Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)

Publié dans Dynamiques sociales par Sélim

iStock 000021703602 Medium 2 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)

La première chose que prépare un séducteur avant de sortir ? Son appart, pour l’after potentielle.

L’after-party, la fête après la fête, celle où on continue à faire la fête mais dans un cadre moins bruyant, plus cosy : chez vous.

Dans cet article on vous donne tous les points à maîtriser pour organiser l’after parfaite pour vous et vos potes, et séduire au petit matin.

J’entends déjà vos récriminations : « Mais mon appart est trop petit pour organiser une after ! »

FAUX ! Souvenirs souvenirs, on a fini à 7 dans mon premier appart de 14m². 6 sur le lit, 1 sur la chaise, c’était vraiment n’importe quoi…

La première chose à prendre en compte pour organiser un after, c’est votre état d’esprit !

Sortir pour mieux rentrer

Vous êtes un boomerang. Retour à l’envoyeur. Quand vous sortez en pub, en club ou chez vos potes, votre objectif est déjà de savoir comment vous pouvez organiser le reste de la nuit pour finir chez vous !

Quel bouncing pour la suite ? Où aller après le bar 1 ou le club 1 quand tout le monde en aura marre, quand il restera 3 filles pour 77 mecs ? Toujours avoir un plan de repli !

Vous vous arrangez comme vous voulez pour la soirée, mais vous devez avoir un plan solide pour la fin, l’after : soit chez un pote qui a un appart assez grand, soit chez vous.

Dans l’Art de la Guerre, c’est un des fondamentaux de Sun Tzu : connaître son environnement pour gagner la bataille… Au cinéma, c’est Alfie qui en parle le mieux, en VO : « Location, location, location ».

Au cours de la conversation et de toutes vos interactions, vous devez garder une partie de votre esprit concentré sur l’objectif éventuel, la fin de soirée.

Plusieurs objectifs sont acceptables pour la fin de soirée :

  • La prise de numéro de téléphone, l’échange de coordonnées
  • La friend request sur Facebook
  • Le premier baiser (et tout ce qui peut vous faire plaisir, la fille et vous !)
  • Le simple fait de vous amuser avec vos potes, aussi, est un bon objectif !

Mais le meilleur objectif, c’est encore celui où vous finissez chez vous avec des potes et de nouvelles « amies »…

L’after se prépare… dès le before !

Si vous accueillez l’apéro en début de soirée, je ne peux que vous conseiller d’être un peu maniaque, et de ranger un maximum avant de sortir.
Si vous rentrez accompagné de quelques potes dont la fille avec qui vous voulez passer la nuit, ils comprendront le bordel. Mais si vous ne ramenez que la fille, elle peut vous trouver un peu négligé…

Rappel évident à ce stade :

  • Aérez tous les jours votre appart (et investissez dans un pschitt pschitt qui sent bon, bougies, papiers mystiques, ce que vous voulez !)
  • Lavez vos fringues sales et stockez-les dans un endroit qui ne rendra pas tout l’appart irrespirable (je pense à mes chaussettes de foot…)
  • Aucune vaisselle sale ne sera tolérée dans l’évier : faites-la au fur et à mesure.
  • Idem pour les poubelles : vous ne vivez pas dans un bidonville, respectez-vous !
  • Les poils dans la salle de bain : dégueu. Nettoyez ! Appelez Monsieur Propre !
  • Évitez les grosses tâches de sauce tomate ou de mayonnaise sur le sol.
  • Videz vos cendriers.
  • Nettoyez les traces de lait ou de jus d’orange qui ont fui dans le frigo, jetez les légumes périmés.
  • Lavez l’intérieur de votre micro-ondes !
  • Et les chiottes… Que dire… Les filles apprécient moyennement l’urine séchée mêlée à la poussière sur les cuvettes des toilettes…
  • Enfin, aérez votre chambre et changez vos draps (et jetez immédiatement toutes vos capotes usagées : enchaîner deux coups d’un soir, ça arrive, et vous ne voudriez pas que la deuxième tombe sur les traces de la première…)

Mais l’after, c’est avant tout une fête, et qui dit fête dit préparation de quelques ingrédients nécessaires…

Gestion des stocks d’alcool

De l’alcool (rappel : à consommer avec modération) en quantité suffisante, c’est la base pour une soirée réussie pour 90% des gens.

