Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Drague au Lycée : la Séduction Chez les Ados

seduction chez les ados

Drague

Drague au Lycée : la Séduction Chez les Ados

Drague au Lycée : la Séduction Chez les Ados

Tout sur la drague au lycée / collège et la séduction chez les adolescents. apprenez les bases pour draguer les filles au lycée

Aujourd’hui, parole aux jeunes sur ADS ! Nous accueillons ThePhilosopher. Plus jeune que les rédacteurs habituels du site, il est actuellement au lycée. Très logiquement, il nous livre un article sur la drague au lycée.

Tout est dans le titre.

Dans cet article, nous parlerons de la séduction chez les ados et plus précisément au lycée. Bon, en tant qu’adolescent j’ai eu beaucoup de difficultés, j’ai fait beaucoup d’erreurs et c’est pour cette raison que j’ai écrit cet article.

On sait tous que c’est une période un peu étrange

Adolescent, on donne beaucoup trop d’importance au regard des autres et à leurs remarques, d’où le manque de confiance en soi.

Mais tout cela est normal car c’est de cette manière que notre personnalité se construit. La première clé c’est : la confiance en soi. Oublions un peu les autres !

Une autre remarque c’est que les filles sont plus matures que les garçons, c’est pour cette raison que les adolescentes préfèrent sortir avec des gars plus vieux qu’elles… vous l’aurez sûrement remarqué !

Alors oublions les gestes enfantins et commençons à murir un peu !

Autre chose, élargissez votre cercle social.

« Pas d’amis = Pas de confiance ». Et en plus de ça un mec qui est connu est un mec plus séduisant, de par son charisme (d’où l’intérêt de choisir son cercle social) et comme nous sommes en espace clos (lycée ou collège, un vrai microcosme !), vous vous ferez facilement remarquer…

Maintenant on passe à l’action !

Le plus grand problème que je rencontrais quand je débutais était d’aborder une fille.

Et oui, car j’avais pas confiance moi alors je cherchais à trouver une petites excuses idiotes pour apaiser mes souffrances. Alors pourquoi cette peur d’aborder les filles ?

Voici quelques hypothèses:

Vous vous trouvez moche ?

Si vous regardez bien, vous pourrez vous apercevoir qu’il y a pire que vous, et bien accompagné…

La plupart du temps, cet état d’esprit entraîne une légère dépression, à l’origine du nom de « crise d’adolescence ».. Commencez donc par vous faire beau, un week-end. Ca ne coûte rien. Forcez vous, et vous risquez fortement de voir votre état d’esprit change grâce aux efforts que vous faites.

Vous ne savez pas quoi dire ?

« Ce n’est pas ce que tu vas dire qui compte, mais c’est comment tu le dis ! »

Je vous promets que ce n’est pas tant le fond de vos paroles, mais bien la forme que vous pouvez y mettre, qui importe.

Alors pourquoi cette peur ? Abordez, c’est tout ! En fin de compte, vous n’allez pas mourir. Le ridicule ne tue pas…

Une autre astuce, c’est d’avoir un WING, ça vous donnera plus de confiance en vous. En particulier si votre wing a de l’expérience.

Bon, maintenant que vous avez osé aborder cette fille et que vous avez une discussion avec elle, il faut créer de l’attraction sinon c’est la FRIEND-ZONE direct !

Et le meilleur moyen ce sont les jeux psychologiques et les KINO. Vous trouverez suffisamment de conseils sur ces sujets sur le site Art De Séduire.

Vous ne savez pas comment l’attirer ?

Et faites attention aux IOIs (signes d’intérêt), comme par exemple lorsqu’elle vous demande votre prénom, elle vous pose des questions personnelles, etc…

Et aussi ne montrez aucun signe d’intérêt pour elle durant cette première approche ; au contraire déconsidérez la quelque peu (attention à ne pas aller trop loin!), parlez avec ses amis/es (Et oui, c’est mieux d’aborder une fille entouré de sa bande qu’une fille toute seule, car elle sera plus en confort).

Bon, vous avez obtenu votre première approche, vous avez donné une bonne impression et tout, maintenant il est temps de montrer votre intérêt pour cette fille.

