Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Coucher avec plusieurs filles à la fois, avoir plusieurs plans cul, c’est égoïste ?

avoir plusieurs plans cul

Sexualité

Coucher avec plusieurs filles à la fois, avoir plusieurs plans cul, c’est égoïste ?

Coucher avec plusieurs filles à la fois, avoir plusieurs plans cul, c’est égoïste ?

« T’es pas vraiment un mec sympa, en vrai. Tu t’en fous des autres mecs, des bros, c’est du vent en fait. Tu ne penses qu’à toi et à enchaîner les filles, sans pitié pour leurs sentiments. »

Julien est accusateur ce soir-là après son coaching. Il a du mal à trouver une copine. Et après la session de 3 heures, on est resté ensemble, il voulait me poser des questions sur moi, ma méthode, mon attitude avec les filles.

J’étais venu pour remplacer votre coach en séduction, et je me retrouve sur le banc des accusés. Elle est pas belle la vie ?

Je vous raconte cette histoire d’égoïsme et de plans à plusieurs, et de multiples plans culs en même temps.

A la base, moi je venais pour dépanner. Depuis que votre coach en séduction est papa, il a décidé de prendre des vacances pendant 3 mois et de revenir en septembre.

Mais depuis la fin du confinement, les demandes se multiplient donc c’est tonton Eros qui assurent tous les coachings dans les bars et les cafés à Paris.

Et autant vous dire que c’est toujours un plaisir d’aborder à la terrasse des cafés !

Julien est vraiment le mec le plus normal que j’aie rencontré depuis un moment :
Job correct, paie moyenne mais acceptable, 1,77m, ni beau ni moche.

Il voulait apprendre à séduire parce que son ex avec qui il est resté 7 ans, il ne l’avait pas vraiment choisie.

C’était la première fille qui voulait bien de lui, donc il est tombé amoureux comme un adolescent.

Mais à 28 ans, quand elle est partie, lui s’est retrouvé le bec dans l’eau. Plus de copine. Plus de projet à deux.

Même pas un vieux plan cul à rappeler au fond de son répertoire téléphonique. Tout était à recommencer.

Le souci des mecs qui attendent d’être sauvés

Julien, c’est le mec qui est persuadé qu’il faut être deux pour profiter de la vie.

Il n’a jamais été heureux tout seul. Il a besoin d’une bouée de secours, il ne sait pas être seul.
Quand il est seul, il déprime.

On parle de sa vie, on parle de son CV sentimental, on parle de ses techniques de drague.

J’ai bien pris le temps de lui détailler les bases de la Méthode RDV pour séduire les filles sans stress, et on a parlé de tout ce qu’il pouvait utiliser pour progresser.

On a travaillé sur sa répartie, sur sa bio sur Tinder, je l’ai aidé à choisir une bonne photo Tinder aussi parce que les siennes étaient gentilles, mais pas percutantes.

Après quelques abordages infructueux, il comprend qu’il doit travailler son storytelling, qu’il manque un peu de fun, et qu’il ne connaît absolument aucun endroit sympa où sortir à Paris.

Bref : niveau valeur, on a déjà vu mieux.

Il est conscient des pistes d’amélioration, et on décide de terminer la session et d’aller boire un verre ensemble vite fait.

Je couche avec 10 filles par semaine, et alors ?

Il veut tout savoir sur ma technique pour aborder les filles en boîte.
Il veut que je lui explique comment draguer de manière naturelle.

Mais je suis obligé de lui rappeler que ce n’est pas naturel. Qu’à l’adolescence, je galérais et que les filles me rejetaient.

Que j’ai mis du temps avant d’être bon.

Que j’ai mis du temps avant de coucher avec 10 filles par semaine, et avant de faire des plans à 3, à 4 etc… (et d’écrire le guide du plan à 3 en 2011).

Avoir plusieurs plans cul en même temps, ce n’est pas facile, ni naturel : ça demande du travail.

Et là, quand je lui dis ça, ses yeux deviennent noirs :

« Mais t’as pas honte de me dire ça à moi, alors que je n’arrive pas à trouver une copine ? Ça ne te gêne pas de me parler de ton harem alors que je traverse un désert sentimental et que je vis une misère sexuelle intense ? »

Là, j’ai été obligé d’être dur avec lui.
Et de lui dire qu’il devait se bouger.

De lui dire qu’il n’avait aucune conversation, qu’il était fade.

