cahier des charges que se doit de remplir leur futur partenaire et géniteur.

Qui a dit que les lois de la nature étaient cruelles ?

 

Aurélien, l’âge du Christ. Patate certifiée en relations. Tous mes articles ici.

banner parler aux femmes Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
banner parler aux femmes Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Banner 50phrases Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Banner 50phrases Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 10 Raisons Pour Lesquelles Vous Êtes ENCORE Célibataire à 30 Ans
66 COMMENTAIRES
  • Patti Smith mais en mec dit :

    Pendant ce temps là, j’ai 21 ans et mes potes se marient.

  • Grine dit :

    Pour être franc, le 9. (me) fait assez peur 😐

    • Kheldar dit :

      J’avoue. Comme quoi, ce n’était peut-être pas une bonne idée d’offrir l’égalité aux femmes. Ça leur donne trop de pouvoir sur nous.

      Ouais… C’est marrant d’être macho parfois.

    • Mike R dit :

      J’avoue, arrivé à 30 ans, la track 9 me passe en boucle en ce moment…

    • Sylvain dit :

      C’est aussi ça réussir sa vie amoureuse. Etre au bon endroit au bon moment, faire ce qu’il faut pour être prêt et avoir un peu de chance.

      Un peu comme le sport de haut niveau. Les Jeux Olympiques, 3 fois dans une carrière max. Tu peux te louper, c’est la vie.

    • Mike R dit :

      Oui je vois le truc… Et se dire que même si on a raté l’or, il reste toujours l’argent ou le bronze… Mais que ce passe t’il quand on est même pas sur le podium?

    • Aurélien dit :

      Valar morghulis.

      La vie c’est la compétition Mike R ;)

    • Sélim dit :

      Enfin une réponse sensée :)
      Déso, je me promenais sur les commentaires.
      (La vie est une compétition, c’est très Machiavel, très Robert Greene, ça me parle. Même si la collaboration est à la mode;) )

    • Sylvain dit :

      Il reste beaucoup d’autres compétitions, d’autres occasions. Il faut savoir se trouver d’autres objectifs! Se remotiver, se remettre au travail! Se remettre en question pour etre meilleur. Quand tu es sportif de haut niveau, ta carriere dure 10 ans. Ta vie affective va durer pour le reste de ta vie. Alors en travaillant, tu auras d’autres occasions de t’exprimer :)

    • Game reloaded dit :

      Être le dragueur et le séducteur n’est ce pas ?
      Là chance se provoque, la spontanéité aussi

    • JoZ' Le Magicien dit :

      Si on ne peut pas trouver son bonheur intérieur dans le partage d’une vie commune avec LA bonne personne, car elle est peut être déjà passée, pourquoi se contenter de ce qu’il reste ? Ça n’a aucun sens.

      De plus, LA bonne personne varie selon l’âge, l’expérience, l’environnement, la façon de pensée, LA bonne existe mais à un instant T, rien n’est fixé.

      Et dans tout les cas, si on ne trouve pas LA bonne personne peut importe le moment, n’est-ce pas un signe ? Peut-être que l’on peut s’accomplir dans autre chose que la procréation pour perpétrer la race humaine.
      Par exemple dans l’enseignement, l’invention ou encore dans la compassion en participant à des aventures humanitaires.

      Si le couple tient tant à coeur, pourquoi ne pas tenter sa chance dans un autre Pays, dans la polygamie ou autre ?

      C’est dommage de parler d’un article expliquant pourquoi on peut être célibataire après 30 ans, sans en donner aussi les avantages et les solutions qui existent pour ne plus l’être sans devoir se raccrocher à ce qui peut nous apparaître comme  » pas si mal « .

      Après effectivement si on souhaite à tout prix concrétiser une famille passé la trentaine en restant sur notre cher territoire, il faudra faire des sacrifices.

      Tout à un prix. Notre vie en société occidental et son confort aussi.

    • Aurélien dit :

      Salut Jo,

      Je suis assez d’accord avec toi figure-toi, mais je dirais que ce raisonnement ne marche que tant que ton pourvoir de séduction est encore effectif et que tu peux faire des rencontres, après c’est plus compliqué imo, le couple étant d’une certain façon un moyen de d’échapper au fatalisme de la life.

  • Algerino dit :

    C’est un super article  » baffe en pleine gueule « , qui reveille parfois notre inconscient (c’est glaçant, le coup de la fille inaccessible qui ne nous attire que parce qu’elle l’est, justement) mais qui insiste parfois trop sur le fait que certains hommes préfèrent la conquête à la stabilité.

