Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment draguer pendant un déplacement professionnel ?

draguer-deplacement-professionnel

Technique de drague

Comment draguer pendant un déplacement professionnel ?

Comment draguer pendant un déplacement professionnel ?

Si vous vous déplacez beaucoup pour le boulot, vous savez que draguer est difficile. J’ai reçu ce mail de Rémi :

« J’ai un travail « compliqué » avec énormément de déplacements, mais seulement deux/trois jours par destination.

Aurais-tu des astuces, des conseils car globalement il faut être beaucoup plus « pushy », car le timing est serré, enfin je pense.

De plus, quand tu annonces que tu es en déplacement et tu ne restes pas sur place, tu perds pas mal de contacts. Ça ruine les ratios car le timing est serré, enfin je pense. »

Dans cet article, on vous donne les clefs pour aborder et séduire les femmes pendant vos déplacements professionnels.

On pourrait presque dire que ce sont des conseils de drague pour les commerciaux, pour les VRP, même s’ils sont aussi valables pour nos amis qui vont de chantier en chantier, de destination en destination.

Ces conseils en séduction sont aussi valables pour nos amis expatriés pour des courtes missions, et aux forces du maintien de la paix, qu’on salue évidemment.

On s’est mis à 2 experts pour écrire cet article : Eros, le meilleur dragueur de Paris et Sélim, votre coach en séduction depuis 2009. Eros pour le côté bourrin et mytho si nécessaire, Sélim pour la rédaction et la modération.

On considère qu’il existe 2 approches qui vont vous donner des résultats pendant vos déplacements professionnels : les sorties en bar, boîte, et les sites de rencontres.

Voici comment adapter spécifiquement votre game à votre situation géographique mouvante et être efficace dans ces lieux de rencontre.

Les différences entre la drague locale et la drague en déplacement

Pendant la drague « locale », dans votre camp de base, tout joue pour vous.

Vous jouez à domicile, vous connaissez du monde, vous connaissez les lieux, la logistique est facile à gérer pour vous, et votre tête est familière.

Vous connaissez le cousin de la cousine, vous étiez au collège ou au lycée avec la fille qui vous plaît, etc…

Vous êtes plus rassurant, c’est le pilier le plus important de la Méthode RDV (le R de Rassurer).

Mais quand vous voulez draguer en déplacement professionnel, vous n’avez :

  • Pas de preuve sociale qui joue en votre faveur en déplacement, vous êtes un inconnu : il vous manque de connexion sociale peut vous handicaper.
  • Pas facile pour la fille de se projeter avec vous, pas facile de passer par un process rassurant de premier rendez-vous, deuxième rendez-vous, troisième rendez-vous sexe à la maison… si vous ne restez que 3 jours ou 1 seule nuit sur place.
  • Pas de valorisation de la fille : (le pilier V de la Méthode RDV, la valorisation). Il est essentiel pour une femme de se sentir unique, de se sentir appréciée. Or, la drague en déplacement professionnel, c’est souvent de l’abattage, la loi des grands nombres. Elle ou une autre, elle sait que vous vous en foutez, que vous voulez juste tirer votre coup, et repartir faire la même chose dans une autre ville.

Mais tout n’est pas perdu pour autant…

Draguer en bar, boîte, quand on est en déplacement professionnel

Si vous êtes vraiment solo, vous devez déjà trouver le courage de sortir tout seul.

Tous les hommes ne trouvent pas cette force en eux, même Rémi, dans un second mail nous a dit « C’est chaud de sortir tout seul… »

C’est vrai, mais c’est la seule solution vu votre rythme de déplacement.

Vous pouvez toujours prévoir vos déplacements et chercher un wingman sur le forum Artdeseduire.

Le manque de preuve sociale est-il si grave que ça en déplacement ?

Ça dépend de votre style de game.

J’ai des amis qui bossent dans l’horlogerie, dans la beauté, et sont tout le temps en déplacement : c’est cohérent avec l’histoire qu’ils racontent aux filles.

