Le DHV Intelligent : Voici Comment Démontrer votre Valeur aux Femmes

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

DHV Intelligent Apprenez a Véhiculer votre Valeur a Long Terme Le DHV Intelligent : Voici Comment Démontrer votre Valeur aux Femmes
Si vous êtes des lecteurs habitués d’ArtdeSéduire, vous savez tous déjà ce qu’est le DHV, la « demonstration of higher values » conceptualisée par Mystery dans Révélation.

En français, il est plutôt question d’une « démonstration de valeur supérieure ». En séduction, l’attraction est conditionnée par la valeur qu’une femme va percevoir de vous

Il est donc vital pour vous de démontrer votre valeur. Car même si vous avez toutes les qualité du monde, vous n’arriverez pas à ramener une femme dans votre lit si elle ne les perçoit pas. Le DHV va donc permettre à la fille de vous associer à un trait de caractère désirable.

Le postulat de Mystery est simple. Pour lui, une femme recherche un homme qui soit :

  • Capable de la protéger (survie)
  • Physiquement attirant pour faire des enfants (réplication)

Le potentiel d’attraction masculin repose donc sur vos valeurs de survie et de réplication (S&R). Et même principalement sur vos valeurs de survie en fait.

Dans Sperm Wars, Robin Baker explique dans le détail pourquoi les femmes sont attirées sexuellement par les hommes physiquement beaux mais qu’elles se marient plutôt avec ceux qui véhiculent le plus de valeur. Des hommes émotionnellement stables qui vont leur permettre d’offrir à leur progéniture un environnement privilégié pour s’épanouir. Une lecture que je vous recommande sans modération.

Pour séduire, l’homme doit donc véhiculer des caractéristiques attirantes telles que l’intelligence, la force, le statut social ou le pouvoir.

Une question se pose donc tout naturellement à l’apprenti séducteur : comment montrer que vous possédez toutes ces caractéristiques ? Réponse : il va falloir afficher votre valeur !  Dans ce processus, le DHV joue un rôle central. Il peut prendre plusieurs formes :

  • Le storytelling à travers des anecdotes qui vous mettent en valeur
  • Les Negs pour faire chuter la valeur d’une fille qui se la joue hard to get
  • Le peacocking en attirant l’attention sur votre apparence vestimentaire
  • Le leadership en apparaissant comme celui qui oriente son groupe
  • La présélection en ayant des femmes qui gravitent autour de vous
  • Une frame solide en se positionnant comme le prix et en ne se montrant jamais needy.
  • La résilience lorsque vous ne vous laissez pas abattre par le rejet ou les circonstances défavorables

Voilà un rapide rappel de la définition du DHV pour le contexte !

Aujourd’hui, j’ai donc voulu revenir sur cette notion complexe. Cet article est un peu pour moi une sorte d’introspection. En l’écrivant, je me suis rendu compte de la façon dont ma compréhension et mon appréhension du DHV avaient évolué au fil des années. Je retracerai mon évolution en 3 étapes.

 
Bann SexTalk Le DHV Intelligent : Voici Comment Démontrer votre Valeur aux Femmes

1 –L’ère du grand n’importe quoi

Quand j’ai découvert la communauté, il y a environ 10 ans de cela, j’étais vraiment un débutant complet. Je n’avais aucune intelligence sociale, je ne savais pas aborder et je n’avais absolument aucune idée des dynamiques à l’œuvre dans le processus de la séduction.

J’avais toujours été un premier de la classe avec son gros cartable, ses lunettes rondes et ses fringues bariolées achetées par maman. Les filles ne me parlaient que pour que je les laisse copier mes devoirs. Et pendant toutes mes années de collège et de lycée, mes relations intimes se sont limitées à faire des one-itis à répétition sur des filles que je ne connaissais pas que je matais dans la cour.

Une fois, pour aborder une fille, je n’ai même rien trouvé de mieux que de lui piquer sa carte de bibliothèque pendant que la dame du CDI avait le dos tourné… Je vous assure… Véridique ! Fiasco à la clé.

