Apprenez à VOUS plaire…

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

Apprenez a vous plaire Apprenez à VOUS plaire...

Comment convaincre que son produit est génial si vous n’y croyez pas ? Car, oui, la séduction, c’est savoir SE vendre.

La séduction est aussi une science et pas qu’un art. Pour bien vendre son produit, il faut y croire, et savoir parler avec le cœur.

Vous ne vous vendrez pas si vous ne vous aimez pas.

Oui mais, Lex,…

comment qu’on fait pour s’aimer ?

Déjà : ne vous dites pas , « Il dit des conneries. Quand j’aurais une copine, là, j’aurais confiance en moi, je m’aimerais ». C’est prendre le problème à l’envers, et vous entreriez dans une phase d’onanisme intellectuel stagnant.

Des objectifs… !

Pour s’aimer, il faut devenir une personne que vous seriez capable d’aimer. Il vous FAUT des OBJECTIFS (action physique), et un JOURNAL (action psychologique).

Les objectifs vous aident à changer, le journal à constater vos progrès.

Vos objectifs peuvent être divers : se muscler, arrêter de fumer, se lever tôt, reprendre une activité que vous adoriez, se mettre au boulot, maigrir, apprendre à s’habiller, etc …

Il n’existe qu’une chose interdite (pour le moment) dans votre liste d’objectif : Les femmes!

Si ça vous tombe dessus : tant mieux. Mais ce n’est pas un but en soit. Les femmes font partie de votre vie, elles n’en sont pas le moteur. Car c’est un élément externe. Apprenez à maîtriser l’interne d’abord.

Plus sur ce sujet ici.

Dans votre journal, vous écrirez concrètement où vous en êtes par rapport à vos objectifs de changement. Le nombre de cigarette par jour, votre poids, etc ….

Et, quand vous en ressentez le besoin (GRAND MINIMUM une fois par semaine), vous détaillerez dans votre journal ce qu’il se passe dans votre tête, vos impressions, vos avancées

Exemple : vous voulez perdre du poids. Si vous vous êtes inscrit dans une salle de sport, c’est une avancée fondamentale pour mieux vous sentir et plaire aux femmes.

Ce journal vous aidera à tenir la distance, car ce n’est pas toujours facile de persévérer sur la voie du changement et de l’amélioration. Mais Rome ne s’est pas faite en un jour.

Une fois que vous commencerez à atteindre régulièrement vos objectifs et à ressembler progressivement à celui que vous rêvez d’être, vous aller vous aimer de plus en plus.

Ne vous négligez pas

C’est une chose primordiale. Se négliger, c’est envoyer un message dictant à son cerveau de NE PAS s’aimer. C’est clairement assumer le fait de se mépriser.

Petit test : Imaginez vous un homme dépressif.

Il avait des cernes, et il était mal rasé, exact ?

La physiologie modifie l’état, et l’état modifie la physiologie. Ne laissez pas votre corps partir en sucette pour éviter que votre mental suive son chemin.

On se douche, on se rase, on s’habille bien. C’est de l’aide à l’autosuggestion.

Il vous est déjà arrivé de vous faire un clin d’œil dans le miroir et de vous dire « Beau gosse ! » en souriant ? Vous aviez pris soin de vous, vous étiez bien dans vos pompes.  Et c’est en prenant soin de vois que vous aurez ce genre de pensées de plus en plus régulièrement.

« Je suis ce que je suis. J’arrive à rien, je me déteste. » VERSUS  « Je suis ce que je suis. J’ai toujours ce que je veux, je suis le meilleur. »

C’est le même homme. C’est vous, moi, votre fils, votre pote, … En tout cas, il n’y en a qu’un des deux qui aura ce qu’il veut. Celui qui y crois.

Vous êtes le meilleur, prenez le temps d’en être sur. Vous valez le coup, et même plus que ça.

Dernière petite chose : Souriez. Même, forcez vous à sourire quand ça ne va pas, ça vous apportera beaucoup (essayez ce petit test la prochaine fois que vois êtes « down »). C’est un exercice de base de la pnl, visant à influencer le mental par le physique.

