Comment sauver son couple et éviter la rupture

comment sauver son couple Comment sauver son couple et éviter la rupture

Avant de vous dire exactement comment sauver son couple, parlons un peu one-itis. Nous sommes tous passés par la case one-itis.

Nos premières relations sont en général guidées par cette sensation d’avoir besoin de Cette personne pour survivre.

Pour les hommes, la one itis est souvent un fléau, car elle va à l’encontre de tous les principes des séducteurs. C’est un état très limitatif.

En cas de rupture, être en one-itis revient à se comporter de manière humiliante pour tenter de sauver son couple ; à supplier, à se lamenter et à penser qu’aucune autre fille ne sera jamais à la hauteur de celle qui vous a quitté…

Néanmoins, il se peut que vous ayez trouvé la perle rare, celle avec qui vous souhaitez réellement construire quelque chose. Dans ce cas, ADS fermera les yeux et vous laissera vous livrer à des actions borderline one-itis…

Et nous irons même plus loin que ça, en vous donnant quelques conseils pour sauver votre couple, s’il y a de l’eau dans le gaz avec cette demoiselle « irremplaçable ».

Analyser le problème

Autant vous le dire tout de suite : si vous ressentez un problème dans votre relation, alors il est plus gros que vous ne le pensez. Les femmes sont très bonnes pour garder tout pour elles.

Bien souvent un homme ne sent un malaise que quand la rupture est imminente.

Essayez de définir à partir de quand la situation s’est dégradée. Y a t’il eu un événement particulier? Est-ce que ça a été progressif?

Soyez lucides, et surtout, essayez de comprendre votre part de responsabilité dans la situation.

Que pouvez-vous changer ? Qu’est-ce que votre partenaire pourrait changer ?

Y aller frontalement

Il n’y a rien de pire dans ce genre de situations que d’attendre. Attendre quoi? Que le problème passe tout seul? Ça ne sera pas le cas. Qu’elle fasse le premier pas? Surtout pas, ou alors il sera déjà trop tard.

En attendant trop, tout ce que vous récolterez, c’est de lui donner l’impression que vous ne voyez rien, que vous n’avez pas le courage de l’affronter ou encore que vous vous en foutez.

Dans tous les cas,  cela ne lui donnera pas l’envie de faire des efforts ou de lâcher ses idées de rupture.

Donc prenez votre courage à deux mains. Evitez le « il faut qu’on parle » qui met sur la défensive n’importe quelle personne.

Engagez la conversation, puis basculez doucement vers le sujet qui vous intéresse.

Ne lui posez pas de questions au début, expliquez-lui ce que vous avez remarqué, depuis quand, ce que vous en pensez (d’où l’importance du point 1).

Ne vous posez pas en victime, soyez calme et à son écoute.

Vous aurez  a priori  droit au fameux « je suis perdue… je ne sais plus où j’en suis » mais au moins, vous aurez affronté le problème et percé l’abcès.

N’allez pas plus loin, et ne la harcelez pas « tu veux me quitter, hein, c’est ça ? »

Redevenir désirable pour sauver son couple

Dans un couple, la routine est très souvent le début de la fin. Au début, c’est douillet, c’est confortable, et puis on s’embourbe dedans au point de se réveiller un jour complètement asphyxié par sa relation.

Il y a une règle d’or : le désir s’entretient. Vous devez faire en sorte que votre copine soit fière et heureuse d’être avec vous, qu’elle craigne à tout moment de vous perdre.

Cela passe par plusieurs étapes. Tout d’abord, rétablissez votre confiance en vous : prenez soin de vous, ne trainez pas en jogging le week end, voyez des amis. Et surtout, (re)commencez à draguer, juste pour vous prouver que vous pouvez plaire.

N’allez pas plus loin que le flirt mais draguez pour retrouvez confiance en votre virilité.

Il faut que votre copine se rende compte que vous pourriez lui échapper ; que finalement, ce soir, alors que vous êtes parti beau comme un dieu pour voir des amis, elle vous aurait bien gardé avec elle.

Si vous y parvenez, vous serez surpris de voir à quelle vitesse votre copine va oublier ses doutes.

Relancer la machine sexuelle

Enfin, le point d’orgue de votre stratégie : la reconquérir sexuellement.

Je suis prête à parier que vous étiez tombés dans le syndrome « papa-maman », on se couche tranquillement, un bisou et au lit. Ou alors un peu de sexe dans le noir, vite fait, et pas trop souvent.

Le sexe est le ciment du couple. Si vous maintenez une tension sexuelle entre vous, vous serez assuré de sauver votre couple. Pour cela, réapprenez à la découvrir et à la surprendre : caressez-la longuement, envoyez-lui des mails tendancieux, trouvez des nouveaux endroits pour faire l’amour ou des nouveaux objets.

Si avec tous ces conseils, votre couple fait naufrage, alors par pitié, ayez enfin une attitude de séducteur : ne vous lamentez pas et soyez heureux d’être de nouveau disponible pour les centaines de hb7-10 qui se baladent innocemment dehors.

Maxx

banner parler aux femmes Comment sauver son couple et éviter la rupture
banner parler aux femmes Comment sauver son couple et éviter la rupture
Banner 50phrases Comment sauver son couple et éviter la rupture
Banner 50phrases Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann SexTalk 3 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann SexTalk 3 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann 16erreurs 1 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann 16erreurs 1 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann SMS1erRDV 1 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann SMS1erRDV 1 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment sauver son couple et éviter la rupture
831 COMMENTAIRES
  • Xavier dit :

    Salut, me revoilà sur ce site après 14 mois de vie à 2 avec ma copine qui est sur le point de me quitter. Ce n’est pas encore mon ex mais je sens la rupture venir aussi surement qu’on va trépasser un jour. je vais essayer de résumer en étant le plus explicite.

    D’abord je suis déjà sorti avec cette fille en 2012 pendant 7 mois avant qu’elle me quitte pour comportement infidèle (arrivé une fois) et « bizarre » (renfermé, peu bavard, regard dur…). Reconquise depuis mai 2015, je suis encore avec elle aujourd’hui mais depuis Août tout fout le camp aussi rapidement que violement. Perte de controle totale.

    Elle vivait dans une ville à 2h de TGV pour son travail et de Mai 2015 à Juin 2015, nous nous sommes vus environ 2jours/2nuits par semaine. C’était pas gagné au début car elle se méfiait de moi et il m’a fallu être patient (1 mois) pour qu’elle regagne confiance et s’offre à moi au lit. D’ailleurs j’avais demandé conseils sur votre site à l’époque et vous m’avez aiguillé pour que ca fonctionne. Ensuite ça s’est très bien passé. Complicité, rire, délire, mots doux par sms et messagerie FB, sexe, caresse etc. Je l’aime et je suis amoureux, elle m’aime et elle est amoureuse, la magie quoi.

    Mais il s’est passé diverses choses qui je pense ont petit à petit fait basculer notre relation. Je vais vous les citer mais je ne suis pas sûr que ces choses soient la cause de l’effrondrement de notre histoire.

