Comment sauver son couple et éviter la rupture

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

comment sauver son couple Comment sauver son couple et éviter la rupture

Avant de vous dire exactement comment sauver son couple, parlons un peu one-itis. Nous sommes tous passés par la case one-itis.

Nos premières relations sont en général guidées par cette sensation d’avoir besoin de Cette personne pour survivre.

Pour les hommes, la one itis est souvent un fléau, car elle va à l’encontre de tous les principes des séducteurs. C’est un état très limitatif.

En cas de rupture, être en one-itis revient à se comporter de manière humiliante pour tenter de sauver son couple ; à supplier, à se lamenter et à penser qu’aucune autre fille ne sera jamais à la hauteur de celle qui vous a quitté…

Néanmoins, il se peut que vous ayez trouvé la perle rare, celle avec qui vous souhaitez réellement construire quelque chose. Dans ce cas, ADS fermera les yeux et vous laissera vous livrer à des actions borderline one-itis…

Et nous irons même plus loin que ça, en vous donnant quelques conseils pour sauver votre couple, s’il y a de l’eau dans le gaz avec cette demoiselle « irremplaçable ».

Analyser le problème

Autant vous le dire tout de suite : si vous ressentez un problème dans votre relation, alors il est plus gros que vous ne le pensez. Les femmes sont très bonnes pour garder tout pour elles.

Bien souvent un homme ne sent un malaise que quand la rupture est imminente.

Essayez de définir à partir de quand la situation s’est dégradée. Y a t’il eu un événement particulier? Est-ce que ça a été progressif?

Soyez lucides, et surtout, essayez de comprendre votre part de responsabilité dans la situation.

Que pouvez-vous changer ? Qu’est-ce que votre partenaire pourrait changer ?

Y aller frontalement

Il n’y a rien de pire dans ce genre de situations que d’attendre. Attendre quoi? Que le problème passe tout seul? Ça ne sera pas le cas. Qu’elle fasse le premier pas? Surtout pas, ou alors il sera déjà trop tard.

En attendant trop, tout ce que vous récolterez, c’est de lui donner l’impression que vous ne voyez rien, que vous n’avez pas le courage de l’affronter ou encore que vous vous en foutez.

Dans tous les cas,  cela ne lui donnera pas l’envie de faire des efforts ou de lâcher ses idées de rupture.

Donc prenez votre courage à deux mains. Evitez le « il faut qu’on parle » qui met sur la défensive n’importe quelle personne.

Engagez la conversation, puis basculez doucement vers le sujet qui vous intéresse.

Ne lui posez pas de questions au début, expliquez-lui ce que vous avez remarqué, depuis quand, ce que vous en pensez (d’où l’importance du point 1).

Ne vous posez pas en victime, soyez calme et à son écoute.

Vous aurez  a priori  droit au fameux « je suis perdue… je ne sais plus où j’en suis » mais au moins, vous aurez affronté le problème et percé l’abcès.

N’allez pas plus loin, et ne la harcelez pas « tu veux me quitter, hein, c’est ça ? »

Redevenir désirable pour sauver son couple

Dans un couple, la routine est très souvent le début de la fin. Au début, c’est douillet, c’est confortable, et puis on s’embourbe dedans au point de se réveiller un jour complètement asphyxié par sa relation.

Il y a une règle d’or : le désir s’entretient. Vous devez faire en sorte que votre copine soit fière et heureuse d’être avec vous, qu’elle craigne à tout moment de vous perdre.

Cela passe par plusieurs étapes. Tout d’abord, rétablissez votre confiance en vous : prenez soin de vous, ne trainez pas en jogging le week end, voyez des amis. Et surtout, (re)commencez à draguer, juste pour vous prouver que vous pouvez plaire.

N’allez pas plus loin que le flirt mais draguez pour retrouvez confiance en votre virilité.

Il faut que votre copine se rende compte que vous pourriez lui échapper ; que finalement, ce soir, alors que vous êtes parti beau comme un dieu pour voir des amis, elle vous aurait bien gardé avec elle.

Si vous y parvenez, vous serez surpris de voir à quelle vitesse votre copine va oublier ses doutes.

Relancer la machine sexuelle

Enfin, le point d’orgue de votre stratégie : la reconquérir sexuellement.

Je suis prête à parier que vous étiez tombés dans le syndrome « papa-maman », on se couche tranquillement, un bisou et au lit. Ou alors un peu de sexe dans le noir, vite fait, et pas trop souvent.

Le sexe est le ciment du couple. Si vous maintenez une tension sexuelle entre vous, vous serez assuré de sauver votre couple. Pour cela, réapprenez à la découvrir et à la surprendre : caressez-la longuement, envoyez-lui des mails tendancieux, trouvez des nouveaux endroits pour faire l’amour ou des nouveaux objets.

Si avec tous ces conseils, votre couple fait naufrage, alors par pitié, ayez enfin une attitude de séducteur : ne vous lamentez pas et soyez heureux d’être de nouveau disponible pour les centaines de hb7-10 qui se baladent innocemment dehors.

Maxx

Bann SexTalk Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann SexTalk Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment sauver son couple et éviter la rupture
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment sauver son couple et éviter la rupture
890 COMMENTAIRES
  • Xavier says:

    Salut, me revoilà sur ce site après 14 mois de vie à 2 avec ma copine qui est sur le point de me quitter. Ce n’est pas encore mon ex mais je sens la rupture venir aussi surement qu’on va trépasser un jour. je vais essayer de résumer en étant le plus explicite.

    D’abord je suis déjà sorti avec cette fille en 2012 pendant 7 mois avant qu’elle me quitte pour comportement infidèle (arrivé une fois) et « bizarre » (renfermé, peu bavard, regard dur…). Reconquise depuis mai 2015, je suis encore avec elle aujourd’hui mais depuis Août tout fout le camp aussi rapidement que violement. Perte de controle totale.

    Elle vivait dans une ville à 2h de TGV pour son travail et de Mai 2015 à Juin 2015, nous nous sommes vus environ 2jours/2nuits par semaine. C’était pas gagné au début car elle se méfiait de moi et il m’a fallu être patient (1 mois) pour qu’elle regagne confiance et s’offre à moi au lit. D’ailleurs j’avais demandé conseils sur votre site à l’époque et vous m’avez aiguillé pour que ca fonctionne. Ensuite ça s’est très bien passé. Complicité, rire, délire, mots doux par sms et messagerie FB, sexe, caresse etc. Je l’aime et je suis amoureux, elle m’aime et elle est amoureuse, la magie quoi.

    Mais il s’est passé diverses choses qui je pense ont petit à petit fait basculer notre relation. Je vais vous les citer mais je ne suis pas sûr que ces choses soient la cause de l’effrondrement de notre histoire.

    1) elle a toujours eu un petit souci niveau sexe car elle est atteinte de vestibulite chronique (douleur lors de la pénétration). En gros chaque fois qu’on faisait l’amour il fallait être méga-patient, délicat et perseverer pour que sa douleur passe. Au mois de Avril/Mai 2016, les rapports n’étaient plus possible car la douleur ne partait plus. Je lui ai dit qu’il fallait qu’elle voit une gyneco mais elle n’était pas très motivée et remettait à plus tard la prise de rdv sous pretexte de choses à faire, pas le temps… J’ai donc pris les devant et j’ai appelé des gynecos pour trouver un RDV rapidement. Elle m’a reproché d’avoir fait des recherches à sa place, que c’était pas à moi de le faire, sauf qu’elle remettait tjrs à plus tard surement par peur et moi j’étais de plus en plus frustré. Fin juillet 2016, nous voyons la gynéco qui préscrit un traitement et il marche…

    2) Quelque part entre fin Juin et Juillet 2016. Elle a encore son appart dans la ville où elle bosse. C’est nos 2 jours où on se voit. Je suis assis à coté d’elle et elle me montre des choses sur son facebook. Elle va aux toilettes 2s, par plaisir j’ouvre la fenetre de dial de nos messages FB pour les relires. Je scroll pour remonter dans le temps et là je m’aperçois qu’elle a effacé tous nos messages anterieur au 13 juin 2016. Quand elle revient je lui fait remarquer ma découverte et me dis « ah non c’est bizarre j’ai rien fait il a du y avoir un bug ou j’ai fait une fausse manip ». Mouais… je la crois sans vraiment la croire puis peu importe, j’oublie cette histoire.
    Mais tjrs en ce mois de juin/juillet je remarque autre chose qui cette fois me tourmente vraiment. Depuis son compte facebook, elle a mis notre fenêtre de dial en « sourdine ». Donc chaque fois que je lui envoyait un msg elle ne recevait aucune alerte, aucune notif. Je me demandais comment ça se fait que depuis quelques temps elle ne répondait plus sur FB. Je savais enfin la raison. Je lui demande pourquoi elle a activé ça et me ressort l’excuse de la fausse manip « Je savais même pas qu’on pouvait mettre une sourdine! ». Je dis d’un air détaché « ok c’est pas important tout façon les arcanes de l’informatique hein^^ ».

    3)Juillet 2016. Elle vient chez moi, se connecte sur son compte FB depuis ma tablette mais se déconnecte mal. A la fin de la journée je m’en rend compte et son FB messenger est encore accessible… Vu les trucs bizarres qu’elle me fait sur facebook, je ne peux m’empêcher de lire tous ses messages. Pas fier mais je veux savoir ce qu’il se passe. Et rien, aucun message douteux d’elle ou de qui que ce soit. Pas d’amants, pas de flirt, pas de drague, rien. Je décide de ne pas déconnecter ma tablette de son compte.

    Maintenant une info à savoir pour comprendre la suite. Début juillet elle a rendu son appart et est retourné chez sa mère qui habite à 10mn de voiture dans la même ville que moi. Je bossais jusqu’à fin juillet et j’allais avoir tout le mois d’août pour profiter de vacances avec elle. Elle était en vacance aussi jusqu’à Septembre et on avait prévu qu’elle vienne souvent chez moi pour rattraper le fait qu’on ne se voyait que 2 jours/semaines l’année, et parce qu’on aurait naturellement plus d’intimité que si c’est moi qui venait chez sa mère.

    4) Août 2016, le mois ou tout a dégringolé. On recommence à faire l’amour comme avant grâve au traitement, on rit, elle se sent soulagée et moi aussi. j’oublie cette affaire de sourdine. Mais je me rend compte d’une chose: elle n’est pas enthousiaste à l’idée de venir me voir souvent chez moi et consacre du temps à ses amis et son père. A priori pas de problème pour moi car elle a le droit d’avoir son cercle social et loin de moi l’envie de la mettre en cage en mode « tu m’appartiens ». Sauf qu’il fallait que j’insiste pour qu’elle daigne passer une seule journée avec moi dans la semaine et en particulier pour qu’elle passe la nuit avec moi. Vous serez d’accord avec moi si je dis que quelque chose cloche vraiment. Pendant tout ce mois d’aout, c’est quasiment que moi qui ai manifesté le désir de la voir, qu’on aille à la plage etc. J’ai cherché à comprendre et je me suis dis qu’elle ne devait pas vraiment m’aimer, être amoureuse… Mais je ne lui dis rien, c’est peut etre comme ça qu’elle fonctionne après tout. C’est sa liberté et je dois la respecter.
    Mais j’ai eu beau prendre sur moi, je ne la trouvais pas assez présente et pourtant je ne me sens pas du tout dépendant affectif. Exemples:
    – Proposition de ma part pour une sortie: « je sais pas encore ca dépend de ce que j’ai a faire » répond-elle. Juste après, coup de fil d’une de ses amies: « tu viens on sort demain? » et ma copine « ouiiii d’accord !! ^^ »
    – Venue chez moi à 21h pour se réveiller le lendemain à 9h car son amie l’invite à la piscine. Grasse mat’ avec moi, zéro. Invitation à venir avec elle, zéro.
    -Venue chez moi à 20h pour retourner chez sa mère le lendemain à 11h car cette derniere doit lui montrer quelque chose. « Non maman je serai là plutot vers 15h car je veux profiter d’etre un peu avec mon copain » , zéro.
    – Toutes les autres fois où elle aurait pu venir chez moi au lieu de rester chez sa mère devant la télé. Au pire, même si elle avait une occupation à elle comme entretenir son blog de BD, faire ses dessins, lire, elle aurait pu le faire chez moi. C’est pas la lune que je demandais non ?
    Vers mi-aout je n’en peux plus, je me sens trop délaissé, je doute de son amour. Je décide d’en disctuter avec elle (1ere énorme connerie selons certains sites « love coach »). je lui dis que je ne la trouve pas assez présente, que je ne comprenais pas pourquoi elle choisissait de rester autant chez sa mère alors que ce mois d’Août était notre oppurtunité unique pour faire des choses ensemble qu’on avait pas pu fare jusqu’à alors. En résumé:
    – En ce moment je suis malheureux tu sais, j’ai besoin de ta présence un minimum. je ne veux pas te priver de liberté rassure toi, je veux que tu vois tes amis et que tu te sentes libre mais il y a un juste milieu à respecter je trouve. Si c’est moi qui interprètes mal, dis le moi car je peux me tromper et justement je travaille à ne pas me laisser guider par des pensées négatives, dis-je calmement et posément.
    – Non mais tu te faisais des idées t’inquiète pas, dit-elle en souriant
    – D’accord. merci d’avoir écouté ce que j’avais à te dire. Je t’aime.
    – Moi aussi je t’aime conclut-elle en m’embrassant.
    Elle est rentrée chez elle, textos, mots doux, coeur. Sorties programmées. C’était rentré dans l’ordre.

    5) J’ai merdé. J’étais toujours frustré de la voir si peu et je lui ai refait des critiques et des reproches. Pour la 1ere fois, mon ton est monté et je lui dis « tu me prend pour un con » et pour la 1ere fois depuis que je la connais, elle a haussé la voix pour se défendre et me contredire en s’excusant aussitôt après d’avoir crié.
    – Mais vas-y énèrve toi un peu si tu veux, n’ai pas peur de laisser sortir tes émotions, je vais pas t’en vouloir !
    – Non mais j’aime pas crier
    Bien sûr qu’elle n’aime pas crier. Elle aime quand tout va bien et le moindre conflit la ferait fuir. Ma copine a un caractère très enjoué, elle est toujours, vraiment toujours agréable, souriante, rieuse, solaire, positive. La moindre dispute la ferait se refemer comme une huitre. Et c’est exactement ce qui est en train de se passe au moment où j’écris ces lignes. Si quelque chose la tracasse, elle se déssine elle-même faisant la moue, râlant, pestant mais jamais on ne la verrait froncer les sourcils ou faire la tête. Elle est comme ça ma copine et c’est ce que j’aime chez elle.
    Je me suis excusé et tout est rentré dans l’ordre.
    On arrive à fin août. Elle vient chez moi, je constate qu’elle a fait des efforts pour moi suite à note discussion et notre dispute, mais on ne fait pas l’amour car elle est fatiguée soit-disant. « On le fera demain soir tkt pas ». Je fait un peu la tête. Quand elle repart, je m’excuse à nouveau par texto avec une touche de fun pour la rassurer car je sais qu’elle a besoin que je sois cool et pas un mec qui la traque sur le sexe. Je lui promet de ranger mon caractère de cohon et qu’on passera une merveilleuse soirée. Ca l’apaise je pense. Elle revient le soir et là nous passon un vrai bon moment, on fait l’amour (son corps ne réagit plus au traitement anti-douleur mais on réussi à s’en passer), on rit, on se fait des calins. Je remarque néanmoins qu’elle a perdu l’envie de m’embrasser pendant l’amour. Elle me repousse en tournant la tête. « Tu me donnes chaud, t’es trop collé à moi… ». Je ne le prend pas mal et reste positif. On finit la nuit joliment malgré ma pensée que si elle n’aime plus m’embrasser, c’est qu’elle perd ses sentiments.

    6) Ce dernier point est ma plus grosse connerie. C’etait le 3 sept dernier, elle est revenue chez moi le lendemain de notre derniere nuit, on a refait l’amour et après nos ébats, je lui ai dis une connerie monumentale. Je lui ai demandé: « Es-tu vraiment amoureuse de moi ? Tu sais on peut aimer une personne sans être amoureux, j’ai l’impression qu’en fait tu n’as jamais été amoureuse. » J’avais un léger sourire en disant cela, surement un mécanisme de défense pour protéger ma fierté en mode « je m’en fous que tu m’aimes pas haha ». Puis je l’achève en disant  » Il faudrait que je sois moins amoureux de toi pour moins souffrir ». Elle me dit qu’elle est m’aime et qu’elle est amoureuse mais j’ai senti qu’elle a répondu ça pour me rassurer et que je ne lui prenne pas la tête et c’est normal, elle allait pas me dire non. Mais sa façon de le dire manquait de chaleur. Une fille vraiment amoureuse se serait indignée ou énervée mais elle est restée presque neutre. On s’endort, le lendemain le reveil était froid. Elle s’habille et part immédiatement comme prévu mais sans mots doux, sans chaleur. Je la raccompagne à sa voiture, elle m’embrasse en gardant une certaine distance corporelle. Je lui dis chaleureusement d’approcher un peu plus en souriant, on s’embrasse de nouveau et là un couple d’environ qui passait 45 ans nous dit « ah c’est beau l’amour ». S’ils savaient… Et moi de répondre taquin et en murmurant pour que seule ma copine entende: « non mais vous inquiétez pas elle m’aime pas ». Elle rit à ma taquinerie mais je suis sûr qu’au fond cette maladresse a causé des ravages.

    Depuis, ses textons sont devenus rares et anémiques. J’ai droit à une réponde par jour. Je m’adapte, je lui envoie que un ou deux par jour. Je lui dis que je l’aime, elle dit qu’elle aussi avec 3 smileys. Elle me manque ? Moi aussi. Je pense à elle ? Elle aussi. Rien de plus, plus de phrases longues, fini. C’est comme si c’était sun serveur vocal automatique qui répondait.
    Elle accepete némamoins un ciné quelques jours après. c’etait horrible. J’avais peur de la toucher, de la complimenter. On s’est tenu la main dans la salle et embrassé mais le retour a été horrible. On se donnait toujours la main mais là elle a voulu d’abord me repousser (ton t-shirt me donne chaud), j’ai insisté un peu pour voir et elle me l’a donné quand même mais j’ai senti qu’elle se forcait. Arrivé à sa voiture, un smack minable et aurevoir.

    Voila. Elle a peur de me dire ce qu’elle pense, ce qu’elle a sur le coeur, elle garde tout pour elle, je crois qu’elle veut rompre mais n’ose pas par peur de me faire de la peine. Je me sens vraiment mal. Comment j’ai pu atomiser à ce point notre relation ? Elle a du accepter le ciné pour tester ses sentiments ou pour me faire plaisir c’est tout. Elle est en train de prendre conscience qu’elle n’est plus amoureuse mais je ne veux pas la perdre.
    J’hallucine le pavé que j’ai pondu, celui qui le lit entier, respect et merci…

    Voila j’en suis là. Je sais qu’il faut que je prenne mes distances, que je lui laisse de l’espace et que j’arrete de lui envoyer des textos. (D’ailleurs si elle m’en evoie un, je lui répond ou pas ?) Ce que je veux aujourd’hui, c’est qu’elle regagne confiance en moi, je veux retrouver la complicité et la magie du début, redorer mon blason. Même si certains penses que mes reprochent étaient légitimes, le fait est que c’est moi qui veut sauver mon couple, pas elle. C’est donc à moi de prendre les torts et à moi de faire des efforts, de changer, de me remettre en question. J’ai juste peur d’être maladroit, d’aggraver les choses. Je lui ai envoyé un sms magnifique hier matin. le plus beau que je lui ai jamais écrit, elle répondu plusieurs heures après par un « je t’aime aussi » pour me faire plaisir. Enfin je crois…
    Aidez moi SVP, je ne veux plus la perdre d’avantage, je dois faire quoi, silence radio, lui parler ? Je demande car j’ai bien essayé le dialogue à la mi-août mais c’est là que les choses ont commencé à dégringoler. Elle dit que ça la soule quand j’essai de lui parler (car je parle beaucoup et je radote aussi) et qu’elle aime pas se prendre la tête.

    PS: un détail extrement important: J’ai deviné cette semaine son mot de passe facebook, je suis allé dans ses messages, j’ai vu qu’elle parlait avec un mec quotidiennement en ce moment mais ca a l’air juste bon enfant. Il vient lui parler tous les soirs vers 22H. La sourdine à mon égard était toujours là. J’ai attendu que le mec vienne lui parler, quand ils ont commencé à parler, j’ai aussi écrit un message à ma copine depuis mon compte pour observer ce qu’elle allait faire. Moi en sourdine, pas d’alerte, elle ignore donc mon msg mais a répondu illico au mec. Là, je désactive la sourdine depuis son compte, je lui renvoies un msg, elle recoit l’alerte, répond à mon msg, puis… elle a réactivé la sourdine. :( je l’ai vu faire. c’etait donc pas une fausse manip en Juin. Pourquoi elle fait ça, elle me cache à quelqu’un, un amant ou bien elle me trouve envahissant, mes msg l’importunent désormais ?
    J’ai bluffé en lui disant que mon FB m’a notifié qu’elle a remis la sourdine, elle a paniqué, a remis notre conversation en « normal » puis s’est interessé à ce que je faisais comme pour éffacer tout soupçon et se déculpabilier. Bien sûr, elle ne sait tjrs pas ce qu’eest la sourdine et prétend que c’est un bug hein… Ce qui est bizarre c’est qu’en Juin quand les choses allaient bien, elle avait aussi activé la sourdine alors je ne sais plus quoi penser de tout ça.

    Please l’équipe d’ADS, help. Aidez moi à comprendre en quoi j’ai merdé. Aidez moi a comprendre pourquoi elle me ment. Si elle ment c’est que j’ai du échouer dans quelque choses, j’ai besoin de savoir et je veux sauver notre histoire. Apres tout FB est son jardin secret, on tous des secrets, je serais hypocrite de dire que je suis tout blanc moi aussi. Please.

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Effectivment c’est une longue histoire. Et je pense que ça ne sent pas tres bon. On ne sent pas une grosse motivation de sa part. Et si elle te ment et qu’en plus, elle discute avec un autre mec…

      La première étape, c’est d’établir un silence radio. Tu ne lui écris plus rien, ni SMS si FB jusqu’a ce qu’elle t’écrive. Juste pour voir combien de temps ça dure.

      SI elle t’écrit, tu lui réponds bien sur. Tu fais le mec occupé aussi qui a plein de choses à faire et tu vois comment elle réagit. Je pense qu’on peut commencer par ça. Silence radio et on voit si elle se manifeste ou pas dans les 2 semaines qui viennent.

    • Xavier says:

      Salut Sylvain (c’est marrant c’est mon vrai prénom, xavier c’est juste un pseudo), merci pour ta réponse ! En attendant ta réponse j’ai effectivement entamé une réduction de mes messages, déjà que j’en envoyais presque pas… En tout cas je n’ai pas eu besoin de le tenir longtemps car à son texto d’avant-hier soir (bonne nuit^^), je n’ai pas répondu et je me suis tût jusqu’à hier soir. Hier soir donc elle m’envoie un « coucou ». Bien sur je répond car mon but n’est pas de bouder bêtement mais je fais comme elle, je répond vite fait et met moins de chaleur mais sans être froid. Je ne lui pose plus de questions non plus puisque elle ne répond plus à mes « comment ca va, quoi de beau ». je ne fais que des phrases affirmatives. Je remarque cepandant qu’elle commence à refaire des phrases avec plusieurs sujets-verbes-compléments, mais elle était quand même pas à l’aise et moi non plus. Puis je la laisse là sans dire de bonne nuit/bisou/je t’aime/tu me manques. Je lui ai dit plein de fois c’est bon elle le sait.
      On a en fait contiuné la conversation aujourd’hui sur son initiative mais je suis toujours très angoissé. Yavait rien d’extraordiaire, juste une tentative d’humour coincé de ma part et j’ai senti pareil pour elle.
      Puis tout à l’heure je me suis dis: bon quand même faut arrêter de tourner autour du pot ça n’avancera pas de cette manière et après tout, elle n’a jamais parlé de rupture, on n’a jamais mentionné cela depuis que nous sommes ensemble, et puis elle répond chaque jour à mes sms. Elle répond qu’elle m’aime quand je le lui dit, avec du retard, froidement mais elle le dit… Donc je prend le taurau par les couilles et lui envoie un « tu es libre ce weekend?^^ »
      Ensuite montée d’angoisse, broyage de noir en règle, j’ai imaginé pendant une bonne heure la pire des issues, la rupture la plus moche. Mon tel fait bip, je regarde: « oui je suis libre:) »
      Je ne m’enthousiasme pas, rien n’est gagné, tout est à recoller mais c’est un début.

      Pour l’affaire de la sourdine j’ai oublié de parler dune chose qui peut la justifier. En fait elle va très souvent voir son père et ça c’est vrai elle a jamais menti, ils sont très proches et s’apellet souvent quand elle le voit pas. Mais son père ne sait pas que je suis avec sa fille. Elle n’a jamais voulu lui en parler car il est trop spécial il aurait des réactions parait-il spéciales et déplaisantes, bref j’ai jamais vraiment su pourquoi. La soeur de ma copine a mis aussi plus d’un an à dire à son père qu’elle avait quelqu’un. Donc peut etre qu’elle a effacé mes messages et activé la sourdine par peur que son père ne tombe dessus. J’espère sincerement que c’est juste pour ça. Elle pourrait me l’avouer que c’est pour ça la sourdine mais je crois que je l’ai poussé à me le cacher car je lui avais demandé lors de notre big talk que je tenais vraiment à ce que son père sache.

      Et pour le mec à qui elle cause. Elle ne lui cause plus depuis une semaine à peu près. A cause de moi en fait… Ca m’énervait trop qu’il vienne lui parler et qu’elle lui réponde et pas à moi (jaloux oui) alors j’ai activé la sourdine sur ce mec et quand il a envoyé un message, j’ai eu le temps de le supprimer avant qu’elle le voit. De puis il n’est pas allé lui reparler et elle n’a pas envoyé de mesg du style « bah alors tu m’as zappée ?^^ »

      Maintenant il faut que je sache quoi faire pour ce weekend. Que devrais-je proposer ? Une sortie dehors, que je vienne chez elle ? J’ai toujours cette angoisse horrible que je n’irai plus jamais dans son lit :(

    • Sylvain says:

      Hello,

      Bon déja, elle a l’air quand meme de revenir vers toi. Méfiance quand meme quand tu traficotes sur son facebook. Je crois que ce n’est pas très légal. Et puis surtout, c’est toxique pour toi ;)

      Pour ce week end, oui essaye de prevoir quelque chose de spécial. Au moins une sortie, une balade resto ciné. Si ca fait longtemps,ça peut toujours etre cool. Et là tu vois bien comment elle réagit. Deja si elle commence a etre plus receptive par texto c’est plutot bon signe. Parfois la routine s’installe et elle ne fait plus d’efforts.