Certains s’en passent très bien, mais pensons d’abord à l’alcool. Plus jeune, l’alcool cheap passait bien : vodka à 9 euros, tequila, gin, whisky bizarrre.

Avec l’âge, les poches se remplissant un peu, vous pourriez être tenté par des alcools plus chers. Le haut de gamme, ça fait toujours son effet en after.

Et évidemment, la roue de secours se trouve au frigo, sous le nom de Taittinger, Mumm, Roederer, Pommery ou autres grands noms du champagne.

En pensant à Laurent Perrier… n’oubliez pas les softs, les accompagnements : sans eux, vous seriez forcés de passer aux shots, et l’état général d’ébriété serait rapidement décrété !

Garnissez donc vos étagères et votre frigo de Coca, Schweppes Agrumes, Perrier, Red Bull, jus d’orange, jus de pomme et autres softs dispos au fond des supermarchés.

Le liquide, c’est fait, mais n’oubliez pas le solide : les gens ont tendance à s’empiffrer en rentrant de soirée… Pour apaiser les estomacs de vos potes, ayez toujours une ou deux pizzas de secours au congélo !

Lights and music

Ne cédez surtout pas à la tentation de mettre Fashion TV ou Zen TV en fond visuel : c’est une très mauvaise idée, l’attention des invités sera illico captée par le mouvement.

Non, comme tout bon lover qui se respecte, vous maîtrisez l’art de la mise en scène : vos playlists soirées, dancefloor, lounge, rock et votre playlist de lover sont prêtes sur Deezer, Spotify, Soundcloud ou iTunes.

Au niveau des lumières, l’ambiance tamisée pour l’after n’est pas forcément recommandée. Gardez des bougies quelque part, mais éclairez suffisamment pour que vos invités ne se sentent pas dans un château fort au Moyen-Âge !

[J’ai été bluffé par la description de Mystery dans Revelation : le salon, les lumières, la déco, ce chapitre est dingue !]

L’ambiance tamisée, vous la déclencherez progressivement, à mesure que les invités s’en iront. Où que vous leur direz de partir, subtilement, pour qu’ils vous laissent seuls avec la fille que vous voulez séduire…

DHV et isolation

DHV pendant l’after

Pour terminer la préparation de l’after, pensez à la visite pour les nouveaux. Si parmi les invités que vous ramenez chez vous il y a des nouveaux, réfléchissez à la visite de votre appart.

Comment voulez-vous qu’ils découvrent votre appart ? Dans quel ordre ? L’after doit-elle avoir lieu dans la chambre, dans la cuisine ou dans le salon ?

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de préparer un coin pour les futurs cancéreux : il y a toujours un(e) relou qui ne peut pas survivre une heure sans clope. Ne les laissez pas ruiner la soirée.

Si vous avez décidé d’accueillir votre petite troupe dans le salon, faites en sorte que les hyperactifs et autres inquisiteurs puissent jouer avec des magazines, des balles antistress, un Rubik’s Cube.

Vous devez préparer votre after avec une obsession : lutter contre l’ennui des invités. S’ils s’ennuient, c’est fini, ils rentreront, entraînant parfois dans leur départ la fille de vos rêves.

Votre appartement doit vous mettre en valeur, doit vous aider à raconter qui vous êtes.

Quand les invités regardent autour et vous interrogent sur telle coupe ou médaille, tel livre, tel élément de déco, vous devez être capable de raconter une histoire qui vous mette en valeur !

Isolation en fin d’after

Le moment crucial. Tout s’est bien passé, tout le monde est heureux, et vous sentez que votre target est réceptive et resterait bien avec vous.

