Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Arrêtez de vous mettre la pression… Draguez détendu !

pression-quand-vous-draguez

Inner game

Arrêtez de vous mettre la pression… Draguez détendu !

Arrêtez de vous mettre la pression… Draguez détendu !

pression-quand-vous-draguez

Avez-vous tendance à trop penser au close quand vous draguez une fille? Vous mettez-vous trop de pression au moment de demander son numéro à une femme, de lui envoyer un texto ou de tenter de l’embrasser?

Ne vous inquiétez pas si vous avez répondu « oui », c’est une erreur que commettent beaucoup d’hommes quand ils draguent : se mettre la pression du résultat.

Combien de numéros vais-je ramener ? Combien de KC ? Vais-je FC, etc… La course au score occupe l’esprit de nombreux séducteurs, apprentis ou confirmés.

C’est simple, j’ai parfois l’impression que certains séducteurs « jouent leur vie » sur le terrain.

Si c’est aussi votre cas, laissez-moi vous expliquer la cause probable de cette pression du résultat.

Elle vient surtout du fait que vous jugez votre propre valeur en fonction du résultat que vous obtenez avec les filles (vous commettez d’ailleurs sûrement cette erreur dans d’autres domaines de la vie : études, boulot, sport, etc…).

Alors bien sûr, c’est important d’essayer d’obtenir un numéro de téléphone, de réussir un kiss-close, etc… Fixer ce genre d’objectifs donne une direction à votre game ; c’est une bonne façon d’apprendre.

Et puis c’est toujours agréable d’embrasser une femme, d’être parvenu susciter son intérêt, de l’avoir convaincue de revenir chez vous pour un one-night stand.

Mais en même temps, il faut savoir prendre du recul.

Est-ce raisonnable de bâtir son estime de soi, sa confiance, son amour-propre sur des détails aussi insignifiants que : « est-ce que telle ou telle inconnue a accepté de me donner son numéro ou de me prêter ses lèvres pour une exploration linguistique »

Évidemment que non.

D’autant que vous ne savez finalement rien de cette inconnue. Vous ignorez si la fille que vous venez d’aborder est maquée, dépressive, en plein conflit familial, tout juste sortie d’une rupture,… et autres circonstances l’empêchant d’être réceptive à vos avances.

Une fois que vous ne faites plus cette erreur dans votre tête, vous pouvez focaliser vos pensées sur ce qui compte vraiment pour séduire les femmes sur le long terme.

Vous pouvez vous poser les bonnes questions :

  • Est-ce que je prends le temps de développer mon cercle social ?
  • Est-ce que j’ai un but clair dans la vie et j’y travaille un peu chaque jour ?
  • Ai-je défini mes valeurs ?
  • Est-ce que je prends soin de moi, de ma santé, de ma condition physique et de mon look ?

Vous le savez, on vous le répète souvent ici, l’important est de travailler votre lifestyle, de solidifier votre inner game, de développer votre confiance en vous, votre leadership, votre système de valeurs, etc…

Bref, portez votre attention sur le fond : ces qualités qui prennent du temps à développer mais qui une fois acquises, attirent les femmes «naturellement».

C’est sur vos progrès dans ces domaines que vous devez vous juger ; pas en fonction d’évènements sur lesquels vous êtes loin d’avoir une maîtrise totale…

Voilà une façon bien plus saine de vous juger.

Par ailleurs, soyez conscient que si vous accordez trop de valeur à un numéro ou un KC, la demoiselle en face de vous en accordera trop aussi.

Elle ressentira la pression que vous vous mettez, vous la mettrez mal à l’aise par votre stress, votre tension… et par conséquent vos chances de réussite vont s’effondrer.

C’est tout le paradoxe de trop penser au but quand vous draguez.

Alors, lorsque vous parlez à une femme, ne pensez pas en terme d’objectifs (prendre son numéro, obtenir un rendez-vous, la ramener chez vous,…).

Soyez cool, laissez l’interaction suivre son déroulement naturel. La récompense viendra naturellement et beaucoup plus facilement que si vous vous mettez la pression et ne pensez qu’à votre objectif sans jamais réellement rentrer dans l’interaction.

Soyez détendu, à l’écoute, observez ses IOI et vous ne raterez pas l’occasion si elle se présente.

Exercice : ce weekend, sortez et allez aborder des filles en étant totalement détaché du résultat de votre interaction. Arrivez avec des openers absurdes, incongrus, caricaturaux. Ne vous prenez pas au sérieux.

Bref n’allez pas draguer comme vous allez à l’école ou au bureau, avec la pression du résultat !

Et vous, est-ce que vous faites encore cette erreur ? Ou l’avez vous déja surmontée ?