C’est peut-être compliqué de changer le monde, soit, mais changer ce qu’il se passe dans votre tête pour le voir – et vous voir – mieux, ça peut se faire du jour au lendemain.

Sachez que faire comme si en attendant de pouvoir faire pour de vrai est bien mieux que de ne rien faire ou de se laisser aller.

Lex

banner parler aux femmes Apprenez à VOUS plaire...
banner parler aux femmes Apprenez à VOUS plaire...
Banner 50phrases Apprenez à VOUS plaire...
Banner 50phrases Apprenez à VOUS plaire...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Apprenez à VOUS plaire...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Apprenez à VOUS plaire...
banniere 2 Apprenez à VOUS plaire...
banniere 2 Apprenez à VOUS plaire...
51 COMMENTAIRES
  • Ludo dit :

    Beaucoup d’amies me l’ont dit et on le retrouve dans les articles, mais c’est quand on cherche qu’on ne trouve pas et c’est aussi lié à ce qui est évoqué audessus avant de chercher à plaire aux autres il faut se plaire à soit.Et c’est quand on est « bien dans ces baskets » qu’on devient réellement attirant

  • Atreïdes dit :

    Bonjour, et merci encore pour vos nombreux articles de qualité. Je suis néanmoins surpris de n’en trouver aucun sur un sujet qui mobilise beaucoup de mon attention/énergie en ce moment. J’ai remarqué une catégorie « avancé » sur votre site, mais elle ne semble (sauf erreur) pas encore traiter du sujet. Avec tous vos conseils et la dynamique globale croissante liée à la séduction et au développement personnel qu’on observe, ainsi que la démultiplication des parutions intéressantes à disposition, je pense qu’un nombre grandissant de vos lecteurs deviennent des séducteurs accomplis.

    Permettez-moi de placer le contexte qui amènera ma question : Je suis un jeune homme de 27 ans très actif depuis environ 18 mois, je m’intéresse à la séduction et au développement personnel depuis des années, je dirai même depuis toujours. J’ai vécu une magnifique relation qui a duré 4 ans et je suis désormais un célibataire vraiment épanoui et bien dans ma tête. Je sors beaucoup, j’organise des soirées, je rencontre beaucoup de monde. Je vis dans une ville de taille moyenne, mais très internationale, j’ai développé un réseau qui me permets d’aller dans quasiment toutes les boites de la ville (de la plus classe à la plus underground) et de m’y sentir chez moi, avec à chaque fois des relais qui me permettent de rapidement être présentés à de nouvelles personnes.

    Ma question est la suivante : Bien que toujours en contact positif avec de nombreuses demoiselles, j’ai le sentiment que ma « notoriété » de séducteur assumé (en effet je ne cache pas ma volonté de rester célibataire ou du moins de ne pas y renoncer à la première occasion) commence à faire peur à de nombreuses filles que je rencontre (une précision à ce point, je témoigne beaucoup de respect aux filles que je fréquente et reste pour la plupart du temps en bon termes avec elles, je ne vise pas la quantité mais la qualité, je ne ramène jamais aucune fille qui ne me plaît pas). Elles sont bien souvent charmées, nous passons un très agréable moment ensemble en boite de nuit ou autour d’un verre lors d’un Afterwork, la demoiselle me laisse ses « contact détails », mais de plus en plus régulièrement, une fois qu’elle se retrouve seule je ressens de la méfiance et une sorte de distance qu’elle s’impose à elle-même par précaution, comme si une amie à elle l’avait mise en garde contre moi. Nous savons bien que « attraction is not a choice » mais cette philosophie ne fonctionne correctement que si la fille est en notre présence et que nous pouvons exercer notre influence directe sur elle.

    J’aimerai donc avoir l’opinion de séducteurs confirmés qui ont vécu ou qui vivent une situation similaire à la mienne. A savoir, comment gérer une image de « séducteur » pour qu’elle ne devienne pas (trop) contre-productive ? Je ne me plains pas et je suis conscient qu’il y a bien souvent une rançon à payer au succès, mais je suis quelqu’un qui cherche constamment à s’améliorer et à optimiser chaque aspect de ma vie. Merci de me donner votre opinion et d’éviter les jugement inféconds du style : le mec se la pète, etc.