Si vous avez abordé cette fille lundi par exemple, attendez un peu avant d’aller lui parler à nouveau. c’est la même règle donc que pour le téléphone, mais adaptée à ce microcosme qu’est le lycée.

3 jours après votre première interaction, dirigez vous vers cette fille, prenez la par la main et dite lui quelque chose du genre :
« Viens, il faut que je te montre quelque chose. » (si vous trouvez mieux, et c’est facile, faites le).

Prenez la et parlez de n’importe quoi mais cette fois, montrez-lui quelques signes d’intérêt. Pensez à mettre fin à votre discussion par un « On doit revenir voir tes amis sinon ils vont croire qu’il y a quelque chose entre nous » avec un sourire Colgate.

Maintenant la dernière étape, laissez encore passer deux ou trois jours et allez-y ! Isolez la et parlez un peu moins longtemps, et à la fin proposez lui un rendez-vous ce WEEK-END !

C’est tout pour cet article, prochainement on parlera des choses que vous pouvez faire ensemble lors de vos rendez-vous !

ThePhilosopher

Lire la suite
793 Commentaires

793 Comments

  1. Guillou

    30 octobre, 2016 à 01:08

    Je suis au lycée et dans ma classe en début d’année les garçons ont appris que je fesais du foot et depuis ce jour ces gars me parlent très souvent, me draguent en me disant que une fille qui fait du foot c’est la femme idéal en me lançant des regards assez perturbant mais je vois pas en quoi une fille qui fait du foot est attirant ou sexy comme ils peuvent le dire parfois ?

    • Loup (garçon)

      4 novembre, 2016 à 21:56

      je pense que soit ces garçons et toi avaient des points en communs, ce qui peut les attirer vers toi, soit c’est une excuse pour te draguer, soit… Les deux ^^
      bonne journée

      Loup-

  2. Christ

    6 décembre, 2016 à 15:59

    Ben moi j’ai peur de draguer une fille , parce que je me trouve trop moche et je louche d’un oeil ????????

    • Sylvain

      7 décembre, 2016 à 11:59

      Hello,

      C’est sur que ce n’est pas évident. Mais il faut prendre confiance! La première étape pour que ça marche , c’est déjà d’y croire et d’y aller :)

    • Momo

      9 mai, 2017 à 04:03

      Tu dois avoir confiance en toi, promène toi la tête haute, les filles son très compliqué je te l’avoue, mais une fille a beaucoup plus peur que toi en amour donc fait le premier pas…

      Une personne n’est jamais moche il y aura toujours une personne qui la trouve ravissante.

      Momo

  3. JEAN DANY

    6 décembre, 2016 à 20:33

    AH OUI

  4. Ephrem

    25 décembre, 2016 à 21:17

    Ah oui ! Guillou, tu demande pourquoi nous les mecs, nous aimons les filles qui font un peu de sport ?

    Pour moi je te répondrai, c’est parce que les meufs qui font de sport, développent leur corps et quand le corps d’une meuf est aussi développé comme celui d’un mec, je la trouve trop belle ! lol :)

  5. Clara :333

    16 janvier, 2017 à 21:53

    Personellement je suis loin d’être mignonne ou particulierement intéressante et pourtant y a quelques garçons qui me draguent pas mal dans ma classe mais je sens bien que c’est pas sincère ca fait un peu enfantin les petits secondes qui draguent enfin…:’)
    Une fille qui joue aux jeux vidéos et qui a des formes un peu généreuses ca suffit à les mettre dans un état pas possible…Si j’ai un conseil c’est prennez votre temps, raproches vous en route amitié des filles qui vous plaisent dans un premier temps c’est mieux^-^
    Moi je suis plutôt intéressée par un de mes amis qui a 19 ans mais bon lui il s’en blc de moi évidemment ????????????

