Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Draguer Quand On Est Gros ?

Comment draguer quand on est gros

Technique de drague

Comment Draguer Quand On Est Gros ?

Comment Draguer Quand On Est Gros ?


« Mais de toute façon, les filles elles aiment les beaux gosses au corps d’Appolon, pas les gros… ». Voilà à peu près ce que vous trouverez dans la tête de la plupart des mecs en surpoids, qui pensent que draguer quand on est gros, c’est injouable, et qu’ils feraient mieux de laisser tomber.

Si vous avez du mal à séduire les filles qui vous plaisent parce que vous pensez que vous êtes trop gros pour séduire, il faut qu’on parle !

 

La première fois que j’ai coaché un gros, c’était un ancien gros ! Physiquement, ça ne se voyait pas : le type avait perdu 20 kilos en 2 ans, s’était remis au sport, prenait soin de lui et il était physiquement impossible de se dire que ce gars était obèse deux ans auparavant.

Pourtant lui, à l’intérieur, il se voyait toujours gros. J’ai compris qu’il traînait ce complexe quand il a vu passer un beau gosse (mais pas mieux que lui) et qu’il m’a dit : « de toute façon, les filles préfèrent les maigres et les mecs musclés ».

Si vous êtes gros ou si vous vous sentez gros et que vous pensez que vous ne pouvez pas séduire, il faut qu’on parle.

Comment draguer quand on est gros : un complexe qui vient de loin…

draguer quand on est gros Robert

Je ne vous l’apprends pas : les gamins sont féroces entre eux dans la cour de récré. Les gros et les grosses font partie de nos victimes privilégiées.

« Oh le gros ! », « bouboule », « sale gros », « boule de gras », « Honda », « Obélix » : je ne compte même plus le nombre de surnoms horribles qu’on donnait au gros de la classe.

Mais le harcèlement et les moqueries ne s’arrêtent évidemment pas à l’école : dans la société, au travail, on parle de grossophobie pour parler des discriminations dont les gros et les obèses sont victimes.

le gros honda dans Street Fighter

La société aime la norme, la moyenne, pas les variations : les maigres se font tailler et traiter d’anorexiques, les gros sont encore plus victimes de moqueries que les autres.

 

Et je ne vais pas remuer le couteau dans la plaie : les gros savent tous les inconvénients de leur poids…

séduire quand on est gros

  • L’odeur de transpiration, les problèmes de sudation
  • Les maladies cardiaques et respiratoires, le mal de dos…
  • Les discriminations à l’embauche (je vous laisse relire cet article, « beauté et carrière », où l’auteur parle du fardeau de l’obésité au travail : « Prenons l’exemple de l’obésité : les personnes obèses sont statistiquement plus nombreuses chez les personnes pauvres que chez les riches. Etre obèse est donc devenu une sorte de marqueur social » …)

Je vous laisse vous renseigner sur toutes les corrélations entre surpoids et maladies, ça fait flipper.

J’avais un bon pote gros karatéka qui me disait tout le temps : « Putain mais toi t’as trop de la chance avec ta maigreur ! Si j’avais ton corps, avec le rythme sportif que j’ai, je le transformerai en corps d’athlète ! ».

Si autrefois, le gros faisait rêver pour sa force, son aspect rassurant (je mange à ma faim, en abondance), il est aujourd’hui une cible de choix de notre société hygiéniste, qui a pour devise « quand on veut on peut ».

Sous-entendu : « Ça va, s’il le voulait, il se prendrait en main. S’il reste gros, c’est juste qu’il est trop faible mentalement et qu’il manque de discipline pour se bouger ».

Bon, maintenant qu’on a vu tous les aspects compliqués de la vie d’un obèse… avec les filles, ça marche comment ?

Est-ce qu’un gros peut plaire aux filles ?

Il n’y a pas une réponse universelle, vous vous en doutez. J’ai une copine qui m’avait confié avoir un plan de vie simple pour trouver l’amour.

« Moi, je veux les 3F et rien d’autre. Fat, feuj, friqué. »

Pour elle, la séduction, c’était lié au gras, à la religion, et au porte-monnaie : pourquoi pas ? Qui sommes-nous pour juger ce choix de survie ?

D’autres copines, quand j’ai enquêté sur le pouvoir de séduction des obèses, m’ont avoué « qu’à la base, c’était pas mon type de mecs, mais ils font moins chier que les autres, ils savent qu’ils ne sont pas en haut de la pyramide social, donc ils sont plus humains, moins regardants sur mes défauts au quotidien ».

