Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

« Ma Copine Ne Me fait Pas Confiance, Que Faire Pour M’en Sortir ? »

ma copine ne me fait pas confiance

Relation Homme Femme

« Ma Copine Ne Me fait Pas Confiance, Que Faire Pour M’en Sortir ? »

« Ma Copine Ne Me fait Pas Confiance, Que Faire Pour M’en Sortir ? »

ma copine ne me fait pas confiance
Votre copine ne vous fait pas confiance ? Nous vous proposons aujourd’hui une stratégie en 4 étapes pour essayer de résoudre ce problème.

Ce n’est pas évident, mais si vous parvenez à lui tendre la main et à l’aider à se débarrasser de ses angoisses existentielles, elle va vous aimer davantage et se sentir toujours plus proche de vous.

Et votre relation n’en sera alors que plus solide. Alors, comment faire ?

Redonner confiance à une LSE : mission impossible ?

La plupart des gens vous diront simplement de ne pas vous enquiquiner avec une petite amie qui manque à ce point de confiance en elle.

Ils vous diront que de toute façon, elle ne changera jamais.

Et ils n’ont sans doute pas tort.

Votre copine est probablement ce que nous appelons une LSE (low self-esteem) dans la communauté de la séduction : une fille qui a une faible estime d’elle-même et qui n’a pas confiance (souvent ni en elle, ni en les autres).

D’ailleurs, dans cet article, Sélim vous suggère carrément de ne pas draguer une LSE.

Bon, ceci étant dit, même si vous ne savez pas trop comment gérer le problème, vous pouvez essayer.

Voici donc notre stratégie en 4 étapes pour ramener votre relation sur de bons rails.

ÉTAPE 1 : faites-lui bien comprendre que son manque de confiance a un impact négatif sur votre relation

copine n'a pas confiance

Avant toute chose, vous devez lui faire comprendre que son manque de confiance en vous a un vrai impact négatif sur la bonne marche de votre couple.

Il faut absolument qu’elle comprenne que c’est exactement en se comportant de la sorte qu’elle va provoquer tout ce qu’elle aimerait éviter.

C’est la première marche à gravir. Vous devez pointer du doigt le problème. Sans concession (mais sans l’accabler non plus : vive la diplomatie et le tact !).

Quand une femme manque de confiance en elle, son attitude lui semble tout à fait normale et naturelle. Et il y a peu de chances qu’elle soit capable de se remettre en question.

Vous devez donc exprimer clairement ce qui vous pose problème et en quoi son attitude paranoïaque risque de mettre votre couple en péril.

Elle n’en a absolument pas conscience et vous devez le lui faire comprendre.

C’est en gros le message que vous devez lui faire passer.

Surtout, ne commencez pas à vous mettre en colère ou à être sur la défensive. Il faut que ce soit une discussion à cœur ouvert. Un dialogue animé par l’empathie et la compréhension.

« Écoute, je sais bien que tu n’as absolument aucune confiance en moi. Tu as sans doute tes raisons. Mais tu dois comprendre que ce manque de confiance a un impact négatif sur notre relation. »

Demandez-lui ensuite ce qu’elle pense de la situation.

Elle devrait répondre quelque chose comme :

« Oui, je comprends que ce ne soit pas évident à vivre. Je sais que ce n’est pas facile pour toi. Je doute toujours. Du coup, je me sens mal et on finit toujours par se disputer. »

À vous d’enchaîner :

« Oui, c’est sûr que c’est une situation qui n’est pas agréable à vivre. Mais ce n’est pas le plus gros problème.

Je veux dire… Pour qu’un couple puisse s’aimer et être heureux, il faut que chacun des partenaires se sente épanoui et que leur amour grandisse au fil du temps.

Et cet amour ne peut s’épanouir que dans un climat de confiance. Tu comprends ?

Si l’un de nous ne fait pas confiance à l’autre, nous resterons toujours sur la défensive et nous allons vivre notre relation avec le frein à main.

