Comment bien gérer sa première VRAIE histoire d’amour (de la rencontre… à la rupture!)

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

premier amour rupture Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)

14 ans, 16 ans, 20 ans, 25 ou 30 ans : peu importe l’âge, arrive ce moment où on se retrouve en couple, où on est avec une fille, et on se retrouve bien souvent sans parachute, par manque de connaissance sur le sujet.

Récemment, j’ai croisé la route d’un jeune qui était tout désemparé parce que sa première relation amoureuse touchait à sa fin.

Plus le même amour, plus les mêmes attentes, il ne savait pas comment faire pour gérer cette première relation amoureuse qu’il avait vécue au jour le jour.

Pour tous ceux qui n’ont pas encore d’expérience avec les filles, voilà à peu près à quoi vous attendre avec le premier amour !

Les premières fois sont rarement bonnes : pas évident de faire bien les choses dès le premier coup (je vous épargne le récit de ma première nuit avec une fille, le truc est un sketch…)

Tout comme personne ne s’attend à ce que vous peigniez votre première toile comme La Joconde, la première relation amoureuse est souvent un brouillon, un avant-goût de la suite.

Note à l’attention des lovers, des romantiques, des idéalistes… et des chanceux qui sont encore en couple avec la première fille qu’ils ont connue : il est très rare que la première fille de votre vie soit la bonne.

Pour tout un tas de raisons, la fille qui fera de vous un homme, qui couchera avec vous pour la première fois ne sera probablement pas celle avec qui vous finirez votre vie.

Entre les changements de carrière, les déménagements, la lassitude, la tentation, les accidents de la vie, les embrouilles insolubles et l’envie de repartir à zéro, il y a de fortes chances que vous viviez plusieurs histoires d’amour dans votre vie.

On a découpé pour vous l’histoire d’amour en trois grands temps, trois temps de la narration, les trois temps de la vie, entre l’enfance, l’âge adulte et la fin qui rapproche de la mort… Joyeux, n’est-ce pas !

Réussir votre relation amoureuse passe par la réussite dans ces trois étapes (oui, vous verrez que vous pouvez même « réussir » votre rupture…)

Etape 1 : Le début, aborder, conclure, et après ?

Posé avec des potes, on réfléchit à ce qu’on peut faire. Jouer au foot. Aller skater. Jouer aux jeux vidéo. Aller bosser. Ou essayer de draguer.

On a souvent choisi l’option 5 dès le lycée, sur des sites de rencontres, parce qu’on n’avait pas vraiment confiance en nous quand on débutait. Ça nous faisait marrer, on essayait de comprendre ce que voulaient les filles.

Au début, vous allez manquer de confiance en vous. Mais progressivement, ça va venir. Vous allez aborder des filles.

Après moult échecs, vous trouverez le courage d’aborder la fille qui vous plaît. Et de constater que c’est réciproque, parce que les IOI sont là.

Quand la fille qui vous plaît accepte de se retrouver seule avec vous, chez vous, ou dans une salle de cours, dans les archives ou dans un bar ou au ciné et que vous finissez par vous embrasser, le déluge de questions arrive très vite :

Et après, on va où ? Chez elle ou chez moi ? Ou alors elle veut attendre 6 mois ou 2 ans parce qu’on a 14 ans ? Ou alors elle veut attendre 6 mois parce qu’on a 40 ans et qu’elle sort d’un mariage houleux ?

Tous les débuts de relation ne sont pas les mêmes :

  • Certaines relations amoureuses démarrent en fanfare, sexe dès le premier soir, puis phase de plan cul, phase de « on ne sait pas trop ce qu’on est mais ça marche » avant d’officialiser un couple
  • D’autres sont officiellement en couple parce qu’ils le décident, puis vont du bisou au baiser puis sous la couette en attendant le mariage, il n’y a pas vraiment de règle.

La seule règle, à ce stade du jeu, c’est d’être honnête sur vos intentions avec la dame. Vous voulez être avec elle ? Dites-le lui quand elle vous le demandera. Vous ne voulez que coucher avec elle ? Dites-le lui aussi, ça lui évitera de tirer des plans sur la comète.

Vous voulez coucher avec elle mais elle dit vouloir attendre le mariage ? À vous de savoir si c’est ce que vous voulez, si vous êtes prêt à attendre, et si vous voulez vraiment vous engager dans cette direction avec elle.

Conseil du coach en séduction pour cette étape : pour votre première relation de couple, ne mentez pas ! Partez sur des bases saines, mettez toutes les chances de votre côté !

Étape 2 : La vie en couple : une team qui porte des maillots différents ?

 

Vous allez découvrir les femmes, avec leurs soucis perso : les familles, les règles et la contraception, les premiers tests du SIDA, la joie des week-ends en amoureux, le plaisir de vivre à deux et de se réveiller avec une petite tête que vous aimez sur l’oreiller voisin au quotidien…

Une fois en couple, vous allez vous poser la question qui suit tous les jours : « Que veulent les femmes ? », « que veut ma compagne ? ». Comment la satisfaire et la faire rêver, la séduire au quotidien ?

C’est bien la question la plus compliquée à laquelle on essaie de répondre sur Artdeseduire.

Mais sachez que c’est seulement la deuxième question la plus importante pour vous.

