Comment gérer la baisse de libido de sa copine ?

Publié dans Relation homme femme,Sexualité par Art de Séduire le 06/09/2010

problème libido copine1 Comment gérer la baisse de libido de sa copine ?

Il y a une chose à laquelle tous les hommes seront confrontés un jour ou l’autre dans le cadre d’une LTR, c’est la baisse de libido de leur copine.

Pas facile de gérer cela lorsqu’on a toujours envie d’elle tous les jours.

Voici quelques astuces pour mieux comprendre les raisons de ces baisses de désir sexuel, et surtout, comment réagir sans la braquer.

LES EXCUSES CLASSIQUES

Pour le plaisir, voici un petit florilège des excuses préférées des femmes pour échapper à vos ardeurs.

« J’ai mal à la tête »
« J’ai mes règles »
« Encore ? Je ne suis pas une machine »
« Je ne suis pas d’humeur »
« Je suis fatiguée »
« Je n’ai pas envie »
« Je me sens malade »

Evidemment ces excuses peuvent être véridiques, mais c’est leur utilisation régulière qui doit vous mettre la puce à l’oreille !

A NE SURTOUT PAS FAIRE

En couple, il n’y a rien de pire que de se voir rejeté par la personne que l’on aime et désire. La frustration générée peut amener à des réactions malheureuses qui auront pour effet de la braquer encore plus. Voici ce qu’il ne faut surtout pas faire !

  • Contrer ses excuses. Lui dire que ca ne prendra pas longtemps si elle est fatiguée, ou que vous pouvez mettre une serviette si elle a ses règles. Si elle en avait envie, elle l’aurait fait. Vous allez juste réussir à la braquer encore plus.
  • Revenir régulièrement à la charge. Si vous sentez un malaise de son côté, n’insistez pas, essayez de comprendre ce qu’il se passe en enlevant toute tension sexuelle et en communiquant ! Surtout pas en essayant de la renverser sur le lit au moindre baiser.
  • Faire la tête. Je sais que c’est tentant et qu’au début vous lui en voudrez, mais ce serait la pire chose à faire. Au contraire, redoublez de gentillesse, dites-vous qu’ainsi vous résoudrez beaucoup plus vite le problème qu’en l’ignorant ou en étant distant.
  • La culpabiliser. « Tu vas finir par me perdre… Tu n’es pas normale… Tu as un amant ». Evitez cela, ou vous allez juste réussir à transformer un problème sexuel en véritable guerre de couple.
  • La vanner devant vos potes. Lui balancer des piques devant vos potes à ce sujet serait du pire effet. Pensez-vous vraiment qu’elle aura envie de vous sauter dessus après ? Non, vous aurez juste perdu sa confiance en l’humiliant.
  • La repousser si elle a envie de vous. Dans le genre : «Tiens, regarde ce que tu m’as fait, ce n’est pas agréable hein ?» Réaction puérile que vos allez avoir beaucoup de mal à rattraper ! La solution aux baisses de libido féminine est justement de lui redonner envie d’aller vers vous, alors ne gâchez pas tout pour une histoire d’égo !
  • La tromper. Et lui dire en espérant la faire réagir…Ai-je vraiment besoin d’expliquer pourquoi ce serait une mauvaise idée ?

LES RAISONS POSSIBLES…. ET LEURS SOLUTIONS

Il est très rare de voir une femme parler librement de ces baisses de libido pour une raison simple : elles ont du mal à l’accepter elles-mêmes ou ont peur de votre réaction.

Dans ce cas, vous devrez chercher par vous-même si vous avez fait quelque chose pouvant expliquer son comportement.
Voici quelques pistes possibles :

Elle est préoccupée

Les femmes ont en général besoin de se sentir vraiment bien pour s’abandonner sexuellement et pour avoir envie de leur partenaire.

Des soucis familiaux, des tensions dans le cadre professionnel sont des raisons fréquentes d’une baisse de libido.

