Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

5 Méthodes pour Rompre comme un Gentleman

Relation Homme Femme

5 Méthodes pour Rompre comme un Gentleman

5 Méthodes pour Rompre comme un Gentleman

methodes pour rompre comme un gentleman

« Monica, il faut qu’on parle…» A la fin de cette phrase, la Monica en question sait que c’en est fini pour elle. Vous allez rompre. Vous ne savez pas encore comment lui dire, mais vous allez lui rendre sa liberté.

Le problème que nous avons généralement, nous les hommes, c’est que nous sommes lâches. Oui, vous, moi, tout le monde. Surtout moi.
Rompre, c’est compliqué, ça demande du courage. Souvenez-vous de la manière de rompre de Romain Duris dans l’Arnacoeur… Pathétique, lâche, mais efficace !

Certains sont traumatisés par la première visite chez les beaux-parents, d’autres peuvent simplement être déçus par les performances sexuelles / intellectuelles de leur chérie : la raison de la rupture importe peu à vrai dire.

Vous avez décidé de rompre, nous allons vous aider. Et vous donner des techniques pour rompre comme un gentleman !

Tentons d’abord de comprendre pourquoi il est si dur de rompre.

Pourquoi est-ce si dur de rompre avec une fille?

On abandonne quelqu’un, c’est horrible. Surtout si elle vous aime, surtout si vous êtes son premier, surtout si ça fait longtemps que vous êtes avec elle. Si elle est très attachée à vous, soyez sûr que l’un des deux va souffrir, quand ce ne sont pas les deux qui en pâtissent.

Elle va pleurer, et je ne connais rien de plus désarmant que les larmes d’une femme abandonnée. Ah si, peut-être celle d’une femme trompée. A vérifier…

Dans tous les cas, une femme qui pleure nous laisse bête. On est là, on la regarde… Faut-il la consoler ? Faut-il la laisser pleurer ? Faut-il la prendre dans ses bras (au risque de prendre une gifle ou de se faire mordre ?)

Rompre, c’est sortir d’un train-train, d’une routine… Comme tout humain résistant au changement, vous préférez rester dans une situation connue et inconfortable plutôt que de vous lancer dans le vide.

Certains vont donc repousser le moment horrible où il faudra être un homme. Rompre comme un homme. Avec pertes et fracas…

Bon, comme je vous aime bien, je vous livre la méthode :

La bonne méthode pour rompre avec élégance, classe et délicatesse

Vous y avez cru ? Franchement ? ^^

Les 5 méthodes pour rompre en limitant les dégâts

Vous savez très bien qu’elle va souffrir. Pour certains d’entre vous, plein d’empathie, vous allez aussi souffrir alors que cette rupture vous paraît nécessaire. Je vous ai concocté un best-of des idées pour rompre efficacement.

1) « J’ai peur de tomber amoureux, je suis phobique de l’engagement, je ne veux pas m’attacher, je tiens à mon indépendance, je suis Lucky Luke, un cowboy solitaire, tu comprends ? »

La phobie de l’engagement. Les filles commencent à avoir l’habitude, mais ça marche tout le temps.

2) Lui avouer sa faute : « J’ai couché avec Laura ». Il y a peu de chances que votre couple résiste à une infidélité avérée. Une fille avec une estime de soi normale vous larguera.

En plus, c’est vous qui aurez le mauvais rôle : elle aura plus de facilité à se remettre de la rupture car elle vous en voudra. Bref, c’est une forme de sacrifice ; d’une certaine manière un acte de gentleman.

Si vous pensez devoir enfoncer le clou, vous pouvez utilisez la technique du « Ross Geller » (épisode The one with the morning after), Rachel lui demande comment c’était avec l’autre fille Chloé, et il répond par l’erreur absolue : « c’était différent.»

Dire à une fille que c’est différent revient à lui dire « c’est mieux avec l’autre. » Un heart-breaker assuré.

3) « On s’est connu trop jeunes, si on reste ensemble on va droit dans le mur je pense. Quittons-nous avant qu’il ne soit trop tard… »

L’envie de vivre de nouvelles expériences, c’est toujours un bon motif. Par contre, attendez-vous à sa vengeance dans les trois jours sur Facebook : elle aussi va vous montrer qu’elle a envie de vivre de « nouvelles expériences »

4) Le cliché qui fonctionne toujours : « Ce n’est pas toi, c’est moi ».

Là, on se trouve dans une situation vraiment merdique. Elle, elle aimerait bien savoir pourquoi vous la larguez. Vous, vous lui lâchez ça, comme ça, sans plus d’explication… C’est moyennement gentleman, mais efficace. Le seul avantage : elle ne culpabilise pas puisque vous ne lui reprochez rien.

