Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Je trouve ce manque de virilité fascinant (et les filles aussi)

comment-choisir-sextoy

Sexualité

Je trouve ce manque de virilité fascinant (et les filles aussi)

Je trouve ce manque de virilité fascinant (et les filles aussi)

Salut la jeunesse, ça faisait longtemps. Ca va, vous ? J’avais envie de partager avec vous l’histoire du gars qui avait peur d’être remplacé par un sex-toy. Parce que je ne veux surtout pas que ça vous arrive. C’est ma pote Marina qui m’a raconté ça ce week-end.

Marina : « Ecoute, pendant notre premier rendez-vous, le gars me dit qu’il est open. Qu’en matière de sexualité, il a bien envie d’essayer des trucs. Moi, je fais gaffe, parce que j’ai déjà eu des gars qui ont joué aux mecs ouverts, puis qui partent en courant quand tu leur donnes ce dont ils rêvent. Donc je ne lui parle pas tout de suite de mes délires avec mes sex-toys. »

Eros : « Oh non. Encore un gars qui a voulu jouer avec trois toys en même temps, sans échauffement ? »

Marina : « Non, pas du tout. Là, c’était plutôt l’inverse. Un débutant, on venait juste de finir de faire l’amour. Il s’est senti menacé dans sa virilité. Quand j’ai ouvert mon tiroir avec les deux trois sex-toys, il est devenu tout blanc. Du genre « je ne te suffis pas, je ne te donne pas assez de plaisir, tu veux remplacer les hommes ? » »

Eros : « Ahahahaha. »

Marina : « Bah ouais, toi ça te fait marrer. Mais au lieu de rire, écris plutôt un article sur Artdeseduire, pour les aider à apprivoiser la sexualité avec des jouets. Explique-leur que c’est un truc d’adulte, pas d’enfant. Et qu’on est là pour avoir ENCORE PLUS de plaisir avec les hommes, pas pour les remplacer. »

Eros : « Mission acceptée. »

Bien choisir son sextoy : je vous rappelle que je suis un hétérobeauf

Désolé les amis progressistes et woke et ouverts bien plus que moi, mais je me souviens d’un vieux conseil de Thierry Ardisson.

Quand il était jeune, pendant ses années d’excès, à la découverte de la drogue et de l’alcool, un jour il a vu des hommes qui aiment les hommes le mettre en garde contre la sodomie : « ne commence jamais, parce que c’est beaucoup trop bon, c’est bien meilleur que la sexualité hétéro ». (Cette interview de Drucker et Ardisson reste culte)

Par conséquent : y’a rien qui entre dans mon… donc on ne parlera pas ici de plug anal ou de strap-on (les godes-ceintures pour madame) pour moi. Mais pour madame, avec plaisir.

Cela étant maintenant dit, on peut se concentrer sur le plaisir des femmes. Parce qu’on est là pour offrir, pour donner, pour partager.

Evidemment, vous êtes là pour vous amuser aussi. Et quand le plaisir est partagé, c’est encore mieux.

Un sextoy adapté à vos pratiques

Le premier point, c’est de faire le point, justement, sur votre sexualité. La vôtre. Interrogez-vous vraiment : est-ce que vous êtes prêt à faire ceci, à faire cela ?

[Remplacez « ceci » et « cela » par une visite dans un sexshop, ou sur une boutique en ligne de jouets érotiques. Si vous êtes débutant, certains trucs que vous allez voir risquent de vous choquer. Donc allez-y pas à pas. On n’est pas là pour battre des records olympiques, OK ?]

L’idée face à tous ces jouets sexuels, c’est de vous demander comment ça va augmenter votre plaisir, et celui de votre partenaire.

Rappel : faire l’amour, dans notre conception occidentale moderne, n’est plus un devoir sacré. C’est un plaisir. On choisit sa partenaire, et on peut faire des trucs bien plus cools que le missionnaire.

Choisir un jouet sexuel à deux, ça nécessite une discussion

Rappel : on vous le dit depuis 2007, mais ça reste valable en 2022 : la sexualité, c’est un jeu qui se joue à deux, (ou plus, après, c’est votre délire).

N’imposez jamais un fantasme à une de vos partenaires sexuelles. On a connu des filles qui n’aimaient pas le cunnilingus. On a connu des filles pour qui la levrette, c’était « osé ». Autant vous dire que ce n’est pas avec elle qu’on va débarquer avec la valise du docteur sexe, avec vibros, godes, masques, menottes et autres gels lubrifiants…

Le sexe, ça se partage, et ça se discute.

A partir du moment où vous aurez VRAIMENT confiance en vous, et en votre partenaire, vous pourrez aller vers des discussions de plus en plus osées.

Et l’amener vers l’utilisation d’un vibro, pour la caresser. Puis d’un gode, du plus petit au plus gros. Puis d’un gode ou d’un plug anal, si jamais la sodomie est une piste qu’elle aime explorer.

Une fois que vous aurez validé que les portes avant et arrière sont pratiquables, ce sera le moment de discuter de double pénétration, avec douceur. Vous devant, un gode derrière. Ou l’inverse, en fonction de l’envie de madame.

Et si l’ambiance est à la gourmandise, il y a des godes qui se recourbent pour remplir l’avant et l’arrière, pendant qu’elle vous prend dans sa bouche. Je ne sais plus qui disait que la sexualité humaine, c’est un des domaines où l’on peut être le plus créatif, et c’est vrai.

Je ne vous ai pas parlé des déguisements, et des jeux de rôles sexuels.
Je ne vous ai pas parlé des pinces à tétons, ou des cockrings pour vous.
A vous de voir si vous êtes plutôt masturbation sur l’autre, masturbation dans un oeuf Tenga…

Tout est possible, tant que vous le voulez tous les deux.

Le sextoy ne vous remplace pas, tout va bien

Ce que vous devez comprendre, si vous voyez votre partenaire hurler de plaisir pendant que vous la touchez avec un sextoy, c’est qu’elle aime ça avec vous.

Elle aime la relation avec vous. Elle aime le plaisir qu’elle prend avec vous. Elle aime la liberté que vous lui procurez, sans la juger.

La clef du succès pour bien choisir et bien utiliser un sextoy est là : plus vous vous montrez mentalement ouvert, moins vous jugez la fille, plus vous allez kiffer tous les deux.

Si vous vivez une sexualité débridée et heureuse, alors tant mieux. C’est tout ce que je vous souhaite. Et si jamais vous tombez sur Marina… sachez qu’elle a un faible pour Satisfyer, Lelo et Velvet… (je ne vous dis pas comment je le sais, ça fait partie du mystère !)

Eros, votre grand frère expert en sextoys

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Sexualité