La solution : la discussion. Prenez du temps pour discuter avec elle et savoir si elle va bien et ce qui la tracasse. Ne cherchez pas systématiquement de solution (les femmes ont horreur de cela), mais écoutez-la et montrez-vous prévenant.

Elle verra ainsi qu’elle peut compter sur vous, et que ces petits soucis ne sont finalement pas si graves… Ajoutez à cela quelques attentions, et votre vie sexuelle devrait reprendre son cours classique !

Elle se pose des questions sur votre couple

C’est un grand classique des incompréhensions hommes/Femmes.

Pour généraliser : si elle doute de vos ou de ses sentiments, cela entrainera une baisse de désir sexuel. A l’inverse, les hommes essayent de réparer l’aspect sexuel avant de s’intéresser aux problèmes profonds, ce qui entraine généralement de la frustration des deux côtés.

La solution : montrez-vous prévenant, arrêtez toute tentative sexuelle, et essayez de savoir si elle est heureuse avec vous en ce moment. La raison est bien souvent toute bête : elle a besoin de plus de tendresse, elle a l’impression que vous vous éloignez…

Le retour des petites attentions, des compliments et de discussions la rassurera rapidement et le reste suivra…

Elle vous trouve trop demandeur

Dans un couple, il y en a toujours un qui a un appétit sexuel plus développé que son partenaire. Dans la majorité des cas, c’est l’homme qui se retrouve plus demandeur que sa compagne. Au bout d’un moment elle peut avoir ainsi l’impression que vous ne pensez qu’à cela, et qu’elle n’est là que pour satisfaire vos envies.

La solution : Vous allez devoir prendre sur vous, puisqu’il va falloir lui redonner envie de vous. Pour cela, ne la sollicitez plus du tout, et ne lui faites plus aucune réflexion à ce sujet.

Dans le même temps, réintroduisez de la tendresse pure : caresses et baisers sans aller plus loin, pour qu’elle retrouve ce plaisir sans l’associer aussitôt à des préliminaires.

Soyez gentil, prenez soin de vous, déambulez en petite tenue devant elle l’air de rien… Vous ne devriez pas attendre longtemps avant qu’elle se demande pourquoi vous n’avez plus envie d’elle… Et qu’elle vous saute dessus !

Elle n’est pas satisfaite sexuellement

Vous l’avez sûrement remarqué, la plupart des femmes ont du mal à verbaliser ce qu’elles aiment au lit, et finalement vous finissez par prendre ses silences pour le signe que tout va bien.

De son côté, si elle ne prend pas assez de plaisir et n’arrive pas à vous en parler, elle s’enfermera dans une spirale de frustration qui la mènera à aborder les rapports sexuels avec appréhension, et à les espacer.

La solution : si vous n’avez pas l’habitude d’avoir des discussions sexuelles, ne la braquez pas en amenant le sujet cash. Essayez de déclencher la discussion de façon détournée par des jeux pour sauver votre couple de la routine.

Commencez par une soirée à deux, mettez la en confiance, puis proposez un action vérité dans lequel vous amènerez peu à peu les sujets plus croustillants. Vous pouvez aussi lors d’un rapport, lui demander de vous guider, ou de vous préciser ce qu’elle voudrait.

Dans tous les cas, ne prenez pas sa baisse de libido à la légère. L’éloignement physique est souvent annonciateur d’une crise de couple si il n’est pas réparé rapidement. La discussion et la patience seront vos alliées.

Vous ne retrouverez pas forcément tout de suite son appétit sexuel normal, mais si vous arrivez à l’amener à vous parler des raisons qui motivent ses baisses de libido, vous aurez déjà fait un grand pas vers le retour de belles parties de jambes en l’air.