Au lieu de miser sur la preuve sociale pour valider le pilier R (Rassurer), ils misent tout sur le D (Divertir) et le V (Valoriser).

C’est-à-dire qu’ils sont drôles, intéressants, ont une vraie personnalité pour le D.

Et qu’ils savent comment briller, comment se raconter, et comment valoriser la fille pour le V.

Ainsi, ils réussissent à compenser cette absence de preuve sociale (le R) liée au déplacement par le D et le V.

Toutes les femmes ne veulent pas vous épouser dans la minute

Gardez aussi en tête que toutes les femmes que vous allez croiser dans un bar ou une boîte ne veulent pas forcément le mariage avec la robe blanche et la relation sérieuse.

Certaines veulent juste du sexe, et sont dans une phase de consommation intensive, certaines veulent juste tromper leur mec, d’autres veulent oublier leurs ex, certaines sont tout simplement célibataires et vous trouveront sympas.

Ne laissez pas cette absence de preuve sociale vous décourager, et au contraire, misez sur la carte de l’exotisme.

Misez sur le storytelling pour raconter votre vie, votre ville, votre job, et lui proposer une expérience différente de celle que lui proposent les mecs du coin.

N’oubliez pas aussi que pour les nymphos ou les filles libérées, un mec de passage, c’est le silence assuré : pas de pression sociale, pas de jugement sur leur vie sexuelle.

A vous de jouer la carte du chevalier silencieux, qui encourage la liberté des femmes…

Séduire en déplacement pro grâce aux sites de rencontres

Au fond, séduire sur Tinder quand vous êtes en déplacement, c’est comme sortir en boîte : pas de preuve sociale pour vous aider, pas de projet sur le long terme.

Vous allez donc devoir fonctionner de la même manière que dans un bar et une boîte : faire rire la fille, la valoriser, tout miser sur les piliers D et V de la Méthode RDV.

Le pilier R (R de Rassurer) est aussi absent, et au lieu de jouer la carte de la sécurité, jouez la carte de l’aventure, la carte de l’inconnu, la carte du frisson.

Reconnaissez dans votre profil être là pour 1, 2 ou 3 nuits. Jouez la carte de la transparence.

Des exemples de bio qui fonctionnent et que nous avons testées sur une dizaine de dragueurs itinérants :

« Dorio l’explorateur cherche femme aventurière pour découvrir [NOM DE LA VILLE] ce soir ! »

Un autre exemple de bio si vous êtes en déplacement :

« Il paraît que les filles de [NOM DU DEPARTEMENT] ont un accent à couper au couteau. Cherche séance de torture auditive autour d’un bon verre de vin ce soir. Cap ? »

Eros a testé les deux versions… et évidemment, ça marche moins bien que la drague « locale ».

Même lui en déplacement, ses ratios de matchs fondent comme neige au soleil.

Et c’est normal : 10% maximum des filles seront intéressées par le côté « voyageur », et accepteront de voir un mec pour une relation courte.

Les autres… privilégieront la durabilité, la stabilité.

Sexualisation maximale, une bonne option ?

Vu que vos ratios de matchs en ligne sont déjà faibles lors de vos déplacements…

Vu que vous manquez de temps pour faire 1,2,3 rendez-vous avec les filles qui vont accepter de vous voir en vrai, parce que vous devrez repartir rapidement dans une autre ville…

Vous pouvez opter pour une hyper sexualisation des conversations en ligne.

Être « cash » assez rapidement, et faire comprendre votre programme aux filles.

Mentionner directement votre envie de sexe, et rien d’autre dans votre bio ?

Ça réduirait vos matchs à moins de 1% de chances, et vous passeriez beaucoup trop de temps en ligne pour rien.

On ne vous dit pas que c’est impossible, on vous dit juste qu’une approche plus soft vous conviendrait mieux et obtiendrait plus de résultats.

Notre conseil : attendez d’être avec la fille pour sexualiser de manière intense.

