4 Techniques pour « séduire » le videur et rentrer en boîte facilement

Publié dans Dynamiques sociales par Sélim le 30/11/2012

Comment rentrer en boîte 4 Techniques pour séduire le videur et rentrer en boîte facilement

Ça y est, c’est le week-end ! Vous allez probablement sortir et nous ne voulons pas qu’il vous empêche d’entrer. Qui est-il ?

Vous le savez, les plus belles filles sont protégées… Par qui ? Par le videur ! Le cerbère qui garde la porte devant la boîte de nuit. Avant de tenter de séduire les jolies filles, il va falloir montrer patte blanche devant l’établissement qui abrite tous ces trésors nocturnes qu’on ne croise pas en journée.

On va faire un effort de concentration sur le physio, puisque c’est lui le vrai patron. C’est lui qui juge votre tête, votre style, votre profondeur de portefeuille. S’il y a un pote à avoir dans la vie ,encore mieux que le wingman pour séduire, c’est lui.

Voici 4 conseils pour rentrer en boîte avec classe sans vous faire recaler !

Règle #1 : Messieurs, venez accompagnés !

Généralement, quand vous lisez ça dans le descriptif d’une soirée, ça ne veut pas dire « venez avec tous vos potes ». Cette phrase vous incite à venir avec des filles.

« Plus on est de fous, plus on rit » est ici remplacé par « plus il y a de filles, plus on rit ». Le schéma est simple : s’il y a des filles, les mecs vont venir. S’il y a trop de mecs, les mecs ne reviendront plus, les filles non plus, elles n’aiment pas se faire draguer par 50 mecs en quatre heures…

Du coup, on vise une sorte de ratio implicite : suffisamment de filles pour faire venir les mecs, mais pas trop de mecs non plus.

Par ailleurs, il faut prendre en compte le facteur économique, ne nous mentons pas : malgré toutes leurs tentatives de devenir des bonhommes, les filles boivent moins que les mecs. Or la vente d’alcool est ce qui permet à ses établissements de prospérer .

C’est bel et bien votre portefeuille qui fait tourner les établissements de nuit, et pas celui des filles, même s’il n’est pas rare de croiser des groupes de filles posées avec leurs bouteilles. Like a boss.

Le monsieur devant la boîte doit donc débusquer les bons groupes, avec un nombre suffisant de jolies filles, et de portefeuilles sur pattes (ça c’est vous, Messieurs, les gentils clients qu’on chérit).

Voilà, vous comprenez maintenant pourquoi il vaut mieux créer son cercle social pour sortir !

Faire fonctionner la recommandation sociale

Les plus grands escrocs savent où chercher les infos. Dans les journaux, en ligne, dans les bars, dans les restaurants. Comment s’en servent-ils ? Simplement en faisant une bonne utilisation du name-dropping devant le physio :

« Bonsoir, nous venons de la part de … »

Remplacez les trois petits points par la célébrité locale, le nom du maire, le nom d’un restaurateur du coin, par ce que vous voulez, mais il faut que ce soit crédible.

Si vous ne connaissez pas l’endroit, faites-vous recommander par quelqu’un. Ou inventez intelligemment. Venir de la part de David Guetta marche moyennement… Vous pouvez tenter de venir de ma part, mais ça ne marche qu’à un endroit au monde à Grenoble !

Le mieux à faire reste encore de venir une première fois avec quelqu’un qui connaît bien l’endroit, et de faire en sorte que cette personne vous présente le physio.

Ainsi, la prise de contact est effectuée, il ne vous reste plus qu’à revenir quelques jours après pour être sûr d’avoir gagné votre place comme client de cet établissement.

Règle #2 : Respectez le dress-code !

Au moins un peu. On ne vous demandera pas de ressembler à une gravure de mode, mais ça peut aider à convaincre le physio que vous appartenez à ce monde.

Outre les magazines de mode et les blogs mode hommes, je vous conseille tout simplement de naviguer sur les albums photos Facebook de ces lieux nocturnes pour comprendre l’ambiance, pour appréhender le dress-code de manière facile.