Eve.O

couv ebook homme mini Comment gérer la baisse de libido de sa copine ?
267 conseils pour devenir le coup de sa vie
267 techniques simples et efficaces pour devenir un vrai 'bon coup' , écrit par une femme coach en sexualité. Découvrez comment rendre votre copine accro au sexe ou comment collectionner les 'fuckfriends'.
Découvrez ce Guide >>

79 COMMENTAIRES
  • d'hubert dit :

    et une baisse de libido dès le début d’une relation, c’est possible ?

    • selim dit :

      Yes. C’est possible : stress, fatigue, beaucoup de boulot, manque de temps, prises de tête qui n’ont rien à voir avec elle.
      Résultat, ton cerveau est moins libre, ton corps moins en éveil, et ta sexualité en souffre.
      Ça peut arriver en permanence ! Courage !

    • lex dit :

      d’hubert : possible, mais bizarre. Elle n’aime peut-être simplement pas le sexe.

    • D'HONT dit :

      Bien sur, plusieurs facteurs peuvent intervenir: le manque de confiance en soi, le stress etc. Essayes « ALURA » pour Mme. Voir sur Facebook « le bien-être par les fruits »

  • d'hubert dit :

    Je pencherais plus sur l’hypothèse de Selim, Lex.Fatiguée, stressée par son boulot.Ne pas aimer le sexe ? Je pense que ça s’apprend. l’apprentissage du lâcher prise (qui est en fait un apprentissage du contrôle mental sur les inhibitions).La découverte de son corps, etc.De nos jours, y’a plus d’homme et encore moins d’êtres humains : de vulgaires moutons consommateurs.

  • Abcdef dit :

    Bonjour,

    j’ai une copine depuis 5 mois ( elle 35 et moi 33), nous n’avons des relations sexuelles que 2 fois par semaine (maxi) depuis presque le début de notre liaison, trouvant cela « un peu sporadique » je lui en ai parlé 2 fois sans vouloir la brusquer, elle m’a répondu que c’est la premiere fois que cela lui arrive… Sortant d’une relation durant laquelle nous faisions cela presque tous les jours ( sur 2 ans) je me pose des questions sur sa libido et ne sais pas comment la lui redonner. Notre couple fonctionne très bien, nous avons des souhaits commun sur long terme, mais coté lit, j’ai peur que cela diminue.

    Que dois-je faire?

  • Myriam dit :

    bonjour à tous,
    Mon copain m’a quitté dimanche, ça faisait 6 mois que nous étions ensemble, il est venu passer le week end à la maison, nous avons fait l’amour à son arrivé Vendredi soir ensuite le samedi soir nous n’avons rien fait bien que lui en avait envie mais moi je n’étais pas disposer à cause de certain problèmes de santés que je rencontre depuis peu de temps! Donc dimanche sans rien me dire, il à prit le peu d’affaire qu’il avait chez moi sans rien me dire. Moi pensant que tout allait bien malgré ce week end limité côté sexe, je l’ai emmenée à la gare pour qu’il reprenne son train. en montant dans ma voiture (5 mn après que le train soit parti) je lui ai envoyée « Je t’aime mon amour » comme j’avais l’habitude de lui envoyé à chacun de ses départ, au bout de 5 mn je reçois « c’est fini, tu me rends trop malheureux » il m’a mis une bonne gifle là! il m’a ensuite dit qu’il me quitte car nous n’avions pas fait l’amour tout le week end! il sait que j’ai des soucis de santé (cardiaque) que c’est la première fois que nous faisons l’amour qu’une seule fois dans le week end en 6 mois de relation. je pense que c’est une excuse, qu’il m’a menti quand il disait qu’il m’aimai car pour moi on ne quitte pas une femme pour cette raison d’autant plus si ça reste exceptionnel !!! bref… que pensez vous de tout ça???? merci d’avance pour vos réponses.