    Je me réjouis de lire vos commentaires avisés.

    • lex dit :

      Simplement avoir une raison, qui puisse être compréhensible pour ces femmes.

      Plus difficile de trouver une raison valable à 27 ans qu’à 20 ou 60, mais tu devrais pouvoir y arriver.

      Une fois qu’elles comprennent, soit elles veulent changer le monde, soit elles acceptent.

  • Atreïdes dit :

    Peux-tu me donner un exemple? As-tu déjà été personnellement dans cette situation, si oui, comment t’es-tu positionné? J’ai remarqué que même en chechant l’honnêteté il n’est souvent pas possible d’atteindre une qualité d’échange satisfaisante car les jeunes femmes que je rencontre/fréquente ont bien souvent plus de doutes et les idées moins claires. Elles basent initialement leurs repères sur ce que j’appelle « le contrat de couple » qui leur semble acceptable ou non aux balbutiements de la relation et qui leur permets de prendre la décision de s’impliquer émotionnellement ou non. Dans un contexte plus libre et plus contemporain ou chacun expose honnêtement ses attentes et besoins, j’ai le sentiment qu’elles sont moins bien préparées à affronter la réalité et choisissent la plupart du temps de fuir à contre-coeur, préférant éviter de souffrir (ce que je peux concevoir, mais le pire n’est pas toujours certain) plutôt que de vivre une belle histoire mais dans un contexte manquant de clarté et qui sort de l’ordinaire. Ne penses-tu pas que ce sujet vaudrait la peine d’être traité?
    Amitiés

    • lex dit :

      Yeap, j’ai déjà été dans cette situation. D’ailleurs, peu de femmes que je connais me considère comme un « petit ami », mais plutôt comme un « mec de passage », « celui à qui on ne s’attache pas », ou encore « le pote avec qui on s’envoie en l’air de temps en temps ».

      J’ai assumé ce fait. Grosso modo, ce que je fais, c’est que je me dirige en FZ, et que je drague intra FZ.

      Tu as juste à passer sous les barrières en répondant correctement aux shit-test en présence.

  • hamdolah dit :

    La séduction n’est pas une science… Elle fait appelle à un ensemble de science.

  • nj dit :

    Atreïdes :

    je ne sais pas si je me trompe ou pas, mais tes écris me laisse sous entendre un malaise peut-être inconscient en toi .

    je suis passionnée de ce que je préfère appeller l’épanouissemnet personnel comme toi et je me demande si ta dernière relation affective ne t’a pas laissé de préjugés inconsciemment qui te rend méfiant à toutes filles et toutes relations…je ressent en toi comme des blessures, des émotions refoulées donc mal gérées et cela peut être comme un karma NéGATIF POUR TOI à ton insssu d’ou les problèmes rencontrées avec les nouvelles filles !

    Tu dois savoir que nous matérialisons nvolontairemnt nos peurs car nous sommes soumis à notre cerveau et lui exécute ce quil reçoit bon ou mauvais !
    Si tu n’as pas envie d’engagement, tu peux avoir peur que toute relation d’un soir soit comme un piège pour toi et te fasse abandonner comme de force cette vie de célibat que tu as choisie ….
    ( mais reste à savoir pourquoi tu l’as choisie ? ou si elle t’a été imposé ? ou si tu ne reste pas attachée en esprit, si ce n’est pas en vérité à cette dernière !)du coup sans t’en rendre compte, tu dois adopter des gestuels qui te dénigrent au point d’ètre pas semi ouvert mais carrément fermé à ces filles d’un soir qu tu peux vouloir et ce, pour te protéger .Maintenant à toi de savoir de quoi tu veux te protéger???