Bar, boîte, promenade : dès que vous pouvez combiner kino escalation, rires, eye contact, sexualisation, massages, compliments, sexualisation orale…

Mentir pour séduire et coucher plus vite pendant les déplacements professionnels ?

C’est aussi une option. Pas durable, pas sincère, pas très sympa… mais plus efficace, il faut bien l’admettre.

Au cours de nos multiples déplacements professionnels, on a bien vu que les filles étaient plus réceptives quand on disait être nouveau en ville.

Quand on disait qu’on était de passage juste pour Nouvel an ou pour 2-3 nuits, les filles se désintéressaient souvent de nous.

Pas tout le temps, car nous réussissions à compenser avec nos vannes, nos personnalités, nos compliments débiles, nos talents sur le dancefloor (#faux), et notre expérience de vie, toutes les histoires que nous avions à raconter.

Nous avons fait de la radio, de la télé, nous avons écrit pour des journaux (étudiants), des magazines (Playboy, Forbes, Technikart)…

Nous avons écrit des chansons, nous avons écrit une série (beaucoup de trucs amateurs, mais qu’on réussit très bien raconter).

Nos 2 mythos préférés ? Quand Sélim a vécu brièvement aux Etats-Unis, il expliquait aux filles qu’il draguait qu’il allait obtenir son VISA en tant qu’écrivain.

Qu’il s’était installé à NYC, et qu’il était là pour un long moment (pour les rassurer) sur le côté durable de la relation…

Et moi, quand je suis en déplacement en province, je raconte… que je suis écrivain aussi, et que je suis venu chercher l’inspiration dans cette ville pendant un an ou deux pour mon nouveau roman.

Vous vous en doutez, ces vilains mensonges nous permettent de réintégrer un peu de R dans notre game, et ainsi de pouvoir utiliser les 3 piliers de la Méthode RDV(parce qu’on a toujours eu le D et le V).

Bonus mytho : Eros et la préparation pour draguer pendant un déplacement professionnel

On allait presque oublier : si vous revenez toujours dans les mêmes villes pour vos missions, ça peut être utile de jouer la carte du long terme avec les femmes, la « double vie ».

La carte du « je vis ici, mais je suis beaucoup en déplacements dans les semaines qui viennent ».

Comme ça, dès que vous savez que vous retournez dans la ville en question, vous pouvez recontacter la ou les filles qui y habitent, et sécuriser au moins un rencard ou deux…

Attention à ne pas vous emmêler les pinceaux et les emplois du temps avec cette approche de « marin », une femme dans chaque port…

Conclusion pour les hommes en déplacement qui veulent séduire

On ne vous connaît pas assez malheureusement pour vous dire « faites comme ci » ou « faites comme ça ».

Sélim a toujours visé plus juste avec les mots, et eu des succès scandaleux en déplacement sur les sites de rencontres.

Eros, quant à lui, est plutôt du genre à sortir seul en soirée s’il le faut, sans pitié, et à accumuler 2 ou 3 numéros de téléphone par soirée, pour revoir les filles le lendemain.

Vous devez choisir l’approche qui vous convient le plus en fonction de VOTRE personnalité.

Dans tous les cas, que ce soit pour de la drague locale ou de la drague en déplacement,

==> Je vous recommande de jeter un œil à la formation « La Méthode RDV : comment aborder et séduire les femmes de manière naturelle et respectueuse ».

Vous y découvrirez :

  • Comment ne plus avoir peur d’aborder une femme et faire le premier pas (quel que soit le lieu)
  • Comment prendre le numéro des filles… même quand elles sont en groupe avec leurs copines.
  • 5 exemples de conversations réelles pour aborder les filles et prendre leur numéro en moins de 5 minutes.
  • Le secret des meilleurs dragueurs pour vous débarrasser de la concurrence… sans violence !

Et bien d’autres secrets si vous voulez vraiment séduire les femmes… pour seulement 9,99€ sur Amazon.

Sélim & Eros, Les Voyageurs Séducteurs (la version love des Casseurs Flotteurs)

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Technique de drague