5 techniques pour être apprécié et s’intégrer plus vite dans un groupe

Publié dans Dynamiques sociales par
ArtDeSeduire.Com

intégrer un groupe 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe

C’est une question que je reçois habituellement en début d’année scolaire, après des déménagements, quand vous commencez un nouveau job : « Comment m’intégrer plus facilement ? Comment me faire des amis ? Comment faire pour qu’on m’accepte ? »

Le sous-titre, vous l’aurez compris, c’est comment faire pour être aimé et être accepté !

Dans un monde où chaque personne que vous rencontrez a au moins 500 « amis » Facebook, pourquoi vous prêterait-on la moindre attention ? Comment vous faire apprécier rapidement d’une personne ou d’un groupe ?

Plongée dans les dynamiques sociales, découvrez ces 5 techniques pour qu’on vous apprécie !

Encouragez-les à parler d’eux !

Une étude a prouvé que parler de soi procurait autant de plaisir au cerveau que la nourriture ou l’argent : les mêmes zones du plaisir sont activées lors de ces conversations où l’on se dévoile que si on mangeait les meilleurs plats #foodporn !

La neuroscientifique Diana Tamir de Harvard a ainsi démontré dans la revue the Proceedings of the National Academy of Sciences que les gens étaient prêts à renoncer à de l’argent pour continuer à parler d’eux pendant les expériences.

Note à ceux qui ont lu l’Art de la séduction de Robert Greene : c’est exactement la leçon qu’on retient après avoir découvert le personnage de Benjamin Disraeli !

Comment utiliser cette technique pour être apprécié ?

Qu’il s’agisse donc de faire parler une fille en face de vous, sur Facebook ou si vous êtes en train de draguer sur Tinder, vous savez quoi faire pour vous faire apprécier : laissez-la parler d’elle !

Attention toutefois à ne pas devenir le confident de madame, à ne pas finir dans la Friend Zone !

Critiquez intelligemment : l’astuce imparable !

La base, pour un séducteur qui maîtrise les dynamiques sociales, est de mettre l’autre à l’aise. Ici, vous allez voir le pouvoir des questions pour éviter une critique directe.

Personne n’aime être critiqué, surtout pas en public, personne n’aime qu’on lui dise qu’il se trompe complètement en réunion devant tout le monde !

Si vous avez raison, que vous savez que vous avez raison, utilisez l’astuce des questions. Plutôt que de faire remarquer directement à votre interlocuteur son erreur, posez-lui des questions pour l’aider à réaliser progressivement qu’il se trompe.

Par exemple, au lieu de dire à votre chef que les choix de couleurs (noir et vert) pour la nouvelle salle de repos sont dégueulasses, pourquoi ne pas lui demander s’il a lu le dernier numéro de neuropsycho magazine sur le pouvoir des couleurs pour lui suggérer le orange ou le bleu ? Vous pouvez même lui prêter votre exemplaire, il vous en remerciera plus tard !

Si vous avez une tête de mule en face de vous, quelqu’un de mauvaise foi qui refusera d’admettre ses torts en face d’un groupe, laissez tomber, surtout si vous êtes nouveau, vous ne gagnerez pas en popularité dans ce genre de situations.

Pour en sortir la tête haute, terminez par un «  Tu as peut-être raison ! » avant d’embrayer sur un autre sujet. À défaut d’être le plus fort, soyez le plus malin !

Devenir populaire implique une meilleure connaissance des dynamiques sociales, des conversations chargées en émotions positives !

Personne n’a envie d’être pote avec un mec qui a toujours le dernier mot, qui humilie toujours les autres dans des débats complètement stériles ! Même si vous avez raison, laissez filer !

Mieux vaut être sympa et se taire plutôt qu’avoir raison seul face aux autres et passer pour un connard arrogant !

Demandez des conseils pour être apprécié !

Stratégie que certaines filles maîtrisent à la perfection pour donner de l’importance aux mecs : « Est-ce que tu penses que blabla… ? », « Est-ce que je devrais plutôt blabla… ? Tu en penses quoi ? »

Certaines filles sont spécialistes dans l’art de valoriser les hommes, en se faisant passer pour de faibles femmes : « Tu peux m’aider à porter ceci, cela ? », « Comment tu monterais cette armoire, à ma place ? », « Comment tu ferais pour réparer cette voiture etc ? »

Cette stratégie, se faire passer pour plus con que vous ne l’êtes, marche à chaque fois parce que votre interlocuteur adore briller !