    Du coup pas étonnant que ces demoiselles ne répondent pas à ce que tu veux consciemment car elles ressentent que ton inconcient n’y est pas prêt lui, elle ressentent ton indécision !c’est comme si tu veux d’elles mais que tu ne te donnes pas droit donc à toi de chercher à savoir pourquoi et comment solutionner cela non ???peut-être que tu as besoin de reccul par apport à ta dernière relation pour comprendre ce qui n’a pas marché, ce que cela t’as apporté de positif et comment tu peux éviter prochainement d’être confrontée aux ennuis que cette relation semble t’avoir créer émotionnellement NON ?

    Tu te dis épanouie dans ta vie de célibataire mais si tu étais dans le déni ???? tu te cache derrière tes connaissances en développement personnel comme si tu en as fini de faire le tour ! ce n’est pas parce que tu apprends à gérer tes émotions que tu deviens inhumain… que tu as tout intégré… tu ne peux pas éviter d’être blessé avec cette science donc ne crois pas que cela t’es imposible d’avoir mal digéré la rupture avec toutes les connaissances que tu as!
    Reconnais ta blessure et ne refoule pas tes émotions! c’est maintenant plus que jamais que tu dois appliquer ces connaissances en développement personnel qui n’ont pour but que de parvenir à se mettre au-dessus des souffrances!

    Te hâte pas à prendre quelque relation que ce soit comme quelqu’un qui se noit dans l’alccol, tu risques de te faire plus de mal qu’autre chose ! fait front à ta douleur, calme toi, cherche comment la surmonter psychologiquement et alors célibat ou coup d’un soir tu vera que ton karma changera et que tout et sera alors de nouveau possible !

    A moins qu’il s’agisse de vengence ou de dépendance affective qui t’anime ou alors d’auto-punition …tant de voie à explorer !!! bon courage

    et j’ai donné un chemin, ce n’est peut être pas le bon alors désolée , j’ai essayé au moins et si j’ai raison tant mieux amis explore d’autres chemins complémentaires car peut-être le mien est incomplet!

    bonne chance

  • nj dit :

    Atreïdes :

    PS: TU peux pas empêcher certaines fille ou relation de tourner aml avec toi même en restant célibataire ou par un coup d’un soir mais tu peux chercher plutôt à ne plus souffrir des consséquences de ce que tu appréhendes ! poses-toi les bonnes questions camarades, et ne te fuit pas mais en quoi lengagement te fais-peur ? en quoi peux-tu en plus en avoir peur ??? que faire ??? et prépare toi et agis… si je me trompe pa, sa ira !

    biz

  • Atreïdes dit :

    Nj,

    Tout d’abord un grand merci à toi pour ton temps et ton analyse, tu as soulevé de nombreux points très intéressants et tu as su voir juste sur de nombreux points. Je ne manquerai pas de pousser la réflexion afin d’obtenir des réponses qui j’en suis sur seront épanouissantes et m’aideront à progresser. Ces « difficultés » que je rencontre ces derniers temps représentent plus une nouvelle ligne de réflexion pour moi, à savoir comment correctement se positionner et tant que séducteur assumé plutôt qu’une réelle situation dont je pourrai souffrir et qui me pèserai au quotidien.

    Néanmoins, je souhaite t’expliquer comment je vois les choses.

    Je suis quelqu’un de très positif, je l’ai toujours été, premièrement car cela fait partie de ma personnalité, on me l’a également transmis tout au long de mon éducation, mais également car je crois avoir appris à communiquer efficacement avec mon cerveau et mon système nerveux, notamment à travers l’étude de la Programmation Neuro-Linguistique via principalement la méthode Anthony Robbins (Unlimited Power), car tu as tout à fait raison, la gestion de nos peurs internes et inconscientes sont un problème très délicat.

    J’accorde une très grande importance au développement de l’énergie interne et de la résolution de problèmes en profondeur, en effet, je suis persuadé que le réel développement ou épanouissement personnel comme tu l’appelles doit être un travail en profondeur ou il est fondamental de se confronter et de ne pas se mentir à soi-même, afin de faire de réels progrès qui ne soient pas un travail de surface.