    Aurélien, quid d’un éventuel onzième point : seul à 30 ans car personne ne veut de vous ! (Malgré vos efforts).

    Bonne journée.

  • Sylvain dit :

    Selon toi ALgerino, de quel numéro tu pourrais le plus rapprocher tes problèmes?

  • DefLeppard dit :

    Merde je crois bien que je suis un mix de la 4 et la 6
    J’ai 22 ans et un pote m’a invité à son mariage il y a 2 semaines, la baffe dans la gueule x)

    • Aurélien dit :

      22 piges pas d’affolement pour toi DefLeppard !

      5et se marier jeune est toujours une peu suspect selon moi)

      L’article vise surtout à faire comprendre au jeune players plein d’hormones les conséquences éventuelles d’un tel style de vie.

      Bien à toi.

    • matrix dit :

      Hé les gars, vous n’avez que 21, 22 ans,
      Va falloir mettre les trentenaires au pas et attendre votre tour; le seul intérêts du mariage et surtout à vos âges : la fiesta et… Les soeurs de vos ami(e)s.
      Les dynamiques sociales s imbriquant les une aux autres, en tentant d’avoir un regard « objectif », c’est à peu de choses près ce qu’il se déroule dans notre monde hypermoderne.

  • Le Marginal Magnifique dit :

    Hum, merci pour cette bonne dose d’introspection !

  • jay dit :

    Il est aussi possible de cheminer différemment des autres,ne pas accepter une relation qui ne te convient pas ou plus meme a 30 ans ou encore ne pas vouloir vivre avec quelqu’un ou etre en couple ne fais pas de toi un pariah.
    Se reproduire ou se mettre a tout prix en couple parce que c’est « le moment » quelle stupidité!

    • AL dit :

      Tout à fait d’accord avec toi, Jay :)

    • Lenal'airderien dit :

      Bonjour,

      Jay à tout dit…

    • Aurélien dit :

      Célibataire c’est peut être un choix, mais pas toujours (loin de là). L’article tente de décrypter pourquoi.

    • jay dit :

      En tout cas pour un site qui incite souvent a faire fi de la préssion sociale et de la validation qu’elle soit féminine ou sociétale je trouve ce genre d’article culpabilisant et a côté de la plaque.
      Ça reste mon humble avis.

    • Mike R dit :

      Je suis d’accord avec Aurélien, le célibat n’est pas toujours un choix… et cette article essaie de décrypter pourquoi.
      Et avoir envie d’être en couple n’est pas forcément dicté par une pression externe. Chaque personne évolue, les objectifs peuvent changer, et l’envie de se pauser, avoir un enfant, fonder une famille peuvent en faire parti.

    • Sylvain dit :

      Tout à fait! Choisissez votre chemin et oubliez les diktats de la société à tous les niveaux!

    • AL dit :

      @Mike R & Sylvain :
      « l’envie de se pauser, avoir un enfant, fonder une famille peuvent en faire parti. »

      Pour moi, ça fait parti des diktats de la société. Et je pense que Jay est du même avis.

      De mon point de vue, le couple n’a que deux avantages : le sexe en self service, et le partage des dépenses de la vie quotidienne (enfin… jusqu’à la facture du mariage, et à la naissance des enfants…). C’est tout. Tout le reste, on peut l’obtenir de bien d’autres manières (famille, amis, collègues…). Par contre, si je devais lister tous les inconvénients, je serai encore là demain.

      Chacun fait bien ce qu’il veut, mais plus j’observe les couples et leur degré de satisfaction (leur indice bonheur), et plus je me dis que les coachs ont raison : soyez profondément heureux seuls avant de vouloir l’être avec quelqu’un d’autre.

    • jay dit :

      Disons que c’est ce qu’on attend de toi si tu veux etre perçu comme « normal ».
      Et ce qui me gene dans cet article c’est bien ça,le fait de sous entendre qu’a 30 balais si tu es seul tu dois considérer que tu as un problème a régler.
      J’imagine l’impact sur un mec qui galère niveau drague et qui débarque ici en lisant ça en premier…
      Je suis peut etre aussi a fleur de peau parce que j’ai quitté mon ex au bout de 4 ans et personne a compris dans mon entourage.
      Du coup célib a 34 ans je me sens dans la ligne de mire alors que niveau ressenti je suis plutot zen.