    • Dabrat christophe

      12 mars, 2017 à 10:44

      Si ton pote de 19 ans te plait foncé surtout si il es beau

  6. Lol

    12 février, 2017 à 07:58

    Moi il ya un garçon dans ma classe quu ne m’est pas indifférent et je pense que moi aussi, il me lance souvent des regards « intense » et qui me perturbe particulièrement on s’envoie souvent non pas souvent tous les jours des messages comment suis je sensé interprété sa

    • Dabrat christophe

      12 mars, 2017 à 10:45

      Ça veut dire qui veut te sauter

  7. adeline

    19 avril, 2017 à 16:23

    il y’a un mec dans mon lycee que je kiff et enfaite j’ai envoyer mes potes lui parler et tout donc il sait que je l’aime! son pote m’avait parler sur fb en me disant que je linteressait pas! 2 mois apres ses potes me regarde tout le temps quand je passe et meme lui il me regarde! je fait quoi je le kiff toujours et beaucoup.

    • Momo

      9 mai, 2017 à 04:06

      Pareil, mais moi cela fais 18 mois que je me fais rire de moi, tu peux toujours passé à la prochaine épreuve…

      Momo

    • Vincent

      1 juin, 2017 à 15:45

      tu lui dit ce que tu pence de lui ?

    • Momo

      2 juin, 2017 à 23:43

      Quand les filles ont le courage, mais pour les filles ont préfèrent que les garçons avoue leur sentiment.

      Momo

  8. Ben37

    22 avril, 2017 à 22:25

    Au college, j’adore une fille de ma classe, je parle beaucoup avec elle, mais j’ai la trouille de la draguer
    —-conseil svp

    • Lune

      26 avril, 2017 à 08:13

      Ben37
      Si vous vous entendez bien et que tu penses que ça peut marcher entre vous, n’hésites pas à flirter un peu. Sinon, attend que le jeu de séduction vienne toit seul, car si vous vous aimez tous les deux la seduction vindra toute seule avec le temps. Et les garçons, je vous conseille de ne pas trop écouter cet article. Re mon point de vue de fille en tout cas, les conseils ne sont pas top… Personnellement ar exemple, je préfère être abordée seule qu’avec mon groupe d’amies. Et ne surtout pas prendre la main d’une fille « pour lui montrer qqch » c’est hyper gamin de faire ça. Écoutez votre cœur et votre instinct, tout ira bien.

    • axel patterson

      2 novembre, 2018 à 00:05

      tu dois lire : LES 15 exercices POUR ENFIN ABORDER LES FILLES . article de tom

  9. Topaze

    12 janvier, 2018 à 19:33

    Salut AdS,
    Meilleurs vœux à vous,
    Voilà une question qui me tracasse bcp: le lycée pour moi c’est fini, et avec lui les occasions en tous genres.