En effet, attention à ne pas VOUS oublier dans cette histoire. La question la plus importante à vous poser reste : « que voulez-vous ? »

Dans un couple, faire plaisir à sa compagne, c’est normal, c’est attendu, c’est même tant mieux. La générosité, le souci de l’autre tient une place importante dans la réussite et la longévité d’un couple.

Parfois dans votre couple, tout ne sera pas rose. Une des questions que vous vous poserez souvent : « Est-ce qu’elle m’en demande trop ? », « Est-ce que je suis sensé dire oui à tout ? »

Non, évidemment. Vous n’êtes pas un paillasson. Évitez à tout prix d’être needy en couple, ne perdez pas votre virilité. Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec votre chérie.

Mais quels que soient ces désaccords, il vous faudra les régler en adulte. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que vous ne pouvez pas rompre à chaque fois que vous n’êtes pas d’accord, comme des gamins de 15 ans. Ça veut dire qu’il y aura des larmes pour des trucs qui vous paraîtront débiles le lendemain.

Ces embrouilles de surface sont le plus souvent le fruit d’une mauvaise communication et peuvent être réglées, et oubliées. Une dispute de couple n’est pas une mise à mort : ce n’est pas une bataille, ce n’est pas une compétition.

Vous n’êtes pas là pour « gagner » une dispute et humilier votre chérie. Le lendemain, c’est toujours à ses côtés que vous vous réveillerez, donc apprenez à vous embrouiller de manière constructive.

Toutes ces petites disputes passagères font partie de la vie de certains couples, certains y prennent même du plaisir : pour eux, c’est souvent l’occasion de se réconcilier sous la couette

Le vrai problème dans votre couple va surgir au moment d’un différend inconciliable, d’une embrouille qui n’aura pas de solution immédiate.

Je pense notamment au cas où vous apprenez qu’elle vous trompe, ou si elle dépense votre argent à tort et à travers, ou si elle se comporte mal avec vos amis ou votre famille, si elle se met à vous humilier en public ou si elle devient violente (la même chose vaut pour vous, mais vous savez qu’un gentleman ne lève pas la main sur une femme, n’est-ce pas ?)

Je pense au cas où on vous propose un boulot de rêve en Australie et qu’elle a sa carrière ici, dans votre pays, et qu’elle ne veut pas bouger (l’inverse est vrai aussi…)

Il y a énormément de cas où la difficulté en face de vous vous paraîtra insurmontable. Soit vous pouvez affronter cette difficulté en couple, au quotidien, en vivant avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, soit  vous pouvez décider d’arrêter l’aventure ici.

Vous pouvez décider que c’est trop pour vous, que ce n’est pas compatible avec votre plan, avec votre conception de la vie. Vous pouvez décider que cette histoire d’amour n’a plus d’avenir.

Conseil du coach en séduction pour cette étape : profitez de chaque instant de votre histoire d’amour, les bons comme les mauvais moments (mais débrouillez-vous pour qu’il y ait plus de soleil que de nuages !)

Si vous estimez que votre histoire touche à sa fin, il est temps de découvrir la dernière partie de cette relation amoureuse…

Etape 3 : rompre comme un homme : avec respect et fermeté

 

Je dois vous avouer que j’ai aussi écrit cet article sous le coup de la colère parce qu’un jeune homme m’a envoyé un mail pour me demander comment rompre.

Jusque-là, pas vraiment de quoi m’énerver. Mais quand il m’a expliqué que c’était une relation à distance, et qu’il avait la flemme d’aller voir la fille en face pour rompre proprement, j’ai été triste pour lui.

Rompre par texto ou rompre par Skype ne sont pas des solutions d’hommes. C’est le choix lâche… mais ce n’est pas encore le pire. La technique du silence radio est pire que tout. Ne plus donner de nouvelles à une fille que vous avez aimée, ça n’a pas de sens, c’est traumatisant pour elle.

Mais encore pire que ces deux mauvaises techniques pour rompre, il y a les techniques lâches.

Combien d’hommes font tout pour que la relation pourrisse ? Combien d’hommes n’osent pas dire à leur copine que c’est fini, qu’ils n’ont plus envie, qu’ils ne les aiment plus ? Combien se laissent surprendre en flagrant délit, en train de draguer une autre fille pour que leur copine les largue ?

Un peu de courage ! La rupture est à mon sens le moment le plus dur de la relation, encore plus dur que l’abordage.

Certes, aborder une fille, ça fait peur, mais rompre comme un homme, rompre avec une femme qui vous aime encore, c’est très compliqué.

Vaut-il mieux être celui qui quitte ou celui qui est quitté, c’est un autre débat, et vous aurez tout le loisir d’y réfléchir au cours d’une vie amoureuse que je vous souhaite longue et prospère.

La première rupture est toujours un calvaire, un crève-cœur : on ne sait pas ce qui nous attend, et notre seul point de repère est le vide qu’il y avait avant, avant elle…

Et pourtant, il ne faut pas redouter cette première rupture tant que ça… Si je devais la jouer Astérix et le devin, je vous dirais « Après la pluie vient le beau temps. »

Profitez de votre première histoire d’amour, vivez-la à fond, pleurez un bon coup et ne gardez que les bons souvenirs.

Le conseil du coach en séduction pour cette étape : Bienvenue chez Artdeseduire ! C’est aussi pour les fins de cycles qu’on est là, pour vous aider à reprendre confiance, et à repartir sur de bonnes bases !

Des conseils à donner pour les mecs qui vivraient leur première histoire d’amour ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans votre première relation ?