Nous ne serons pas capables de nous ouvrir totalement l’un à l’autre et je trouve ça réellement dommage.

Bref, à force de se mettre de cet état, nous allons finir par développer de la rancune et de l’amertume l’un envers l’autre et c’est exactement ce que je veux éviter. »

À ce stade, vous avez mis le doigt sur ce qui clochait dans votre couple. Et vous pouvez passer à l’étape suivante.

ÉTAPE 2 : demandez-lui ce dont elle a besoin pour vous faire confiance

Maintenant que votre copine a pris conscience que son comportement et son manque de confiance envers vous pouvaient réellement faire capoter votre relation, il va falloir aller plus loin.

Demandez-lui ce dont elle aurait besoin pour qu’elle puisse vous faire totalement confiance.

Les problèmes liés à la confiance en soi sont profondément enfouis dans l’inconscient. Et si elle ne fait pas un travail sur elle-même pour aller de l’avant, ils seront toujours là. Sous-jacents.

Aidez-là à entamer sa démarche de développement personnel :

« Écoute, voilà ce que j’aimerais réellement savoir. De quoi est-ce que tu as réellement besoin pour te sentir totalement à l’aise dans ta relation de couple avec moi et me faire totalement confiance ?

Dis-toi bien que si nous sommes capables de mettre toutes nos insécurités de côté, notre relation n’en deviendra que plus solide au fil du temps. »

À ce moment-là, il est possible qu’elle commence à exiger des choses qui ne sont tout bonnement pas réalisables.

Elle peut vous demander de supprimer votre compte Facebook, de ne plus accepter une seule femme comme amie, d’arrêter de parler à vos collègues de travail, de disposer de tous vos mots de passe ou encore de pouvoir vérifier votre téléphone à tout moment.

Si elle vous demande des choses aussi extrêmes, c’est qu’elle n’a toujours aucune confiance en vous et qu’elle reste engluée dans ses vieux travers et toutes ses insécurités.

Elle n’a pas pris en compte ce que vous venez de lui expliquer et n’a pas l’intention de faire le moindre effort.

Ce n’est pas de la confiance, c’est du contrôle.

Alors, n’hésitez pas à en remettre une petite couche :

« Tu sais, rappelle-toi d’une chose, si c’étaient les plus jaloux qui étaient les moins cocus, ça commencerait à se savoir au bout de 2000 ans de civilisation.

Les couples qui durent sont ceux dont les partenaires sont capables de se faire totalement confiance. Ils savent qu’ils s’aiment et ils ne se demandent pas en permanence si l’autre est en train de le tromper ou non.

Je sais bien que dans une relation, personne ne sera jamais sûr à 100% que l’autre ne va pas le tromper ou le quitter.

C’est un risque à prendre, mais il faut absolument faire le choix de la confiance. Si tu ne le fais pas, nous ne pourrons jamais avoir la joie de vivre une vraie relation de couple sereine.

Pire encore, les relations qui sont dominées par le manque de confiance et la paranoïa ne durent jamais vraiment.

Ce que je peux te promettre, c’est qu’aujourd’hui, je n’ai aucune intention ni de te tromper ni de te quitter. Mais si tu continues à flipper, tu ne seras jamais heureuse. Et si tu ne te sens pas heureuse avec moi, tu vas me le faire payer et cela va aboutir immanquablement à une rupture.

Mais je sais que tu peux le faire et que tu peux aborder notre relation avec davantage de maturité si tu le décides. »

Étape 3 : demandez-lui pardon si vous avez merdé et faites table rase du passé

problème de confiance suite à infidélité

La plupart du temps, une femme n’a absolument aucune raison valable de ne pas vous faire confiance.

Votre vie est clean, vous n’avez rien à vous reprocher et vous êtes fidèle.

Le problème, c’est tout simplement qu’elle ne vous croit pas, car des hommes l’ont blessée dans son passé.