A chaque endroit son dress-code ?

Est-ce que c’est plutôt ambiance traders / businessmen / avocats en costume comme au No Comment et American Psycho ou détendu comme au Wanderlust ? Est-ce qu’on est plutôt dans de l’éclectisme stylé genre Silencio ou une ambiance à la cool comme en boîte de province ?

(Aucun dénigrement envers la province dont je viens, où le combo chemise-jean-chaussures suffit généralement pour rentrer au Macumba). Simplement, Paris joue dans une classe différente…

Astuce : si vous avez un pote dans votre groupe qui est mal sapé pour l’endroit, ne le cachez pas à la fin du groupe. Au contraire, mettez-le devant tout votre groupe, quitte à plaisanter avec le physio : « C’est notre mouton noir, on vous le met devant, dites-lui de faire un effort, nous, il ne nous écoute pas ! ».

Ca passera beaucoup plus facilement que s’il se fait repérer en baskets alors que la moitié du groupe est déjà à l’intérieur de la boîte… Là, ça créera vraiment le malaise. Certains physio n’hésitent pas à semer la zizanie dans les groupes :

« Vous, c’est ok, mais eux ils ne rentrent pas. ». Dans ces moments-là, vous connaissez la règle, bros before hoes…

Il est donc de votre devoir de leader de relooker tout le monde avant de sortir, pour éviter de pourrir la soirée de tout le monde !

L’épineux cas des baskets

Fini le cliché « Baskets = tu rentres pas », cher à l’humoriste Maxime… La plupart des physio ont l’œil et savent distinguer de bonnes sneakers stylées et chères d’une paire d’Air Max…

Si les sneakers collent avec votre personnage et avec le lieu, le physio n’aura alors aucune raison de vous refuser l’entrée du club. Tout est dans l’allure…

Règle #3 : Souriez !

La règle valable pour les mecs comme les filles. On parle de la nuit, avec ses strass, ses paillettes, ses éclats de rires et souvent ses gueules de bois le lendemain.

Si vous êtes mal luné, si ce n’est pas votre soirée, ne venez pas détruire celle des autres. Ruminez tranquillement votre rage chez vous. Mais si vous décidez de sortir, considérez que le sourire fait partie du dress-code. Le sourire n’est pas une option mais une obligation.

Et puis pensez aux usages actuels… Avant, les photos prises en soirée restaient confinées à votre cercle proche. Désormais, vous savez que vous finirez sur Facebook, donc soyez souriant dès l’entrée!

Une fois rentré, si on vous a donné le droit de chasser seul, repensez au concept de papillon social, ça peut vous servir pour constituer votre réseau et revenir accompagné la fois d’après. Toujours avec le sourire !

Règle #4 : Non, c’est non

Comme quand vous faites de la drague en boite avec les filles, quand on vous dit non, c’est non. Quand un physio vous dit non, ne parlementez pas bêtement. Surtout pas si vous êtes déjà à moitié bourré ou tout transpirant.

Pour ce soir, c’est grillé pour vous. Vous avez bien lu : « pour ce soir ». Dans d’autres conditions, mieux accompagné, mieux sapé, en meilleure forme, ça passera peut-être mieux.

La pire des choses à faire en cas de refus du portier est de batailler des heures et des heures. Il connaît sa clientèle, il connaît sa cible et ce soir vous ne réunissez pas les conditions pour rentrer.

Arriver sobre fait aussi partie de votre job. Se mettre bien avant d’aller en boîte est souvent contre-productif, faites attention…

Parlementer, essayer de faire entendre raison à un physio est une hérésie. N’aggravez pas votre cas. Au contraire, faites-vous oublier et retentez un autre jour ! S’il enregistre votre tête dans son casier « fouteur de merde », vous êtes sûr de rester sur le trottoir pendant longtemps…

Autant ne pas être dans son dossier noir.

J’espère que ces conseils vous serviront et qu’on se verra un de ces quatre dans la nuit parisienne, à Grenoble ou Bordeaux par hasard !

