Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

De la Maîtrise à l’Intuition : Comment les Super Dragueurs Développent « le Feeling » ?

développer son intuition en séduction

Technique de drague

De la Maîtrise à l’Intuition : Comment les Super Dragueurs Développent « le Feeling » ?

De la Maîtrise à l’Intuition : Comment les Super Dragueurs Développent « le Feeling » ?


Les bons gestes avec les filles, au bon moment. Les bons mots pour les faire sourire, dans le bon timing. Le résultat obtenu, parfois dans des conditions pas très académiques.

En tant qu’apprentis dragueurs, je sais que souvent, vous cherchez une méthode, des techniques, un processus pas à pas. Un schéma à copier-coller, sans prise de risque, pour aborder les filles et les séduire.

Et là, en revoyant les vidéos de drague de rue tournées avec la Team Pirate, je me suis rendu compte d’un truc que je voulais partager avec vous pour vous donner l’envie d’apprendre !

J’ai regardé les anciennes vidéos d’Eros en train d’aborder les filles dans la rue. J’ai repensé à ces numéros de filles qu’il collectionne, et qu’il a parfois obtenu dans des conditions rocambolesques.

Avant de tourner dans la rue, j’ai revisionné mes propres séquences de drague de rue en caméra cachée… et je les ai comparées avec les performances de mes coachés et de la TEAM PIRATE.

Pour ceux qui n’auraient pas encore rencontré la TEAM PIRATE, il s’agit de trois mecs normaux, âgés de 22 à 31 ans, qui ont décidé d’apprendre à draguer, et ont appris le SYSTEME RDV pour aborder et séduire les filles de manière naturelle et respectueuse.

Et en regardant à nouveau leurs séquences d’abordage dans la rue, ça a fait tilt !

Ils sont encore en phase d’apprentissage, la phase par laquelle vous allez passer.

Ils font encore des erreurs, ils prennent encore des râteaux, ils essaient encore de suivre le script idéal, la séquence idéale du SYSTEME RDV (R pour Rassurer – D pour Divertir – V pour Valoriser).

Et ils le font bien, la plupart du temps.

Mais dans ma tête, parfois, je trouve qu’ils manquent de folie. Qu’ils manquent d’intuition.

Et j’ai retrouvé les raisons dans le superbe bouquin de Robert Greene, « Atteindre l’Excellence ».

D’abord la maîtrise de la drague

En musique, on parle du fait de faire ses gammes. De répéter ses gammes, encore et encore, avant de pouvoir improviser.

Quand on se plante lors d’un match de foot, le coach vous renvoie à vos bases lors des entraînements suivants : défendre proprement, faire une passe propre, faire un contrôle.

Et pour devenir les meilleurs des meilleurs, ce sont des centaines et des milliers de coup francs qu’ont frappé Roberto Carlos, David Beckham, Cristiano Ronaldo qui prolonge toujours ses entraînements, plus que ses coéquipiers. La répétition, encore et encore.

Pour maîtriser leur art, pour devenir bon, ils atteignent la barre des 10000 heures. Ça correspond à un niveau de pratique assidue pendant une dizaine d’années. (Je vous laisse faire le calcul)

De 19 à 25 ans avec Eros, on a explosé les compteurs assez vite en drague : outre la « vraie » drague, dans la rue, dans les bars, dans les boîtes quand nous étions étudiants et en stage, il y avait ces conversations sur Meetic et MSN, devant les matchs de foot et en cours. La drague, les filles occupaient 80% de notre cerveau de jeunes mecs frustrés.

Le fait qu’on bosse dans des bars, lui en tant que DJ, moi en tant que barman et serveur, nous a grandement aidé à développer notre aisance sociale et notre tchatche pour aborder les filles dans notre vingtaine.

Et c’est comme ça qu’à l’âge de 25-26 ans, on est passé de 10 filles par an à une par semaine.

Nous avions la maîtrise de la drague. Cette discipline nous était connue, familière.