5) « Je crois que j’aime encore mon ex. »

100% des mecs que je connais l’ont déjà utilisé. C’est une bombe imparable.

bonus) Allez, ce sujet sombre appelle un peu de bonne humeur, voici le bonus lol / à ne surtout pas faire :

« J’ai envie d’expérimenter le poly-amour. J’aime d’autres femmes et je veux qu’elles intègrent notre couple. Evidemment il est hors de question que tu ramènes d’autres hommes. Ca te va comme nouveau mode de fonctionnement ? Tu préfères qu’on tente un club échangiste d’abord ? »

L’avis des filles

Par acquis de conscience et professionnalisme, j’ai interviewé quelques filles sur le sujet. Elles sont unanimes. Il n’y a pas de bon moment pour rompre, il n’y a pas de bonne façon de rompre. Ca fait toujours mal…

« J’ai beau chercher, je ne vois pas. C’est nul de rompre, même envoyer un bouquet de roses ou des pots de Nutella c’est nul. » Sarah

« J’y pense, c’est quand même mieux de rompre comme un connard, c’est plus facile pour la fille, surtout si elle s’était attachée ». Pauline

« Les mecs s’il vous plaît, ayez le courage de nous le dire en face. Si vous le pouvez, donnez-nous la raison de la rupture. Si c’est trop dur ou humiliant pour nous, inventez un truc bidon… » Julie

Les ruptures du coach

Dans la vie, je suis partisan de la solution romanesque : expliquer la situation, asséner la vérité froidement, partir sans se retourner pour ne pas faire durer le calvaire.

Et vous, quand vous devez rompre, vous vous y prenez comment en général ?

Ou faites-vous partie de ces mecs (sûrement une majorité) qui n’arrivent jamais à rompre ?

Sélim

Lire la suite
146 Commentaires

146 Comments

  1. MK

    15 mars, 2018 à 19:39

    Bonjour à tous,
    Comme beaucoup, je suis très embêté. Je lance une recherche sur Google … et, j’arrive ici. J’aime l’ambiance (Bravo) …
    Voilà, Je suis avec une charmante femme depuis 25 ans. Nous ne sommes pas mariés, pas d’enfants, nous n’avons jamais habités ensemble, nous sommes indépendants car ils nous arrivent de partir en vacances séparément sans souci, et nous savons tout l’un de l’autre. Honnêtement, c’est (presque) parfait. Elle connaît ma famille mais, je n’ai jamais rencontré quelqu’un de sa famille! Même si je connais presque tout d’eux … elle m’en parle. Ca ne me pose pas de problème car depuis le début, je veux être avec elle. Au début, j’étais fou d’elle et elle, moins de moi je crois mais avec le temps, elle a fini par m’aimer.
    Aujourd’hui, je suis sûr qu’elle m’aime et moi aussi je l’aime … enfin, je crois. C’est là le souci : je ne sais plus si c’est l’amour ou comme je crois, cet amour s’est transformé en amitié une très forte amitié car après 25 ans, même sans habiter ensemble, on se connaît tellement bien et nous avons chacun une confiance absolue en l’autre.
    Depuis un mois, j’ai très envie de « rompre ». En fait, je ne sais même pas si je peux employer ce terme. Sommes-nous réellement ensemble ? Aujourd’hui, nous sommes comme de vieux amis. Je sais, c’est très bizarre. Je souhaiterai d’ailleurs qu’on reste amis comme toujours car je l’apprécie toujours énormément, et pouvoir « partir ». J’avoue que ça me ronge et bien sûr elle l’a remarqué et je lui dit : j’en ai marre de tout, je veux m’en aller très loin … Seattle !
    Ce coup-ci, ce n’est vraiment pas elle, et je sais que tout le problème, c’est moi. Je me suis même dis que ça doit être passager même si j’en doute. Je n’ai pas d’autre femme en vue évidemment. Je me demande constamment si je ne suis pas entrain de commettre la bêtise de ma vie car elle est vraiment une femme exceptionnelle et même si elle m’aime « différemment », j’ai envie d’aimer et d’être aimé … pas ou plus comme avec elle.
    Alors j’ai peut-être fait ce qu’il ne faut pas : je me suis inscrit à un site de rencontre « pour voir » en pensant si j’en trouve une bien, je pourrais plus facilement « lui dire » … Je n’ai personne pour l’instant mais, je tourne en rond car là non plus, je n’arrive pas à totalement m’engager …
    C’est complexe je sais mais peut-être qu’ici …
    Merci

    • Sylvain

      16 mars, 2018 à 11:36

      Hello MK,

      Une relation de sexfriend de 25 ans, c’est vraiment la première fois que je vois ça :) Je dirais que la clé de tout ça, elle se trouve vraiment dans ta tête. Le plus important c’est que tu sois au clair sur ce que tu veux exactement faire de ta vie. Si vos projets de vie ne sont plus compatibles elle devrait peut etre le comprendre. Est ce que tu as envie de rester ici ou de partir vivre à Seattle? Est ce que cette relation te convient ou tu as besoin de vivre au quotidien avec quelqu’un et tout le reste? Je pense que c’est la première étape et meme si tu veux rester ami avec elle, il vaut mieux lui dire que tu as d’autres aspirations plutot qu’elle se rende compte que tu fricotes sur les sites de rencontres derrière son dos. Mais la première étape est en toi. C’est de se poser et de te demander quelle vie tu as vraiment envie de construire. Ou et avec qui :)

  2. MK

    17 mars, 2018 à 15:41

    Bonjour Sylvain,
    Le pire c’est que je le savais mais parfois, c’est mieux qu’on se le fasse dire par une personne étrangère. Merci.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Relation Homme Femme