Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de l’Homme Confiant…

Publié dans Plaire aux filles par Sélim

homme confiant Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...

Tout est une question de curseur, tout est une question d’équilibre. En séduction, on parle beaucoup de calibration, c’est militaire, pour expliquer que quand tu chasses un lapin, tu ne vas pas prendre un bazooka. Tu adaptes tes armes de séduction à la situation.

En termes de comportement, c’est la même chose : vous disposez de toute une palette d’attitudes à adopter, entre le mec needy, le mec très galant, le mec romantique, le mec confiant, le mec arrogant et le mec insupportable.

Comment trouver le juste milieu pour séduire la fille qui vous plaît ? Comment adopter l’attitude qui vous correspond le mieux ?

L’idée de cet article m’a été soufflée lors de l’atelier séduction samedi dernier. Un des participants me dit à juste titre « Mais là Sélim, tes openers, ta manière de draguer, c’est très impertinent, ça va très bien avec ton caractère, et c’est très français ça ! »

II était Belge, et il avait raison : tout comme la Mystery Method peut ne pas convenir à tout le monde, certaines vannes et openers présentés ce matin-là n’étaient pas applicables par tous les apprentis séducteurs.

Lui était plus froid, plus rationnel, une mentalité plus procédurière, avec un besoin de schéma plus carré, plus structuré. Il voulait la loi, je ne fournissais que l’esprit de la loi, à adapter en fonction de chacun. Et c’est bien là la règle la plus importante quand on a envie d’apprendre à séduire ; aucune règle n’est à prendre au pied de la lettre, tout est toujours à adapter à votre situation.

C’est ainsi que nous sommes revenus sur la définition du mec needy, de ses attitudes, de ses faiblesses… mais aussi de ses forces ! Attention, je ne souhaite absolument pas vos encourager dans cette voie, mais force est de constater que certains mecs réussissent à coucher avec des filles en les apitoyant, en insistant, encore et encore, en ne relâchant jamais leurs efforts.

À force de marteler le même message d’amour et d’envie, à force de répéter à la fille qu’ils convoitent qu’ils sont là pour elle, fou d’amour, les mecs needy arrivent parfois à leurs fins. Mais à quel prix ? Aucune personnalité, aucune fierté, toujours disponible pour leur maîtresse qui aura bien vite cerné que ces types-là sont des paillassons… Sans oublier le côté harcèlement de cette attitude.

(Note de l’auteur : certaines filles ont besoin de sentir que le mec est VRAIMENT intéressé avant de « se donner » à lui. Elles se voient comme des princesses, comme une récompense, comme un cadeau qu’elles font au mec qui doit la « mériter ». Si vous voulez un bon conseil : évitez ces demoiselles…)

Entre le mec needy et le mec arrogant, comment devenir le mec confiant ?

Ne pas être needy, ça va, vous allez finir par le comprendre. Mais ne pas être arrogant, l’autre excès, c’est un peu plus compliqué à intégrer pour certains d’entre vous.

Si sur une échelle de 0 à 10 on a « needy » à zéro et « arrogant » à 10, le mec confiant est celui qui navigue intelligemment entre le 6 et le 7 : il sait à quel moment appuyer sur les bons boutons pour émouvoir la fille.

Le mec trop arrogant est souvent victime de sa propre stupidité, il va trop loin. Exemple : récemment, une amie qui nous lit souvent me dit « Les negs, ça va trop loin, c’est toujours les débutants qui font n’importe quoi. L’autre jour, un mec me dit qu’il adore le skate et le saut à ski et que d’ailleurs, mon nez ferait une bonne rampe de lancement. Je ne sais pas s’il croyait me faire plaisir ou placer un neg pour gagner en valeur mais là, c’était vraiment nul et inapproprié. Pour moi, ce n’était pas cocky & funny, c’était juste débile. Tu peux tenter des vannes comme ça quand tu me connais mais là ? Pourquoi je lui donnerais sa chance ? Je lui ai répondu un truc méchant aussi, et il a filé la queue entre les jambes, sans répartie. »

Clairement, la culture du neg a ses limites, et tout le monde ne maîtrise pas encore l’art du timing pour envoyer un bon neg. C’est marrant de voir comme à l’époque, au XVIIIème siècle, les gentilshommes pouvaient passer des années à courtiser leur belle par lettre d’amour positives. (et romantiques. Needy au possible aujourd’hui. Trop fleur bleue.)