      Mais là elle revient quand tu t’eloignes donc c’est que ce n’est pas rien pour elle tout de même. Enfin patience, attends d’observer un peu comment elle va réagir ce week end :)

  • Xavier says:

    Petite correction au début de mon com,
    « de Mai 2015 à Juin 2016 (pas 2015), nous nous sommes vus environ 2jours/2nuits par semaine.

  • Xavier says:

    De nouveau merci pour ton aide :) Pour la sortie elle a proposé un ciné mais j’ai dit non car notre dernière sortie ciné était aussi froide qu’un iceberg et j’ai peur que ça se répète si on y retourne… A la place j’ai proposé une soirée au parc d’attractions non loin de chez nous et on n’y est jamais allé. Je me suis dis que ca pourrait nous fabriquer de nouveaux souvenirs positifs et casser un peu les habitudes. Elle était partante mais le problème est que notre journée soirée tombe à l’eau car il va pleuvoir à verse ! On a cherché d’autres idées de sortie mais si il pleut toute manière c’est pas la peine. J’ai donc tenté un « on pourrait aller chez toi, on se rattrapera pour la sortie » et elle a dit oui tout de suite, on boira un bon thé chaud etc.

    Alors … Je sais plus trop si c’est une bonne idée qu’on aille chez elle. Je veux dire, bien sûr que j’ai envie d’aller chez elle mais j’ai peur de la trouver distante comme la semaine dernière, j’aurais d’abord souhaité relancer la complicité avec une sortie. J’ai peur qu’on s’ennuie chez elle, surtout que c’est chez sa mère et que ya rien à faire. Et même si cette dernière n’est pas là, ça m’étonnerait qu’on fasse l’amour vu que j’ai le sentiment de ne plus l’attirer comme avant.
    Et ce que je redoute aussi, c’est que le soir venu elle me dise de rentrer chez moi alors que d’habitude quand je viens je passe la nuit avec elle. Je sens venir le « j’ai un truc à faire demain matin assez tôt » alors que cette année elle est libre presque 7/7 jours. En effet depuis la rentrée, elle suit une formation par correspondance et elle est donc tout le temps chez elle, levée le matin à 10h et couchée après 1h du mat’… et c’est dimanche le lendemain en question.
    Si elle ne me propose pas de rester, je ne vais clairement pas lui demander si je peux passer la nuit, je me sentirais mal.

    Bref que me conseilles-tu de faire, une idée de sortie pour recoller les morceaux quand il pleut à tout hazard ? Mais surtout comme je vais gérer la journée chez elle ? J’ai peur aussi d’etre coincé et de manquer de positive attitude. (c’est vraiment chiant la perte d’estime de soi… jamais avant je m’étais posé toutes ces questions avec elle)

    Pour la toxixité liée à facebook merci pour la mise en garde. Je me secoue pour cesser d’être parano malgré ses likes en pagaille des statut du mec et rarement des miens (dernier en date, elle le cite dans son statut), car après tout, on a toujours fait comme ça, j’ai rarement liké ses statuts et elle rarement les miens, elle a toujours eu ses délires avec des quizz, tests et autre sur facebook et ce avec plein de monde. Et elle délire avec ce type depuis février au moins donc bon il est pas nouveau.

    Peut être que tout ça, toutes mes angoisses, c’est peut-être juste dans ma tête. Dans tous les cas je veux m’employer à la séduire et reséduire comme si c’atait nos 1ers jours.
    Merci pour ton attention, je reviendrai surement pour te demander conseil dans les jours qui viennent ^^

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Il y a tout de même moyen de sortir quand il pleut : un resto, un bar, un salon de thé… C’est toujours bien pour discuter en tête a tete et relancer la complicité.

      Si tu restes chez elle, applique toi à bien discuter avec elle et à la faire rire. Relis nos articles sur la conversation. Tu y trouveras les pistes pour faire repartir la machine. Mais j’imagine du coup que tu l’as vue hier soir. Comment ca s’est passé?

    • Xavier says:

      Salut Sylvain ! Alors en effet on aurait pu sortir dans un resto mais finalement je suis allé simplement chez elle samedi aprem’ dernier. Comment résumer sans pondre un roman… ( je devrais peut-être écrire tout ça dans le forum non ?)

      Il y avait sa mère et le compagnon de cette dernière donc pas vraiment d’intimité possible mais c’était pas grave. Ce qui me gênait le plus c’était de m’ennuyer et regarder ma copine faire du PC tandis que moi je m’essayais au dessin et à jouer de la guitare. Rien d’anormal dit comme ça mais je la sentais absente, pas avec moi, elle ne parlait que pour me répondre. Ensuite on a diné à 4 mais ce soir-là personne n’avait l’air d’avoir envie de parler, moi je suis resté poli et décontracté comme d’habitude. Avec ma copine ça semblait aller normalement même si je me doutais qu’elle était agréable par connivence. Après le repas et comme il y avait de la famille, on n’a rien fait d’intime, on n’a pas parlé de sexe à vrai dire et ni elle ni moi n’avons manifesté le désir de nous retirer dans sa chambre pour faire de simples calins. Pour tuer le temps on a passé la soirée à regarder une série comique, ce qui nous a fait du bien car on a rit ensemble et on a retrouvé nos contacts physiques propores à nous. Mais planait toujours ce sentiment de malaise, on se forcait tous les deux à rire l’air de rien, timidement même. Vers 1h du mat’, retour dans sa chambre. Elle s’est couché, moi j’avais envie d’autre chose (pas forcement de péné mais juste lui offrir une gâterie (ca se dit pour les mecs?) ) , elle m’a dit « demain là je suis fatigué », je n’ai pas insisté, à vrai dire j’ai lancé ça pour prendre la température. Elle s’est endormie, moi je n’ai pas réussi à fermer l’oeil. Elle m’à tourné le dos toute la nuit. J’en ai profité pour fouiller ses sms et vraiment il n’y aucun texto douteux. Par contre, j’ai voulu remonter le plus loin possible les SMS qu’on s’est envoyé et si elle a gardé autant de SMS que la mémoire de son tel le permet, j’ai en revanche vu qu’elle a effacé son propre SMS où elle disait qu’elle m’aimait, en réponse au sms-déclaration que je lui avais envoyé début septembre… Elle a gardé le mien mais effacé le sien c’est quand même étrange non ?
      Le lendemain je l’ai reveillé en douceur avec caresses et bisous, elle a mis des barrières (je veux dormiiiiir laisse-moi), je lui ai reparlé de la gâterie mais elle a opté pour pipi-petit dej’. Peu avant midi, on est retourné dans sa chambre et cette fois elle a accepté que je la fasse grimper aux rideaux, (spotted par sa mère en passant). Bref après le repas (le vrai avec des vrais aliments^^ ), je lui ai proposé une sortie ciné et elle a dit oui. Sauf que sa mère et son compagnon sortaient aussi ce que je ne savais pas, j’ai donc proposé qu’on reste chez elle finalement car à la base j’étais pas chaud pour un ciné vu que l’abscès entre nous n’était pas percé. Elle n’y a pas vu d’inconveniant.

      A partir de là ça commence à être interessant. On a commencé par regarder des video Yt comme il nous arrive de le faire quand tt va bien et on arrive enfin à reparler comme des gens normaux. On a joué à 1 contre 1 à un jeu mobile aussi (important pr la suite). Ensuite elle a voulu que je lui achète sa BD comme je lui avait promis et en premiere page elle a commencé à dessiner une dédicace… Quand elle m’a montré le résultat j’étais sur le cul. J’esperais une vrai dédicace, un mot doux en hommmage à son copain qu’elle aime, à la place elle nous a dessiné main dans la main… en train de faire une bataille de pouce. Et au dessus dans la bulle de dial: « je t’ai battu au jeu mobile, maintenant je te bat à la bataille de pouce ». On dit pas Vdm dans ces cas-là ? Bon c’est sa façon à elle d’exprimer son univers mais je n’ai pas eu l’impression qu’elle ait exprimé ses sentiments pour le coup. Et vu le contexte actuel je m’attendais à quoi aussi…
      Ensuite je lui ait dit clairement que je voulais qu’on passe de bons moments dans sa chambre mais elle a tout fait pour esquiver, reculer le sexe (thé, jouer avec le chat…). J’ai persisté car je sentais qu’il fallait régler le souci et puis j’ai pas 9 ans quoi. Dans la chambre, elle s’assoit sur mes genoux et on commence enfin à discuter vraiment, serieusement.

      Elle ose enfin me dire qu’elle a besoin qu’on retrouve de la complicité et je cite « voudrait faire des activitées plus variées car quand on se voit j’ai l’impression que ce n’est que pour le sexe ». J’étais soulagé car je ressentais la même chose pour la complicité. En revanche je l’ai trouvé injuste de dire qu’on ne se voit que pour le sexe car on se voit seulement une fois tous les 10 jours en moyenne, et se voir si peu ne permet pas de faire beaucoup de choses, et je voudrais qu’elle me comprenne que dans ces conditions c’est normal et sain que j’ai envie de faire l’amour. Mais c’est son ressenti et je dois l’accepeter, le prendre en compte. Si elle me dit ça c’est surement qu’elle a aussi senti une baisse de désir non ? On a malgré tout fait l’amour mais c’était pas génial génial, elle a eu mal au début et même si elle a prit son pied ensuite, je sentais son manque d’entrain. Je lui ai confié après que j’étais désolé, que lui faire mal n’est pas ce que je souhaite.
      On a reparlé de tout et de rien, j’ai tenté de lui reparler de la sourdine, elle nie toujours mais bon tant pis. Ensuite sa mere est revenue et je suis parti. Sur le retour je me suis encore sincerement excusé pour mon comportement éxécrable en Août et elle m’a confié avoir eu des « doutes » et qu’elle espère bien que je ne recommencerai pas. Je m’étais donc pas trompé en la soucponnant de songer à me quitter.

      Bref, depuis les sms ne sont pas redevenus riches comme avant, mais elle m’a envoyé un « j’ai passé un super WE avec toi ». On essai de rire comme avant et malgré ce malaise niveau texto, je sens qu’elle a envie que ca continue, qu’elle a besoin d’être rassurée enfin j’espère. Maintenant j’ai l’impression dêtre à peine plus avancé. Elle veut que je renoue la complicité, ok et comment si on se voit jamais ? On nepeut pas se voir de la semaine car elle est occupée et elle dit « la semaine prochaine » alor que dois-je faire, attendre qu’elle me propose une sortie ou lui en proposer une ?

      J’ai toujours aussi cette anxiété de ne pas employer la bonne méthode avec elle, ne pas la connaitre assez. j’ai lu tous les articles possibles sur le net au sujet de la complicité, les retrouvailles, l’amitié dans le couple, le rôle de l’amant, du mari, les hormones, le désir, le désir de désir, le charme du début de l’inconnu et de la découverte, comprendre sa partenaire, les compromis, le dialogue, le partage d’émotions… oh bordel ! Je ne sais plus quoi penser avec tout ça, je me dis que je devrais me fier à mon intuition, et mon intuition me dit qu’il faut que je lui laisse de l’espace, que je respecte son ressenti au sujet du sexe, et que j’agisse pour que je regagne son envie de me voir. Je suis le 1er à avoir envie de découvrir de nouvelles choses avec elle. Mais j’ai peur qu’elle se détache de moi avant de nous laisser le temps d’en faire.

      Les sms, j’ai envoyé ma bouille hier soir, « canooon » j’ai eu droit en retour. Mais ma tentative de rigoler avec elle a encore échoué, elle ne fait que répondre, ne me pose pas de questions et ne parle presque pas donc j’ai rien sur quoi rebondir et improviser. Elle ne repond la plupart du temps que par des looooool mdrr et des smileys, super… C’est à mille lieux de qu’elle écrivait ya quelques mois. Le pire est quand je lui ai demandé aussi une photo, elle en a fait une et me l’a envoyé mais à mon compliment elle a dit « tu rigoles je suis trop moche ce soir ». Je trouve ça alarmant car quand une fille recoit un compliment valorisant d’une personne qu’elle aime ou à qui elle a envie de plaire, elle répond merci avec un grand sourire qu’elle soit belle ou moche. Mais si elle répond un « nan arrête je suis laide », c’est qu’elle a pas envie de recevoir de compliment de cette personne. Je me trompe ?

      Merci encore pour ta lecture, je devrais peut-être écrire tout ça dans le forum non ?
      Mais voilà j’en suis là, j’ai encore peur pour mon avenir amoureux, sexuel, j’ai peur de faire des erreurs de jugements et de méthode, de faire des bourdes. J’espère que cette mauvaise passe est juste un coup de moins bien et que je pourrai retrouver notre entente d’avant, qu’on n’est pas arrivé au terme de notre dose de bonheur passionnel. Mes amis me disent de la laisser tomber car elle me correspond pas mais moi je l’aime…
      J’attend impatiamment ta réponse :)

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Pour commencer, je dirai de ne pas mettre de pression pour le sexe. Pour le moment, tu n’en parles plus et tu attends de voir si elle revient vers toi. Comme ça, tu lui montres que tu t’interesses à elle et que tu n’es pas là que pour ça. Ensuite, essaye de prevoir vos dates, de les planifier. Si vous vous voyez pour zoner chez elle et que tu n’as pas de programme, tu vas plafonner. Regarder la télé, etre au milieu de ses parents, faire chacun son truc… Surtout si tu la vois pas souvent, prépare le terrain et des activités : les films a voir, les réstos a découvrir, les bars ou passer, les sports à pratiquer, les surprises à lui faire! Bref, travaille sur la qualité du temps passé avec elle. Mieux vaut peu mais mieux. Et apres tu vois comment elle réagit mais pour faire redécoller la relation on peut commencer par ça!

    • Xavier says:

      Je suis d’accord avec toi, mieux vaut peu mais mieux sauf que c’est éprouvant pour moi de ne pas savoir si je pédale dans la semoule ou si je peux vraiment relancer la machine, et mon humeur oscille plusieurs fois par jours entre « espèce de garce sans coeur » et « je ferai tout pour te comprendre et anticiper tes besoins car je t’aime ».

      Rien de bien nouveau depuis dimanche dernier (il ya 8 jours). Pendant une conversation par sms au ton léger, je lui ai fait remarquer mine de rien que ses textos sont moins colorés, moins motivés qu’avant et qu’elle pouvait me parler si elle avait quoi que ce soit à me dire. Mais elle dit que tout va bien puis s’est « forcée » tt de suite après à me renvoyer ses coeurs et ses smileys pour me rassurer (ou pour pas que je lui prenne la tête).

      Je réfléchis beaucoup et j’ai de plus en plus l’impression qu’on est revenu au stade du 1er mois de relation, quand elle n’avait pas encore confiance en moi, et donc qu’il faut que je la re-séduise vraiment. Ce n’est pas facile car la situation est ambigu, j’ai le cul entre 2 chaises et je ne sais pas ce qu’elle veut vraiment.
      En effet, elle m’avait dit qu’elle voulait retrouver de la complicité, et qu’on fasse de nouvelles choses. Moi je veux bien sauf qu’elle fait en sorte qu’on se voit le moins possible. On ne s’est pas vu depuis 8jours car elle a soit-disant masse de travail à faire. Et samedi dernier elle m’envoie ceci par sms :
       » Coucou! je suis à un anniv donc je risque de ne pas voir tes msg mais je pense à toi, bisou »
      Gentil… à part ça elle a pas le temps de me voir hein. De plus je connaissais toutes les personnes présentes à cette soirée et elle ne m’a même pas proposé de venir. Que dois-je penser moi, que sa non-invitation est cohérente avec notre mauvais passe et qu’elle a besoin de voir son cercle d’amis sans moi ? Ou bien qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut, qu’elle se ment à elle-même, qu’elle se fout de moi ? Elle veut qu’on retrouve de la complicité mais ne m’invite pas, c’est pour ça que j’ai du mal à cerner ses besoins et ses sentiments et que j’ai le cul entre 2 chaises.

      Hier soir je lui ai proposé une sortie dans ce parc auquel je pense depuis quelques temps. je lui ai laissé le choix entre Mercredi et Jeudi, elle a choisi jeudi. Et cette aprèm’, après un rapide coup d’oeil à ses msg FB (c’est pas glorieux mais je ne peux pas me passer de cette mine d’informations si elle venait à parler de nous), j’ai vu qu’elle a proposé cette apres-midi même une sortie ciné à l’une de ses amies pour Mercredi… Qu’elle veuille sortir avec ses amies ne me pose aucun souci, mais qu’elle choisisse de voir son amie alors que ça fera 10 jours qu’on s’est pas vu et qu’elle me dise derrière qu’elle voudrait qu’on fasse de nouvelles choses ensemble, moi je suis dans le flou. Cette fois encore elle ne me demande pas si je peux venir et ça me blesse. Le comble c’est qu’elle va sans doute payer les places avec MON argent. ( pour résumer le dernier film où je l’ai invité a eu un souci technique, on nous a donc donné en compensation 2 tickets de cinéma à utiliser pour le film de notre choix et elle a gardé ces tickets).
      Je suis bien tenté de lui envoyer un mesg demain l’air de rien, pour lui dire que mercredi je vais voir le film en question et si elle veut venir avec moi. Juste pour voir ce qu’elle va répondre. Si elle me dit qu’elle a trop de boulot, ggnnn… je ne sais pas comment je vais ou devrai réagir. Si elle me dit qu’elle y va déjà avec son amie, au moins elle dira la vérité même si ça me fera de la peine qu’elle ne me propose pas de les rejoindre. D’ailleurs si elle me répond ça, je lui dis quoi ? « Ah bon on pourrait se rejoindre ça se sera plus sympa » ou « ok passe une bonne journée ? » Trop peur de me sentir délaissé et humilié.
      Peut-être que je ne devrais pas lui envoyer ce message, ca ne ferait que retourner le couteau dans ma chair, à quoi bon me faire du mal. Parfois je me dis que c’est mieux de rester naïf et de penser que je peux sauver mon couple, qu’elle puisse retomber sous mon charme, malgré tous ces signes alarmant. Parfois j’ai confiance, parfois j’ai juste la haine, avant d’avoir à nouveau confiance puis de nouveau la haine…

      Dans votre article tout au-dessus, vous dites « le sexe est le ciment du couple ». Dans mon cas je ne parviens pas à savoir si le fait qu’elle ait été si peu demandeuse soit due à sa peur d’avoir mal, ou si c’est du à un manque de sentiments amoureux envers moi. Peut-être qu’elle s’arrange avec la réalité, qu’elle se ment à elle-même, elle pense qu’elle a peur du sexe et me parle de complicité mais c’est peut-être juste des foutaises. J’ai peur qu’en vérité elle ne m’ait jamais aimé.

      Conclusion: sortie prévue jeudi au parc avec détour salon de thé, improvisation, légereté quoi. Je me montrerai heureux. Sortie prévue aussi Samedi avec ses amies et au resto pour un anniv, et je dors chez elle.
      Non, ce n’est pas une bonne nouvelle: c’est son amie dont c’est l’anniv qui a demandé à ce que je vienne, et c’est moi qui ai du demander à ma copine si je dormais chez elle ou s’il fallait que je « prenne ma tente », vu que ça ne la préoccupait pas de savoir où je dormais alors que j’habite loin du lieu de la soirée. Et crois moi elle a pas l’air enthousiaste à l’idée que je dorme chez elle. Je sais d’avance qu’elle me tournera le dos toute la nuit et qu’on parlera pas. Je me demande si je ferais pas mieux de décliner cette soirée…

      C’est dur d’être patient quand on est dans le flou. Des fois j’ai juste envie de laisser tomber. Mes sentiments s’amenuisent aussi petit à petit en fait :(

    • Xavier says:

      Voilà j’ai pas pu m’en empêcher, je lui ai proposé la sortie ciné pour mercredi, elle a dit qu’elle avait du boulot… Elle n’avait pas clairement booké son mercredi pour le ciné avec son amie mais les derniers msg qu’elle a échangé avec elle sont en gros:
      – ma copine: ya ce nouveau film qui sort mercredi tu veux venir le voir ?
      – son amie: oui je dirai à untel de venir avec nous.
      – ma copine: ok tu me diras quand tu pourras.

      Voila, ca démontre bien qu’elle a « JAMAIS » de temps pour moi mais par contre elle accepete de s’adapter au planing des autres.
      Franchement je me dis que je suis trop gentil et trop patient. Là j’ai juste envie de l’envoyer se faire fou*** * et de lui asséner ses 4 vérités…

    • Sylvain says:

      Hello,

      C’était quoi le film? :)

      Bref, plus sérieusement, effectivement, tu as un souci à résoudre et ça ne sert à rien de s’enerver sur elle, ça ne ferait qu’empirer les choses. Ne crois rien de ces contraintes d’emploi du temps, de son travail ou du reste. Quand une fille a envie de voir un mec elle s’arrange et annule tout seance tenante pou pouvoir le voir. Donc accepte que pour le moment, tout ça, ce sont de fausses excuses et elle n’a tout simplement pas envie de te voir. Devant ce constat, je comprends que tu sois agacé et que tes sentiments commencent un petit peu à s’étioler. Maintenant à toi de voir si tu as toujours envie de redresser la barre.

      Si oui, comme je te dis, tu n’as rien d’autre à faire que de l’accepter. N’attends pas que les choses soient comme avant. Elle te fera des trucs decevants et manquera d’enthousiasme. Accepte simplement ce qu’elle te donne et n’essaye pas d’en faire trop. tu essayes de lui proposer des choses, ça ne marche pas. Donc reste embusqué et patiente. A mon sens, laisse là revenir si elle doit le faire. ne propose plus rien et envoie lui des mess tous les 2 ou 3 jours et tu vois comment elle se manifeste. Et si ça finit par casser, c’est vraiment que son interet etait parti. Car là, tu vas t’embourbe et tu vas devenir fou. Reprends le controle du jeu. Redeviens le challenge. Fais toi plus rare et vois si elle te propose quelque chose. Ce ne sera peut etre pas le cas mais si c’est ça, c’est que rien n’aurait marché :) courage!

    • Xavier says:

      Salut !

      Oui merci c’est en gros ce que je me dis aussi. J’ai repris un peu confiance hier soir car je me dis qu’il faut enclancher un « fuis-là elle te suit ». En repansant à toute notre année passée j’ai pu préciser le moment où ça a commencé à descendre. c’etait depuis fin mai, la période où elle arrivait de moins en mois à gérer sa douleur liée sexe. Elle a du ressentir une pression de ma part la dessus et c’est à la mi-juin qu’elle a effacé nos msg FB (pour la sourdine c’etait peut etre plus tot voir depuis toujours je ne sais pas). Le dernier msg que j’avais envoyé avant qu’elle efface tout était des photos sex de moi. J’avais pas réalisé qu’elle se sentait si mal, elle masquait tout, et j’ai pas été à l’écoute.
      Je comprend mieux sa distance maintenant. Et je comprend aussi qu’elle ne veuille pas de msg sur FB car être trop présent, au tel et sur les resaux sociaux déteriore, comment dire… le mystère, la passion je sais pas. Il n’y a jamais eu d’amants, elle se sentait envahie et opressée je le sais maintenant. Bon après on utilisait rarement FB, tout passait par les sms et on s’appelait qu’en cas de nécéssité pratique, rarement par plaisir de s’entendre.

      Le fait d’écrire ça me redonne confiance en moi et en ma capacité à la comprendre, sauf qu’en réalité je suis mort de trouille.
      En effet ses sms sont dénués d’amour, ils sont juste amicaux, je ne sais pas vraiment ce qu’elle a derrière la tête; a-t-elle peur aussi ? Elle ne disait déjà plus de « je taime/tu me manques/<3/hâte de te voir" et maintenant c'est le "bisou" qui a disparu de son vocabulaire.
      Je suis mort de trouille parce que je la vois demain, (horaire même pas fixée). J'ai peur de pas savoir quoi faire pour qu'elle passe un vrai bon moment, ni quoi dire, de pas maitriser mes émotions, mon game, mon leadership. Je suis assez fragile et je pourrai être dépassé par mes émotions facilement si jamais elle m'annoncait une rupture ou un besoin de prise de distance et de reflexion. J'ai peur que ça fasse comme au cinéma en fait, que ce soit froid.
      En plus la connaissant, elle va vouloir partir de chez elle à 15h pour revenir à 17h parce qu'elle a des trucs à faire. Le parc est à 30mn de route quand même. Et quand on arrivera là-bas, j'ai peur qu'elle s'ennuie. Voila.

      Anectode toutefois: jai voulu tester un peu sa jalousie en lui disant que je me suis fait draguer bien comme il faut au boulot. Elle a insisté pour que je lui raconte la scène donc j'ai brodé (c'etait un bobard bien sur) mais n'a pas dit de choses genre "c'était qui cette p***". J'aurais du en rester là mais à la place, comme un con je lui ai dis que j'en avais rien à fiche de cette fille et que j'ai refusé de prendre son numero qu'elle m'avait proposé, car "je suis déjà avec une fille géniale". Ca l'a flatté mais en disant cela je lui ai donné de la valeur, ce qui était vraiment une connerie à pas faire. J'ai brodé aussi en disant que la fille était jalouse que j'ai qqun et ma copine m'a demandé "jalouse comment ??" A mon avis ca devait la ravir et flatter son orgueil qu'une fille soit jalouse d'elle. Bref pétard mouillé mon histoire.

      Par contre le lendemain et elle m'a bombardé de sms – tjrs sans amour- mais elle m'a demandé si j'allais bien et ce que j'avais de ma journée avant de me raconter sa life. Ca faisait longtemps qu'elle s'etait pas souciée de ce que je faisais et de comment j'allais. J'ai répondu en restant distant, j'ai banni les smileys et écrit des phrases courtes. Ma petite bourde de la fin, quand elle m'a dit "Bonne nui rêve à moi!" – sans bisou sans rien – ça m'a exaspéré et j'ai répondu que je préférerai faire de beaux rêves plutôt. Puis plus de réponse avant mon coucou d'aujourd'hui. C'était une boutade de mauvais goût partagé entre mon envie de la taquiner/vanner et de l'envoyer chier.