    1) elle a toujours eu un petit souci niveau sexe car elle est atteinte de vestibulite chronique (douleur lors de la pénétration). En gros chaque fois qu’on faisait l’amour il fallait être méga-patient, délicat et perseverer pour que sa douleur passe. Au mois de Avril/Mai 2016, les rapports n’étaient plus possible car la douleur ne partait plus. Je lui ai dit qu’il fallait qu’elle voit une gyneco mais elle n’était pas très motivée et remettait à plus tard la prise de rdv sous pretexte de choses à faire, pas le temps… J’ai donc pris les devant et j’ai appelé des gynecos pour trouver un RDV rapidement. Elle m’a reproché d’avoir fait des recherches à sa place, que c’était pas à moi de le faire, sauf qu’elle remettait tjrs à plus tard surement par peur et moi j’étais de plus en plus frustré. Fin juillet 2016, nous voyons la gynéco qui préscrit un traitement et il marche…

    2) Quelque part entre fin Juin et Juillet 2016. Elle a encore son appart dans la ville où elle bosse. C’est nos 2 jours où on se voit. Je suis assis à coté d’elle et elle me montre des choses sur son facebook. Elle va aux toilettes 2s, par plaisir j’ouvre la fenetre de dial de nos messages FB pour les relires. Je scroll pour remonter dans le temps et là je m’aperçois qu’elle a effacé tous nos messages anterieur au 13 juin 2016. Quand elle revient je lui fait remarquer ma découverte et me dis « ah non c’est bizarre j’ai rien fait il a du y avoir un bug ou j’ai fait une fausse manip ». Mouais… je la crois sans vraiment la croire puis peu importe, j’oublie cette histoire.
    Mais tjrs en ce mois de juin/juillet je remarque autre chose qui cette fois me tourmente vraiment. Depuis son compte facebook, elle a mis notre fenêtre de dial en « sourdine ». Donc chaque fois que je lui envoyait un msg elle ne recevait aucune alerte, aucune notif. Je me demandais comment ça se fait que depuis quelques temps elle ne répondait plus sur FB. Je savais enfin la raison. Je lui demande pourquoi elle a activé ça et me ressort l’excuse de la fausse manip « Je savais même pas qu’on pouvait mettre une sourdine! ». Je dis d’un air détaché « ok c’est pas important tout façon les arcanes de l’informatique hein^^ ».

    3)Juillet 2016. Elle vient chez moi, se connecte sur son compte FB depuis ma tablette mais se déconnecte mal. A la fin de la journée je m’en rend compte et son FB messenger est encore accessible… Vu les trucs bizarres qu’elle me fait sur facebook, je ne peux m’empêcher de lire tous ses messages. Pas fier mais je veux savoir ce qu’il se passe. Et rien, aucun message douteux d’elle ou de qui que ce soit. Pas d’amants, pas de flirt, pas de drague, rien. Je décide de ne pas déconnecter ma tablette de son compte.

    Maintenant une info à savoir pour comprendre la suite. Début juillet elle a rendu son appart et est retourné chez sa mère qui habite à 10mn de voiture dans la même ville que moi. Je bossais jusqu’à fin juillet et j’allais avoir tout le mois d’août pour profiter de vacances avec elle. Elle était en vacance aussi jusqu’à Septembre et on avait prévu qu’elle vienne souvent chez moi pour rattraper le fait qu’on ne se voyait que 2 jours/semaines l’année, et parce qu’on aurait naturellement plus d’intimité que si c’est moi qui venait chez sa mère.

    4) Août 2016, le mois ou tout a dégringolé. On recommence à faire l’amour comme avant grâve au traitement, on rit, elle se sent soulagée et moi aussi. j’oublie cette affaire de sourdine. Mais je me rend compte d’une chose: elle n’est pas enthousiaste à l’idée de venir me voir souvent chez moi et consacre du temps à ses amis et son père. A priori pas de problème pour moi car elle a le droit d’avoir son cercle social et loin de moi l’envie de la mettre en cage en mode « tu m’appartiens ». Sauf qu’il fallait que j’insiste pour qu’elle daigne passer une seule journée avec moi dans la semaine et en particulier pour qu’elle passe la nuit avec moi. Vous serez d’accord avec moi si je dis que quelque chose cloche vraiment. Pendant tout ce mois d’aout, c’est quasiment que moi qui ai manifesté le désir de la voir, qu’on aille à la plage etc. J’ai cherché à comprendre et je me suis dis qu’elle ne devait pas vraiment m’aimer, être amoureuse… Mais je ne lui dis rien, c’est peut etre comme ça qu’elle fonctionne après tout. C’est sa liberté et je dois la respecter.
    Mais j’ai eu beau prendre sur moi, je ne la trouvais pas assez présente et pourtant je ne me sens pas du tout dépendant affectif. Exemples:
    – Proposition de ma part pour une sortie: « je sais pas encore ca dépend de ce que j’ai a faire » répond-elle. Juste après, coup de fil d’une de ses amies: « tu viens on sort demain? » et ma copine « ouiiii d’accord !! ^^ »
    – Venue chez moi à 21h pour se réveiller le lendemain à 9h car son amie l’invite à la piscine. Grasse mat’ avec moi, zéro. Invitation à venir avec elle, zéro.
    -Venue chez moi à 20h pour retourner chez sa mère le lendemain à 11h car cette derniere doit lui montrer quelque chose. « Non maman je serai là plutot vers 15h car je veux profiter d’etre un peu avec mon copain » , zéro.
    – Toutes les autres fois où elle aurait pu venir chez moi au lieu de rester chez sa mère devant la télé. Au pire, même si elle avait une occupation à elle comme entretenir son blog de BD, faire ses dessins, lire, elle aurait pu le faire chez moi. C’est pas la lune que je demandais non ?
    Vers mi-aout je n’en peux plus, je me sens trop délaissé, je doute de son amour. Je décide d’en disctuter avec elle (1ere énorme connerie selons certains sites « love coach »). je lui dis que je ne la trouve pas assez présente, que je ne comprenais pas pourquoi elle choisissait de rester autant chez sa mère alors que ce mois d’Août était notre oppurtunité unique pour faire des choses ensemble qu’on avait pas pu fare jusqu’à alors. En résumé:
    – En ce moment je suis malheureux tu sais, j’ai besoin de ta présence un minimum. je ne veux pas te priver de liberté rassure toi, je veux que tu vois tes amis et que tu te sentes libre mais il y a un juste milieu à respecter je trouve. Si c’est moi qui interprètes mal, dis le moi car je peux me tromper et justement je travaille à ne pas me laisser guider par des pensées négatives, dis-je calmement et posément.
    – Non mais tu te faisais des idées t’inquiète pas, dit-elle en souriant
    – D’accord. merci d’avoir écouté ce que j’avais à te dire. Je t’aime.
    – Moi aussi je t’aime conclut-elle en m’embrassant.
    Elle est rentrée chez elle, textos, mots doux, coeur. Sorties programmées. C’était rentré dans l’ordre.