Nous faisions les choses bien. De la phase d’abordage, à la conversation, au moment où nous ramenions les filles chez nous, c’était bien, ça fonctionnait souvent. Pas toujours. Souvent.

Mais nous voulions devenir brillants. Nous voulions repousser les limites de ce qui était possible.

Nous voulions faire plus vite, plus haut, plus fort.

Des skateuses, des gothiques, des filles à la Gossip Girl, des fit girls, des comptables, des coiffeuses, des mannequins, des actrices, des zadistes, on voulait tout tester et élargir nos compétences.

Une fois la maîtrise atteinte, phase suivante, l’intuition

C’est le moment où Eros m’accompagnait souvent sur les séances de coaching en séduction personnalisé.

Nous commencions à savoir quoi dire à quel moment, quand accélérer avec les filles, quand nous retirer aussi.

Mais plus je coachais, plus de nouvelles questions se posaient. Plus mes coachés me posaient des questions auxquelles je n’avais pas pensé.

En 2009-2010, ça a été un choc : plus j’en savais sur moi, plus j’affinais ma manière de draguer, plus j’avais l’impression de découvrir les « autres mecs », de découvrir un monde inconnu.

Ce qui devenait évident pour moi en tant que dragueur ne l’était pas du tout pour les apprentis séducteurs que je coachais.

Et là, j’ai pu voir une double évolution :

D’un côté, je passais presque en mode « pilotage automatique » pour mes RDV perso avec les filles rencontrées en soirée et sur AdopteUnMec et Attractive World. C’était toujours la même histoire, toujours les mêmes gestes, comme Zizou dans le vestiaire.

De l’autre, j’avais des coachés qui demandaient des process, des étapes, un guide simple à suivre pour atteindre un niveau de maîtrise suffisant.

Dès lors, l’objectif a été de les faire bénéficier de notre expérience, de notre expertise, pour qu’ils gagnent du temps lors de leur apprentissage. Pour qu’ils ne commettent pas les mêmes erreurs que nous au début.

Notre objectif de bons dragueurs a été de devenir de bons « modélisateurs » : comment modéliser notre approche de la drague et la rendre accessible à tous ?

Comment donner un chemin à suivre qui ne soit pas trop contraignant, et ne demande pas de passer des milliers d’heures dans la rue, dans les bars, les boîtes ?

C’est ainsi que j’ai décidé de créer le SYSTEME RDV pour aborder et séduire les filles partout, tout le temps.

C’est le système parfait pour débuter et s’initier à une drague respectueuse, naturelle et efficace, qui repose sur votre personnalité et ne vous transforme pas en clone.

C’était le plus important pour moi lors de la phase de test du SYSTEME RDV avec la TEAM PIRATE : les conseiller, leur donner un feedback sur leurs abordages, mais ne pas les transformer en clone de moi.

Pour ma part, aujourd’hui, je dévie fortement du SYSTEME RDV, je peux me permettre de partir en impro, j’ai le feeling, je sais quand ça passe et quand ça casse. Comme un sixième sens.

Avec plus de 20.000 heures de vol, j’ai dépassé la phase de maîtrise et suis désormais dans une phase de création. Dans la phase d’intuition.

Tout m’amuse, la moindre faute m’amuse, je n’ai plus rien à me prouver, mais toujours envie de progresser pour vous transmettre les meilleures techniques de drague.

Et c’est avec plaisir que je partage avec vous aujourd’hui cette vidéo en caméra cachée du plus jeune des membres de la TEAM PIRATE.

Découvrez ci-dessous un abordage pas validé à 100%… mais où Pirate Kamikaze obtient de très bons résultats !

Découvrez sans plus attendre le SYSTEME RDV pour parler aux filles où vous voulez, quand vous voulez, sans flipper ni les faire flipper !

Sélim, ancien serial choppeur, expert en séduction, désormais coach heureux de transmettre ;)

Lire la suite
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. molaah

    14 novembre, 2018 à 11:28

    c’est très cool

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Technique de drague