      Mon vrai souci c'est demain j'ai vraiment peur. A bientôt

    • Xavier says:

      Edit vite fait:

      Le rdv est calé pour demain, j’ai tjrs peur mais une nouvelle peur m’envahie. Elle me parle sans amour mais semble vouloir m’inviter à rire avec elle à ses sms… comme si j’étais son pote. La peur de la friend zone m’envahit. J’ai tendance à être parano mais je crois qu’elle me teste. En résumé ça donne ceci, on commence par elle:
      – je peux pas aller sur mon pc tu sais pourquoi
      – ton chat est calé sur ton pc
      – oui !
      – je le savais, tu es trop prévisible :) Va falloir faire des efforts si tu veux pas que la routine s’installe !
      (j’ai employé ce mot surtout pour lui rapeller qu’à la base on est sensé être un couple…)
      – Je suis son esclave
      (elle parle de son chat ne rebondit pas sur ma phrase précédente.
      – inverse les rôles alors
      – non elle est trop mignoooone

      Là j’ai arreté de répondre. Je préfère mettre une barrière que de rentrer dans son jeu. Rire, oui, à condition qu’il y ait de l’amour entre nous en 1er lieu.
      Mais je m’en fais peut-être trop, tu en penses quoi ? Elle a cessé tout mot d’amour et me parle maintenant avec legereté comme à un pote, comment je dois réagir ?
      Merci encore pour l’attention ^^

    • Sylvain says:

      Alors, l’horaire est fixé? Le niveau d’énergie au max, le stress et la peur maitrisés et la motivation au rendez vous? :)

    • Palanda says:

      Salut à tous! J’ai besoin de conseils et d’aides. Au fait jai une petite amie avec qui je suis cela fait maintenant 5 mois et bientôt 6. Mais depuis un moment je sens que ça ne va pas comme avant entre nous, je ne sais si c’est du au fait qu’on ait toujours pas encore fait l’amour ou quelquonque réactions de ma part. Mais de mon côté je fais tjrs tout pour lui faire plaisir et reçament je lui ai même acheter un portable vu que le sien était foutue et qu’elle me l’avait demander. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai beaucoup maintenant tendance à me demander si elle m’aime vraiment ou pas surtout qu’elle à voyager actu et quelle est dans sa ville natale actuellement. moi je l’aime enomerment et je ne voudrais pas la perdre. Mais aussi je ressens une très grande envie de lui faire l’amour mais je n’arrive pas à lui demander! Elle même me dis qu’elle a quelque chose à me dire mais n’arrive pas à me le dire et quelle n’ose pas car elle craint ma réaction car tout le monde à ça façon de réagir et cela elle me l’a dit pratiquement au début de notre relation. Svp que me suggérer vous? Et a votre avis que veut-elle me dire?

    • Xavier says:

      Salut Sylvain, j’ai laissé un peu de temps passer histoire d’avoir des choses à dire :)
      La sortie au parc s’est de mon point de vue pas très bien passée. J’ai ressenti ça comme un 1er rencard raté où on termine dans la friendzone. Tandis qu’on marchait elle m’a tendu sa joue au lieu de ses levres quand j’ai voulu l’embrasser, elle a repoussé 2 fois ma main quand je voulais la lui tenir (en faisant mine d’avoir besoin de son tel ou de remettre sa chaussure). Je lui ai donc laissé plus d’espace et parfois elle me la donnait quand même sa main, enfin quand elle n’avait pas de pretextes pour la refuser. Je lui ai un peu reparlé de sexe mais avec bienvieillance. CAD pas pour lui en réclamer mais pour l’aider à régler son souci et ne plus en avoir peur mais j’aurais pas du. J’ai aussi exprimé mon envie qu’on retombe amoureux l’un de l’autre (« ah bon parce qu’on est plus amoureux ? » genre…)

      Bref, re-rencard le samedi suivant, cette fois elle m’a proposé d’elle même de manger avec moi, puis soirée anniv, puis dodo chez elle. Là il a fallu que je remette les pendules à l’heure car dans la journée elle a commencé à mal me parler. Elle a pris l’habitude de me dire ta gueule quand je lui coupais la parole sans faire exprès et là elle l’a dit en public. Je l’ai pris à part plus tard et lui ai dit fermement mais sans agressivité que je ne veux plus qu’elle me parle comme ça, que si ja la coupe, elle me le dit et moi je m’excuse sans souci. Elle a dit oui tt de suite sans sourciller. Elle a du se rendre compte qu’elle a dépassé les bornes.
      Le soir donc on fait rien mais on était crevé. Le lendemain j’ai voulu la reveiller avec un massage, j’avais amené l’huile et tout. Elle a mis des barrières et même dit « NON » quand elle a senti l’huile tomber sur son dos. Je masse quand même, elle finit par se mettre sur le dos, se met sous la couette, pas de bjr, pas de « continue j’aime bien », pas de merci, et elle fait mine de se rendormir. Je me lève, je m’habille, je fais mon sac et je m’apprete à me casser. Elle se reveille comme par magie et me demande de revenir la masser. Moi j’ai plus envie, je la laisse cogiter dans sa chambre. Je reviens un quart d’heure après, je lui demande de me masser ELLE. Elle me masse, je la remasse et on finit par des choses coquines malgré le manque de temps car on devait partir.

      Depuis, les sms sont tjrs comme le désert du sahara hormis le « j’ai passé un super WE avec toi <3" du lendemain. Avant-hier (jeudi) Elle m'a proposé un ciné pour aujurd'hui (samedi), je la vois tout à l'heure, j'ai aussi demandé aujurd'hui meme si elle était dipso ce soir car je voudrais passer du temps avec elle (tjrs peur de passer pour un needy maintenant c'est horrible). J'ai pas encore eu de réponses…
      Je commence à douter en mes capacités d'être un mec qui fait vibrer sa copine, et j'ai l'impression qu'en vrai j'y connais rien à l'amour :(

      PS: je viens je laisser un com sur la page "3 conseils pour éviter la routine"
      http://www.artdeseduire.com/relation/comment-eviter-la-routine/comment-page-4/#comment-748099

      PS2: Un de ses dessins datant de ya 1 an m'avait échappé (on est ensemble depuis 16 mois). Elle a dessiné et écrit noir sur blanc qu'elle est pas amoureuse… garce ou pas garce ? Pourquoi ce dessin, pour que je tombe dessus ? Pour montrer qu'ell est un coeur à prendre ? C'est un cri subconcient pour me dire "attention il faut que tu fasses des efforts ?"

    • Sylvain says:

      Hello,

      Je réponds a tes 2 coms en même temps du coup. Pas evident cette situation ou tu as l’impression d’etre en couple mais aussi en même temps l’impression d’etre deja a moitié mort.

      Tu as bien fait de la recadrer sur le manque de respect. Si tu commences à laisser passer ça, c’est fini. Une piste que tu peux avoir pour la voir sans etre needy, c’est de l’inviter à quelque chose que tu fais dejà.

      Pour etre clair, tu ne lui proposes pas vraiment des rencards mais tu lui proposes de te rejoindre. Du genre « tiens tel soir, je sors à tel endroit. Si ça te tente, ça me ferait plaisir que tu me rejoignes ». Ca permet de lui montrer que tu as une vie sociale en dehors d’elle mais aussi que tu penses à elle et que tu veux l’integrer. En même temps que tu as un cercle social et que tu fais des choses etc. Pour le reste, on continue à essayer de recréer la relation, du lien et de la confiance. N’insiste pas trop sur le contact physique et laisse là revenir vers toi! Ca a donné quoi ce week end?

    • Xavier says:

      Hey Sylvain :)

      Merci pour tes encouragements. Ce weekend s’est plutot bien passé. Après le ciné je l’ai invité au restau puis on est allé chez elle. Le dimanche on a même essayé de faire l’amour sauf qu’on a pas reussi à cause de sa douleur (à savoir, j’ai du mettre une caopte car elle a « oublié » de prendre sa pilule dans la semaine… et le latex de la capote l’irritait. De là à penser qu’elle a fait expres d’oublier inconsciemment, il y a un pas que j’hésite à franchir puisque elle a acheté spontanément des capotes le soir du restau alors qu’on avait pas du tt parlé de sexe). Je ne lui en ai pas voulu, on a fait autrement.
      J’ai juste encore merdé hier soir en lui parlant des textos anémiques qu’on s’envoie et j’ai essayé de comprendre pourquoi elle voulait pas que je reste une nuit de plus. Moi je pouvais pas tte façon mais si j’avais pu rester elle n’aurait pas voulu. Malgré son explication, c’était clair qu’elle avait pas envie. Pour les sms elle a juste fait un joli « meeuh noooon ». Bref c’est pas très grave, ca s’est amélioré par rapport à avant.

      Pour les sorties dans mon cercle, j’en ai conscience et je lui ai dit que j’allais voir 2 grandes pieces de théâtre bientot et je lui ai proposé de venir mais elle ne sait pas encore.

      Dernière chose, Je me suis trompé quand j’ai dit qu’elle avait écrit sur blog qu’elle m’aimait pas. Je lui en ai parlé et elle m’a expliqué en rigolant que son dessin était ironique et qu’il fallait comprendre l’inverse de ce qu’elle disait (elle avait dessiné un questionnaire « es tu radin, es tu amoureuse… ». J’ai revu ce dessin et en effet c’etait juste pour rire mais moi dans ma détresse je m’en étais pas rendu compte. Il fallait bien observer les détails du dessin pour saisir la touche d’humour.

      Voilà si ya du nouveau je reviendrai, mais faudrait pas que j’écrive 107 ans ici, je vais avoir l’air ridicule tu vas te lasser :)
      Bonne journée ^^ and thanks.

    • Sylvain says:

      Ho ca va moi je suis un homme et c’est mon travail, donc à priori il y a moins de chances que je ne me lasse ! Tu as pensé à lui proposer de t’apprendre à dessiner ou de faire quelque chose à 4 mains (quelque chose d’artistique hein ;) )

    • Xavier says:

      Et bien je suis heureux de l’entendre car je crois que je vais avoir besoin de soutien là… A la base je comptais passer pour écrire vite fait que je reprenais confiance en moi, que je ne me laisserais pas dominer par des émotions négatives, et aussi les doutes que j’ai à propos de ma copine. Mais là je viens de tomber sur une vieille conversation entre elle et un mec qui date de janvier 2013. Je rapelle qu’on est sorti ensemble en 2012 et qu’elle m’avait quitté en décembre de cette même année, avant qu’on reprenne en 2015.
      Je vais transcrire en résumé l’essentiel de la conversation pour voir si tu peux analyser ou déceler des contraditions ou des danagers dans ce qu’elle raconte. Elle parle de moi et d’elle-même… Disons H pour le mec et F pour ma copine.

      H – du coup t’es comme moi, ce sont uniquement les personnes jeunes qui sont interesessées par toi ?
      F – Pire, je me rend pas compte qu’il y a des gens interessés :) .
      H – Ce sont souvent des jeunes femmes qui me remarquent.
      F – Moi, jamais de jeunes, plutot des vieux pervers pas dicret, mais le reste je me rend pas compte. Et mon ex etait dans ma tranche d’age (Moi donc, 27 à l’époque NDLR)
      H – Quand ya trop d’écart dans la relation, on n’a plus les mêmes attentes.
      F – Moi c’est pas tta fait pareil car les mecs d’un ages donné n’nt pas les mêmes attentes que les filles du même âge en général.
      H – C’est pour ça que bcp de filles cherchent un mec plus vieux.
      F – Mais comme je ne suis pas très mature je ne sais jamais comment apréhender le truc. Un mec de 24 ans peux vouloir une famille et un homme plus vieux s’en foutre. Je ne suis pas dans l’optique mariage-famille-bébé-maison.
      H – Tu cherches quoi du coup, une relations sans engagement ?
      F – Sans engagement, du moins un mec indépendant et pas fusionnel.
      H – t’es quasiement dans la recherche du sexfriend en fait ? ou tu cherches à établir à minima une relation amoureuse ?
      F – Quand même pas sexfriend mais au moins une relations amoureuse. Mais basée sur la libertée.
      H – C’es à dire se voir que pour les « bons moments » ?
      F – …J’ai honte… oui :)
      H – donc quasiement un sexfriend quoi.
      F – En fait un copain avec les moments sexfriends effectivement, mais sans les contraintes. Je suis gonflée quand même !! lol
      H – je juge pas, je ferais pareil si j’etais celib
      F – En plus j’ai rompu avec mon ex (moi ndlr) fin décembre. Ca doit expliquer mon point de vue, même si au niveau de la personnalité je suis un peu comme ça aussi!
      H – comment ça ?
      F – J’ai une tendance à être plus indépendante que fusionelle dans une relation (NDLR: comment elle peut savoir ça alors que j’étais son 1er copain?)
      H – j’ai vécu tant de trucs fusionnel que j’aurais aussi besoin de profiter sans prise de tête si je redevenais celib.
      F – Voila ! Quand mon ex voulait venir chez moi et que je pouvais pas, il râlait en disant que c’était un pretexte. (NDLR je m’en souviens pas mais c’est possible, elle a l’art aussi de dire des choses sans qu’on sache si elle est sincere)
      H – Alors que toi tu voulais juste profiter c’est ça?
      F – Même pas, il voulait venir à un moment où yavait des travaux mais il ne me croyait pas.
      H – Bref en tant que fille ton bonheur est facile à trouver, bcp de mecs veulent ce type de relation.
      F – Ils ne l’assument pas tjrs c’est le souci ! Ils cherchent une relation sans prise de tête mais ils veulent aussi une relation sur la durée (NDLR : parce que si on a une relation longue c’est forcement prise de tête ? Elle a un grain ou quoi ?! )
      H – Toi tu ne cherches pas à ce que ça dure, c’est qui vivre verra ?
      F – Oui je laisse faire le hazard, je me dis  » si ça dure pas tant pis j’aurais passé de bons moments, si ca continue, tant mieux pourvu que ça ne devienne pas une routine ! » (NDLR: lueur d’espoir de vraie relation dans cette phrase ?)
      H – Ok
      F – Mais mon ex était bizarre. Au début il était distant et après il est devenu collant (ndlr what ?!), alors que moi un juste milieu m’aurait suffit. J’essayais tjrs d’être au milieu, sauf quand il était distant où j’ai appliqué la même méthode que lui après tout (Ndlr : et dans quel but, pour me faire revenir ? Donc tu m’aimais ou pas ?). Il était resté une semaine sans décrocher le tel, je l’ai juste appelé 4-5 fois, je l’ai pas harcelé. Et après sa période de silence où j’ai agi comme lui, il m’a appelé et m’a reproché de jamais lui écrire de SMS et donc que je ne pensais pas à lui. (Ndlr: c’est vrai que je suis resté longtemps sans l’appeler mais je ne me souviens vraiment pas lui avoir fait des reprcoches. Elle m’a quitté pour ce comportement, je l’ai regretté et c’est pour ça que je suis revenu vers elle en 2015, pour me rattraper…)
      H – n’ai pas honte, c’est cool de voir une fille libérée comme toi, la vie est courte faut profiter ! (Ndlr, « et tu m’apelles quand tu veux pour un PC hein… »)
      F – Oui c’est pas à 80 ans qu’on pourra profiter !
      H – Moi je suis tombé de haut et maitenant je veux juste profiter, c’est aussi ton cas ?
      F – Non même pas :)
      H – Donc c’est vraiment ta philosophie
      F – lol !!! oui

      Voilà franchement en 2012 j’avais pas le sentiment de voir une fille qui air si libérée, à mon avis elle fantasmait plus sur l’image d’elle-même qu’elle voulait renvoyer. A moins que j’ai été aveugle ?
      Et si on parle de 2015, effectivement elle n’est pas fusionelle, ça c’est clair je l’ai vu depuis le 1er mois, Mais alors pourquoi tous ces SMS qu’elle m’a envoyé en me disant qu’elle m’aimait ? Les 1ers mois de notre nouvelle histoire, elle m’envoyait des tas de textos, de photos, réclamant ma présence, mes compliments etc. Elle voulait me plaire ! Et dans un échange de mails avec une de ses amies à qui elle racontait comment on s’était remis ensemble, elle a dit « je croise les doigts pour que ça marche ! En plus il embrasse trop bien ! »
      Trop bien ? Alors qu’elle n’aime pas m’embrasser avec la langue ? Et son histoire de fille libérée qui cherche les sexfriends, j’y crois ou pas ? Que fau-il comprendre de tout ça ? Ca a été dit en 2013 et elle a pu changer d’avis mais vu la tournure de mon couple, j’ai l’impression qu’elle a juste pas été honnête avec moi, elle ne m’a jamais dit qu’elle cherchait une relation de sexfriends. Elle veut une relation sans engagement mais ça veut dire quoi au fond ? On dirait qu’elle sait pas ce qu’elle veut !
      Et si vraiment elle veut juste avoir les moments de cul, sans les contraintes de la vie de couples (et de quelles contraintes elle parle au juste?), alors pourquoi ai-je du attendre 1 mois avant d’arriver à recoucher avec elle ? Il a fallu que je regagne sa confiance, elle se méfiait de moi et m’a demandé d’être patient alors ca signifie quoi ? Quand elle me dit qu’elle est amoureuse et qu’elle m’aime c’est du bullshit ou quoi ?

      En résumé les 3 grosses questions qui me tourmentent sont :
      – Est-elle distante parce que elle est de nature indépendante, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas amoureuse ?
      – Est-elle distante parce qu’elle ne m’a jamais aimé et s’est foutu royalement de moi, comme la fille dans le film 500 Jours Ensemble ?
      – Et surtout : une fille qui n’est pas fusionelle, peut-elle le devenir, et si oui, faut-il qu’elle soit amoureuse pour y parvenir ?

      Bref je me pose 10 000 questions maintenant. Je ne sais vraiment plus sur quel pied danser. Je crois vraiment qu’il faut que je la jette, elle va me rendre malade…
      Elle m’a traité de pot de colle, j’hallucine. Alors aujourd’hui elle est distante car je suis devenu collant, et c’est pour ça qu’elle met une sourdine sur facebook ? Alors qu’on ne se voit que 1 fois par semaine !

      Je sais plus là je sais plus… Merci d’avoir lu ce trèèèèès long post Sylvain (et les autres si il y en a). Bonne soirée.

    • Xavier says:

      Juste, j’ai l’impression qu’il ne faut pas que je tienne compte de tout ça. Entre ce qu’une fille dit vouloir et ce qu’elle veut vraiment, inconsciemment ou pas, il y a un fossé, non ? Ma soeur ne voulait pas s’installer ni avoir de gosse comme ma copine et aujourd’hui elle est amoureuse et à un enfant…
      Je pense que je devrais pas trop y penser et agir normalement, en séduction, pour la rassurer, lui donner envie de continuer avec moi. Je continue à lui proposer des choses malgré les sms pourris qu’on s’envoie, mais après tout si elle me trouve collant, aucune raison que je continue de lui écrire des mots doux. Je vais lui donner ses bons moments en restant un peu en distance et voir comment ça évolue. Et dire qu’au début c’était juste magique…

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Deja je pense qu’il faut remettre les choses dans le contexte. C’est une conversation qui date d’il y a 3 ans et vous veniez de vous séparer. Donc elle devait faire son enervée à dire « oui c’est bon le couple, c’est fini pour moi. J’ai juste envie de me faire baiser ».

      Apres vous vous etes remis ensemble donc je pense qu’il ne faut pas forcement en tenir compte. Ensuite, les filles disent je suis comme ci comme ça, je veux ci et ca et quand elles rencontrent un mec qui leur plaisent, ce sont les premières à casser toutes les règles.

      Après, il y a aussi des caractères. Donc c’est possible qu’elle soit indépendante et qu’elle estime que tu en fais trop. Ou qu’elle se sente étouffée. Reste agreable mais ne lui envoie pas de mess tout le temps. Essaye de faire en sorte que ça vienne d’elle de temps en temps. Et ralentis un peu les propositions. Et vois comment ça se passe. mais bon, apres je ne suis pas sur qu’il faille tirer des conclusions définitives d’une conversation qui date d’il y a 3 ans. ;)

    • Xavier says:

      J’aimerais aussi me dire facilement que c’est parce qu’elle venait de rompre qu’elle a dit tout ça mais si tu relis bien à la fin, elle dit « je sors d’une relation, ca peut expliquer mon point de vue mais je crois que c’est aussi ma personnalité ». Et surtout, quand le gars lui dit qu’il est lui aussi indépendant, mais que c’est parce qu’il est tombé de haut en amour qu’il l’est devenu, et lorsqu’il lui demande si c’est aussi parce qu’elle est tombée de haut qu’elle est indépendante, ma copine lui répond « non, c’est même pas pour ça. »

      Après oui, elle a été présente et aimante comme je l’ai maintes fois dit pendant une belle année entière. Si elle a été comme ça juste à cause de la phase « endorphine », et que maintenant c’est sa vraie nature qui prend le dessus, et qu’elle restera toujours comme ça. Je sais pas si vais tenir. C’est la nouvelle question. Est-elle comme ça par nature ou parce que j’ai fait des erreurs ?

      Pour ralentir les propostions, quelle cadence je dois tenir ? Une sortie par semaine ? C’est déjà un peu le cas. Hier je lui proposé pour jeudi une soirée-concert dans un pub hype de ma ville avec plein de gens ne notre âge, elle veut pas car c’est pas son truc mais m’a dit qu’on pourra se voir le jour et apparament elle ne veut surtout pas rester dans l’appart si il fait beau (forcément moi j’ai pris ça comme un « je veux plus baiser avec toi » même si moi aussi j’ai envie d’être dehors). J’ai voulu savoir si je pouvais la rejoindre chez elle après la soirée pour passer la nuit, elle a dit non car elle sera chez son père. Et elle m’a laissé comme ça sans me proposer d’autres dates ou ce serait possible. Accesoirement j’ai réussi à papoter un peu avec elle mais c’est parce que on a parlé d’elle. Quand on parle d’elle, son attention est tout azimut. En revanche elle ne m’a pas demandé comme j’allais, ce que je faisais de beau.
      Etant donné que dans sa conversation avec le mec, elle s’était plainte que je ne la croyais pas pour les travaux, cette fois j’ai rien dis, je la crois, même si je doute qu’elle sera chez son père jeudi soir.
      Et je suis trop faible pour ne pas lui proposer de sorties. Si je ne fais rien j’ai vraiment peur qu’elle ne se manifeste pas pendant une, deux, trois semaines, un moins entier… J’ose pas affronter cette éventuelle réalité.
      Et je suis aussi quasi persuadé qu’elle a vraiment arreté la pillule.

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Oui c’est une vraie question à se poser.

      Il y a effectivement des gens qui aiment rester indépendants et quand ils sont en couple, voir l’autre une fois par semaine, ça peut leur suffire. A toi de voir si tu es pret à accepter ça de bon coeur ou bien si ça risque de vraiment te frustrer. Là, il n y a que toi qui puisse apporter une réponse à cette question.

      Pour le reste, je dirais deja commence, par ne lui envoyer des messages que tous les 3 jours plutot que tous les jours et tu vois si elle se manifeste ou pas. Ensuite, tu ne fais plus de remarques sur son emploi du temps, de toute façon tu ne le sauras sans doute jamais si c’est la vérité ou pas donc autant ne pas se prendre la tête et éviter les tensions.

      Pour les sorties, là elle a décliné celle là. Donc tu y vas quand même et à mon sens tu ne lui proposes plus rien pendant je dirais 15 jours. Et tu vois ce qui se passe. Tu te contentes de lui dire, je fais si ou ça , je vais ça ou là. Mais tu ne lui proposes pas et tu vois comment elle réagit. Qu’en dis tu? Et si dans 2 semaines, elle ne t’a rien proposé, tu lui proposes un petit truc, elle sera peut etre plus disponible à tes demandes si elles se font rares ;)

    • Xavier says:

      Ben elle se manifeste tous les jours en m’envoyant un bonne nuit à 1h30 du mat’. Donc je lui répond puis on attend le lendemain à 1h30 pour voir qui c’est qui dit bonne nuit cette fois. généralement c’est un coup l’un un coup l’autre. C’est devenu une routine qui me saoule. Comment vas-tu a disparu de son éducation.. Moi si elle ne me demande pas de nouvelles je n’ai aucune envie de lui en demander. Si c’est pour qu’elle me réponde un « ca va rien de spécial » froid et plat, je préfère m’abstenir.

      Elle me rend malade en fait. Si on consièdre que c’est la routine le problème, j’ai proposé plein d’activitées et elle refuse tout.
      Picnik – non elle fait un régime
      Concert – elle aime pas le bruit
      Calins dans la baignoire lumieres éteintes+bougies – elle aime pas prendre de bains.
      Venir chez moi où on pourrait passer des moments en intimité au lieu de rester chez ses parents – elle veut pas ya pas ses petites affaires chez moi. (soit disant elle veut pas de gosses pour garder sa liberté… elle garde sa mère et son beau-père, c’est tout comme.
      Faire du sport ensemble – elle peut pas elle s’est luxée le genou ya 5 ans.
      Faire un raod surprise, je pense par exemple à prendre le train et on s’arrete dans un endroit au hazard pour faire une découverte surprise – pas la peine d’y penser elle déteste ce qui n’est pas programmé et planifié.

      Je n’ai d’ailleurs encore jamais voyagé avec elle. Je me souviens maintenant d’ailleurs que lorsque je lui avait parlé d’un petit séjour d’une semaine en Itale ou juste un WE, elle a fait un truc genre « heeeeu oui on verra peut etre un jour ». Elle adore l’Italie pourtant.
      Je parie que plus tu m’entend parler d’elle, plus tu te demandes comment je peux avoir envie de rester avec une fille pareille. Tu dois te dire qu’elle est sacrément con, qu’elle a un coeur de glace et tu n’aurais pas tord de le penser.

      Le souci à régler ce n’est même pas la routine au fond. Car moi je n’ai jamais ressenti de routine, on a tjrs fait des trucs dehors quand on se voyait. Le vrai souci est qu’il faut rétablir le plaisir d’être ensemble, la complicité et je ne suis pas certains que ça passe par des sorties. Quand on était allé au parc, c’était douloureux. Je sentais qu’elle n’avait aucun plaisir de faire cette ballade avec moi, on n’avait rien à se dire, on se balladait en cherchant quoi dire et on parlait de façon poussive. Donc bon…

      C’est fille est un p**** de casse-tête chinois !

      Il faut vraiment que je lui parle de sa vision du couple et de son caractère de femme indépendante mais dès que j’ouvre la bouche pour parler d’un tel sujet, elle lève les yeux aux ciels et soupire. Donc je suis piégé moi. Si je parle pas on restera dans le superficiel et si j’essai de communiquer je la soûle et elle s’éloigne encore plus. Que faire, m’imposer ? Je peux avoir du tact et dire les choses sans l’accuser comme ceci:  » Je sais que tu es stressée et que tu dois souffrir de cette distance, tu te poses des question et je comprend blablabla… » mais je n’ose même plus lui parler en fait.

