Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

Beijing Oktoberfest 2013 Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?

Tous les terrains, tous les défis et par tous les temps ! Tel est le crédo du séducteur qu’on essaie de former chez Artdeseduire ! Aujourd’hui, on va aborder la drague dans un environnement froid à première vue… mais qui peut s’avérer super chaud quand on sait s’y prendre !

Vous voulez améliorer votre Game en présence de beaucoup de gens – notamment afin de booster votre Social Proof ? Voyons ensemble comment draguer lors de grands rassemblements.

I] C’est quoi un grand rassemblement ?

Que cela soit un concert, un festival, un événement culturel comme ici, une mobilisation sportive, un Nouvel An, un enterrement de vie de garçon, un anniversaire etc, l’Alpha Male doit savoir gérer ces grands rendez-vous.

Car qui dit beaucoup de monde dit… ? Potentiellement plein de jolies filles intéressantes à rencontrer ! Ce genre d’événements est un démultiplicateur de rencontres !

Outre tous ces points positifs, la cerise sur le gâteau est que nous partageons au moins un point commun avec la magnifique brune qui vient de passer devant nous : nous sommes au même endroit qu’elle, en train de vivre le même événement.

Les players les plus aguerris tiendront ainsi instantanément un motif d’approche simple, le point commun !

Comment aborder lors d’un grand évènement ?

Voici quelques approches field-testées dont vous pouvez vous inspirer. Lors d’une grande fête, vous aurez probablement un appareil photo, ou votre smartphone…

L’opener photo

Vous : « Hey ! Prenons une photo ensemble d’accord ? Je relève le défi que m’a lancé un ami là-bas [si possible, montrez-le. Puissant Social Proof] en devant me faire photographier avec 20 jolies filles [compliment] ».

Après la photo, vous : « Merci ! Encore une petite chose : j’ai besoin de ton nom et de ta ville natale pour la légende de la photo, afin de prouver que ce n’est pas un fake [demande de prénom + lieu d’origine, d’enfance etc] ».
Elle : « Je suis Déborah, d’Orléans ».
Vous : « Quelle jolie ville qu’Orléans ! Mais je crois qu’il n’y a que des pucelles là-bas, non ? » (attention, la référence à Jeanne est cachée…)

Et vous enchaînez ! La variante plus C&F de cette approche :

« Hey ! Prenons une photo ensemble d’accord ? Si tu es photogénique / sage, je te l’offrirais avec mon autographe… » [motif pour la revoir et lui filer la photo ou attraper une adresse mail / un Facebook] ».

L’Opener « on est perdu ! »

« Salut ! C’est vachement grand ici non ? Nous sommes un peu paumés avec mes potes-là [Social Proof] et, comme vous avez l’air de fines connaisseuses [compliment], vous voudriez bien nous montrer où est X scène / tel bâtiment / le stand de saucisses… ».

L’opener garderie

Bien rôdé avec votre wingman : « Coucou les filles ! Notre pote Bob ici présent a une répartie d’enfer. Sauf que là, on doit aller chercher des consos sans tchatcher toute la file d’attente. Vous nous le gardez cinq minutes ? Promis, on revient le chercher ! ».

C’est un peu comme le célèbre: « Have You met Ted ? » (Charge à celui qui reste de bien enchaîner derrière, évidemment !)

Avec un peu d’imagination et de bonne humeur, les rencontres se font presque toutes seules !

N’oublions pas que la plupart des filles vont à ces événements pour s’amuser. Il y a ainsi plus de chance de tomber sur des demoiselles ouvertes et disponibles qu’en draguant dans la rue !

De plus, le nombre aidant, si une belle blonde tire la tronche : NEXT ! En cinq minutes vous en aurez déjà abordé trois autres ! (Mais si, mais si !)

II] La difficulté : l’isolation

On discute, on fait connaissance, on danse, on boit un verre, la kino escalation progresse, elle rit. Tout va bien ! Sauf qu’au bout d’un moment, quand elle accroche suffisamment, il faut savoir l’isoler afin de gagner en intimité.

Dans ce genre de grandes manifestations, obtenir un tête-à-tête rapidement peut être compliqué. Cependant, le nombre d’individus présents au mètre carré peut aussi bien constituer une arme. Comment exploiter cette foule à votre avantage ?

Lorsque la situation le permet, il faut opter pour une isolation en deux temps. Une sorte de slow isolation. D’abord, s’isoler des groupes d’amis respectifs.