Mais il peut y avoir plusieurs points bloquants pour vous pourrir la vie :

  • Eros, que vous venez de rencontrer et qui refuse de partir parce qu’il vise la même target que vous
  • Le mec bourré qui ne comprend juste pas qu’il faut partir, « monsieur, c’est l’heure ! »
  • Le mec bourré qui dort dans votre clic-clac et vous empêche de vous endormir avec votre future chérie d’une nuit
  • La meilleure copine de Gwendoline qui refuse de la laisser là toute seule, « après tout, on ne le connaît pas vraiment… »

Comment éviter et résoudre tous ces problèmes. Réponse point par point.

Eros, votre rival, l’AMOG. Le plus relou de tous. Mais comment est-il arrivé jusqu’ici ? C’est l’erreur numéro 1. Pour vous en débarrasser, deux solutions :

  • Soit votre wingman lui dit que c’est l’heure de partir et de vous laisser seuls avec Gwendoline,
  • Soit Gwendoline s’intéresse vraiment à vous et est prête à lui dire de partir (oubliez cette option, souvent trop de pression sociale, ça reviendrait à dire : « Dégage Amog, je vais coucher avec ce mec mais pas avec toi ». Il y a peu de chance qu’une fille procède ainsi.)
  • Soit vous prenez dix secondes avec elle pour l’embrasser et prendre son numéro, la laissez partir avec tout le groupe en ayant pris soin de lui dire que vous voulez la revoir très vite…

Pour gérer le relou bourré, le sans-ami qui ne veut pas rentrer chez lui, demandez à votre wingman d’agir, ou demandez-lui, « entre mecs ». S’il a encore une once de sobriété, il comprendra. Sinon, c’est foutu…

Le cas du mec bourré qui dort dans votre clic-clac ou votre lit : vous êtes mort. Fin de partie, game over. Si c’est un pote trop bourré pour conduire, dites-vous que vous sauvez une vie en ne le laissant pas prendre le volant, ça vous consolera peut-être… La prochaine fois, surveillez son alcoolémie…

Enfin, le cas le plus cool, la copine reloue… Elle, si elle vous embrouille à 6 ou 8 heures du mat’, c’est parce qu’elle est célibataire et jalouse, ou qu’elle se sent investie d’une mission sacrée, genre « sauver ma copine Gwendo des griffes du grand méchant dragueur ».

Si c’est parce qu’elle est célibataire : où est votre wingman, bordel ? C’est à lui de gérer ce genre d’obstacles ! Si Gwendo est raide love de vous, elle peut rassurer sa copine et lui dire de rentrer chez elle.

Si elle a juste décidé de vous casser les couilles parce que Gwendo a récemment eu le cœur brisé, ça signifie surtout que vous n’avez pas réussi à gagner sa confiance pendant la soirée.

Vous avez probablement passé trop de temps à parler à l’oreille de Gwendo au lieu de vous occuper de tous vos invités, notamment la copine reloue… Et ouais…

Du coup, il ne vous reste plus qu’à faire un bisou à Gwendo, à prendre son numéro et à espérer qu’elle voudra bien vous revoir pour un « vrai » premier rendez-vous…

L’after est terminée, si Gwendo est avec vous, lisez les articles sexo de La Meuf Qui, mais si vous êtes tout seul… il y a peut-être encore le mec bourré dans le clic-clac pour vous faire un câlin ?

Des anecdotes d’after à partager ? Des AMOGs qui ne voulaient pas partir ? Comment vous gérez ça ?

Sélim

banner parler aux femmes Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
banner parler aux femmes Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Banner 50phrases Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Banner 50phrases Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann SexTalk 3 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann SexTalk 3 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann 16erreurs 1 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann 16erreurs 1 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann SMS1erRDV 1 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann SMS1erRDV 1 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Tout savoir pour organiser un after chez vous (et passer la nuit avec votre target !)
38 COMMENTAIRES
  • Birds dit :

    Si l’amog en question est le vrai Eros, il qu’il vise vraiment la même target que nous, je pense que le mieux à faire c’est de changer de cible. Autant essayer de prendre le ballon à Zizou …

    • Sélim dit :

      En le provoquant, ça peut marcher, certains ont réussi à nous faire perdre une finale de coupe du Monde comme ça…
      Sinon, sage décision de survie Birds !