    5) J’ai merdé. J’étais toujours frustré de la voir si peu et je lui ai refait des critiques et des reproches. Pour la 1ere fois, mon ton est monté et je lui dis « tu me prend pour un con » et pour la 1ere fois depuis que je la connais, elle a haussé la voix pour se défendre et me contredire en s’excusant aussitôt après d’avoir crié.
    – Mais vas-y énèrve toi un peu si tu veux, n’ai pas peur de laisser sortir tes émotions, je vais pas t’en vouloir !
    – Non mais j’aime pas crier
    Bien sûr qu’elle n’aime pas crier. Elle aime quand tout va bien et le moindre conflit la ferait fuir. Ma copine a un caractère très enjoué, elle est toujours, vraiment toujours agréable, souriante, rieuse, solaire, positive. La moindre dispute la ferait se refemer comme une huitre. Et c’est exactement ce qui est en train de se passe au moment où j’écris ces lignes. Si quelque chose la tracasse, elle se déssine elle-même faisant la moue, râlant, pestant mais jamais on ne la verrait froncer les sourcils ou faire la tête. Elle est comme ça ma copine et c’est ce que j’aime chez elle.
    Je me suis excusé et tout est rentré dans l’ordre.
    On arrive à fin août. Elle vient chez moi, je constate qu’elle a fait des efforts pour moi suite à note discussion et notre dispute, mais on ne fait pas l’amour car elle est fatiguée soit-disant. « On le fera demain soir tkt pas ». Je fait un peu la tête. Quand elle repart, je m’excuse à nouveau par texto avec une touche de fun pour la rassurer car je sais qu’elle a besoin que je sois cool et pas un mec qui la traque sur le sexe. Je lui promet de ranger mon caractère de cohon et qu’on passera une merveilleuse soirée. Ca l’apaise je pense. Elle revient le soir et là nous passon un vrai bon moment, on fait l’amour (son corps ne réagit plus au traitement anti-douleur mais on réussi à s’en passer), on rit, on se fait des calins. Je remarque néanmoins qu’elle a perdu l’envie de m’embrasser pendant l’amour. Elle me repousse en tournant la tête. « Tu me donnes chaud, t’es trop collé à moi… ». Je ne le prend pas mal et reste positif. On finit la nuit joliment malgré ma pensée que si elle n’aime plus m’embrasser, c’est qu’elle perd ses sentiments.

    6) Ce dernier point est ma plus grosse connerie. C’etait le 3 sept dernier, elle est revenue chez moi le lendemain de notre derniere nuit, on a refait l’amour et après nos ébats, je lui ai dis une connerie monumentale. Je lui ai demandé: « Es-tu vraiment amoureuse de moi ? Tu sais on peut aimer une personne sans être amoureux, j’ai l’impression qu’en fait tu n’as jamais été amoureuse. » J’avais un léger sourire en disant cela, surement un mécanisme de défense pour protéger ma fierté en mode « je m’en fous que tu m’aimes pas haha ». Puis je l’achève en disant  » Il faudrait que je sois moins amoureux de toi pour moins souffrir ». Elle me dit qu’elle est m’aime et qu’elle est amoureuse mais j’ai senti qu’elle a répondu ça pour me rassurer et que je ne lui prenne pas la tête et c’est normal, elle allait pas me dire non. Mais sa façon de le dire manquait de chaleur. Une fille vraiment amoureuse se serait indignée ou énervée mais elle est restée presque neutre. On s’endort, le lendemain le reveil était froid. Elle s’habille et part immédiatement comme prévu mais sans mots doux, sans chaleur. Je la raccompagne à sa voiture, elle m’embrasse en gardant une certaine distance corporelle. Je lui dis chaleureusement d’approcher un peu plus en souriant, on s’embrasse de nouveau et là un couple d’environ qui passait 45 ans nous dit « ah c’est beau l’amour ». S’ils savaient… Et moi de répondre taquin et en murmurant pour que seule ma copine entende: « non mais vous inquiétez pas elle m’aime pas ». Elle rit à ma taquinerie mais je suis sûr qu’au fond cette maladresse a causé des ravages.

    Depuis, ses textons sont devenus rares et anémiques. J’ai droit à une réponde par jour. Je m’adapte, je lui envoie que un ou deux par jour. Je lui dis que je l’aime, elle dit qu’elle aussi avec 3 smileys. Elle me manque ? Moi aussi. Je pense à elle ? Elle aussi. Rien de plus, plus de phrases longues, fini. C’est comme si c’était sun serveur vocal automatique qui répondait.
    Elle accepete némamoins un ciné quelques jours après. c’etait horrible. J’avais peur de la toucher, de la complimenter. On s’est tenu la main dans la salle et embrassé mais le retour a été horrible. On se donnait toujours la main mais là elle a voulu d’abord me repousser (ton t-shirt me donne chaud), j’ai insisté un peu pour voir et elle me l’a donné quand même mais j’ai senti qu’elle se forcait. Arrivé à sa voiture, un smack minable et aurevoir.

    Voila. Elle a peur de me dire ce qu’elle pense, ce qu’elle a sur le coeur, elle garde tout pour elle, je crois qu’elle veut rompre mais n’ose pas par peur de me faire de la peine. Je me sens vraiment mal. Comment j’ai pu atomiser à ce point notre relation ? Elle a du accepter le ciné pour tester ses sentiments ou pour me faire plaisir c’est tout. Elle est en train de prendre conscience qu’elle n’est plus amoureuse mais je ne veux pas la perdre.
    J’hallucine le pavé que j’ai pondu, celui qui le lit entier, respect et merci…

    Voila j’en suis là. Je sais qu’il faut que je prenne mes distances, que je lui laisse de l’espace et que j’arrete de lui envoyer des textos. (D’ailleurs si elle m’en evoie un, je lui répond ou pas ?) Ce que je veux aujourd’hui, c’est qu’elle regagne confiance en moi, je veux retrouver la complicité et la magie du début, redorer mon blason. Même si certains penses que mes reprochent étaient légitimes, le fait est que c’est moi qui veut sauver mon couple, pas elle. C’est donc à moi de prendre les torts et à moi de faire des efforts, de changer, de me remettre en question. J’ai juste peur d’être maladroit, d’aggraver les choses. Je lui ai envoyé un sms magnifique hier matin. le plus beau que je lui ai jamais écrit, elle répondu plusieurs heures après par un « je t’aime aussi » pour me faire plaisir. Enfin je crois…
    Aidez moi SVP, je ne veux plus la perdre d’avantage, je dois faire quoi, silence radio, lui parler ? Je demande car j’ai bien essayé le dialogue à la mi-août mais c’est là que les choses ont commencé à dégringoler. Elle dit que ça la soule quand j’essai de lui parler (car je parle beaucoup et je radote aussi) et qu’elle aime pas se prendre la tête.