Maxx

Lire la suite
82 Commentaires

82 Comments

  1. Weezy

    20 août 2020 à 23:30

    Oui tu as raison, ce message n’était pas une bonne idée, j’avais réfléchi et je ne lui ai pas envoyé finalement.
    Ca faisait quand même le mec qui essayait de la convaincre, et ça restait quand même très needy.
    Mais la situation a énormément évolué depuis samedi.

    Suite à la proposition d’amitié, et n’ayant pas encore de réponse de ta part, je l’ai fait au feeling et on s’est parlé un peu mardi soir. Rien de transcendant, en « ami » je me suis juste préoccupé de sa fatigue chronique qui dure maintenant depuis 4-5 mois dûe au Covid, j’avais pas eu trop de nouvelles de sa santé dernièrement mais elle m’a dit que ça ne va pas vraiment mieux depuis 15 jours. Un peu de fun, mais voilà j’ai trouvé que c’était un peu tendu sans petits surnoms et sans petits gestes par GIF. Je n’ai rien laissé transparaître et je l’ai laissée.

    En fait j’étais frustré de lui parler et qu’on fasse chacun comme si il ne s’était rien passé. Je n’aime pas les non-dits. Alors j’ai cogité toute la nuit sur les questions qui me trottaient dans la tête. Mercredi soir, je lui ai écrit un roman encore plus long, mais quitte à la perdre définitivement je lui ai posé toutes les questions qui me démangeaient.

    En résumé je lui ai dit que je lui demandais ça en tant qu’ami, que je voulais me remettre en question et que j’avais un travail sur moi-même à faire pour mes relations futures.
    Je lui dit que c’était peut-être moi qui étais nul pour voir les signes pendant un rendez-vous, mais que j’étais reparti avec une bonne impression, pour moi il y avait eu un bon feeling entre nous.
    Alors est-ce que je me suis fait des idées? Ou est-ce que c’est vraiment la manière dont j’ai agi qui a tout foutu en l’air?
    Je lui ai dit que si c’était juste ça j’allais vraiment m’en vouloir, parce que -petite déclaration- après un mois de virtuel je trouvais vraiment que tout était different avec elle.
    J’ai parlé en mec résigné comme si tout était fini, qui demandait juste un conseil d’ami pour ses relations futures.

    Elle a répondu immédiatement que le problème ne venait pas tellement de moi, que c’était elle qui s’était encore fermée comme elle l’a fait à chaque fois dans ses dernières relations. A cause de mecs qui ont essayé de contrôler sa vie, ses choix, ses dépenses, son sommeil …
    Elle m’a dit que j’avais pas grand chose à me reprocher, juste être un peu plus à l’écoute et qu’il n’était pas nécessaire de demander à une fille d’ouvrir son cœur.
    Quand je lui ai demandé elle m’a dit qu’en dehors de ça, elle n’avait pas trouvé d’autre raison de ne pas se revoir. Juste le blocage que j’ai occasionné, et elle a même reconnu qu’elle avait bloqué alors que c’était « rien de grave ».
    Du coup je lui ai dit que je m’en voulais beaucoup d’avoir forcé autant. Elle a fait le constat que je me remettais beaucoup en question et que c’était pareil de son côté. Elle se dit qu’elle n’est peut-être pas faite pour une relation.

    Je lui ai alors demandé si elle pensait pouvoir faire abstraction du blocage qu’elle a eu, que si elle ne voyait pas de raison de ne pas se revoir, on pourrait y réfléchir.
    Elle m’a dit « on verra », et qu’elle n’était pas fermée à l’idée qu’on se revoie mais « en tout bien tout honneur » pour le moment. Et pas dans l’immédiat.
    Je lui ai dit qu’on était pas pressés et que ça me convenait.
    Je l’ai laissée en lui disant de ne pas trop se remettre en question, qu’elle était très bien comme elle était.
    Elle m’a répondu que j’étais très bien comme j’étais aussi, et que c’était pas parce que elle faisait un blocage que j’étais un abruti pour autant.

    Bref beaucoup de positif je trouve.
    Je pense qu’elle m’a pardonné de la même manière que lui ai pardonné sa « crise », et j’ai l’impression qu’on peut vraiment se parler à coeur ouvert, comme j’ai toujours eu l’impression avec cette fille. Tu vois avec elle tout est très différent, quand je lui ai parlé d’engagement avant même la première rencontre ça lui avait plu alors que ça aurait fait fuir pas mal de filles. En fait depuis le début on se parle sans faire de calculs.
    Les méchancetés qu’elles m’a dites, je lui ai dit que c’était pas cool, mais aussi j’ai compris que l’ampleur démesurée c’était du à son passé, elle qu’elle ne contrôlait plus trop ses mots quand elle avait décidé de se fermer.