« Il fait un peu chaud ici non ? Sortons respirer un peu » ou encore « J’ai vu un super stand tout à l’heure. Il faut que tu voies ça ! C’était par-là. + prise enthousiaste par la main [kino puissant, la main] »

Des classiques. Si vous êtes plus inspirés, n’hésitez pas à nous faire partager vos idées en commentaires d’article !

Première étape validée. Vous voilà donc seuls against all the world… Il reste encore du monde physiquement autour de vous, mais vous êtes dans votre bulle désormais. Un embryon de couple !

Moquez-vous discrètement des personnes que vous croisez, partagez vos opinions sur les stands, scènes, musiques, comptoirs vus ou entendus. En somme, jouez à fond la carte du « ensemble envers et contre tous ».

Cela vous permettra de développer un confort particulier à vous deux, de sexualiser un peu plus que devant vos amis ainsi que de créer des Private Jokes.

Une fois ce premier palier atteint, il faut passer à l’isolation intime. Si l’on a passé pas mal de temps avec elle, une astuce peut consister à jeter un œil à l’heure et s’exclamer : « On ne voit pas le temps passer avec toi ! Je me demande si les autres nous ont attendus. Dire que ma mère m’a ordonné de ne jamais rentrer tout seul …» À vous de jouer, gentlemen !

III] Etude de cas : l’Oktoberfest

Pour finir, penchons-nous sur l’Oktoberfest (la traditionnelle fête de la bière à Munich). Si certains ont pour projet d’y aller en 2014, voici un petit topo qu’il est bon d’avoir en tête.

Chez ADS, nous insistons beaucoup sur l’importance d’une approche réussie en séduction. Cela n’est pas forcément valide en Bavière, tout simplement parce que les Allemandes abordent bien plus que les Françaises les hommes qui leur plaisent.

Si une convention tacite en séduction héritée du Moyen Age dans les pays latins stipule que l’homme doit effectuer le premier pas pour faire la cour à sa bien-aimée, les Allemandes sont un peu plus… directes.

Ce sera toujours bien vu si vous réussissez votre approche auprès d’une demoiselle allemande – elle n’en sera que plus agréablement surprise ! En revanche, si vous plaisez physiquement à des filles, vous serez étonné par le nombre d’ « abordages » dont vous serez la cible.

En cas de désintérêt – surtout – ne rejetez pas trop vite la fille qui vient d’aborder.

  • 1) C’est mal vu parce que cela lui a demandé du courage.
  • 2) Qui sait si une de ses copines ne sera pas plus à votre goût ?

De même, autre petite astuce : payer un verre / une bière à une fille est moins répandu là-bas. Rien nous vous empêche de le faire bien sûr, en particulier si vous expliquez qu’il s’agit de votre romantisme de Français esthète !

Toujours est-il que pour les étudiants, c’est une petite économie qui fait du bien !

Bonus track : à Munich pour séduire, utilisez les clichés ! Montrez que vous vous intéressez à la région et à la culture locale !

Renseignez-vous sur les bières locales, sur l’effectif du Bayern, sur l’Allianz Arena, sur l’industrie automobile ! Et veillez à ne pas confondre Berlin et Munich : le même pays, mais pas la même histoire, pas la même mentalité !

Conclusion

Séduire en public, c’est possible ! Et cela ne diffère guère du game classique, une fois quelques petites nuances intégrées !

Bonus : le multi-targeting peut s’avérer extrêmement efficace (jalousie, compétition, Social Proof …) dans ces contextes précis.

Pour en savoir plus :

Quel est votre plus beau close en grandes occasions ? 14 juillet ? Nouvel-An ?

Amicalement,
Kemiko

banner parler aux femmes Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?
banner parler aux femmes Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?
Banner 50phrases Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?
Banner 50phrases Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Concert, manif, évènement : comment draguer dans une foule ?
39 COMMENTAIRES
  • Pezzos dit :

    Pour isoler, on n’est pas obligé d’emmener la demoiselle loin.

    Une astuce : Lorsque vous êtes en groupe, en général, ça forme un cercle et votre miss, comme les autres membres du groupe, est dirigée vers le milieu. Il suffit de la faire pivoter d’un demi tour, elle ne sera plus avec son groupe (ils écouteront moins la conversation, elle n’aura pas des petits regards interrogateurs, etc…) mais elle restera physiquement avec eux. Et vous devez évidemment vous mettre en face d’elle !
    Easy.