    PS: un détail extrement important: J’ai deviné cette semaine son mot de passe facebook, je suis allé dans ses messages, j’ai vu qu’elle parlait avec un mec quotidiennement en ce moment mais ca a l’air juste bon enfant. Il vient lui parler tous les soirs vers 22H. La sourdine à mon égard était toujours là. J’ai attendu que le mec vienne lui parler, quand ils ont commencé à parler, j’ai aussi écrit un message à ma copine depuis mon compte pour observer ce qu’elle allait faire. Moi en sourdine, pas d’alerte, elle ignore donc mon msg mais a répondu illico au mec. Là, je désactive la sourdine depuis son compte, je lui renvoies un msg, elle recoit l’alerte, répond à mon msg, puis… elle a réactivé la sourdine. :( je l’ai vu faire. c’etait donc pas une fausse manip en Juin. Pourquoi elle fait ça, elle me cache à quelqu’un, un amant ou bien elle me trouve envahissant, mes msg l’importunent désormais ?
    J’ai bluffé en lui disant que mon FB m’a notifié qu’elle a remis la sourdine, elle a paniqué, a remis notre conversation en « normal » puis s’est interessé à ce que je faisais comme pour éffacer tout soupçon et se déculpabilier. Bien sûr, elle ne sait tjrs pas ce qu’eest la sourdine et prétend que c’est un bug hein… Ce qui est bizarre c’est qu’en Juin quand les choses allaient bien, elle avait aussi activé la sourdine alors je ne sais plus quoi penser de tout ça.

    Please l’équipe d’ADS, help. Aidez moi à comprendre en quoi j’ai merdé. Aidez moi a comprendre pourquoi elle me ment. Si elle ment c’est que j’ai du échouer dans quelque choses, j’ai besoin de savoir et je veux sauver notre histoire. Apres tout FB est son jardin secret, on tous des secrets, je serais hypocrite de dire que je suis tout blanc moi aussi. Please.

    • Sylvain dit :

      Hello Xavier,

      Effectivment c’est une longue histoire. Et je pense que ça ne sent pas tres bon. On ne sent pas une grosse motivation de sa part. Et si elle te ment et qu’en plus, elle discute avec un autre mec…

      La première étape, c’est d’établir un silence radio. Tu ne lui écris plus rien, ni SMS si FB jusqu’a ce qu’elle t’écrive. Juste pour voir combien de temps ça dure.

      SI elle t’écrit, tu lui réponds bien sur. Tu fais le mec occupé aussi qui a plein de choses à faire et tu vois comment elle réagit. Je pense qu’on peut commencer par ça. Silence radio et on voit si elle se manifeste ou pas dans les 2 semaines qui viennent.

    • Xavier dit :

      Salut Sylvain (c’est marrant c’est mon vrai prénom, xavier c’est juste un pseudo), merci pour ta réponse ! En attendant ta réponse j’ai effectivement entamé une réduction de mes messages, déjà que j’en envoyais presque pas… En tout cas je n’ai pas eu besoin de le tenir longtemps car à son texto d’avant-hier soir (bonne nuit^^), je n’ai pas répondu et je me suis tût jusqu’à hier soir. Hier soir donc elle m’envoie un « coucou ». Bien sur je répond car mon but n’est pas de bouder bêtement mais je fais comme elle, je répond vite fait et met moins de chaleur mais sans être froid. Je ne lui pose plus de questions non plus puisque elle ne répond plus à mes « comment ca va, quoi de beau ». je ne fais que des phrases affirmatives. Je remarque cepandant qu’elle commence à refaire des phrases avec plusieurs sujets-verbes-compléments, mais elle était quand même pas à l’aise et moi non plus. Puis je la laisse là sans dire de bonne nuit/bisou/je t’aime/tu me manques. Je lui ai dit plein de fois c’est bon elle le sait.
      On a en fait contiuné la conversation aujourd’hui sur son initiative mais je suis toujours très angoissé. Yavait rien d’extraordiaire, juste une tentative d’humour coincé de ma part et j’ai senti pareil pour elle.
      Puis tout à l’heure je me suis dis: bon quand même faut arrêter de tourner autour du pot ça n’avancera pas de cette manière et après tout, elle n’a jamais parlé de rupture, on n’a jamais mentionné cela depuis que nous sommes ensemble, et puis elle répond chaque jour à mes sms. Elle répond qu’elle m’aime quand je le lui dit, avec du retard, froidement mais elle le dit… Donc je prend le taurau par les couilles et lui envoie un « tu es libre ce weekend?^^ »
      Ensuite montée d’angoisse, broyage de noir en règle, j’ai imaginé pendant une bonne heure la pire des issues, la rupture la plus moche. Mon tel fait bip, je regarde: « oui je suis libre:) »
      Je ne m’enthousiasme pas, rien n’est gagné, tout est à recoller mais c’est un début.

      Pour l’affaire de la sourdine j’ai oublié de parler dune chose qui peut la justifier. En fait elle va très souvent voir son père et ça c’est vrai elle a jamais menti, ils sont très proches et s’apellet souvent quand elle le voit pas. Mais son père ne sait pas que je suis avec sa fille. Elle n’a jamais voulu lui en parler car il est trop spécial il aurait des réactions parait-il spéciales et déplaisantes, bref j’ai jamais vraiment su pourquoi. La soeur de ma copine a mis aussi plus d’un an à dire à son père qu’elle avait quelqu’un. Donc peut etre qu’elle a effacé mes messages et activé la sourdine par peur que son père ne tombe dessus. J’espère sincerement que c’est juste pour ça. Elle pourrait me l’avouer que c’est pour ça la sourdine mais je crois que je l’ai poussé à me le cacher car je lui avais demandé lors de notre big talk que je tenais vraiment à ce que son père sache.

      Et pour le mec à qui elle cause. Elle ne lui cause plus depuis une semaine à peu près. A cause de moi en fait… Ca m’énervait trop qu’il vienne lui parler et qu’elle lui réponde et pas à moi (jaloux oui) alors j’ai activé la sourdine sur ce mec et quand il a envoyé un message, j’ai eu le temps de le supprimer avant qu’elle le voit. De puis il n’est pas allé lui reparler et elle n’a pas envoyé de mesg du style « bah alors tu m’as zappée ?^^ »

      Maintenant il faut que je sache quoi faire pour ce weekend. Que devrais-je proposer ? Une sortie dehors, que je vienne chez elle ? J’ai toujours cette angoisse horrible que je n’irai plus jamais dans son lit :(

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Bon déja, elle a l’air quand meme de revenir vers toi. Méfiance quand meme quand tu traficotes sur son facebook. Je crois que ce n’est pas très légal. Et puis surtout, c’est toxique pour toi ;)

      Pour ce week end, oui essaye de prevoir quelque chose de spécial. Au moins une sortie, une balade resto ciné. Si ca fait longtemps,ça peut toujours etre cool. Et là tu vois bien comment elle réagit. Deja si elle commence a etre plus receptive par texto c’est plutot bon signe. Parfois la routine s’installe et elle ne fait plus d’efforts.