      Et enfin, quand elle a dit au mec qu’elle voulait une relation sans engagements à la sexfriend, alors pourquoi elle vient me bassiner avec la routine. Je sais pas vous, mais je n’ai jamais eu de problème de routine avec une sexfriend, c’est compltement incohérent ses propos. A moins que pour avoir envie de son sexfriend, il faut déjà faire naitre le désir et ce désir passe par la complicité. Oui donc faut rebosser la complicité. Mais elle m’en empêche en étant aussi chiante à refuser toutes mes sorties…

      Pour finir, après quelques recherches j’ai lu ici et là qu’une femme au caractère indépendant peut se montrer froide et distante, mais cela ne veut pas dire qu’elle n’aime pas son homme. J’ai trouvé aussi sur un forum le témoignage d’une femme qui ressemble de très près à ma copine, et qui racontait que son homme se plaignait sans cesse qu’elle ne pensait pas à lui, ne lui montrait pas son amour etc. Elle disait « je lui dis que je l’aime mais ça suffit pas, il veut que je le montre mais moi je ne sais pas comment m’y prendre! » Franchement je le comprend son homme, et encore lui il avait la chance que sa copine passe des heures au tel et sur msn chaque jour, alors que moi ça fait des mois que j’ai pas eu un coup de fil et maintenant j’ai plus de textos.
      Et les autres de conseiller de mettre des post-it mignons sur le frigo, des petites attentions etc, ce qui était d’après son témoignage pas du tout naturel pour elle, et même gnangan. Mais elle disait être amoureuse et vouloir changer pour lui.

      Je suis de plus en plus épuisé. Si seulement j’arrivais à mettre le doigt sur l’origine réelle du problème…

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Je crois vraiment que tu te creuses trop la tête. Tu fais une expérience simple. Pas de message de bonne nuit et tu vois ce qu’il se passe. Genre là, on est lundi, tu lui écris pas jusqu’à jeudi soir et tu vois si elle se manifeste. Si elle refuse tes sorties, fais les tout seul et quand elle t’écrit, plutot que de lui demander commet elle va, tu enchaines direct genre j’ai fait ca, ca et ca. Donc si elle voit que tu fais ta vie de ton coté, elle voudra peut etre s y integrer de nouveau.

      En gros, pour la discussion, l’ideal, ce serait que ce soit elle qui l’amene sur le tapis. Si elle se pose des questions, elle ne va pas soupirer parce que tu t’en poses. or si elle sent que tu es proche mais qu’en meme temps, tu ne lui envoies plus son message de bonne nuit et que tu ne lui proposes plus de sorties, des questions, elle risque de s’en poser et il y a bien un moment où elle va en parler.

      Ce sera là qu’il faudra etre pret à lui dire ce que tu ressens et parler de vos conceptions mutuelles des choses. :)

    • Xavier says:

      Je ne lui écris plus jusqu’à jeudi et j’attend qu’elle se manifeste, ok mais si elle se manifeste, c.a.d si elle m’envoie des sms , il faut bien que je réponde quand même non ?
      Et quand tu dis, « si elle sent que tu es proche mais qu’en meme temps, tu ne lui envoies plus son message de bonne nuit et que tu ne lui proposes plus de sorties », tu entend quoi par être proche ?
      Merci tjrs pour ton écoute et ton aide…

    • Xavier says:

      Hello Sylvain, je viens vite fait donner des news…

      J’ai vu ma copine la semaine derniere pour une sortie salon de thé/shopping, ce ne fut guère la joie. Elle est tjrs distante – moins qu’au parc cela dit – mais par contre j’ai eu un choc quand elle m’a dit au revoir à la fin de la journée. Elle a posé sa main sur mon épaule en disant « je suis contente de t’avoir vu » avant de m’embrasser sans passion. Sa main sur mon EPAULE quoi. Comme si j’étais son pote.

      A priori je la vois demain ou jeudi pour qu’on passe une nuit ensemble (une nuit, pas deux, mmle a trop de taf alors qu’elle passe ses soirée à mater la tv). Je compte en profiter pour crever l’abscès. Je voudrais lui dire que j’ai compris qu’elle est indépendant et que je l’accpete comme elle est, en esperant que la déculpabiliser la fera revenir vers moi. J’aimerais aussi lui parler de sa vision d’un couple libre, ce que sont pour elle les contraintes de la vie de couple et toutes ces choses qui lui font peur dans la vie. Mais j’ai peur de la faire se braquer. Je pense vraiment qu’il nécéssaire qu’elle accepete de s’ouvrir, de se connececter un minimum à moi, d’avoir un peu de fusion, quitte à défusionner ensuite, sinon notre histoire va devenirun mur de glace. Je voudrais la rassurer et lui dire que je ne suis pas aveugle. Mais j’ai très peur de la soûler.

      Je lui ai envoyé ceci en sms ya 4jours: Je voudrais te dire un truc, ca va te paraitre bizarre dit comme ça de but en blanc mais je pense que tu as besoin de l’entendre: j’ai confiance en toi. Et en moi aussi. »
      Elle a répondu Moi aussi j’ai confiance en nous.

      Si seulement elle me faisait vraiment confiance… Que puis-je faire ? Je ne vais quand même pas faire mine que tout va bien quand je serai chez elle, il faut avancer là….

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Je pense qu’il faut vraiment y aller en douceur. Juste au moment ou ca commence à aller mieux et ou elle est ok pour passer une nuit avec toi, ce serait bete que ça tourne en un mauvais moment. A mon sens, dis lui juste que tu te rends compte que c’est une femme indépendante et qu’au final cela ne te derange pas, que tu te sens quand meme proche d’elle meme si desfois tu aimerais en avoir un peu plus.

      Par contre pour le reste, j’attendrais, il faut parfois etre malin et communiquer à doses homéopathiques pour ne pas mettre les pieds dans le plat. Dans l’idée, tu vas la revoir souvent donc il y en aura des occasions d’aborder la question. Commence simplement par ça. Tu plantes une graine dans sa tete et tu vois bien comment ça évolue. Je sais que tu es frustré mais ce serait sans doute contre productif que de vouloir aller trop vite. Donc pas d’immobilisme mais pas de précipitation!

    • Xavier says:

      Je suis d’accord, j’ai réfléchi et j’ai changé d’avis sur le fait de « metttre les pieds dans le plat ». Je vais plutot tâcher de garder confiance en moi car quand je me sens confiant, j’ai le sentiment de la comprendre et ce que je comprend, c’est qu’elle a besoin de me sentir heureux, pas anxieux.
      Une chose à prendre en compte aussi est que ces derniers temps elle me pose des questions sur mon avenir pro, je lui ai dit que je veux reprendre des études mais en vrai j’hésite encore de la voie que je vais prendre. Je ne fais que des petits boulots en intérim et ma situtation sans Cdd/cdi n’est pas franchement séduisante, quand bien même elle est indépendante et trop fière pour dépendre financièrement d’un homme ou même habiter avec. En vérité à cause de ce flou profesionnel et de ma peur d’être quitté je suis devenu dépressif et elle doit le sentir même si je fais tout pour le cacher. En attendant je vais faire du bénévolat et rien qu’à cette idée je me déjà mieux dans ma tête.

      En revanche pour la nuit je ne l’ai pas vu mardi mais je la vois demain soir car vendredi c’est mon anniversaire et elle a donc pensé que c’etait mieux qu’on passe la nuit ensemble jeudi soir. Personnellement je trouve que ça tombe mal que ce soit mon anniv alors qu’on manque de complicité en ce moment. je ne veux pas qu’elle s’oblige à me voir à cause de mon anniv. Et si c’était pas mon anniv aurait-elle accepté de dormir avec moi ? J’ai peur qu’elle se retienne de me quitter à cause de ça, peut etre qu’elle veut attendre quelques jours qu’il soit passé pour me le dire. Donc quand tu dis  » c’est bête de tout gâcher juste au moment où ca comment à aller mieux », je reste sur mes gardes, c’est peut etre juste a cause de mon anniv.
      Mais sinon oui, je pense qu’il faut y aller avec beaucoup de douceur aussi, mais sans tomber dans le « j’accepete tout ». Faut que j’oppose une résistance quand un truc ne me convient vraiment pas sinon elle va se dire que j’ai pas assez de caractère et c’est pas bon pour l’attirance ça.

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Bon et bien on en saura plus demain! Et donc, bon anniversaire!

      Pour le reste, c’est sur que la confiance en soi, c’est une vraie clé pour beaucoup de choses. Si tu ne te sens pas à l’aise dans ta situation pro, ca va déteindre sur ta relation, tu vas te sentir en insécurité et ça va déclencher un cercle vicieux. Donc si tu arrives à la casser en te positionnant ce sera bien déjà. Que ce soit en reprenant des études, en cherchant du boulot, du bénévolat ou qu’importe…Mais tu dois créer ta vie. meme pas pour elle mais pour toi! Pour la suite, on attend le compte rendu ;)

    • Xavier says:

      Salut Sylvain et merci, un an de plus dans les gencives bim :)

      J’ai tellement de trucs à dire que je ne sais pas par où commencer. Démmarons par le positif.
      Jeudi dernier donc, j’arrive à 20h chez ma copine (chez sa mère) pour passer la nuit avec elle, ca s’est bien passé, beaucoup mieux que les derniers jours en tout cas. Je me suis forcé à moins la coller et j’ai relancé un peu mon game. Il n’y avait pas d’ambiance de fête, c’etait calme, pas de musique ni Tv, on a mangé avec sa famille et j’ai réussi à amener une ambiance légère entre rires et taquineries. Plus tard dans sa chambre on a fait l’amour (ca faisait presque un mois pu****) mais elle avait très mal comme d’habitude. Je lui ai dis que je sais que ca va trop vite pour elle et qu’il nous faudrait un moment à nous, seuls à seuls pour nous détendre. Mais cette fois on a réussi car la dernière fois c’était trop douloureux elle avait pas pu. A propos, elle n’a pas arreté la pillule elle continue de la prendre, c’est moi qui m’était fait trop de parano ! A minuit, elle me souhaite mon anniv mais c’est moi qui lui offre un pett cadeau, je trouvais sympa d’attendre un jour où elle s’y attendrait pas et je ne lui ai jamais rien offert en dehors des fêtes… Le lendemain elle m’offert le sien, on passé encore un peu de temps ensemble puis je suis parti dans la soirée. Durant cette journée d’anniv elle était plus récéptive, souriante, caline que ces derniers jours, elle m’a même sauté dans les bras pour m’embrasser et quand je suis parti j’ai eu droit à un vrai aurevoir avec de vrais baisers. Elle m’a même dit que je pouvais rester si je ratais mon train mais j’ai préféré partir.
      J’ai profité de ce séjour chez elle pour lui parler bien sûr. Allongés dans le lit, je lui ai dit que je m’étais rendu compte de son indépendance et que j’aurais pas du lui dire que j’avais besoin de sa présence en Aout dernier (début des tensions) car ce faisant, j’avais pensé à moi et plus à elle. Je lui parlé de juste distance etc. J’ai amené cela avec legerté et elle ne s’est pas braquée ! Au contraire on se sourait tendrement en se disant qu’on aurait du parler de ces choses dès le début de la relation et elle était d’accord.
      Et une chose auquelle je ne m’attendais pas du tout venant d’elle: elle a accepté à ma demande de venir dimanche dans MA famille pour fêter mon anniv. Elle ne l’avait jamais rencontré et j’ai du à peine insister pour qu’elle accèpte. Elle avait peur de pas être à l’aise et d’embêter les autres avec son régime (alors que c’est une bombe mais bon les filles…) mais ils l’ont très bien accueilli.
      Dimanche donc, on est allé dans ma famille, puis on a fait un ciné en amoureux et je l’ai ramené chez sa mère. Ca s’est bien passé, je le faisais rire et dans le ciné elle était dans mes bras (merci les fauteils duo).
      Voila pour le positif !

      Maintenant le négatif et c’est pas un petit négatif malheureusement.

      Jeudi soir dernier la veille de mon anniv j’étais chez elle donc, et on papotait et j’ai fait une gaffe monumentale… Je lui ai parlé d’un sujet qu’elle seule pouvait connaitre car c’était dans ses messages facebook ! Elle m’a demandé d’où je tenais cette info, me soupconnant d’avoir lu ses msg et même deviné son mot de passe… Moi il me semblait avoir lu ce truc sur son blog mais c’était dans ses msg, quel con !! J’ai bredouillé que non, j’ai dit ça comme ça en rigolant, que j’avais cru lire ça sur son blog, bref de noyer le poisson. Elle a laché l’affaire et on est parti sur autre chose mais j’ai vraiment merdé…
      A savoir, je lui avais demandé vendredi ce qu’elle faisait pour halloween et elle m’a dit qu’elle faisait rien car elle doit aller au sport. Et samedi soir elle recoit d’une amie « coucou tu es tjrs dispo pour halloween? » et elle « oui toujours !! ».

      Dimanche je ne peux m’empecher de lire un nouveau message de cette amie, désactivant du coup la notif de son message. Risqué car elle a désormais des soupçons depuis ma bourde. Puis plus tard dans la voiture j’essai de lui parler sans eveiller d’autres soupçons:
      – Je fais halloween avec des amis lundi tu veux venir ?
      – non je peux pas j’ai sport jusqu’a 21h
      Un silence et des banalités plus tard
      – Il t’es deja arrivé de pas me dire certaines choses par peur de me vexer, de me faire de la peine, tu t’es deja sentie coupable de quelque chose vis à vis de moi ?
      – Oui mais c’est surtout quand je te dis des trucs souvent tu ne me crois jamais !
      – Tu sais, si jamais tu as envie de faire certaines choses juste de ton coté tu n’as pas besoin de me le cacher, je dis ça juste comme ça car je sais que tu es indépendante.
      – …ok :)

      Une fois rentrée chez elle, elle a écrit à son amie « Dsl j’avais pas eu ton msg, j’ai pas eu la notif, bizarre fb en ce moment! » Ensuite elle a fait quoi à ton avis ? Elle a changé son mot de passe… Et voila. Ma bourde de jeudi soir+notif manquante+ce que j’ai dit dans la voiture = elle a comprit que je lisais ses messages. Et je t’avoue que depuis, une très grande peine m’envahit, j’ai l’impression que cette fois c’est fini, elle a découvert que je l’espionnais et elle va me quitter d’ici quelques jours. Je m’en veux tellement, mes mots ne sont pas assez fort pour dire à quel point je me hais d’être aussi con. Je suis dans tous mes états. Après des semaines de travail, d’angoisses, de souffrance et de remise en question, ma relation retrouvait enfin un nouveau souffle et moi j’ai tout détruit d’un seul coup, en un instant, comme si j’avais appuyé sur un bouton rouge. Je n’arrive juste pas à y croire et j’ai l’impression de cauchemarder. Je suis tellement déçu de moi-même que j’ai parfois l’impression de ne plus ête amoureux comme si j’avais déjà accepté la prochaine rupture et qu’elle était déjà une étrangère qui est passée dans ma vie…

      Mais en fait étrangement depuis dimanche soir elle a changé d’attitude. Je ne m’attendais à plus rien d’elle mais elle m’a quand même écrit qu’elle avait passé une super journée et elle m’a dit qu’elle m’aimait (bon en italien, en francais c’est trop fort pour elle ?). J’ai répondu dans la même veine, puis hier soir elle passe sa soirée citrouille, moi je sanglotais tout seul dans mon lit comme un dépréssif fini et elle m’écrit que je lui manque. C’est si soudain que je ne comprend pas. Cela faisait des semaines qu’elle n’avait pas écrit de textos comme ça et là, je lui manque… Et cet aprèm, elle m’envoie un « coucou c’est ta vampire préférée » accompagné d’une photo d’elle déguisée. Et avec des petits smileys coeur et tout.

      Du coup voila je ne sais plus quoi penser.
      Soit elle sait que je sais qu’elle ment donc elle envoie des textos pour se rattraper, se déculpabiliser, soit c’est juste pour me faire plaisir et elle ne pense en vrai même plus à cette histoire d’espionnage.
      De mon coté je pense qu’il faut que je prenne les devants avant qu’elle ne réagisse par la rupture en lui demandant pardon, que tout se passera bien maintenant que j’ai compris ses besoins. Mais je me dis aussi qu’il vaut mieux attendre un peu et voir comment elle réagit, et si ses nouveaux sms sont bons signes ou non.
      Je ne veux pas qu’elle m’envoie ça juste pour se décharger d’une attitude coupable, pour qu’ensuite elle retombe dans son indépendance extrême. Il faut que ca tienne sur le long terme. Car si elle se sent obligée de m’écrire des mots doux parce qu’elle sait que je sais ses mensonges, ca va la peser, elle va étouffer et elle préfèrera ma quitter.
      Si seulement j’avais fermé mon clapet…

      Mais je repense à mes vieilles angoisses, son amant qu’elle n’a jamais eu, sa pillule qu’elle n’a jamais arreté. C’est peut etre encore juste mes peurs, qu’elle ne m’écrive par intérêt et non par amour…

      Et dire qu’en ce mois de novembre, j’avais prévu de ne plus la conatacter pour voir si elle allait revenir vers moi ! Et ma gaffe qui vient tout foutre en l’air, elle va se méfier de moi, remttre de la distance et je vais devoir tout recommencer, j’en peux plus moi. Qu’est-ce que je devrais faire ?

      Voila c’est a peu près toute l’histoire. Ca doit être long à lire hein ? Bonne journée thank again.

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Bon globalement, les nouvelles ne sont pas si mauvaises que ça. je pense que la discussion a été bénéfique et si tu ne l’étouffes pas, elle va commencer à venir vers toi. Le fait qu’elle ait prevu un cadeau et t’accompagne dans ta famille va dans ce sens. On ne va pas dans la famille que l’on a jamais rencontrée de son mec quand on compte le quitter ;)

      Pour le reste, je ne pense pas qu’elle soit sure que tu aies fouillé dans ses messages. Sinon, comme c’est une fille indépendante, la sanction aurait sans doute été plus lourde que ça. Donc forcément elle doit avoir des soupçons mais elle n’en est pas sure. C’est pour ça qu’elle a changé le mot de passe. Puis elle doit se dire que si tu lisais vraiment, tu lui aurais justement fait une petite scene au sujet de ses mensonges et du fait qu’elle ait changé ses accés. Tu as bien fait de garder ton self control. Donc elle doit se poser la question mais n’a aucune preuve. Du coup, tu n’as plus d’accés, mais pour ta santé mentale et te débarrasser du coté needy, c’est sans doute pas plus mal. Donc reste zen et relax et continue dans ce qui a été mis en place ces dernières semaines et qui ne semble pas fonctionner si mal que ça ;)

    • Xavier says:

      Hello.

      C’est vrai, elle est pas sure que j’ai fouillé ses messages et son attitude coupable peut aussi s’expliquer par le fait qu’elle a posté sur Insta des photos d’hallowwen+des coms au sujet de cette soirée sur FB, donc même sans épier j’aurais fini par savoir…
      Mardi soir j’ai répondu à son texto/photo, elle attendait que je réponde c’etait flagrant. Elle m’a demandé si ça allait. Moi je lui ai demandé après un petit compliment pourquoi elle était déguisée sur la photo. Elle est partie au quart de tour dans une justification, tel un enfant pris la main dans le sac ! Elle a dit qu’elle avait été invité pour halloween mais qu’elle avait peur de me vexer car moi j’ai pas été convié, et qu’elle se trouvait con d’avoir pensé que cela me vexerait.
      Tout de suite après elle m’a parlé de son cours de sport et là c’est grandiose, elle a dit qu’elle savait pas que son club était fermé car il était ouvert la 1ere semaine des vacs.

      J’ai bien senti qu’elle était paniquée et je l’ai rassurée vite fait en lui disant que je ne comprenais pas tout ce qu’elle racontait mais que je ne lui en voulais pas.
      En 1er lieu, même si elle a avoué pour la soirée, je reste franchement perplexe quand elle dit que on ne m’a pas invité, j’ai des bonnes raisons de penser que c’est elle qui ne voulait pas de ma présence (elle a deja décliné un ciné avec moi pour etre avec son ami à ce même ciné) et elle tente de me faire croire que ce sont ses amis organisateurs qui n’ont pas proposé ma venue. Je lui ai dit qu’au pire elle avait juste à leur demander si je pouvais venir, elle a dit « oui c’est vrai j’aurais du ! La cprochaine fois qu’ils font une soirée je leur demanderai ! »
      En second lieu je suis déçu qu’elle ait inventé un bobard pour son club de sport dans son texto paniqué (elle savait bien que son club était fermé et je le sais aussi), car vu qu’elle était dans l’aveu elle pouvait juste me dire: « c’est vrai j’avais pas sport mais comme je t’ai dit, j’avais peur que tu prennes mal de pas être invité alors j’ai un peu menti pour te préserver ».
      Du coup ce mensonge sonne comme un signal pour me dire de ne pas croire à sa justification calomnieuse.

      Puis après ces échanges, comme je le craignais elle a fini la conversation sans aucune complicité. Sa culpabilitée envolée, elle pouvait redevenir elle-même et me souhaiter bonne nuit de la manière la moins sincère qui soit. Et au moment où j’écris ces lignes (24h plus tard donc), elle vient juste de m’envoyer un « bonne nuit » froid, sans imagination, sans amour, vide de complicité et de proximité.
      Voila ces messages d’amours soudains, ces « tu me manques », sa photo, son coucou en pleine journée, c’était juste sa culpabilité. maintenant retour à la réalité. Moi je lui répond plus. A vrai dire je me sens de moins en moins amoureux et j’éprouve de plus en plus de colère, pire de l’indiférence à son égard. Je ne pourrai pas supporter davantage de malhonnêteté (je peux parler je sais, mais c’est moi pourtant qui entreprend tous les efforts pour communiquer et raviver notre histoire), et je crois que là je vais vraiment arrêter d’être conciliant. Je suis encore contrarié mais tout ce que je veux, c’est qu’on réapprenne à se connaitre, qu’elle ose me parler, s’ouvrir émotionnellement pour créer une vraie proximité. Sinon cette histoire n’a plus aucun sens. Je n’ai même plus l’impression d’être en couple à vrai dire…

    • Sylvain says:

      Hello,

      Oui je comprends, c’est sur que ce n’est pas agreable. Mais on en revient au noeud du probleme qui est qu’elle est indépendante et qu’elle veut faire ses trucs parfois seule. Alors que toi tu as besoin de plus de proximité. Donc comme tu l’as fait, le mieux est de ne pas lui faire remarquer et à coté de ça, la laisser revenir vers toi éventuellement. Surtout si tu commences à avoir moins d’attachement pour elle, il est possible que tu fasses moins d’effort.

      DOnc soit elle fera ce qu’il faut pour te garder, soit au bout d’un moment, ça finira par casser. Affaire à suivre!

    • Clémentine says:

      Bonsoir je viens de lire tout le récit de xavier. Avez vous eu la fin de l’histoire ou au moins la suite ??
      Merci

    • Xavier says:

      Hello et bien me revoila et bonne année !. Clementine arrive pile pour la suite de mon histoire, content d’avoir une fan :)
      Je vous raconte maintenant la suite de mais ça risque d’être décousu car tout le texte provient d’un mail que je viens d’écrire à qqun et j’ai la flemme d’ajuster pour le site^^.

      Juste après mon dernier message ici, j’ai tenté de vraiment mettre une distance entre elle et moi. (et un épisode sexuel moche car je l’ai critiqué sur sa libido, mais elle ne faisait que me frustrer en me privant de sexe alors qu’on avait rien fait depuis des semaines, mais je me suis excusé et elle a compris mon ressenti)
      Donc d’habitude elle m’envoie son sms de « bonne nuit » chaque soir (alors qu’elle ne cherche absolument pas à me parler de la journée), mais je n’y ai plus répondu. Jusque-là le shéma était :
      Moi: coucou.
      Elle: coucou !!!
      Moi: tu es libre tel jour ? (en demande donc)
      Elle: oui mais viens seulement à partir de 21h, car je suis occupée avant.
      (et quand j’arrivais chez elle, elle ouvrait à peine la porte d’entrée qu’elle m’assénait « Coucou te voila, par contre faudra que tu repartes tôt demain matin car j’ai un cours de math particulier! » Super accueil, vraiment plein d’amour…)

      Après mon mini SR de 4 jours, c’est devenu:
      – Coucou.
      – Coucou, ca va ??!
      – Es tu libre tel jour ?
      – Oui !! Tu veux venir à quelle heure ??
      – Vers 18h mais je ne suis pas sûr, je serai peut-être libre plus tôt.
      – Ok, ben viens quand tu veux !!
      (vous notez la différence)

      Mais c’était de courte durée car en vrai elle était toujours aussi avare en tendresse, en amour et affection. Je vais vous dire, depuis début novembre on n’a fait l’amour que deux fois. :(
      Le 5 décembre c’était son anniversaire, elle n’a pas voulu me voir car elle avait son cours de sport qui finit à 21h et après ben… elle est trop fatiguée quoi la pauvre. Même la journée elle pouvait pas accepter de me voir puisque elle révisait. Je l’ai vu seulement le lendemain, on a été au resto, et elle est rentrée chez elle. Elle est venue chez moi passer la nuit seulement 2 jours après (après insistance et promesse de venir) et c’est la dernière fois qu’on a fait l’amour. Mais on a passé de jolis moments pour une fois.
      Ensuite et bien retour de la distance, une sortie au marché de noel sans aucune complicité.

      A partir de là, j’ai tellement mal que je ne sais plus par où commencer. Elle m’informe de sa soirée anniversaire et me demande ce que je fais le 31 décembre car elle veut m’inviter pour se rattraper de ne pas m’avoir invité pour halloween.

      Le 21 décembre, combo apéro a 17h + resto à 20h dans une zone commerciale pour fêter son anniv avec tous ses amis. Je ne suis pas l’organisateur bien sûr. A 16h, elle me laisse un msg vocal qui me laisse de glace:
      « Coucou l’apéro de 17h est annulé car personne ne peut venir, j’espere que tu n’es pas déjà en route car sinon ben t’as plus qu’à retourner chez toi hahaha ! »
      … Est-ce que c’est légitime de penser qu’elle aurait pu tout de meme me rejoindre, que même si il n’y avait pas les autres on pouvait prendre l’apéro juste nous deux en attendant ? Ou qu’elle aurait pu me proposer de la rejoindre chez elle en attendant, puisque sa maison est proche de la zone alors que moi je me tapais 20km ?
      A 20h, on etait assis l’un en face de l’autre, c’est à peine si on s’est adressé la parole. On s’est fuit du regard toute la soirée, c’était d’un triste !