    • Aurélien dit :

      @ Mike R : on s’est compris

      @ jay : l’article n’a absolument pas pour but de culpabiliser (même si sa lecture peut éventuellement provoquer ce sentiment). L’idée c’est de lus de décrypter une situation donnée avec un peu de recul (le mien en l’occurrence).
      « J’imagine l’impact sur un mec qui galère niveau drague et qui débarque ici en lisant ça en premier… ». Ce n’est pas forcément un article qui s’adresse à lui c’est vrai, plus à des gens qui ne voit pas le temps a passé (car oui la vie seul tout ne peut pas être un objectif, à part si vous êtes l’Empereur dans Star Wars ou un Highlander.

      Peace.

    • Sylvain dit :

      Le problème, c’est qu’il y a une assymétrie d’informations. On attend du couple qu’il nous apporte le bonheur alors qu’en réalité, ce n’est qu’une litanie de compromis. C’est souvent davantage donner que recevoir. or, forcement quand on en attend énormèment, ça finit par poser problème.

  • Gatsuievski dit :

    Cold cold world… reference a GZA? Si oui tu fais plaisir mon cher ;-)
    Super article aurelien, dans lequel je me retrouve tout à fait. Passé de puceau tardif à serial fucker (principalement en raison d’un manque de confiance presque maladif) depuis 3 ans, c’est vrai que je passe parfois par des périodes de doute, du style  » à quoi bon enchaîner sans trouver LA bonne ?  », à force de voir des couples heureux autour de moi…
    Mais fuck it! Ma question est en fait mal formulée… A moi de savoir ce que JE veux vraiment (sans trop regarder autour) et de continuer à progresser pour l’obtenir (peut-être…)
    Continuez comme ça les gars, vous êtes quasiment d’utilité publique.
    (et pour reprendre le com de selim, machiavel et greene sont de sérieuses pistes de réflexion pour progresser, et pas juste pour les miss)
    Big up guys!

    • Sylvain dit :

      J’ai été le voir en privé pour lui faire la meme remarque sur GZA! Seuls les vrais savent :)

    • Aurélien dit :

      « Cold cold world… reference à GZA ? »

      => article qui s’adresse aux trentenaires (mais pas que), référence de trentenaire ;)

      Merci !

  • Jul1 dit :

    Je ne suis pas d’accord avec le point 9, je trouve que celui-ci est partiellement faux. Certes à 30 ans beaucoup de femmes sont en couples, mais combien aussi sont divorcées ou on quitté leur compagnon ?

    De plus cet article décourage totalement les trentenaires. Oui, il est toujours possible de trouver quelqu’un à cet âge, c’est difficile oui mais c’était aussi difficile à 20 ans quand on ne connaît pas grand chose à la drague et qu’on cumule les déceptions amoureuses à cause d’une certaine immaturité des deux côtés.

    La vie d’un homme est faite de difficultés et de souffrances, mais celles-ci sont plus que salutaires si nous arrivons à les surmonter. Alors oui il est possible de trouver quelqu’un à trente ans si nous sommes motivés et que l’on fait tout pour atteindre cet objectif sans baisser les bras.

    Sinon le reste de l’article est impeccable, rien à redire je voulais juste souligner ce petit point qui me titillait.

    Restez fort et digne les gars !

    • Aurélien dit :

      Salut Jul1,

      Bien sûr que l’on peut trouver (choisir) quelqu’un à 30 ans et même après, et encore heureux ! C’est juste que le bassin démographique tend à se rétrécir. C’est un problème qui n’existe pas à 20 ans – même si le déséquilibre démographique cher à l’Evopsy existe à tout âge.

      Bien à toi.

  • BB dit :

    11. Vos précédentes relations vous ont rendues misogyne.

    • AL dit :

      Ma première réaction a été d’exploser de rire devant ton message. Pas faux. Mais en même temps, c’est toi qui les as choisies.

    • Sylvain dit :

      La prochaine étape, c’est la misanthropie!

    • AL dit :

      La mise en tropie, c’est quelle position du Kamasutra ?

    • Sylvain dit :

      Entre le marteau Polonais et la toupie Napolitaine!

    • BB dit :

      Je ne suis pas devenu misogyne et j’accepte ma part de responsabilité dans mes différents échecs amoureux. Je suis juste moins naïf, c’est tout. Là où j’ai vraiment changé, c’est sur le fait que j’ai toujours eu une réputation de dragueur sans rien faire, juste parce que j’ai un physique qui plait, que je suis gentil et que j’aime bien plaisanter. Donc maintenant, je drague. Quitte à me taper une réputation de dragueur, autant qu’elle soit méritée. En plus, je travail sur un gros aéroport et il doit bien y avoir 200 femmes plutôt jolie qui sont du matin comme moi donc je serais bête de m’en priver. Après, je ne sexualise qu’avec celles qui me plaisent vraiment donc je n’ai pas de problème de conscience.