Pour contrer cette attitude de paillasson, de toutou qui obéit, la communauté de la séduction a développé et encouragé l’utilisation des negs, avec pour mot d’ordre celui de garder le contrôle de la conversation.

Bien utiliser un neg, mode d’emploi

Les negs nécessitent une vraie finesse psychologique, et c’est pour cela qu’on les recommande rarement aux débutants. Si les débutants maîtrisaient la psychologie féminine, ils n’auraient pas vraiment besoin d’avoir recours aux negs, et risqueraient moins d’envoyer des negs trop lourds, trop durs, insultants.

L’emploi d’un neg requiert une certaine finesse d’esprit :

  • Pour le doser : pas besoin d’atomiser la fille. Le but, c’est de la taquiner, de la provoquer un peu. Vous n’êtes pas là pour remuer le couteau dans une plaie psychologique ou une difformité physique.
  • Pour le timer: vous venez de la rencontrer et vous vannez déjà ses postillons, son odeur d’ail du libanais qu’elle a mangé ce soir, le rouge à lèvres qu’elle a sur les dents ou son mascara qui coule salement ? Vous vous souvenez quand même que la base de la conversation, c’est de mettre l’autre à l’aise ?
  • Pour choisir devant qui on l’envoie: un neg, ce n’est pas fait pour humilier. Ne ridiculisez pas la fille que vous voulez séduire en public, devant ses amis, devant ses parents, devant ses collègues. Une vanne en privé, ça passe, mais devant tout le monde, c’est la pire des manières de vouloir séduire une fille. Avez-vous si peu confiance en vous que l’humiliation publique est le seul moyen de vous sentir bien ?
  • Pour le rattraper: vous avez déconné, vous avez shooté un peu trop fort en l’appelant Chewbacca à la vue des poils sur ses bras ? Avez-vous suffisamment d’auto-dérision pour vous vanner vous-même ? Avez-vous suffisamment confiance en vous pour lui dire que ce n’est pas si grave, que vous aussi blabla… A défaut de pouvoir le rattraper, noyez le poisson et enchaînez sur un autre sujet de conversation, elle fera peut-être comme si elle ne vous avait pas entendu…

Pour ma part, je suis rarement favorable à l’utilisation de neg sur des critères physiques, je vanne plutôt des attitudes, des fautes de français, des fautes de goût :

Face à un « Si je serai » ou un « je sais pas qu’est-ce que j’ai fait », j’enchaîne avec : « t’es sérieuse là ? Tu t’es prise pour un groupe de rap illettré à toi toute seule ? Je connais très bien BescherelleTaMere sur twitter !»

Je vais vanner une fille avec un soutien-gorge qui dépasse : « Mais tu t’es prise pour la meuf de Kenji le gitan, là ? Un peu de classe stp, je ne me montre pas en public avec Esmeralda, moi ! »

Je peux aussi taquiner une fille qui me pose une question à laquelle j’ai déjà répondue « Oh merde, Alzheimer précoce… C’est pour ça qu’ils ne veulent pas te donner plus de responsabilités au boulot… Ma petite mamie… Tiens, tu commences aussi à avoir les mains ridées… »

En définitive, un neg, c’est fait pour taquiner : il doit être calibré en fonction du degré de susceptibilité de la fille. Et ça, c’est variable d’une fille à l’autre… et variable du lundi au dimanche, en fonction de la sale journée qu’elle a passé. Bref, un neg, c’est toujours une option risqué de funambule de la drague.

Quand le mec needy l’utilise, il bascule souvent instantanément dans la case mec arrogant. Et le séducteur confiant, alors ? Il s’en sort comment ?

