Comment séduire avec la technique du NEG… sans passer pour un connard !

Publié dans Technique de drague par Sélim le 09/11/2012

comment draguer avec un neg Comment séduire avec la technique du NEG... sans passer pour un connard !

Retour à l’école de la séduction aujourd’hui pour cet article portant sur une des techniques les plus efficaces pour séduire les filles.

Le neg a souvent été mal compris, et le plus souvent très mal appliqué.

On vous dit tout sur son origine, son application, et la frontière très fine qu’il existe entre un neg intelligent et approprié et un neg qui vous discréditera et vous fera perdre toutes vos chances avec les filles.

Le neg, c’est quoi ?

Un compliment négatif, une remarque négative. En anglais, le neg hit vise à faire mouche : c’est une sorte de vanne destructrice qui doit vous permettre de prendre l’ascendant psychologique sur la fille en face de vous.

Si elle pense être supérieure à vous, si elle vous regarde de haut, le neg bien utilisé permet de la descendre de son piédestal pour la remettre au même niveau que vous. Pour reprendre un débat équilibré.

Attention : mal utilisé, un neg peut blesser, peut faire de la peine et produire l’effet inverse de ce que vous souhaitiez. Au lieu de vous aider à vous rapprocher de la fille, vous la ferez fuir. Voyons ensemble pourquoi les negs sont utiles.

Pourquoi utiliser un neg ?

Faire des compliments à une fille, c’est facile. Faire des compliments sincères vous permet de prouver à une fille que vous avez remarqué ses efforts, et que vous les appréciez. Efforts vestimentaires, efforts de ponctualité, efforts de conversation, bon goût dans leur maquillage, bonnes connaissances musicales, tout est sujet à compliment.

Le problème des compliments, c’est qu’ils en disent parfois trop long sur votre intérêt pour la fille en face de vous. Par un compliment, vous dévoilez votre jeu. Vous ne pouvez plus trop bluffer. Vous laissez le choix à votre adversaire : fold, call ou raise, mais vous n’êtes plus maître de la situation.

« Que tu es belle ce soir ! » traduit votre intérêt pour elle. Rien de dramatique, mais maintenant le rapport de force s’inverse quelque peu…

Elle le sait, elle a le choix, vous venez de lui donner le pouvoir, de lui redonner confiance en elle, de lui faire comprendre qu’elle devait faire un choix et que vous étiez en attente de son bon vouloir, que vous étiez un jouet entre ses mains si elle le voulait.

Pourquoi est-ce potentiellement une mauvaise stratégie ? Parce que si vous affichez ostensiblement votre intérêt pour elle, c’est foutu pour vous. Trop facile pour elle ! Elle a juste à se baisser pour vous cueillir, ça ne présente aucun challenge pour elle. Personne ne veut entrer dans un club ouvert à tous !

La philosophie du neg, c’est l’inverse : c’est de la disqualification. La disqualification signifie que vous masquez votre intérêt pour la fille. Mieux : que vous exprimez un désintérêt pour sa personne.
Le meilleur exemple de disqualification utilisé par certains dragueurs :

« Coucou les filles, avec mon copain là-bas on se demandait qui était le plus sexy : Robert Pattinson ou Orlando Bloom ? On essaie de trouver un sosie pour un plan à trois… »

Dans la même veine, il y a le célèbre disqualifier de Mystery : « C’est vraiment dommage que je sois gay parce que sinon, tu serais vraiment mon genre de filles ».

L’idée dans cette approche gay de la disqualification : « je suis gay donc je n’ai aucun intérêt sexuel pour toi. Je ne représente aucune menace pour toi. Tu peux abaisser tes défenses, on peut se rapprocher. »

Un neg permet, lui, de disqualifier la fille. Au lieu de vous disqualifier (« je ne suis pas intéressant pour toi »), le neg va exprimer l’inverse : « tu n’es pas intéressante pour moi. », «tu es sympa, mais tu ne me plais pas», « tu es sympa comme fille, mais pas mon genre ».

C’est l’heure des exercices pratiques !

Comment vous pouvez utiliser les negs ?

