5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !

Publié dans Dynamiques sociales par
ArtDeSeduire.Com

Se souvenir prénom networking 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !

Comment faire quand on a oublié le prénom de la personne en face de soi ?

Vous aimez le networking, les apéros professionnels où vous échangez vos cartes de visites, des points de vue et parfois votre salive avec une jeune femme charmante en fin de soirée ?

Moi aussi. J’aime rencontrer du monde, voir qui fait quoi, mettre les gens en relation, connecter mes potes entre eux : j’aime être utile et présenter des amis à d’autres ami(e)s.

Et parfois, c’est le trou noir. L’oubli. Vous avez oublié le prénom de la personne en face de vous. Comment ne pas devenir rouge, avoir honte et passer pour un âne quand vous oubliez un prénom ?

En séduction, rien de plus important pour bâtir ce sentiment de familiarité. Le prénom, c’est ce qui vous identifie, c’est VOTRE prénom.

Quand vous appelez une fille par son prénom dans un texto, il sera plus impactant, plus efficace qu’un simple Miss ou Princesse.

Ça, vous le savez. Mais vous avez peut-être le problème de certaines amies : vous n’avez pas la mémoire des prénoms, vous êtes souvent victime de trous de mémoire face à un visage pourtant familier.

Ce n’est pas vraiment gênant quand c’est au cinéma « Mais je le connais cet acteur, je l’ai vu où déjà… », mais oublier le prénom d’un ancien camarade d’école, d’un collègue de travail, ou pire, de la fille que vous venez juste d’aborder en boîte, c’est plus préjudiciable.

La situation à visualiser : vous êtes là, un Martini-vodka dans la main gauche, une belle demoiselle au bras droit, et un type fonce droit sur vous. Vous vous appelez Joseph.

Inconnu : « Salut Joseph ! Ça va bien depuis le temps ! Qu’est-ce que tu deviens ? Tu me présentes ? »

Blocage total. Vous ne voulez pas passer pour un âne devant Gwendoline et devant l’inconnu. Quelle stratégie adopter quand vous avez oublié le prénom d’une personne ?

Astuce 1 : Gagner du temps

Gagner du temps permet d’observer et de voir si l’inconnu n’a pas un badge, un téléphone qui dépasse, un mouchoir brodé à son nom. Ne misez pas sur cette technique, parce que ce n’est vraiment pas gagné…

Astuce 2 : Si ce n’est vous, c’est donc votre wingman

Enfin la personne à votre côté ! Elle peut vous aider et vous éviter l’humiliation si elle sent que vous êtes en galère. Dans le cas cité en exemple, la fille devrait se présenter :

« Gwendoline, enchanté, et vous êtes ? »

« Marco, un pote de pote, on a passé un semestre ensemble à boire des coups à Prague pendant son année d’Erasmus ! »

Manque de bol, Gwendoline vous croit tout puissant, elle pense que vous avez une vraie mémoire d’éléphant et ne se présentera JAMAIS d’elle-même.

Cette technique fonctionnera mieux si c’est votre wingman à votre côté, et qu’il vous connaît, qu’il sait que vous n’avez pas la mémoire des prénoms…

Astuce 3 : Avouer votre amnésie

Quelle tristesse… mais c’est la solution la plus honorable !

« Salut… je sais qu’on se connaît, mais là j’ai un trou noir énorme. Impossible de me souvenir de ton prénom. »

Vous pouvez tout de même vous en sortir un peu mieux que ça, en rusant un peu, vous allez voir comment on fait pour créer l’illusion parfaite…

« Salut ! Je sais qu’on se connaît, mais là j’ai un trou de mémoire… Rappelle-moi ton nom ? »

Là, Marco va vous dire : « Mais Marco, enfin ! On était à Prague ensemble… » A ce moment-là, il est déjà trop tard pour inverser la vapeur et la jouer fine.

Ça se joue à ce moment-là : « Mais Marco, enfin ! »
Et là, vous lui répondez, le plus sincèrement au monde : « Mais enfin je sais Marco ! Je ne t’ai pas oublié ! Je t’ai dit ton nom, pas ton prénom ! »

Ni vu ni connu, vous reprenez la main habilement… Note pour mes amis twittos : ça marche aussi avec le @ !

Exemple : « Rappelle-moi ton nom ? »

Marco : « Marco… »

Vous : « Mais enfin Marco, je sais ! Je te demandais ton nom sur twitter, j’ai un trou, là, pas ton prénom ! »

Astuce 4 : vous connecter souvent à Facebook pour travailler votre mémoire des visages

Avec de nouveaux terminaux (téléphone, tablette, ordi…), dans de nouveaux endroits. Facebook a un système de sécurité assez sévère qui me demande souvent de confirmer mon identité en reconnaissant mes contacts.