La communication de l’homme confiant

  • L’homme confiant sait quels mots il utilise, et à bon escient. Il sait définir l’émotion qu’il a envie de faire passer et sait trouver les bons mots pour le faire.
  • L’homme qui a confiance en lui ne doute pas de ses actions. Il sait pourquoi il agit, il sait quels sont ses buts dans la vie.
  • Avoir confiance en lui permet à cet homme de s’en sortir dans n’importe quelle situation grâce à sa faculté d’analyse, d’adaptation, grâce à son entraînement dans les dynamiques sociales, et grâce au fait qu’il soit toujours préparé au scénario catastrophe.
  • L’homme confiant n’a pas besoin de vanner, d’insulter ou de diminuer les autres, au contraire, il sait mettre les autres en valeur et s’intéresse vraiment à eux.
  • L’homme confiant n’a pas besoin de se vanter ou de frimer, il sait que ses actions et ses réussites parlent pour lui et que les mots ne sont que du vent.
  • L’homme qui a confiance en lui n’a pas besoin de dire aux autres à quel point il est génial ou généreux : il fait des choses géniales et généreuses.
  • Là où le needy a toujours besoin de ramener la couverture à lui, l’homme confiant n’hésite pas à braquer les spotlights sur les réussites des autres, de ses amis, de son équipe, et sait féliciter ceux qui réussissent sans faire le rageux.

Vous l’aurez compris : le neg, pour l’homme confiant, ce n’est pas une nécessité, il peut s’en passer. Vous êtes ici pour apprendre à flirter, mais vous n’êtes pas Natacha Polony, Aymeric Caron ou n’importe quel sniper de la télévision, payé pour dire du mal et faire rire.

Adoptez dès aujourd’hui une communication positive, vous verrez, ça marchera beaucoup mieux pour séduire les filles ! Cet équilibre viendra avec le temps, avec l’expérience. On a tous eu des rendez-vous catastrophiques où l’on s’est trop vanté, on a tous tenté de séduire des filles en étant bien trop needy.

L’expérience vous aidera à trouver le juste équilibre ! Vous avez déjà envoyé un neg horriblement dur à une fille ? Comment ça s’est fini ?

Sélim, coach en communication

banner parler aux femmes Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
banner parler aux femmes Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Banner 50phrases Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Banner 50phrases Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann SexTalk 3 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann SexTalk 3 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann 16erreurs 1 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann 16erreurs 1 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann SMS1erRDV 1 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann SMS1erRDV 1 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Ni Needy, Ni Arrogant : la VRAIE Attitude de lHomme Confiant...
45 COMMENTAIRES
  • Alana dit :

    Bonjour à tous !

    C’est vrai qu’un neg mal calibré, c’est pas bon du tout. Beaucoup ne s’en rendent pas compte, mais des fois, une simple petite pique peut mettre une fille en vrac pendant plusieurs jours…

    Je me souviens de ce mec à qui je plaisais et qui me plaisais. Il a tellement voulu se différencier qu’il me faisait neg sur neg, on pouvait jamais avoir une conversation normale. Au bout d’un moment, j’ai commencé à le fuir, je voyais pas l’intérêt de me faire démonter à chaque phrase, gratuitement, même si ok, il pensait sûrement bien faire. Mais il n’empêche que sa maladresse me cassait parfois pendant un jour ou deux… Aussi, quand il m’a dit qu’il était un as de la séduction par la suite, j’ai carrément éclaté de rire en manquant de m’étouffer au passage et j’ai répondu : « Ok. Je vais faire semblant de te croire sinon tu vas te sentir blessé dans ton égo… » :p

    Personnellement, je ne suis pas très favorable aux negs. Pour justement, des questions de calibration que beaucoup sont incapables de respecter. Une fille peut éventuellement rire ou sourire devant une critique bien appuyée mais en réalité être profondément vexée. On est pas toutes là, à le montrer ouvertement, mais les mots font bien plus mal que les coups…

    Par moments, oui, c’est rigolo, bien envoyé quand la situation s’y prête. Avoir de la répartie, c’est bien et ça met du piment. Mais quand ça va trop loin ou sur des sujets sensibles comme le poids, le physique, la religion, les partis politiques, les voies professionnelles, le mode de vie etc je pense que c’est à éviter pour ne pas se mettre définitivement hors-jeu.
    Et ça rime à quoi d’entrer dans un genre de fight verbal en période de séduction ? A rien, c’est juste une perte de temps.

    A retenir : Trop de neg tue la séduction. Be cool, Be natural ! ;)

    • Grine dit :

      Je me trompe peut ètre mais j’ai le sentiment que le neg ne se révèle efficace que dans le cas où l’autre partie, la cible que l’on tente de séduire, éprouve déjà un minimum d’attirance, un certain intéret à notre égard.
      Autrement, et de mon point de vue, il y aurait alors de forte chance d’obtenir le contraire de l’effet recherché en se prenant un jolie rateau :)
      Comme le précise à juste titre Sélim « tout est au fond une question d’équilibre » :

      Si vous sentez que la Demoiselle que vous avez en face de vous, vous regarde avec une certaine curiosité ou appétit, vous avez alors le feu vert pour lui montrer que vous ètes un challenge en sortant la carte des Negs (de préférence non-physique comme indiqué dans l’article).