Votre sens de l’observation sera votre meilleur allié ! Le but, lors d’une conversation où la fille est en confiance, est de la faire redescendre légèrement sur terre, en lui faisant prendre conscience qu’elle est bien mignonne, mais qu’elle est loin d’être une princesse ou une star infaillible.

Le neg, c’est ça : c’est l’art de souligner le petit défaut qui met mal à l’aise.

Les negs physiques

Exemples :

« Oh c’est mignon ce caca d’œil ! C’est vrai que tu as de beaux yeux, mais le paquet de mascara mixé à la crotte d’œil, ça me donnerait presque envie de pleurer… »

« J’adore tes mains ! C’est dommage que tu te ronges les ongles comme une cannibale, ça fait un peu négligé… »

« Et voilà, je savais bien que j’aurais dû prendre un parapluie ! On s’amuse, on rigole, on discute, tu te sens en confiance et tu te mets à me postillonner dessus ? Sérieusement ? »

« Je t’ai vue de loin, j’ai trouvé tes cheveux resplendissants. Là en m’approchant, je repense à la pub L’Oréal contre les pointes sèches… »

Tous ces exemples visent à pointer chez votre target un défaut physique qui viendra la déstabiliser. La conversation suivait son cours et BIM, vous arrivez en plein milieu tel le chat qu’on écrase sur la route. Pas bien grave, mais perturbant quand même…

Dans sa tête, elle ne sait plus si elle vous plaît vraiment. Elle va focaliser sur ce défaut. Elle va se torturer le cerveau pour essayer de vous prouver que ce n’est pas si grave, qu’elle a d’autres qualités. Elle va essayer de vous plaire davantage : elle est en phase de reconquête, de re-qualification.

Les negs comportementaux

Reprendre les gens sur les fautes de grammaire. Un grand plaisir sadique qui ramène instantanément la fautive en enfance, quand on se moquait d’elle en cours, quand son père la corrigeait pour faire d’elle une bonne élève.

Ainsi, n’hésitez pas à shooter un petit neg carton jaune si vos oreilles entendent « des gens qui croivent », des « si j’aurais », des « personnes qui z ont vu des extraterrestres ».

Outre le regard noir et le sourire malicieux, vous pouvez remuer le couteau dans la plaie :
« Ah oui, vraiment ? Il y a des gens qui CROIVENT ça ? »

Autre neg « comportemental ». Le neg boisson. Vannez gentiment une fille qui ne sait pas boire, qui s’étouffe avec sa boisson ou qui s’en renverse partout.

« Laisse tomber, j’étais content de trouver un pote de beuverie comme toi mais là, tu fais vraiment débutante, je suis désolé… ça ne va pas être possible entre nous ».

Dernier neg que j’aime bien utiliser. Il est vraiment personnel, propre à mes convictions et mon mode de vie : je n’aime pas les fumeuses. Ca pue. Je suis sensible aux odeurs. Du coup, quand je tombe sur une fumeuse, j’utilise ça, mon neg cigarette.

  • « C’est vraiment dommage, on s’entendait bien et tu m’annonces que tu te drogues ?
  • Quoi ? Tu exagères…
  • Non, il fallait bien que tu aies un défaut, mais là c’est vraiment le pire. La clope, ce truc d’ado attardé… c’est bon tu sais, tu n’es plus obligée de prouver quoi que ce soit aux autres, tu n’es plus dans la cour de récré… »

Je noircis volontairement le trait. Je fais passer la cigarette pour le pire des défauts, incompatible avec mon hygiène de vie.

Si vous vous demandez comment on enchaîne après ce neg, tout en légèreté, en cocky & funny :

  • « Non mais c’est dommage parce que tu avais de jolies lèvres. Du coup tu ne sauras jamais comment j’embrasse.
  • Qui te dit que je voulais t’embrasser ?
  • Qui TE dit que je voulais t’embrasser ?! J’ai bien vu ton regard depuis tout à l’heure ! Je ne suis pas un garçon facile ! »

A quel moment on utilise les negs ?