Quelques temps plus tard, je suis tombé sur Révélation au cours d’un échange universitaire en Californie. J’ai rapidement dévoré le livre.

J’étais plein d’espoir et d’énergie. Sauf qu’il y a des choses qu’on ne sait pas. Des choses qu’on ne peut comprendre que 10 ans plus tard avec le recul.

Quand j’ai refermé le bouquin, j’avais l’impression d’avoir trouvé une baguette magique. J’avais l’impression que j’allais pouvoir tout changer en un claquement de doigt. C’est sans doute l’une des plus grosses erreurs des apprentis séducteurs. Ne pas se rendre compte que de changer ça prend du temps. Beaucoup de temps.

De retour en France, j’ai essayé d’appliquer les conseils de Mystery. Cet été là, je suis parti en vacances en Espagne avec des potes à qui je m’empressais de faire part de mes découvertes Américaines.

Le monde de la séduction nous échappait complètement. Sur les blogs US, on pouvait voir Mystery avec des plumes sur la tête, entouré de plein de filles, belles à tomber par terre.

Résultat, on essayait de faire pareil. Notre look peacock du moment : un maillot de foot US, une chaîne bling-bling de rappeur autour du cou et un chapeau sorti tout droit des Affranchis de Scorcese (c’etait encore dans l’âge d’or du hip-hop). Et on sortait. On abordait beaucoup. Tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi d’ailleurs.

J’agissais sur ce qui était immédiatement modifiable : mon comportement. Pour l’inner game, cela allait être beaucoup plus long.

Sur le field, cela se traduisait par une espèce d’arrogance surjouée où je vomissais mon game dans mon maillot des New York Jets XXL floqué Randy Moss. Un neg en guise d’opener, « Mais qu’est ce que c’est que ces chaussures hideuses ? » et j’enchainais directement sur des routines DHV inventées de toutes pièces. Je me souviens avoir expliqué :

  • En anglais à des Espagnoles que mon wing faisait partie du clan Corléone et que j’étais un de ses hommes de main.
  • Que j’étais un grand espoir de la Formule 1 (alors que je n’ai toujours pas le permis aujourd’hui mais ça, c’est une autre question)
  • Que je dessinais des mangas
  • Et que j’avais fait fortune en investissant sur le marché des produits tropicaux

Digne de figurer dans la liste des pires mythos pour draguer

Le pire, c’est qu’à cette époque, nous avions vraiment l’impression de bien faire. Evidemment, nous n’avions aucun résultat probant mais nous étions sûrs d’être dans la bonne direction. (Au final, c’était peut-être le cas !)

Nous faisions beaucoup de bruit. Tout le monde nous regardait. Mais les filles ne manifestaient pas le désir d’en savoir plus. Il ne se créait aucune connexion. Il n’y avait jamais de suite.

Nous adorions faire notre petit numéro. On rigolait. Et une fois que c’était fini, les filles tournaient les talons et retournaient à leurs occupations.

Ca a été la première étape de mon évolution. Ca a duré quelques temps. Puis nous nous sommes rendus compte qu’il nous manquait quelque chose. Nous n’étions pas en train de séduire. On était juste des clowns. On proposait de l’entertainment, mais aucune valeur ajoutée.

2- L’ère du « Fake it til you make it »

Dans un second temps, j’ai commencé à y voir plus clair sur la mécanique du DHV.

A comprendre qu’il ne s’agit pas fondamentalement de dérouler une routine créée de toutes pièces ou de meubler la conversation avec des anecdotes qui me mettaient en valeur.

C’est bien beau de dire qu’on est photographe professionnel parce qu’on a un compte Instagram bien garni ou qu’on est le bras droit de Cathy Guetta parce qu’on a flyé pour des soirées étudiantes à la sortie du métro. Mais cela ne remplissait pas mon lit.

En fait, j’avais perdu de vue le but initial. Je faisais du DHV pour faire du DHV. C’était devenu un objectif en soi.

Or, l’objectif du DHV est de véhiculer de la valeur. Si votre target perçoit votre valeur, elle va s’autoriser à laisser se développer une connexion émotionnelle entre vous. Le problème que j’avais alors, c’est que je ne dégageais pas de valeur. J’arrivais à attirer l’attention avec mes wings mais je n’arrivais pas à intéresser.