    Mais voilà, si d’un point de vue scolaire ça s’est plutôt bien passé, sur le plan sociale ça aura été un échec retentissant. Victime de harcèlement scolaire pendant 11 ans (de 4 à 15 ans), avec bcp de violence physique (j’aime pas me plaindre mais franchement c’était très violent) et morale de la part de mes petits camarades, j’ai toujours eu le réflexe de m’isoler à l’école, de ne pas me mélanger aux autres qui me voulaient du mal. Même si plus j’avançais plus ça s’arrangeait. Arrivé au lycée j’espérais pouvoir repartir à 0, me faire un vrai bon groupe de potes avec qui je me sente à l’aise, trouver une copine, bref le parcours normal d’un lycéen selon moi. Seulement j’ai une fois de plus été très vite rejeté. Donc bim direct je reprend mon réflexe d’isolement, je me cachais même aux récrés, pendant toute ma première année je n’allais pas manger au self car je n’avais aucun ami avec qui manger. La solitude totale. Et à la clef le redoublement. Et sûrement une réputation de mec faible toute faite aux yeux des autres. Les années suivantes je me suis fait 2 ou 3 potes mais c’était juste des connaissances. On s’entendait bien mais ça s’arrête là, eux-mêmes n’étaient pas très populaires d’ailleurs. Toujours ce réflexe de rester discret, je ne me cachais plus mais je restais plus ou moins dans l’ombre et passait toujours l’essentiel de mon temps seul. Et j’avais trop peur des autres, des mecs qui s’affirment, qui sont populaires et des filles qui méprisaient les faibles comme moi.
    Bref, j’ai loupé l’occasion de me faire des potes, d’avoir l’insouciance souvent caractéristiques des ados et de m’amuser et j’ai loupé l’occasion de faire mon « education sentimentale », d’avoir mes premières expériences. Pour moi qui restait loin des autres (et surtout des gens populaires) les dynamiques sociales des lycéens m’étaient totalement inconnues, et les comment du pourquoi des relations amoureuses également. Je me suis toujours demandé « Mais qu’est-ce qu’il peut bien se passer entre un mec et une fille pour qu’ils se mettent ensemble ? Comment en sont-ils arrivés là ? Quel a été le processus ? » D’autant que j’ai toujours eu la sensation que la séduction à l’adolescence est différente de celle à l’âge adulte. Ça reste encore un mystère pour moi aujourd’hui, presque un autre Monde auquel tout le monde appartient mais pas moi (mode victime off).
    Tout le monde y arrive, ça semble donc à portée de tout le monde et assez simple. Alors pourquoi n’est-ce pas naturel chez moi ? Pourquoi est-ce que je ne sais pas ce qu’il faut faire ? Ça me semble lié à mon passé qui a débouché sur un grand manque de confiance en moi. S’affirmer ? Je ne sais pas, je me vois tellement pas dans la peau d’un mec sur de lui et qui assume ses désirs. Autre chose qui m’effraie bcp: aujourd’hui je vais avoir 22 ans. Le lycée c’est fini pour moi. En plus de ne plus avoir d’occasions, je n’ai jamais appris les dynamiques sociales des relations garçon/filles à cet âge, ce qui me semble essentiel pour la suite. Pensez-vous que cela soit rédhibitoire ? Que dois-je faire selon vous ?
    Désolé pour le pavé. Je vous souhaite une très bonne année à tous.
    Topaze