    • Sélim dit :

      Génial : il faut que vous sachiez un truc.
      On a généralement deux à trois mois d’avance sur les articles qu’on publie, celui-ci date donc probablement de juin ou juillet…
      Et hier soir, avec Eros, nous sommes sortis. Et on a encore parlé des negs sur le chemin du retour pour débriefer la soirée, avec la même conclusion que vous : « on y va doucement ! et pas sur toutes les filles ! et pas à n’importe quel moment ! »
      Passez un bon week-end !
      PS pour Alana : malheureusement, ce que tu dis est vrai. Beaucoup de mecs qui tapent dur niveau negs ne sont pas capables d’encaisser la moindre vanne… #BigEgo

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Nous verrons l’avis de Sélim mais pour moi, ce serait plutot l’inverse. Si tu sens que tu plais à une femme, inutile de lui envoyer des negs ! Sinon, ca sera comme Alana. la fille attend d’etre écoutée , de faire connaissance et d’etre séduite et elle prend des negs. par contre si la fille se la joue H2G, n’a pas forcément d’interet, c’est la que tu généres de l’attract en envoyant un neg qui permet de descendre sa valeur.

    • Grine dit :

      @Sylvain
      Vu comme ça, ton point de vue se défend ^^

    • Madhuri dit :

      Je serais plutôt de l’avis de Grine que de Sylvain sur ce point. Si quelqu’un qui ne me plaît pas plus que ça m’envoie des negs, je réponds de même et ça peut être amusant mais c’est pas ça qui me fera me battre pour l’avoir. Alors que si c’est quelqu’un qui me plaît, ça me refroidira pas, parce que je sais déjà qu’il a par ailleurs des qualités qui me plaisent. Mais je pense à des cas où les deux se connaissent déjà un minimum, pas entre deux quasi-inconnus. Et évidemment, il faut dans tous les cas que ça ne soit pas vexant ni trop violent.

    • Sylvain dit :

      Hello Madhuri,

      Le truc c’est que si c’est quelqu un qui te plait, il n’a pas besoin de faire de negs. pour le reste, c’est toute la difficulté du neg. On a tendance tout de suite à envoyer trop fort et c’est contre productif.Tout un art que d’être taquin sans être blessant ;)

    • Madhuri dit :

      Même si quelqu’un me plaît, c’est pas pour autant que je suis folle amoureuse et totalement acquise pour l’éternité =p Donc je dis pas qu’il y a « besoin » de negs, mais ça peut faire partie du jeu pour maintenir et renforcer un début d’attirance. Mais ça dépend vraiment des caractères, à mon avis… Il y a des gens à qui ça ne correspond pas et c’est loin d’être une étape obligée.

    • Nevertheless dit :

      D’accord avec toi Alana. Le danger pour les débutants en séduction est de trop vouloir en faire. On passe d’une stade d’inconfort personnel, de sous-estime de soi à un stade d’arrongance en croyant bien faire, mais non ;-) Mes grandes erreurs de débutant en la matière.
      Maintenant je manie le neg rarement, mais avec le sourire, avec parcimonie et sur des filles suffisamment confiante pour encaisser la chose (mesurée) et me renvoyer la balle aussi sec. Ma seule utilisation actuelle : 2 minutes avant de KC avec un sourire en coin et un eye contact profond ;-)

  • Clem 2.0 dit :

    Est ce que les nefs physiques passent ? Du genre « t’as des mains très douces, dommages que tes ongles donnent un petit côté sorcière » ?

    Sinon j’aime bien ce genre d’articles, mais ça serait bien d’avoir un peu plus d’exemple, genre des FR avec plus de dialogue (pas du mot pour mot, mais un peu plus de détails sur ce qui est dit)

    Peace !

    • Sélim dit :

      Hello Clem 2.0 !
      C’est la partie la plus compliquée :
      trouver de bons auteurs capables de :
      1/ Rédiger des Field Reports
      2/ Avec des détails
      3/ Sans mentir
      4/ et en variant les méthodes (on cherche toujours d’autres auteurs que Nightwing, Eros et moi-même !)