Alors, on a commencé à affiner le processus. On a compris qu’on n’était ni 2 pac ni Jay-Z. Qu’on n’était même pas Mystery. Qu’il fallait arrêter les pantalons en velours vert pomme et commencer à s’habiller dans un style qui nous correspondait davantage.

On a modifié nos routines aussi. Il y avait toujours des mensonges. Des grands classiques de la communauté que j’avais trouvés sur les forums comme « la fois où je suis sorti avec une mannequin mais que je l’avais quittée parce qu’elle passait sa vie entre Milan et Tokyo et que je préférais une fille plus simple, peut-être moins jolie mais avec plus de valeur ».

Mon wing se délectait aussi de raconter le fameux soir où il était bourré et où je l’avais sauvé d’un passage à tabac par une bande de bikers déchaînés dans un bar mal famé.

On a commencé à avoir des bons résultats mais c’était quand même try hard. On était mal à l’aise avec une HB7 au comptoir d’un bar et on parlait de closer des mannequins. Parfois ça passait, d’autres moins.

Mais nous devions aller encore plus loin et développer notre personnalité.

3- L’ère de l’inner game

Ca y est, j’avais un peu de succès. Je n’avais plus de problème pour sortir avec des filles au physique relativement plaisant. Pourtant, il me manquait encore quelque chose.

J’avais toujours été persuadé que le jour ou j’aurai des résultats avec les femmes, l’image que j’avais de moi changerait totalement. Mais ce n’était pas le cas. Je portais un masque social. J’intéressais des femmes non pas pour ce que j’étais mais pour ce que je projetais.

Puis avec les femmes, je n’avais pas encore réellement de standards. Je n’étais pas vraiment capable de définir ce que j’attendais d’une relation. Au final, mes conquêtes étaient plus le résultat d’opportunités liées à la chance que d’un véritable choix de ma part.

Le hasard de mon parcours dans le développement personnel m’a amené à la lecture du livre de Paul Mckenna, Changez de vie en 7 jours. Dés le premier chapitre, il expose la théorie des 3 Moi :

  • Le moi prétendu, celui que vous prétendez être
  • L’image négative, celui que vous redoutez d’être
  • Le moi authentique, celui que vous êtes réellement

Pour que le lecteur comprenne bien, il développe une image saisissante : « le vrai moi est comme un diamant, et lorsque nous grandissons, il se recouvre de crottin de cheval ; donc nous mettons du vernis à ongles par dessus pour essayer de nous rendre séduisant au monde. Mais si nous passions un peu de temps à dégager le crottin, les gens verraient que nous sommes de vrais diamants et nous n’aurions plus besoin de vernis à ongles. »

C’est à partir de ce moment là que j’ai commencé à comprendre la DHV dans sa globalité. Lorsque vous dévoilez votre univers (le diamant), vous n’êtes plus en position de passager mais vous devenez le bâtisseur de votre vie. Vous êtes plus à l’aise et vous vous amusez davantage.

Donc maintenant, nous allons faire une petite pause et prendre le temps de faire le petit exercice suggéré dans le livre pour définir nos 3 moi.

L’auteur a défini quelques questions simples :

=> Pour démasquer le moi prétendu :

  • Comment aimez vous être vu ?
  • Quels aspects de votre personnalité espérez-vous que les gens remarqueront en premier ?
  • Si votre vie devait prouver quelque chose vous concernant, de quoi s’agirait-il ?

=> Pour définir de votre image négative :

  • Lesquels de vos secrets ne seront découverts qu’après votre mort ?
  • Quelle est la personne que vous aimez le moins et pourquoi ?

=> Pour révéler votre moi authentique, ce que vous êtes réellement :

  • Qui êtes-vous quand personne ne vous regarde ?
  • Qui seriez-vous si vous viviez au delà de la peur ?