    Suivre une telle démarche demande du temps, de l’honnêteté mais également la capacité de parfois se concentrer sur soi-même afin de voir les choses telles qu’elles sont réellement, sans biais ni influence externe, et non pas telles que l’on aimerait qu’elles soient. Cela peut parfois être assimilé à de l’égoïsme mais cette méthode permets de savoir profondément qui l’on est pour ensuite s’appuyer sur des bases réellement solides sur lesquels ont peut vraiment compter au quotidien.

    Si j’ai aujourd’hui autant de personnes de confiance autour de moi, je suis persuadé que cela est lié à la démarche que j’ai suivie. Le fait de m’emplir d’énergie en solitaire m’a ensuite permis d’envoyer vers les autres une énergie qui n’était pas « dépensée » mais qui représente un surplus, cette énergie je l’envoie quotidiennement vers de nombreuses personnes que je rencontre et le résultat est surprenant, il améliore non seulement ma vie, mais également la vie de ces personnes qui m’entourent et avec qui j’interagis sincèrement. C’est une vraie dynamique de « win-win » qui s’est mise en place et qui me remplit de joie et d’énergie.

    Si je te raconte tout ça c’est pour t’expliquer que je ne tire pas ma motivation d’une expérience néfaste ou d’une volonté de vengeance qui m’habiterai, mais d’une réelle volonté de me développer et d’avancer dans la vie.

    Un patron d’entreprise reconnu de ma région que j’ai rencontré la semaine dernière, à expliqué lors d’une conférence à l’Université qu « Un homme qui a atteint l’équilibre et la paix intérieure devient indestructible » ce sont des valeurs que je partage profondément. Mais comme tu l’as justement remarqué, bien des gens sont malheureusement inconscient des réelles motivations qui les habitent et génèrent un karma-négatif qui est contre-productif dans leur vie.

    Ceci étant dit, et par souci d’honnêteté envers toi je suis conscient que ma dernière relation a clairement été un tournant décisif pour moi, et elle m’a probablement laissé des préjugés inconscients dont tu parles. J’ai énormément souffert et il est évident que mon corps et mon esprit ont du développer quelque part un mécanisme de défense m’évitant de souffrir autant à nouveau. Je ne pourrai pas le nier, mais comme tu l’as justement dit, nous restons avant tout des être humains doués d’émotions et nous ne pourront jamais tout complètement contrôler. Une personne avec qui l’ont a partagé autant d’émotions pendant aussi longtemps ne pourra jamais nous laisser complètement de marbre.

    Je crois sincèrement avoir fait le bilan de cette relation, réalisant les merveilleuses choses qu’elle m’avait apportés mais également les aspects qui m’entravaient, notamment dans ma volonté d’avancer dans la vie. Pourtant je crois que tu as raison quand tu dis que je perçois une nouvelle relation comme un piège pour moi représentant une sérieuse menace à la vie que j’ai construite et que je souhaite développer dans les années à venir. C’est une chose délicate que de se lancer dans une relation, je pense qu’il faut le faire pour de bonnes raisons et non pas par peur de se retrouver seul ou par dépit.

    Je dois t’avouer que le but final de ma démarche est de rencontrer une femme exceptionnelle avec qui je puisse vibrer, vivre une relation pleine de grandeur et m’épanouir encore d’avantage. Chaque femme que je rencontre, chaque expérience que je traverse, me permets d’en apprendre encore d’avantage sur moi et sur les femmes. J’ai des attentes très élevées, mais je suis passionné et travaille sans relâche pour faire ressortir le meilleur de moi-même. Je ne crois honnêtement pas aujourd’hui ressentir en moi le besoin de partager ma vie avec une femme, mais je suis certain que le jour où cela se présentera, je saurai le voir et prendre la bonne décision.

    Merci encore pour ton temps et ton aide Nj, j’apprécierai de discuter avec ton plus en profondeur si tu le souhaites.

    Amitiés.

    Atreïdes

  • nj dit :

    Atreïdes

    Je t’en prie ne me remercie pas ! cela ne me coute rien d’apporter ma contribution et selon les lois de l’attraction cela me sera rendue quand j’en aurais besoin aussi !
    Je suis contente de t’avoir aidé efficacement mais encore pardon pour les erreurs même si j’ai des circosntances atténuantes !