      Et arrivé le 24 décembre, le début de l’enfer…

      On est le 24 décembre. De toute la journée, elle ne m’a envoyé aucun message. L’année d’avant on s’était écrit toute la soirée pour se raconter en live comment se passait nos soirées dans nos familles respectives, mais là ce fut le vide. Je lui ai envoyé vers 20h deux photos de moi souriant avec un bonnet de noel avec écrit ‘joyeux noel » sur la photo. Elle a répondu à minuit passé « joyeux noel », sans faire de commentaire sur mes photos. Et j’ai tellement eu mal qu’elle ne m’ait pas écrit de la journée, un soir de noel que j’ai pas pu m’empecher de lui dire le fond de ma pensée. Elle m’a dit qu’elle ne voulait pas se disputer un soir de noel, que mes photos elle venait seulement de les voir à minuit passé. Ca n’enlève pas le fait que j’ai pensé à lui souhaiter un bon reveillon alors que elle non ! C’est vrai, elle n’était pas obligée d’attendre un sms de ma part pour penser à moi non ? Mais à la fin elle a dit « bon je vois je dois faire des efforts pour les sms », comme si pour elle c’était réellement pas naturel de m’écrire des mots doux. Deux jours plus tard, je vais chez elle, elle oublie de me donner mon cadeau, elle ne sait plus où elle l’a rangé, c’est sa mère qui s’en souvient et elle me donne mon cadeau devant sa famille, pas emballé… Mais les a emballé pour tous les autres, même pour son chat.

      Après noel on parle du reveillon, un de ses amis l’invite elle et une amie à Toulouse (on vit à 450km de là), elle veut que je vienne… Youpi alors ! Sauf que l’ami en question ne m’a pas invité et ma copine me propose ça sans savoir s’il y a de la place chez lui. Et là encore une fois, elle me plante un couteau dans le coeur en disant « au pire si ya pas assez de place tu dormiras à l’hôtel ».
      – A l’hôtel, mais tu plaisantes j’espère ?!
      – Ben si ya pas de place…
      – Mais je veux pas le savoir ! Déjà appelle ton ami pour lui demander si je peux venir, et si ya pas de place et que je dois aller à l’hôtel tu viens avec moi, je dors pas tout seul !!
      – Oui ok !
      – Mais… ca te semble fou ce que je dis ?
      – Non non je comprend t’inquiète pas. Mais tu sais, si c’était moi ça m’aurait pas dérangé d’aller à l’hôtel.
      – Tu veux dire que si je t’invite à une soirée chez MES amis et que je te dis d’aller dormir à l’hôtel, tu y vas ?
      – Ben oui moi ca me dérangerait pas.
      – … (c’est pas possible, elle est malhonnête ou elle est vraiment déconnectée ?) J’ai une petite question stp. Si ton ami te dit que je peux pas venir et que tous les hôtels sont pleins, et que je te demande donc de pas partir et de rester avec moi faire le reveillon, tu restes avec moi ?
      – Ben je peux pas, je lui ai déjà dit oui…
      – … (est-ce que seulement tu te rends compte à quel point tu me fais du mal) Et pourquoi tu me proposes de venir avec toi à Toulouse ?
      – Ben je savais que ça t’aurais vexé si je te le proposais pas (ok donc c’est juste pour moi, mais toi ça te fait pas plaisir pfff)

      Finalement, on est parti, ma copine son amie et moi le 29 décembre juqu’au 2 janvier. J’ai failli ne pas venir car j’avais la haine pour l’hôtel, et pour le fait qu’elle m’ait proposé de venir seulement pour ne pas me vexer. Je voulais qu’elle m’invite par ENVIE pour être avec moi, quoi de plus normal ? Pour la nuit il y avait la place mais j’ai du amener un matelas gonflable. On m’a demandé de prendre un matelas 1 place car l’appart était trop petit pour un 2 places. Je dormirais donc seul dedans et ma copine dormirait avec son amie dans le canapé, et l’hôte dans son propre lit. J’ai quand même pris un 2 places…
      Arrivé à bon port, on découvre un appart assez grand pour accueillir mon matelat 2 places. Et le soir là elle me donne le coup de grâce.
      – Tu peux dormir avec moi du coup, ya la place pour deux.
      – Heu non quand même pas toutes les nuits et puis ca se dégonfle ces machins là la nuit.

      C’en était trop. Cette fois j’ai vrillé dans ma tête. Vous dites qu’il faut maitriser ses émotions, ne jamais parler de rupture mais là c’était la goutte d’eau. Je lui ai envoyé des sms pour lui dire TOUT CE QUE J’AVAIS SUR LE COEUR. Je lui ai dit combien elle me blessait chaque jour, que son attitude témoigne qu’elle ne m’aime plus, que j’en ai marre d’elle, que je veux la quitter pour mon bien être. Je lui ai tout dit, qu’elle était toxique pour moi, lâche, malhonnête… Voyant que je ne plaisantais pas, elle a commencé à me parler serieusement. Les autres dormaient, j’étais assis à une table et ma copine, le visage fermé assise au pied d’un mur à 1m de moi. On a parlé par texto comme ça. Elle m’a dit qu’elle était désolée, qu’elle est maladroite, que c’est pas dans son intention de me faire du mal. Elle n’a pas cherché à me rassurer sur ses sentiments quand je lui disais qu’elle m’aime pas. Elle ne faisait que se confondre en excuses. Je lui ai parlé de sa peur de l’engagement, elle a dit que oui elle a peur de ça, elle a peur de « tout ». J’ai vraiment exigé qu’elle me dise une fois pour toute ce qui se passe dans son coeur.
      – je pense à te quitter et j’ai plus peur de te perdre, et toute façon je perd rien car tu m’aimes pas.
      – si je t’aiime, mais pas autant qu’au début.
      – si tu n’es plus amoureuse à quoi bon continuer ?
      – je suis amoureuse mais pas au sens où tu l’entend. L’amour c’est juste au début de la relation comme tout le monde, mais ca veut pas dire que j’éprouve pas de la tendresse et de l’affection pour toi.
      – je veux pas d’une relation aussi platonique, l’affection et la tendresse ça me suffit pas. Et tu dis ça mais tu ne me donnes plus une once d’affection ! J’en ai marre de te courir après. Je veux savoir quelle est la vraie raison qui t’empeche de passer du temps avec moi ?
      – la vraie ? Je passe des concours, j’ai 33 ans, j’ai pas d’appart. Je veux ma vie, mon métier et ma maison ! Si je me loupe je refais un an chez mes parents !

      Voila. Mais a mes nombreuses phrases, pas une seule fois elle s’est sentie paniquée à l’idée de me perdre. Elle a seulement dit qu’elle a peur des conflits, des crises qui deviennent trop regulieres (j’en crois pas un mot). Et quand je lui ai dit que je pouvais plus continuer ainsi, elle a répondu « tu veux qu’on arrête? ». On aurait dit qu’elle attendait que je dise oui pour la libérer. Pour moi elle ne veut pas me quitter car elle ne veut pas se sentir coupable et elle attend que ce soit moi qui le fasse… Elle n’a fait que me demander pardon, me dire que c’est pas volontaire de sa part de me blesser, qu’elle a peur, qu’elle comprend mon ressenti.
      Et surtout je lui ai avoué cette nuit là que j’avais fouillé ses messages facebook. Elle était choquée mais je voulais lui montrer que j’avais la PREUVE qu’elle me ment depuis des mois. Elle ne pouvait plus nier pour le mode silencieux mais elle a quand même continué à raconter des bobards
      – je me sens nulle de l’avoir fait mais c’est parce que le tel faisait un bruit de dingue comme ca sonnait
      – je rêve, tu avoues toujours pas en fait ?
      – tu vois tu ne me crois toujours pas, vraiment je sais pas comment te convaincre !
      – tout le monde t’écrit des messages arrête ! Je suis le seul contact a qui tu as fait ça !

      Bref on a décidé d’en reparler le lendemain et on est allé dormir. Ensemble. Le lendemain matin on parlé de vive voix mais un truc avait changé. Je lui ai demandé si elle voulait qu’on arrête, elle a dit qu’elle savait pas. C’est pas bon signe ça non ? Elle n’ose pas dire oui… On a dormi ensemble les 3 autres nuits mais elle s’est recroquevillé toutes les nuits en pretextant un truc bidon comme d’habitude. Il y a vraiment un soir où j’ai mis une sacrée distance entre elle et moi. Je l’ai envoyé chié plusieurs fois car elle venait de me reblesser (elle a repoussé mes mains, froides soit disant). Je lui ai fait la gueule, je l’ai ignoré toute une soirée, elle l’a sentie et elle est venue coucher pres de moi quand je suis allé au lit sans elle, sans un mot. D’habitude elle me tourne le dos mais elle était vers moi les yeux fermés et attendait un petit signe. C’est au bout d’un moment que j’ai pris tendrement sa main dans la mienne. Elle a souri, et m’a rendu ma tendresse en serrant fort ma main dans la sienne. On s’est endormi comme ça. Mais la nuit je me sentais mal. Je ne pouvais m’empêcher de glisser ma main sur son sein et tantôt elle me repoussait, tantôt elle me laissait faire.
      Pendant ce séjour aussi, je lui ai dit:
      – Tu es là avec moi, tu joues le jeu le temps du réveillon mais quand on rentrera chez nous, tu me quitteras pas vrai ? Tu te dis que tu me fais trop souffrir, que tu n’est pas une fille pour moi, tu vas me sortir le « c’est pas toi c’est moi » hein ?
      – J’avoue que j’y ai pensé.
      – Tu sais je suis un mec cool en vrai. Je te le dis, c’est à toi de faire des efforts, de changer. Fais un pas vers moi, propose moi des rendez vous, montre un minimum de considération pour moi et je t’assure, je redeviendrai comme avant, il y aura plus de prise de tête, je redeviendrai cool comme par magie et on revivra de bons moments. Parce que moi tout ce que je veux c’est qu’on revive les moments des débuts c’est tout. Parce que je t’aime tu sais.

      Voila. Et Le 2 on est rentré chez nous. Et j’ai merdé, vraiment, vraiment, vraiment merdé. Oui car j’ai toujours un espoir que ca change et qu’on arrive à raviver cette pu*** de flamme des débuts.

      On s’était dit qu’on se verrait le jeudi 5 janvier (c’est aujourd’hui) et qu’elle passerait la nuit avec moi. On a fait le trajet de retour en voiture, on se tenait la main tendrement par moments. Mais quand je me suis retrouvé seul avec elle et qu’elle m’a ramené devant chez moi, l’angoisse que j’avais de la perdre malgré mon idée de la quitter a pris une proportion auqelle je ne m’attendais absolument pas. Je ne sais pas mais j’ai senti que c’était la dernière fois que je la voyais, que jamais plus je ne l’embrasserait, jamais plus je ne lui ferai l’amour. J’ai senti ça car j’était en train de sortir mes bagages du coffre tandis qu’elle restait distante et assise dans la voiture. Je lui ai demandé de sortir. Et là j’ai exprimé mes émotions. Que je me sentais comme un ado, comme un looser, un blaireau, que je suis fragile, que je suis en train de lui montrer ma vulnérabilité, que j’ai peur qu’elle m’abandonne, que j’avais l’impression d’être un ado de 13 ans qui voudrait sortir avec la fille de sa classe dont il est amoureux sans savoir comment s’y prendre pour la séduire. Et là je l’ai prise dans mes brase et je me suis mis à pleurer sur son épaule en lui criant de pas m’abandonner, que je l’aime, que je ne veux pas qu’on se sépare.
      – j’ai conscience que tu peux pas être amoureuse de moi, comment peut-on tomber amoureuse et être attirée par un pleurnichard ? Je suis vraiment une merde, je suis en train de tout saboter, pourquoi je suis aussi faible !!
      – S’il te plait arrête ya des gens !
      – Mais dis moi que tu m’aimes, dis le moi !!
      – Non mais arrête je suis mal à l’aise là !

      J’ai vraiment craqué. Elle n’a rien fait pour me rassurer. Elle m’a dit qu’on en a déjà parlé tout le séjour à Toulouse. Voila, je lui ai tiré les vers du nez lors de ce séjour, et maintenant elle s’autorise à ne plus me dire qu’elle m’aime, alors qu’elle me l’a dit 2 jours avant. Je voulais aussi qu’elle me promette qu’elle allait bien venir chez moi jeudi mais elle n’a pas voulu promettre, et m’a juste dit qu’elle viendrait. Et je suis reparti chez moi dans un état lamentable. J’ai envoyé un sms vite fait pour dédramatiser mais bon j’ai commis un interdit, j’ai peur d’avoir fait l’irréparable. Dire qu’on avait dit avant ce séjour qu’elle viendrait régulirement chez moi dans mon nouvel appart situé à 10mn de chez elle ! C’est juste trop nul si je la perd maintenant, j’ai encore tout à partager avec elle, j’ai l’impression qu’on a rien vécu encore. Mais pourquoi j’ai craqué ? J’avais juste à prendre mes sacs et rentrer chez moi en fermant ma gueule ! Je sentais qu’on allait enfin repartir sur un bon pied car sa tendresse je l’ai senti malgré tout lors de ce séjour. Quand je lui ai parlé de ma rancoeur après elle, elle avait les yeux rouge et humide, elle disait que ca la faisait souffrir tout ce que je disais car ca lui donne l’impression d’être un monstre !

      Je ne sais plus quoi penser. Est-ce que ses sentiments peuvent revenir ? Est-ce qu’on peut enfin crever cet énorme absces ? Quand je me sens confiant j’ai vraiment l’impression qu’on peut vivre quelque chose de neuf sur des bases plus saines et plus fortes qu’avant, à moins que je me fasse des films ? Pourtant je sais quelque part qu’il faut que je me montre détaché, viril, mais je ne suis pas sûr d’en être vraiment capable car je suis vraiment fragile aujourd’hui…
      Aussi j’avais oublié mon sac dans sa voiture et je suis allé le chercher chez elle mardi soir, quand elle est sorti sur le parking de sa voiture, elle ne m’a pas embrassé, c’est la 1ere fois qu’elle ne m’embrasse pas. Donc je l’ai embrassé moi, et aussi au moment du aurevoir. Mais c’etait vraiment en coup de vent comme ça, comme si c’etait le facteur qui passait, c’est horrible, j’ai l’impression que c’est fini déjà. J’ai peur. J’ai peur pour ce soir, qu’elle me mette un lapin, qu’elle vienne mais ne veuille pas monter chez moi, qu’elle m’annonce que c’est fini. Et si elle ne me quitte pas, j’ai peur d’avoir une attitude de looser, de pas lui faire l’amour, vraiment j’ai jamais été si angoissé, si proche de la fin. Je me sens comme la dernière marche du condamnmé aujourd’hui. J’ai si peur. J’ai tout bousillé.
      Mais comprenez-moi, qu’est-ce que je pouvais faire d’autre face à son attitude aussi méprisable ? Le je te fuis tu me suis ça ne marche pas sur elle, elle n’a pas peur que je la quitte elle…

      J’arrive pas à comprendre quelle mouche l’a piqué pour me mettre en silencieux alors que tout allait bien. J’arrive pas à savoir si tout ça est le résultat d’une abscence de sentiments ou bien d’une réelle peur de l’engagement ? Car pour moi l’engagement ca n’existe pas, on ne décide pas de s’engager, on s’engage point barre. C’est comme aimer. Quand on est bien avec qqun, automatiquement l’engagement se créé, je me trompe ?
      Est-ce qu’elle m’a vraiment aimé ? J’ai parfois l’impression qu’elle m’a juste utilisé. J’arrive pas à la cerner c’est un vrai sac de noeuds cette situation. Est-ce que ca vaut le coup de me battre, est-ce que elle peut changer ? Je suis épuisé, si résigné…
      Je me demande encore pourquoi je m’accroche à elle. Rien qu’à relire ce texte, je me rend compte que je suis un vrai mazo, ya pas d’autre explications. Si c’etait un autre qui racontait ça, je lui dirai d’arrête toute cette folie, qu’il est aveugle et tout. Mais je suis amoureux putain, amoureux ! J’arrive pas à laisser tomber !

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Effectivement, ça fait pas mal de rebondissements.
      De toute façon, tout ça en reste un peu au même point. Avec toujours toi qui est dans l’attente et elle qui ne donne pas grand chose. Apres, je comprends que tu te sentes frustré. Visiblement, elle n’est pas et ne sera jamais aussi investie que tu peux l’etre. Ca se voit à plusieurs choses : le sexe, ça reste compliqué. Ensuite, tu es traité au même rang que ses amis (apéro annulé, vas dormir à l’hotel…etc).

      Et pour elle ça semble être une relation normale. Donc encore une fois, soit tu l’acceptes tel que, soit il faudra prendre des décisions et envisager de rencontrer une femme qui te corresponde davantage. Nous verrons bien ce soir meme si je soupçonne qu’il n’en sorte rien de nouveau. ;)

    • Xavier says:

      Re-salut.

      Je pense quand même avoir mis le doigt sur un problème concret et une fois encore créé des noeuds dans ma tête. Elle a peur de l’engagement. C’est ce qu’elle m’a dit quand je lui ai tiré les vers du nez lors du reveillon. « L’engagement me fait peur, j’ai peur de tout, peur de l’avenir… » Ca avait l’air très sincère.
      Ca fait déjà un moment que je pense qu’elle sabote notre reltion depuis tout ce temps et certains articles sur le net que j’ai lu ces derniers jours vont aussi dans ce sens. Elle fait tout pour que je m’éloigne d’elle, m’accuse d’être responsable de sa distance à cause de nos disputes pour ne pas se sentir responsable. C’est vraiment lâche.

      Je ne suis toujours pas certain que sa distance soit due à une peur de l’engagement ou à une perte de sentiments. Peut être un peu les deux mais quel mal est arrivé en premier, la peur ou la dissipation des sentiments ? l’oeuf ou la poule ?

      J’ai lu aussi un article sur ADS récemment qui m’a fait mal tant c’était pessimiste. C’était Eros qui l’avait écrit et il revenait sur le témoignage plaintif d’une fille qui se plaignait du manque d’engagement et de courage chez les hommes. Et Eros écrivait « ma vieille c’est toi qui a choisit ton homme, tu avais le choix de partir si ça te convenait pas. »
      Moi je vis cela mais à l’envers et il est bien gentil l’ami Eros mais quand t’es amoureux tu peux pas quitter la personne comme ça, tu veux être sûr d’avoir cerné et tout tenté pour combattre les peurs de la personne que t’aime.
      La phrase de l’article qui m’a fait mal c’était un com en dessous:
      « Faut te faire une raison, elle préfère rester libre, elle te considère comme un chouette passe-temps, elle ne veut pas s’engager… ou pas avec toi. »
      C’est ce « ou pas avec toi qui me fait mal ». Si elle s’engage pas avec moi, pourquoi elle le ferait avec un autre ? Qu’est-ce que j’ai de moins que les autres ? Je ne suis pas con, je suis pas moche, pas repoussant. J’ai de l’humour (quand je me sens confiant et aimé) , j’ai un beau sourire (elle et tt le monde le dit), de belles qualitées humaines enfin voila, j’ai un minimum d’amour propre et je sais que je suis qqun de bien !! Pourquoi elle s’engagerait pas avec moi, qu’est-ce que j’ai fait de mal ?
      Je ne veux pas qu’elle se sente prête à se poser dans plusieurs années, quand je ne serai pas auprès d’elle si la rupture et la distance géographique nous séparent. J’aimerais être arrivé au bon moment dans sa vie. J’aimerais vraiment l’aider à surmonter sa phobie de l’engagement mais je ne sais plus quoi faire.
      J’ai eu beau la rassurer, lui dire qu’elle n’a pas à craindre la corde au cou, que je ne compte pas la mettre en cage, ou l’empecher de voir ses amis etc, rien n’y fait. Même vivre chacun dans son appart ne me dérange pas ! Je suis comme elle contre le mariage ! Qu’est-ce que je peux dire ou faire de plus ?

      Sinon pour la soirée de Jeudi, et bien elle est venue, on est allé au resto et elle a domir chez moi. On a fait l’amour le lendemain matin. Franchement je m’attendais à une rupture mais non. Et je n’esperais même plus faire l’amour vu les evenements. Sauf que encore une fois, tout était triste, manquait de chaleur, de complicité. Elle est repartie de chez moi juste après nos ébats sans même prendre le petit dej avec moi, alors qu’elle avait rien à faire de la journée. Sans aucune marque de tendresse.
      Tu veux que je te dise ? J’ai l’impression d’avoir commandé une prostituée à domicile qui serait venue, que j’aurais retourné et que j’aurais vu repatir aussi sec. C’est d’un triste…

      Et non, je ne pense pas qu’elle considere tout cela comme normal, sinon elle ne m’aurait rien caché. Elle savait que son attitude me déplairait, donc elle savait que me mettre à l’écart n’est pas normal dans une relation amoureuse.

      Je termine en soulignant qu’elle fait des efforts sur les textos désormais. Toujours un par jour, le bonne nuit quotidient mais elle y met plus d’attention. Mais c’est pas sincère, ya toujours aucun amour dedans.
      Je ne sais plus comment réagir. Dois-je reconnaitre qu’elle fait des efforts ? Ou garder mes distances ? Car ses sms je veux qu’elle lé écrive par envie, pas par effort.

      J’ai aussi décidé de ne plus rien lui proposer, j’attend qu’elle le fasse elle, et elle le sait. Sauf que je ne sais pas si c’est la bonne facon de faire, car si elle est vraiment phobique de l’engagement, elle va ressentir mon silence comme une pression et ça va la faire encore plus flipper. Mais ya ses efforts des sms tu vois !

      Je ne sais plus comment gérer ça, c’est trop compliqué. La routine ou pas, manque de sentiment ou pas, peur de l’engagement ou pas… Donnez moi une potion pour ne plus être amoureux. Ou un flingue…

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Effectivement, le mieux c’est vraiment de ne pas mettre de pression. Pour le moment, sois cool et apprecie ses efforts par texto. Ne lui dis pas que tu en voudrais davantage ou quoi que ce soit d’autre. Et attends effectivement qu’elle te propose quelque chose. L’idée, c’est vraiment de la laisser avancer à son rythme. Il faut que les choses se fassent naturellement.

      Tu n’as rien à perdre. Tu es trop attaché. Donc force toi à un peu de « je m’en foutisme » salvateur et prends les choses comme elle vient. Tu verras bien si en étant plus cool, elle y met plus d’envie :)

    • Xavier says:

      Tu sais que j’ai lu en long en large l’article et les coms sur les manipulatrices sur ADS ? Je voudrais pas être parano mais au vu de tous les trucs, tous les signes dont je parle depuis septembre (mensonge, peur d’avouer sauf preuve en face des yeux, invoque sa maladresse, egoisme…), tu trouves pas ça suspect ?
      Si ca se trouve je me suis fait avoir par une PN. Et la je me dis non c’est pas possible. Pas elle. Pourquoi elle, pourquoi il a fallu que ce soit elle ? Non vraiment j’espère que c’est juste la parano.
      Apres tout je ne la reconnais que tres peu dans la liste des 10 signes pour reconnaitre une manipulatrice. Si elle en est une alors c’est a très faible degré. J’espère…

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Non ça je ne pense pas! Si c’etait le cas, elle te ferait des crises terribles, en hurlant et tout le reste. Là, elle est plutot dans la retenue. C’est plus une sorte de je m’en foutisme larvé qu’une volonté de rabaisser ou de controler.

      Et j’ajouterai que ceux qui sont manipulés ne le sont que parce qu’ils le veulent bien. Car ils laissent une prise à l’intoxication. Courage!

      J’attends la suite avec des rebondissements que j’imagine nombreux ;)

    • Xavier says:

      Hmm je ne pense pas non plus qu’elle soit une vraie manipulatrice mais par contre elle est de mauvaise foi… Si tu es honnête ave moi, t’as pas envie de me dire que ma relation est impossible à sauver ? :(
      Ya du nouveau mais c’est de pire en pire. En fait chaque fois que j’essai d’arranger les choses, ca démarre bien mais elle me blesse, à croire qu’elle le fait exprès ! Je me sens piégé, quoi que je fasse c’est comme si j’étais condamné à voir ma relation périr et je me sens totalement impuissant :(

      Depuis mon dernier com je ne l’ai revu qu’une fois (vendredi dernier) et ça s’est très mal passé.

      D’abord j’avais décidé d’attendre que ce soit elle qui me propose une sortie (comme on avait dit) et je me suis retenu pour pas craquer pendant une bonne dizaine de jours mais finalement j’ai craqué. Je lui ai envoyé un sms mardi soir dernier:
      -tu veux venir chez moi là maintenant tout de suite ? (j’habite à 5mn de chez elle hein)
      -non j’ai des choses à faire.
      -… Ce serait charitable de proposer un autre jour en retour dans ce cas, par exemple « je peux pas ce soir mais si tu veux je viens demain ou apres demain » tu vois.
      – vendredi ?
      – non jeudi.
      – peux pas, ya les primaires à la télé je veux pas rater.
      -…
      – ah moins que tu ais acheté une télé ou que tu ais fait installer internet ?^^ (je viens d’emmenager)
      – j’ai une télé mais reste chez toi en fait, c’est mieux je crois…
      -ben non t’as dis que tu pouvais pas vendredi alors je viens jeudi ^^
      -Si vraiment tu voulais me voir, tu me proposerais toi meme des rdv. Reste chez toi.
      – j’ai plein de boulot, je tourne au ralenti dsl. Et puis j’ai envie de te voir moi !
      -ca crève les yeux.
      -pourtant c’est le cas…
      -non
      -depuis quand tu lis dans mes pensées ? Serieusement ca fait plus d’une semaine qu’on s’est pas vu j’aimerais qu’on se revoie.
      -je lis dans tes actes surtout
      -rooo je veux pas me dispiter, la dernière fois qu’on s’est vu j’ai passé une bonne soirée et matinée avec toi, pas de raison que ce soit différent jeudi :)
      -tu me fais presque peur.
      -hein pourquoi ?
      -tu comptais attendre combien de temps avant de te manifester dis moi ?
      -je pensais t’envoyer un sms ce soir ou demain^^
      -merci pour ce fou rire.
      -ok si c’est pour te foutre de moi ça sert à rien de demander.
      -qui se fout le plus de l’autre dans l’histoire ? Et je me moque pas de toi. Je sais plus quoi penser, j’ai l’impression d’avoir raison et tort à la fois. d’être relou mais en même temps d’avoir des raisons légitimes de l’être. (Je lui envois un screen de nos sms d’antant) Regarde ça. C’est ça qui manque tu vois, c’est ta spontanéité, je sais que tu comprend
      -oui je comprend, je vois ce que tu veux dire.
      -donc quand je dis que si tu voulais me voir, tu ferais tout pour cela, et que si tu ne proposes rien ça veut dire que tu n’as pas envie, j’ai raison ou pas ?
      -c’est pour ça que je te propose vendredi.
      -t’as pas répondu à ma question.
      -oui j’ai envie de te voir lol !!!
      -pourquoi ? je suis relou comme mec, je pose trop de questions, on fait que se disputer, j’ai un petit zizi et j’ai même pas d’humour… alala pourquoi tu viendrais ?
      -car je sais qu’on passe de bons moments quand on se dispute pas :)
      -des bons moments ? Moi je veux des moments de folie et aussi des moments de simplicités. Bref je veux pas que tu viennes jeudi.Ca fait 2 semaines qu’on se sera pas vu et si c’est pour mater la TV pendant que moi je reste en plan à côté c’est pas la peine. Sauf si tu arrives dans l’aprem, on va au resto, tu dors chez moi et le lendemain matin au lieu de repartir comme une voleuse tu passes la matinée entière avec moi, et on prend le petit dej ENSEMBLE. Ca va tu as assez de sentiments pour ce programme ou faut revoir à la baisse ?
      -vasy comment tu te fous de ma gueule lol ^^ Mais ok on fait ça !