Ou tout simplement, car c’est une LSE qui ne se trouve pas assez belle, pas assez mince, pas assez intelligente ou n’importe quoi d’autre.

Vous pouvez passer directement à l’étape 4.

Par contre, il est aussi possible que vous ayez merdé avec elle. Peut-être que vous l’avez trompée, que vous lui avez menti ou que vous n’avez pas tenu certaines promesses.

Du coup, sa confiance s’est envolée.

Si c’est le cas, il est important de faire votre mea culpa en bonne et due forme et de lui demander pardon pour tout ce que vous avez pu faire qui ait pu la blesser. Et lui faire perdre confiance en vous.

« Je vois bien que tu ne me fais pas confiance. Si c’est de ma faute, je l’accepte et je ne t’en veux pas pour ça.

Mais je pense que nous nous sentirons vraiment mieux et plus heureux si tu étais capable de tourner la page et de me pardonner ce qui a pu être fait ou dit par le passé. Et nous pourrons alors repartir d’une page vierge.

Mais tes insécurités ne feront que grandir si tu gardes toutes ces rancunes accumulées en toi sans essayer d’accorder ton pardon. Je te prie donc de bien vouloir m’excuser. Alors est-ce que tu en as envie ? »

Si elle vous pardonne, elle devrait déjà se sentir moins stressée et plus à l’aise dans votre relation.

Ne vous attendez cependant pas à un coup de baguette magique : si elle vous a choppé en flag, en train d’envoyer des sextos à d’anciens plan-couette, si elle vous a grillé en train de rouler des pelles à la voisine ou si elle a appris que vous l’aviez trompée, elle risque de mettre un certain temps pour encaisser le choc, digérer la nouvelle, puis commencer à vous pardonner.

Le temps sera votre allié si vous avez merdé…

Étape 4 : Arrêtez de toujours vous excuser pour son sentiment d’insécurité

C’est à partir de ce moment-là que votre copine doit commencer à faire des efforts pour vous faire davantage confiance et se débarrasser de ses peurs et de ses insécurités.

Si elle continue à ne pas vous faire confiance et à piquer des crises pour un oui ou pour un non, ne perdez plus votre temps à tourner autour du pot et à vous excuser sans arrêt pour des choses que vous n’avez pas commises et que vous n’avez aucune intention de commettre.

Sinon, votre vie va devenir un peu comme un remake de Minority Report : vous allez devoir répondre en permanence à des accusations de choses que vous n’avez pas faites.

  • « Je suis sûre que tu n’étais pas avec tes potes ».
  • « Pourquoi tu me demandes ce que je vais faire ce week-end, c’est pour me tromper ? ».
  • « Pourquoi tu veux que je sorte avec mes copines, c’est pour me tromper ? »
  • « Je suis sûre que ce n’était pas le boulot, là, tes textos… ».

Et à ce jeu-là, je vous garantis par expérience que vous allez toujours en sortir perdant.

Alors que faire ?

Comme souvent, je pense que le mieux est d’essayer de prendre les choses avec humour.

Montrez-lui tout votre amour, mais moquez-vous gentiment d’elle.

Plutôt que de vous mettre en colère et de vous confronter à des peurs irrationnelles ou de tenter de la rassurer une nouvelle fois, prenez le parti de vous moquer gentiment d’elle :

« Tu vois, tu recommences, tu es vraiment la méchante sorcière de la maison. Et en plus, tu ne passes même pas le balai. »

C’est à vous de relâcher la pression du moment et de la faire rire. Soyez le plus adulte et ne rentrez pas dans ses petits jeux.

Si elle ne vous fait pas ou plus confiance, elle n’aura jamais la maturité émotionnelle pour sourire dans les moments où elle est obnubilée par ses obsessions.