Un autre choix donc, celui de préférer un homme moins « dangereux », qui attirera moins les autres femmes.

C’est une manière comme une autre de sécuriser un investissement, sentimentalement parlant : choisir un homme qui sera moins sollicité sexuellement par les autres femmes, et qui sera moins tenté, et qu’elles espèrent donc plus fidèle.

Un raisonnement comme un autre…

Certaines ont aussi craqué sur le côté nounours de la bête ! « C’est mon nounours ! Avant lui je n’aimais ni les gros, ni les poils, là j’ai pris goût au package entier. J’aime bien être dans ses bras, c’est le côté protecteur probablement, je me sens comme une petite chose à l’abri dans ses grands bras ».

Vous l’aurez compris : un gros peut plaire aux filles et peut séduire malgré ses kilos (qui s’avère parfois être un allié… de poids).

Voici quelques pistes pour draguer si vous êtes gros.

Je vous épargne le conseil « salle de gym – running – remettez-vous à l’exercice », vous êtes assez grand pour vous gérer.

En tant que coach en séduction, ma mission est à 80% mentale. Je travaille rarement sur le corps, je ne suis pas coach sportif.

Mais vous savez comme moi qu’un corps qui va mieux, c’est un esprit qui va mieux, et que ce dynamisme et cette motivation font partie des caractéristiques masculines qui vont de pair avec la volonté !

S’approprier les caractéristiques viriles pour séduire quand on est gros

Séduire quand on est en surpoids

En vérité, on a la chance, en tant qu’homme, de ne pas être jugé sur notre physique.

Je reprends : on a de la chance de ne pas être jugé QUE sur notre physique.

Admettez-le : en tant qu’homme, on voit une femme, elle nous plaît physiquement ou pas, basta. Ça s’arrête souvent là, notre première phase d’attraction.

Alors que les femmes nous laissent le bénéfice du doute… elles sont souvent un peu plus profondes que nous, et elles cherchent à savoir qui se cache sous cette enveloppe corporelle.

Si vous voulez séduire et que vous êtes en surpoids, rappelez-vous bien qu’une femme ne vous voit pas comme un gros.

Je reformule : si vous avez de la personnalité, si vous êtes drôle et charmant, spirituel et de bonne compagnie, elle n’ira pas dire à ses copines « j’ai rendez-vous avec un gros », mais « j’ai rendez-vous avec un mec mortel » !

Ces qualités masculines, lesquelles sont-elles ?

  • Leader des hommes
  • Généreux
  • A le sens de la famille
  • Intelligent
  • Bon vivant
  • Drôle
  • Financièrement indépendant
  • Rassurant
  • À l’écoute
  • A du style
  • Motivant
  • Encourageant
  • Discipliné
  • A des projets, choisit sa vie au lieu de la subir
  • Exemplaire
  • Motivé
  • Bien intégré avec un bon cercle social

J’avais envie d’illustrer cet article avec une photo de plage de Flavio Briatore en surpoids avec une jolie mannequin pour Wonderbra, sa femme, Elisabetta Gregoraci.

homme gros et séduisant

Je me suis dit que notre Gégé national illustrerait encore mieux le propos : être gros et séduire une femme, ce n’est pas incompatible. Développez votre piège à filles ! Développez vos qualités humaines !

Allez, et parce qu’on aime bien terminer sur une note positive, gardez bien cette étude en tête.

Elle vous permettra de sexualiser la conversation encore plus facilement : les gros sont les meilleurs amants, plus attentionné, plus concentré sur le plaisir de ces dames ! (d’après cette étude, commandée par un site de fringues pour hommes forts).

Séducteur en surpoids, vous voulez partager vos techniques de drague ? On vous lit avec plaisir dans les commentaires !

Sélim, coach en séduction

Lire la suite
17 Commentaires

17 Comments

  1. Tim

    2 mars, 2018 à 11:54

    Super article ! Tout à fait d’accord avec ton analyse par ailleurs.
    Célibataire depuis peu, je viens d’une période où j’ai pris du poids. Complexé par ma « bouée », je m’aperçois que les filles s’en foutent royalement ! J’ai beaucoup de succès, avec des filles canons et décomplexées.
    Forza !