Comme vous, j’ai répondu à toutes ces questions. Une nouvelle fois, j’ai compris que j’étais à coté de la plaque pour véhiculer ma valeur. Tout ça, ce n’était pas de la valeur. La valeur, c’est de présenter son moi authentique, de se montrer tel que l’on est  et de créer et de connaître son univers pour le partager avec une femme.

C’est à  ce moment là que j’ai commencé à travailler mon inner game, à réfléchir à ce qui était important pour moi, à cerner mes points forts et mes points faibles. J’essaye de devenir mon propre DHV

4- Soyez votre propre DHV

Je dis souvent à nos lecteurs qu’ils devraient arrêter d’écouter les femmes pour regarder un peu plus ce qu’elles font. Pour nous, c’est la même chose quand il s’agit de se DHV et de montrer que nous avons de la valeur.

Répéter sans cesse que l’on a de la valeur est le symptôme des personnes qui pensent ne pas en avoir.

Et si au final, la meilleure façon de véhiculer votre valeur ce n’était pas de la démontrer à travers ce que vous dites mais plutôt à travers ce que vous faites ?

Une chose est sûre : vous n’êtes pas le plus beau, vous n’êtes pas le plus musclé, vous n’êtes pas le plus riche mais vous avez quelque chose d’incroyable à offrir : votre univers.

Voici quelques pistes de réflexion auxquelles j’ai pensé pour le développer :

1/ faites votre bucket list

Prenez dès maintenant un moment pour rêver et pour définir ce que vous voulez vraiment faire de votre vie. Créez la liste des 100 choses que vous voulez faire avant de mourir et gardez-la toujours à portée de main.

Ne vous laissez pas porter par la bouche grignoteuse du quotidien. Chaque jour, faites l’effort de faire un petit pas de plus vers la réalisation de vos rêves. Si vous voulez courir un marathon, écrire un roman ou apprendre le russe, c’est le moment de s’en rappeler.

Assumez vos passions. Même si vous êtes un geek, un fou de Star Wars ou un philatéliste.

Puis cette liste et vos passions vous aideront pour faire du DHV intelligent. Il s’agit de vos rêves, là. Vous devriez être capable d’en parler pendant des heures et de transmettre votre enthousiasme à votre auditoire.

2/Dévoilez votre vulnérabilité

Arrêtez d’essayer d’avoir le swing de Tiger Woods, de jouer de la guitare comme Jimmy Hendrix ou d’avoir l’éloquence de Winston Churchill.

Arrêtez de vouloir impressionner les femmes en faisant croire que vous menez une vie parfaite. En dissimulant vos imperfections, vous vous enfermerez dans des interactions superficielles et vous diminuerez vos chances de créer une véritable connexion émotionnelle. Dévoilez-vous un petit peu si vous voulez qu’elle s’attache à vous. On ne s’attache pas aux gens parfaits !

3/ Ne soyez pas needy

En arrêtant d’être needy, vous adoptez un comportement qui va réellement vous permettre de véhiculer de la valeur.

Les mecs needy n’ont pas confiance dans leur propre valeur. C’est sans doute la raison pour laquelle ils accordent autant de valeur aux autres.

Arrêtez de toujours rechercher l’approbation des autres. Si une femme ne vous apprécie pas, évitez de perdre votre temps. Vous voici de nouveau face à l’infinité des possibles pour trouver quelqu’un avec qui vous serez plus compatibles.

4/ Ne vous laissez pas abattre

Je reçois souvent sur le site des commentaires d’internautes découragés ou énervés parce qu’ils ont été repoussés par une femme. Parce qu’elle ne répond plus à leurs messages.

Acceptez la situation. Ne faites pas de scandale. Ne boudez pas. Faites comme si cette situation ne vous affectait pas. D’ailleurs, cette situation ne devrait pas vous affecter.

Show must go on !

5/ N’ayez pas peur de prendre des risques

Lorsque vous prenez des risques, vous véhiculez de la valeur. Car vous montrez que vous n’avez pas peur de l’échec.

N’ayez pas peur de vous lancer dans l’inconnu même s’il est normal que vous ayez quelques appréhensions. Il sera toujours préférable de vous lancer plutôt que de rester assis derrière votre bureau à vous dire que votre projet est impossible et que vous êtes condamné à échouer.