    • AL dit :

      Le loup est dans la bbergerie. Je répète : le loup est dans la bbergerie ! :D

      Heureux homme que voilà ! T’as pas un poste de libre pour Haricot ? Il a besoin de renouveler son cheptel ! :))

    • Sylvain dit :

      Et le renard est dans le poulailler!

    • Haricot dit :

      Bonsoir,

      Merci Al, c’est sympathique ^^ Suis-je si pathétique que cela dans mes commentaires?

      Bonne soirée,

      Haricot

  • Chitrinisty dit :

    Bonjour,

    Pas mal comme point de vu, je me retrouve sur beaucoup des points évoqués.
    Un ami m’a dit qu’il n’avait jamais vu quelqu’un se faire à ce point draguer par les femmes que moi et je n’y arrive pourtant pas.
    Mon problème c’est que je suis toujours sur la défensive, j’attire (ou suis attiré par les filles très belles mais toxiques et malsaines à souhait ce qui fait que ça finit toujours mal), j’idéalise trop les femmes, les deux règles que je me suis imposées sont de ne jamais être un regret ou devenir le connard qui transformera la femme en connasse à son tour et je ne vois jamais aucun de leur signaux. (exemple: une fille m’invite chez elle à trois heures du matin pour manger des pâtes. Je mange des pâtes comme un bon pote et je m’en vais).

    Pour faire simple, monter sa boite, se faire des amis ou encore atteindre le top dans une société sont des choses beaucoup plus simples à réaliser que d’attirer une fille non toxique ou d’être en relation de couple avec une fille bien.

    Je sais pas trop comment changer ça si vous avec un quelconque idée c’est cool

    Merci, bonne journée !

    • Sylvain dit :

      Hello Chitrinisty,

      Tu as dignostiqué ton problème toi-même : tu es trop sur la défensive. AU début, essaye simplement d’y faire attention dans le feu de l’action et vois si les choses évoluent. Essaye de te montrer ouvert, de te concentrer sur l’autre et d’etre attentif à l’environnement… Tu parles de cette histoire de pates a 3h du matin en disant que tu n’as rien vu. Mais si tu le prends en exemple, c’est donc que tu as bien conscience de la chose ;) Donc à toi de dépasser ça, il ne manque sans doute pas grand chose :)

  • Haricot dit :

    Bonsoir,

    l’article est pas mal mais trop porté sur la culpabilité. Fraîchement trentenaire, les meilleures sont prises. Les autres ont eu des gamins ou des histoires compliquées et c’est bien relou.

    Je suis assez d’accord avec BB: ma précédente relation m’a rendu amer envers la gente féminine. Mon quotidien professionnel où règne la misandrie ne fait qu’exacerber cette amertume…

    Bonne soirée,

    Haricot

    • Aurélien dit :

      Yo l’Haricot,

      Ce n’est pas tellement une question de « culpabilité », plus une question de remise en question sur certains aspects de sa vie.

      Quant à la question de la misogynie, cela ferait un bon sujet d’article : « Le fait de fréquenter (au sens coucher) des femmes conduit-il forcément à la misogyne ? »

      Bon dimanche à toi.
      A.

  • tails le renard dit :

    j’ai presque 30ans et ma vie proffessionnel n’est pas stable,je travaille peu,genre 3 mois dans l’année,et la mentalité du monde de chantier me déprime,alors 3 mois c est deja le bout du monde pour moi,bref je textotais avec une fille que j’ai jamais encore vue,et que j’ai rencontré sur un site de rencontre,je parle de mes passions,on se fait rever mutuellement avec nos reves de voyages,de paysages,de verdure ect…Mais,ça arrive qu elle parle boulot,je m’y attarde jamais vraiment,puis la dans son dernier texto: »tu travaille comment toi »?J avoue que j’avais envie de dire que j’étais a mon compte,ou en cdi,mais je ne savais plus ce que je lui avais dit sur le site,meme pas moyen de vérifier,alors je lui ai dit la vérité: »machin de formation »qui bosse a truc mais pas a l’année,et qui en octobre je serai en cdd de deux ans qui sera a truc(ce qui est vrais,ceci dit c est un contrat d insertion…).Pour l’instant,je suis résigné a une histoire d amour en cdi,mais si cette situation m’empeche un amour meme en cdd,la prochaine fois je mens.

    • Aurélien dit :

      Nan mais comment peut-on travailler « 3 mois par an » ? Allo ?!?

      Sérieux, change de branche, pars à l’étranger, fais GO, fais barman, entame une formation… mais bouge toi l’ami.