Par exemple, si elle voit que vous êtes en train de consulter votre messagerie sur Facebook et qu’elle commence à psychoter, en vous demandant instantanément :

« Mais à qui est-ce que tu parles encore ? Je suis sûre que c’est encore une fille ! »

Ce que vous devez faire à ce moment-là, c’est de lui montrer de l’amour, de faire un peu d’humour et de lui faire remarquer son comportement :

« Nous avons déjà eu cette discussion maintes et maintes fois. Mais je crois que nous avons évolué et que nous avons mis de côté nos vieilles angoisses.

Ok, je te laisse le choix : si tu veux regarder, tu peux mais c’est la dernière fois, la prochaine fois, je m’en vais. Définitivement. »

Laissez-la regarder ce que vous êtes en train d’écrire et faites-lui constater qu’elle n’a rien à craindre.

Et si elle recommence, ce sera alors le moment de faire preuve de fermeté.

« Non, je te l’ai montré la dernière fois, mais je t’ai bien dit que je ne voulais plus de ces petits jeux-là entre nous. Soit tu me fais confiance et tu me crois, soit tu me quittes et tu expliqueras à tes potes que tu m’as quitté parce que j’ai posté une vidéo de L’OM sur Facebook. Cette décision t’appartient. »

Et si les difficultés se poursuivent, reprenez les choses du début et recommencez à la sensibiliser sur les problèmes posés par le manque de confiance dans le couple. Retour à l’étape 1.

Et recommencez le tout.

Conclusion

De votre côté, prenez conscience que vous n’êtes pas responsable des névroses de votre copine. (enfin, pas toutes…)

Mais sachez que les choses ne sont pas irrémédiables.

Et à moins de tomber sur un cas vraiment pathologique, vous pouvez lui tendre la main et l’aider à dépasser ses insécurités.

Si vous y parvenez, votre relation n’en sera que plus solide et plus épanouissante.

Après, je ne vous cache pas que cela peut vous demander de l’énergie. Et que parfois, vous aurez l’impression de faire face à une mégère en furie.

Vous vous sentirez découragé de vous comporter en parfait gentleman et de n’obtenir aucun résultat.

Il est vraiment possible d’y laisser des plumes et je parle en connaissance de cause.

Si vous n’avez pas spécialement de sentiments, gardez votre énergie pour quelque chose de plus simple. Mais si vous l’aimez, accrochez-vous.

Expliquez-lui que faire confiance, ça veut dire lâcher prise. Cela ne veut pas dire surveiller et avoir le contrôle 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Derniers conseils : ne vous énervez jamais, posez les choses calmement et montrez l’irrationnel. (C’est indispensable pour une bonne communication de couple).

Ces 4 étapes ne sont pas une garantie absolue de lui redonner confiance en vous. Mais c’est sans doute votre meilleure carte à jouer.

Et si ça ne marche pas, c’est sans doute que la relation ne fonctionnerait avec personne et qu’elle a besoin d’une aide extérieure pour traiter ses troubles.

Et vous, avez-vous déjà dû faire face aux persécutions d’une femme qui ne vous faisait pas confiance ? D’autres astuces pour s’en sortir et retrouver l’harmonie dans le couple ?

On en parle dans les commentaires.

Sylvain, expert mondial des LSE en crise.

Lire la suite
20 Commentaires

20 Comments

  1. BB

    21 février 2017 à 19:34

    Personnellement, je suis toujours très clair avec les femmes. Pour moi, la base d’une relation réussie, c’est la confiance et la communication.

    Donc soit ça les rassure, soit ça éloigne les LSE, je ne sais pas mais excepté un peu de jalousie pas bien méchante, je n’ai jamais eu de problèmes.

    Pourvu que ça dure.

    • Sélim

      22 février 2017 à 07:22

      « Une communication claire par jour éloigne les LSE pour toujours » 🙂
      On te souhaite que ça dure, BB !

  2. Cassandre

    21 février 2017 à 20:08

    Point 3 : Personne ne fait jamais table rase du passé, ça s’appelle un vieux dossier. Ça s’empile et ça ressort à chaque dispute.