      Mais là elle revient quand tu t’eloignes donc c’est que ce n’est pas rien pour elle tout de même. Enfin patience, attends d’observer un peu comment elle va réagir ce week end :)

  • Xavier dit :

    Petite correction au début de mon com,
    « de Mai 2015 à Juin 2016 (pas 2015), nous nous sommes vus environ 2jours/2nuits par semaine.

  • Xavier dit :

    De nouveau merci pour ton aide :) Pour la sortie elle a proposé un ciné mais j’ai dit non car notre dernière sortie ciné était aussi froide qu’un iceberg et j’ai peur que ça se répète si on y retourne… A la place j’ai proposé une soirée au parc d’attractions non loin de chez nous et on n’y est jamais allé. Je me suis dis que ca pourrait nous fabriquer de nouveaux souvenirs positifs et casser un peu les habitudes. Elle était partante mais le problème est que notre journée soirée tombe à l’eau car il va pleuvoir à verse ! On a cherché d’autres idées de sortie mais si il pleut toute manière c’est pas la peine. J’ai donc tenté un « on pourrait aller chez toi, on se rattrapera pour la sortie » et elle a dit oui tout de suite, on boira un bon thé chaud etc.

    Alors … Je sais plus trop si c’est une bonne idée qu’on aille chez elle. Je veux dire, bien sûr que j’ai envie d’aller chez elle mais j’ai peur de la trouver distante comme la semaine dernière, j’aurais d’abord souhaité relancer la complicité avec une sortie. J’ai peur qu’on s’ennuie chez elle, surtout que c’est chez sa mère et que ya rien à faire. Et même si cette dernière n’est pas là, ça m’étonnerait qu’on fasse l’amour vu que j’ai le sentiment de ne plus l’attirer comme avant.
    Et ce que je redoute aussi, c’est que le soir venu elle me dise de rentrer chez moi alors que d’habitude quand je viens je passe la nuit avec elle. Je sens venir le « j’ai un truc à faire demain matin assez tôt » alors que cette année elle est libre presque 7/7 jours. En effet depuis la rentrée, elle suit une formation par correspondance et elle est donc tout le temps chez elle, levée le matin à 10h et couchée après 1h du mat’… et c’est dimanche le lendemain en question.
    Si elle ne me propose pas de rester, je ne vais clairement pas lui demander si je peux passer la nuit, je me sentirais mal.

    Bref que me conseilles-tu de faire, une idée de sortie pour recoller les morceaux quand il pleut à tout hazard ? Mais surtout comme je vais gérer la journée chez elle ? J’ai peur aussi d’etre coincé et de manquer de positive attitude. (c’est vraiment chiant la perte d’estime de soi… jamais avant je m’étais posé toutes ces questions avec elle)

    Pour la toxixité liée à facebook merci pour la mise en garde. Je me secoue pour cesser d’être parano malgré ses likes en pagaille des statut du mec et rarement des miens (dernier en date, elle le cite dans son statut), car après tout, on a toujours fait comme ça, j’ai rarement liké ses statuts et elle rarement les miens, elle a toujours eu ses délires avec des quizz, tests et autre sur facebook et ce avec plein de monde. Et elle délire avec ce type depuis février au moins donc bon il est pas nouveau.

    Peut être que tout ça, toutes mes angoisses, c’est peut-être juste dans ma tête. Dans tous les cas je veux m’employer à la séduire et reséduire comme si c’atait nos 1ers jours.
    Merci pour ton attention, je reviendrai surement pour te demander conseil dans les jours qui viennent ^^

    • Sylvain dit :

      Hello Xavier,

      Il y a tout de même moyen de sortir quand il pleut : un resto, un bar, un salon de thé… C’est toujours bien pour discuter en tête a tete et relancer la complicité.

      Si tu restes chez elle, applique toi à bien discuter avec elle et à la faire rire. Relis nos articles sur la conversation. Tu y trouveras les pistes pour faire repartir la machine. Mais j’imagine du coup que tu l’as vue hier soir. Comment ca s’est passé?

    • Xavier dit :

      Salut Sylvain ! Alors en effet on aurait pu sortir dans un resto mais finalement je suis allé simplement chez elle samedi aprem’ dernier. Comment résumer sans pondre un roman… ( je devrais peut-être écrire tout ça dans le forum non ?)

      Il y avait sa mère et le compagnon de cette dernière donc pas vraiment d’intimité possible mais c’était pas grave. Ce qui me gênait le plus c’était de m’ennuyer et regarder ma copine faire du PC tandis que moi je m’essayais au dessin et à jouer de la guitare. Rien d’anormal dit comme ça mais je la sentais absente, pas avec moi, elle ne parlait que pour me répondre. Ensuite on a diné à 4 mais ce soir-là personne n’avait l’air d’avoir envie de parler, moi je suis resté poli et décontracté comme d’habitude. Avec ma copine ça semblait aller normalement même si je me doutais qu’elle était agréable par connivence. Après le repas et comme il y avait de la famille, on n’a rien fait d’intime, on n’a pas parlé de sexe à vrai dire et ni elle ni moi n’avons manifesté le désir de nous retirer dans sa chambre pour faire de simples calins. Pour tuer le temps on a passé la soirée à regarder une série comique, ce qui nous a fait du bien car on a rit ensemble et on a retrouvé nos contacts physiques propores à nous. Mais planait toujours ce sentiment de malaise, on se forcait tous les deux à rire l’air de rien, timidement même. Vers 1h du mat’, retour dans sa chambre. Elle s’est couché, moi j’avais envie d’autre chose (pas forcement de péné mais juste lui offrir une gâterie (ca se dit pour les mecs?) ) , elle m’a dit « demain là je suis fatigué », je n’ai pas insisté, à vrai dire j’ai lancé ça pour prendre la température. Elle s’est endormie, moi je n’ai pas réussi à fermer l’oeil. Elle m’à tourné le dos toute la nuit. J’en ai profité pour fouiller ses sms et vraiment il n’y aucun texto douteux. Par contre, j’ai voulu remonter le plus loin possible les SMS qu’on s’est envoyé et si elle a gardé autant de SMS que la mémoire de son tel le permet, j’ai en revanche vu qu’elle a effacé son propre SMS où elle disait qu’elle m’aimait, en réponse au sms-déclaration que je lui avais envoyé début septembre… Elle a gardé le mien mais effacé le sien c’est quand même étrange non ?
      Le lendemain je l’ai reveillé en douceur avec caresses et bisous, elle a mis des barrières (je veux dormiiiiir laisse-moi), je lui ai reparlé de la gâterie mais elle a opté pour pipi-petit dej’. Peu avant midi, on est retourné dans sa chambre et cette fois elle a accepté que je la fasse grimper aux rideaux, (spotted par sa mère en passant). Bref après le repas (le vrai avec des vrais aliments^^ ), je lui ai proposé une sortie ciné et elle a dit oui. Sauf que sa mère et son compagnon sortaient aussi ce que je ne savais pas, j’ai donc proposé qu’on reste chez elle finalement car à la base j’étais pas chaud pour un ciné vu que l’abscès entre nous n’était pas percé. Elle n’y a pas vu d’inconveniant.