Tout le monde aime aider les autres, et par vanité ou par bienveillance, beaucoup de personnes prendront le temps de vous aider et de vous donner des conseils.

Robert Cialdini, l’expert en persuasion et influence, recommande notamment de demander des conseils pour que l’autre s’ouvre plus facilement à vous et qu’il devienne plus facilement influençable par la suite, homme ou femme.

Le professeur Adam Grant de Wharton nous livre les résultats d’une expérience conduite dans l’immobilier.

« De nouvelles recherches montrent que demander des conseils s’avère être une stratégie payante quand on veut exercer une influence mais qu’on n’a pas l’autorité pour le faire. Dans une expérience, la chercheuse Katie Liljenquist a demandé à des volontaires de jouer le rôle d’acheteurs et de vendeurs pour des biens immobiliers. Quand les vendeurs se concentraient sur leur objectif, obtenir le prix le plus haut, ils n’étaient que 8% à réussir à obtenir un accord avec les acheteurs. En revanche, quand les vendeurs demandaient aux acheteurs comment faire pour atteindre leurs objectifs, ils étaient 42% à parvenir à un accord. Le fait de demander des conseils favorise la coopération et le partage d’information, transformant ainsi une négociation potentiellement tendue en un deal gagnant-gagnant. »

Comment utiliser cette technique pour être plus apprécié ?

Si un AMOG vous bloque, si vous sentez qu’il y a une rivalité imminente entre lui et vous, si vous sentez qu’une copine reloue risque de vous empêcher de passer la soirée avec votre target, leur demander des conseils est une solution à envisager.

Je ne vous dis pas qu’elle est la meilleure : c’est comme si vous jouiez avec une bombe. Soit vous la désamorcez et c’était intelligent de votre part de tenter, soit elle vous explose à la tronche et game over

Ne vous transformez pas en radio ragots !

Les mots que vous employez pour parler des autres ne restent pas sans conséquence : vous serez jugé en fonction des termes que vous utilisez pour décrire les autres.

Face à une fille, lors d’un premier rendez-vous, vous critiquez votre ex, vous peignez un tableau sombre d’elle, vous utilisez des noms d’oiseaux pour la décrire ?

Face à un collègue ou un groupe de collègues, vous dites du mal d’un autre collègue ou d’un chef, pensant qu’il y aura une sorte de solidarité entre vous, et que cela vous permettra d’être plus vite accepté dans le groupe ?

Vous vous trompez : critiquer un ennemi commun (ou même un inconnu) ne vous servira jamais à rien, car si vous parlez mal d’une personne quand elle n’est pas là, votre interlocuteur se demandera ce que vous serez capable de dire sur lui une fois qu’il ne sera plus là…

Les recherches ont montré que quand vous balancez des rumeurs ou des ragots négatifs sur une personne, votre interlocuteur vous associera à tous les mots négatifs prononcés, opérant ainsi un transfert entre ce que vous décriviez et vous…

Virez le négatif de votre vie ! Bannissez la critique stérile, les rumeurs nauséabondes, les ragots tordus et les coups de poignards dans le dos.

Ne vous associez pas à ce genre de pratiques, même pour vous intégrer plus facilement. À long terme, ça ne peut pas vous apporter le moindre avantage. Restez positif et parlez des autres en bien quand vous le pouvez !

Avez-vous vraiment envie de vous intégrer et d’être apprécié par des gens qui voient tout en noir ou blanc, « tu es avec nous ou contre nous » ?

La stratégie du perroquet du RAID

« Je veux un avion rempli de carburant, et trois millions en petites coupures ! »
« … en petites coupures ? »

Je ne sais pas si vous avez déjà vu le film « Le négociateur », mais tous les anciens libérateurs d’otages vous le disent une fois qu’ils partent à la retraite : leur ficelle préférée, c’est souvent de faire le perroquet.

C’est certes le plus bête, mais aussi le meilleur moyen de donner de l’importance à votre interlocuteur en lui renvoyant la balle !