  • Romain dit :

    Bonjours à tous,
    Si ça peut aider certains couples, j’aimerais apporter mon témoignage. J’ai 35ans et ma femme 30 ans. Nous sommes en couple depuis 11 ans, nous vivons maritalement depuis 9ans, pacsé depuis 5 ans et avons deux enfants de 3 et 5 ans.
    Au début de notre relation, notre vie sexuelle était intense (dans la fréquence puis, avec l’expérience, dans la qualité). Avec nos activités professionnelles respectives, nous avions trouvé notre rythme de croisière (2 à 3 fois par semaines à l’initiative de l’un ou de l’autre). Au bout de 5 ans, nous avions décidé de faire un enfant.

    Toutes la grossesse c’est médicalement bien passée. Seul l’accouchement a été très pénible. Au bout de 3 mois de grossesse, la libido de ma femme est tombé à 0. Dans le meilleurs des cas, nous n’avions qu’un rapport par mois. Je ne me suis pas inquiété. Je savais qu’une grossesse pouvais perturber la libido d’une femme (d’une côté, comme de l’autre). Je me disais qu’après l’accouchement tout redeviendrait comme avant. Je n’avais pas prévu que des événements extérieurs allaient profondément affecter ma femme. En effet, 2 mois avant la naissance de notre fils, ma femme a perdu son oncle et sa grand-mère. Après l’accouchement elle a fait un baby blues. 3 mois après la naissance de notre fils, ma femme a perdu sa meilleure amie d’un AVC. 9 mois après la naissance de notre fils, ma femme s’est cassée la jambe. Tous ces événements, associé à l’investissement que réclamait notre fils, n’ont pas facilité le retour vers la vie sexuelle que nous connaissions. Sa libido est passée de 0 à 4/20 si on considère que le 20/20 correspond à notre vie sexuelle d’avant la grossesse (désolé pour la notation mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour illustrer mes propos).
    Le « coup dur » suivant a été l’annonce de sa deuxième grossesse quand notre fils a eu un an. Certes, nous voulions un deuxième enfant mais pas si tôt. De plus, ma conjointe ne s’était toujours pas remise psychologiquement du premier accouchement et se remettait à peine de sa fracture de la jambe. Comme pour la première grossesse, tout c’est bien passé médicalement jusqu’à l’accouchement qui fut « un accouchement de rêve » selon ma femme. Comme pour la première grossesse, j’ai de nouveau eu droit à la libido à 0 pendant 9 mois. Pour info, ça n’a rien à voir avec le sexe du bébé, puisque que ma femme attendait une fille. Psychologiquement, ma femme a eu un nouveau coup dur à 8 mois de grossesse avec le décès brutal de son patron dont elle était professionnellement très proche. Une fois l’accouchement passé, un nouveau baby blues. Puis le décès de sa mère 2 mois après la naissance. J’ai perdu mon emploi au même moment (nouveau job au bout de 6 mois). A partir de ce moment là, ce fut la descente aux enfers pour notre couple. En plus d’avoir la libido à 0, j’étais la cause de tous ces malheurs. Sexuellement, elle « m’accordait » un rapport par mois, juste avant ces règles, « parce qu’il le faut bien ». Ça a été 18 mois de frustrations complètes et de disputes. Par ailleurs, j’ai fait quelques unes des erreurs mentionnées dans l’article. Notre « couple » a tenu parce qu’il y avait les enfants. Sans eux, je serais parti, même si je l’aimais encore. Nous étions devenu insupportable l’un pour l’autre. A la fin de cette période sombre, j’étais au bord du « burn out ». Pour couper court à certaines remarques, je tiens à préciser que je suis la « boniche » du couple ! A savoir qu’en plus de mon travail (je pars à 6h20 et je reviens vers 18h45 avec le enfants), j’ai toujours été le principal acteur pour les tâches ménagères et administratives. Pendant les mois les plus sombres, je m’occupais de tout. Ma femme n’avait qu’a mettre les pieds sous la table.
    Il y a 18 mois, durant nos vacances d’été loin du stress, du boulot et du quotidien, ma femme est redevenu celle qu’elle était 4 ans auparavant. Sa libido a, en partie, refait surface durant la dernière semaine. Le retour dans le quotidien a refait chuter sa libido. Toutefois, psychologiquement, tout n’avait pas disparu. Je voyais qu’elle remontait la pente. Pour moi, il y avait une porte de sortie à ce cauchemar. Toutefois, le chemin était encore très long.