    Alors maintenant je compte repartir sur un rythme à lui écrire tous les deux-trois jours, avec juste du fun et en observant si parfois c’est elle qui vient vers moi.
    Sans lui mettre la pression pour la revoir, comme je l’avais fait avant la première rencontre, j’avais attendu 1 mois 1/2 et elle avait fini par me dire qu’elle ne voulait pas me laisser filer.
    La seule différence c’est que maintenant elle me dit des choses positives, mais vu ce qu’il s’est passé elle est beaucoup plus mesurée qu’avant dans ce qu’elle dit.

  2. Weezy

    24 août 2020 à 04:33

    Bon ensuite on s’est beaucoup parlé vendredi, elle n’hésite pas à se confier sur son état, sur sa journée et sur les problèmes intimes de sa sœur. On a brièvement parlé de petites taquineries du jour où on s’est vus, mais rien de plus.
    A part ça j’ai l’impression que son moral et sa santé ne sont pas au top depuis qu’on s’est vus et comme a chaque fois que ça ne va pas, elle s’est refermée sur elle-même.
    Je ne sais pas trop quoi faire à ce niveau. Elle n’est pas venue me parler depuis et je commence à me lasser de devoir relancer la conversation à nouveau.

    A part ça, pendant les 15 jours où on ne se parlait plus, j’étais retourné sur le site de rencontre (elle n’y va plus depuis 3 semaines). J’ai commencé à parler à une autre fille, j’ai pris son messenger et on se parle régulièrement. J’ai informé la nouvelle fille de la situation, elle a apprécié ma franchise et m’a dit qu’elle ne comptait pas lâcher tant que je ne lui annonçais pas que je choisissais l’autre. C’est l’opposé complet de l’autre fille, au bout de 7 jours dont 4 sans se parler, elle m’étale déjà tout ce qu’elle aime niveau sexe et tous ses fantasmes qu’elle a déjà réalisés. Elle cherche du sérieux mais je ne suis pas sûr qu’en donnant tout des le début ça soit une bonne chose. On verra ce que ça donne, mais je ne me priverai pas de la rencontrer.

    Alors je me disais, dans un souci de franchise et ça rejoint ton conseil précédent, est-ce que je dis à l’ancienne que je parle à une autre fille? En précisant bien sûr que ça n’engage à rien et que je ne compte pas jouer sur deux tableaux en même temps.
    Parce que si je dois rencontrer la nouvelle prochainement, et qu’elle apprend qu’on se parle depuis 1 mois, ça sera peut-être pire?
    Je me dis que ne pas lui dissimuler la vérité pourrait lui plaire, et que ca pourrait créer un déclic, ou pas selon sa réaction, mais je serai fixé. Après elle doit bien se douter qu’après pratiquement 2 mois, je vais pas rester à attendre après elle, et justement ça me permettrait de ne pas donner cette image très needy qui était un peu la vérité jusque là.
    C’est un peu du quitte ou double je pense.

    A ton avis la première fille, est-ce que je continue d’avoir des discussions fun et sympa régulièrement, même si c’est quasi tout le temps moi qui viens lui parler?
    Et ce que je lui glisse l’info que je suis sur le site sachant que pour le moment on est juste « amis » et qu’on ne sait pas trop où on va?

    • Sylvain

      24 août 2020 à 14:27

      Hello Weezy,

      Tu peux continuer à lui parler mais comme je te l’ai dit, le plus important, c’est que tu réussisses à faire ce switch mental ou tu vas arreter d’en faire ta priorité pour en faire une option au même niveau que toutes les autres. Pour l’instant, la seule chose qu’elle t’a proposé, c’est d’être amis et effectivement, c’est exactement comme ça qu’elle se comporte avec toi : en amie en te parlant de ses problemes de santé, de famille et tout le reste. Et encore, un ami, on accepte de le voir 😉 Donc peut etre qu’elle te laisse de l’espoir avec ses mots mais pour l’instant, cet espoir, tu dois le tuer.

      Concernant l’autre fille, je serai plus mesuré. je dirais que tu ne dois pas le cacher mais pas non plus te précipiter pour lui en parler. L’idée c’est de lui faire passer subtilement le message que tu es entouré de femmes et que si elle ne se bouge pas, elle risque de te perdre. Il n’est pas dit que cela fonctionne mais si ça ne fonctionne pas, il n y a sans doute pas grand chose qui aurait marché. Donc cela peut se faire par le biais des reseaux sociaux avec des photos, un peu ambigues mais pas trop, en lui disant que tel ou tel jour, tu n’es pas dispo etc. Et immanquablement, elle va finir par te demander pourquoi, ce que tu fais et qui tu vois. Et là, tu peux etre honnete. je pense que ce sera plus efficace que de le dire de but en blanc ou elle va peut etre se dire que tu fais ça uniquement pour la rendre jalouse 🙂

  3. Weezy

    24 août 2020 à 15:18

    Hello Sylvain, merci pour tes précieux conseils.