    • Kemiko dit :

      Hey Pezzos !

      Bonne idée ! Attention toutefois à le placer discrètement pour ne pas s’attirer des remarques désobligeantes du groupe (certaines personnes prennent très mal le fait qu’on leur tourne le dos en public).

      Amicalement,
      Kemiko

  • Amaury dit :

    Dans ton article, un passage a retenu mon attention: « Les allemandes abordent bien plus souvent les mecs qui leurs plaisent que les français ».

    Ca me rappelle mon voyage à Ibiza cet été. Pour des raisons personnelles j’étais parti à Ibiza dans l’état d’esprit « je fais juste la fête, je me fous la tête en vrac pendant 12 jours, et je cherche vraiment pas à draguer » personnellement, j’ai tenu ma parole envers moi-même… mais je n’ai presque jamais passé mes soirées seul, et j’étais bien souvent en charmante compagnie sans faire quoique ce soit… oui, un truc de dingue Ibiza!

    • Kemiko dit :

      Qui a dit que les filles ne nous abordaient jamais, n’est-ce pas Amaury ? ;)

    • Amaury dit :

      Tout à fait d’accord avec toi. Même si au départ c’est assez surprenant, on se prête vite au jeu, et l’avantage qu’on a les mecs quand on se fait aborder par rapport au nana, c’est qu’on est libre d’accepter comme on veut face à ses potes vu qu’ils ne nous prendront jamais pour des salopes :D

  • Fero dit :

    J’ai récemment fait une close dans ce genre, à ma journée d’appelle, je suis arrivé en ne connaissant personne, le matin j’ai un peu fait quelques repérage. Le midi je me suis intégré dans un petit groupe, 3 mecs d’un lycée et une fille ( HB8 ) en 1ère année de fac de médecine. L’un des mecs avait l’air d’être à fond sur la nana, mais n’était pas un très bon séducteur. Les 3 mecs étaient assez exclusifs et peu ouvert j’ai été assez content quand à la fin du repas, c’est avec moi que la fille est parti.
    J’ai continué mon game l’après midi (EC dans la salle répétés ) puis pendent les pauses sexualisation + kinos.
    Le must ça a été le soir, le regard que m’a lancé le mec qui la draguait à midi quand elle lui a dit que je la raccompagnais à son bus. Une fois seules j’ai pu KC et NC. Bref j’avais pas aussi bien mené une game depuis longtemps, un rassemblement même si on ne connait personne c’est GENIAL pour au moins faire des rencontres.

  • Protos dit :

    Dans le genre séduire a un rassemblement ^^….
    La fête de la musique quand on est musicien en groupe …ehh c’est l’arme fatale
    (ultra field-testé)
    Voila c’était la phase esbrouffe de Protos
    Keep walking guys

  • Yiro dit :

    T’aurais pas pu sortir cet article 3 jours plus tot ? y avait le TGS sur Toulouse des targets a gogo !

  • Bob dit :

    La fête des lumières de Lyon m’attend

  • Fly dit :

    Je trouve l’opener photo tout simplement magique : social proof, compliment, facile à rebondir sur la ville d’origine ou enchainer sur du FT par rapport à l’évènement.
    Et en plus, tu te retrouves avec des photos où tu es entouré par des jolies filles au milieu des autres photos qui ont été prises durant l’évènement > lifestyle !

    Dommage que je n’y ai pas pensé plus tôt, cela m’aurait été bien utile lors du dernier concert où je suis allé.

    Merci pour l’article ;)

    • Kemiko dit :

      À ton service Fly ! Mieux vaut tard que jamais !

      (Petite note : attention pour les photos si tu les mets sur réseaux sociaux. Bien prévenir les filles avant car les plaintes peuvent parfois fuser hélas :( )

    • Amaury dit :

      Et à ça tu peux ajouter: « Si jamais tu veux la photo, donne moi ton adresse mail ou je t’ajoute sur face » si jamais t’as un smartphone, dans le cas où tu dois switch impérativement ou encore passer en vitesse à autre chose.

  • Baloo dit :

    J’ai besoin d’un conseil les amis, j’ai lu plusieurs articles sur votre site mais je n’ai pas trouver de réponse à ma question, donc je vous explique brièvement je suis en formation depuis quelques temps et une fille avec qui je m’entends très bien, me dit que je lui ai fais pensait à son petit ami (gouts,style etc) est-elle intéressait par moi ? Que sous entends-elle ? J’ai besoin d’un éclaircissement merci d’avance.