Je peux vous assurer que ça force à travailler la mémoire. Plus généralement, si vous manquez de mémoire sur les noms et les prénoms, essayez d’enregistrer un maximum d’info sur la personne quand vous la rencontrez.

Par exemple : « Ingrid, Hongrie, porte un pull gris ». Essayez d’associer une info, une couleur, une rime à un prénom !

Ça vous sauvera au moins sur la soirée…

Astuce 5 : Faites la grève !

Après tout, autant utiliser une tradition française à bon escient ! Celle-ci, la grève, va vous permettre de ne pas faire votre job de connecteur tout en camouflant l’oubli de prénom.

Vous : « Eh salut ! Je fais grève ce soir, vous vous démerdez, vous vous présentez comme des grands ! »

Variante : « Non je boude ! Moi on ne me présente jamais personne : présentez-vous tout seuls les amis ! »

Le tout avec le sourire, vous ne pouvez pas imaginer combien de fois cette feinte m’a permis de continuer la soirée sans vexer la personne dont j’avais oublié le prénom !

Bonus track

Si vous êtes vraiment très riche, vous pouvez embaucher un assistant qui vous soufflera tout à l’oreille. De toute façon, avec les Google Glass, on devrait bientôt être en mesure de faire des rencontres comme Végéta et les Supersayens !

Vegeta se souvenir des prénoms 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !

Mais en vérité, le scénario le plus probable de tous, c’est que dans le futur, on saura tout sur tout le monde instantanément. Oublier des prénoms, ça n’arrivera plus.

Avec un peu de chance, je n’aurais plus besoin d’expliquer que je ne m’appelle pas Salim ou Céline…

Des techniques pour éviter la honte quand vous ne vous souvenez plus du prénom d’une personne ? On est preneur !

Sélim

banner parler aux femmes 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !
banner parler aux femmes 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !
Banner 50phrases 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !
Banner 50phrases 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 techniques pour se souvenir du prénom des gens et éviter les moments de solitude !
66 COMMENTAIRES
  • magicglace dit :

    Ca dépend de ta position hiérarchique bien sûr. Perso je suis plutôt haut dans l’organigramme du coup je parle plus souvent à des personnes « sous mes ordres » (si tant est que ça existe encore avec le management moderne) qu’a mon patron. Résultat détendre l’atmosphère avec ce genre de connerie casse l’image hiérarchique et c’est très souvent bénéfique dans mon métier. Tout dépend de la manière de le dire comme d’habitude.

    ps: je suis dans un milieu ou il y a d’ouvriers donc parler de film (même si la référence historique est toujours polémique) est souvent « soft » comparé à certains autres types de conversation.

  • Olive l'olive dit :

    J’ai lu le titre, j’ai cru que cet article était fait pour moi, mais finalement pas tant que ça.
    Quid des trous de mémoires en cours de soirée et des incalculables numéros sans nom du réveil? Si ce n’est arrêter l’alcool. Si y a des astuces, je prends!
    Mon gros souci c’est que je me disperse trop en soirée, j’open énormément de sets, voire beaucoup trop et qu’étant trop détaché il m’arrive de parler plusieurs fois à des filles sans en garder le moindre souvenir. Alors les prénoms je vous laisse imaginer la cata quoi!
    Et là inutile de préciser que c’est cuit direct..
    Du style moyens mémotechniques, astuces de sioux..
    Vous faites comment les gars?

    • lex dit :

      Olive l’olive : Tu peux la jouer à l’ancienne, comme dans les films, le bout de papier avec le numéro. C’est old school, mais tellement plus classe ! Tu la rassures, tu lui montres ton smartphone, tu te pleins du manque de batterie, et tu sors ton papier stylo.

  • HitchAlpha dit :

    Généralement j’essaye (hors cadre pro) de donner le plus rapidement possible un surnom au gens, l’interet est double:
    Premièrement sa créer une connivence avec la personne voir une private joke (j’essaye toujours de le choisir en fonction d’un trait de caractère ou d’une spécificité quelconque)

    Deuxièment c’est plus facile à retenir!

    HitchAlpha

  • samsam dit :

    Pour les plus joueurs; vous oubliez le nom de la fille en face de vous, allez pisser un coup, revenez, et reprenez le game à 0. En mode vous la connaissez pas, sur la base d’un jeu de rôles.

    • Sélim dit :

      Très bon aussi. Encore faut-il qu’elle soit réceptive : certaines filles ne comprennent pas cette volonté de s’amuser dans les rencontres…

  • Bat (celui avec la majuscule) dit :

    Justement, dernière soirée regroupant pas mal d’animaux de type humain, dont plein que j’avais jamais rencontré, j’ai pris le temps de rédiger un petit paragraphe sur ceux avec qui j’ai discuté.

    Du coup, maintenant, si j’en recroise un dans les hautes herbes, ça impressionne et ça claque toujours de parler d’infos bien précises et bien précieuses !