Dans le cours de la conversation ! Pas trop vite, pas d’entrée de jeu ! N’oubliez pas le but des dynamiques sociales : mettre vos interlocuteurs à l’aise pour dérouler votre plan de séducteur.

Ce n’est pas un hasard si Mystery a réduit la séduction à trois phases : attraction, confort, et séduction.

Vous ne pouvez pas balancer votre neg dès le début, en phase d’attraction, vous passeriez simplement pour un connard. Que peut-on penser d’un mec qui débarque en rabaissant immédiatement les autres?

Le neg est une arme de séduction très pratique quand le contexte d’y prête. Votre plus grande mission est de faire une bonne première impression pour séduire, qu’il s’agisse de la fille ou de ses amis. Croyez-vous qu’un neg soit l’arme la plus adaptée de votre arsenal ?

Le neg, vous le gardez donc pour la phase de confort, la phase de conversation, quand tout se passe déjà bien depuis 5 minutes. Dès que vous sentez qu’elle est un peu trop en confiance, jouez la carte du neg.

Sur qui utiliser un neg ?

« On ne tire pas sur les ambulances ». Vous connaissez ce proverbe, il s’applique aussi aux filles. Le neg s’utilise de préférence sur une fille qui maîtrise l’interaction, sur une fille qui a le dessus, une fille très belle ou une fille pleine de répartie.

Le neg est très puissant sur les HB9 et HB10, surtout si vous l’attaquez de manière physique. Le neg « Oh c’est marrant, tu as la peau douce comme celle d’un poulet, c’est pas grave, c’est mignon un poulet » est plutôt efficace.

Un neg comportemental peut aussi être adapté : « Non, ça ne va pas coller entre toi et moi. Tu vois, je pense que tu es beaucoup trop gentille. J’aime bien les bad girls, les filles surprenantes. »

C’est très dur à entendre, pour un homme comme pour une femme : « Tu n’es pas assez surprenant(e) pour moi ». C’est une attaque directe sur l’identité et le lifestyle qui fait très mal. Il faut des filles solides pour encaisser ça !

Enfin, sous les HB8, je vous conseille d’oublier les negs physiques. Elles savent qu’elles ne correspondent pas aux canons de beauté prônés par les médias, pas la peine d’en rajouter une couche. Adaptez votre neg à la cible. Vous n’êtes pas là pour la détruire moralement non plus…

Privilégiez dans ce cas des negs comportementaux :

« J’adore quand tu parles trop vite comme ça (+) ! Ca me rappelle mon pote Jeremy qui n’avait aucune confiance en lui (-). Tu as peur que je ne t’écoute pas jusqu’au bout ? Peur de ne pas être assez intéressante (-) ? Allez, promis, si tu ralentis, je t’écoute jusqu’au bout de la nuit (+) ».

Voyez comment dans le dernier exemple vous alternez entre IOI et IOD, c’est très déstabilisant pour une fille. « Il est sérieux ? Il se moque ? Je parle vraiment trop vite ? »…

Limites du neg et conclusion

La séduction est une question d’équilibre, on ne le répètera jamais assez. Trop de negs et vous passerez pour un connard, trop de compliments et vous passerez pour un mec needy. Seule la pratique sur le terrain vous permettra de ressentir cet équilibre.

Sachez par ailleurs que vous n’êtes pas OBLIGE d’utiliser des negs. Parfois, une interaction avec une fille peut se dérouler dans l’humour et le respect mutuel, voir la fascination mutuelle dans le cadre d’un coup de foudre. Oui, chez ADS on sait aussi être romantique et parler d’amour…

Vous avez un neg préféré à partager ? Vous avez déjà perdu une fille à cause d’un neg trop appuyé ?

Sélim, neg marron petit vagabond.

Revelation Cover600x800 1 er Comment séduire avec la technique du NEG... sans passer pour un connard !
Révélation
Le nouveau chef d'oeuvre de Mystery est enfin en Version Française ! Révélation est un ouvrage exceptionnellement riche, détaillé et concret sur l'attraction, les dynamiques sociales et les techniques de drague.
Découvrez ce Guide >>

173 COMMENTAIRES
  • dims75 dit :

    Et tu les a rencontrer ou? Je tai deja vu en video sur youtube et tu as le look pour, moi je suis typer maghrebin et les belles francaise blonde nous aiment pas …

  • dims75 dit :

    En ville?si cest a paris dans quel quartier?
    Pourtant elles sont tellement hautaine que cest chaud de les approcher ..