    • La Sauterelle dit :

      Si c’est Eros, tu peux tenter la technique à la fois kamikaze et assez traître qui consiste à parler de sa grande carrière avec les femmes (field reports, fichier excel)….

    • Amaury dit :

      Ouais mais là, ça serait porter un coup bas dont la bassesse elle-même aurait honte :)

    • La Sauterelle dit :

      @Amaury: C’est certain mais j’ai remarqué que ce genre de bassesse était bien plus fréquente que l’on ne le pense. D’un autre côté, ça peut être un sacré coup de pouce de wingman pour séduire des filles qui aiment relever des défis comme dompter l’indomptable.

  • DiegoDeLaVega dit :

    Salut Sélim, ce que je vais te demander n’a aucun rapport avec l’article mais bon

    j’ai lu sur le site que tu disais que c’était important de ne pas faire de faute d’orthographe à l’écrit par sms, mais si la fille en fait elle, n’est ce pas un peu de la calibration que d’en faire quelques unes ?

    Nan parce que parfois il y en a qui en font des grosses, alors pour pas devoir faire un cours de français, je préfère reprendre leur faute…

    • Besteverx dit :

      DiegoDeLaVega.

      Je ne vois pas le problème d’être « supérieur » a la fille sur ce point là, tu va pas te rabaisser pour elle, reste toi même, surtout si c’est positif.

    • xKajmer dit :

      Je pense que non, si elle en fait tant pis pour elle, ne lui fait pas la remarque sauf pour taquiner 1 fois, mais toi applique toi a écrire correctement, justement ça montreras que toi tu as un bon niveau!

      ( avis d’un connaisseur mais pas d’un expert :D )

    • Sélim dit :

      Complètement team xKajmer : pas de nivellement par le bas. Si c’est une illettrée, soit.
      A titre personnel, ça m’énerve. Du coup je décide de ne pas le tolérer. Si tu penses que ce n’est pas un critère important, alors calibre comme tu veux avec elle !

      Je sais qu’une fille qui fait des fautes d’orthographe ne ferait pas long feu avec moi, je suis un peu à cheval là-dessus DiegoDeLaVega !

    • lex dit :

      DiegoDeLaVega : nop, n’en fait pas, aucune, jamais. Elle a le droit d’en faire, toi pas. Niveler vers le bas n’est jamais une bonne idée ^^

    • DefLeppard dit :

      N’en fait pas, tu pourras lui offrir sans problème un bescherelle pour la saint-Valentin.

  • Orneus dit :

    Article très intéressant… Et la fin est parfaite ! :P

  • Victory dit :

    Ah purée, ça fait longtemps que je n’ai pas laissé un commentaire ! Beaucoup de travail en ce moment, désolé.

    D’ailleurs, pour le sujet d’aujourd’hui, j’ai une anecdote de fou !

    Lorsque j’étais étudiant et que j’avais ma chambre universitaire de 20 m², j’ai organisé avec mon meilleur ami. Bon au départ on devait inviter 10 personnes. On s’est retrouvé plus d’une vingtaine dans ma chambre, il n’y avait plus de place, il y avait des personnes dans le couloir !

    Bon ça finit par un rapport avec le gardien, mais on s’était bien amusé, c’était vraiment cool ! Et bien sûr, j’ai fini la nuit avec une naturiste qui m’a été présenté par une amie.

  • Chuck_du77 dit :

    Article très intéressant d’autant plus que peut-être qu’à partir du mois de Septembre je vais avoir un appartement pour les études. Enfin un petit chez moi tranquille sans les parents. Même si je sais que je vais surement devoir bosser pour aider mes parents à le payer. Je pense que ça va me motiver et en plus je vais enfin mettre de l’argent de côté. C’est vrai que gérer un after c’est tout un art. Trop souvent je me suis retrouvé en soirée où à la fin tout le monde ce quittait et ça redevenait tellement plat et chiant.