    • Sélim dit :

      Ahah, je faisais ça aussi quand j’étais plus jeune, quand je rencontrais du monde.
      Je notais des détails pour me souvenir des histoires… Mais très vite, on manque de temps.
      Courage pour cet exercice !

  • Jaz dit :

    Deux Sélim (S1 et S2) se rencontrent dans la rue,

    S1 : « Salut ! Je sais qu’on se connait mais je me souviens plus de MON prénom »
    S2 : « Ah ? … ah bah mince moi non plus… »
    S1 : « Toi non plus tu te souviens plus de ton prénom ? »
    S2 : « Non, je me souviens plus du tiens … »
    S1 : « Mais tu te souviens de ton prénom quand même ? »
    S2 : « Bah ouais ! »
    S1 : « T’es sur ? »
    S2 : « Oui, c’est Sélim ! »
    S1 : « Ah mais ouais, c’est ça : Sélim ! »
    S2 : « Et toi c’est quoi du coup ? »
    S1 : « Bah c’est ça ! »
    S2 : « De quoi ? »
    S1 : « Sélim ! »

  • twink dit :

    Salut la team, alors voilà j’sais pas trop où poster mon commentaire alors j’le mets la..
    J’aimerais vos conseils de pros, j’ai un énorme soucis. Alors voilà, il y a une fille avec laquelle je flirt depuis 2-3 mois, c’est devenu ma sex-friend. Mais voila.. on s’est attaché l’un à l’autre, on a parlé de se mettre en couple, on se plais niveau physique/caractere vu que se l’est dis. On est casi en couple, mais c’est pas officiel. Mais le soucis c’est que elle est hésitante pour se mettre en couple officiellement, moi je pense être prêt. Elle me dis que c’est sa fierté qui la bloque, je sais pas comment m’y prendre pour  »debloquer » ca.. Si vous auriez quelques trucs à me conseiller, ça serait sympa. Bisous les gars!

    • lex dit :

      Twink : presse pas les choses, laisse venir. Pas la peine d’officialiser si le vivons heureux vivons caché marche bien.

      Je comprend pas le problème de fierté, qu’est-ce que ça vient foutre là-dedans ?

    • Twink dit :

      Ouai mais le « vivons caché » c’était bien au début, maintenant j’ai envie que ça soit officiel! Bah sa fierté, en gros elle sait pas si elle veut se montrer en couple devant tout le monde même si elle veut vraiment être avec moi et elle a peur de l’avis des autres si ils savent qu’on est en couple.. J’sais pas comment la rassurer, lui dire que tout se passera bien ou je sais pas..

    • lex dit :

      Twink : prend le temps, parles-en de temps en temps, mais pas plus. Ce serait bête qu’elle te quitte avant que vous ne soyez ensemble. ça peut prendre un mois, mais faut l’avoir à l’usure, pas en lui mettant la pression.

  • Twink dit :

    Je vais faire ça! Merci selim!

  • Schopenhauer dit :

    Les gens qui me disent « bonjour » en ajoutant mon prénom avec insistance après m’horripilent. Ca va, je sais comment je m’appelle, inutile de le préciser. Non ?

  • toto dit :

    salut les gars :) j ai besoin d un conseil de pro ;) svp ! en faite je voulais savoir comment anoncer a une fille qu on veut un plan cul sans vraiment le faire ( au cas ou on se prend un vent ) merci d avance ! vous faites du bon boulot ;)

  • JimmyJig dit :

    Astuce 6 : l’humour :
    « Gwendoline, voici Jean Robert. Je te préviens il n’assume pas son vrai prénom »

    Petite anecdote perso. Moi qui ai d’ordinaire une excellente mémoire, il m’est arrivé de tomber dans la rue sur la femme d’un pote. Elle discute sans me laisser en placer une, ce qui me laisse le temps de me dire « tiens c’est bizarre. Pourquoi elle n’a plus l’accent marocain? Pourtant je suis sûr de la connaitre et je ne vois pas qui ça peut etre d’autre… » Alors que je m’apprêtais à lui demander comment allaient mari et enfants, je finis par la remettre : une nana que j’avais vu pendant 3 heures….2 jours avant. Elle n’a jamais calé que je ne me souvenais plus d’elle…

  • Thomas dit :

    Salut
    Personnellement j’ai une mémoire d’éléphant et je peux me souvenir des noms et des visages des personnes que j’ai croisées dans la rue parce que quelqu’un les appelait.
    En soirée quand je connais absolument personne (pas plus de trois personnes) je donne un nom différent a chaque personne que je rencontre et souvent a la fin, l’alcool aidant, personne ne se souviens de mon prénom :P
    Cette technique est très utile quand, malgré tout, j’ai un trou de mémoire pour un prénom et donc la personne ne peut pas vraiment me reconnaître
    A+ et continuez vous êtes géniaux

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)