Persévérance et Séduction : savoir quand insister… et quand lâcher l’affaire

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

Perseverance et seduction Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire

Si au XVIIIe siècle il était d’usage de faire la cour à sa bien-aimée pendant des mois, voire des années, les choses ont bien changé.

J’ai rencontré beaucoup trop de filles qui se plaignaient des mecs. « Trop lourds », « trop insistants », « ils ne comprennent pas qu’il faut lâcher l’affaire », voilà leur manière de résumer l’attitude de certains séducteurs qui s’obstinent.

Quand c’est non, c’est non ? Vraiment ?

Dans cet article, découvrez la différence entre persévérance et obstination en séduction.

En séduction, il existe certaines limites très fines, qui vous feront basculer d’un côté de la barrière à l’autre. Le premier exemple qui me vient à l’esprit, c’est celui des negs. Bien utilisé, gentil et léger, le neg permet de recadrer une fille, de la remettre à sa place pour reprendre le contrôle momentané d’une interaction.

Mal utilisé, vous passerez pour un type trop arrogant et impoli (cf Draguer avec le neg sans passer pour un connard), tout sauf un piège à filles.

De la même manière, il existe une différence subtile entre persévérance et acharnement en séduction.

Quand devez-vous abandonner ?

L’image qui me parle le plus : les spams. Ma boîte mail en regorge.

C’est insupportable, c’est de l’info que je n’ai pas envie de voir. C’est un peu comme le spam « Vous voulez agrandir la taille de votre pénis ? » de la Mission 404 d’Orangina : on n’en peut plus.

Une fois qu’on a fermé une fenêtre, on ne veut plus voir cette information-là !

J’ai assisté ébahi à une scène très dure pour un mec. Il va aborder une fille. Il se fait dégager. Il voit qu’il se fait dégager. Et là, contre le cours du jeu, il revient à la charge en déclarant à la fille « Ah ! Sympa comme manière de se débarrasser de moi ! »

Pourquoi le souligner ? Pourquoi revient-il se reprendre une deuxième vague en pleine tête? Le plus sage aurait été de s’éclipser et de continuer sa route, en tentant sa chance avec d’autres filles.

La leçon à retenir : une fois qu’une fille vous a dit non, elle aimerait bien que vous arrêtiez.

Que vous arrêtiez quoi au juste ?

  • Que vous arrêtiez de lui proposer des rendez-vous alors qu’elle les refuse tous.
  • Que vous arrêtiez de lui envoyer des textos auxquels elle ne répond pas : ce n’est pas un défi qu’elle vous lance, c’est simplement qu’elle s’en fout.
  • Que vous arrêtiez d’essayer de chatter en ligne avec elle alors qu’elle vous ignore.
  • Que vous arrêtiez de croire que vous lui plaisez quand elle ne produit que des réponses courtes.
  • Que vous arrêtiez de croire que vous lui avez tapé dans l’œil quand elle vous tourne le dos.
  • Que vous arrêtiez de revenir à la charge après un râteau, même poli de sa part.

Mémo : pas plus de deux textos sans réponse avant de nexter…

Et pas de texto « Qu’est-ce que tu fais ? » ou « Quand est-ce qu’on se voit ? »

Aucune valeur là-dedans ! Révisez votre Phone Game !

Les filles, responsables ?

Là, on aborde un passage houleux… En tant que coach en séduction, j’aimerais bien vous faciliter les choses. Mais j’aime bien les filles aussi. Et nos deux modes de pensées, de communication diffèrent parfois.

Les filles disent rarement non de manière ferme et définitive. Après des années d’expérience, quand elles me disent non, j’entends non, je le comprends, et je n’insiste pas. Je n’ai pas de temps à perdre.

Parfois, les apprentis séducteurs entendent « non » et comprennent « non, pas maintenant », ou « non, persévère, je ne me donne pas si facilement ».

Si les filles disaient clairement : « non, je ne veux pas de toi, tu ne me plais pas », je pense que ça réglerait bien des choses. Alors pourquoi ne le font-elles pas ?