(Pour ceux d’entre vous que j’ai eu la chance de voir en coaching en séduction, c’est l’image que j’utilise en permanence : la conversation, c’est comme un match de ping-pong, il faut toujours renvoyer la balle !)

Comment utiliser cette technique pour être apprécié plus rapidement ?

Allez-y ! Répétez les deux ou trois derniers mots que la fille en face de vous vient de prononcer ! C’est probablement le conseil le plus simple à appliquer si vous souhaitez maîtriser les dynamiques sociales !

Elle : « Et là, j’ai pris en photo ma salade de tofu sur Instagram avant que Gwendoline ne mette des coups de baguette dedans ! »
Vous : « Des coups de baguette dedans ? »
Elle : « C’est son grand jeu à Gwendoline, elle veut toujours se faire remarquer depuis qu’elle est célibataire… »
Vous : « Elle est célibataire ? »

Et ainsi de suite. Attention à ne pas trop faire l’idiot, n’attendez pas qu’elle fasse 100% de la conversation, sinon c’est fini pour vous !

C’est une technique parmi tant d’autres, à utiliser avec parcimonie. Avec parcimonie ?

Quelles techniques utilisez-vous pour mieux vous intégrer dans un nouveau groupe ou cercle social ?

Sélim, votre coach négociateur.

banner parler aux femmes 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe
banner parler aux femmes 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe
Banner 50phrases 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe
Banner 50phrases 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 techniques pour être apprécié et sintégrer plus vite dans un groupe
49 COMMENTAIRES
  • anthony dit :

    super bonne affaire

  • Derek dit :

    Le Perroquet (relance miroir) est très connu et est violent d’efficacité (on croirait pas au premier abord…)

    On se surprend à voir qu’il ouvre vachement de conversations, notamment quand on ne sait pas quoi dire.

    Un jour, un type jaloux essayait de me neguer par tous les moyens et je ne trouvais rien de particulièrement imparable dans l’immédiat à ses frames courtes et assez agressives/humours en mi-teinte (les pires), et je m’en suis sorti JUSTE en faisant cette technique de merde de relance ! ahah…! Finalement, il en a tellement trop fait qu’il s’est effondré sur les trucs qu’ils sortaient et mes relances interrogatives troll/naïf. (Je le regardais fixement dans les yeux, et il a baissé progressivement les yeux au fil de ses mauvaises explications…^^)

    Bref un must have auquel on doit penser, ça donne même le temps de réfléchir pour des répliques plus avancées. D’ailleurs ça me fait penser que pour diriger la conversation, c’est bien de pouvoir poser des questions. J’y pense pas forcément tout le temps car je ne préjuge pas des gens à l’avance pour les casser, mais dès que j’ai repéré un enculé qui essaye de s’imposer grossièrement, croyez-moi bien que je m’occupe de lui par la suite. (j’aime les Alpha aux valeurs positives, qui peuvent me faire respecter positivement leur personne sans écraser les gens. Je reste persuadé que de toute façon, un Alpha attire d’autres Alphas honorables. Donc les mecs qui neguent trop méchant je n’en veux pas dans mon groupe, perso.)

    Pour les ragots, malheureusement, j’en suis moins sûr que toi dans le sens où je constate chaque jour que discuter des valeurs des éléments du groupe a un vrai attrait, notamment pour les femmes et aussi pour certains hommes. Parler dans le dos des gens n’est pas dans ma nature mais j’ai appris à dire ce que je pensais sincèrement des gens malgré tout, car ça permet de donner ses valeurs, limite DHV en fait. Après il y a ragot et ragot bien sûr. C’est peut-être ce que tu appelles critiquer intelligemment.

    Sinon la demande d’aide ou le fait de faire parler les gens, ça marchera tout le temps, attention par contre à ne pas donner une mauvaise image par un effet pervers non voulu. ( genre un type qui a toujours besoin d’aide et qui ne parle jamais de lui).

    • Sélim dit :

      Hello Derek,
      Très intéressante cette question d’honneur des Alphas.
      Un groupe fait souvent le ménage automatiquement : quand tu n’as pas d’affinités avec certains mecs, tu les éjectes, c’est le jeu. Là, tu as raison de vouloir refuser la présence de mecs peu recommandables.
      Ca m’arrive parfois, avec un mec en particulier que je ne peux pas respecter. Dans ce cas, c’est chacun de son côté et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

  • Birds dit :

    Hi Ads,

    Il est bon, cet article. Tu dis au tout début qu’il répond à des demandes telles que « comment m’intégrer? comment me faire de nouveaux amis? » . Mais c’est en fait utilisable dans toute situation : en date avec une fille, en soirée avec ses potes, en diner familial pour détendre certaines situations, dans un set pour dhv son wingman..