    Je me suis vue me sous-estimé et jai été vraiment flatté que pour uen première approche j’ai pu voir certains point ceci dit et c’est ma meilleure récompense !

    Je comprends mieux à cette deuxième lettre ta position et je t’en félicite et te soutiens !Je t’envie aussi d’avoir pu être issue d’une famille si équilibrée car de plus en plus rare de nos jours, ce qui peut expliquer que tu ne trouves pas chaussure à ton pied !

    J’aime beaucoup Anthonny robbins aussi qui n’a plus à faire ses preuves tant il maitrise son don !Il y en a tant d’autres …

    Pas facile de voir le subsconssient , l’inconssient pour le reprogrammer même si on le veut et qu’on le peut …c’est pourquoi on peut passer à côté malgré soit et je crois que c’est ton cas… tu dis que de ta dernière relation à effectivement du occasioner un mécanisme de défense mais que tu en as fait le tour et je crois que c’est là que tu fais erreur je pense ! Si les filles au dernier moment te fuis c’est que tu génère involontairement un message de distancia qu’elle doivent tenir !
    Je ne saurais te dire comment trouver le message subliminal que ta dernière copine t’as envoyé à son inssu dans ce qu’elle t’as fait, comme croyance erronée mais il faut que tu trouve la penssée protectrice qui a été créér pour pouvoir t’en débarasser , en cherchant la solution et l’outil pour ce faire …

    Si tu as peur d’avori mal encore dans uen autre relation, il est important que tu ne déni pas cette peur et que tu l’affrontes : pourquoi tu as peur ? que crois-tu qui peut arriver ? est-ce que c’est un passage obligé ? que peux-tu faire pour éviter que la situation crainte se reproduise ? que peux-tu faire pour ne plus en souffrir si elle se reproduit ??? voila les bonnes questions que tu dois te poser…le temps n’est pas à la drague m^me passagère mais digère davantage la rupture subite… ne te presse pas même pour uen relation d’un soir…il suffit pas de patienter dans el vide en attendant des jour smeilleurs car tu sais que si tu ne travailles pas à oter ce mécanisme de défense que tu as développé à ton inssu à l’égard de toute relation, il ne partira pas de lui même !

    centre toi sur toi de nouveau pour trouver ce qu’il est, d’ou il vient et ou il va et comemnt l’enlever et agir en consséquent

    Au plaisir de te lire

  • Lucien dit :

    Tout d’abord je voudrai te remercier pour cet articles (et pour tout les autres que tu fais)
    Je manque de confiance en moi dès qu’il s’agit de fille.
    Alors j’ai commencé mon programme en faisant tout ce qui est marqué, et c’est vrai que ça marche, c’est un site vraiment génial!
    Et oui se fixer des objectifs c’est la base! (bien sûr faut qu’ils puissent être réalisable comme on l’a déjà dit plus haut ;-))

    Merci encore lex!

  • Faki dit :

    je me pose tout de même une question… Faut-il être le pur  » Beau-goss » ( Corps parfait, très populaire ) Pour plaire et séduire une fille ? C’est ce qui me taquine car j’ai 15 ans et je me sens plutot mal dans ma peau a cause de certaines remarques que l’on ma fais auparavent du genre : T’es gros, t’es moche…. Certes, j’ai fais des efforts pour changer… ( maintenant je fais 1m90 et 95 KG pour 15 ans… Mais j’ai toujours l’impession que je repousse les fille… j’ai aussi progressé dans le domain du sport… à 15 ans je joue en coupe suisse à Bale, et je suis passé par plusieurs grands clubs… Je me suis dis que a pourai m’aider mais non !
    Je commence a en avoir vrament marre parce que ce monde est rempli de jolies filles et e n’arrive pas a en attirer aumoin une ! Pourtant, je sais parler au filles et je suis sur de moi ! ( au cas ou, j’suis pas un homme depressif parce que j’suis en manque de fille, mais je veux juste avoir quelques conseils car je suis sur qu’il y a de très bon conaiseurs sur ce site ! )

    • lex dit :

      Pas besoin d’être un « pur BG », mais, il y a des efforts esthétique à faire, c’est certain. Nos technique aident beaucoup, mais, on ne sort pas des articles de muscu pour rien..!