      Le côté ongles de sorcières, j’aime bien si tu sais rebondir dessus juste après !

  • TheRockSays dit :

    Excellent article qui m’a fait beaucoup réfléchir. Là est le problème, il est difficile d’avoir ce genre d’attitude ultra-sereine lorsqu’on n’a pas une très grande vie sociale, et que nos activités en dehors de l’école/du travail sont limités. Seuls les hommes construits peuvent vraiment jouer cette carte là, ou peut-être je me trompe? Mais une fille saura repérer facilement un gars silencieux car il n’a rien à dire, d’un gars silencieux car il n’a rien à prouver. Il faut une sorte de social proof pour que ça marche.

    • Sélim dit :

      Hello TheRockSays !
      Une fille saura repérer par certains indices le mec en place, et bien dans sa peau, bien dans sa vie, sans qu’il ait besoin de raconter TOUTE SA VIE.
      Une chose est sûre : c’est que pour raconter sa vie, il va d’abord devoir la construire… Et ça, un mec motivé et travailleur, ça finit toujours par faire des rencontres, et par bâtir un cercle social intéressant !

  • tdimnet dit :

    Article très cool !
    En fait, le truc avec les negs, c’est peut être aussi le ton et la manière de les amener qui y jouent pour beaucoup. Si le mec te les sort méchamment, sans tact et sans humour (autrement dit, que ce n’est pas servi sur un plateau et que tu ne donnes pas de quoi rebondir, ça va juste servir à rien).

    Par exemple, quand on parle de tatouages ou de musique avec quelqu’un, faire un neg peut parfois être plus simple (pour moi, du moins) : j’ai des tatouages assez loufoques et j’écoute de la merde (et je le vis assez bien :)). Du coup, ma cible peut facilement me chambrer sur mes goûts ou mes critères musicaux, je peux faire un peu d’auto-dérision et cela passe assez facilement !
    Je ne sais pas ce que notre coach en communication préféré en pense ?

    D’ailleurs, Sélim, je me posais une question ? J’ai vu que tu faisais des séminaires de séduction, est ce que tu les proposes aussi sur Meetup ? Tu pourrais même proposer, si ce n’est pas déjà le cas, des séminaires de séduction pour séduire les étrangères sur Paris ? Genre, spécial drague en anglais ou en allemand OU comment séduire une anglaise, une allemande, etc.
    J’avoue ne pas être aller regarder sur Meetup (ou d’autres sites similaires) ce qui était proposé..

    • Sélim dit :

      Hello Tdimnet !
      Ca peut être intéressant de réfléchir au sujet spécifique des étrangères à Paris !
      On va plancher dessus !
      PS : concernant tes negs, ils ont l’air sympas, et tu as l’autodérision qu’il faut pour t’en sortir : bien joué !

    • Tdimnet dit :

      Mes negs suffisent au petit dragueur que je suis. Je ne fais pas autant de chiffres que la team ADS.

      Mais effectivement, coacher sur la drague à l’étranger en mettant en avant le cote français. Ca peut être une idée de séminaire assez pertinent!
      Par contre, tu ne m’as pas répondu. Vous utilisez meetup chez ADS ?

  • Roro dit :

    Personnellement ce qui m’a beaucoup aidé à évolué de ce côté, c’est de prendre des cours de théâtre. Au début on ne voit pas les effets mais ça permet d’affaiblir la peur qu’on a de parler en public, ça aide à développer l’humour et le comique de situation, c’est egalement très bon pour l’auto-derision, je n’ai plus honte de certaines de mes actions que je n’aurai jamais osé avant. Bref ça aide à prendre de la confiance et ça donne un attitude heureuse et cool qui devrait au moins donner envie aux gens de nous fréquenter davantage

    • Sélim dit :

      Hello Roro !
      Effectivement, le théâtre c’est très puissant pour toutes les raisons que tu cites, mais aussi pour autre chose : tu apprends à jouer des rôles, vachement pratique pour t’en resservir en séduction !
      Et ça permet aussi de devenir plus intéressant !
      Bon dimanche l’ami !