    On a un peu l’impression que les sujets des articles tournent en rond ces derniers temps, avec des sujets déjà vus plusieurs fois : mais en fait quand on lit l’article, le sujet est traité à chaque fois sous un angle différent, les techniques présentées ne sont jamais les mêmes… Je comprends pourquoi l’ami Selim est si bon en conversation:si tu es capable de traiter un même sujet avec des points de vue si nombreux, j’ose à peine imaginer ce que ça donne face à une jeune fille. Vous êtes combien dans ta tête Selim? ^^

    Bonne journée devant Roland

    Birds

    • Sélim dit :

      Hello Birds !
      J’en parlais récemment avec un client lors d’une séance de coaching : je peux parler pendant des heures. Sans m’arrêter. A rebondir sur tout.
      Pour autant, en impro, sur scène, je suis une quiche absolue, les idées viennent moins bien.

      La vraie idée directrice, dans une conversation, c’est que je me mets au service du bien-être de l’autre. Il doit en ressortir avec le smile. Sélim’s trademark ;)

      Pas de Roland pour moi cet aprèm, des trucs à finir avant de filer en vacances !

    • Chasseur de sable dit :

      Salut Sélim !

      Le livre Impro de Keith Johnstone est une mine d’or pour le théâtre d’impro et plus profondément pour le quotidien, je te le conseille.

      Conseiller un livre à l’homme lunette-bibliothèque : fait !

    • boubs dit :

      « La vraie idée directrice, dans une conversation, c’est que je me mets au service du bien-être de l’autre. Il doit en ressortir avec le smile. Sélim’s trademark ;) »

      Je ne suis pas trés d’accord avec cette idée, coach!
      Je m’explique, en pensant tout le temps à faire plaisir aux autres, on peut bien réussir certes, mais on risque très vite de perdre notre identité et de tomber dans le needysme, et d’essayer à chaque fois à faire plaisir à la personne en face et d’oublier ainsi notre propre plaisir!

      Si je le dis, c’est parce que j’ai dejà vécu ce genre de truc, en 2010, avant de connaitre le livre de Dale Carnégie, j’etais une personne un peu réséervé certes, mais j’étais quand même très cool et j’arrivais très vite à nouer des relations amicaux avec le peu de gens avec qui je passait un peu de temps.

      Par la suite quand j’ai découvert ce livre par l’intermédiare d’un ami, je l’ai trouver merveilleux, et il l’est bien sûr, sauf que l’on risque de s’y perdre et d’appliquer tout à la lettre et de perdre notre personnalité en adoptant une autre dans le but de toujours faire plaisir aux autres!
      Cela peut amener à une perte d’identité.

      Deux ans aprés avoir lu ce livre, je suis tombé sur une fille très jolie, je n’étais pas amoureux d’elle au début, mais j’ai voulu appliquer tous les principes du livre, de rechercher à chaque fois de son bien être en oubliant le mien.
      Par la suite je suis tombé dans un needysme total, je l’ai mis sur un piedestal, et comme nous le promettait le livre, j’ai réussi à être son meilleur « AMI ». Et je pense que vous connaissez la suite quand tombe dans la Friend-Zone d’une fille, c’est 99% mort!

      C’est pourquoi il faut faire très attention à toujours essayer de faire plaisir à l’autre. Être aimable OUI, être gentil OUI, mais si et seulement si la personne en face le mérite et nous montres un minimum d’intérêts et essaie en retour de nous faire aussi plaisir! SURTOUT EN SEDUCTION!

      Je suis un scientifique, un GEEK même, mais je crois que vos leçons ont été bien assimilé (j’ai la chance de comprendre tés vite en raisonnement et en logique, ce qui me pose souvent problem avec les filles, je joue surtout dans la logique au lieu des emotions, mais je suis entrain de progresser un peu grâce à vos superbes conseils même si je n’aime plus beaucoup les techniques de séduction, je préfère assumer mes envies en respectant celles d’autrui!)