  • JohnDoe dit :

    Le « location location location » me fait pense à l’épisode d’How I met ou Barney crée un appart dans un camion pour être prés du bar autrement ses targets s’endort dans le taxi.

  • SylvainLondon dit :

    Hello la team ADS !

    Juste pour vous signaler qu’à Londres, vous n’êtes pas accessible du wifi Starbucks notamment, qui bloque l’accès au site !
    On est 600 000 français, ici, nomého ! Et je veux pouvoir lire un article avec mon thé du matin !

    • Sélim dit :

      Je sais ça ! Horrible ! Pareil dans le Starbucks France, il faut que je leur écrive !

    • LeFrenchy dit :

      @SylvainLondon, Hi man, how are you?!

      Je suis sur Londres aussi, arrivé il y a un mois, chaud pour une pinte un de ces quatre?

      @Selim, article excellent que j’ai trouvé très complet, comme tant d’autre. Mais en coloc’ ça deviens plus compliquer pour organiser un after, quand tout le monde à des horaires différents, qu’il faut respecter le mode de vie de chacun… Après ça dépend de la coloc aussi. J’avais une petite question, rien à voir à la séduction, plus du dev’ perso, comment as-tu appris l’anglais? Juste à l’école? D’ailleurs au passage, chapeau pour la traduction de Revelation et RWS. Je les ai également en VO, à traduire ça doit pas être une mince affaire, beaucoup d’argot ou de mots typiquement ricains je pense.
      Très généreux de votre part d’investir autant de votre temps sur ce site, toujours un plaisir de vous lire, thanks !

    • lex dit :

      Sylvain : Va tout de suite te plaindre à la direction du starbuck !

    • SylvainLondon dit :

      @ Lex : c’est vrai, ils sont censés toujours « just say yes » !
      Et ce serait cool que l’on arrive à se croiser un jour ?

      @ Sélim : « horrible « , déjà que c’est impossible de trouver un bon croissant, ici !

      @ LeFrenchy : là tout de suite, je suis à The view from the shard si ça te tente !

    • lex dit :

      Sylvain : Yap ! Si tu me cherches, je suis sur Nice :D

  • Nicky Larson dit :

    j’ai une question:

    avec des amis on va faire la fête dans une autre ville la semaine prochaine. Une amie (pas hyper proche) m’a proposé de venir. J’avais décliné son offre car c’était loin de chez moi et je ne savais pas ou dormir ni comment rentrer. Elle m a dit de dormir chez elle. Le truc c’est qu’elle habite seule et c’est pas comme si elle avait un appart avec x chambres un canapé et un salon=> pas d intimité. Il n’ y a qu’une chambre et un matelas gonflable pas gonflé…Alors certes en règle général je saurai quoi faire mais la je l’avais catégorisé dans la zone amie car même si elle est pas mal je la vois quotidiennement. Devrais-je tenter qqch? le cadre est différent si c’est une femme que je ne connaissais pas avant j’aurais même pas hésité mais la j hésite

    • lex dit :

      Nicky Larson : elle te propose peut-être ça en tout bien tout honneur, à toi de gérer comme tu l’entends, et de ne tenter que si tu vois de bons signes d’intérêts.

  • Eric dit :

    Belle prose Sélim, je ne suis pas fan des after chez moi, mais j’ajouterais le classique : enlevez les chaises !

    • Dante dit :

      Dangereux si tes amis ont juste envie de se poser Eric ;)
      Bonne soirée ne rime pas avec danse ou rester debout pour tout le monde.

  • Vega dit :

    Si l’Eros devient trop dangeureux, le meilleur moyen pour s’en débarrasser c’est de le saouler.
    Demandez à votre Wingman de l’inciter à participer une jeu d’alcool et faites en sorte qu’il termine avec un maximum de verres au compteur.
    Le seul soucis c’est que vous aurez maintenant un mec bouré en plus à gérer.