      Et si vraiment tu trouves rien, bâtis-toi une culture G en béton à la bibliothèque (c’est gratuit) ou des abdos d’acier (c’est gratuit aussi).

      Tout sauf ce ton larmoyant mec…..

      Amicalement.

  • tails le renard dit :

    oui mefci aurélien,j’était pas dans mes bon jours quand j’ai écrit se message,j’ai honte rien que de me relire…

  • Nabil dit :

    J’aime bien les raison mais moi ça me fais penser que c’est exactement les femmes ça qui ont 30 ans et célib non ? Jamais satisfaites, elles idéalise trop le couple a un piont si c’est pas comme dans ses rêves bah t’es pas le bon quoi, elles rêvent d’un mec qui n’existe pas, la fusion de tout les personnages de films pour nana qu’on lui sert pour ses fantasmes sachant qu’elle n’est pas parfaite non plus et que la femmes de nos rêves pour nous les mecs n’existe pas non plus, tout le monde a des défaut et ça les nana ont tendance a l’oublié. Ensuite elles sont toujours dans le passé a se rappeler de ce mecs qui les ont blessé, et donc toujours méfiantes vis a vis des autres, elles sortes encore malgré tout avec le même type de mec avec qui elle fini par casser, elles ont tellement a la fin stéréotyper tout les mecs que la plus part vont finir féministes radicales, elles ont plus trop la motivation avec un nouveau qui est déja stéréotypé, tu ajoute a ça elles sont toutes narcissiques a différent niveau et te voila devant la nana classique qui n’arrive pas a trouver un mec. Faudrait leurs poster cet article en faite.

    • Sylvain dit :

      Hello Nabil,

      C’est vrai que de trouver le véritable amour est de plus en plus difficile pour notre génération. Beaucoup sont de plus en plus blessés, de plus en plus aigris et de plus en plus méfiants. Mais a coté de ça, il y a aussi plus d’attentes. Donc effectivement, pour que ça fonctionne, il va sans doute falloir y mettre vraiment beaucoup du sien…

    • Nabil dit :

      Il faut savoir envoyer balader aussi Sylvain, et s’aimer sois même plus que tout dans se monde. J’ai remarquer que ça fonctionnais bien avec les femmes quand tu leurs renvois leurs propres comportements direct a la figure, elle est narcissique par exemple ? Tu deviens encore plus narcissique qu’elle ! Elle crois que parce que c’est une fille je vais devoir être le meilleur mec de la terre? Tu deviens tout simplement macho ! Un gros ptit macho mysogyne a la maghrébine comme on sait si bien le faire ! Et ça marche avec tout les comportements hypocryte des femmes.
      Le probleme c’est qu’il faut être sacrément gelé des couilles ! Genre tu as un bloc de glace en permance qui moule tes couilles et les met en mode cryogénisé aucun signale ne passe par la, comme ça tu tombe pas dans la soumission et l’envie primitif de sexe et que tu te met a faire n’importe quoi pourvu qu’elle écarte les cuisses.
      Et ya un autre probleme aussi c’est qu’il faut bien travailler la relation au début histoire que la nana sois accro, et une fois dans cette configuration t’es plus trop motivé a faire ton je suis le meileur tu sais et tu travaille plus ce coté de la séduction qui ta permis de l’avoir justement.
      Donc au final oui c’est dure Sylvain que tu veuilles metre du tien ou que tu veuille envoyer balader les deux au final demande de l’effort psychologiue, soi pour rester détacher et t’accépter comme tu es que ça lui plaise ou non soi pour faire des efforts sur certains trucs chez toi et les changer donc travailler sur toit même, d’où que tu tourne tu va devoir prendre sur toi et bossé dans un sens ou dans l’autre.
      C’est enervant déprimant voir déséspérant mais ça a un bon coté ça construit et ça rend fort.. si tu meurs pas en route bien sur !

  • Oscar dit :

    Salut
    Quand on se brule les ailes par sms avec un fille. C’est à dire qu’elle a perdu tout intérêt à la conversation comment retourner à la normal ? Faire un jeu ?
    Merci de votre reponse

    • Sylvain dit :

      Hello Oscar,

      Pour ma part, je dirai 2 semaines de silence radio avant d’essayer de faire redemarrer l’interaction de 0. Si cela ne donne rien, il ne reste alors plus qu’à nexter!

  • Pinp dit :

    « …dans le stupre et la fornication », jolie référence à l’ami Georges! :)

  • Nicolas G dit :

    Je correspond aux situations 8,9 et 10 :/

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)