    • Sélim dit :

      Hello Baloo,
      ça ne veut pas forcément dire que tu lui plais, tu lui fais juste penser à son mec.
      Maintenant, si elle te regarde avec tendresse, si elle est très tactile avec toi, tu peux peut-être tenter quelque chose…
      Attention, elle peut jouer, essayer de se rassurer, elle a peut-être envie de voir qu’elle plaît encore !

    • lex dit :

      Baloo : ça craint un peu. Le seul compliment qu’elle te fait, elle arrive à placer qu’elle a un mec.. ^^

      Donc, te fais pas trop d’idée à mon avis… ^^

  • Mucus dit :

    Je confirme pour les Allemandes, l’an dernier j’ai passer un week-end a Berlin et j’ai jamais eu autant de touches en un week-end le seul problème pour moi je vennais d’avoir une infection aux dents et la douleur faissait que le kc devenait problematique pour moi donc une legere frustration. Mais j’y retournerai un jour :)

  • Marshmallow dit :

    Article de circonstance deux évènements en vue ces deux prochains samedi avec un bon SP. Et quelques targets déjà repérées dans le cercle social élargi qui sera présent.

    Le plus dur sera de choisir, mais l’enchainement isolation puis « seuls contre tous » c’est clairement mon point à améliorer pour l’instant. Quoiqu’en lisant l’article je me rend compte que j’avais déjà réussi avec succès un KC le premier soir en suivant ce schème, mais à l’époque je ne connaissait pas les codes du game :P

  • Berseker dit :

    L’effectif du bayern?quand t’es un supporter barcelonais et que t’as pris ce que t’as pris la saison passée,difficile à oublier.sinon l’article est génial,seul problême,isoler et abondance de warpigs et d’amogs

  • Hanneman dit :

    Bon article !

    Je retiens surtout la fin, la comparaison des Françaises et des Allemandes.

    En fait, plus je voyage et plus je me rends comte que les Françaises sont vraiment des plaies.
    En Allemagne les filles sont plus directes apparemment.
    En Espagne les filles sont plus directes et « caliente » aussi (Field Testé).
    En Suisse les filles sont plus sexy et moins farouches (Field Testé).
    Dans les pays de l’Est les filles n’hésitent pas à aborder non plus (propos recueillis par une Biélorusse).
    Au canada, les filles abordent les mecs sans problème (propos recueillis par des amis ayant voyagé là bas).

    Bref partout ailleurs les filles ont l’air plus cool qu’en France.

    • Sélim dit :

      « L’herbe est toujours plus verte ailleurs »…
      Mince, je me suis trompé d’article, là on n’est pas sur les proverbes !

    • Hanneman dit :

      Je suis pas d’accord. Je pense que l’herbe est de meilleure qualité ailleurs, tout simplement.

      Les filles en France, sont plutôt sexy, mais souvent très méfiantes et fermées.

    • Luc dit :

      objectivement c’est pas faux, maintenant je crois qu’il y a bienpire que la france, comme certains pays ou si tu abordes leurs femmes il te disent qu’ils vont te trancher la gorge (du vecu de certains copains en ouzbekistan). ok l’ouzbekistan c’est pas la destination drague du francais moyen non plus
      le probleme de la france cest aussi que ca drague sec, tous les coups sont permis, a cause de site comme celui-ci, donc la competition est pas triste non plus. le francais est un sacré dragueur. dans beaucoup de pays les gens sont plus cools de ce cote qu’en france (dans certains pays la drague pronee sur les sites francais ca marche pas ca fait fuir, considere comme bien trop agressif). je dirais que par contre ca me semble proche des italiens, qui y vont encore plus fort que les francais
      un truc dont one parle pas sur les sites de drague c’est les differences culturelles, c’est parfois enorme. j’ai vecu a pas mal d’endroits dans le monde
      ce serait bon d’aborder la societe francaise (belgique et suisse francophone que je connais tres bien ont leurs particularites mais sont proches). j’ai vecu longtemps au quebec aussi mais la c’ets different aussi
      j’ai un copain du sud de la france, tres extroverti (il a pas de probleme de tchatche etc mais physique moyen du sud et l’accent), ici les femmes en france l’ignorent royalement (car physique moyen, ) dans d’autres pays il a son succes. donc sa joue…