      A partir de là ça commence à être interessant. On a commencé par regarder des video Yt comme il nous arrive de le faire quand tt va bien et on arrive enfin à reparler comme des gens normaux. On a joué à 1 contre 1 à un jeu mobile aussi (important pr la suite). Ensuite elle a voulu que je lui achète sa BD comme je lui avait promis et en premiere page elle a commencé à dessiner une dédicace… Quand elle m’a montré le résultat j’étais sur le cul. J’esperais une vrai dédicace, un mot doux en hommmage à son copain qu’elle aime, à la place elle nous a dessiné main dans la main… en train de faire une bataille de pouce. Et au dessus dans la bulle de dial: « je t’ai battu au jeu mobile, maintenant je te bat à la bataille de pouce ». On dit pas Vdm dans ces cas-là ? Bon c’est sa façon à elle d’exprimer son univers mais je n’ai pas eu l’impression qu’elle ait exprimé ses sentiments pour le coup. Et vu le contexte actuel je m’attendais à quoi aussi…
      Ensuite je lui ait dit clairement que je voulais qu’on passe de bons moments dans sa chambre mais elle a tout fait pour esquiver, reculer le sexe (thé, jouer avec le chat…). J’ai persisté car je sentais qu’il fallait régler le souci et puis j’ai pas 9 ans quoi. Dans la chambre, elle s’assoit sur mes genoux et on commence enfin à discuter vraiment, serieusement.

      Elle ose enfin me dire qu’elle a besoin qu’on retrouve de la complicité et je cite « voudrait faire des activitées plus variées car quand on se voit j’ai l’impression que ce n’est que pour le sexe ». J’étais soulagé car je ressentais la même chose pour la complicité. En revanche je l’ai trouvé injuste de dire qu’on ne se voit que pour le sexe car on se voit seulement une fois tous les 10 jours en moyenne, et se voir si peu ne permet pas de faire beaucoup de choses, et je voudrais qu’elle me comprenne que dans ces conditions c’est normal et sain que j’ai envie de faire l’amour. Mais c’est son ressenti et je dois l’accepeter, le prendre en compte. Si elle me dit ça c’est surement qu’elle a aussi senti une baisse de désir non ? On a malgré tout fait l’amour mais c’était pas génial génial, elle a eu mal au début et même si elle a prit son pied ensuite, je sentais son manque d’entrain. Je lui ai confié après que j’étais désolé, que lui faire mal n’est pas ce que je souhaite.
      On a reparlé de tout et de rien, j’ai tenté de lui reparler de la sourdine, elle nie toujours mais bon tant pis. Ensuite sa mere est revenue et je suis parti. Sur le retour je me suis encore sincerement excusé pour mon comportement éxécrable en Août et elle m’a confié avoir eu des « doutes » et qu’elle espère bien que je ne recommencerai pas. Je m’étais donc pas trompé en la soucponnant de songer à me quitter.

      Bref, depuis les sms ne sont pas redevenus riches comme avant, mais elle m’a envoyé un « j’ai passé un super WE avec toi ». On essai de rire comme avant et malgré ce malaise niveau texto, je sens qu’elle a envie que ca continue, qu’elle a besoin d’être rassurée enfin j’espère. Maintenant j’ai l’impression dêtre à peine plus avancé. Elle veut que je renoue la complicité, ok et comment si on se voit jamais ? On nepeut pas se voir de la semaine car elle est occupée et elle dit « la semaine prochaine » alor que dois-je faire, attendre qu’elle me propose une sortie ou lui en proposer une ?

      J’ai toujours aussi cette anxiété de ne pas employer la bonne méthode avec elle, ne pas la connaitre assez. j’ai lu tous les articles possibles sur le net au sujet de la complicité, les retrouvailles, l’amitié dans le couple, le rôle de l’amant, du mari, les hormones, le désir, le désir de désir, le charme du début de l’inconnu et de la découverte, comprendre sa partenaire, les compromis, le dialogue, le partage d’émotions… oh bordel ! Je ne sais plus quoi penser avec tout ça, je me dis que je devrais me fier à mon intuition, et mon intuition me dit qu’il faut que je lui laisse de l’espace, que je respecte son ressenti au sujet du sexe, et que j’agisse pour que je regagne son envie de me voir. Je suis le 1er à avoir envie de découvrir de nouvelles choses avec elle. Mais j’ai peur qu’elle se détache de moi avant de nous laisser le temps d’en faire.

      Les sms, j’ai envoyé ma bouille hier soir, « canooon » j’ai eu droit en retour. Mais ma tentative de rigoler avec elle a encore échoué, elle ne fait que répondre, ne me pose pas de questions et ne parle presque pas donc j’ai rien sur quoi rebondir et improviser. Elle ne repond la plupart du temps que par des looooool mdrr et des smileys, super… C’est à mille lieux de qu’elle écrivait ya quelques mois. Le pire est quand je lui ai demandé aussi une photo, elle en a fait une et me l’a envoyé mais à mon compliment elle a dit « tu rigoles je suis trop moche ce soir ». Je trouve ça alarmant car quand une fille recoit un compliment valorisant d’une personne qu’elle aime ou à qui elle a envie de plaire, elle répond merci avec un grand sourire qu’elle soit belle ou moche. Mais si elle répond un « nan arrête je suis laide », c’est qu’elle a pas envie de recevoir de compliment de cette personne. Je me trompe ?

      Merci encore pour ta lecture, je devrais peut-être écrire tout ça dans le forum non ?
      Mais voilà j’en suis là, j’ai encore peur pour mon avenir amoureux, sexuel, j’ai peur de faire des erreurs de jugements et de méthode, de faire des bourdes. J’espère que cette mauvaise passe est juste un coup de moins bien et que je pourrai retrouver notre entente d’avant, qu’on n’est pas arrivé au terme de notre dose de bonheur passionnel. Mes amis me disent de la laisser tomber car elle me correspond pas mais moi je l’aime…
      J’attend impatiamment ta réponse :)

    • Sylvain dit :

      Hello Xavier,

      Pour commencer, je dirai de ne pas mettre de pression pour le sexe. Pour le moment, tu n’en parles plus et tu attends de voir si elle revient vers toi. Comme ça, tu lui montres que tu t’interesses à elle et que tu n’es pas là que pour ça. Ensuite, essaye de prevoir vos dates, de les planifier. Si vous vous voyez pour zoner chez elle et que tu n’as pas de programme, tu vas plafonner. Regarder la télé, etre au milieu de ses parents, faire chacun son truc… Surtout si tu la vois pas souvent, prépare le terrain et des activités : les films a voir, les réstos a découvrir, les bars ou passer, les sports à pratiquer, les surprises à lui faire! Bref, travaille sur la qualité du temps passé avec elle. Mieux vaut peu mais mieux. Et apres tu vois comment elle réagit mais pour faire redécoller la relation on peut commencer par ça!