Sélim, coach pour les poussins et les minimes.

banner parler aux femmes Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)
banner parler aux femmes Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)
Banner 50phrases Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)
Banner 50phrases Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment bien gérer sa première VRAIE histoire damour (de la rencontre... à la rupture!)
51 COMMENTAIRES
  • Tira-misou dit :

    Tres bon article, il m’a enormement fait penser à moi qui suis en plein dans ma premiere histoire d’amour :p (sauf pour la rupture que je n’ai pas encore « testé » mais je sais bien que ça arrivera un jour ou l’autre :/ (meme si j’aime ma copine et c’est reciproque).
    Sinon j’avoue que je verrai bien un one man show: « Selim et ça premiere fois » ;)

    • Sélim dit :

      Un gag géant. Laisse tomber. LEs critiques pleureraient, je recevrai des tas de mails pour me demander comment j’ai fait pour devenir coach en séduction avec des débuts si médiocres…
      Enjoy ta relation Tira-Misou ! La rupture, tu y penseras en temps voulu… (jamais j’espère)

    • Tira_misou dit :

      C’est sur, on pourrait se demander ;)
      Merci, je n’y ai encore jamais penser réellement mais je me voile pas la face, ça viendra. A moi de gérer pour que ça arrive le plus tard possible!

    • yanis stevo dit :

      Selim j’aurai besoin d’un conseil je suis dans ma première relation et elle me demande de faire des efforts mais quelle type d’effort :(
      Stp conseille moi

    • Sélim dit :

      C’est à elle que tu dois demander ça.
      Plus d’efforts sur le temps passé avec elle ?
      Plus d’efforts sur l’hygiène ?
      Sur tes motivations, sur ton ambition ?
      Plus d’efforts sur ta libido, ton envie sexuelle ?

      Comment tu veux que je te réponde Yanis ? C’est à elle que tu dois poser la question !
      Take care !

    • yanis stevo dit :

      Ok j’y manquerais pas merci

  • Deuce dit :

    Alors pour commencer bonjour a tous, team ads et membre du forum
    Je suis sur ads depuis deja bien longtemps, (un an apres sa creation il me semble) et donc je poste se 1er message apres des années pour vous remercier, car apres toutes ces années ou j’ai pu tester les conseils des coach, je peux dire que meme si je n’ai eu que 2, 3 copines depuis, et bien c’est en grande partie grace a vous. Vous m’avez permis de m’affirmer et comprendre les dynamiques sociales.
    Je tient en particulier a vous remercier selim et eros,
    Car si l’un ma aidé dans mon devellopement personnel, l’autre ma appris a ne pas me prendre la tete avec les nana x)
    J’ai donc essayer d’appliquer un maximum de vos conseil depuis que je suis ici -meme si j’ai encore, je l’avoue, du mal a aborder dans la rue- et quand ces conseils ne m’ont pas aider a pecho, ils m’auront en tout cas fais avancer personnellement.
    À l’époque javais du mal a me faire entendre, meme par mes amis, je n’avais jamais eu de vrai histoire, et surtout j’étais tjs dans l’ombre de mon meilleur ami, j’avais 15 ans et je rentrais au lycée, maintenant j’ai 19, suis connue par une bonne partie de mon lycée -il y a plus de 2000 eleve dans le bahut- j’ai d’ailleur ete elu delegué au 1er tour a plus de 50%, et cela 2 années de suite :p
    J’ai d’autre groupe d’amis dont je suis a chaque fois un des membres « important » ou comme vous aimez si bien le dire, je suis un alpha dans la plupart de mes groupes d’amis :)
    Bref ca aura ete dure au début, quand je ne croyais plus en rien et surtout en moi meme mais ca en valait la peine, je suis sortie de l’ombre, j’ai galerer a sortir de ma zone de confort mais maintenant je suis heureux de se que je suis devenue :) -je remercie touts les articles sur le devellopement personnel ♥-
    En prevention pour les nouveau sur ads et les nouveaux séducteur, les changements dont j’ai parlé non pas été facile, j’ai perdu pas moins de la moitié de mon groupe d’amis proche de l’époque, j’vais parler crûment mais je me suis fais ni**** dans tous les sens pour en arriver là, car le changement ca fais peur et ca crée de l’incomprehension chez l’autre, pour savoir ou etais ma place j’ai aussi appris le cold reading et les autres technique qui apprennent a ne pas se couiller, j’ai donc appris des choses que finalement je n’aurais pas voulu savoir.
    mais bon.. finalement j’me porte bien et je considère avoir evoluer, voir tout simplement grandis.
    Merci ADS :)

    Ah et sinon pour repondre a la question que tu viens de poser selim, le mieux je dirais, c’est certainement de ne pas commencer par une histoire a longue distance, ca fais généralement mal inutilement :)
    Se qui m’a marquer ? La douceur de l’être aimée, le fais de pouvoir se reposer sur elle et inversement, je trouve cela plus facile d’aider les autres que de s’aider soit même et en ca une relation de couple et parfaite

    Merci d’avoir lu se paver, et bonne chance pour la suite :)

    Xoxo

    • Mr. D dit :

      Je suis un peu dans la meme situation que toi, c’est à dire qu’il y a à peine 1 ans et demi j’était l’archétype du looser-intello, je me faisais marcher sur les pieds constament, je vivais dans l’ombre de mes amis, les filles ne me voyaient que comme  »le-petit-intello-trop-mignon-avec-qui-je-ne-sortirais-jamais » ( faut dire que ma taille de nain de jardin et mon 18.7 de moyenne n’aidaient pas ) et je ne connaissais que mon cercle d’amis à l’école . Et puis j’ai découvert art de seduire et ses innombrables conseils et depuis je me suis mis à améliorer mes relations sociales,j’ai eu trois copines’ j’ai commencé à sortire de ma zone confort et à me faire de nouveau amis.
      Bref meme si aujourd’hui je ne suis pas encore l’alpha male que je voudrais etre je me suis vraiment améliorer. En tous cas ton experience m’interresse ( un article serait-il possible ? )
      En tous cas, merci à la team art de séduire pour m’avoir guidé jusque là et pour tous ces articles qui sont vraiments super interessants.