  • dims75 dit :

    Ah mais mon cercle social cest que des mecs et ils minvite jamais au soiree

    • lex dit :

      Dims75 : d’où l’intérêt de travailler encore dessus, manifestement, il est pas au top, ton cercle social..! ^^

  • dims75 dit :

    avez vous des articles qui explique comment developper son cercle social (j’habite a paris)

  • dims75 dit :

    ok j’irais voir merci lex !

  • dims75 dit :

    si j’ai des questions un peu plus pointu je peut m’adresser a qui?

  • karine dit :

    Il faut revoir vos techniques de drague, messieurs. A mon avis, le « NEG » ne vous ménera pas loin :D

    • selim dit :

      Merci pour la pertinence incroyable de ce commentaire karine.
      On est là pour proposer des comportements marrants, ou adaptés, pour séduire.
      Si au lieu de critiquer tu avais des pistes à proposer, ton commentaire servirait à quelque chose.
      Bisou.

    • lex dit :

      Karine : Sur 800 articles, tu prends l’un des seuls qui peut porter à confusion. Le NEG sert à contrer les femmes qui considère l’homme qui leur parle comme une merde. Je t’encourage à lire le reste, et à m’en reparler dans quelques jours.

  • selim dit :

    Parfait ça, Randall ! Surtout si ça a marché !
    Si tu en as d’autres dans la même veine, on est preneur !

  • Randall dit :

    Ben puisque je sais a peu pres parlé aux femmes donc j’en ai plein comme je suis pas vraiment timide mais j’aime surtout quand on m’eu prend pour de bas je fait toujours comprendre a certaine filles de m’eu prendre au serieux donc y’a une fois une fille qui prefere les bad boy donc daucil avec ses gars mais les gentils elle fait sa boss plutot je lui parlais mais sa passait pas entre nous sa fesait des fois je parlais pour ne ren dire et je rigolais souvent tous s’elle elle trop sur la defensif donc comme elle m’eu prend pour rien du tout je lui pose une question – t’aime bien quand ces genres de gars t’eu parle mal ? Je luidis avec le sourire pour qu’elle le prend pas mal apres elle arrivait presque a m’eu repondre logiquement donc la je pimente la discution est la elle commence a m’eu poser des questions aussi du genre si moi alors je suis un gars qui prefere lecher les baskettes des filles je lui repond je prefere changer les questions c’est moi qui donne les regles je lui parle de son genre de gars et elle di les gens qui savent parler et la il ya eu bonne discussion et maintenant elle j’ai son numero et m’envoie des messages pour discuter et je sais s’eu qui reste affaire s’est n’eu pas m’eu rapprocher dans liste de bons pote

  • Randall dit :

    Bitchshield c’et si une nous regard de haut

  • Ronron dit :

    Hello les pros!

    Je prends un peu de votre temps pour une petite question. J’ai un 2ème date jeudi avec une nana rencontrée virtuellement (site de rencontre) à l’origine. J’accroche bien, je suppose que elle aussi jusque là (en témoigne le fait d’accepter de se revoir), malgré le fait qu’elle m’ait dit/averti ne pas rechercher de relation pour le moment.

    Je suis assez taquin de manière générale (et elle n’aime pas les compliments) donc ma question revient simplement à vous demander si des petites taquineries physiques (sur des détails) sur des photos facebook de temps à autre (visant à me démarquer au milieu des like ou des « t’es sexy ») étaient plutôt appéhendées de manière positive par la demoiselle?

    Ou alors c’est clairement à ne pas faire? Jusque maintenant c’est plutôt bien passé mais ayant fait l’erreur lors du 1er rdv de lui dire que je la trouvais mimi (et oui, apparemment c’est pas top..!), je ne voulais pas qu’il y ait trop de décalages dans mes paroles :p

    Merci à vous pour vos conseils.