Simplement pour ne pas trop vous blesser. Pour ne pas vous mettre en colère. Le problème vient du fait que certaines prétextent que « ce n’est pas le bon moment », « je ne sais pas ce que je veux », « t’es un trop bon pote etc ».

Là où le séducteur aguerri voit un bon gros râteau et comprend le message, l’apprenti lover voit juste un défaut de timing et une incitation à persévérer, à retenter sa chance dans six mois…

Si insister est synonyme d’être relou, faire montre de détermination peut aussi s’avérer payant.

Quand persévérer alors ?

Quand elle fait preuve d’un peu d’intérêt

Elle vous envoie un texto de temps en temps, elle relance la conversation ou en initie de nouvelles ? Dans ce cas, elle est intéressée et a besoin de plus d’implication de votre part.

Elle est probablement très occupée mais ne veut pas que vous l’oubliez. A vous de lui prouver que vous pouvez devenir une priorité dans sa vie !

Quand elle en vaut vraiment la peine

Elle est géniale. Des filles, vous en connaissez des centaines, mais elle, c’est un diamant, une pépite, elle n’est pas comme les autres. Vous perdriez les autres sans sourciller, mais elle, elle a quelque chose en plus que vous ne ressentez qu’une fois tous les dix ans. Allez, un effort !

Les barrières imaginaires

Cette fille est une sorte de spécialiste du shit test… Quand elle se pose des barrières imaginaires toute seule « Non, mais ce n’est pas sage, je m’en vais à l’étranger dans six mois », « Non, ce n’est pas bien, je ne te connais que depuis deux heures », « non, mais je pense encore à mon ex… », votre mission devient automatiquement d’exploser ces obstacles.

La persévérance dynamite, ça s’appelle…

Quand elle veut un homme leader

Quand vous sentez qu’elle vous encourage à persévérer parce qu’elle a déjà un copain, mais que comme Tarzan, elle ne lâchera pas la liane précédente avant d’avoir la suivante, alors il faudra faire preuve de courage, et lui montrer que vous êtes une liane solide qui l’emmènera loin, plus loin que son mec walking dead

Si la fille est joueuse

Si elle verbalise vraiment cet encouragement « Je ne suis pas une fille facile, tu vas devoir en faire plus pour m’attirer dans tes filets… »

Dans ce cas, c’est un peu comme un shit test, mais en moins violent. Vous savez que vous allez dans la bonne direction, et elle vous y encourage. Elle attend plus de vous, elle veut pouvoir être fière de vous, elle se voit comme une récompense que vous allez devoir mériter.

Ça va à l’encontre du Prizing, mais ça reste acceptable si la fille a vraiment plus de Valeur que vous.

Conclusion

Dans tous les autres cas, souvenez-vous de la base : l’insistance n’est pas sexy, les relances permanentes ne sont pas sexy. Cet acharnement vous fera passer pour un mec needy

Anecdote : en 2008, j’ai dû m’acharner sur une pauvre étudiante en droit. J’ai violé la règle des deux textos sans réponse.

On les avait rencontrées, elle et une copine, pendant une session de SPU avec Eros.

Elle m’avait laissé son numéro de téléphone. On avait bu un café, mais je n’avais pas vu qu’elle n’avait pas accroché. Par la suite, elle n’a plus jamais décroché…

Malgré mes 10 textos de relance en deux semaines… Bizarre, non ?

Et vous, vous vous êtes déjà acharné sur une fille sans comprendre que c’était mort ? Comment vous êtes-vous rendus compte de votre erreur ? Lâchez-vous, c’est séquence thérapie dans les commentaires !

Sélim, persévérant sélectif

banner parler aux femmes Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire
banner parler aux femmes Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire
Banner 50phrases Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire
Banner 50phrases Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire
Bann TechniqueAstucieuse v2 Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire
Bann TechniqueAstucieuse v2 Persévérance et Séduction : savoir quand insister... et quand lâcher laffaire
1 556 COMMENTAIRES
  • Phane dit :

    Enzo,
    je ne vois pas où est l’erreur, surtout si elle est jalouse.
    Tu deviens le prix, et ça c’est pas mal.
    Cela si elle est bien jalouse et que ce n’est pas effectivement un râteau qu’elle te met.

1 29 30 31

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)