    • Topaze

      12 janvier, 2018 à 19:36

      J’ai oublié de préciser que j’avais à l’époque un besoin de validation quasi-vitale de la part de tout le monde. Moins présent aujourd’hui heureusement. Mais mes relations ne s’en arrangent pas forcément.

    • Sylvain

      13 janvier, 2018 à 16:22

      Hello Topaze,

      Et merci pour ce témoignage! Bien sur qu’il n’est jamais trop tard. Certes, tu consideres que le lycée a pu etre un échec, mais l’avantage, c’est que tu repars une nouvelle fois de 0. Je pense qu’avant de penser à séduire, il faut faire les choses pas à pas et deja commencer à etre à l’aise avec la socialisation et faire le deuil de ton histoire.

      Tu trouveras pas mal de conseils qui peuvent t’aider dans cet article : http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/15-exercices-aborder-femme

      Maintenant, quelle est la suite pour toi? l’université? le travail? Quoi qu il en soit, quel que soit ton milieu, tu auras toujours l’occasion de socialiser et de rencontrer du monde. A toi de faire ce qu’il faut pour te faire accepter. Si tu vas vers les autres et que tu es à l’aise, les choses vont devenir plus faciles :)

    • Topaze

      13 janvier, 2018 à 18:12

      Salut et merci pour ta réponse :)
      Pour tout te dire, j’ai toujours pensé que dans l’ordre des choses il fallait d’abord socialiser et se faire des potes avant de penser à séduire. Mais je ne viens pas ici que pour la séduction, ce côté vie sociale qui me manque aussi me préoccupe bcp également donc je lis aussi vos articles à ce sujet. J’ai pttr oublié de préciser que des potes, des gens sympa avec qui je parle bien j’en ai quand même pas mal dans mon entourage maintenant. Mais ce que je n’ai jamais eu, c’est une vraie bande de potes avec qui tu sors, tu fais des soirées régulièrement, enfin les gens grâce à qui tu as une vraie vie, de vrais amis en fait. Pas juste des gens sympas avec qui tu parles. Donc ça je ne sais pas faire. D’une manière générale, la vie sociale où il faut se laisser aller et se faire plaisir sans se poser de questions c’est qqch qui me dépasse, même si tout le monde trouve ça étrange.
      Merci pour le lien mais je ne suis pas sûr que ce soit l’article le plus intéressant pour moi dans l’immédiat; je veux dire que je pense avant tout à socialiser. Mais j’ai perdu bcp de contact et je ne sais pas trop comment faire. J’ai pensé a des associations mais les chances d’y trouver des gens de mon âge sont quand même assez pauvres je pense. Dans mes connaissances de mon âge, personne ne fait parti d’assoc’, les gens ont déjà des potes et une vie sociale bien remplie.
      La suite pour moi: depuis Septembre je fais mes études par correspondances car je dois travailler à côté pour pouvoir atteindre sereinement mes objectifs professionnel. Ça m’isole comme jamais malheureusement mais je ne veux pas renoncer à ce schéma là, c’est sûrement le seul moyen d’atteindre mes objectifs pro et j’ai une idée très précise de là où je vais sur ce plan là. Donc je dois continuer comme ça mais en trouvant une solution en parallèle pour ma vie sociale. Sans oublier que dans ces fameuses connaissances, un certain nombre sont des connaissances « par défaut » dans le sens où on a de moins en moins de choses en commun, on est plus du tout sur la même longueur d’onde. Ce sont des gens qui ne sont pas ouverts d’esprits et on s’éloigne irrémédiablement les uns des autres. J’aimerais donc effectivement pouvoir repartir de 0 mais je ne sais pas comment faire.
      Et faire le deuil de mon histoire ne me pose pas de problème en soi; le problème c’est les conséquences que ça a encore aujourd’hui sur moi. Je veux dire par là: j’ai une vie sociale et sentimentale carrément à la traîne donc je pars de loin, et je ne sais pas comment me débrouiller maintenant. Et le problème ne vient pas tellement du fait de ne pas pouvoir aller vers les autres mais de ne pas pouvoir rencontrer des gens (en particulier des jeunes de mon âge, c’est à dire des étudiants) vu que je ne vais pas à la fac et que je peux difficilement en rencontrer par le biais d’autres gens.

    • Sylvain

      15 janvier, 2018 à 14:30

      Hello Topaze,

      Je comprends mieux si tu es à la maison pour les études. Apres si ca repond à un vrai projet et qu’il y a quelque chose derriere, pourquoi pas ;) Il reste tout de meme des solutions pour ne pas s’isoler totalement : aller bosser une fois par semaine dans un espace de co-working, aller bosser dans un café avec wi fi, chercher des groupes en ligne ou sur Facebook avec des gens qui bossent sur la meme chose que toi. Et meme pourquoi ne pas créer le groupe toi meme et fédérer une petite communauté autour de toi? Ensuite essaye quand meme de voir du monde en mangeant à l’extérieur. j’ai été freelance aussi et c’est vrai que tu as tendance à te laisser enfermer si tu n’y fais pas attention!

      Ensuite, si tu as encore quelques potes, relance les. C’est souvent comme ça que les gens se perdent de vue. Donc essaye d’etre force de proposition. Propose des sorties, des choses ou tout simplement, appelle de temps en temps pour ne pas perdre le fil et tu verras que petit à petit, les gens penseront à toi ;)

      Apres à toi de faire des activités. Pourquoi pas rentrer dans un club de sport, quand tu tapes le ballon avec des mecs, tu te fais vite une bande de potes, du sport, du théatre, du poker, de la danse ou n’importe quoi ;)