    Aujourd’hui, tout va bien entre nous…sauf pour sa libido. Par moment, nous retrouvons notre rythme d’antan, puis tout retombe pendant quelques mois. Depuis quelques années, a sa demande, je ne la sollicite plus sexuellement, pour ne pas qu’elle se sente oppressée. Mais je lui montre que je suis toujours là pour elle. Je la laisse choisir du lieu, de la date, et du menu. La manière n’est pas forcément au rendez-vous. Ça tiens plutôt du « on baise ? » que de la sensualité. Il y a quelques mois, j’ai également éprouvé cette perte de libido. J’ai cependant fais « le boulot » pour ne pas casser la machine. A ce moment là, je lui ai expliqué, sans lui mettre la pression, qu’il faudrait qu’elle travail sur elle même. Je risquais moi aussi de tomber dans cette spirale. Le plus dur dans cette histoire et de ne pas connaître le pourquoi de la situation : les enfants ? Le boulot ? L’autre ? Les coups dur ? l’ensemble? Et surtout ne pas savoir comment s’en sortir.
    Malgré cela, nous sommes sur la bonne voie. Cela va bientôt faire 6 ans que notre vie sexuelle est en berne, mais il y a du mieux. Pendant ces 6 années, je n’ai jamais eu envie d’aller voir ailleurs, malgré les frustrations immenses que j’ai pu ressentir. Tout simplement parce que j’aime ma femme et que je préférerais partir avant que cela ne se produise.
    Depuis ces vacances, le partage des tâches est de nouveau opérationnel même si je continue à m’occuper de 75% du travail. Toutefois, depuis quelques mois, j’ai l’heureuse surprise de voir ma femme prendre l’initiative de descendre les poubelles, changer les serviettes de bain ou faire les poussières.

    Tout ce long discours pour vous dire que la vie de couple est dur : la monotonie, les enfants, les coups durs, la prise de poids, etc. La libido est quelques chose de très fragile. Elle va et elle vient ;-). Même si elle s’absente, elle fini toujours par revenir, doucement, irrégulièrement, mais sûrement. Bon courage à tout ceux qui sont en plein dedans, ne lâcher pas, ça vaut le coup et ce même si actuellement notre vie sexuelle oscille entre le 4/20 et le 15/20. Surtout comprenez votre partenaire (homme ou femme), soutenez le, montrer que vous êtes là pour lui. Dans les disputes, essayer de ne pas franchir la ligne jaune des reproches. Acharnez vous à exprimer ce que vous ressentez. Je le répète, ça vaut vraiment la peine de s’accrocher.

  • bruce dit :

    chez moi c’est la GROSSE panne.
    Au début c’était vraiment top (ça a duré un an) – ça fait bientôt 15 ans que sa libido est en berne… ça a été progressif après la naissance de notre fille (disons que ça a commencé aux premiers jours de la grossesse) puis s’est allé decrescendo pendant une année puis carrément PLUS RIEN pendant plusieurs années avec épisodiquement un calin tout les 6 mois ou 10 mois…
    Après on a « fais semblant » de plus en plus souvent – avec quelques carresses on arrive à calmer un mec….
    puis les carresses ont été de moins en moins érotiques
    elles se limitent aujourd’hui à une ou deux branlettes par semaine – ça m’aide à tenir mais j’en ai vraiment raz le cul !!!!
    j’ai eu 2 ou 3 aventurettes d’un soir – pas plus en 15 ans
    on en a parlé – rien n’y fait
    Je ne suis même plus sur de l’aimer… je reste pour notre fille
    Que faire ?