    • Xavier dit :

      Je suis d’accord avec toi, mieux vaut peu mais mieux sauf que c’est éprouvant pour moi de ne pas savoir si je pédale dans la semoule ou si je peux vraiment relancer la machine, et mon humeur oscille plusieurs fois par jours entre « espèce de garce sans coeur » et « je ferai tout pour te comprendre et anticiper tes besoins car je t’aime ».

      Rien de bien nouveau depuis dimanche dernier (il ya 8 jours). Pendant une conversation par sms au ton léger, je lui ai fait remarquer mine de rien que ses textos sont moins colorés, moins motivés qu’avant et qu’elle pouvait me parler si elle avait quoi que ce soit à me dire. Mais elle dit que tout va bien puis s’est « forcée » tt de suite après à me renvoyer ses coeurs et ses smileys pour me rassurer (ou pour pas que je lui prenne la tête).

      Je réfléchis beaucoup et j’ai de plus en plus l’impression qu’on est revenu au stade du 1er mois de relation, quand elle n’avait pas encore confiance en moi, et donc qu’il faut que je la re-séduise vraiment. Ce n’est pas facile car la situation est ambigu, j’ai le cul entre 2 chaises et je ne sais pas ce qu’elle veut vraiment.
      En effet, elle m’avait dit qu’elle voulait retrouver de la complicité, et qu’on fasse de nouvelles choses. Moi je veux bien sauf qu’elle fait en sorte qu’on se voit le moins possible. On ne s’est pas vu depuis 8jours car elle a soit-disant masse de travail à faire. Et samedi dernier elle m’envoie ceci par sms :
       » Coucou! je suis à un anniv donc je risque de ne pas voir tes msg mais je pense à toi, bisou »
      Gentil… à part ça elle a pas le temps de me voir hein. De plus je connaissais toutes les personnes présentes à cette soirée et elle ne m’a même pas proposé de venir. Que dois-je penser moi, que sa non-invitation est cohérente avec notre mauvais passe et qu’elle a besoin de voir son cercle d’amis sans moi ? Ou bien qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut, qu’elle se ment à elle-même, qu’elle se fout de moi ? Elle veut qu’on retrouve de la complicité mais ne m’invite pas, c’est pour ça que j’ai du mal à cerner ses besoins et ses sentiments et que j’ai le cul entre 2 chaises.

      Hier soir je lui ai proposé une sortie dans ce parc auquel je pense depuis quelques temps. je lui ai laissé le choix entre Mercredi et Jeudi, elle a choisi jeudi. Et cette aprèm’, après un rapide coup d’oeil à ses msg FB (c’est pas glorieux mais je ne peux pas me passer de cette mine d’informations si elle venait à parler de nous), j’ai vu qu’elle a proposé cette apres-midi même une sortie ciné à l’une de ses amies pour Mercredi… Qu’elle veuille sortir avec ses amies ne me pose aucun souci, mais qu’elle choisisse de voir son amie alors que ça fera 10 jours qu’on s’est pas vu et qu’elle me dise derrière qu’elle voudrait qu’on fasse de nouvelles choses ensemble, moi je suis dans le flou. Cette fois encore elle ne me demande pas si je peux venir et ça me blesse. Le comble c’est qu’elle va sans doute payer les places avec MON argent. ( pour résumer le dernier film où je l’ai invité a eu un souci technique, on nous a donc donné en compensation 2 tickets de cinéma à utiliser pour le film de notre choix et elle a gardé ces tickets).
      Je suis bien tenté de lui envoyer un mesg demain l’air de rien, pour lui dire que mercredi je vais voir le film en question et si elle veut venir avec moi. Juste pour voir ce qu’elle va répondre. Si elle me dit qu’elle a trop de boulot, ggnnn… je ne sais pas comment je vais ou devrai réagir. Si elle me dit qu’elle y va déjà avec son amie, au moins elle dira la vérité même si ça me fera de la peine qu’elle ne me propose pas de les rejoindre. D’ailleurs si elle me répond ça, je lui dis quoi ? « Ah bon on pourrait se rejoindre ça se sera plus sympa » ou « ok passe une bonne journée ? » Trop peur de me sentir délaissé et humilié.
      Peut-être que je ne devrais pas lui envoyer ce message, ca ne ferait que retourner le couteau dans ma chair, à quoi bon me faire du mal. Parfois je me dis que c’est mieux de rester naïf et de penser que je peux sauver mon couple, qu’elle puisse retomber sous mon charme, malgré tous ces signes alarmant. Parfois j’ai confiance, parfois j’ai juste la haine, avant d’avoir à nouveau confiance puis de nouveau la haine…

      Dans votre article tout au-dessus, vous dites « le sexe est le ciment du couple ». Dans mon cas je ne parviens pas à savoir si le fait qu’elle ait été si peu demandeuse soit due à sa peur d’avoir mal, ou si c’est du à un manque de sentiments amoureux envers moi. Peut-être qu’elle s’arrange avec la réalité, qu’elle se ment à elle-même, elle pense qu’elle a peur du sexe et me parle de complicité mais c’est peut-être juste des foutaises. J’ai peur qu’en vérité elle ne m’ait jamais aimé.

      Conclusion: sortie prévue jeudi au parc avec détour salon de thé, improvisation, légereté quoi. Je me montrerai heureux. Sortie prévue aussi Samedi avec ses amies et au resto pour un anniv, et je dors chez elle.
      Non, ce n’est pas une bonne nouvelle: c’est son amie dont c’est l’anniv qui a demandé à ce que je vienne, et c’est moi qui ai du demander à ma copine si je dormais chez elle ou s’il fallait que je « prenne ma tente », vu que ça ne la préoccupait pas de savoir où je dormais alors que j’habite loin du lieu de la soirée. Et crois moi elle a pas l’air enthousiaste à l’idée que je dorme chez elle. Je sais d’avance qu’elle me tournera le dos toute la nuit et qu’on parlera pas. Je me demande si je ferais pas mieux de décliner cette soirée…

      C’est dur d’être patient quand on est dans le flou. Des fois j’ai juste envie de laisser tomber. Mes sentiments s’amenuisent aussi petit à petit en fait :(

    • Xavier dit :

      Voilà j’ai pas pu m’en empêcher, je lui ai proposé la sortie ciné pour mercredi, elle a dit qu’elle avait du boulot… Elle n’avait pas clairement booké son mercredi pour le ciné avec son amie mais les derniers msg qu’elle a échangé avec elle sont en gros:
      – ma copine: ya ce nouveau film qui sort mercredi tu veux venir le voir ?
      – son amie: oui je dirai à untel de venir avec nous.
      – ma copine: ok tu me diras quand tu pourras.

      Voila, ca démontre bien qu’elle a « JAMAIS » de temps pour moi mais par contre elle accepete de s’adapter au planing des autres.
      Franchement je me dis que je suis trop gentil et trop patient. Là j’ai juste envie de l’envoyer se faire fou*** * et de lui asséner ses 4 vérités…

    • Sylvain dit :

      Hello,

      C’était quoi le film? :)

      Bref, plus sérieusement, effectivement, tu as un souci à résoudre et ça ne sert à rien de s’enerver sur elle, ça ne ferait qu’empirer les choses. Ne crois rien de ces contraintes d’emploi du temps, de son travail ou du reste. Quand une fille a envie de voir un mec elle s’arrange et annule tout seance tenante pou pouvoir le voir. Donc accepte que pour le moment, tout ça, ce sont de fausses excuses et elle n’a tout simplement pas envie de te voir. Devant ce constat, je comprends que tu sois agacé et que tes sentiments commencent un petit peu à s’étioler. Maintenant à toi de voir si tu as toujours envie de redresser la barre.