    Alors je pense que le switch était déjà amorcé de mon côté étant donné que j’ai de plus en plus l’impression que ça ne donnera rien.
    Et je sais que c’est l’espoir qui pourrait m’empêcher d’avancer.
    Alors j’ai à la fois de la colère et de la tristesse pour cette fille qui s’enferme sur elle-même, s’empêche d’être heureuse, et qui est égoïste à la fois dans le sens où tout tourne autour d’elle.

    Alors oui tant pis je laisse tomber et on verra bien si elle change d’avis, mais ça m’étonnerait.

    Le truc c’est qu’à force de tomber sur ce genre de fille à problèmes, ça me donne l’impression que le problème vient de moi. J’aime bien les sites de rencontres mais ça donne souvent ce types de rencontre fusionnelle en virtuel et qui capote au moment du rendez-vous et parfois même avant. Il faut aussi que je fasse un travail là-dessus en évitant de me faire des espoirs tant qu’il n’y a rien eu IRL, mais c’est pas toujours facile quand on est obligé de tarder à se voir et qu’on veut éviter de mettre la pression à la fille pour une rencontre.

    Encore merci pour les conseils l’ami ?

    • Sylvain

      25 août 2020 à 12:11

      Hello,

      Je sais que c’est frustrant. Mais, tu vois, ce genre de situation, c’est un peu comme le match du PSG si tu aimes le foot. On a l’impression qu’on est proche de la victoire mais en fait…non. C’est souvent juste une illusion. C’est qu’elle n’est pas suffisamment interessée. Se refermer sur elle meme, ca ne veut rien dire. Si son niveau d’interet était élevé, elle serait vite sortie de sa coquille 😉 Pour le reste, tu ne peux pas aider à s’extérioriser quelqu’un qui ne le veut pas. Tout ce que tu vas obtenir, c’est l’effet inverse. Et je suis d’accord pour le web, regle n°1, ne surtout pas faire de plan sur la comete avant de l’avoir embrassée 😉 Rapelle toi que tu es sur un site et qu’elle doit avoir la meme conversation avec 10 autres mecs en meme temps 😉 Allez courage, les progres vont venir !

  4. Weezy

    26 août 2020 à 00:44

    Oui j’ai bien suivi la Champion’s League, et ta comparaison est bien trouvée. Comme Paris j’ai eu un mois 1/2 pour avoir l’impression de toucher au but, et en fait non.

    Alors par contre je vais nuancer certaines choses dans le sens où son intérêt devant être grand avant la rencontre.
    Déjà sur le site, sans même que je lui dise quoi que ce soit elle a arrêté d’y aller après 2 semaines qu’on se parlait. Elle m’a dit que j’étais le seul qui l’avait intéressée. Meme chose après son blocage elle n’y est pas retournée. Donc elle ne parle pas à d’autres mecs. Dans sa tête je pense qu’elle est à la fois affaiblie par le Covid et un peu perdue de par son blocage. Et comme elle m’a dit qu’elle n’était peut-être pas faite pour une relation, elle est sûrement en plein doute.
    C’est pas un motif d’espoir pour autant, et comme tu m’as dit l’espoir il vaut mieux le tuer.

    Ensuite pour son intérêt il devait être grand avant la rencontre, puisqu’elle m’avait dit que ses ex ne lui faisaient jamais de compliments et que le combo gentil doux attentionné comme moi elle n’y avait jamais eu droit. J’ajouterai aussi que dans son état de fatigue c’était un réel effort que de m’accueillir chez elle pour se voir 3h. Et qu’elle avait accepté de me voir parce qu’elle avait peur de me laisser filer.
    Donc l’intérêt était très fort avant, c’est indéniable.

    Et c’est sûr que depuis la rencontre l’intérêt n’est plus là, elle répond vite quand je lui écris, mais elle n’a pas envie de faire le premier pas. Là je suis sans nouvelles depuis vendredi, je pense que je passerai juste lui faire un coucou rapide demain soir, en lui disant que je suis pas mal occupé.
    Histoire de rompre le silence, mais en ne lui parlant pas toute la soirée cette fois, et en lui portant un peu moins d’intérêt.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Inner game