    • Deuce dit :

      Idem, j’ai été l’Intello de service pendant longtemps -pour le coup seulement jusqu’a la fin du college, j’ai sombrer un peu apres ^^- mais moi je suis « grand » :D
      Mon expérience ? Dans le fond, j’en ai bien peu, je reste un apprentie :)
      Pourquoi pas si ca peu aider, mais où le poster ?

  • MAC54 dit :

    Dans ce guide, il manque le moment où l’on se fait larguer

    • Sélim dit :

      Il arrive, il arrivera par un autre article MAC54 ! On a voulu être positif cette fois-ci !
      (Si tu veux des articles sur la rupture, utilise le moteur de recherche en haut à droite !)

  • lodam dit :

    Bonjour Selim,

    Je suis depuis environ 9 mois dans une relation avec une fille qui vit sa premiere histoire d’amour, sauf que voila depuis 3 mois elle as decouvert que je parlais a mon ex ( Simplement par whatsapp je ne lai pas revu ). Depuis quelle as decouvert sa j’ai l’impression qu’elle se permet de tout me dire… Suite a sa j’ai entammé un debut de depression. En voulant lui dire elle m’as souhaiter de me raté en voulant me suicidé… Je l’ai trés mal pris .. j’ai demissioner de mon nouveau travail j’ai tenter de me suicider plusieurs fois.. Je ne sais plus quoi faire.. sans oublier que je ne veux pas la quitter car je me le suis juré de vivre ma prochaine relation jusqu’a la fin suite au desces d’une ex. Depuis quelques jours on essayes de repartir sur de bonnes bases.. mais elle refuse trop souvent d’aller de l’avant elle pense sans cesse que je parles a d’autres filles.. J’aimerais avoir ton avis « d’expert » sur la situation. Pour ma part je vais bientot commencer a me soigner ;)

    Merci d’avance ;)
    Lodam

    • Sélim dit :

      Hello Lodam, je ne prends pas de risques, je ne suis pas docteur, va voir un spécialiste, c’est avec lui qu’il faut en parler.
      Bon courage, bonne guérison l’ami !
      Tu l’appelles aujourd’hui.

    • Gecko dit :

      Sans être médecin non plus, sache lodam que beaucoup d’esprits forts passent par des épisodes de (ce qu’on appelle actuellement) dépression dans leur vie et moi, ça ne m’étonne pas.

      Marc-Olivier Fogiel par exemple l’a même confié à des journalistes :
      http://www.purepeople.com/article/marc-olivier-fogiel-il-n-y-a-pas-de-honte-a-etre-depressif_a45826/1#lt_source=external,manual,manual

      Je déplore que dans la culture de la « rat race compétitive » contemporaine, le sourire, la « positivité » devient « obligatoire » (voire totalitaire) sans égard pour des sentiments humains et naturels tels que la tristesse qui font partie de la vie et auxquels je trouve même une forme de beauté, mieux communiquée dans l’art et la poésie des siècles précédents (romantisme) mais aujourd’hui trop mal tolérés.

      Cela dit, dans ton cas, tu fais effectivement bien de te confier à un médecin. ;)

    • lodam dit :

      Merci beaucoup ;)

    • Frank dit :

      Quitte-la ,tu vivra ça comme un manque au début,mais tu te sentira libéré ensuite je pense ,si elle n’ai pas enclin à te comprendre,elle n’as plus rien à faire dans ta vie.

  • ryu dit :

    J’ai rompu de ma premiere copine y’a environ 3 semaines. Je dirais que un truc qu’il faut realiser assez vite, c’est que il ne faut pas s’attendre a une reciprocité exacte dans le couple, c’est a dire se faire a l’idee qu’on aura ptetre a faire plus d’efforts qu’elle pour que ça fonctionne. Et que lutter pour la faire changer ou reduire son propre investissement pour reequilibrer c’est pas le bon plan. Je sais pas si je suis clair ahah

  • Johnny dit :

    Salut Sélim, j’ai une question sur l’après rupture : faut-il prendre des nouvelles de ses ex ? Qu’est-ce que ça peut nous apporter ?

    Bonne réflexion

    • DefLeppard dit :

      Si elle t’as largué, ça ne t’apportera rien, uniquement du plaisir si tu es masochiste
      Si c’est le cas contraire, attends un peu, on veut souvent s’assurer qu’elle va bien et lui montrer qu’on n’est pas un crevard mais ça ne la fait souffrir que plus au début

    • Sélim dit :

      La question compliquée : tout dépend si elle t’a quitté ou non.
      Si elle t’a quitté, ça ne sert à rien de l’emmerder. Fais ta vie. Ne la culpabilise pas davantage.
      Si tu l’as quittée, est-ce que c’est fair-play de revenir tous les deux jours lui demander si elle va bien ? Je ne pense pas.
      C’est très dur, mais il faut accepter ta propre culpabilité. Vivre avec. et laisser l’autre souffrir en paix, et se reconstruire.