    • lex dit :

      Bruce : clairement, lui en parler, en parler avec elle, lui demander ce qui pourrait l’exciter, si elle se masturbe, ou si elle est simplement devenue assexuelle…

  • bruce dit :

    on en a parlé assez souvent. elle ne se masturbe pas – j’aimerai qu’elle le fasse…
    elle n’a pas eu d’aventures – je préfèrerai ça !!!
    elle n’a plus aucune envie… c’est dur – malheureusement je ne peux rien y faire
    c’est une souffrance de tous les jours – je me ronge, je ne pense qu’à ça…
    l’enfer quoi !
    15 ans…

    • lex dit :

      Bruce : alors là, faut aller voir un sexologue de couple, ou qu’elle t’autorise un à avoir des plans culs, ou encore : que tu lui files des booster libidineux.

  • Romain dit :

    @Bruce
    Avez-vous fait une analyse hormonale? La libido dépend énormément des hormones. Un déséquilibre hormonal pourrait expliquer la situation. C’était une piste que nous avions exploré à un moment donnée. Heureusement pour ma femme, sur le plan médical, tout allait bien de ce côté là. Le problème était ailleurs.

  • bruce dit :

    en fait elle a eu quelques problèmes de santé (kystes endométriosiques) qui ont fini de faire tomber sa libido à zéro – mais elle était déjà bien en baisse avant ça…
    c’est sur que les séjours à la clinique n’ont pas arrangé les choses…
    Coté hormonal rien ne va plus (ablation des ovaires suite à ses problèmes d’endométriose)…
    Par contre elle ne veut pas voir un spécialiste… elle se sent bien comme ça… le dialogue est difficile et elle ne ressent aucune envie, ni pour moi ni pour un autre

    • lex dit :

      Bruce : le truc, c’est que si elle ne fait rien pour que ça s’arrange, ça ne nous laisse pas grande marge de manoeuvre.

      Que ELLE soit contente comme ça, c’est cool, mais toi, elle s’en fout ?

      Si elle refuse complètement une recherche de solution, il risque de ne pas y en avoir des tonnes, des solutions…

  • bruce dit :

    ouais, c’est ce que je me dis… j’ai tenu le coup tout ce temps mais je pense que là c’est plus que difficile…
    merci en tout cas pour vos messages

  • trentrez dit :

    Je suis dans cette situation. Ma femme a perdu sa libido il y a plusieurs mois… Totallement. Je suis desepêré, evidemment j’ai suivi tous ces conseils qui vont d’eux meme avant même d’avoir lu l’article. La seule conclusion que j’en tire est qu’elle n’a plus envie de moi, et que je ne vivrai pas avec une femme qui n’a plus envie de moi. Demain je la quitte

  • nightmare dit :

    Bonjour,
    Depuis une semaine et demi, la libido de ma copine a dégringolé. Je l’ai vu le week end dernier, sa allait relativement bien, elle a eu ses orgasmes comme a chaque fois ( fin je pense que c’était des vrais.. ), la semaine on ne sest pas vu : nous sommes étudiants et n’ habitant pas exactement dans la même ville, mais faisant nos études dans la même ville, car nous sommes un peu sorti chacun de notre coté. Ce week end je me sentais assez triste qu elle ne m’ appelle pas, alors je l’ai appellé, elle était triste aussi, elle doutait de ses sentiments pour moi.

    Du coup, je suis allé la voir hier soir et lundi soir, et sa libido est a zéro, je ne l’attire plus du tout.. Alors qu’il y a a peine 3 semaines c’était de la folie..
    Quand j’essaie de lui demander pourquoi elle est comme sa, elle ne sait pas répondre. Je tiens beaucoup a cette fille et sa me rend triste que sa soit comme sa, surtout que notre relation est bâtie majoritairement sur le sexe.

    S il vous plait aidez moi

    • lex dit :

      Nightmare :combien de temps ensemble ? Elle n’a rencontré personne d’autre ?