Vous voyez d’autres astuces pour rentrer en boîte facilement que j’aurais oubliées ? Le premier qui répond « être millionnaire ! » a gagné !

Mini-débat : vous êtes plus à l’aise dans des grandes boîtes de 5 salles, 5 étages ou des trucs plus petits, plus intimistes ? (question posée par Renoboy74, merci !) (Ma réponse : ATAWAD. Anytime, anywhere, any disco !)

Sélim

PouvoirSocial livreDVD 2 4 Techniques pour séduire le videur et rentrer en boîte facilement
Pouvoir Social et Séduction
« Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret... »
Découvrez ce Guide >>

Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
98 COMMENTAIRES
  • Manhattan dit :

    ah oui et le « faut venir acompagné » est marrant, car justement pour revenir accompagné il faut bien connaitre du monde > donc entrer. Tous le monde n’a pas déja des femmes dans son cercle social des le départ.

    • Bourbon dit :

      Dans ce cas vas y seul, en général 1 personne bien sapé souriante ca veut dire 2 choses -> soit tu rejoints des gens déjà dedans, où tu es habitué et tu connais du monde… soit tu es un mec qui attrape pas mal de filles…. dans chacun des cas 1 personne ne changeant pas grandement le ratio de la boîte le physio dit rarement non. (j’ai jamais pris de nom, mais des potes à moi, s’habillant un peu moins « mec de la nuit », ou moins confiant devant le physio, en ont pris)
      Ou 2 mecs avec ton wing mais dans ce cas venez souriant, confiant, pas timide, avec un super style genre « duo de choc » et en général ca passe ! pareil très rare sont les cas ou mon wing et moi nous sommes fait recaler.

  • SMACKS dit :

    Perso je préfère les boîtes bien larges et pas forcément plongées dans le noir. Question d’aise, même si je suis pas claustro c’est juste que j’en ai marre de danser puis de me faire marcher sur les pieds. On doit rentrer en boîte avec des pompes parfaites puis quand on en sort il faut limite s’en racheter de nouvelles. C’est … contreproductif le genre de boîtes où on s’entend à peine crier. A part pour un sourd-muet peut-être.

    Il m’est arrivé avec des potes de nous faire recaler à l’entrée d’une boîte. A cause de deux potes d’un potes qui étaient venus en jean en sweatshirts. Ils sont repartis, un pote qui avait la tchatche a proposé à une nana qui allait dans cette fameuse boîte de nous accompagner, elle a accepté, et mieux: c’était la nana du videur. LIKE A BOSS.

  • Manhattan dit :

    @Sélim maintenant je suis plus pub et surtout soirées Salsa et danse latine en général ou l’ambiance est plus adulte et ou personne n’est ivre ou cherche la bagarre pour rien. Tous le monde partage la même passion et les femmes sont aussi plus tranquille car les boulets juste la pour draguer sont très vite vue et mis sur la touche.

  • Manhattan dit :

    @Sélim tu trouves que ses des soirées sympa ?

    • selim dit :

      J’ai deux côtés complètement opposés : j’adore sortir, voir du monde, rester debout toute la nuit dans du bruit assourdissant.
      Et parfois, j’ai besoin d’être seul ou en très petit comité pour recharger les batteries.
      J’ai toujours préféré les plus petits clubs, même si les grands permettent d’aborder 20 filles en 2 heures !
      Quant à la salsa, je ne saurai te dire, j’ai trop peu pratiqué à Cuba !
      Mais ça me fait vaguement l’effet d’un club de rencontre : donc je valide complètement ce genre de soirées !

  • Manhattan dit :

    @Nexis et Selim vaut mieux Etre avec dess femmes bien sur sur c’est une évidence, mais quand on est seul sans femme dans notre social proof actuel on fais quoi ? Parce que si on est toujours seul et bien on ne sort donc jamais… Heureusement en salsa il y a pas cette mentalité et si on y va
    Seul on peut danser et s’amuser et rencontrer des femmes sur place.