  • retribution dit :

    le neg très peu pour moi je suis trop bourin et sadique pour en faire tous les negs que j’ai pu sortir les personnes elle ont pas pu encaissé . réservé au h2g et aux potes QUI FONT CHIER

  • Spartabox dit :

    Je me rappelle avoir discuté avec une amie en cours au lycée, qui n’était pas ma target. On discutait de voyage tranquillement lorsqu’elle me disait qu’elle rêverait de voyager en Inde, et là je lui sors « Tu as raison les vaches sont sacrées là_bas ». Je sais pas ce qui m’a pris de lui dire ça, et du coup je me suis excusé après-coup. Depuis, pas de nouvelles erreurs de ce côté là, je maîtrise plutôt bien le neg.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Haha alors celle là elle est plutot drole, mais c’est vrai que quand on veut séduire, il vaut mieux y aller à doses nanoscopiques avec les vannes sur le poids. En général, c’est le sujet classé rouge!

  • marek dit :

    Je suis sorti avant hier soir, comme à chaque fois, mon game échoue (les filles à qui je parle en soirée ne me plaisent pas spécialement physiquement, je me rabats sur un FC)..parce que parler à une fille qui me plaît, je n’y arrive pas, impression de ne pas la mériter..
    cette dernière m’a reproché en cours de conversation de connaître ttes les boîtes et tranches d’âge autour de chez moi et de lui en parler alors qu’elle s’est déclarée claustrophobe en boîte (une question : parler de boîte de nuit à 1 femme qu’on rencontre, cela peut-il faire peur?)
    Avant de dîner on parlait plutôt bien puis pendant et après un peu moins, on a tt de même continué à discuter, à la fin je lui ai demandé son num, elle m’a rép : « j’en étais sûre que t’allais me le demander » puis a rajouté : « c’est peut-être un faux num que je te donne »..
    Par ailleurs, je rigole parfois pour un rien, ça me fait passer p être pr qq1 de pas suffisamment affirmé..
    je ne sais pas quoi penser de cette fille? Si vous pouvez m’aider..merci ;)

    • thierry dit :

      marek ,je crois que c est mort..honnetement… elle peut etre voulu te dire diplomatiquement,que tu ne lui plaisais pas..aprés je comprend ton appréhension pour essayer d aborder les filles qui te plaisent vraiment…toujours accompagnées..un clown a coté d eux qui ..ou plutot hautaines..donc c est dur! ;)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Et bien, pour commencer, as tu pu vérifier le numero? Est ce qu’il est authentique?

    • marek dit :

      Oui c’est bien elle, cette fille se dit ne pas être opposée à ce qu’on se revoit. Je verrai, comme je disais précédemment, mon manque d’affirmation altère mes relations, comment pourrais je faire pour améliorer mon affirmation?

    • Sylvain dit :

      Hello Marek,

      Pour commencer, vas au bout de la démarche. Prépare un petit game plan dans ta tête et si cette fille t’a donné son numéro, vas jusqu’au bout pour essayer de la revoir et vas le plus loin possible. Tu verras bien si tu te retrouves bloqué ou pas…Pour le moment, commence a discuter avec elle en gardant à l’esprit que ton objectif est de la revoir. Quand tu sens que la temperature est suffisamment montée, tu lui proposes un nouveau date. Lis le site, impregne toi de l’état d’esprit et tu verras jusqu’ou ca va…Si tu arrives à obtenir un rdv, à garder une conversation interessante, a lui apporter du fun et de l’émotion, à lui faire des kinos, à l’embrasser etc…et en fonction du moment où tu bloques, tu pourras travailler la dessus spécifiquement pour mieux appréhender le problème la prochaine fois. :)

      Après, pour s’affirmer, à toi de travailer ton inner game. C’est un travail long et fastidieux. Mais là deja, si tu la revois toute seule et pas dans un groupe, cela devrait déjà être plus facile de prendre le leadership :) Bonne chance!

  • Crazy Diamond dit :

    Norman Reedus (Daryl), c’est vraiment le type placé à 6/7 sur 10, bien confiant et avec un ptit coté Bad Boy que les filles kiffent bien en général.

  • Haricot dit :

    Bonsoir,

    effectivement les negs sont a utilisé avec modération, je me suis grillé auprès d’une fille comme ça. En tant que séducteur novice pour masquer mon manque de confiance, j’ai affiché un excès de confiance mal maîtrisé et j’ai littéralement brisé la complicité naissante. Manque de calibration comme dit plus haut.