    • nightmare dit :

      Un peu plus de 10mois maintenant. La question de savoir si elle a rencontré quelqu’un d’ autre, elle me le dirait pas de toute façon, mais c’est clair qu’elle a plein de nouveaux amis, qui la sollicitent beaucoup..

  • dj's51 dit :

    Bonjour à tous, en ce qui concerne ma compagne . je vie avec avec elle depuis un an et demi, nous avons eu un fils, et pas mal de problèmes qui ont beaucoup affecter notre vie de couple … Des solutions ont été trouver et tout s’arrange au fur et à mesure du temps . Ma compagne a eu pendant quelques mois, des relations d’un soir avec un nombres incalculable de partenaires avant moi et ce que je ne comprend pas c’est que à l’heure d’aujourd’hui, elle n’a plus aucune envie sexuel . Elle travail dans une collectivité, à ces tout ces week end pour ce reposer, je fait tout ce qui est en mon possible pour lui donner envie, mais rien n’y fait elle n’a plus aucune LIBIDO !!!!!!
    Je ne la force pas du tout, la fréquence de nos rapport est de 1 par mois voir 0 , et à chaque fois c’est moi de lancé le rapport sinon elle ne vient jamais vers moi .
    Elle va consulter un psy depuis quelques mois, mais rien ne change avec le temps .
    J’ai 28, ma compagne n’est que la deuxième femme avec qui je me suis mis en ménage, je n’est pas eu le temps d’apprendre à connaître ma sexualité, et je ne ne fait jamais rien de déplacer pour la braquer … Rien de tout ce que j’ai essayer sur différents forum n’a marcher jusqu’à aujourd’hui …
    Je suis et je resterai fidèle avec celle qui fait battre mon coeur, mais j’avoue que c’est très difficile de résister à une aussi jolie femme qu’est ma compagne .
    Quand j’aborde le sujet, tout ce que j’ai comme réponse de ça part est :
    tu m’attire, tu ne ma jamais manquer de respect sexuellement, mais j’ai toujours été comme ça .
    Si une personne dans ce monde à la réponse à ce problème, perso j’aimerai qu’ont me dise ce qui ne va pas ?!
    Car aujourd’hui en temps qu’homme je ne c’est plus quoi faire !!!

    • Romain dit :

      Si tu l’aimes encore et que tu supporte la situation, laisse le temps au temps. Si tout allait bien avant, cela veux dire que ce sont les circonstances qui ont fait que ta compagne n’a plus de libido (travail, enfant, changement de comportement inconscient de ta part, prise de poids, etc.). Ce qui devrait te rassurer est qu’elle t’aime encore. Contrairement à ce que beaucoup d’homme pense, une femme peut être amoureuse de son compagnon sans pour autant avoir des envies sexuelles pour lui (ou pour quiconque par ailleurs). Il en est de même pour un homme. Cela reviendra si les conditions sont propices. Je suis déjà passé par là (voir mon poste plus haut). Par rapport à ton post ou tu mets que ce n’est que ta 2e vie de couple, je n’ai connu que deux femmes dans ma vie, avec la première, c’était plutôt du « sexe friend » pendant 1 an, la seconde est ma compagne actuelle depuis bientôt 12 ans.
      Maintenant, si tu ne supporte plus la situation, il va falloir que vous trouviez une solution acceptable pour tous les 3. Parce que vous n’êtes plus 2, il faut mettre en avant l’intérêt de votre enfant. Soit tu la quitte (en bon terme), soit il existe des solutions alternatives : libertinage, échangisme, etc. Nous n’en étions pas arrivé jusque là mais ces pratiques ont permis à des amis de retrouver un équilibre perdu au bout de 12 ans de vie commune (actuellement 20 ans). La seule condition IMPERATIVE : il faut que les deux partenaires soit d’accord. Ce mode de fonctionnement impose un travail sur soit, une total confiance en l’autre et l’établissement de règles pour conserver une vie de couple. La réponse que je pourrais apporté à ton problème est qu’il va falloir, soit patienter, soit faire du changement dans votre vie actuelle pour retrouver un équilibre qui conviendra à vous 3. Pour ce dernier point, c’est à vous seuls de trouver vos solutions. Quoi qu’il en soit, votre couple est encore jeune. Vous êtes toujours dans la phase d’apprentissage. Bonne chance pour la suite.