      Si oui, comme je te dis, tu n’as rien d’autre à faire que de l’accepter. N’attends pas que les choses soient comme avant. Elle te fera des trucs decevants et manquera d’enthousiasme. Accepte simplement ce qu’elle te donne et n’essaye pas d’en faire trop. tu essayes de lui proposer des choses, ça ne marche pas. Donc reste embusqué et patiente. A mon sens, laisse là revenir si elle doit le faire. ne propose plus rien et envoie lui des mess tous les 2 ou 3 jours et tu vois comment elle se manifeste. Et si ça finit par casser, c’est vraiment que son interet etait parti. Car là, tu vas t’embourbe et tu vas devenir fou. Reprends le controle du jeu. Redeviens le challenge. Fais toi plus rare et vois si elle te propose quelque chose. Ce ne sera peut etre pas le cas mais si c’est ça, c’est que rien n’aurait marché :) courage!

    • Xavier dit :

      Salut !

      Oui merci c’est en gros ce que je me dis aussi. J’ai repris un peu confiance hier soir car je me dis qu’il faut enclancher un « fuis-là elle te suit ». En repansant à toute notre année passée j’ai pu préciser le moment où ça a commencé à descendre. c’etait depuis fin mai, la période où elle arrivait de moins en mois à gérer sa douleur liée sexe. Elle a du ressentir une pression de ma part la dessus et c’est à la mi-juin qu’elle a effacé nos msg FB (pour la sourdine c’etait peut etre plus tot voir depuis toujours je ne sais pas). Le dernier msg que j’avais envoyé avant qu’elle efface tout était des photos sex de moi. J’avais pas réalisé qu’elle se sentait si mal, elle masquait tout, et j’ai pas été à l’écoute.
      Je comprend mieux sa distance maintenant. Et je comprend aussi qu’elle ne veuille pas de msg sur FB car être trop présent, au tel et sur les resaux sociaux déteriore, comment dire… le mystère, la passion je sais pas. Il n’y a jamais eu d’amants, elle se sentait envahie et opressée je le sais maintenant. Bon après on utilisait rarement FB, tout passait par les sms et on s’appelait qu’en cas de nécéssité pratique, rarement par plaisir de s’entendre.

      Le fait d’écrire ça me redonne confiance en moi et en ma capacité à la comprendre, sauf qu’en réalité je suis mort de trouille.
      En effet ses sms sont dénués d’amour, ils sont juste amicaux, je ne sais pas vraiment ce qu’elle a derrière la tête; a-t-elle peur aussi ? Elle ne disait déjà plus de « je taime/tu me manques/<3/hâte de te voir" et maintenant c'est le "bisou" qui a disparu de son vocabulaire.
      Je suis mort de trouille parce que je la vois demain, (horaire même pas fixée). J'ai peur de pas savoir quoi faire pour qu'elle passe un vrai bon moment, ni quoi dire, de pas maitriser mes émotions, mon game, mon leadership. Je suis assez fragile et je pourrai être dépassé par mes émotions facilement si jamais elle m'annoncait une rupture ou un besoin de prise de distance et de reflexion. J'ai peur que ça fasse comme au cinéma en fait, que ce soit froid.
      En plus la connaissant, elle va vouloir partir de chez elle à 15h pour revenir à 17h parce qu'elle a des trucs à faire. Le parc est à 30mn de route quand même. Et quand on arrivera là-bas, j'ai peur qu'elle s'ennuie. Voila.

      Anectode toutefois: jai voulu tester un peu sa jalousie en lui disant que je me suis fait draguer bien comme il faut au boulot. Elle a insisté pour que je lui raconte la scène donc j'ai brodé (c'etait un bobard bien sur) mais n'a pas dit de choses genre "c'était qui cette p***". J'aurais du en rester là mais à la place, comme un con je lui ai dis que j'en avais rien à fiche de cette fille et que j'ai refusé de prendre son numero qu'elle m'avait proposé, car "je suis déjà avec une fille géniale". Ca l'a flatté mais en disant cela je lui ai donné de la valeur, ce qui était vraiment une connerie à pas faire. J'ai brodé aussi en disant que la fille était jalouse que j'ai qqun et ma copine m'a demandé "jalouse comment ??" A mon avis ca devait la ravir et flatter son orgueil qu'une fille soit jalouse d'elle. Bref pétard mouillé mon histoire.

      Par contre le lendemain et elle m'a bombardé de sms – tjrs sans amour- mais elle m'a demandé si j'allais bien et ce que j'avais de ma journée avant de me raconter sa life. Ca faisait longtemps qu'elle s'etait pas souciée de ce que je faisais et de comment j'allais. J'ai répondu en restant distant, j'ai banni les smileys et écrit des phrases courtes. Ma petite bourde de la fin, quand elle m'a dit "Bonne nui rêve à moi!" – sans bisou sans rien – ça m'a exaspéré et j'ai répondu que je préférerai faire de beaux rêves plutôt. Puis plus de réponse avant mon coucou d'aujourd'hui. C'était une boutade de mauvais goût partagé entre mon envie de la taquiner/vanner et de l'envoyer chier.

      Mon vrai souci c'est demain j'ai vraiment peur. A bientôt

    • Xavier dit :

      Edit vite fait:

      Le rdv est calé pour demain, j’ai tjrs peur mais une nouvelle peur m’envahie. Elle me parle sans amour mais semble vouloir m’inviter à rire avec elle à ses sms… comme si j’étais son pote. La peur de la friend zone m’envahit. J’ai tendance à être parano mais je crois qu’elle me teste. En résumé ça donne ceci, on commence par elle:
      – je peux pas aller sur mon pc tu sais pourquoi
      – ton chat est calé sur ton pc
      – oui !
      – je le savais, tu es trop prévisible :) Va falloir faire des efforts si tu veux pas que la routine s’installe !
      (j’ai employé ce mot surtout pour lui rapeller qu’à la base on est sensé être un couple…)
      – Je suis son esclave
      (elle parle de son chat ne rebondit pas sur ma phrase précédente.
      – inverse les rôles alors
      – non elle est trop mignoooone

      Là j’ai arreté de répondre. Je préfère mettre une barrière que de rentrer dans son jeu. Rire, oui, à condition qu’il y ait de l’amour entre nous en 1er lieu.
      Mais je m’en fais peut-être trop, tu en penses quoi ? Elle a cessé tout mot d’amour et me parle maintenant avec legereté comme à un pote, comment je dois réagir ?
      Merci encore pour l’attention ^^

1 22 23 24

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)