    • Sélim

      5 mars, 2018 à 15:20

      AH ça, les filles s’en foutent de notre bouée !
      On a tellement d’autres qualités qu’elles cherchent chez nous…
      Générosité, écoute, courage, vision, passion, créativité : être un homme NE VEUT PAS DIRE ressembler à Jason Statham ou à un triathlète.
      Passé la vingtaine où effectivement, les yeux jouent beaucoup…
      La trentaine amène hommes et femmes à réfléchir un eu plus avec la tête et le coeur, et moins les yeux…

  2. Le Marginal Magnifique

    2 mars, 2018 à 22:32

    Voyons, quel non-sens ! Les gros ne draguent pas, ils se branlent…

    Plus sérieusement, je rajouterais que le problème du gros est qu’il renvoie l’image de quelqu’un qui ne fait pas d’efforts et se laisse-aller, ce qui ne peut que déplaire aux femmes car étant à l’opposé de l’une des caractéristiques de l’homme viril citée dans l’article, c’est-à-dire « choisit sa vie au lieu de la subir ». Et quelque part, ce n’est pas faux (hors maladie bien sûr) !

    Alors les gros : bougez votre cul, au sport !

  3. Stevee

    4 mars, 2018 à 18:02

    Heu alors toi tu a peut être raison mais une chose et sure et certaine, le gras ça ce perd pas ta seul tronche et encore moin ta connerie ;)

    • Sélim

      5 mars, 2018 à 15:11

      Bonjour, enchanté. Un commentaire intéressant à faire ? Une critique constructive peut-être ?
      Non ?
      Bisou.

  4. Pierre

    5 mars, 2018 à 08:28

    Bravo Selim pour cet article !

    J’ai été un peu enveloppé enfant, et ce que tu dis dans ton article est vrai : c’est surtout dans la tête. J’ai maigris et j’ai pourtant vu des potes gros qui avaient des copines. Leur secret ? Plutôt grandes gueules mais sympas. Par contre le gros qui a honte et qui baissent les yeux n’aura pas le succès qu’ils espèrent.

    Bref, quitte à être gros autant prendre de la place !

    PS : c’est bien d’enrichir les exemples avec de la sociologie

    • Sélim

      5 mars, 2018 à 15:04

      Hello Pierre !
      Un grand merci pour ton témoignage ! Tu sais, je pense qu’on est vraiment tous (ou à 90%) complexé.
      Taille (trop grand, trop petit), poids (trop gros, trop maigre), couleur (trop blanc, noir, jaune, rouge…)
      la voix,
      la peau,
      les cheveux
      les dents
      Je n’ai jamais rencontré UN coaché qui m’a dit : OK JE ME SENS 100% heureux avec mon corps :)
      Je te suis complètement dans ce que tu dis : c’est dans la tête.
      Et heureusement, la tête, ça se reprogramme !

    • AL

      5 mars, 2018 à 15:38

      @Selim : Même les coachs sont névrosés ^^’

  5. AL

    5 mars, 2018 à 11:14

    Quelqu’un a des news de Sylvain ? :(

    • Sélim

      5 mars, 2018 à 15:01

      Yes, à la suite des 2 défaites consécutives de l’OM face au PSG, il est parti prendre quelque repos bien mérité :)
      Il sera probablement de retour en avril.
      Affaire à suivre !

    • AL

      5 mars, 2018 à 15:39

      LOL ! Ravi de savoir qu’il va bien ! Je m’inquiétais de ne plus le voir modérer. Qu’il en profite ! :)

  6. Nedlowe

    27 mars, 2018 à 20:19

    Après, le problème est de réussir a aborder quelqu’un, le simple fait de savoir que je suis (malheureusement) gros me bloque totalement persos..

    • Sylvain

      28 mars, 2018 à 10:48

      Hello,

      Dans ces cas là, pourquoi ne pas tenter de reprendre confiance en maigrissant un peu. Tu te sentiras mieux et tu seras plus à l’aise. Quand tu as un vrai facteur bloquant, la clé c’est de travailler dessus. De toute façon, il n y a que 2 solutions : soit tu t’acceptes et tu t’assumes, soit tu ne peux vraiment pas et tu essayes de changer cette situation :)

  7. Nedlowe

    30 mars, 2018 à 11:42

    Justement j’essaye.. Mais ma plus grosse peur est d’être bloqué meme après avoir perdu du poids et refait ma garde-robe

    • Sylvain

      3 avril, 2018 à 17:11

      Ce qui prouve bien que le vrai problème est dans le tete et que ce n’est pas vraiment le poids si même ensuite tu continues de te voir comme gros et non séduisant ;)