La plupart des gens ne prennent jamais aucun risque. Ils préfèrent le confort d’une vie bien rangée. La rassurante répétition du quotidien métro-boulot-dodo au fur et à mesure qu’ils oublient leurs rêves.

Ne basculez pas dans cette catégorie de personnes qui traversent la vie comme des fantômes. Restez vivants ! N’ayez pas peur d’essayer d’atteindre vos rêves. Même si ca ne marche pas, cela vous permettra toujours d’apprendre quelque chose et d’avoir des histoires passionnantes à raconter.

6/ Développez votre style et votre body language

C’est la première chose que les gens remarquent avant même que vous n’ayez ouvert la bouche.

La façon dont vous vous tenez, dont vous vous asseyez, dont vous marchez et dont vous vous habillez va révéler énormément d’éléments sur la manière dont vous vous percevez.

Alors faites un effort simple. Quoi qu’il arrive, gardez le dos droit et repositionnez vos épaules en arrière. N’ayez pas peur d’occuper votre espace.

Quant à vos vêtements, ils révèlent  également une bonne part de votre personnalité. Il ne s’agit pas de faire comme Mystery de mettre un chapeau à plumes ou comme moi avec une chaine bling bling. Il ne s’agit pas d’avoir la montre la plus flashy possible. Il ne s’agit pas de dépenser une fortune pour votre garde-robe mais tout simplement d’adopter un style avec lequel vous êtes à l’aise et qui colle à votre personnalité.

Conclusion

La DHV apporte une réponse à une question simple : comment faire en sorte qu’une femme ait envie d’être avec vous plutôt qu’avec un autre ? Qu’elle ait envie de vous entendre, de vous voir et d’être avec vous plutôt que d’attendre le mec qui arrivera 5 minutes plus tard ?

Il est très difficile de véhiculer véritablement de la valeur. Et ma propre expérience le prouve : si vous êtes sans arrêt occupés a expliquer que vous avez de la valeur, c’est sans doute que vous vous voyez encore comme un enfant impuissant qui a l’impression de n’en avoir aucune.

Aujourd’hui, j’ai développé une conviction profonde. Il y a une règle simple pour atteindre le succès : ne le simulez pas.

En essayant de suivre ces petits principes, j’ai l’impression de toucher aux composantes plus profondes du DHV énoncées en début d’article : moins de negs, moins de routines HV qu’elles soient réelles ou imaginaires, moins de peacocking mais plus de frame, plus d’inner game, plus de leadership pour créer un enracinement plus durable de la valeur.

En plus, plus votre valeur sera forte, moins vous aurez besoin de forcer pour instaurer une tension sexuelle et faire monter la température. C’est un point de vue tout personnel qui retrace un peu la façon dont je suis arrivé à cette réflexion aujourd’hui.

Et vous, est ce que vous vous êtes reconnus dans ces étapes ? En avez-vous connues d’autres ? D’autres conseils pour aller plus loin dans la compréhension du DHV ?

Sylvain, docteur en valeur absolue

Bann SMS1erRDV 1 Le DHV Intelligent : Voici Comment Démontrer votre Valeur aux Femmes

93 COMMENTAIRES
  • bbytes dit :

    très bon article. Cela me démontre qu’il faut d’abord se concentrer sur ses propres valeurs, ses propres rêves, avant de prétendre assumer celui des autres

    • Sylvain dit :

      Hello Bbytes!

      C’est la base! Connais toi toi meme! En ayant une personnalité forte, tu auras des résultats dans tous les secteurs de ta vie! :)

  • pitt dit :

    ca c’est un article.je m’incline avec un profond respect devant tant d’experience et de sagesse.l’authenticite est un element important dans la drague et plus encore dans la relation a long terme.il existe une sorte de stress que les mecs qui simulent une valeur qu’ils n’ont pas dans le but d’interesser une femmes ont.:comment continuer a mentir et a tromper pour garder le faux personnage que l’on joue?comment ne pas se faire demasquer? comment continuer a controler les apparences?il n’ya pas de plus grande satisfaction d’avoir une fille folle de vous pour ce que vous etes et non pou ce que vous simulez etre.ca c’est mon point de vue.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Exact, c’est exactement comme ça que Mystery a fait une dépression. Comme je l’explique, le fake ca marche pour des résultats immédiats. Apres à long terme et pour tenir une relation, il faut apprendre à travailler sa valeur. Et pour ça, on en revient au même point que dans notre autre conversation : se connaitre! :)