    • Johnny dit :

      Merci à vous 2,

      En fait mes histoires se sont finies plutôt naturellement, à la fin de ma dernière relation la fille m’ignorait et j’ai compris qu’elle était trop encombrée par son passé. Bref 2 ans qu’elle ne m’a pas donné de nouvelle et que je n’en ai pas pris non plus, alors que étions amoureux l’un de l’autre et elle sans doute plus que moi (jusqu’au jour où… !). Du coup je voulais savoir si ça avait un intérêt de prendre de ses nouvelles car tout autour de moi je vois que les gens le font et du coup ils s’interrogent sur moi. Du fait de ne pas avoir nouvelle d’elle, ça confirme que je ne lui manque pas. Mais dans les yeux de mon entourage j’ai l’impression de passé pour un barbare qui a fermé une porte à double tour et jeté la clé.

    • DefLeppard dit :

      Honnêtement tu as bien fait mec, quand je vois le nombre de mecs qui prennent des news de leur ex, qui vont boire un coup avec et qui se mettent misère en soirée en apprenant qu’elle a un nouveau mec, il vaut mieux tourner la page^^

  • moaad dit :

    et on ce qui concerne après la rupture est ce qu’on essaye de la reconquérir si pour moi c’est ma première histoire mais pour elle c’est la n éme ? et c’est elle qu’elle m’a larguée

    • Sélim dit :

      Hello moaad, sorry d’apprendre ça.
      Chez Artdeseduire, c’est vrai que ce n’est pas notre position, « récupérer votre ex ».
      On a quelques articles sur le site, utilise le moteur de recherche en haut à droite.

    • moaad dit :

      je sais très ben sélim , mais c’est juste l’idée , parce qu’il reste une idée obsessionnelle comme quoi elle est la parfaite femme et que jamais je trouverai mieux qu’elle (je suis très heureux de te parler sélim (y) )

    • Resmore dit :

      Toi t’aurais bien besoin de lire et re-lire l’article sur la One-Itis ! Il n’y en aura jamais qu’une seule « the One » dans ta vie, crois-moi.
      Bon courage

    • lex dit :

      Moaad : si tu veux, mais c’est pas gagné ^^

    • moaad dit :

      ce n’est pas gagné c’est sur mais des fois le manque et les souvenirs tuent

  • hyahya dit :

    Bonjour Selim, je suis actuellement dans ma première vrai relation amoureuse ( et pour ça je peux remercier ADS ! ). J’approche des 6 mois avec ma copine mais voilà qu’on ne c’est pas vu depuis un mois et demi à cause des vacances et étant donné que pour elle comme pour moi c’est notre première vrai relation, on a tendance à être pas mal touché par les problèmes liés à la distance ( questions, doutes, impatience, ect…). Je l’ai revu la semaine dernière en vrai pendant quelques heures à une soirée, et elle était froide, très froide, j’en ai parlé avec elle et elle m’a confier avoir peut-être « Moins de sentiments qu’avant » et ne sachant pas trop quoi faire elle a préféré être froide avec moi. On a décidé dans reparler calmement en face à face quand elle sera rentré ce weelend .

    Pour moi c’est juste un problème lié à la distance, qui pourra facilement être réglé en la revoyant aussi souvant qu’avant. Alors j’attends de voir ce que l’on va se dire, mais une idée de ce que je pourrais faire pour d’une certaine façon relancer ses sentiments ?

    En tout cas après ses 6 premiers mois, je peux déjà faire une première conclusion en disant qu’il faut apprendre à connaitre l’autre, prendre son temps, profiter de chaque moment, ne jamais cesser de la surprendre, éviter d’avoir des taboos ( et ça c’est pas toujours gagné ), parler quand il y a un problème, écouter, savoir être patient avec l’autre. En réalité être en couple demande un effort au quotidien qui sera largement récompensé par le bonheur apporté.

    Mais le plus dur pour moi, c’est les inconnus. Première dispute, première nuit ensemble, première séparation lié aux vacances, premiers doutent. On ne sait pas forcément comment réagir, comment prendre les remarques, ect…c’est un apprentissage perpétuel.

    Voilà voilà, j’espère que vous pourrez m’aider pour mon problème. Merci à la tram ADS pour venir d’une certaine façon en aide aux gens grâce à vos articles.

    • Sélim dit :

      HEllo hyahya !
      Bien vu, on aurait pu ajouter toutes ces étapes, les premiers doutes, la première nuit, les premières disputes…
      Pas facile, avec un « petit niveau » de maturité, de régler ces conflits facilement.
      Pour ton souci, une seule solution : communication à fond. Et essaie de trouver une mini-surprise, ça fait toujours son effet. Maintenant, si elle n’a plus de sentiments (ça va et ça vient vite à cet âge-là…), tu auras fait tout ce qui était en ton pouvoir… Tu nous tiens au courant !

    • hyahya dit :

      Effectivement, plutôt compliqué de régler les conflits…

      Le gros soucis vient surtout du fait qu’elle est à l’étranger, et que c’est une véritable galère de communiquer avec elle.
      De plus déjà habituellement on a pas trop l’habitude de communiquer, on préfère vraiment se voir en vrai pour parler, hors elle a gardé cette habitude même en étant en vacances, du coup même en forcent de mon côte pour communiquer d’avantage c’est pas simple pour elle.