      Si tu as une IMC entre 14 et 21, 22, que tu prends soin de toi, et que tu utilises nos techniques : ça ira.

  • Faki dit :

    Merci du conseil lex ! J’ai un IMC de 26… Direction la salle de fitness pour descendre a 23 !!!

    • lex dit :

      Et surtout : une alimentation saine ! Si tu dois passer par des médocs : consulte un médecin. Evite l’auto-medication, surtout dans ce genre de domaine, les industriels nous ont déjà prouvés leurs conneries.

  • Mopshall dit :

    J’ai une question : qu’appelle-t-on « onanisme intellectuel » ?
    Je sais ce qu’est l’onanisme, mais associé à l’adjectif « intellectuel », la signification devient mystérieuse !
    Merci d’avance !

    • lex dit :

      ça, c’est au moins moi qui l’ai écrit…

      C’est une expression que mon père dit beaucoup, et, grosso modo, la branlette intellectuelle, ou onanisme intellectuel, c’est l’art d’enculer les mouches, ou, pour rester sur des termes plus châtiés, c’est l’action de sodomiser des muscomorphes, ou musca, en dénomination latine.
      J’espère que cette réponse vous conviendra,

      Cordialement,

      ….. Trip personnel. Mais, Bonne question Mopshall, tu as ta réponse !

  • Soufian dit :

    Incroyable je plus je lis d’articles plus j’ai envie d’en lire !
    J’était un peu « down » ces derniers temps et je tombe par curiosité sur ces super conseils ! Merci beaucoup pour tout ce boulot.
    J’ai une question : le sourire c’est une forme d’ancrage dans la pnl ?

    • lex dit :

      Soufian : le sourire, c’est encore mieux que ça. Le sourire rend heureux. Il a été prouvé que, lorsque tu souris, ton cerveau est irrigué un peu différemment (à cause des muscles faciaux utilisés), et que, donc, tu as plus tendance à être content quand tu souris. (ça passe, comme explication.)

      Par exemple : tu tires la gueule à une soirée : tu tires la gueule toute la soirée.
      Tu fais l’effort de jouer le jeu : tu te marres bien. Vraiment. Jusqu’à ce que tu te souviennes que tu faisais la gueule, que tu culpabilises de ton bonheur, et que BIM, tu recommences à juste jouer le jeu.

      Le sourire : c’est sacré.

  • Dimitri dit :

    Bonjour Lex,

    Je consulte ce site depuis pas mal de temps, et j’aimerai effectivement apprendre a séduire. Je me qualifierais d’AFC: timide, pas sur de moi.
    Je sais que je vais réussir a changé ceci.
    Cependant mon véritable problème est le suivant.
    J’ai 19ans et je mesure 1,50m. Physiquement je suis bien battis et assez beau selon les dires, mais voila je reste petit et j’ai du mal a me convaincre moi même que ce n’ai pas un problème.
    Es ce que la séduction, lorsque l’on est aussi petit, s’avère différente ou même plus compliqué?

    • lex dit :

      Dimitri : un poil plus compliqué, mais jouable. Si ça ne TE pose pas de problèmes, et que ça t’apporte même un certain charisme, ça ne devrait pas poser de problèmes !

  • Dimitri dit :

    Merci pour cette réponse rapide, mais saurais me conseiller sur des élément qui pourrai me mettre en valeur et faire oublié ma taille sur une première impression? Personnellement je suis plutôt a l’aise avec ma taille, mais dommage que cela ne soit pas le cas de tout le monde.

  • Dimitri dit :

    D’accord je retiens tout, encore merci.

  • nistarok dit :

    C’est la base de l’IG. Merci à vous (et à moi surtout!) je me sens bien dans mes bottes et je sais ce que je vaux maintenant!

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)