  • snill dit :

    Coach négociateur ?

    • Sélim dit :

      Non, c’est une vanne snill. Je ne négocie plus rien depuis bien longtemps…
      Avant oui, quand j’étais acheteur, mais plus maintenant ! Zéro compromis ! (le mec taré…)
      Bonne journée !

  • renoboy74 dit :

    Essayer d’apporter quelque chose au groupe. Avoir des trucs intéressant à proposer, et à faire découvrir. Que se sois sortie, cinéma théâtre lecture, High Tech…

    Essayer de déterminer rapidement la tête du groupe (il y en a toujours une)

    Dans un groupe de personnes il y a es gens avec qui vous partager des points en commun. Le truc c’est de les soulever pour créer des connexion.

    « Tiens tu portes un cravate? Tu as raison, c’est tellement stressant un col sans noeud autour… C’est un noeud double que tu fais là non? »

    Tiens à une soirée y’a pas longtemps j’était avec des gens que je connaissais très peu. Dans le groupe ils se posaient une question existentielle, je ne me souviens plus de quoi d’ailleur (3h du matin okay?) J’avais la réponse à cette questions qui leurs trottaient dans le crâne depuis je ne sais combien de temps. De suite j’ai sentis l’intégration dans le groupe monter en flèche

    • Sélim dit :

      Hello Renoboy !
      Si tu as la réponse au sens de la vie, on est preneur, c’est la question fondamentale pour tout le monde chez ADS, on est suspendu à tes lèvres !
      Et bien joué le coup de la cravate !

    • renoboy74 dit :

      Un écrivain doté d’un égo aussi démesuré qu’un film de Snyder à écrit un bouquin. Le livre fait quelques pages et prétend répondre à cette question. Le prix est de 150 000€ si je m’en souvient bien…

    • Sherrinford dit :

      C’est élémentaire, voyons : 42.

  • KnightSilver dit :

    Excellent article ! Ca marche avec un groupe social que ce soit en soirée ou même quand on arrive dans un nouveau boulot !

    Pour un groupe qu’on est mené à revoir, j’ajouterais d’écouter leurs conversations pour voir s’il n’y a pas une série ou quelque chose dont ils n’arrêtent pas de parler.

    On raconte qu’on a regardé grâce à eux, ça les flatte (car ils nous ont influencé) et ça aide à s’intégrer ! (à s’intégrer ?)

    • Sélim dit :

      Ahah, bien vu le coup du perroquet à la fin !
      L’astuce de la série, ça marche aussi très bien. Partager des références culturelles, un peintre, un auteur, une série ou de la musique, c’est vital pour la cohésion d’un groupe (surtout chez les plus jeunes)

  • Chuck_du77 dit :

    Super article,

    Personnellement je déteste les ragots. Si une une personne me dit « tu verras X est comme ça » j’en tiens pas compte je me ferai mon avis en parlant à la personne concernée. Si les gens parlent d’un sujet que tout le monde connait (genre séries, films, musiques etc) ça peut être une bonne entrée en matière je trouve.

    J’ai un petit FR pour vous. Aujourd’hui je prend le RER A pour aller déposer mon dossier pour l’année prochaine à Nanterre. J’étais tranquille avec ma musique et mon rubik’s cube. On arrive à une station des gens monte. Une fille un peu plus âgée que moi me voit faire mon rubik’s cube. En deux secondes elle sort le siens. On s’est mis à parler rubik’s cube durant tout le traget. Un moment elle me demande où je descend. Elle descend avant moi. On allait arrivé à son arrêt elle me dit « j’aimerai bien continué à discuté avec toi mais je descend là ». Ni une ni deux je lui dis « je prend ton numéro et je t’enverrai un message ». Elle me fait ok. Je prend le num et elle part (elle à failli loupé son arrêt). J’ai trouvé ça juste epic. Une fille qui fait un rubik’s cube déjà il y en a pas des masses et en plus j’ai réussi à NC sans trop me poser de questions.

    Ma seule question maintenant c’est qu’est-ce que je dois lui envoyer comme message?

    La preuve que le rubik’s cube est une arme de séduction.

    • AKu-Aku dit :

      Je suis speedcubeur également.