  • Miliouz dit :

    un conseil : n’ayez aucune pitié. Ca va bien de toujours à l’ecoute de Madame. Mais cette ecoute ne va que dans sens.
    Perso je regrette amerement de pas m’etre tire tant qu’il en etait encore temps. Messieurs il est exeptionnel de transformer une frigide en chaudiere. Si d’entree elle ne vous convient pas, degarpissez.
    Ce que je vous dit n’est autre que la transcription de centaines d’articles feminins contre nous les hommes. Cela vous semble affreux?

    • Sélim dit :

      Hello Miliouz, cela ne me paraît pas affreux.
      Je publie ce commentaire simplement pour mettre en garde, notamment sur le « pas de pitié ».
      Il faut faire attention aux termes que tu emploies. L’écoute doit être le fondement d’un couple (à mon avis). Du coup, le « pas de pitié » va un peu à l’encontre de ce que je pense.
      Je publie ton commentaire simplement pour valider un point : il est rare de faire d’une étoile de mer une fournaise, là, tu marques des points !
      Bonne année !

  • Ggggg dit :

    Bonjour à tous. Je me rends ici pour demander à d’autres personne si ça leurs est arriver le même problème que moi :
    J’ai 17 ans ma copine 16 , nous sommes jeunes mais sa fais tout de même 1 ans et demi que nous sommes ensembles.
    Au début les envies sexuelles de ma copine étais très très fréquente, on le faisait des qu’on se voyait et lorsqu’on passait la nuit ensemble, on enchaîner ! Ça a durer 6/7 mois puis, ça a réduit un peu, je m’y suis habituer, sur le coup sa a été dur pour moi, maintenant depuis bientôt 3/4 mois on le fais vraiment rarement une à deux fois par semaine, je ne la comprends pas, pourtant je suis vraiment gentil ( je ne suis pas plus moche qu’avant hein, je suis le même ). Mon soucis c’est que je suis hypernerveu, une vrai boule de nerf et lorsque je vois qu’on s’endort sans rien faire alors que je sait qu’elle sait que j’ai super envie d’elle depuis des jours et des jours, j’explose et je lui en met plein la gueule.. J’ai même des envie de la quitter.. Je lui ai même demander clairement que si elle voulait plus rien faire avec moi que je ne l’embête plus de ce côté la et que j’aille voir ailleurs , bien sur à contre cœur mais je suis un homme, j’ai besoins de sexe, sa monte au cerveau ( c’est la nature ). Et lorsqu’on fais l’amour j’ai l’impression qu’elle se force pour moi.. J’ai l’impression de la violer alors 1 fois sur 2 j’arrête tout et je lui dis que je suis pas comme sa que je la respecte.
    C’est arriver à vous aussi ? Avez vous des idée pour arranger sa et sauver mon couple et même d’autres couple ? Merci

    • lex dit :

      Ggggg : quand tu lui demandes si elle a envie, elle te répond quoi ? Est-ce que tu la fait jouir ? Est-ce que tu la chauffes suffisamment ?

    • Belzeb dit :

      Ggggg : Tu me rappelles moi il y a quelque temps ^^ Je pense que ton problème vient du fait que cela fait longtemps que vous êtes ensemble, et une certaine habitude commence à s’installer. Au début c’était tout neuf, plein de trucs à faire, à découvrir à deux, et maintenant ça ralentit un peu. Propose lui des nouveaux trucs, recrée de la tension sexuelle, surprends la. C’est peut être aussi de preuves d’amour dont elle a besoin pour se lâcher comme avant.

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)