    Bonne soirée,

    Haricot

  • don Diego de la Vega dit :

    Je crois surtout que le neg est l’expression technique d’un phénomène naturel qui revient juste à remettre quelqu’un à sa place quand il/elle fait ou dit de la merde.
    Que ce soit un top model sur-convoité ou un pote.

    Je ne suis pas certain qu’on ai intérêt à l’utiliser en tant que « technique ». Je n’en vois pas l’intérêt. C’est surjoué, c’est fake, c’est s’éloigner de la réalité quotidienne.

    Ça me semble important de rappeler cette dimension de simple normalité et d’équité dans les rapports quand on évoque « l’homme confiant ».

  • Amaru dit :

    Chères menbres de la communauté ADS Bonjour!

    Je suis Amaru. Actuellement en couple depuis 8 mois avec Charlotte je vis actuellement une période difficile, pleines de doutes, bref j’aurais besoins de vos précieux conseil pour pouvoir la gérer au mieux.

    Le début de notre histoire (ah cette douce période pré-emmerdes où tout va bien dans le meilleur des mondes, nostalgie :)) :

    – Deux collègues de boulots qui s’apprécient et qui finalement se mettent ensemble. On garde notre histoire secrète d’un commun accord pour se protéger surtout surtout vis à vis des commérages au bureau et aujourdui encore personne n’est au courant au boulot.
    Je précise que ces Charlotte qui a fait le 1er pas.

    Les 7 premiers mois se passe bien. Le pb aujourdhui c que mes sentiments ont bien grandi pr cette femme et que g du mal à rester serein sachant qu’elle est la proie de plusieurs autres mecs au bureau (Cmt je les hais ces sales hyènes lol). Suite à ça, j’ai commencé à dvp une jalousie que j’essaye de ne pas trop montrer pour ne pas la faire fuire (je tente de guérir de ça grace à ADS).Je souffre, je serre les dents et essaye de faire le mec confiant mais je pense qu’elle doit le sentir un poil avec son instinct de femme. J’essaye de pas faire needy. Elle m’assure que je suis le seul et j’ai plutot confiance en elle.

    Bref malgré cela je sens que nos rapports dans cette relation se sont inversés ce dernier mois et je sens que j’ai perdu en attraction. Mon sentiment sur ce que je vis aujourdhui pourrait être celui d’un mec en apparence sur de lui (je pensais vraiment avoir passer le cap), qui séduit pas mal de meufs et qui au contact de l’amour est retourné au stade AFC
    C triste à dire mais je pense que je suis en train de perdre mes couilles les gars tellement je craint de la perdre. Je sens aussi sous le radar qu’elle me balance des shits test ces derniers temps pour tester ma solidité, ma dominance.
    Je sens qu’elle me filera entre les doigts si je ne réagis pas comme il faut. Je suis en sursis mdrrr.

    Thank U Guys for your advices.

    • Sylvain dit :

      Hello Amaru,

      Effectivement, pas évident comme situation. Il faut garder la tête froide et rester solide. C’est souvent comme ça. On apprend le domaine de la séduction. On arrive à se mettre en couple et la boum, on finit par retomber dans ses vieux travers. la solution : rester le prix et ne pas la mettre sur un piedestal. Garder une vie sociale riche, garder des filles autour de soi. Il faut que tu restes un challenge pour elle. Quand tu commences à douter et qu’elle a besoin de te rassurer, c’est que tout est acquis et là tu commences déjà à perdre de la valeur. Courage!

  • Luc dit :

    franchement la plupart des mecs sont needy en france, qqfois c’est meme ridicule
    (certaines nanas etrangeres m’ont aussi dit que les femmes meprisaient les hommes en france)
    meme dans certains couples, on dirait que le mec est le serviteur de la fille de par son BL.
    dans d’autres sociétés c’est l’inverse
    mais derriere tout cela il y a une realité sociologique : ratio h/F demographiques peu avantageux, denigrement du role masculin, immigration etc

    • Sylvain dit :

      Hello,

      D’où l’utilité d’apprendre à se reconditionner, ne plus être needy et ne pas mettre les femmes sur un piédestal. ;)

  • Tony dit :