    • Topaze

      18 janvier, 2018 à 12:40

      Merci Sylvain,

      J’en suis arrivé grosso modo aux mêmes conclusions. Mais comme j’ai jamais vraiment réussi à m’intégrer nul part, je me suis penché sur le problème. C’est vrai que je suis quand même tenté de remettre la faute en partie sur les autres, j’ai rarement été dans des classes très accueillantes, on m’a jamais réellement mis en confiance, au contraire. Mais je reste convaincu que la majeure partie du problème vient de moi. Pour moi une interaction avec des adultes, avec la génération de mes parents ne me pose vraiment aucun problème. Mais avec des gens de mon âge, c’est la panique. Que ce soit en soirée ou même dans des conversations banales que tu peux avoir en journée, j’arrive jamais à me fondre dans un groupe. Je me sens différent, et même très anormal, parce que je n’ai pas la même expérience de la vie, ni les mêmes envies, pas cette insouciance ni cette envie de m’amuser et je n’ai pas non plus le même quotidien. Et une vie sociale et sentimentale réduites à peau de chagrin…Quand eux non seulement vivent ça mais aussi expriment ça très librement, moi je me sens vraiment mal, car pas concerné et surtout inférieur. Après tu vas me dire y a pas de standards, on a tous une vie différente mais quand tu es autant à plats sur ces domaines là je vois mal comment tu peux arriver à être intéressant. Et puis je pense que ça crève les yeux le mec qui a pas de vie (ok le terme et fort, mais quand je dis « pas de vie » ça veut dire pas de vie sociale + pas de vie sentimentale) et les gens préfèrent se recentrer sur des gens vraiment intéressants, sur des gens normaux en fait. Au fond ces gens recherchent ces choses là, ils veulent du fun, de la passion, du rêve et pas seulement une bonne poire qui a des tas de connaissances sur tout sauf sur l’essentiel, sauf sur la vie en elle-même en fait.
      Du coup, je suis (très) souvent effacé et je pense que ça nuit à mes relations mais j’ai vraiment l’impression de pas avoir la « fibre » sociale d’un mec de mon âge, si tu vois ce dont je veux parler. Je pense que de l’extérieur on me voit comme un mec effacé mais aussi ennuyeux lorsqu’il ouvre la bouche. Je m’exprime généralement de manière plate, aussi bien sur le fond que sur la forme. Je pense que je véhicule pas d’enthousiasme, vu que je ne suis pas enthousiaste. Et souvent, quand je parle, je sens très bien que les gens ne sont pas à l’aise. Ça se voit très clairement sur leur visage, ils semblent déboussolés et des fois, j’ai même droit à des filles pas intéressantes qui me répondent hyper froidement et se comportent de manière très hostile alors que je parle calmement à tout le groupe et que je dis/fais rien qui puisse les choquer. Mais j’ai l’impression qu’elles ne supportent pas mon attitude tout simplement. Et j’ai toujours eu bcp de mal à m’amuser en Société, à tel point que j’ai perdu tout goût de m’amuser aujourd’hui. Et par dessus tout, je ne sais pas comment créer une complicité avec des gens de mon âge, que ce soit juste pour devenir ami ou davantage… Je n’ai pas non plus cette insouciance souvent caractéristique des jeunes adultes.
      Enfin avec le temps qui passe j’ai l’impression d’avoir perdu mes envies, des plus petites au plus grandes, et bien sûr ça n’arrange pas les choses.
      Ça fait bcp, après je pense quand même que tout ça vient de moi, donc ça me laisse une possibilité de changer. Mais mon passé et cet écart qu’il y a toujours eu avec les autres ne me semblent pas derrière moi aujourd’hui. Je n’ai toujours connu que ça et aujourd’hui encore, j’ai l’impression viscérale d’être constamment catalogué par les gens de mon âge comme « mec bizarre et pas intéressant ».
      Que puis-je faire à ton avis ?

  10. Topaze

    20 janvier, 2018 à 13:56

    Salut AdS,
    Je me permet de vous relancer, pttr n’avez vous pas vu mon précédent message…

  11. Sylvain

    20 janvier, 2018 à 14:02

    Hello Topaze,

    Deja je pense que la première condition c’est de reprendre confiance et de retrouver le gout de faire des choses. Si tu sens que tu commences à desesperer et à etre aigri, le mieux c’est peut etre de faire une pause au niveau social et de faire des choses seul si besoin pour retrouver le socle minimum de confiance.

    Une bonne piste c’est le sport, tu te fixes de petits défis quotidiens et en les atteignant, tu reprends confiance. je ne sais pas ou tu en es a ce niveau là, mais voici quelques idées: perdre 5 kgs, prendre 5 kgs, courir 1h sans s’arreter, courir 10 kms, faire 100 pompes etc ca n’a pas de limite et c’est vraiment puissant. car tu n’as besoin de personne pour aller chercher de petites victoires. Puis va dans des endroits qui te plaisent avec des gens qui font ce que tu aimes. Au moins tu passes un bon moment par l’activité. Et là s’il y a du social tant mieux, sinon tant pis ;). courage!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Drague