    Le mieux c’est de ne pas faire de promesses qu’on ne peut pas tenir. La confiance ne se décrète pas. Elle implique un minimum de sincérité sur soi-même, sur ce que l’on peut donner et sur ce que l’on attend.

    • Sélim

      22 février 2017 à 07:23

      On ne fait jamais table rase du passé, mais on apprend à le maîtriser avec l’âge, et à ne pas le ressortir comme un gamin / une gamine à chaque dispute…

      Bonne semaine, Cassandre !

    • Lenal'airderien

      22 février 2017 à 07:31

      Sélim,

      ça c’est un discours de coach…La réalité est autre souvent , on appuie pas sur un bouton pour dire « reseat »…Un couple sans confiance c’est mort …ça sert à rien de rester ensemble…

    • Lenal'airderien

      22 février 2017 à 07:28

      Cassandre

      Tout à fait vrai… Je vais rajouter les gens qui veulent qu’on leur fasse confiance dans la plupart des cas ne la mérite pas.

    • Cassandre

      22 février 2017 à 12:29

      J’adore le principe : JE déconne, TU passes l’éponge et si TU ressors les vieux dossiers, tu es infantile 🙂

      Ca me rappelle une histoire que j’ai lue. Un femme découvre que son mari la trompe. Elle le lui dit et précise que ça ne la gêne pas, à partir du moment où elle aussi peut avoir des aventures. Le mari refuse et jure qu’il ne recommencera pas. Quelques mois plus tard, la femme découvre que son mari a une nouvelle maîtresse…

      Qui a bu, boira.

      Bonne semaine aussi Sélim.

    • Sylvain

      22 février 2017 à 14:11

      Et etonnamment, je suis le premier à le répéter! Adepte du « qui a bu boira » moi aussi.

      Il n’y a que 2 choses qui font vraiment changer les gens durablement : un fusil sur la tête et un train de billets de 500.

      D’ailleurs je suis gémeaux et je pardonne pour ainsi dire pas.

  3. Lenal'airderien

    22 février 2017 à 07:26

    Bonjour,

    Sympa l’article , Les bases d’une relation de couple , c’est se faire confiance tous les deux ….Si ça commence à merder dès le début , vaut mieux partir en courant.

    Les hommes ne sont pas des enfants de coeur . Leur comportement très souvent n’est pas « clean » …. Faut pas arrêter de nous dire que vous rencontrez que des « LSE » faut pas abuser…. Moi je fais confiance jusqu’au jour ou….

    Pas contre là , je le rate pas.

    • BB

      22 février 2017 à 09:59

      Je crois que tu as oublié la majuscule sur le h de hommes 😉

    • Cassandre

      22 février 2017 à 12:23

      En français, les noms communs ne prennent pas de majuscule 🙂

    • Sylvain

      22 février 2017 à 16:46

      Hello,

      je dirais qu’on attire souvent le même type de femmes aussi. Donc ceux qui rencontrent des LSE ont des choses d’attirer par leur façon d’être beaucoup de LSE!

  4. BB

    22 février 2017 à 13:21

    Mais les noms d’espèce si hors ce qu’elle dit s’applique aussi aux femmes et il aurait donc était plus indiqué d’écrire Hommes que hommes 😉

  5. Alt F4

    22 mars 2017 à 00:34

    Pour moi la confiance, c’est primordial. Sinon, autant ne rien tenter. Donc tant que je n’ai pas de raison de douter, je fais confiance. Présomption d’innocence.
    Par contre, ça m’a quand même valu une douche froide un jour. Ça n’a pas changé ma vision du couple, je n’en suis pas plus parano ou méfiante. Mais je suis clairement devenue intransigeante pour ce qui relève du manque d’honnêteté. Faut pas déconner non plus.