      Enfin bref elle rentre ce Weekend j’espère sincèrement que l’on arrivera à régler nos soucis et à relancer notre relation…C’est le genre de fille qu’on a tendance à croiser qu’une fois dans ta vie car elle est vraiment différente des autres…

      Au passage petite pensée à la team ADS pour un article sur les filles à éviter, il faut rajouter celle qui voyages ( et je peux confirmer…) :
      http://vimeo.com/102183489
      http://www.lovethesearch.com/2013/05/dont-date-girl-who-travels.html

  • Roses dit :

    Bonjour Sélim, très bon article comme toujours, et encore meilleur du fait que je rentre au lycée cette année et que je compte bien appliquer tous les conseils de votre merveilleux site ;)
    Cependant j’ai une question qui me turlupine, je suis très ouvert et sociable, très positif (jusque la tout va bien) mais des fois un peu trop, c’est a dire que je rie trop facilement, que je fais genre des blagues de merde, et on sait combien certaines filles sont blazées (même si en général ce ne sont pas elles qui nous intéressent..), et donc ça casse un peu toute l’image type « mystérieux » ou « glamour » que je peux construire, même de toute mes forces x)
    Ce qui nous amène à mon point principal : à cause de ce surplus d’envie de rire, cet humour de merde ou même un peu du ridicule, les filles des fois ne me prennent pas au sérieux voire me méprisent (bon okay, dans le dernier cas on a vraiment affaire a des portes de prison, mais bon, mon humour ne fais pas rire beaucoup de filles …), donc ma question est : comment je peux faire pour me « contrôler » pour pas avoir une réputation de gamin, même si en dehors de ça je suis tout ce qui a de plus mature pour un mec de mon âge ?

    Merci d’avance, et encore bravo pour votre site & chaîne Youtube qui regorgent de perles rares !
    Roses

    • A Dude dit :

      Salut Roses !
      Je suis moi même au lycée et je te conseille tout simplement de réprimer cette envie de faire des blagues en permanence. J’adore aussi rire, me taper des barres avec mes potes, c’est humain ! Seulement il y a celui qui fait de l’humour et celui qui tente d’en faire, si tu fais 9 blagues pourries pour une drôle bah ça marche pas, tu es lourd. Mieux vaut « temporiser » et privilégier la qualité à la quantité ! Voilà, d’autant plus que tu rentres au lycée, tu vas rencontrer beaucoup de gens qui ne te connaissent pas, de quoi refaire ta réputation ! Profites-en car elle te suit (ou te précède (j’en ai fait les frais) ) partout après ! Surtout fais en sorte que les gens ne te collent pas une étiquette de gamin ou de gars « lourd »!
      Voilà, en espérant t’avoir aidé ! À bientôt !

    • Sélim dit :

      Hello Roses !
      Pas de souci pour la pitrerie, quand on voit les parcours de Gad ou Jamel Debbouze ! (OK, exemples pas forcément bien choisis…)
      Tu as e temps de tester, d’apprendre, de faire rire certaines filles mais pas les autres : on ne peut pas plaire à tout le monde. C’est ainsi. Tu ne peux pas maîtriser tout l’éventail, tous les profils de séducteur. A toi d’apprendre à bien vivre TON personnage !

    • Roses dit :

      Bonjour et merci beaucoup a vous de m’avoir répondu (même si vos réponses divergent :P) pendant cette semaine j’ai pu faire connaissance avec les gens de ma classe, et finalement, en terme de blagues pourries, je suis dans la moyenne x)) ça devrait aller pour la suite, et y’a quasiment que des mecs dans ma classe donc faudra draguer en dehors, et les filles connaîtront peut être pas toujours ma réputation avant :)

  • anonyme dit :

    Bonjour ADS, je voudrai votre conseil, j’ai 16 ans ( SVP ne dites pas que je suis encore un ados immature pas besoin de lui répondre ) so, il y’a une semaine j’ai fait connaissance avec une fille à travers mon cousin, c’était à la plage, on a commencé avec des clashs d’humour et tout, après on se voyait tous les jours ( la plage pendant la journée et la nuit on faisait une promenade ) le premier jour elle s’est endormie sur mon épaule ( dans la voiture de sa tante ) sachant que la fille est trop difficile et ne salue que par la main et tout ( c’est pas en france ça, c’est un pays arabe ) après 4 jours, elle m’a avoué difficilement qu’elle était amoureuse moi, je lui ai dit que c’est réciproque, bref, on a passé deux jours de bonheur après, je lui ai offert une jolie bague et un souvenir mais après les deux jours elle retourna chez elle, ( 200 km de ma ville ) et je lui ai dit que je viendrai la voir dans 3 jours, ( demain ) et aujourd’hui elle vient de m’annoncer que sa mère l’interdit de sortir, je sais pas si elle est vraiment amoureuse ( avant elle me le montrait mais sur texto je vois le contraire ) que faire ? Merci d’avance pour le team ADS et ceux qui pourront m’aider

  • N'I dit :

    Salut, déjà bravo pour l’article. Ça fait vraiment pas mal de temps que je « traîne » sur le site régulièrement (2-3ans)
    Garder les bons souvenirs à du bon mais j’ai tendance à me souvenir uniquement des mauvais souvenir …. bon ainsi va la vie hein !