  • Lotus dit :

    Bonsoir Ads,
    Ceci est mon premier post, qui n’est pas vraiment approprié à l’article, mais je ne savais pas où le mettre.
    Tout d’abord je voulais vous remercier pour ce que vous faites, vous m’avez permis de comprendre certaines choses et d’évoluer. Vous faites du très bon boulot, continuez!
    Donc voilà, j’aurais aimé bénéficier de vos conseils par rapport à la situation que je vais vous expliquer. En essayant de faire simple:
    C’était la St Nicolas des étudiants (je ne sais pas si vous avez ça en France?). A un moment de la soirée, j’étais avec une amie. Ensuite, une amie à elle nous rejoint et elle me la présente (appelons-la Tania). On a échangé quelques mots mais on a pas vraiment eu l’occasion de parler, car j’ai été retrouver d’autres personnes que je connaissais. Puis, la soirée suit son cour et voilà que je retombe sur Tania et mon amie. On passe un peu de temps ensemble, en discutant surtout avec mon amie et pas vraiment avec Tania. Il se fait tard, Tania doit rentrer chez une amie à elle qui n’habite pas loin. Je la raccompagne. Arrivés devant la porte, au moment de se dire au revoir, elle veut m’embrasser. Sauf que, comme un imbécile, j’ai tourné la tête… N’ayant perçu aucun IOI, je ne m’y attendais pas du tout!
    Le lendemain, je demande à mon amie si Tania lui en a parlé. Elle me dit oui, comme quoi elle avait essayé de m’embrasser mais que je n’avais pas voulu. Je lui dit que je ne m’y attendais pas mais que ça ne m’aurait pas déplu. 10 minutes plus tard, Tania m’ajoute sur facebook.
    Mais voilà le problème, je ne sais pas comment démarrer la conversation? (D’autant plus que je ne suis pas très à l’aise par facebook…). Est-ce que je dois revenir sur l’événement? Si oui, comment?
    Par contre, un truc que je ne comprends pas: mon amie m’a précisé (pour ne pas que je soi triste), après que je lui aie dit que c’est pas que je ne voulais pas l’embrasser loin de là, que Tania était à fond sur quelqu’un et qu’elle comptait sortir avec. Et quelques minutes après Tania m’ajoute. Mais alors, pourquoi est-ce qu’elle m’ajoute?

    Désolé pour cette méga tartine et merci à ceux qui auront le courage de me lire jusqu’au bout et de me répondre. :)

    • lex dit :

      Lotus : on s’en fout du pourquoi. Elle te plait, t’as une porte ouverte, perd pas de temps.

      Opener : « Tu sais, si j’ai tourné la tête, c’était juste par surprise. Faudrait qu’on retente l’expérience. Comment tu vas ? »

    • Lotus dit :

      Merci beaucoup Lex!
      Et dis-moi, l’opener tu l’as sorti comme ça, spontanément, ou il t’a fallu quand même un petit temps de réflexion avant de le trouver? :D

    • lex dit :

      Lotus : spontané dude. It’s my job.

  • Gatsu dit :

    Pendant les festivals de musique par exemple , honnêtement , c’est magique … Et même rien qu’en france , dites vous que sur les gros événement , c’est une opportunité multiculturel à rester toute les langues , dans une facilité parfois déconcertante ! Le petit trucs , pour vous mettre dans le bain , c’est les Free hugs ! C’est pas les filles les plus dégueulasse qui le font croyez moi … Une fois , sur le ton de la blague , que vous avez bien profité de ce Ptit câlin à emporter , vous avez une espèce d’aura qui ne vous arrêtera plus ;)

    J’me souviens cet été , pour vous dire que pour opener , y a pas a chercher loin , avec mon wing , on repérait au départ , en attendant que les groupes faisaient les essais son , les groupe de plus belle jeunes demoiselles , on posait notre cul à côté , et on prétexter demandé qui qui aller joué , votre motivation enchaînera le reste de la conversation … La pour le coup , nous étions tombé sur des sympathique flamandes , gros fou rire sur les accents ! Etc , vous devez manger ? Même topo , sauf que la , quand y a que quelque table par exemple , vous aller devoir manger avec d’ilustre inconnus , la bonne nouvelle , c’est que c’est l’opportunité de s’installer a côté d’une ou des nanas qui vous plaît , même accompagné de mec , et vous seriez bien surpris , sans faire de casse (et sans perdre de temps) , comment vous allez innocemment autour d’une discution lancé au hasard , apprendre que cette fille qui vous plaît , n’est pas venu en couple , mais avec un simple ami en fait , testé et approuvé :p