  8. Mohamed

    14 septembre, 2018 à 12:58

    Hello,
    c’est sur que si nous disposons de caractèristiques viriles en tant que gros, d’une forte personnalité, d’une
    bonne intelligence sociale, seduire une femme est plus facile.
    Les femmes ne jugent pas que sur le physique et c’est aussi un problème en soit car malheureusement perdre du poids est facile mais obtenir ces qualités de seducteur est difficile.
    Perdre du poids booste mais ça ne garantie rien du tout.
    J’ai l impression que c est irreversible, que pour etre bon seducteur c’est plus lié à l’inné, à l’education des parents et à l apprentissage des dynamiques sociales à l adolescence et a la fac.
    Se reprogrammer mentalement à l’age adulte pour devenir sexué, viril, avoir du leadership, avoir de l’humour, de la conversation, fermer les blessures du passé, se reconstruire, se blinder contre les rejets à répétition, devenir optimiste, avoir de nouvelles routines, s’exprimer differement, exprimer de la joie, sortir du cycle infernale des ruminations, bref avoir un pouvoir d’attraction pour seduire des femmes est très abstrait et cela semble insurmontable, presque impossible. Pourquoi cela est abstrait ? Parce que tu vis au quotidien avec une programmation tres difficilement inalterable. Malgré la neuroplasticité du cerveau, nous avons des automatismes, des croyances très ancrées grace à notre experience (experience minime mais experience quand même), une faculté de penser automatique, bref un baggage, un passé parfois torteux, remplis de souffrance qui nous poussent à moins exprimer nos qualités viriles. Nous sommes conscients que le jeu est injuste car acquérir toutes ses qualités est presque impossible mais cela tend aussi à fuir ce qu’on est : un beta qui se reve d etre alpha, vu la difficulté de la mission, peut on dire que la transformation d un beta en alpha est juste impossible?
    Perdre du poids est très facile et si les femmes ne jugeaient que sur le physique, ce serait plus simple mais c est beaucoup plus profond… Le inner-game est ce qu’il y a de plus difficile a changer pour moi et les exigences des femmes sont parfois hallucinantes.
    En résumé, perdre du poids ne garantit rien du tout. Changer son inner game est la base mais semble très compliqué, voir impossible à un certain âge : si tu as loupé trop de trains (education, adolescence, jeune adulte), commencer a se reprogrammer a 35 ans est difficile, voir impossible.
    Ensuite, on dit que séduire, c est comme apprendre une partition de musique… Oui et non.
    Apprendre une partition de musique ne depend que de ma motivation, ma passion pour ma musique, j ai les renes ici de A à Z.
    Apprendre à seduire, c est du 50/50, ca ne me garantit rien. Arriver à plaire beaucoup a une femme qui te plaît aussi est pour moi qqch de très difficile : je fais a chaque fois un pari, il y a toujours des aléas et une femme est juste imcomprehensible, insaississable, non maitrisable si on decouvre les dynamiques sociales tardivement.
    Voici mon ressenti en tant que gros de 35 ans (qui a deja perdu jusqu’à 20 kilos) qui ne plait pas aux femmes à cause d’un inner game pourri et après l’experience de beaucoup de rejets
    Ceci n est que mon point de vue et mes projections.
    Si il y a un gros trentenaire timide, qui a su se reconstruire malgré un passé compliqué, qui a acquis les qualités d’un bon seducteur, qui est plus epanoui et qui a amélioré ses relations, qui est devenu un bon seducteur dans le forum de ads, qu’il se montre, ca me permettra de me dire que c est possible, sinon, je suis comme saint thomas, je ne crois qu en ce que je vois…

    • Sylvain

      17 septembre, 2018 à 16:19

      Hello Mohamed,

      Effectivement, le plus dur c’est d’y croire ! et tu as raison sur le physique. Tu vois de nombreux mecs en salle de muscu qui sont des anciens gros. Ils ont un physique tres Ok mais dans leur tete, ils se perçoivent encore comme gros ! Du coup, niveau confiance, ça piétine. La clé c’est d’avancer par petits pas et de ne pas vouloir aller trop vite. Il faut commencer par des interactions plus simples que de vouloir séduire les femmes, je dirais etre à l’aise avec les autres et aller chercher de petites victoires. Là, c’est l’échec car c’est comme si tu n’avais jamais couru et que tu te lançais du jour au lendemain sur le marathon. Il faut se fixer de petites étapes plus atteignables!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Technique de drague