  6. Stéphane

    3 décembre 2017 à 17:45

    Bonjour, je vis exactement cette situation.J’habite avec ma compagne.Elle n’arrête pas de me dire qu’elle n’aura jamais confiance en moi si elles n’a pas tout mes mots de passe emails, ou si elle ne peut pas regarder mon téléphone quand elle le veut.Le truc c’est que je l’ai laissé regarder pendant 9 mois mon téléphone quand elle voulait et elle avait toujours un truc à dire alors que je parle quasiment qu’à des mecs et au final elle n’a toujours pas confiance alors que je suis fidèle. Si je regarde une autre femme ne serait que deux secondes elle me fait une scène tout le temps. Commenter des photos d’autres femmes sur facebook,mes amies ou même sa mère,j’ai une crise.Discuter avec une collègue de travail rigoler,lui parler d’une fille avec qui je travaille dispute.Si on m’apelle elle va s’empresser d’aller voir qui mn’apelle,pareil pour les messages quoi que non lol.Si ellz ne sait pas qui m’a ecrit,elle commence à s’enerver sur moi.Et quand elle veut savoir qui m’écrit je parle du sexe,prénom,lieu ou j’ai connu cette personne,son age et depuis quand je la connais.Et puis Stéphane tu me manques de respect. La on a emménagé dans le sud,elle a viré toutes amies de mon FB et numéro et m’empêche de m’en faire de nouvelles ici.J’ai beau lui dire que son comportement nuit à notre relation elle s’en fout ou parfois dis qu’elle sait mais au final elle ne change pas.Et la j’arrive au bout du rouleau en plus elle est très impulsive.J’ai tout essayé avec elle.Le plus souvent quand elle me fait une crise elle pleure à la fin et je lui dis c’est toi qui me fait la misère depuis le début et c’est toujours qui pleure.En plus c’est un canon.Avec le temps son comportement empire et ça va conduire inévitablement à une rupture.avec tout ça vous pouvez penser que je suis le mec qui ne dit rien mais au contraire je suis un mec qui m’affirme.Mais la je suis tombé sur un os et en voulant lui donner confiance en moi,au lieu de se calmer son comportement empire. Poue info J’ai 29 ans et elle a 36 ans,donc elle est censé être mature et ça fait un an et demi qu’on est ensemble.

    • Sylvain

      4 décembre 2017 à 11:52

      Hello Stephane,

      Je sais que c’est vraiment tres compliqué. De toute façon, visiblement, c’est une fille qui n’a pas confiance en elle. Donc quand elle a décidé qu’elle allait trouver quelque chose, elle va trouver meme quand il n y a rien. Au debut, on décide d’etre transparent mais elle s’engouffre dans toutes les breches, puis on veut un peu moins montrer du coup et on ne sait pas sur quel pied danser. De toute façon, elle ne changera pas donc soit tu l’aimes assez et tu fais preuve de patience sans t’enerver pour la rassurer mais tu n’en sors jamais. Il n y auara pas d’amélioration. Soit c’est trop infernal et une rupture est sans doute la meilleure décision. Mais ce qui est sur c’est que ce n’est pas une vie de rester comme ça. Tu peux envisager des solutions intermédiaires, comme lui présenter les amies filles avec qui tu parles ou tes collegues de travail. Si elle voit comment tu es avec eux et qu’il n y a rien, cela va peut etre la rassurer. La clé, je pense c’est de faire preuve de transparence mais de ne pas t’emecher des choses. Et si elle se fache tu restes calme, tu n’envenimes pas la situation et tu utilises la technique du disque rayé : « je suis clean et fidele et ce sont des amies ». Apres si elle continue c’est son probleme, mais la clé c’est que tu sois calme, irréprochable, patient et ne pas donner prise a ses petits jeux…Complexe, je sais bien…

  7. Mclane

    16 janvier 2020 à 19:42

    Salut la team!
    Bon article. Je suis d’accord avec tout ce qui s’est dit ici. Je fais tout pour communiquer un max avec ma copine, être rassurant sans aller dans l’excès. Problème, c’est moi qui suis plus trop sur d’avoir confiance.Ou c’est compliqué.Au bout d’un mois et demi en relation officielle, (même si on se tournait autour depuis plus longtemps) Un jour elle a reçu un message d’un mec sur son tel sur insta.un ancien date tinder qui avait pas pris. On était sur netflix et la notification a poppé.