    Et ensuite c’est un carnage , à tel point que ça fait vite tourner la tête , parce qu’au bout d’un moment , vous n’avez plus grand chose à faire , c’est même elles qui vous lance des openers que vous soyez devant le chiotte à attendre ou bien en train de récupérer des jetons de boisson , qu’importe , votre plus grand ennemi ? L’alcool …

    • Kemiko dit :

      Excellent résumé Gatsu ! Je me reconnais très bien dans cette description lors d’un festoche de 2011. Que de souvenirs ;)

    • Gatsu dit :

      Merci et Je m’excuse pour les fautes par contre , c’est impardonnable :p

      T’as un bon état esprit en tout cas !

      J’allais oublier aussi , ne faites pas la même erreur que moi … Démerdez vous pour phone close ! le désavantage des gros rassemblement (tel un festival ou un gros concert , etc) c’est que vous perdez facilement les personnes , même vos propre potes sans le temps de dire ouf (votre objectif , c’est de ne pas dormir seul dans votre quechua quand même …) , sur le coup , c’est un peu comme les soldes , vous flashez , vous vous dites que vous avez le temps , et 30 sec après , ça a disparu ! C’est exactement pareille ici , et dieu que vous vous foutez de ne pas closer à tout les coups , vous allez en pleurer de rire même , et recommencer 2metres plus loin avec une nouvelle prétendante , c’est le jeu ma pauvre lucette :p

      Quelque petits exemples d’openers les plus con lancé en festival :

      – (allongé sur l’herbe , ptite tape sur l’épaule de la fille) « hey , c’est qui le groupe qui va passer ? »

      -(à table , je m’assois à coté d’une nana , 2 mecs en face d’elles qui l’accompagne , avant d’entamer une tartiflette un soir de juillet) « bon j’ai pris un plat de saison ! histoire que je pogote plus que vous après … » (rire et la discution commence !)

      -(à côté d’une nana en train de boire du jus de pomme dans une bouteille d’1l) « hey ! T’es repéré tu sais avec ta vodka planqué dedans … »

      -(deux superbe jeune filles belges vu de loin , en short et casquettes à 3h du mat , j’ai limite courru derrière pour les rattraper , en rentrant au camping , et ) « salut ! Vous êtes le gang des « casquettes/short ?? J’y crois pas !  »

      -(une incroyable petite blonde anglaise dans la foule dos à moi , s’te vue …) opener sans mot , jl’ai mitraillé avec mon appareil comme jamais , mais bien voyant , et je mimais des poses de manequin pour qu’elle les refait quand elle se retourne :p

      Vous voyez , c’est très bateau tout ça , mais ça a marché ! J’ai pas le profil de l’alpha en plus , Ni de Ryan gosling

      Niveau dress code , Costard interdit évidemment , à part ça , That’s all you want , vous pouvez même vous déguiser , en mode passe partout ça donne : chino / basket en toile / un t-shirt , une veste de mi saison pour le soir , et un k-way , le tout ça est fonctionnelle , et à votre taille , c’est parfait

      À une certaine heure pour finir , c’est comme en boîte , y a plus rien a faire en principe , les esprits s’échauffe vite avec un maximum de gens chargé à bloc , méfiez vous , et soyez doublement attentif , mais en principe , ça se passe bien , tout le monde n’a pas l’alcool mauvais heureusement ! Et quelque fois , quand en camping de festoche y a une buvette ouverte , vous pouvez vite vous faire inviter à boire un dernier verre avec les derniers survivants :D

      Bon amusement ;)

  • Arthurboy dit :

    Petite technique field-testée le weekend dernier qui s’utilise lorsqu’un pogo est declanché et qu’une jolie fille se retrouve au milieu malgré elle. Je la prends par la main et la tire de là. Elle s’ait senti redevable envers son protecteur bien veillant et m’a offert un verre. On a fini la soirée ensemble

  • littmann dit :

    Salut ! Vous qui etes aller en allemagne, dans l’ensemble niveau filles c’est comment (mignones ? ouvertes pour des histoires d’un soir ?). Je suis allé à Milan dernierement et les filles étaient superbes je me suis éclatés à ce niveau ^^ merci :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)