    PS : j’ai 29a, elle 26.

    • Dante dit :

      Salut ronron,
      Pas certain que ce soit une bonne idée ! Taquiner sur le physique reste assez risqué en général. Ne le fais pas si tu n’es pas sûr qu’elle le prendra bien ! (Et qu’elle a une haute estime d’elle même)

  • Ronron dit :

    Hello Dante, merci pour ton retour.

    Ce n’est pas vraiment un neg méchant, simplement lui faire remarquer que son « superbe » bronzage pèle et que, bref, c’est dégeuuu !! ;)

    Allez, je suis un peu tête brûlée, j’ai commencé en la taquinant, je pense qu’il faut continuer en montrant sa vraie personnalité, ne crois-tu pas?

    En tout cas, merci de ton retour mec :)

  • TheWyZ dit :

    Une fille me saoule à dire des mots anglais a chacune de ses phrases alors si je lui est dis « Tu connais norman et son podcast sur les bilingues ?Tu devrais regarder c’est pour ton bien :)  » ce serait un neg ?

    • selim dit :

      Ce serait un gentil moyen de la vanner.
      Tente-le et vois comment elle réagit. Et apprends correctement l’anglais, ça te servira, je te le promets.

  • fiat lux dit :

    Bonsoir. Petite question que je me pose : Quand une fille se trouve grosse et le fait remarquer de manière intempestive et injustifiée, doit on lui envoyer un petit NEG afin qu’elle arrette son char pour obtenir un « mais non tu es bien » ou alors cela dénote un manque de confiance en elle et l’on se doit de la rassurer sans toutefois tomber dans le grotesque?
    Deuxième chose : Le NEG est il encore envisageable dans une relation de couple?
    Merci.

    • selim dit :

      Hello fiat lux !
      Parmi les points qui peuvent rendre une femme folle, il y a évidemment son poids.
      Si c’était une simple amie, je lui répondrais ce que je réponds pendant les coaching séduction :
      « Soit tu te prends en main et tu fais quelque chose pour y remédier, soit tu t’acceptes et tu arrêtes de nous casser les cou*lles et de complexer ! »

      Mais là, c’est une fille en face de toi : oublie TOUTE remarque sur son poids, même sur le ton de la blague, ça ne passera pas… et tu passeras pour un connard.
      En couple, les negs ? bof… on va dire qu’on aura plus à faire à des vannes qu’à des negs.
      J’espère avoir répondu à ta question ! (ps : si tu veux, donne des exemples et je te dirai ce que j’en pense).

  • Albi dit :

    Bonjour moi je sais m’adresser aux filles mais j’ai pas de sujet de conversation. J’ai 24ans et part toujours a l’école pour mon 4 ème diplôme. Selim peut tu me suggérer un article stp??merci

    • selim dit :

      Hello Albi,
      tape « conversation » et « storytelling » dans le moteur de recherche en haut à droite.
      Tu devrais y trouver certains articles adaptés pour toi !
      Bonne journée !

  • fiat lux dit :

    Merci pour la réponse
    Pour la question sur le couple je vois bien ce que tu veux dire : on est dans la complicité d’où les vannes et plus d’utilité aux NEGs.
    Pour le poids des filles, je dirais qu’il y a trois situations :
    1/ La fille est vraiment grosse (pas de NEG du tout j’imagine ? mais que dire? ).
    2/ La fille a des formes, ca semble la déranger bien qu’elle ne soit pas en surpoids (Pas de NEG non plus, juste l’aider à avoir confiance en elle, lui dire que si elle veut vraiment maigrir elle en est capable ?).
    3/ Elle est mince et se plaint tout de même de son poids, certainement dans le but de se faire encenser ( NEG envisageable, si ce n’est pas sur son poids peut etre sur sa mauvaise confiance en elle ?).
    Merci de me dire si j’ai bien cerné la question et si mes réponses sont appropriées.

