Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment faire du sexe avec un masque ? (L’étude de Harvard)

faire l'amour avec un masque

Sexualité

Comment faire du sexe avec un masque ? (L’étude de Harvard)

Comment faire du sexe avec un masque ? (L’étude de Harvard)

Le Covid-19 a probablement influencé votre manière de prendre les transports, de saluer vos amis, et même de faire vos courses.

Et si je vous disais que le Covid devrait aussi être pris en compte pendant vos rapports sexuels, ça vous surprendrait n’est-ce pas ?

Pourtant, la prestigieuse université de Harvard, recommande vivement de prendre en compte les gestes barrières quand vous faites l’amour !

Découvrez donc dans cet article comment faire l’amour avec un masque.

Harvard a classée les différentes pratiques sexuelles selon leur niveau de dangerosité concernant le Covid-19.

Découvrez-les ci-dessous !

Ma conclusion complotiste : le Covid-19, c’est pas un virus créé par les Chinois… c’est un virus créé par les monogames qui veulent qu’on reste en couple avec la même fille, pour pouvoir faire l’amour sans masque !

L’abstinence : la meilleure des solutions ?

Evidemment, l’abstinence est la pratique la moins dangereuse sur le plan sanitaire selon Harvard (merci Captain Obvious !).

Si vous êtes un partisan du No Fap ou encore du No Cum, savoir que vous sauvez des vies en ne baisant pas devrait vous réjouir !

Cette solution vous permet aussi de ne pas subir la galère de faire l’amour avec un masque !

(J’avoue avoir essayé le sexe masqué l’autre jour… J’ai commencé à manger mon masque en deux minutes, et on a terminé elle comme moi sans nos masques).

La masturbation

Mais je sais, l’abstinence ce n’est pas quelque chose de très amusant…

Ici aussi, vous évitez le calvaire de baiser avec un masque !

Si comme moi, vous n’aviez pas de partenaire sexuelle à domicile (maman, papa ne comptent pas), je pense que les 2 mois de confinement vous ont principalement poussé vers cette pratique sexuelle.

Après tout ce temps, je comprends que vous ayez envie d’autre chose.

Se limiter à la masturbation pendant des mois, c’est comme manger des frites tous les jours : au début c’est sympa mais à la fin on n’en peut plus.

C’est pourquoi Harvard vous propose une autre solution pour profiter des rapports sexuels, sans risquer la contagion, la voici juste en-dessous !

Rapports sexuels en appel vidéo

Oui oui, Harvard vous suggère pour le bien commun de baiser en appel vidéo.

En faisant cela, vous n’exposez ni vos proches, ni vous, à des risques de contagion.

Le seul souci, c’est que vous pouvez toujours subir des risques de hacks ou même que votre partenaire fasse une capture d’écran…

Et fatalement, c’est la porte ouverte au harcèlement en ligne…

Donc même si vous n’aurez pas à subir l’horreur de faire du sexe avec un masque, faites attention à vous si vous choisissez cette option.

Et choisissez bien une partenaire de confiance.

Rapports sexuels sans masque ? Uniquement avec des partenaires dépistés ou ayant été en confinement avec vous

Ici aussi vous n’avez pas besoin de faire l’amour avec un masque.

En couchant avec une demoiselle dépistée ou qui a été en confinement pendant plusieurs semaines, vous vous exposez à de faibles risques.

Mais c’est vrai, je comprends que vous ne trouviez pas très glamour de demander les résultats de dépistage à votre partenaire…

Si votre partenaire a été confiné avec vous et vit avec vous, pareil vous n’avez pas besoin de masques.

Coucher avec des partenaires dont vous n’avez aucunes informations sanitaires

Après avoir réussi à draguer une fille avec un masque, vous décidez de la ramener chez vous ?

Halte malheureux !

Selon l’étude de Harvard, cette situation est la plus risquée de toutes !

Les Anglais ont même interdit le sexe avec les personnes qui ne vivent pas à la même adresse que vous ! (vraie news marrante à glisser dans la conversation : les Anglais ont interdit les coups d’un soir)

Cette demoiselle, bien que charmante, reste une inconnue pour vous.

Jouez la carte de la sécurité, et suivez les recommandations de Harvard si vous faites l’amour avec des partenaires extérieures à votre foyer :

  • portez un masque
  • lavez-vous avant et après le rapport
  • nettoyez entièrement la pièce et les objets touchés

Je sais que ça paraît relou et que ce n’est pas romantique, mais ça limite les risques…

Même si vous êtes jeune et que vous avez peu de risques d’en mourir, faites-le pour protéger vos proches qui sont peut-être moins jeunes.

Si vous voulez savoir comment éveiller chez une femme un désir profond de se lâcher sexuellement, je vous recommande la formation Conversation Sexuelle.

Dans cette formation vous apprendrez notamment :

  • Comment ma technique dite de « la semaine en slip » permet de faire ressortir la tigresse qui est en elle (et de coucher avec elle encore PLUS VITE que prévu) (Technique #28).
  • Une méthode quasi-infaillible pour attirer la fille qui vous plaît : « l’inversion du rapport » ! De loin une de mes techniques préférées parce qu’elle marche même quand votre relation est mal embarquée. (Technique #30).
  • Une technique inspirée du plus grand dragueur de Paris (publicitaire, écrivain et réalisateur) pour embrasser les filles quand vous le voulez… en vous assurant qu’elles le veulent aussi ! (Technique #37).
  • Comment dire à une fille que vous n’allez pas l’embrasser… pour qu’elle vous supplie de le faire ! C’est le genre de générateur de tension sexuelle à laquelle les femmes sont TRES réceptives… (Technique #33).
  • Une méthode redoutable et méconnue pour rapidement faire grimper la température de 0 à 100° avec une femme… Et l’inciter à se lâcher avec vous ! (Technique #2).

Regardez vite cette vidéo, puis faites l’amour avec masque ou sans, mais toujours avec capote ! Il y a des virus qui ne disparaissent pas…

Ken, qui a apprécié la fellation avec masque (moi sous masque, pas elle…)

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Sexualité