  • petruc dit :

    Meilleurs article que j’ai eu grave plaisir de lire sur ADS, bravo Sylvain, je comprend mieux encore tes conseils a travers ceci. Merci pour ce partage.

  • Kayosh dit :

    Excellent article ! Je pense qu’on vit actuellement dans une société parsemée d’individus superficiels. C’est ce genre d’articles qui nous rappelle de garder la tête froide, et d’assumer qui nous sommes vraiment ! Parce que chaque être est différent, mais chaque être est beau, à sa manière ;)

    Merci pour les conseils !

    • Sylvain dit :

      Merci pour ton témoignage Kayosh! Apprendre à se connaitre, c’est vraiment la clé pour réussir en séduction et réussir dans la vie en général :)

  • petruc dit :

    un pti passage pour te remercier encore, grâce a toi Sylvain, j’ ai commence ma lecture révélation of mystery en anglais sur un fichier pdf que j’ai trouve soigneusement sur google. Et comme par hazard, j’en parle de ce livre avec mon meilleur pote (extra dragueur a l époque avant qu’il retrouve sa chérie pour le reste de sa vie), il m’a file le fameux livre The game de Neil Strauss. Avant je lisais de temps en temps des articles sur ARS et ça depuis des années. Juste pour le fun et parfois de retrouver quelques précieux conseil mais la j’avoue que je suis arrive au stade ou faut que je my’ mettent a fond car nos préférence change et de plus en plus qu’on couche avec des femmes, on devient encore exigent en terme de beauté… femme par conséquent le jeu et la capacité de choisir une femme devient de plus en plus dur. Le jeu et au c’est au fil des année qu’en commence a le bâtir.

    • Sylvain dit :

      Hello Petruc,

      Bravo à toi! Plus tu liras autour du monde de la séduction, plus tu auras le bon état d’esprit et un arsenal large :) Tu es au bon endroit ici, nous vous tiendrons toujours informé de toutes les dernières tendances :)

  • Deven dit :

    Excellent article, exactement ce dont j’avais besoin pour me situer en tant que player et améliorer mon game, mais aussi mieux aborder les Révélations de Mistery! Merci Sylvain ;)

  • Teeb dit :

    Ca fait plaisir d’avoir un article de fond comme celui ci, dernierement les articles de Selim font plus Putaclic qu’autre chose, keep the good work !

  • Taylor dit :

    Merci pour cet article, c’est vraiment une pépite! Non seulement, pour mieux cerner pas mal de choses de la vie, comme la drague etc. Mais aussi pour ce cerner mieux sois même, et ça c’est vraiment le top! J’ai envie de partir réaliser tout mes projets dés maintenant!! En espérant que ce sera encore le cas demain matin.^^ Merci de t’etre donné tant de mal, ça en vaut vraiment la peine. :)

  • Jamie dit :

    Haaaaaaaa comme j’aime cet article !!
    Ajouté aux signets : check !

    Etant donné que Sélim représente la face visible d’ADS, j’ai toujours pensé que c’était lui qui avait écrit ce bijou… Mais non perdu !

    Sylvain, toi qui me donne espoir dans mon apprentissage de la séduction, merci pour ce partage !
    C’est bon de voir que vous aussi, Masters avaient eu aussi vos moments de doute…

    • Sylvain dit :

      Hello Jamie,

      Merci pour le compliment! Oui je suis encore un peu dans l’ombre mais bien présent. Et effectivement, j’ai eu un peu le même parcours que vous. Plus que des moments de doutes mais de réelles difficultés. et à force de travail, les résultats sont arrivés. Je suis là pour vous dire que vous allez y arriver ;)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)