Qu’il n’était pas vraiment intéressant, pas vraiment entreprenant, pas vraiment charismatique.

J’ai été obligé de lui dire qu’il ne prenait jamais d’initiative, et que les femmes veulent de l’aventure, du fun, un mec, un guerrier, et pas un paillasson.

J’ai été obligé de lui dire qu’il était mou comme moi quand j’avais 19 ans, quand je pleurais sur le sol de notre colocation avec Sélim, parce que je venais de prendre un râteau par la fille que je convoitais.

Moi aussi, j’ai été faible avant de séduire. J’ai été needy avant de comprendre les femmes.

Mon comportement avec les filles était celui d’un mec qui vit dans un roman à l’eau de rose.
Je croyais qu’être gentil suffirait à être aimé.

Mais en séduction, être juste gentil, c’est être fade et inintéressant… et c’est le meilleur moyen de repousser les filles.

Ouvrez les yeux sur les rapports sociaux et vous séduirez

J’ai été obligé de dire à Julien ses quatre vérités… après tout, il payait pour ça, pour progresser avec les filles.

  1. Avoir des objectifs, et arrêter de se laisser porter.
  2. Arrêter de se lamenter sur son sort, et planifier ce qu’il veut faire, et avec quel genre de filles il veut sortir.
  3. Augmenter sa Valeur, dans tous les domaines (finances, sympathie, culture, look, physique, générosité, humour, etc…)
  4. Apprendre à mieux parler, à mieux se raconter, et apprendre à se tenir droit, comme un homme, pas comme un chiffon.

Les rapports sociaux sont durs. Nous vivons dans une société qui est dure, mais qui valorise ceux qui ont quelque chose à apporter, à donner.

Alors posez-vous la question : qu’avez-vous à donner ?

Si la réponse est « rien », si vous ne pensez qu’à prendre, comme Julien, revoyez vos priorités.
Commencez par donner, et par vous donner les moyens de séduire.

Si vous comprenez ça, vous vous rapprocherez de l’état d’esprit du séducteur qui attire facilement les femmes.

Avoir plusieurs plans cul à la fois, c’est immoral ?

Si je devais répondre à la question de Julien… Je couche avec autant de filles que je le veux parce que je le peux.

Je collectionne les plans culs parce qu’aucune loi ne l’interdit.

Parce que j’en ai envie, que ça me fait plaisir et que ça leur fait plaisir.

Parce que le jour où je me mettrais en couple, je veux choisir la fille, et pas me contenter d’être choisi par la première venue.

Parce qu’elles aiment le sexe et moi aussi.

Parce que j’assume mes envies, et que je suis honnête sur mes intentions, et que je ne promets jamais le couple, seulement de comment faire l’amour, d’avoir des orgasmes en série et du fun.

J’ai passé des années à comprendre tout ça, comment parler aux femmes, comment être plus intéressant.

Si vous voulez aller plus vite que moi et avoir des résultats plus rapides,
regardez cette vidéo.

Dans l’art de maîtriser la conversation sexuelle, il y a un point qui est vital à comprendre.
C’est celui de la prise de risque.

Celui de l’acceptation du râteau. Tant que vous n’aurez pas compris ce concept, vous aurez du mal à séduire les femmes.

Mais une fois que vous maîtriserez cette philosophie de la conversation sexuelle, vos rapports avec les femmes deviendront plus faciles… et plus nombreux !

Eros, le grand frère sulfureux

Lire la suite
11 Commentaires

11 Comments

  1. Munin

    3 août 2020 à 20:12

    Ca ne serait pas de la jalousie et de l’envie plutôt ? Et qu’il ne s’en rend pas compte ? Du coup, il rage ?

    En tout cas, je t’envie. Pas trop le fait que tu as 10 PC par semaines : c’est un choix de vie. J’envie plus ton inner game. J »envie le fait que tu te dises « elle, je veux coucher avec » et que tu y arrives. J’envie le fait que tu decryptes bien les signaux des femmes. Et je ne suis pas le seul à t’envier je pense 😉

    Et je le trouve bien hypocrite ce monsieur : on aurait tous ce qu’il « faut » pour avoir le même train de vie, on le ferait tous (sur du plus ou moins long terme).