    • selim dit :

      C’est vrai qu’à la salsa tu peux rencontrer des filles que tu peux ensuite inviter dans d’autres endroits !
      C’est le point positif, on fait connaissance plus facilement dans ce genre d’environnement !

    • Bourbon dit :

      Le social proof c’est un plus… qui peut très bien s’obtenir en allant au préalable 4/5 fois dans la boîte seul, repérer les gens qui sont de vrais habitués, leur parler devenir « un mec qu’ils connaissent et avec qui ils papotent occasionnellement »… comme ca après 3-4 soirées un peu difficiles où tu n’auras pas eu de social proof (ce qui n’empêche absolument pas d’ouvrir un set et après de dire quelque chose du genre « bon on va rejoindre mes copains, je te les présentent ne m’embarasse pas »… faire un tour avec la fille au bras – social proof pour le reste de la boîte – puis de lui dire « bon je les trouve pas, je les appelerais plus tard ») tu auras ta social proof !

  • Manhattan dit :

    @selim tu penses que même si un endroit est notre QG on ne peut pas séduire sans aide du cercle social ?

  • yoann dit :

    Selim ta boite préferée à bordeaux ? ^^ un endroit a me recommander ?
    merci d’avance ;)

    • selim dit :

      07. Dame de Shanghai. Theatro (on m’a parlé de ce dernier, mais jamais mis les pieds).
      A vrai dire, ça fait un bail que je ne suis pas sorti à Bordeaux, il va falloir réparer ça !

  • Beni dit :

    Pour le nouvel an, nous venons à Paris 3 wingmans et moi. On pensait sortir le 29 pour repérer les meilleurs endroits où sortir, mais vous qui devez être de bien meilleurs connaisseurs de la ville, vous avez probablement des suggestions à faire à une équipe de petits suisses !

    • selim dit :

      Hello les petits Suisses ! Je ne sais pas ce qui s’organise pour Nouvel-An, je fuis la ville à cause des touristes !
      Mais concrètement, renseignez-vous soit sur le forum, soit sur les sites des bars / boîtes directement. C’est souvent bondé, ce serait dommage de vous taper le voyage pour ne pas rentrer ! Réservez à l’avance !

  • Walid dit :

    Bonsoir Sélim.
    Sur Paris tu vas dans quelles boîtes généralement ?

    • selim dit :

      No Comment, The Door, Papillon, Madam, parfois la Bringue, sinon des bars comme le Curio Parlor, le Panic Room, l’Expérimental, le Secret pour des premiers rendez-vous, l’Arc, le Mathis, Bagatelle en été, chez Castel, chez Régine… le Rosa Bonheur en été aussi…

      A éviter, c’est très personnel, je sors peu vers Bastille.

    • Bourbon dit :

      Selim on à du se croiser maintes et maintes fois… j’ai bosser avec les planches (sur la nooba à l’époque.. mais faut avouer que ca reste un super terrain de chasse quand on est jeune !), je passe mes été à Bagat, j’ai eu des périodes régines, l’ARC était à un pote de mon oncle (celui qui à repris bagat) donc j’y étais souvent, pas mal matignon et 79 aussi! Mais récemment j’ai pas mal fait titty twister !

  • Walid dit :

    Et aussi les boîtes parisiennes à éviter ?
    Il y a tellement de boîtes que j’aimerai tester mais avec beaucoup d’appréhension, donc j’aimerai avoir ton avis :p

  • Walid dit :

    Ah oui toutes ces boîtes sont très sélects. Et c’est un peu ça qui me fait peur …

    • selim dit :

      j’en parle beaucoup dans Pouvoir Social & Séduction : pour rentrer dans ces soirées-là, soit tu connais du monde, soit tu ramènes des filles, soit il vaut mieux être très riche.
      Je ne suis pas très riche, j’ai opté pour les deux autres solutions Walid !

  • Walid dit :

    Je vais opter pour ces deux solutions aussi alors !
    Que penses-tu de « Chez moune » ? Très sélect ? Et l’ambiance ?
    Désolé de te poser toutes ces questions mais c’est parce qu’on veut tenter ce club avec une amie, qui est lesbienne (étant donné que c’est un ancien cabaret lesbien).