      Finalement j’avais pas de télé et j’étais crevé alors j’ai reporté à vendredi. Mais la soirée fut un cauchemar…

      On est allé au resto et j’étais très tendu et enervé à cause du fait que c’est encore MOI qui ai proposé ce rdv. Je lui ai fait la gueule pendant tout le resto. On ne s’est pas dit un seul mot, nous étions muets comme des carpes. J’ai fini par briser la glace en lui expliquant pourquoi j’étais énervé. Et de fil en aiguille, j’ai pas pu m’en empêcher, j’ai déballé tous mes ressentiments contre elle. Elle se défendait toujours de manière calme, sans s’énerver mais elle a quand même menacé de rentrer chez elle. Les serveurs et les clients nous regardaient.
      J’ai parlé de séparation, de sentiments, de ses mensonges, de la sourdine encore, de tout.
      -ca fait presque 6 mois qu’on stagne comme ça, j’y arrive plus, j’ai pourtant tout fait, t’imagines pas l’energie que j’ai déployé pour sauver notre relation, les livres sur le couple que j’ai lu, sans parler du reste ! (comme le fait d’aller sur ADS…) Je suis passé par tous les états, tu sais pas tout ce que je traverse. Pourquoi faut-il toujours que ce soit moi qui propose tout ? On habite à 5mn l’un de l’autre, et on se voit que 2 fois par mois, c’est pas normal ! Quand tu étais à 150km on se voyait 3 fois par semaines ! Q’est-ce qui se passe bon sang ? Tu m’aimes oui ou non ? Tu veux continuer ou arrêter ? Tout le monde me dit que je devrais te quitter et moi aussi je le pense !
      – (stressée) je sais pas, oui peut-être qu’on devrait arrêter !
      – mais toi, TOI: tu veux continuer ou arrêter ? Et pourquoi ?
      – je sais pas, je sais plus ! Parce que on arrête pas de se prendre la tête !
      – Mais enfin tu as conscience que c’est toi qui sabote cette relation ? Moi je pense que tu as tellement peur que tu fais tout ça pour me faire réagir négativement, pour ensuite avoir une raison de t’éloigner de moi !
      – mais où tu vas chercher des trucs comme ça ?!
      – si c’est pas ça alors c’est un problème de sentiments ! Tu m’aimes ou pas ?
      – moins qu’avant !
      – si tu m’aimes plus comme avant alors pourquoi tu restes avec moi ? Depuis tout ce temps ??
      – parce que j’esperais que ca s’arrangerais !
      – quoi donc ?
      – nos conflits apparus en Août.
      – mais TU as fait naître ces conflits. Ils sont pas tombés du ciel comme des plaies d’égypte, ya eu conflis parce que TU as pris de la distance soudainement et parce que tu as commencé à me traiter comme une sous merde.
      -mais non, en aôut tout allait bien mais c’est toi qui a commencé à insister pour me voir, j’aime pas quand tu insistes, j’ai l’impression d’étouffer.
      -le problème n’est pas que j’ai insisté mais que j’ai eu BESOIN de le faire alors qu’avant non. Soudainement tu es devenu inaccessible et il a fallu batailler avec toi pour te voir juste un jour dans la semaine, donc excuse moi d’avoir insisté mais ce n’est pas normal que j’ai eu à le faire comprend moi. Au final ce qui devait être un incident s’est immicé entre nous comme un venin. Le problème est bien plus profond que juste cette histoire d’insistance. Arrête de diaboliser Août, pour moi le poblème a commencé déjà en Juin au moins le jour où tu as effacé mes messages FB et où tu m’as collé en silencieux. Alors, ta baisse de sentiments, c’est dù à Aout ou à la fin de la magie des premiers temps ? Je suis paumé moi.

      Après tout ceci, j’ai quand même réussi à redonner un peu de sourire et de chaleur entre nous, je lui ai pris la main, l’ai rassuré, et on est rentré chez moi. Je poste là cette 1ere partie avant de tout perdre en cas de coupure de courant ou de plantage :)

    • Xavier says:

      Voici donc la 2eme partie.

      Juste avant de partir du resto, j’avais su la rassurer pour pas qu’elle ait peur de passer une mauvaise nuit avec moi. J’avais même réussi à remettre un peu de virilité et de tension sexuelle et j’avais carrément dit sur un ton très sûr de moi et rassurant et avec mon sourire charmeur que ce soir on ferait l’amour et qu’on allait passer une agréable nuit juste tous les deux.

      On arrive chez moi et ça se passe à peu près bien au vu du fiasco-resto juste avant. On parvient à rire un peu mais ya une distance corporelle assez nette entre elle et moi, elle m’esquive quand je passe à côté d’elle dans la cuisine étroite par exemple( (:(:(:(:(:(:( ) On fait des jeux dans des livres/mag, et on décide de regarder une comédie dans le canapé. C’était bien parti mais moi, fidèle à moi même et à mon tempérament de scorpion ascendant sagittaire, je la désirais comme d’habitude comme un fou. J’ai voulu lui faire une gâterie pendant qu’elle voyait le film (comme on avait déjà fait) mais elle a pas voulu. J’ai pas insisté mais un peu plus tard nous étions sur une chaise, moi assis et elle à califourchon (habillée). Elle restait concentrée sur le film pendant que moi je m’enflammais tout seul mais vraiment tout seul. Quand je voulais l’embrasser elle tournait la tête pour pouvoir continuer de voir le film, ben oui si elle m’embrasse elle peut plus rien voir hein… Enfin bon elle commence quand même par faire des petites papouilles dans mon dos, elle se laisse embrasser le corps mais surtout je me laisse envahir le coeur battant par mes émotions. Et là…
      Je lui murmure dans l’oreille avec passion: Je t’aime. Elle ne répond pas. Je glisse mes mains dans ses cheuveux avec tout mon amour et lui répète à nouveau: Je t’aime. Et toi tu m’aimes ? C’était pas une question pour me rassurer, non j’étais vraiment dans le ton de la complicité. Elle me regarde dans les yeux et elle répond en souriant:
      « Oui mais moins qu’avant… »

      J’étais totalement coupé. Comment elle a pu me sortir ça, en souriant, en plein milieu d’un calin qui annoncait quelque chose pour la suite ? On était sencé faire l’amour, mais en disant cela elle m’a une fois plus profondément blessé. Elle l’a vu, s’est approché de moi pour m’embrasser mais je me suis reculé. « Je comprend » a t-elle dit.

      Et de nouveau c’est partie en vrille. J’ai recommencé à lui parler, de mes icompréhensions, de ma peine, de ma rancoeur, de tout et plus encore. Car cette fois j’ai vraiment vidé mon sac. J’avais la voix qui tremblait, les larmes aux poings. J’ai parlé de mes démons, de mes peurs irratonelles, mes hantises vis-à-vis d’elle.
      « Ton ex tu l’as aimé plus que moi ? Pourquoi moi qui suis sois disant tellement plus génial que lui, tu ne m’as jamais dessiné, alors que tu t’es dessiné dans les bras de ton ex en train de l’embrasser ? Tu as même posté ce dessin en photo de couv sur FB, moi tu ne me montres jamais sur FB. Tu ne veux pas que je fasse partie de ton monde, j’existe pas pour toi… J’ai peur que tu fasses à d’autres mecs ce que tu ne veux pas faire avec moi (des positions etc). Quel que soit l’endroit où je t’embrasse tu sursautes,je veux pas que tu n’es pas ce problème avec un autre que moi. je ne veux pas être celui qui essui les plâtres, je veux pas être une passade ou un toyfriend pour toi. J’ai peur que tu t’épanouisses sexuellement avec un autre homme, que tes seins trop sensibles « guérissent » avec un autre. ça me hante. »
      – C’est humain elle a répondu.

      C’est humain… C’est sensé me rassurer ? J’aurais voulu qu’elle me dise que non, ya aucune raison qu’avec un autre ce soit mieux qu’avec moi, qu’il est pas question d’un autre que moi.

      – quand tu auras ton concours et ton nouveau job, tu vas aller bosser on ne sait où. Si tu vas dans une ville éloignée d’ici, tu crois vraiment que notre relation va tenir au vu des circonstances ? Tu y as pensé ? Tu vas m’oublier et rencontrer qqun d’autre voila ce qui se passera.
      – Je ne sais pas, on ne sait pas de quoi demain est fait !
      – mon dieu… si tu m’avais demandé cela si c’était moi qui partait, je t’aurais que OUI, notre histoire tiendra parce que j’y tiens et parce que je T’AIME et que je ferai tout pour qu’on puisse se voir le plus possible malgré la distance !

      Et encore une enième fois l’histoire de la sourdine
      – pourquoi tu veux pas avouer pourquoi tu l’as mise, c’est si inavouable ? C’est bon dis le tu te sentiras mieux après crois moi. Je t’ai avoué une infidélité ya plus de 4ans, tu peux bien m’avouer ça, de quoi tu as peur ?
      – mais je t’ai dis c’est parce que mon tel bipait trop fort.
      – tu es vraiment une manipulatrice c’est dingue je ne te reconnais plus. Je sais pas si je t’aime encore. Je suis amoureux mais je sais pas si je peux aimer une fille de si mauvaise foi, aussi malhonnête…
      -mais je te jure, tu ne veux pas me croire c’est dingue.
      -pourquoi juste moi et aps les autres alors
      -parce que tu m’en envoyais plus souvent vu qu’on est ensemble
      – c’est faux, on communique quasiment que par texto quand on se voit pas.
      -mais pourtant je t’assure que c’est vrai.
      – pourquoi tu m’as dit que c’était un bug alors
      -parce que je savais que tu me croirais pas mais je me rend compte que j’ai fait une connerie !
      – je ne peux pas te croire désolé. je vourais mais je peux pas… Ou alors j’accepte d’être le dernier des naifs. Je suis si déçu que tu n’avoues pas. Je ne peux pas te pardonner si tu continues de nier, ca me rend triste sache le.

      Bref puis j’ai reparlé d’halloween, puis du jour de l’an, de ses comportements froids, manipulateurs et méprisants. Mais quoi que je dise elle avait toujours une explication.

      – pourquoi tu voulais pas que je vienne avec toi pour halloween ?
      – c’est pas que je voulais pas, tu étais pas invité
      -pourquoi tu m’as caché que t’y allais sans moi alors ?
      – j’avais peur que tu sois vexé de pas être invité.
      -c’est tellement facile de mettre ça sur le dos des autres. Tu voulais pas que je vienne c’est tout.
      – mais non, tu vois tu me crois jamais , je sais plus quoi faire pour que tu me crois !

      J’avoue que je commence à douter. et si elle disait vrai après tout ? J’étais déjà maintes fois mal interprété des choses émanant d’elle, c’est peut etre aussi le cas ici. Et tout ça n’est que de malheureuse coincidences, conjugués aux tensions, au problème de sentiments… Peut etre que ce poison est le fruit d’un effroyable manentendu et d’un grand manque de communication et de confiance entre nous.

      Bref la soirée s’est terminée dans la tension, elle était partant pour faire l’amour mais elle a pas voulu en fin de compte car je l’avais mega stressée et elle tremblait. Elle m’a dit qu’on le ferait le lendemain. Mais le lendemain elle avait des nausées, je lui ai donné un gavascon, mais elle voulait vraiment pas faire l’amour c’etait clair au vu de la veille. On a juste fait des « sucreries » et encore c’etait pour me faire plaisir car elle m’a dit littéralement qu’elle s’ennuyait (elle a vraiment dit ça en plein pendant les trucs) et elle n’avait qu’une hâte, c’atait de décmaper de chez moi.

      Je commence vraiment à me remettre en question en fait. Surtout que mardi matin j’ai lu un bouquin sur comment gérer son couple (de Yvon Dallaire ou Gary Chapman je ne sais plus), et ça disait que l’amour véritable, c’est pas celui ou tout est fluide comme dans les 1ers jours, mais c’est celui ou l’effort est conscient. Jusque ici j’ai toujours pensé que si on faisait un acte par effort et non par envie, c’était signe de malaise. Et si je m’étais trompé ?
      Car ma copine a fait des efforts pourtant. Elle a entendu mes besoins de sms plus attentionné par exemple. Ce qui est un besoin évident pour moi (les sms, la présence physique) ne l’est apparament pas pour elle. peut etre qu’elle a vraiment son language à elle, qu’elle a besoin de son espace, pas besoin de textos ni de presence physique de ma part. Ca fait partie des 5 languages de l’amour de Gary Chapman.
      -présence physique / toucher
      -paroles valorisantes
      -services rendus
      Je ne sais plus les 2 autres.

      Et ma copine fonctionne sur un ou deux de ces 5 languages, qui ne sont pas les mêmes que les miens. Et donc il faut que je l’accepte comme elle est… A moins que je me fourvoie ?

      Et puis elle avait l’air vraiment sincère quand elle a dit au resto qu’elle était restée avec moi car elle esperait que ca s’arrange. On parle peut etre pas le meme language voila tout. Mais demeure ma hantise qu’avec un autre elle soit differente, qu’elle soit avec un autre ce que je voudrais qu’elle soit avec moi.

      Bref.

      Je me sens coupable et hier soir je lui ai proposé le truc suivant:

      -coucou ca va ? Quoi de beau
      – coucou ca va et toi ? Rien j’ai bossé et toi
      – pareil, et j’ai pas mal cogité aussi
      -d’accord j’espere que ça va alors!
      -pourquoi ?
      -si tu as cogité, j’espere que moralement ca va.
      -oui ca va, justement j’ai beaucoup réfléchi et j’ai décidé de te croire et de te faire confiance sur ce que tu me dis. Je m’n veux pour la nuit dernière.
      -oui car niveau ambiance on a vu mieux !!
      -oui… ca te dit resto demain mdi avec moi ?
      -plein de trucs a faire, samedi !^^
      -(c’est loin putain) et tu viendras chez moi, on finira le film comédie qu’on a pas fini de voir l’autre soir :)
      -non je préfère qu’on fasse juste le resto, je viendrai chez toi la semaine prochaine.
      -oh pourquoi ?
      – j’ai des choses à faire
      – (elle doit m’en vouloir à mort et je dois la repousser maintenant) Tu m’en veux j’imagine…
      -non je t’en veux pas.
      -ok
      -je vais me coucher
      -une question…
      -oui ?
      -pourquoi tu as fais des efforts pour les sms ?
      -parce que c’est normal.
      -parce que je te l’ai demandé aussi ?
      -oui aussi. Bonne nuit !

      Et voila. j’en suis là. Je suis touours aussi perdu mais je décide de jouer une dernière carte, la confiance aveugle, ou accpeter que l’autre soit vraiment différent de toi. J’espère que je m’embourbe pas dans une branlette intellectuelle, mes hantises je les ai toujours et je ne suis sur de rien.
      Mais je sais que je suis encore amoureux et que malgré tout nos difficultés respectives – elle la communication, moi la confiance – on a rrivera a se trouver.

      S’il y a des avis. Sylvain c’est à toi ^^ Et merci encore au site d’exister.

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Et ca continue encore et encore.

      Je crois que tu devrais vraiment lacher prise sur toutes tes rancoeurs. Ne lui parle plus de tout ça, du passé ou de quoi que ce soit. Ca ne fait que de lui donner de l’eau à son moulin.

      Et encore une fois, disparais un peu peu. Silence radio complet. Apres elle te dit qu’elle comptait te contacter le jour même. Elle pourra toujours se réfugier derrière ça si tu craques à chaque fois. A un moment prends une décision.

      Genre silence radio a partir d’aujourd’hui et si elle te propose pas de vous voir d’ici la saint valentin, rupture! Ca fait dejà 3 semaines. Et il sera alors temps d’arreter les frais depuis tout ce temps!

    • Clémentine says:

      Bonjour
      je me permets de donner mon avis, ce n’est que mon avis :-) de femme qui vit avec une homme comme ta copine. J’ai lu toute ton histoire : les douze douzaine de pages 

      Effectivement tu fais partie de ces personnes qui ont besoin d’être rassuré avec des faits, de l’attachement de l’autre et tu as besoin d’être en contact permanent avec elle, on ne sait jamais elle peut t’abandonner du jour au lendemain, toute absence silence refus est un abandon…Sauf que j’ai l’impression que comme beaucoup de personne, tu es amoureux d’une personne qui est complètement différente de toi : elle est indépendante et n’a pas besoin de tant de marque d’affection pour être rassurée et avoir la preuve de ton amour, c’est sa nature, ni besoin d’être collée à toi en permanence.
      N’oublie pas : les opposés s’attirent. Ceci dit on pourrait aussi penser qu’inconsciemment tu aimerais être comme elle : libre indépendant sans appréhension ni masturbation intellectuelle aux moindres de ses mots, ses gestes. Je vois très bien ce que tu vis.

      En fait, la question est de savoir si tu es prêt à accepter sa nature et de faire un effort sur toi (voire une psychothérapie) pour apaiser votre relation, soit tu n’en es pas capable alors tu dois mettre un terme à cette relation pour ton bien à toi.
      L’Amour ce n’est pas tout tout partager c’est prendre du plaisir à être ensemble et pas H24.

      D’autre part, tu dois vivre pour toi-même si tu l’aimes. Ta vie ne tourne qu’autour d’elle de ton envie d’être avec elle et de lui faire l’amour (ca me laisse réveuse lol). Cependant, ta copine elle n’est pas comme ca, par contre, vu sa nature, elle appréciera que tu t’éclates dans des activités à toi, dans lesquelles elle te voit t’épanouir, te transcender. Elle ne verra plus l’homme stressé, hominibulé par elle alors qu’elle n’arrive pas à satisfaire tes demandes, et n’aura plus peur de dire ou faire quelque chose qui pour elle est normal/naturelle alors que pour toi c’est forcément réfléchie/stratégique.

      Comme Sylvain, arrête de lui parler de tes sentiments, ressentiements, vois demain, l’avenir. Pense à toi avant tout.

      Bon courage et surtout tiens-nous au courant.

    • Xavier says:

      Sylvain qui commence limite à m’engueuler lol. Mais je sais que tu as raison et cette fois je vais vraiment me retenir de lui proposer quoi que ce soit.
      On s’est vu Samedi midi dernier, on a juste fait un resto dans la rue où j’habite mais c’est tout. Elle est pas montée chez moi (j’ai pas cherché à la faire monter). On a juste mangé et ca s’est mieux passé,t on a rigolé mais il y a ce mur entre nous qui fait que j’avais presque peur de prendre sa main dans la mienne pendant le repas. Après le resto je ne m’attendais à rien d’autre et j’étais préparé à ce qu’elle dise ou fasse qqcse qui me fasse mal et ça n’a pas loupé. Elle avait un ciné prévu avec une amie dans l’aprem dans le ciné d’à coté de chez moi, entre temps elle a voulu passer au centre commercial acheter une bricole, je lui ai proposé de l’accompagner, elle a carrément refusé. En marchant dans la rue j’ai bifurqué dans une chocolaterie, elle m’a suivi mais j’ai dit « t’es pas obligée de me suivre , tu peux aller faire tes trucs de ton coté si tu veux. », elle a dit ok et m’a dit aurevoir en m’embrassant. Depuis, je l’ai pas revu et niveau sms, ya plus rien hormis ses bonnes nuits tous les 2-3 jours. Mais c’est décidé, je ne craque plus et je ne propose plus rien.Faut pas déconner non plus…

      @Clémentine.
      Merci pour ton message, ca me fait chaud au coeur d’avoir ton écoute et ton soutien alors je vais répondre un peu point par point à tes phrases :)

      « je me permets de donner mon avis de femme qui vit avec une homme comme ta copine. J’ai lu toute ton histoire : les douze douzaine de pages  »

      – un homme comme ma copine, donc il est independant et avare en affection comme elle si j’ai bien compris ?
      Chapeau d’avoir ingurgité toute mon histoire, tu dois avoir mal à la tête j’imagine ^^

      « tu fais partie de ces personnes qui ont besoin d’être rassuré avec des faits, de l’attachement de l’autre et tu as besoin d’être en contact permanent avec elle, on ne sait jamais elle peut t’abandonner du jour au lendemain, toute absence silence refus est un abandon »

      – Je n’ai pas besoin d’être en contact permanent avec elle mais j’ai besoin de ressentir son amour. Et l’amour de ma copine je ne le ressens plus car elle ne donne plus de preuve d’amour depuis des mois. Je n’ai pas peur du silence du refus ou de l’abandon tant que ceux-ci ne sont pas suspects et anormaux. Là à mes yeux ‘il y a eu un malaise mais je peux me tromper…

      « elle est indépendante et n’a pas besoin de tant de marque d’affection pour être rassurée et avoir la preuve de ton amour, c’est sa nature, ni besoin d’être collée à toi en permanence. »

      – Elle était pourtant aux antipodes de cela pendant toute la première année et pendant notre 1ere histoire en 2012. Je t’assure que pendant les premieres semaines elle avait besoin de sentir mon implication et mon amour. Et pendant des mois quand j’étais chez elle, elle voulait tout le temps que je reste à côté d’elle.

       » tu aimerais être comme elle : libre indépendant sans appréhension ni masturbation intellectuelle aux moindres de ses mots, ses gestes »

      – Je ne sais pas si je voudrais être comme elle puisque je n’arrive pas à cerner vraiment ce qu’elle est et comment elle fonctionne mais c’est vrai que j’aimerais parfois pouvoir éteindre mon cerveau pour ne plus penser à mes tourments qui me paralysent et me remplissent d’une véritable haine à son égard, le pire étant de ne pas savoir si ma haine est légitime ou le fruit de mes mauvaises interprétations !

      « la question est de savoir si tu es prêt à accepter sa nature et de faire un effort sur toi (voire une psychothérapie) pour apaiser votre relation, soit tu n’en es pas capable alors tu dois mettre un terme à cette relation pour ton bien à toi. »

      Je peux l’accepter si son attitude est du à sa nature. Si c’est du à une baisse de sentiments amoureux alors non. Et sa nature n’excuse pas le fait qu’elle ne communique pas sur ce qu’elle est, ni ses mensonges et son hypocrisie. Vraiment elle m’a manqué de respect je trouve. Et elle m’a dit qu’elle m’aimait moins qu’avant alors bon… sa nature indépendante mouais, je ne mettrai pas tout sur le dos de sa nature indépendante. Car toute indépendante qu’elle est, elle a aussi besoin d’émotions, d’être attirée, de se sentir amoureuse. Elle a changé car elle ne se sent plus amoureuse, je le perçois comme ça.

      « L’Amour ce n’est pas tout tout partager c’est prendre du plaisir à être ensemble et pas H24. »

      – Nous sommes d’accord là dessus. Mais encore une fois il y a une grosse différence entre se voir de temps en temps genre 2-3 fois par semaines (comme on faisait avant quand tout allait bien) et se voir 2 fois par mois alors qu’on vit dans la même ville. Et tu le dis toi meme, l’amour c’est prendre du plaisir à être ensemble. Nous le plaisir d’être ensemble a quasiment disparu. Si elle ressentait du plaisir d’être avec moi alors m’apellerait au lieu d’attendre que je le fasse tu crois pas ?
      Moi, même la voir une fois par semaine me suffirait, à condition que je RESSENTE son amour, sincère et vrai ! Avant je le ressentais même quand elle restait toute une journée sans répondre et ça ne m’a jamais angoissé qu’elle réponde pas car l’amour était là. Je ressentais son amour. Depuis des mois je ne ressens plus rien. Mes radars m’ont-ils trompés ? Ais-je fais des reproches injustifiés sur sa distance ? C’est possible mais même si c’était le cas, ce serait déjà oublié mais elle me parle toujours de mes reproches comme si j’étais l’unique responsable de cette situation. Non pour moi, si vraiment elle voulait que ca redevienne comme avant, elle serait présente, impliquée, elle m’exprimerait son amour, elle m’apellerait etc.
      Aujourd’hui je me rend compte que j’aurais du prendre des distances depuis le début du malaise. Car a force de vouloir comprendre et de lui poser des questions, elle a perdu peu à peu ses sentiments car elle m’a perçu comme faible. Si j’avais eu la force d’écouter les conseils de Sylvain plus tôt, ma distance aurait eu un impact bien plus fort et elle aurait eu peur de me perdre. Malheureusement aujourd’hui j’ai bien peu qu’elle s’en fiche que je la quitte.
      Pour l’anectode, lors ne notre derniere dispute, pour tester sa jalousie, j’ai bluffé en lui faisant croire que j’allais fréquenter une autre fille, lui expliquant qu’elle m’apporterait l’affection qu’il me manque et qu’elle refuse de me donner. Elle était surprise mais quand je lui ai dit « je vais voir une autre fille que toi ce weekend et ca te fait rien ? Tu veux que j’aille la voir ou pas ? » Elle m’a répondu « c’est pas à moi de te dire ce que tu dois faire ! »
      Elle m’a quand même demandé d’annuler mais j’ai trouvé sa réponse décevante…

      « D’autre part, tu dois vivre pour toi-même si tu l’aimes. Ta vie ne tourne qu’autour d’elle de ton envie d’être avec elle et de lui faire l’amour (ca me laisse réveuse lol). Cependant, ta copine elle n’est pas comme ca, par contre, vu sa nature, elle appréciera que tu t’éclates dans des activités à toi, dans lesquelles elle te voit t’épanouir, te transcender. Elle ne verra plus l’homme stressé, hominibulé par elle alors qu’elle n’arrive pas à satisfaire tes demandes, et n’aura plus peur de dire ou faire quelque chose qui pour elle est normal/naturelle alors que pour toi c’est forcément réfléchie/stratégique. »

      – Je suis entirement d’accord avec toi sur ce point. Mais c’est pas facile. Je me répète tous le temps que même les stars qui ont un lifestyle de malade et une vie méga remplie se séparent. S’il suffisait de se transcender pour maintenir la flamme ce serait trop beau.
      Je connais des couples qui sont ensemble depuis plus de 10ans, qui sont fous amoureux l’un de l’autre mais qui pourtant ont une vie assez banale. Seulement ils aiment être ensemble, ils sont complices, ils se connaissent. Je les envie tellement.