    Bonjour (stp lis et repond moi)
    je ne suis peut etre pas dans le bon article car je sais vraiment pas ou l’ecrire.
    Je sort avec une fille de puis huit mois, d’apres ce que je sais c’est une fille reservé qui ne parle pas. Elle n’arrive pas a me regardez dans les yeux, je dirai pas quel est timide. J’ai toujours eu l’impression qu’elle me cachait des trucs. Je ne l’ai jamais touché, on ne s’est jamais embrassé parce qu’elle fait tout pour ne jamais etre là quand on doit etre seule( ici au benin on n’embrasse pas en plein air). Au debut j’ai voulu penser qu’elle etait timide jusqu’au jour ou je suis aller la voir a une fete avec des gens( filles comme garçon) pourtant
    je l’avais inviter a cette fete et elle m’avait dit qu’elle ne pouvait pas sortir… elle m’as trompé si je peux le dire. Moi j’ai pensé que c’etait fini entre nous car les jours qui ont suivi ça elle ne m’a fait aucun signe de vie. Donc moi je me suis prit une autre meuf et s’est la qu’elle se presente en me faisant une scene de jalousie. Je l’ai calmé et j’ai continué avec les deux, toujours sans la touché tandis qu’avec l’autre le sexe etait au rendez vous.(les deux savait que j’etais avec l’autre) il y a deux moi je l’ai quitté mais elle ma fait une scene et je l’ai reprise. Elle ne me plait plus vraiment, mais j’ai pas le courage de la quitter car j’aurai perdu tout se temp, je dois au moins couché avec elle non? Je sais pas quoi faire aide moi s’il te plait. La quitter ou trouver un plan pour couché avec elle?

    • Sylvain dit :

      Bonjour Tony,

      Tout dépend ce dont tu as envie. Est ce que tu souhaiterais que ce soit sérieux avec la 2ème? Si oui, quitte la première, crise de jalousie ou pas et consacre toi pleinement à cette relation. De toute façon, si cela fait 8 mois que tu sors avec et que vous ne vous êtes jamais embrassés, c’est sans doute qu’il y a un probleme. D’ailleurs comme tu le vois, ca a été beaucoup plus vite avec l’autre. Si elle ne te plait plus vraiment, n’essaye pas de coucher avec elle a tout prix. C’est de l’égo mal placé. Ca fera de la peine aux 3 et ce n’est même pas sur que tu y prennes du plaisir. En espérant avoir pu te donner quelques pistes de réflexion :)

    • Tony dit :

      merci. je sais ce que je ferai. je vais quitter la premiere.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Vu ce que tu me dis, je pense que c’est la décision la plus sage! Tiens moi au courant de la suite et de comment ca se sera passé :)

  • ELSYDE dit :

    Perso, les Negs c’est pas mon truc. Le charisme me suffit largement ^^

  • pitt dit :

    slut.j’ entends beaucoup parler du neg et ca c’ est du mystery pur.moi je suis plutot de l’ecole de deangelo et ici on parle du cocky and funny.ici le but de la vanne n’est pas touijours d’obtenir une reaction positive de la part de la fille mais plutot d’obtenir l’attirance.je vais theoriser un peu.une des raison qui explique le rire d’une femme c’est qu’elle recherche votre approbation.elle eprouve le besoin de se faire accepter par vous.c’est inconscient.ce n’est pas un choix.maintenant lorsque vous vannez que la fille rit,si vous riez en reponse a son rire vous lui donnez votre approbation et vous communiquez que vous aussi vous voulez son approbation.par contre si elle rit et vous vous ne riez pas vous ne lui donnez pas votre approbation et vous communiquez que vous n’avez pas besoin de son approbation,que vous etes un male dominant et c’ est ca qui declenche l’attirance.ainsi il m’arrive de vanner une belle fille et d’obtenir au depart un regard meurtrier ou menacant,ou une mine offensee.mais en persistant dans mon attitude sans m’excuser la fille fini par rire et rire et rire.donc mon conseil n’ayez pas peur d’obtenir des reponses negatives avec les negs .persister

    • Sylvain dit :

      Hello Pitt,

      Merci pour ton retour! Tout dépend effectivement du niveau d’attraction. Si tu sens que la fille est H2G, tres bien. Apres si la fille montrer déjà de l’interet, on peut passer a la phase de connection. Mais c’est bien d’avoir lu toutes les approches et de ne pas les opposer. L’idéal est d’avoir un maximum de munitions dans son arsenal ;)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)