    • selim dit :

      Hello Walid, très bien chez Moune, normalement ça passe, si tu es sappé normalement et que tu es avec une amie.
      Sinon tu te rabats en face dans les deux bars, dont le Sans Souci, ou un peu plus loin au Mansart, au Carmen, etc…
      Pas de problème pour les questions, ça me fait plaisir !

  • Walid dit :

    Je n’aime pas trop ce quartier mais bon, vaut mieux tester !
    Dernière petite question lol, que penses-tu des soirées du jeudi au VIP room de Rivoli (la crise du jeudi) ? Sont-elles plus « facile d’accès » comparé aux soirées du samedi au VIP ?

    • selim dit :

      Le jeudi oui, c’est afterwork généralement, ils laissent plus facilement rentrer.
      Tu me raconteras, ça fait un bail que je n’y ai pas mis les pieds !

  • Walid dit :

    D’accord ;).
    Je ne parle pas du afterwork mais la soirée du jeudi de 23:30 à 5-6h. (Je ne me vois pas aller dans un afterwork avec tous ces chefs d’entreprise en costard cravate alors que je ne suis qu’un étudiant lol).

  • Rookie_60 dit :

    Salut Selim :D
    Quelles boîtes tu pourrais me conseiller sur Grenoble et surtout dans quelles boîtes tu es assez connu pour que je puisses me pointer dès septembre en disant que c’ est toi qui me l’ a conseillé ?

    • selim dit :

      Si tu es sapé correctement, je ne peux que te recommander le Vertigo, il n’y a bien que là-bas que je connais encore du monde !
      Sapé et pas bourré, ok ? (Et accompagné c’est encore mieux !)

  • Rookie_60 dit :

    Merci de l’ info. Je retiens tous ces bons conseils Sélim, je retiens :D

  • Gui dit :

    Bjr,

    Est-ce une tenue correcte ?

    Tshirt bleu pepe jeans
    Jean carthart bleu
    AirMax bleu/blanche

    Voilà je suis jamais sorti en boîte et j’y vais prochainement sur réservation pour un anniversaire mais je voudrais savoir si la tenue est correcte? Car je n’ai que cette paire de chaussure. Merci

    • selim dit :

      Hello Gui, tout dépend de l’endroit où tu vas, mais dans la plupart des endroits,
      ta paire d’Air Max te vaudra une sanction ferme de la part du videur…

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)


  • Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
    Recevez immédiatement :
    • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
    • Savoir parler aux femmes (pdf)
    • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

    OUI, je veux tout télécharger !
    • Près de 100 missions et exercices pour prendre confiance en vous et apprendre à draguer : c’est l’équivalent de 31 jours de coaching en séduction intensif pour le prix d’une entrée en boîte !
    • 267 techniques simples et efficaces pour rendre votre copine accro au sexe ou collectionner les 's*xfriends'.
    • Comment séduire LA fille que vous convoitez. Un guide pour sortir de la friendzone, séduire une collègue, une camarade...
    • Découvrez la version Française du bestseller de Swinggcat, apprenez enfin à maîtriser les Prizing, et devenez celui que les femmes voient comme LE mec à conquérir à tout prix !
    • Le nouveau chef d’œuvre de Mystery en Version Française ! Sûrement le livre le plus complet sur l’attraction et les techniques de drague.
    Découvrez tous les guides


    • Maîtrisez l'Inner Game de la Séduction : éliminez vos peurs et devenez l'homme confiant, solide, détendu, que toutes les femmes recherchent...
    • Dans Mission 06, vous allez découvrir comment aborder et séduire naturellement les femmes dans toutes les situations de la vie quotidienne ! Arrêtez de gâcher des occasions quand vous croisez des jolies femmes !
    • « Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret… »
    • Comment Arrêter De Vous Faire Rejeter Par Les Femmes… Et Coucher Systématiquement Avec Des Filles Que Vous Pensiez Inaccessibles, Grâce A La Méthode Gambler !