    • Sylvain

      5 août 2020 à 16:23

      Hello,

      En fait, le coaching, c’est un peu l’effet pilule rouge. Beaucoup de mecs n’y croient pas ou se disent qu’ils ne peuvent pas. Pendant le coaching, on vous montre le chemin, on vous montre que le coffre avec le tresor existe et on vous explique ou aller pour trouver les clés. Puis on vous ramene au point de départ. Au debut, ça secoue un peu mais c’est ce qui finit par créer le boost de motivation ! 🙂

  2. marc

    5 août 2020 à 09:13

    Un peu trop facile de le prendre de haut..ça fait penser a ces gens sont repus et qui méprisent ceux qui n’ont rien mangé parceque leur vies ne le permet pas..
    On sait très bien que la vie est dure..ce n est pas nouveau et que les femmes ne veulent que du top..mais il y a un juste milieu entre le désert sentimental et le trop-plein..

    • Sylvain

      6 août 2020 à 12:35

      Hello,

      Personne ne prend personne de haut ici. Au contraire, on cherche à vous tirer vers le haut. On a tous été comme vous, on a tous souffert le martyr dans nos relations avec les femmes et on a envie de vous donner le petit coup de pied aux fesses necessaire pour que cela ne vous arrive plus jamais à vous non plus 🙂

  3. Mike

    6 août 2020 à 17:09

    « j’ai mis du temps avant de coucher avec 10 filles par semaine, et avant de faire des plans à 3, à 4 etc…  »

    J’ouvre une petite parenthese mais je me demande si Eros souhaitera un jour se poser durablement avec une miss. Je veux dire le danger a terme avec ce mode de vie relationnel, c’est de ne plus pouvoir se contenter d’une femme non ?
    Eros me fait penser Don Draper de l’excellente série Mad Men. Un personnage qui comme lui cultive une mentalité d’abondance l’empechant de rester fidèle et qui lui fait enchainer les unions infructueuses.

    « Parce que le jour où je me mettrais en couple, je veux choisir la fille, et pas me contenter d’être choisi par la première venue. »

    Loin de moi, l’envie de jouer les oiseaux de mauvais augure, mais quand on entretient ainsi regulierement du plaisir avec de nouvelles femmes ne se met-on pas (inconsciemment) un frein a l’idée de se poser avec quelqu’un ?
    A moins qu’il veuille s’engager dans une relation ouverte la transition me parait brutal 😀

    • Sylvain

      11 août 2020 à 16:18

      Hello Mike,

      Il passera peut etre répondre mais oui forcèment, il y a un danger à vivre sur ce mode de vie du séducteur. Mais personnellement, je dirais que c’est plus une étape dans notre évolution. Au début, on a envie de vivre le maximum d’expériences, puis de plus en plus jusqu’a s’en enivrer. Jusqu’au jour ou il se produit une perte de sens et c’est à ce moment là que survient l’idée de vouloir passer à la construction de choses plus solides relationnellement. je pense que c’est étayé à travers le parcours de Neil strauss et de ses bouquins 🙂

  4. marc

    11 août 2020 à 08:03

    je suis desolé,parfois je laisse un peu emporter mes paroles
    mais c est vrai ,merci de ces articles qui nous aident à certains niveaux 😉

  5. Kalil

    1 septembre 2020 à 11:18

    Je commence à voir une fille de façon plus régulière et je me demandais si il fallait signifier clairement aux autres filles avec qui je tchatchais jusqu’à maintenant, que j’allais arrêter de leur parler pour cette raison. Ou alors juste laisser un flou artistique et laisser la conversation mourir.
    J’ai l’impression qu’il vaudrait mieux bruler les ponts mais j’ai un doute.

    • Sylvain

      1 septembre 2020 à 12:19

      Hello Kalil,

      Tout dépend de la façon dont tu envisages les choses avec cette fille. Si cela devient sérieux, tu peux effectivement expliquer aux autres que tu t’engages dans une relation. Apres si ce n’est pas le cas et que c’est juste une sexfriend, libre à toi de continuer de parler à qui bon te semble. Enfin si tu coupes les ponts, je pense que c’est toujours mieux de donner une explication oui 🙂

  6. kalil

    1 septembre 2020 à 12:53

    Salut Sylvain,

    Merci beaucoup pour ton avis et la réponse plus que rapide :). Je n’étais pas revenu sur ADS depuis quelques temps mais c’est toujours un plaisir d’ y revenir et avoir vos précieux conseils sur n’importe quel sujet. Bonne suite et encore super travail les gars

    • Sylvain

      2 septembre 2020 à 15:00

      Avec plaisir, n’hésite pas si tu as besoin et tiens nous au courant 🙂

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Sexualité