      Bref merci pour ton soutien, ce serait d’ailleurs possible de papoter avec toi en privé ? Car tu as l’air d’avoir ou d’avoir eu des soucis toi aussi ? Si oui tu peux me trouver sur FB sous le nom de Lys Reacher. C’est mon second compte, avec une photo de croissant de lune. Mon compte principal avec mon vrai nom je ne le poste pas ici ^^ Ou alors sur mon mail: xiahkim.ac@gmail.com . Et ça laissera un peu de répis à Sylvain qui n’en peut plus de me voir écrire des tartines lol

      Enfn voila. Le climat n’a jamais été aussi froid entre elle et moi et je me sens célibataire en fait. Le sentiment qu’on ne s’aime plus. Tristesse. Impuissance. Je me sens comme un étranger, comme si j’avais jamais rien partagé avec elle. Il y a ma copine que j’ai aimé jusqu’à aout dernier, et il y a cette personne qui l’a remplacé, qui a possédé son esprit. Elle a le même corps mais ce n’est plus elle. Ce n’est plus la fille que j’aimais. C’est l’impression que j’ai aujourd’hui.

    • Sylvain says:

      Hello Xavier,

      Courage! Parfois il faut savoir lacher prise plutot que d’être le seul à tenir l’édifice. En ne faisant rien, ça se terminera probablement mais c’est mieux que de courir derrière des moulins à vent!

  • Palanda says:

    J’oubliais.. Quand je lui ai remis le portable il y avait des conversations que ma sœur entretenait avec mon Ex se fessant passer pour moi car j’avais expliqué a sœur que mon Ex voulai se remettre avec moi et que je ne le veux pas. Mais elle a pris plaisir à s’amuser à se faire passer pour moi et lui envoyai des SmS du genre je t’aime aussi et ect…. Vu que je n’étais pas au courant de cela donc évidemment que je ne pouvais pas songer à supprimer ces SmS du portable avnt de le lui remettre! Et donc quand elle est tombée là dessus automatiquement elle m’appella et s’est mise à bavarder sur moi et m’a raccrocher. J’ai réessayé de l’appeler pour l’expliquer la situation mais elle ne voulait pas m’écouter et m’a dit que sa tante est à côté, de la rapeller plus tard. Le lendemain je l’appelle mais elle m’a repndu bizarrement a ma salutations et donc je lui ai dit de continuer ainsi et je l’ai raccrocher. Cela fait maintenant 3jrs. Elle ne m’a pas encore rapeller et moi non, je ne sais si je devais la rapeller ou plutôt attendre qu’elle le fasse car c’est dans son habitude de tjrs crée des disputes entre nous pour finir nous réconcilier. Je l’aime beaucoup mais je ne sais pas comment faire pour savoir si C’est pareille pour elle, et j’ai besoin de le savoir! Je dois avouer qu’elle a une fois pleurer après une de nos disputes un soir. Elle n’a pas voulu me le faire savoir mais je l’ai sus à travers sa voix qui etais quasiment partie le lendemain quand je l’ai appelé. C’est après avoir longuement parler avec elle et m’être exuser pour la dispute de la veille qu’elle m’avoua que ce fut la raison pour laquelle elle pleurera et qu’en conséquence sa voix partie. Je l’aime hyper grave et je voudrais vraiment que ça fonctionne entre nous mais vu la situation j’ai besoin de conseils pour changer là donne et que ça redevienne comme avant quand chaque jour on s’endormait au téléphone à se Parler de tout et rien simplement parce qu’on ne voulai pas s’arrêter de causer! Svp, des conseils.. Merci

  • amy says:

    Bonjour,

    Voilà je viens vers vous pour vous demander conseil. Je suis en couple depuis 3 ans avec un homme qui a 5 ans de plus que moi mais à vrai dire niveau maturité ce n’est pas tellement ça, on va même dire que je le suis plus que lui…. c’est ma première relation. Ca fait un an qu’il est au chômage, au début de l’année il a traversé une période assez dur psychologiquement où j’ai fait de mon mieux pour le soutenir…. donc il s’est bloqué pour une recherche de travaille et c’est mis dans des vices quotidiens, il fume tout les jours…(au début de notre relation c’était occasionnellement), ne cherche pas vraiment de boulot il trouve toujours une excuse, un jour c’est je vais faire cette recherche et pleins de motivations et l autre c’est rien, le néant. Puis depuis quelque jours je m’aperçois qu’il boit de plus en plus et qu’il se trouve assez souvent tout les 3 4 jours bourré… pour ma part c’est la cerise sur le gâteau, je pleure beaucoup je lui demande c’est quoi son problème et pourquoi maintenant il se met à boire. Je parle de séparation car ce n’est plus la personne que j’ai rencontré. Mais je l aime et ca fait tellement de mal. Je pense qu’il m’aime aussi il me le montre. Mais c’est temps ci c’est lourd je suis toujours à me poser des questions si il a fait ci ou ca, si encore une fois je me suis fait de faux espoir avec ce qu’il m’a dit mais qu’il n’a pas fait. Je suis paumé je m’en rend malade je lui fait souvent des reproches et je peux être blessantes aussi je pense.
    Je ne sais plus comment le faire réagir. Je ne sais pas comment me comporter… j’ai peur qu’il ne change pas ce comportement. Pouvez vous m’aider à m’éclairer un peu et me dire comment agir intelligemment s’il vous plaît.

    Merci de votre lecture et futur aide!

    • Sylvain says:

      Hello Amy,

      Je pense qu’il doit se sentir seul donc ça ne sert à rien de tenter de le faire réagir en faisant des reproches ou la morale. Il ne fera que se sentir encore plus seul et il s’eloignera de toi pour boire encore davantage. AU contraire, explique lui que tu crois en lui t que son comportement te rend triste. Dis lui que tu aimerais qu’il arrete mais qu’il fait comme il le souhaite et que tu ne lui en tiendras pas rigueur car tu tiens à lui. Je pense qu’il faut davantage le repecher plutot que de l’enfoncer :)

  • Noura says:

    Coucou Je suis Noura.Je vis présentement une situation qui me torture l’esprit et qui m’empêche de vivre à vrai dire.En effet,je suis avec mon petit ami depuis bientôt 01 an.Au debut c’etait vraiment l’Amour et on communiquait beaucoup.Il faut noter qu’au cours de notre parcours nous avons eu à faire des histoires concernant certaines filles mais on a vite reglé et nous sommes passés à autre chose.Mais depuis à peu près un mois mon copain est devenu distant prétextant être beaucoup occuppé avec ses affaires lorsque je me plaignais.Il trouvait aussi que je me plaignais un peu trop.Convaincue du fait qu’il soit vraiment occuppé j’ai décidé de ne pas lui prendre la tête et patienter jusqu’au jour où n’en pouvant plus de la situation,de son indifférence,son éloignement,je écide de revenir à charge et c’est à ce moment qu’il m’annonce qu’il a bien reflechit,il pense qu’on ne voit pas les choses de la même manière parce que je suis tout le temps en train de me plaindre,faire des histoires pour un rien concernant des filles avec qui il ne sort même pas et que c’etait trop pour lui.Sur le coup j’ai éssayé de le raisonner,l’apeller,lui écrire,j’ai même des amies qui lui ont parlé mais toutes les tentatives sont restées vaines.Il maintient sa position et reste toujours indifférent à mon égard.
    Que dois-je faire??? Espérer,tenter de le reconcquerrir ou passer à autre chose???

  • Bene says:

    Bonsoir,

    J ai le même souci avec mon copain.
    Voilà nous avons la quarantaine, notre histoire à démarrer sur du je veux pas d amour pour lui, je me disais c est pas mon genre mais comme j’avais décidée de demenagee loin que je profite du moment présent. Je quitte la région me rendant compte que je l aimais je ne lui dis rien
    Mais il continue à m envoyer des sms, je répondais mais me disant à quoi bon et un après midi je saute de joie il m avoue être tomber amoureux de moi que je lui manquais et qu’il pensait de nouveau que la vie de couple peut être possible si je lui laisse du temps.Et il a fait es 600 km le lendemain pour me le dire en face avant de repartir deux jours après pour son taf normal.
    Après 8 mois de relation à distance romantique on je venais le voir régulièrement. Tt allez bien mots doux etc skype, sms appel etc. Je décide de revenir ds la région où il vit et où je vivais donc avant il est fou de joie mais n est pas prêt pour qu’ on vive sous le même toit.Bref me dit normal on se voit pas assez pour se connaître. La il a des maladresses verbales du genre je peux plus aimer comme mon ex. Je me dit c est une maladresse.Après il me dit tiens un poste sur libère ds mon entreprise, je postule je suis prise je lui repropose qu’on vive ensemble tjrs pas prêt on se voit chaque semaine plusieurs jours.moi je suis héberger par ma famille le temps de trouver un appart, noel de l année dernière approche il me dit le fêter avec sa soeur. Et deux jours après je viens chez lui il est tendre me comble de cadeaux fait le service etc et deux jours après me parle mal me dit qu’il en a marre de faire semblant d être amoureux etc je pars en courant en larmes il me rattrape me ramène chez ma famille.
    Durant plusieurs jours je cogite me dit qd on aime pas on fait pas semblant donc je lui envoie message disant que j aimerai discuter comprendre il est d accord la a mon arrivée tt gener pis m embrasse sur la bouche on discute il s excuse qhil pensait pas qu’il venait d apprendre le cancer de sa mère etc. Donc tt roule nickel même si des fois son humeur ronchon me perturbe me stress de revivre décembre, il veille sur sa mère etc Pis en mai me dit si t es toujours d accord de me laisser une place auprès de lui qu’on emménage ensemble cette fin d année ( car j ai eu logement attribué fin mai) je suis folle de joie.même si depuis décembre il me dit plus jtm, il emploi des mots comme ma femme je la partage pas etc c. Malheureusement sa mère décédé cet été et la il devient encore plus présent me propose de sortir avant on faisait presque rien mais je le laissais profiter de sa mère on allait juste manger avec elle et quelques trucs. En septembre on décide de partir en week-end en amoureux tt se passe bien juste quelques sms de reproches d être seul qd il est malade car javajs pas proposer mon aide de le choyer car d habitude je tends mes bras mais refuse tte aide pour quoi que ce soit. Pis octobre ça va à peu près une attention ou deux m apporter des pâtisseries par surprise etc Pis fin octobre son anniv pas présent pour rester avec moi j’avais prévu une petite soirée surprise decue mais bon vais l empêcher de voir ses amis,mais après depuis la Toussaint je sens que ça va pas il mets rarement mon surnom ds les messages il dit juste cc alors qu’en27 mois jamais envoyer de message sans mon petit surnom, je me dit zen mais au fond de moi je panique, ensuite je remarque que visage je le trouve tendu certains jours pis que c souvent moi qui demande quand on se voit. Certains jours il est vraiment Renfermer pis d autres souriant taquin. Il y a 10 jours nickel soirée tendre chez lui il était attentionné câlin., 3 jours après un peu tendu mais taquin et me fais l amour rit en disant l amour l amour. Et le lendemain de bonne humeur jusqu’à ce que j envoie sms car il avait fait des yeux du genre chut quand j ai dit ok j attends ton sms qd tu rentres ( j ai omis c était sur son lieu de travail la ou je bosse deux matinées par semaine aussi on fait en sorte que personne ne sache que l on est en couple car bcp de cancan ds cette ville)bref j envoie sms en partant en disant que les gens peuvent dire ce qu’il veulent tant pis.la je reçois sms j’aime pas tes manières de dire que je t appartiend et pour être un couple c un bien grand mot. J’ai été scotché car oui qd je suis d humeur taquine je dit t mon homme qu’à moi etc mais lui aussi le disais je lui ai pas mis de collier non plus ou autre. Je répond ce que je viens de dire que lui aussi disais ma femme etc que c était taquin et que je pensais être un couple et la sms qui m a anéanti disant j ai besoin de souffler tranquillement qu’il ne se comprend pas lui même qu’il réfléchis depuis quelques temps qhil n est plus prêt pour vivre en couple qu’il préfère ivre au jour le jour que c mieux que de jouer les amoureux qu’il faut qu’il se retrouve.j’ai répondu que je le laissais souffler et que j irai seule travailler et rentrerai seule( car jour où on bosse la matinée ensemble et que d’hab le soir il vient me chercher pour me ramener) . Évidemment je m effondre insomnie j écris un roman sur papier lui rappelant tt ce que j ai fait par amour et ce que lui faisait alors si c était jouer les amoureux etc que j’ai rien piger à son message si c rupture pause ou qu’on aille doucement ds notre relation. Pourtant y a pas plus lent27 mois ensemble et pas bcp d évolution mais avec les événements quille à subi cet été j étais comprehensive car il n a plus ses 2 parents.mais à 40 ans me disait on sait ce qu’on veut. Bref j ai craquer au taf de le croiser et qu’il me dise juste salut. Je l evitais car je ne faisais que pleurer et voulais pas lui montrer je ne lui ai pas répondu avant de quitter mon poste j’ai laisser la lettre ds son bureau et je suis partie à mon second poste ou j ai craquer je tenais plus j ai été consultée le medecin qui m a mis en arrêt 10 jours. Et 5 jours de passer et je me calme tjrs pas , plus de news de lui . Bref,dois je conclure que cette fois c réellement fini que j aurai jamais du accepter ce poste et revenir ds la région en ayant cru qu’il était sincère.comment peut on faire l amour avec tendresse à une femme et la jeter le lendemain et par sms en plus surtout à notre âge. Y a jamais eu de baisse de libido même je trouve que c était de mieux mieux plus en plus tendre plus de passion.en octobre même quand je lui disais aimer son torse il me taquinais et je disais va pas te plaindre je vais pas tâter un autre il disait ben y a pas intérêt.au fond de moi j espère tjrs recevoir un message ou qu’il vienne me voir pour m expliquer me dire qu’il est juste perdu qu’il m aime mais une autre partie de moi me dit que c réellement fini. Je ne sais pas analyser son comportement je suis trop impliqués peut-être qu’un homme me dira ce qu’il en ai car mes amies me disent juste que c un con de trouillard et qu’il a abusé de ma gentillesse et de ma patience .Et que si il s excuser il me referai le coup dans un an. Mais au fond me dit on peut pas faire semblant à 40 ans d aimer quelqu’un a ce point en étant tendre partie en week-end parler de vacances d été , de faire les navettes pour venir me chercher chaque soir accepter les Cadeaux d anniv d’avoir eu besoin de ma présence ds les moments dur cet été, et ses yeux qui petiller souvent quand il me voyait sauf depuis la Toussaint c était un jour sur 3 on va dire.
    Merci d’avoir lu et si vous me donnez votre avis masculin

  • Caroline says:

    Bonjour,

    J’ai besoin d’une grande aide et surtout de conseils..

    J’ai 19 ans et mon copain 26 ans.
    Nous sommes ensembles depuis un an et demi et depuis 2 mois nous vivons ensembles.

    Tout été beau, tout été rose mais depuis quelques semaines plus rien ne va.

    J’ai un énorme mal être depuis le décès de ma maman, je n’arrive pas à accepter son décès.
    En plus de ça moi qui est une relation fusionnel avec mes frères je suis parti à plus d’une heure et demi de chez eux pour habiter avec mon chéri.

    J’étais rester dans le stade de ne pas vouloir grandir trop vite et j’ai pas fais mon rôle de femme ( prendre soin de notre maison; ne pas lui faire à manger lorsqu’il rentre du travail ).

    Il a attendu tout ce temps pour que jeudi il me dise qu’il ne pouvait plus vivre comme ça. Qu’il aimerait que je change. Ce que j’ai fais pour ne pas le perdre car je suis totalement folle amoureuse de lui.

    On a remarquer également qu’on avait perdu notre complicité. Nous avons donc décidé de respirer de notre côté. Ce weekend je part et je part également deux semaines le lendemain de Noël près de ma famille.

    Il y a également le problème de confiance, cet été j’ai découvert des messages avec une soit disant amie. Il lui faisait clairement du rentre dedans alors qu’elle n’était pas du tout réceptive à ses avances. J’ai réussi à pardonner malgré ça je n’est plus du tout confiance en lui et je regarde tour ces faits et gestes.

    Auriez – vous des solutions pour raviver la flamme ?
    Pour qu’on puisse retrouver cet amour qui nous lié, la complicité, le bonheur et les rires ?

    Merci de m’avoir lu 😊

    • Sylvain says:

      Hello Caroline,

      Je pense que c’est bien de prendre du recul et de s’offrir le temps de réfléchir.

      Ensuite, prenez le temps de bien communiquer et de vous dire tout ce qui ne convient pas. Et surtout pas d’enervement. Il faut eviter de se disputer et d’en rajouter des couches. C’est pour discuter et essayer de trouver des solutions aux problemes du couple. Il faut tout aborder : la confiance, les modalités de la vie en commun et le reste. Bonne chance!

  • Simon says:

    Salut les séducteurs !

    J’erre à nouveau sur ce site (une belle pause de 6 ans) qui m’avait permis de sortir avec « la femme qui me plaisait vraiment », et puis 6 ans après, vu que je viens de me faire larguer( sympa avec les fêtes qui arrivent), je repasse par ici.

    J’avoue que j’hésite encore à enterrer ma rupture et m’en faire une raison, elle a laissé une porte ouverte (à moins que ça ne soit un stratagème féminin pour pas passer pour la méchante), donc j’aimerais pouvoir laisser une porte aussi, mais j’ai aussi envie d’être un connard égoïste après avoir tant donné dans cette relation, pour au final qu’elle me quitte pour rêver d’une carrière pro (officiellement).
    Là vous allez me dire « cool story bro »

    Je repasserais sur le site, ça fait du bien de lire autre chose que les conneries SJW ou féministes lambda à base de respect amour et piedestal.

    • Sylvain says:

      Hello Simon,

      Mais même quand tu es en couple, tu es le bienvenu sur ADS. C’est justement quand on est en couple qu’il faut rester solide sur ses bases. C’est l’occasion pour toi de prendre un nouveau départ. Tu veux te montrer un petit peu égoiste et tu en as bien le droit ;) Profites en pour travailler des choses : prendre en main ton développement personnel, élargir ton cercle social et faire de nouvelles rencontres. Nous sommes là pour suivre ton parcours :)

  • Daniel says:

    Salut Xavier
    Moi c’est Daniel eh bien je vis un peu la même situation que toi. Le truc c’est que je me suis bcp trop attaché à une meuf qui est belle gentille mais très avare en affection comme ta meuf. Je lui reprochais à un moment donné de ne pas m’aimer parce qu’elle me montrai rarement son amour puis elle aussi me reprochait de ne pas lui faire confiance car je l’interrogeai bcp sur ses sentiments et notre rélation. Souvent notre rélation roulait à merveille, on passait de supers moment. il ya des période où elle est toute bizarre,distante par texto, appels etc… parfois tout redevient normal. Mais disons que depuis le depuis le 02 janvier elle a carrément changé sa mani de me traiter et c’est l’amour parfait mais je souligne qu’on vit pas dans la même ville depuis quelques mois à cause des etudes (une rélation à distance). A vrai dit j’suis amoureux d’elle et même si parfois je n’arrive pas à satisfaire tous ses besoins matériels, elle est quand même convaincue qu’elle est la prunelle de mes yeux parce que je lui apporte assez d’amour et d’affection. Eh donc pendant la période de noël on s’est disputé pour à peu près les mêmes réproches que tu disais faire à ta meuf. et depuis le 02 janvier elle est devenue plus douce et attentionnée qu’avant, le courant passait si bien jusqu’au 17 janvier où j’ai sorti un vieux truc sur lequel on avait déjà debattu et on a fini par se disputer. ce truc est qu’elle m’aie menti sur ses rélations passées. En effet elle est amie à des mecs dont je les soupçonne d’avoir eu des rélations intimes dans le passé mais elle nie carrément en me disant que c’est juste de l’amitié et que rien d’autre n’a pu exister entre elle et ces mecs… Pourtant j’ai découvert des photos collage d’elle et ces mecs sur sa page facebook. Ces photos laissent à croire qu’il ya eu quelque chose entre elle et ces mecs et surtout les commentaires louches de ces mecs sous ses publications. Au debut de notre rélation elle m’avait donné son mot de passe mais il ya quelques mois de cela après une dispute elle a changé son mot de passe et là je trouve que c’est mieux maintenant parce que ça m’evite de piquer des crises de jalousie. Et donc je disais que le 17 je lui ai posé la question de savoir si franchement elle ne m’avait pas menti sur ses rélations passées parce que j’suis quasiment sûr et certain qu’elle m’a menti parce que j’ai les preuves. C’est vrai que jai rien à dire d son passé mais jai trouvé qu’elle m’a menti sur un tas de choses donc je lui ai posé la question de savoir si vraiment elle n’avait rien eu de serieux avec ces mecs afin de fermer definitivement ce chapitre parce que je trouvai aussi que je la harcelai bcp avec ce sujet. Dès que je lui ai posé la question, depuis le telephone jai senti qu’elle paniquait eh bien tout a degénéré à partir de là. Elle s’est mise dans une colère et m’a sorti la fameuse phrase « Je veux qu’on arrête là ». Une rupture était la dernière des choses laquelle je m’attendai et donc je me suis mis à la supplier de ne pas rompre parce que je n’arrivai pas à le supporter et c’est après des heures de supplications qu’elle aie renoncé à cette rupture. Evidemment je me suis senti blessé puisqu’elle et moi nous nous sommes juré amour, fidélité et tout, donc qu’elle ne veule plus de notre rélation m’a paru cruel avec tout ce qu’on a vecu et ce qu’on s’est dit. Pffff j’sais plus où j’en suis. soit je continue la rélation ou j’arrête parce que je n’arrive toujours pas à croire qu’elle m’aie laissé la supplier autant. On etait si complice et amoureux mais bon elle a renoncé à la rupture. Tout ceci s’est deroulé le 17 janvier et jusqu’au jour d’aujourdhui je prefère qu’elle et moi rompions parce que je ne lui fais plus confiance. Elle me raconte qu’elle a eu ce même sentiment lorsque je lui avais fait le même coup il ya quelques mois de cela mais je précise que ce jour la c’était sous l’effet de la colère à cause d’un malentendu et finalement j’ai fini par lui demander de me pardonner et que plus jamais je lui sortirai une rupture pareille. Au fond j’etais vraiment désolé et je lui ai mille fois prouvé que j’etais désolé. Aujourd’hui c’est moi qu’elle veut jeter.
    Sylvain j’ai aussi besoin d’un conseil de ta part parce que j’suis certain qu’elle est quand même amoureuse de moi malgré tout mais j’suis profondement blessé donc j’aimerai savoir ce que je peux bien faire si nous devons continuer notre rélation comme avant ou nous arrêter là parce depuis lors chacun est de son côté, moins de causette, seul le message de bonne nuit Qui est un peu mignon. je l’aime mais je ne veux pas souffrir pour un amour impossible. Aide moi Sylvain j’suis perdu.

  • Daniel says:

    Il ya un truc aussi que je ne trouve pas très bien. C’est que je lui ai trop prouvé mon amour, je me suis trop engagé puis je l’ai bcp idéalisé mais elle me dit très souvent qu’elle n’est pas obligée de me dire des mots doux pour me prouver son amour. Elle est orgueilleuse, rancunière, fière et un peu coléreuse mais depuis le 17 janvier je crois que je commence à la craindre.
    Je veux savoir si j’ai gaffé en l’idéalisant autant ou si c’est normal qu’elle aie voulu rompre parce qu’elle en avait marre. Je ne vais pas cacher que j’ai depuis un certain moment une p’tite aventure avec une meuf (sexfriend) on se voit que pour faire l’amour mais je l’aime pas. J’aime que ma meuf et depuis que nous sommes ensemble je ne ressens aucune attirance par une fille quelconque.
    Je veux savoir si c’est à cause de mon côté « trop bon » qu’elle est ainsi
    Ou je n’aurai pas du lui donner tant d’importance ?
    Ou elle n’est plus amoureuse comme je le croie
    Ou aussi ma jalousie et mon paranoïa est à la base de tout ça? Trop de question me traverse l’esprit actu.
    NB: j’ai 22ans et elle 18ans

  • Combo says:

    Bonjour à toute l’équipe d’Art de séduire et merci pour tout ce que vous faites,

    J’ai un problème dans mon couple car il bat de l’aile. Pour résumer le tout:

    – Je suis avec ma copine depuis 2 ans et 4 mois et on a eu une rupture d’un mois au bout de 1 an. Elle ne supportait plus de ne me voir que 4h par semaine. Mais j’avais peur de devenir trop collant et needy si j’étais trop disponible.

    – A l’époque, je faisais du sport, j’entreprenais un projet de rédacteur Web indépendant et je voyais régulièrement un groupe d’ami.

    – Quand elle m’a quitté, tout s’est effondré pour moi et j’ai tenté d’avancer, puis elle est revenue vers moi en me disant qu’elle aurait dû être patiente et attendre que je m’ouvre plus à elle avec le temps et qu’elle m’aimait toujours. Donc j’ai accepté de recommencer la relation mais en partant sur de nouvelles bases : la voir plus, accepter de passer du temps avec sa famille, amis.

    – Par la suite, on a eu pour projet de nous installer ensemble (dans la volonté d’être plus avec moi et aussi de ne plus vivre avec sa famille car elle la saoule) et le temps des déménagements, j’ai décidé de ne pas me ré-inscrire au sport pour éviter de payer une année si c’est pour déménager avant. Malheureusement on a pas emménagé ensemble. On a été trop optimistes sur la rapidité de l’emménagement, et aujourd’hui, ça reste encore à l’état de projet. Résultat des courses : je ne fais plus d’activité physique.