    • Sélim dit :

      Hello N’I !
      Garder uniquement les mauvais souvenirs ? Quelle chance ! Ca te permet de tourner la page encore plus facilement…
      J’ai un cerveau qui fonctionne beaucoup en positif, et du coup, j’ai tendance à me souvenir des jolies choses… ce qui ne facilite pas les ruptures. Enjoy !

  • lilouch dit :

    Très bon article qui aide à avoir une bonne vision des choses. Avec le peu de relation que j’ai eu, la première et la dernière étapes sont bien les plus difficiles.

    La première moins grâce à ADS mais la dernière, elle est toujours horrible pour moi ! Je ne comprends pas, j’ai confiance en moi mais lorsque je veux rompre, c’est comme si que je ne pouvais pas, et que j’avais mon téléphone à côté qui me disait « Hey Lilouch, tu peux utiliser la facilité tu sais ? »
    C’est peut-être aussi la peur de la réaction de la fille en face,peut-être la peur de pas trop bien s’exprimer et de ne pas dire les choses correctement, ou surtout de la rendre triste.

    Je suis peut-être trop empathique et du coup quand quelqu’un est triste, surtout une fille qui est attaché à moi, (et que je l’aime bien), ça me rends aussi triste (homme power haha).

    • Sélim dit :

      Hello lilouch !
      Pas de question de power, pas de question de virilité : la rupture, c’est toujours moche, des deux côtés. Même si tu as deux adultes face à face, nerveusement, ça peut craquer et pleurer des deux côtés, il n’y a aucune honte à ça.
      Il faut juste éviter de revenir sur ta décision dans le quart d’heure qui suit, histoire de ne jamais briser la confiance qu’elle a pu avoir en toi.

  • Shenaz dit :

    Merci à Artdeseduire de rappeler cette vérité basique et pourtant largement occulté. On ne rompe à distance !

    J’était en couple durant 7 mois avec un homme qui ne m’aimait pas et surtout qui avait raconté beaucoup trop de mensonges sur sa vie. Du coup, il évitait qu’on se voit afin de ne pas être confondu. Mais en 7 mois, le mal était fait, j’ai largement eu le temps d’être en one-itis. Il a tenté de disparaître de la circulation pour éviter de rompre en face to face, mais je n’ai pas lâché et il a finit par dire  » qu’il ne pouvait pas me rendre heureuse » … par texto.
    Je pense qu’on m’aurait tabassé pendant une heure avec une batte de baseball, j’aurais eu moins mal.

    Cette histoire m’est arrivée à 20 ans. Aujour’dhui j’en ai 25, et je commence à peine à refaire confiance aux gens. Donc je confirme, c’est hyper mega traumatisant.

    Bel article en tout cas, très pragmatique.

  • Redfox dit :

    Ceci me rends bien nostalgique. Mon premier amour m’as quitté il y a deux mois après 3 ans de relation (avec de long mois de séparation) parce qu’elle est tombé amoureuse d’un autre alors que je devais aller la rejoindre à l’étranger pour vivre avec elle et y poursuivre mes études dans 1 mois.

    Incompréhension, départ annulé, épisode dépressif, puis on essaye de relativiser, on se met au sport, on apprend à manger sainement, on refait des projets après avoir balancer ceux du mariage et des enfants à la poubelle.

    j’ai 23 ans et je n’ai jamais vécu aussi profond traumatisme que celui d’être quitté.

    J’ai malheureusement finit par l’insulter sous le coup de la colère, je le regrette car j’ai quand même passé de bon moment avec. Mais le plus dur est de se dire que tout cela est terminé une bonne foi pour toute et que plus rien ne sera comme avant.

    Encore plus dur de se mettre à draguer, alors qu’on ne l’a jamais fait auparavant, le plus dur est de se lancer sans passer pour un beauf (j’ai pas encore essayé), mais cela reste compliqué.

    Merci pour cet article et bon courage à ceux qui traverse ce genre d’épreuve, on finit par s’en remettre non sans regrets, mais pour devenir un autre homme, plus mature. J’ai 23 ans et j’ai l’impression d’être dans une phase de renaissance plus ou moins compliqué à gérer.

    • Sélim dit :

      Hello Redfox, ça va être compliqué, en effet, mais tu ne seras ni beauf, ni seul. Ton histoire, des milliers de jeunes la vivent : la première rupture fait très mal, surtout quand on avait de grands projets comme les vôtres.
      Le temps est ton seul allié, et je te souhaite d’aller mieux le plus tôt possible.
      Take care ! (on est là, et on a plein de conseils !)

    • Redfox dit :

      Merci Sélim, le temps et les projets sont nos seuls alliés effectivement, ce genre d’histoire nous font grandir plus qu’elles ne nous font de mal. C’est comme cela je suppose que l’on développe, sa capacité émotionnelle.

  • Chuck_du77 dit :

    Super article la team,

    Je me souviens de ma relation avec ma première copine une véritable catastrophe. On s’est mit ensemble alors qu’on se connaissait depuis une semaine, de plus j’étais en dépression à cette époque là. On a rompu au bout d’un mois de manière absolument pas pas classe. Suite à une engueulade elle m’a fait la gueule. Je pars en vacances chez mon parrain. Je laisse décanter 2,3 jours et je tente de revenir vers elle. Mais elle m’a envoyé chier. Donc j’en ai conclu que c’était mort et on s’est pas reparlé . Voilà comment on a rompu on a juste arrêter de prendre des nouvelles de l’autre. Une rupture tellement pas classe.