  • Flav dit :

    Un article qui est au top !
    J’ai eu une idée, quand il est abordé les playlists de musiques, que je voulais vous donner avec toute modestie.
    Cette idée serait de partager des playlist pour les before, soirée et after par exemple. Je pense qu’un certain gout musical peut faire gagner beaucoup de points en notre faveur !
    Bonne soirée la Team !

  • joe dit :

    Recemment j’étais avec un pote dans un bar , quand on rencontre par hasard , 2 filles qu’il conaissait ( dont l’une d’elle a déjà couché avec lui ) bref ,une pour lui , une pour moi . OUi mais c’était sans compter sur les deux gars venus les accompagner , et on a vite compris tout les deux ( d’après le body language des filles ) qu’ils la soulaient . On a vite fait d’engager une conversation interessante avec elle , on les a fait marrer , elles avaient carrement oublié l’existance des eux précédent mec :D . Bref bonne soirée passé , après viens le moment où on aller leur demander de venir , comment faire ? On a tout simplement demandé .L’appart de mon pote ,n’était pas en si bon état , et il y’avait son colloc relou qui dormait , du coup on s’était tous mis dans une meme chambre à chuchuter pour pas le reveiller . Mais c’était marrant ça nous faisait rire ( grace aussi aux bierres qu’on avait bu ) , au point où on se foutait de l’état de l’appart ,apres chaqu’un a pris une chambre avec une fille et la suite est évidente . Tout ça pour dire que si la fille vous trouve suffisement interessant , drôle , et sûre de vous , elle pourra faire abstraction des défauts de votre appart , et même passer la nuit avec vous . Il suffit de lui montrer que vous êtes à l’aise , et elle suivera votre rythme , après c’est vrai qu’il faut soigner son intérieur , mais bon , si c’est pas toujours le cas et que vous voulez faire un after , surtout veillez à ce que vos target sois suffisement en état d’hebriété pour ne pas remarquer le slip qui trainent , gardez toujours de l’alchool chez vous , et occupez les faites les rire parler , elles oublieront même l’endroit où elles sont :)

  • Cudi West dit :

    Salut à tous ! C’est à mon tour de faire un HS, mais j’aimerais votre avis.
    J’ai rencontré une fille sur un site de rencontre ( ça s’est très bien passé )
    J’ai l’ai donc rencontré : Premier rdv niquel ( discuter autour d’un verre durant une petite heure )
    La semaine d’après : Deuxième rdv niquel aussi ( manger ensemble + Cours de salsa ensemble + raccompagnement devant chez elle avec plein de bisous sur la bouche ;p lol )
    Et là petit bloquage !!! En effet pour le troisième rdv, je lui propose de se faire une ciné et qu’ensuite on termine la soirée chez moi MAIS elle est est okay pr le ciné mais prefere ue je la raccompagne chez elle après, je lui demande pourquoi cela la gêne t-il de passer la soirée chez moi ? Elle me répond donc que elle a pas l’habitude d’aller aussi rapidement chez un gars ( bien qu’on se soit follement embrassé devant chez elle à la fin du second rdv )
    Donc voilà, j’aimerais votre avis ???

    • Sélim dit :

      Je crois que la réponse est claire Cudi West, elle veut prendre son temps et ne pas précipiter les choses,
      sois compréhensif et raccompagne-la chez elle… A son rythme, l’ami, surtout si tu l’aimes bien !

    • lex dit :

      Cudi West « On va chez moi », ça veux dire « je vais te baiser ». Si elle veut attendre un peu plus, laisser les choses se faire plus naturellement qu’un sous-entendu bien compris de tous, c’est son choix, te prend pas la tête, et fais ce qu’elle te dit.

  • Maboul dit :

    Bonjour, c’est quoi un amog ? Cordialement

  • VitaDaDon dit :

    Ahh, l’importance de la playlist est … Capitale !

    • Sélim dit :

      Eros étant d’habitude le DJ de nos soirées, il confirme ! Si ça ne prend pas, on ne peut arriver à rien ! Un seul objectif : faire danser les filles !

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)