      J’atteste que le rubik’s cube une une arme de séduction massive. ça en devient presque épuisant tellement c’est efficace.

    • Chuck_du77 dit :

      Clairement,

      En ce moment j’ai 3 targets : une amie d’enfance, la cousine d’une pote et cette fille. Epuisant on est victime de notre succès.

    • Sélim dit :

      Vous allez vous mettre à deux pour faire l’article et la vidéo « Comment terminer un Rubik’s Cube ? »
      J’admire ce savoir, j’ai toujours vu ça comme un truc magique !

    • KnightSilver dit :

      @Chuck_du77
      Je pense que le cube est un bon moyen pour vous prévoir un date. Par contre il ne faut pas perdre trop de temps sinon le délire va passer et elle va t’oublier.
      Pourquoi ne pas lui dire un truc par exemple que tu as découvert qu’il était possible de jongler avec des cubes tout en les résolvant et que tu te proposes de lui apprendre ça autour d’un café ?

      En tout cas bien joué !

    • Chuck_du77 dit :

      Moi jongler? mdr je crois pas. Mais vendredi je dois manger avec une pote, son copain et sa cousine donc je vais voir avec elle si on peut se voir après comme je serai sur Paris ce sera l’occasion (je lui dirai que je dois voir du monde comme ça bon SP)

    • lex dit :

      Chuck_du77 : Commence par une question Rubik’s ou une PJ, ça devrait passer tout seul ! ^^

  • dany dit :

    nouveau groupe ou cercle social?

  • Mavis dit :

    c’est mon premier post sur le site. Et j’ai remarqué que vos articles (tout comme celui ci) sont d’enfer !!!

    • Sélim dit :

      Enchanté Mavis ! Tu viens quand tu veux, on est là, on répond à tout le monde, au quotidien !
      Take care ! Et n’oublie pas de t’inscrire sur le forum !

  • Jamie Lannister dit :

    Hello,

    Ok avec tout, sauf la technique des conseils à demandés, car c’est une preuve de manque de confiance en soi….

    • Sélim dit :

      Hello Jamie Lannister,
      pas vraiment un manque de confiance en soi. Les meilleurs des meilleurs savent poser des questions, demander des conseils et s’entourer de personnes meilleures qu’eux pour progresser, toujours.

    • Vayne dit :

      Salut Jamie,

      Je pense qu’un homme intelligent sait reconnaître quand il sort de sa sphère de compétences (celle-là vient de Docteur Octopus, belle référence^^) d’où l’utilité des conseils.

      L’intelligence ce n’est pas tout connaître, c’est être capable d’assumer son manque de connaissance sur un sujet donné.

    • Jamie Lannister dit :

      Vous n’avez pas compris, ce que je voulais dire… Je voulais dire qu’un homme qui pose pleins de questions à une femme, et dans la vie en général, c’est juste qu’il est moins charismatique, qu’un homme qui en pose moins et qui a plus de certitudes. Après bien sur personne ne nait avec toutes les certitudes du monde entier, « On ne nait pas homme, on le devient »

    • lex dit :

      Jamie Lannister : Je crois que c’est toi qui n’a pas compris un truc : est-ce que tu as lu au moins le titre de cet article ? On parle de dynamique sociale et de GROUPE.

    • Jamie dit :

      Oui désolé j’ai bien lu l’article qui est sur une dynamique de groupe… Après oui j’ai bifurqué sur les femmes…

    • lex dit :

      Jamie : Pas de soucis dude, l’important c’est qu’on se comprenne ^^

    • lex dit :

      Jamie Lannister : savoir se remettre en question et demander des conseils sur un truc sur lequel tu n’es pas au top, c’est TOUT sauf une preuve de manque de confiance en soi.

      J’suis une bite en mécanique moto, et bah quand j’ai un problème, je pose la question, je m’améliore, je joue pas au con pour éviter de montrer une faiblesse. ça, c’est un manque de confiance en soi. Accepter l’erreur et le fait de ne pas tout savoir, c’est aussi ça, un Alpha.

  • DexMorgan90 dit :

    J’ajouterais en complément de ce qui a été écrit qu’un BL assuré + un sens de l’auto dérision et de la dérision calibrée = friends in the popocket.
    Et surtout ne pas oublier que l’amitié s’entretient tout comme l’amour. Car ça se perd easy du jour au lendemain.