    Alors la, mystère, je sais pas si elle s’y est mal prise ou quoi, mais elle a ouvert le message.
    (Bon, oublier de se désabonner de quelqu’un qu’on a connu sur une appli , ça peut arriver, moi le premier, et j’en veux pas au mec de tenter sa chance.) Le problème c’est que ce mec lui a souhaité la bonne année , en lui demandant si eventuellemment ils pourraient se revoir
    Et le souci c’est qu’elle lui a répondu: « bonne année a toi aussi merci.-oui, a voir »

    Du coup j’ai été confus en voyant ça et on en a discuté dans la foulée.Je ne comprenais pas pourquoi elle serait éventuellement disposée a voir un contact tinder alors qu’on était ensemble. Elle m’as répondu que c’est pas ce qu’elle voulait dire , qu’elle voulait lui dire « non » et qu’elle savait pas pourquoi elle avait écrit ça, en s’excusant, et en expliquant que si elle avait été a ma place, elle l’aurait plus mal pris encore.Il ya eu d’autres évenements qui m’ont mis sur mes gardes aussi.

    Apres qu’on en ait bien rediscuté, j’ai décidé de passer l’éponge, elle s’est confondue en excuses, le but étant de ne pas lui balancer ca au visage a chaque dispute etc..passer l’éponge pour de vrai.Elle m’as dit qu’elle m’aimait ce même weekend,
    pour la première fois, mais ca n’avait forcément plus la même valeur.

    Problème, c’est que la boule au ventre n’est pas partie, les semaines passant.
    Et hier l’impensable c’est produit, j’ai fait quelquechose que je n’aurai jamais imaginé faire auparavant:
    J’ai regardé dans son téléphone.J’ai découvert des conversations dans lequelles j’étais cité et déclaré en tant que  » mec officiel », donc rassurant, mais en meme temps très ambigues ou le mec lui demandait des nudes et ou ca parlait de cul et de ses fesses, donc pas rassurant(d’ou le fait que je ne sache pas sur quel pied danser).Et surtout, des conversations et photos qui étaient manifestement effacées. Je trouve ca très très dérangeant,
    et encore plus de la part de quelqu’un qui est farouchement opposée a la posssiblité d’une amitié fille garcon. qui plus est, les amis qui lui envoient des messages sont tous son style de mec.( moi aussi) Le pire dans tout ca c’est que les messages que j’ai vus dans son telephone, ne changent bizarrement pas l’impression qu’elle est heureuse avec moi. C’est ca qui donne mal au crane. Elle s’inquiete pour moi, me trouve beau, drole, digne de confiance on s’amuse beaucoup et ne passe pas le temps qu’on as tous les deux au telephone.

    Bref, j’explique tout ca, non pas pour me dédouanner , mais pour expliquer les raisons pour lesquelles je suis allé dans son téléphone.Si ce que j’ai vu hier ne m’as pas rassuré, bien au contraire, ce matin, bizarrement, la sensation d’inquiétude a été remplacée par une sorte de dégout de moi même. Je me suis décu en allant fouiller dans son téléphone.Je n’aime pas ce que ca dit de moi.C’est bizarre que je sois avec le temps qui passe plus intéressé par faire amande honorable (pour etre véritablement transparent avec elle? par souci d’égoïsme juste pour soulager ma conscience? on ne le saura jamais haha)
    Que par avoir le fin mot de cette histoire sur les messages avec ses amis.J’ai envie qu’on avance, sans etre un pigeon non plus.

    Est ce que je dois lui avouer et m’excuser?
    Comment la confronter de façon appropriée sur ce que j’ai vu dans ses messages?
    On dit souvent, surement a raison, que fouiller chez son partenaire, ca érrode la confiance qui est a la base du couple.
    Si je suis d’accord,j’ai l’impression que c’est un avertissement ou un reproche qui ne s’applique bizzarement qu’aux gens qui n’ont rien trouvé.