  • Mickael dit :

    Sélim, pourquoi ne pas croire aux premiers amours qui durent toute une vie? Et si c’est pas le premier amour de notre part l’homme, mais le premier amour de la part de la fille, c’est plutôt positif pour une LTR non?

  • Clem dit :

    Salut Selim ! Article qui tombe pile au bon moment pour moi. Je suis dans la dernière phase mais c’est moi qui me suit fait largué. Et ça fait sacrément mal. J’ai 21ans donc j’ai encore la vie devant moi mais c’est vrai que quand je regarde ma relation il y a bcp de choses dont je tiendrai compte pour la prochaine. En fait on se rend pas compte des efforts que ça demande au quotidien pour faire durer un couple. Ce que j’ai moins apprécié c’est que la rupture s’est faite à distance et pas face à face. Elle me laisse des espoirs pour peut être ne pas culpabiliser mais bon j’ai décidé d’avancer. Je mettrai du temps pour me reconstruire mais vu que je ne m’étais jamais trouvé avant à cause de mon manque de confiance en moi je ne ressortirai que grandi :)

  • Amaury dit :

    C’est marrant de voir qu’un article établi sur 3 phases ne génère presque qu’exclusivement des commentaires sur la 3e partie…
    Il est pourtant très bien construit et si tout le monde est prompt à parler de la rupture, c’est qu’ils y sont malgré eux arrivés jusque là et que du coup ça a foiré dans la 2e!

    J’aurais personnellement tendance à réagir à la deuxième partie. Je préfère me concentrer sur ce qui reste à améliorer qu’à me bloquer sur une phase traumatisante en particulier.

    Tu évoques un point, un phénomène en particulier Sélim dans la deuxième partie qui est: « …attention à ne pas vous oublier… ». Je ne sais pas si tu l’as vécu personnellement, ou si un lecteur l’a vécu. Mais si c’est le cas, comment prévenir et éviter ça?

    Je eu 2 relations sérieuses, une de 1 an et demi, l’autre de 5 ans (fiancé et tout le tralala), mais j’ai l’impression que dans les deux histoires, j’ai choisi de mettre mes copines bien au dessus de moi en terme d’importance, et la période de célibat en général consiste à me reconstruire. Pas que ça bien sûr, mais c’est l’essentiel, je réapprends à vivre pour moi.
    Du coup, comme dans mes histoires, ça a été des évolutions lentes, probablement des petits gestes au jour le jour, des petites attentions ou je ne sais quoi qui font que je me perds petit à petit, je ne le vois pas vraiment venir, et j’adorerais trouver une solution à ce problème de merde :D

    • BILBOQUET dit :

      Salut Amaury,

      je vis exactement la même chose que toi. Je n’ai jamais pu faire semblant en amour: soit je suis fou amoureux d’une fille, soit je ne reste même pas un mois avec tant ça me semble insignifiant et je n’arrive pas à faire semblant. Autrement dit, c’est tout ou rien. J’ai été impliqué dans deux relations longues, avec des filles qui sont devenues tout pour moi. Je n’arrivais pas à profiter vraiment de moments sans elle avec mes amis car même si la situation se présentait toujours (je n’ai pas arrêté de sortir avec eux, de partir en week end…), une petite voix dans ma tête me disait toujours qu’une petite soirée à 2 serait au moins aussi appréciable (comprendre plus, évidemment). A l’inverse, même si je n’ai jamais été dictateur/jaloux avec elles (dans nos échanges), je vivais mal les situations ou elles semblaient profiter sans moi et sans que je semble leur manquer. Finalement, j’avais l’impression de tellement donner, qu’elles étaient toujours la priorité, que j’en attendais énormément aussi de leur côté, ce qui amenait une frustration quasi quotidienne, une impression de non-réciprocité dans l’intensité. Comme tu peux t’en douter, ces deux relations m’ont conduit à deux énormes claques. Deux largages en règle de la part de filles avec lesquelles des projets de futur avaient été abordés, et qui n’avaient jamais été aussi amoureuses qu’avec moi. Et pourtant, motif de rupture dans les deux cas: perte de sentiments brutale. Aucun conflit, aucun ressentiment envers l’autre (si ce n’est celui de la douleur infligée), des séparations sereines et nostalgiques, avec le souvenir de la magie de notre histoire reconnue des deux cotés. Difficile d’atterrir dans ce genre de situations, et difficile d’imaginer une disparition aussi brutale de sentiments.

      Tout ça pour dire que j’ai énormément réfléchi sur moi, et que l’erreur consiste à avoir l’impression d’avoir trouvé celle qu’il te faut et de trop t’en convaincre, de trop la considérer comme acquise. Ensuite, la plus grave je pense est de se servir de l’autre pour combler ses manques personnels (affectifs, confiance en soi…) car au final cela créé une dépendance malsaine qui je pense n’a rien de séduisant et conduit à l’érosion des sentiments. Etre équilibré, ne considérer une relation que comme un plus par rapport à ce que l’on est, penser d’abord à soi: ce sont les pistes sur lesquelles j’essaie de travailler. Mais difficile d’abandonner son innocence et sa naiveté, sa croyance qu’il est possible de trouver une fille avec laquelle on se complète parfaitement et on s’apporte mutuellement quelque chose. Le chemin est encore long.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)