    • Sélim dit :

      DexMorgan90 : c’est exactement ça, ça s’entretient…
      Il faut du temps pour nouer de vraies relations, du temps pour les entretenir. C’est pour cela qu’il est impossible d’avoir énormément de « vrais », les journées ne faisant que 24 heures !

  • jeune padawan dit :

    salut les mecs j’ai besoin d’aide svp c’est urgent voila je parle avec une fille sur un site de rencontre je lui ai envoyé 2 messages elles ne ma pas repondu puis dans le troisieme je me suis un peu enérvé et en gros je lui ai dis de me laisser au moins une chance quoi qu’elle avait tort de m’ignorer et elle ma repondu d’accord je te laisse une chance alors voila je bloque ici je ne sais pas ce que je dois faire maintenant ce n’est plus une approche classic je sens que tout se joue sur mon prochains message est ce que je la joue normal je lui parle de ces passions ect ect et tout le blabla du premier contact ou bien il me faut un truc plus accrocheur un truc de film americain ? si quelqu’un a une idee je suis ouvert a toutes les propositions svp repondez moi au plus vite !

    • lex dit :

      Jeune Padawan : c’est mort. Tu t’es énervé parce qu’elle ne t’a pas répondu, la meilleure line du monde ne marchera pas…

    • jeune padawan dit :

      lex merci pour ta reponse : ))) elle a repondu a mon message elle m’a dit juste ça « d’accord je te laisse ta chance » je l’ai donc convaincu non ?

    • lex dit :

      Jeune padawan : faut regarder plus loin que le bout de son nez. Tente le, mais tu dois avoir moins d’une chance sur 10 au départ,

    • jeune padawan dit :

      lex, elle ma répondu :))) je lui est parlé au tel tout c’est bien passé, je la voit vendredi ;) bisou a tous.

    • lex dit :

      Félicitation !

    • Maelys dit :

      Bel exemple de « walking dead », jeune padawan, en gros…. t’es mort mais tu ne le sais pas encore… Après si ça se trouve tu es un bon rameur ;-)

  • Mukudori dit :

    « Posez-lui des questions pour l’aider à réaliser progressivement qu’il se trompe »

    C’est une technique utilisée dans le bouquin « Les dieux voyagent toujours incognito » de L.Gounelle, je ne sais pas si certains d’entre vous l’ont lu, mais c’est vraiment un roman génial qui traite de sociologie/psychologie.
    Pour vous aider à booster votre inner-game cet ouvrage est juste magique.

  • Rising dit :

    Hello la team ADS.
    J’adore la méthode du perroquet. Super pratique. Ca aide dans bien des situations.

  • Greg dit :

    Le noir et vert, dégeulasse?? Ben ne viens jamais me voir au boulot, je bosse chez Leroy Merlin! :-D

  • Cristiano34 dit :

    Salut a tous! Désolé d’avance mais ça n’a pas a voir avec la question, actuellement je suis disons dans une periode d’abondance comparée aux autres, ( aux autres periodes hein pas vous les gars ;) ) 4 filles que j’essaie de gerer en meme temps, pas juste pour des rapports sexuels, mais tout simplement en attendant de faire un choix et si quelqu’un a des techniques je suis preneur j’ai pas envie que ce delire dure trop longtemps. En gros des techniques pour ne pas me retrouver grillé quoi, ça a failli m’arriver deux fois en une semaine :s

  • bamby dit :

    J’ai un petit problème, je suis membre dans un club a l’ecole ( environ 20 membres ) et une ex-target dans le même club me rend la vie dur … Je cherche dans tous ces articles de dynamique sociale pour ameillorer mon arsenal face a elle. A 2 semaines de la rentrée j’arrête pas de penser au club et au travail que je dois faire ainsi que les provocations auxquelles que je dois faire face .. Des conseils!? Des articles!? Muchas Gracias :D

    • Sylvain dit :

      Hello Bamby,

      Qu’est ce que tu entends par là quand elle te dit qu’elle te rend la vie dure ? Quel est son comportement ? Elle se moque de toi en public ? Elle dénigre ton travail? Elle ne se laisse pas draguer ?

      Donne nous plus de détails afin que je puisse t’aider ;)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)