    Malgré ca, je m’en veux un peu.J’ai du mal a rentrer dans un conflit ou quand je sais que j’ai fait quelquechose de discutable.

    PS: C’est mon dernier pavé sur ce site, promis!

    • Sylvain

      17 janvier 2020 à 10:49

      Hello Mclane,

      Effectivement, je comprends que cela puisse te perturber. A ta place je ne lui dirais rien et j’essaierai de me montrer subtile. Il semble qu il y ait des échanges louches mais à toi de creuser pour savoir ce qu’ils signifient pour elle. Et si je comprends bien, ça reste cantonné au stade des discussions virtuelles ou elle dit clairement également qu’elle est en couple. Pour en avoir le coeur net, je te proposerai une discussion à batons rompus sur sa notion du couple. A quel moment est ce que commence la tromperie ? Est ce que discuter c’est tromper ? Est ce que cacher des discussions c’est tromper? Qu’est ce qu’elle dirait si tu parlais de cul avec d’autres filles ? Si elle est ok avec ça et cohérente, pourquoi pas… Selon ses réponses, tu devrais etre un peu plus éclairé. Apres méfiance quand meme… A toi aussi de mesurer tes limites. Est ce que tu es pret a accepter qu’elle fasse ça sur le long terme ? Ou est ce que tu auras toujours le doute ?

  8. McLane

    17 janvier 2020 à 15:46

    Sylvain,

    Merci de ta réponse rapide! C’est vrai que que j’avais pas pensé a utiliser autant de subtilité la dessus pour tater le terrain.Sur le long terme, impossible que ca passe. J’attends simplement de la confronter pour pouvoir lui dire « ma limite, c’est ca » justement, et agir en conséquence.
    J’ai toujours le doute parce que ca ressemble pas au comportement type de quelqu’un qui n’est pas loyal.Elle ne cache pas son téléphone,elle m’as donné le mot de passe alors que je ne lui avait même pas demandé, elle me déclare dans ses conversations, J’ai vu qu’elle a completement rembaré ou ignoré des mecs qui étaient de vrais athletes/esthètes etc..Mais du coup, elle répond a des mecs qu’elle a vus a l’ancienne sur tinder, supprime des conversations et photos, et j’ai pas l’habitude de faire dans la paranoia , mais ce que j’ai vu ne sent pas franchement la franche camaraderie. Dans ses propos a elle, elle ne flirte pas, elle ne chauffe pas, elle répond juste avec entrain et taquine comme si c’était vraiment un ami. mais elle se laisse faire, et la connaissant, je refuse de me dire qu’elle est assez bête pour ne pas voir ce qu’il se passe. Le plus gros probleme dedans, c’est ce qui a été éffacé.
    Si j’étais sur je saurai quoi faire, mais je vois des trucs contradictoire qui me mettent dans une confusion totale ! La seule chose dont je suis sûr, c’est que je n’aime pas ca!

    • Sylvain

      20 janvier 2020 à 09:51

      Hello ,

      Et oui je comprends bien. Apres les femmes aiment bien avoir ce petit harem autour d’elle et se sentir courtisées. Cela fait partie du game. Surtout si cette fille est jolie, il y en aura toujours. Apres la clé, c’est justement de savoir comment elle répond jusqu’ou elle va et quelles sont vos limites. Bien sur que non qu’elle n’est pas naive a ce point, surtout si elle te dit qu’elle a des doutes sur l’amitié entre les sexes. Donc, c’est juste que comme toutes les femmes, elle aime en jouer. Donc maintenant, comme je te l’ai dit, à toi de la jouer finaude a travers une discussion générale et voir ce qu’il en ressort. Et encore une fois, à voir en miroir, c’est a dire qu’est ce qu’elle te laisse passer à toi?

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Relation Homme Femme