  • willy dit :

    salut slim. je viens de lire ton article sur la technique du neg. et je pense savoir mon erreure avec la fille dont je t’ai parlé. au fait serieusement, je l’ai beaucoup complimenté du debut jusqu’à l’étape de notre histoire du genre elle était vraiment belle, tres gentille comme fille, elle me plaisait beaucoup… tu vois du genre à lui donner une parfaite confience en elle mème. maintenan s’il te plait, aide moi pour une stratégie de manière a tout éblanlé. merci

    • selim dit :

      Il ne faut pas tout ébranler willy.
      Il faut simplement prendre du recul, prendre de la distance.
      Lis l’article sur le FO, le freeze out.

  • MadMike dit :

    Salut ADS !
    Aujourd’hui je crois que j’ai fait un neg un peu trop violent à une fille je sais pas ce que vous en pensez :
    On était à l’inter-cour dans le couloir, la fille en question finissait de manger un snickers, et sa pote se ramène et dit :
    - quoi ? T’as deja tout mangé ?
    elle repond
    - mais non j’en ai filé un bout à [machin] !
    et moi
    - nan mais en vrai c’est une morphale [ptit sourire]

    -c’est pour ça qu’elle est grosse [petit regard taquin+rire]
    et la elle me met une sorte de baffe et me regarde en mode
    mi-choquée mi-amusée mais surtout un peu choquée, et me lance un neg que j’ai oublié.
    Verdict ?

    • lex dit :

      MadMike : ça passe, c’est limite, mais ça passe ! ^^

      Par contre, les neg, ça s’utilise pas tout le temps !

    • MadMike dit :

      d’accord merci ;)
      C’est vrai que je devrais faire un peu de pull pour compenser :p Mais comme pendant toutes mes années de collège + la 2nde j’étais en obsession amoureuse sur toute mes target (1 ou 2 par an) bah j’ai fait un gros travail sur moi pour avoir une perception plus mature et moins disney des relations, du coup j’en loupe pas une pour faire un ptit neg ^^ Mais jamais en etant trash

    • lex dit :

      MadMike : mais, le neg sans raison, ça sert à rien ! Tu peux teaser sans faire de neg.

    • MadMike dit :

      du coup je tease comment si ya pas de neg faisable ?

    • lex dit :

      MadMike : en faisant la différence entre rabaisser et taquiner :D

    • MadMike dit :

      mais justement je crois que je fais pas trop la différence ^^ comme j’ai plutôt une bonne répartie je trouve facilement de très gros NEG pour rabaisser en moins de 2, mais je sais pas si la fille le prend bien (bon évidémment je fais jamais à une inconnue) , et à part le poids je trouve moins facilement des NEG .
      Tu pourrais m’aider à piger la différence entre neg/taquiner stp ?

    • lex dit :

      MadMike : ne JAMAIS parler de poids ! Tu confonds le petit pic avec l’insulte dude ^^ On ne parle jamais du poids d’une nana, même pour la taquiner ! ^^

      Le neg : regarde les articles ^^
      La taquinerie, c’est la même, mais en plus mignon :D

    • MadMike dit :

      Aha ok je comprend mdr ;)
      merci :)

  • Rita dit :

    Je suis une femme et je vous dis que le neg ne marche pas du tout chez moi. Je m’en fous de ce que les gens pensent de moi. Quand un homme fait le neg, il me donne l’impression d’être peu sûr de lui et d’être un peu méchant en plus. Soyez gentil, intéressant, cultivé, amusant, sûr de vous. Un homme comme ça est très attirant, même s’il n’est pas très en forme !

    • Sélim dit :

      Hello Rita, c’est vrai qu’on n’est pas toujours obligé d’utiliser des negs.
      Ca marche bien avec les filles très sûres d’elles en apparence !
      Bonne année !

    • Rita dit :

      Ah bon, je suis une femme très sûre de moi, mais je déteste les jeux psychologiques et je les aperçois tout de suite. (Les hommes me draguent sans cesse, donc j’ai beaucoup d’expérience.) Je pense que la plupart des femmes sont complexées à cause de leur apparence, même celles qui ont l’air d’être très sûres d’elles ! Ce jeu marcherais bien avec eux. Bonne année à vous aussi !

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)