    – Ayant des amis qui sortent pas (jeux de cartes, jeux vidéos), je ne vis pas des moments incroyables avec mes amis.

    – J’ai laissé tomber mon projet d’entrepreneuriat car le secteur est trop concurrentiel.

    – J’ai passé de plus en plus de temps avec ma copine, faire en sorte qu’elle ne manque jamais de rien, en étant plus disponible qu’avant.

    Aujourd’hui, on se voit peu, elle est n’est pas agréable, elle fait de moins en moins d’effort avec moi. Elle consacre plus de temps à ses amis, à ses cours et son travail. Je me sens délaissé.

    Mais aujourd’hui, je veux : 1/ reconstruire un cercle social en appelant d’anciens amis et refaire des sorties. 2/trouver un job plus valorisant et plus intéressant. 3/j’ai décidé de me ré-inscrire au sport même en cours d’année pour redevenir en forme. 4/je construis un projet de musique où je suis bassiste dans un groupe de rock et où l’on a des concerts de prévu. 5/J’améliore mon look. 6/J’essaye d’être moins disponible, plus rare.

    Alors voici mes 2 questions : 1/ Y a t’il encore un espoir que redresser la situation ? 2/ Si oui, est-ce que les actes que j’ai entrepris sont bons et suffisants ? 3/Que feriez-vous ?

    Je vous remercie pour vos avis!

    • Sylvain says:

      Hello Combo,

      C’est une bonne idée de vouloir se reprendre en main. Le tout est de trouver un équilibre entre ta relation et ton développement personnel. idealement ta relation devrait nourrir ton développement personnel. malheureusement, on ne vot pas toujours dans un monde idéal. Pour commencer, à toi de réflechir si tu veux vraiment sauver cette relation et si elle peut te rendre heureux.

      Pour le reste, c’est a toi de suivre ton chemin. Si tu es heureux dans ce que tu fais, cela sera beaucoup plus facile d’etre heureux dans ta relation :)

    • Combo says:

      Salut Sylvain,

      Merci pour ton avis et tes conseils :) Je pense que c’est la meilleure solution.
      Je vais faire ça alors.

    • Sylvain says:

      J’attends la suite!

    • Combo says:

      Salut Sylvain,

      La suite : j’ai commencé à revoir des amis, refaire du sport, me cultiver, travailler mes projets musicaux en me concentrant un peu sur moi-même.
      Depuis, ma copine revient timidement par sms et quand je lui envoie un message, elle répond instantanément. Mais pour l’instant, j’ai l’impression qu’elle a surtout la rage que je lui accorde moins d’attention.
      Je la vois demain, si ça se passe bien et qu’au fond d’elle je vois qu’elle a compris, c’est bon. Mais si je vois qu’elle me reproche ma distance, je pense que je lui expliquerai en quoi elle me délaisse et que ce mode de relation ne me convient pas et que si elle ne change pas je mettrai les voiles.

      Qu’en penses-tu ?

      Merci à toi :-)

      Combo

    • Sylvain says:

      Hello Combo,

      Oui ca me semble bien. Mais precise lui quand meme si elle te fait des reproches que tu aimerais arranger les choses mais que comme tu la sens distante et moins investie, tu passes du temps pour toi tout simplement. mais que si les choses se remettent en place, tu es tout à fait prêt à faire ce qu’il faut pour que ce couple fonctionne ;)

    • Combo says:

      Salut Sylvain :)

      C’est un bon conseil merci. Seulement elle a insisté pour m’avoir au téléphone aujourd’hui car elle semblait inquiète de la tournure que prend notre relation depuis que je prends plus de temps pour moi.
      Du coup, je l’ai eu au téléphone et je lui ais dit tout ce qui ne me convenait pas et que je lui laissais choisir, soit elle changeait sa manière d’être avec moi soit c’était fini.
      Elle a voulu donner son avis, mais comme je sais qu’elle n’encaisse pas d’être mise face à ses responsabilités, je me suis dit qu’elle allait tenter de retourner la situation en jouant les victimes (elle fait ça à chaque fois qu’elle est mise en cause). Je lui ais dit que comme elle avait ignoré depuis des mois mon avis sur la situation, je m’en foutais du sien (bon c’était peut être pas très malin de dire ça). Qu’elle devait faire un choix et si rien ne changeait dans les jours qui viennent ce n’est plus la peine.
      Elle a été silencieuse, elle n’a plus parlé et je lui dit aurevoir avant de raccrocher sans même attendre sa réponse. Depuis ce midi je n’ai pas de nouvelles.

      Ais-je géré ou ais-je été un peu ou trop loin ?

    • Sylvain says:

      Hello Combo,

      Bon maintenant, ce qui est fait est fait. C’est bien de se faire respecter mais il ne faut pas s’emporter. Le mieux comme je te l’ai dit, c’etait de lui dire que tu souhaitais arranger les choses mais que devant son manque d’envie et d’investissement patents, tu avais décidé de prendre ce temps pour toi plutot que pour le couple. Maintenant en lui disant que tu te fouts de son avis, elle tient un élément pour ne pas faire d’effort. Quand on veut mettre la pression sur quelqu’un de façon maline, il faut toujours être irréprochable dans son discours ;) Mais peut etre que tu as eu du nouveau depuis? ;)

    • Combo says:

      Hello Sylvain,

      Merci pour m’avoir conseillé tout au long de ces étapes.
      Voilà pour finir, suite à cette conversation, elle n’a pas parlé de la journée et je lui ais envoyé par sms ce matin « Bonne journée, j’espère que tu feras les changements dont je t’ai parlé car je tiens à notre couple ».
      Elle m’a répondu « T’inquiète pas va ! Si tu crois que je vais fermer ma gueule parce que tu me le demandes, tu t’es trompé de personne. Bonne journée ».

      Qu’en déduis tu ??

      Merci beaucoup Sylvain :)

    • Sylvain says:

      Hello,

      Bien, j’en déduis qu’à priori, elle n’a pas l’intention de faire d’efforts et va laisser les choses se dégrader. Mais bon je peux me tromper. Parfois les grandes gueules ont un égo surdimensionnées mais elles finissent par s’adoucir. A voir a quelle catégorie elle appartient. Et laisse la revenir vers toi. De toute façon, vous etes à priori encore en couple, donc à moins qu’elle ne te ghoste, il y aura forcèment un dénouement. Bon courage

    • Combo says:

      Hello Sylvain,

      Comme tu m’as suivi jusqu’à là, je te donne le dénouement de l’histoire. Ca s’est fini entre elle et moi. Elle m’a filé une lettre de rupture dans laquelle elle m’a fait plein de reproches et aucune remise en question de son côté.
      Je suivrai tes conseils pour la prochaine relation du coup.
      En tout cas, merci Sylvain, ça m’a aidé à voir les choses autrement.

      A la prochaine

    • Sylvain says:

      Hello Combo,

      Cela va te permettre de repartir du bon pied. te voici à nouveau face à l’infini des possibles et tu es au meilleur endroit pour évoluer ;)

  • Bongo says:

    Bonjour,

    Je m’excuse déjà pour la longueur du message mais je me dois de détailler pour avoir un avis éclairé. Merci pour votre aide.

    J’ai 29 ans, je suis comptable, j’ai une bonne situation: relativement sociable, j’ai beaucoup d’amis, une maison, un bon travail, de l’argent, je fais du sport,… j’ai ‘collectionné’ les filles. Ma plus longue relation a duré 1 an…

    La fille concernée a 25 ans, est assistante sociale et sort d’une longue relation de 7 ans (de 17 à 24 ans) C’était une nouvelle copine de ma cousine au moment de la rencontre. Je la rencontre en décembre 2015. Soit 2-3-4 mois après sa rupture…

    Elle m’a très peu parlé de cette relation… Elle a ‘cravaché’ pendant dans 2 mois pour m’avoir. (Elle insistait beaucoup à ce moment-là) (Ajout sur FB, demande de numéro de tel, demande de RDV) D’abord, j’ai accepté de la voir quelque fois. Comme la relation ne décollait pas, (plutôt de ma faute, je n’étais pas très ouvert) elle m’a proposé un plan cul… en disant qu’elle ne voulait pas se prendre la tête.

    Après quelques jours de réflexion (car je pense toujours aux conséquences), j’accepte la proposition.

    Le deal: on passe la soirée ensemble, on papote et puis… pas d’exclusivité et pas d’intimité hormis le sexe, être honnête et tout se dire, le jour où on arrête on en discute ensemble! (c’était mes conditions, je ne pensais pas m’attacher et voulais la préserver elle)

    J’insiste bien sur le respect de l’autre et la communication, ne pas se faire de mal. J’attire son attention sur le fait qu’un plan cul peut faire souffrir et qu’il y aura une fin à celui-ci. Je lui dis que je ne veux pas passer ‘tirer mon coup’ mais que je veux un vrai échange. Passer un moment avec elle quand on se voit.

    On commence donc comme ça, petit à petit, on se voit de plus en plus (2-3 fois semaine à la fin), on dort ensemble, elle rencontre mes amis, je rencontre les siens, le sexe évolue bien. Je la laisse presque toujours venir vers moi. Toujours sur son 31 quand on se voit, toujours souriante, contente, aux petits soins pour moi. Et ce pdt 4 mois. (Donc si on compte le début, 6mois de qu’on se connaissait)

    Elle me racontait ses petits rdv avec un garçon rencontré sur tinder (peut-être 2-3 sur les 4 mois) avec qui il ne se passait jamais rien. Il ne l’intéressait pas… Hormis une fois, elle est partie en vacances et a couché avec un garçon là-bas. Moi j’ai aussi couché avec une fille après une soirée bien arrosée. (Avant elle) Et je l’ai mise au courant directement. Très bonne communication jusque-là.

    Je prends de plus en plus de plaisir dans la relation et fini par avoir un ‘déclic’: je me dis que je suis en train de passer à côté d’une personne bien avec qui cela pourrait vraiment marcher. Donc j’ai voulu passer à la vitesse supérieure. Mais je m’y suis mal pris. Après avoir passé toute l’après-midi avec elle et bu beaucoup, je lui envoie un sms en lui disant que j’aimerais être avec elle…

    Le début des problèmes, tout de suite, elle se ferme… et me dit par message qu’elle n’est pas prête à être en couple, qu’elle commence seulement à se retrouver, qu’elle veut garder sa liberté… j’insiste un peu par message pour la voir et crever l’abcès car je partais en vacances 10 jours 2 jours plus tard. Pas possible, elle n’avait pas le temps. Elle me parle de pression…

    Quand je rentre de vacances ou je ne lui ai pas écris car je me suis dit que je devais la laisser respirer, on se retrouve en soirée…Complètement bourré, je lui dis des choses du genre ‘il faut que tu te dépêches, je ne vais pas attendre, tu vas regretter’ et des conneries du genre.

    Une semaine plus tard, elle demande à me voir pour parler. Elle ne se sent pas prête et ne sais plus venir vers moi de manière spontané maintenant qu’elle connaît mes intentions. Elle me dit que quelque chose est cassé entre nous. Et qu’on doit arrêter de se voir. Elle me dit qu’elle adorait passer du temps avec moi, qu’elle est déçue, mais qu’elle ne veut pas me faire du mal. C’est justement mon côté détaché qui l’attirait. Elle a un blocage à présent, elle ne pourra plus me raconter si elle veut allez voir un autre garçon. Elle dit ne pas avoir de sentiments pour moi mais plutôt un attachement.

    Plus cartésien, je lui dis de me dire que je ne suis pas la bonne personne plutôt que de me dire qu’elle n’est pas prête. Elle refuse de me dire ça, elle dit que je suis quelqu’un de très bien, que c’était vrai qu’on avait déjà passé le stade du plan cul, mais qu’elle ne s’en rendait pas compte. Je lui demande pourquoi elle est venue au départ vers moi si elle ne voulait pas être en couple. Elle avait envie à ce moment-là et ne se posait pas de questions…et que si on doit se retrouver, on se retrouvera. Que le problème est chez elle.

    Je tombe de haut, tous les voyants étaient au vert, j’étais persuadé qu’elle serait contente, qu’on trouverait un ‘arrangement’. J’essaye de comprendre et me dis que j’ai peut-être un peu exagéré dans mes propos en étant saoul.

    Je demande une discussion une semaine plus tard, pour m’excuser et lui dire que je voulais simplement avancer un peu avec elle (style resto ou autre) Que je voulais toujours une relation calme et sans pression, qu’on n’avait pas eu l’occasion d’en parler calmement…

    Elle me dit qu’elle a senti la pression, que si j’avais su lui présenter les choses comme ça, elle aurait été d’accord… qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle s’était fermée comme ça… Sauf qu’entre temps, le mec de Tinder avait repris contact et elle avait déjà couché avec et qu’elle partait plutôt sur un plan cul aussi. On s’éloignait, donc elle s’est dit qu’elle pouvait le faire… A ce moment-là, je lui fais comprendre qu’elle fait un peu n’importe quoi… Elle reconnaît être paumée… et qu’elle se dit qu’elle va peut-être rater quelque chose avec moi…

    De nouveau une semaine plus tard, elle me renvoi un message en me confirmant qu’il y a quelque chose de cassé entre nous et qu’elle ne se voit pas revenir en arrière…

    Incrédule devant ce désintérêt, je passe en SR, on se croise 2-3 fois en soirée et on se dit juste bonjour. Aucune nouvelle de sa part… de mon côté, je commence à ruminer très fort devant la contradiction de ses propos, je culpabilise par rapport à ce que j’ai fait… Je lui en veux par rapport à la manière, mais reste compréhensible par rapport à sa longue relation. Période compliqué, difficulté pour trouver le sommeil, plus d’appétit…

    FIN DU PREMIERE EPISODE… (Nous somme début aout 2016)

    Je la croise dans une soirée (au bout de 6-7 semaines de SR), ou j’ai essayé de me rapprocher d’une autre fille devant elle, (mais sans l’embrasser et sans se toucher) juste de la discussion. J’ai senti son regard sur moi, j’espérais donc une petite réaction de sa part. Mais rien… J’ai donc laissé passer une dizaine de jours puis je lui ai envoyé un petit message sur Facebook. Innocent, pour voir comment ça allait…

    Elle est très ouverte, je lui demande ce que ça donne de son côté… ça n’a pas marché avec le gars qu’elle à vue… elle me demande si moi j’ai conclu avec la fille de la soirée… je lui dis la vérité, non, mais que là je voie un peu quelqu’un d’autre (ce qui était la vérité) et qu’elle me manque aussi un peu, que je pars un peu dans tous les sens… Elle me répond que ça ne donne rien de son côté non plus, mais qu’elle a un peu évolué, qu’elle se braque moins à une relation de couple à présent… et que ça lui fait bizarre de ne plus me voir non plus…

    Cette conversation FB s’étale sur une dizaine de jours, on se répond 1 message par jour ou les 2 jours et se termine la veille d’un événement ou on allait tous les deux.

    Le lendemain, je la croise, elle vient tout de suite me dire bonjour, me demande comment ça va, etc.
    Je suis revenu vers elle 1 ou 2h plus tard, je demande à lui parler. Je lui demande si elle serait d’accord qu’on se revoit un petit peu calmement. Elle est d’accord mais préfère parler à sang frais. Je lui propose de venir souper chez moi le lendemain pour discuter. Elle est d’accord. On passe toute la soirée ensemble, bon feeling, bonne complicité. Elle vient souper chez moi le lendemain.

    On reparle un peu du passé, je lui dis que je me suis retrouvé perdu, que je n’avais pas compris sa réaction, que j’avais eu l’impression qu’elle avait eu peur… Elle reconnaît qu’elle a eu une réaction bizarre il y a deux mois, qu’elle s’était braqué. C’était trop tôt pour elle.

    Elle est toujours d’accord pour qu’on se revoie. Je lui dis que je vais faire le nécessaire avec l’autre fille. Elle s’en va en me disant de la tenir au courant.

    Le lendemain, je reçois un sms ou elle me dit de ne pas prendre de décision avec l’autre fille, quelque chose la chipote, elle n’est pas à l’aise avec la situation. Je ne me suis pas trop inquiété, je me dis qu’elle recommence un peu avec sa peur de s’engager et lui dis de prendre son temps… Je me dis que la situation à quand même bien évolué et que la communication était de nouveau là.

    4 jours plus tard, elle veut précipitamment me voir… Elle change d’avis, me dit que ça lui a fait plaisir d’avoir de mes nouvelles. Qu’elle aime passer du temps avec moi et échanger. Mais plus comme un ami. Le lendemain matin d’être venu chez moi, elle se sentait mal, et là, elle a compris… Elle me dit qu’elle n’a plus d’attirance pour moi, qu’il lui manque le petit truc. Elle me trouve très bien, elle ne comprend pas et elle aimerait bien se lancer dans quelque chose avec moi, mais elle ne le sent pas. Elle explique ça par rapport à la situation, plan cul au départ, elle avait fermé la porte couple avec moi. Elle me reproche mon manque d’intérêt au départ. Qu’elle ne m’avait pas pris comme un bête plan cul. Alors que moi oui… (Ce qui est faux)

    La semaine d’avant, elle paraissait de nouveau ‘amoureuse’ et ce vendredi, déterminé à me fermer la porte… Elle s’excuse de m’avoir fait de nouveau espérer. Elle n’est plus perdue comme avant, elle a réfléchi à ce qui s’était passé les mois précédents. Elle n’a personne d’autre en vue, c’est juste qu’elle ne le sent pas… J’ai essayé de lui dire qu’elle faisait le yoyo, mais non elle est sûre d’elle maintenant. Elle met sur le compte de l’alcool ce qu’il s’est passé la semaine dernière…

    Ascenseur émotionnel pour moi, retour de la culpabilité, retour de l’incompréhension, dur…

    FIN DU DEUXIEME EPISODE (nous sommes en octobre 2016)

    Ne voyant pas le bout, je décide de me faire aider… Je tombe sur une personne qui va me faire énormément de bien et m’aide à me recentrer sur moi-même. Je reprends tout doucement ma vie en main. Je travaille la confiance en moi via des petites actions simple. (Je refais quelques travaux dans ma maison,…) Ma psy me dit dès le premier RDV que je tombe sur un petit oiseau perdu et que les petits oiseaux perdu rentrent toujours au bercail… Au fond du gouffre, je n’y crois plus vraiment…

    Le lendemain de mon 1er RDV chez la psy, elle me contacte à 2h du matin un samedi soir (nous sommes en décembre 2016) pour venir près de moi. Je rentre du foot et elle me rejoint…

    Elle débarque chez moi complètement bourré, en me disant ‘Je ne sais pas ce que je fais là, je craque, je reviens de chez l’autre gars, je me suis fait remballé, je suis perdue…’

    Elle me dit qu’elle a voulu revoir l’autre gars car elle se rendait compte qu’elle avait exagéré avec lui, mais qu’il voyait quelqu’un d’autre. Elle a passé la soirée avec lui mais en rentrant chez lui, il a voulu la faire dormir dans le divan, donc elle est partie…

    De mon côté, je me sens comme un bouche trou, je me dis que je ne suis pas revenu pour rien, coupe court à ses discours et lui propose de ‘monter’ avec moi au bout de 10 min. On couche ensemble, le lendemain, elle se sauve vite car elle avait un diner de famille. Je lui fais un petit café, on papote 30min, je ne lui demande rien.

    Le lundi qui suit, elle me téléphone, je me fais engueuler au téléphone, elle me soupçonne d’avoir raconté des choses sur son dos, mais ne veut pas me dire ce qu’il se passe car elle ne me fait pas ‘confiance’…

    Discussion qui tourne en rond puisque je n’avais rien fait, je fini par m’énervé et lui dire que je n’ai aucun compte à lui rendre et je raccroche…

    10 jours plus tard, c’était mon anniversaire… Je n’ai bien sûr pas eu droit à un petit sms. La moutarde commence vraiment à me monter au nez !! Je suis vexé ! Un an que cette fille me prend la tête, ni le respect, ni la politesse de me souhaiter mon anniversaire… Je lui trouvais des excuses jusque-là, me disait que ça ne devait pas être facile pour elle après 7 ans de relation. Mais là je me sens limite trahi ! (surtout par rapport aux conditions de départs) Je décris mon sentiment à ma psy, qui me dit que je ne dois pas rester dans la colère et que je dois aller la trouver pour lui livrer mon ressenti de la situation. Je fais confiance à ma psy Je mets 15jours à me décider de peur d’avoir encore une mauvaise réaction, puis je me lance, en lui disant que j’ai besoin d’éclaircir tout ça dans ma tête et que j’aimerais qu’elle m’aide à le faire.

    Virulente par message, elle me fait bien comprendre qu’elle ne veut pas me voir… J’insiste, elle n’a pas le temps cette semaine et me parle de nouveau de pression… (Pour une simple discussion) Je lui laisse dix jours mais n’ai toujours pas de nouvelle… Je lui récris, pas de réponse… Déterminé à ne pas me laisser faire, j’hausse le ton également et lui fait bien comprendre que je ne suis pas content. Résultat… elle est dispo le lendemain…

    Je lui dis que je suis à bout de cette situation, que je suis en train de mettre de l’ordre dans ma vie, que je fais ce qui est bien pour moi dorénavant, que je veux tourner la page de tout ça, que je commence à avoir sérieusement l’impression qu’elle se fout de ma gueule et que j’ai besoin de rencontrer quelqu’un d’autre et surtout de faire confiance à quelqu’un d’autre ! Que maintenant, je veux qu’elle m’explique ce qu’il s’est passé chez elle et pourquoi elle se comporte avec moi de cette manière. Que rien n’a été clair, alors que j’avais bien insisté sur le respect au départ, que rien n’a été respecté. Que je suis vexé quand je vois qu’elle me soupçonne d’essayer de lui faire du mal… Que le jour où elle m’a dit blanc pour me dire noir trois jours plus tard, je m’étais dit qu’elle ne savait pas dutout ce qu’elle veut et que cette relation je n’en voulais plus depuis ce moment. (Ce qui est faux mais je ne pouvais pas lui dire le contraire) Que ce n’est déjà pas facile d’accepter que la personne avec qui on a envie d’être ne veulent pas de nous, alors qu’en plus si rien est clair et que la personne se permet de faire le yoyo…

    Elle reste pendant 3h près de moi, elle m’écoute. Je lui décris donc tout mon ressenti de la situation, ce qu’elle se permet de faire… Je vide mon sac… Qu’elle a été capable d’aller voir les deux sur la même soirée. Que c’est elle qui fait peur maintenant… La culpabilité l’a fait s’ouvrir…

    Elle ne se rendait pas compte qu’elle avait été aussi indécise, qu’elle faisait tout ça de manière assez insouciante.

    Elle était restée dans l’énervement du dernier contact. Le mec de Tinder était déjà au courant qu’elle était revenue chez moi et elle croyait que c’était moi qui l’avait contacté pour lui dire…

    De son coté, tout est plus simple… quand elle est venu vers moi, elle n’était pas bien, et qu’elle ne savait pas comment s’y prendre pour attirer mon attention. Elle a eu peur la première fois (ça c’est moi qui lui ai dit quand on s’est revu…), et la deuxième fois, elle s’est rendu compte qu’en fait, elle n’en avait pas envie… elle m’a dit oui car elle se sentait ‘obligé’ en fonction de ma manière de présenter les choses. Qu’elle s’était dit qu’elle devait arrêter de se mettre des barrières et essayer… elle ne sait pas ce qu’elle est venu faire chez moi la 3e fois. Elle ne se rendait pas compte qu’elle était aussi instable, en temps normal, c’est plutôt une personne qui sait ce qu’elle veut. Elle dit avoir perdu l’attirance envers moi quand je lui ai dit que j’en avais envie. Que c’est le suit moi, je te fuis, qu’elle sait que c’est débile mais que c’est comme ça. Il n’y a rien à comprendre. Elle n’a plus changé d’avis depuis le 2e épisode, elle n’a pas ‘souffert’ de tout ça. Le seul moment où elle a vraiment hésité, c’est quand je l’ai rappelé la première fois… mais qu’elle était sure d’elle, elle ne voulait pas être en couple.

    Que ce n’est pas comparable avec l’autre garçon, elle a été moins loin avec lui qu’avec moi. Que ce n’est pas une question de préférences mais d’attirance… Elle était attirée par lui et plus par moi. Elle s’est toujours senti bien avec moi, mais quand elle est toute seule, elle ne le sent pas. Que les choses se faisaient naturellement, que j’avais essayé de forcer les choses. Que j’aurai du faire les choses et pas lui dire…

    Maintenant, elle veut rencontrer quelqu’un d’autre et que les choses se fassent naturellement. Une semaine plus tard, je la vois à nouveau sur tinder… Nous sommes fin janvier.

    De mon côté, la psy avait raison, vider mon sac m’a libéré de toute la frustration que cette histoire m’a apporté. Ma psy me dit qu’elle reviendrait encore, que j’ai changé la dynamique de la relation, mais que je devrais plus lui laisser foutre le bordel dans ma vie. Ma thérapie s’arrête là, ma psy me dit qu’elle n’a plus rien à m’apporter. J’y pense beaucoup moins, je lâche prise, je vois d’autres filles, j’ai bien repris confiance en moi, j’ai le ‘modjo’ pour l’instant.

    Je l’ai croisé ce weekend, on s’est juste dit bonjour. Elle ne râle plus c’est déjà ça… Je me sens prêt à gérer son retour, je ne suis plus dans l’émotionnel. Malheureusement elle ne revient pas… Je n’ai pas envie de faire le premier pas, j’estime que c’est à elle de le faire, à elle de faire ses preuves. Mais je me dis que vu mon discours de la dernière fois, elle n’ose tout simplement plus…

    Je crois qu’elle passe par tous les sentiments, qu’elle est très confuse dans ce qu’elle ressent et que du coup elle préfère fuir. Une personne indifférente serait parti sans demander son reste lorsque j’ai dévoilé mes sentiments… Elle cherche des explications logiques à des comportements qu’elle ne comprend pas elle-même.

    Nous en sommes aujourd’hui à 2 mois et demi de SR, je n’ai aucune nouvelle de sa part. J’envisage de lui proposer par des sms courts et efficaces, l’une ou l’autre sortie, style ballade sur brocante ou autre. Sans me laisser démonter par ses éventuelles refus et insister un peu. La voir sans rien attendre, juste pour recréer la complicité et la confiance entre nous.

    Voyez-vous comme moi des signes positifs, ou je me voile la face?

    Merci de m’avoir lu et pour votre avis !

1 22 23 24

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)