4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise-moi Encore Plus Fort ! »

Publié dans Sexualité par
ArtDeSeduire.Com

Baise plus fort 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »« Le sexe, c’est ce qu’il y a de profond entre l’homme et la femme »

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Laurent Fabius. Et à l’époque où il l’a dit, il était Premier Ministre.

Vous savez que nous n’aimons pas donner de recette magique sur ArtDeSeduire, mais, si vous appliquez ces 4 conseils, les femmes apprécieront de plus en plus faire l’amour avec vous et vous le feront savoir. Très fort.

Conseil n°1 : l’intérêt qu’elle vous porte sera toujours plus important que vos compétences sexuelles

Baise moi plus fort 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »

Bien sûr, il est fondamental de se documenter sur les questions sexuelles pour vivre une relation épanouissante avec une femme au lit. D’ailleurs, notre rubrique sexualité est là pour ça.

Mais de grâce, ne devenez pas un tacticien de la couette. N’imaginez pas que vous allez vous transformer en dieu du sexe en apprenant par cœur le Kama Sutra ou tous les articles de la terre sur le tantrisme, le point G ou les femmes fontaines.

Lisez-les. Mais, ne restez pas focalisé dessus une fois que la fille est en face de vous.

Quand elle est avec vous, vous avez le devoir d’être présent avec elle. De lui apporter toute votre attention et de lui montrer que c’est une personne vraiment spéciale pour vous.

Quand une femme n’est pas à l’aise à l’idée de faire l’amour avec vous, son esprit se referme et son corps se bloque. Résultat : c’est la sécheresse vaginale.

Cela m’est déjà arrivé une fois. C’était une soirée où j’étais préoccupé. Au final, je n’étais pas totalement présent avec la fille et elle l’a senti.

Tout ça pour dire que ce soir-là, je n’ai pas pu l’exciter et ça n’avait rien à voir avec mes compétences sexuelles.

Je ne crois vraiment pas que ma technique se soit épouvantablement dégradée en 3 jours.

C’était simplement comme elle me l’a révélé plus tard, qu’elle a eu l’impression que je m’en foutais si elle était là ou pas.

Moralité : la meilleure façon de la faire jouir, c’est encore de la séduire. Fuck her brain !

Conseil N°2 : soyez dominant au lit pour baiser plus fort

faire crier femme sexe 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »

Être dominant, qu’est-ce que ça veut dire ? Dans mon esprit, il ne s’agit EN AUCUN CAS de rabaisser les femmes, que ce soit au lit ou en dehors.

Être dominant, c’est faire honneur à la féminité de la fille qui est en face de vous en lui dévoilant votre côté animal. Vous êtes l’homme. C’est à vous de prendre les choses en main.

Soyons clairs. Au lit, vous devez la posséder. C’est VOTRE femme, au moins pendant la durée du rapport. Et vous devez le lui faire clairement sentir que vous la désirez plus que tout au monde.

Qu’elle est là, qu’elle est à vous, que c’est animal, que vous assumez ce côté viril au lit, que vous n’avez pas honte ni peur de votre désir !

Alors, concrètement, comment être dominant au lit ?

Remettons les choses dans leur contexte. Vous êtes en train de faire l’amour avec une femme. Elle en a envie elle aussi.

Elle veut un homme qui sait ce qu’il fait, pas un petit garçon timide. Vous n’avez donc pas besoin de lui demander sa permission toutes les dix secondes pour lui faire ce dont vous avez envie.

Arrêtez avec tous les « est-ce que je peux… » et remplacez-les par des « j’ai envie de te… ».

Jouez avec elle. Commencez doucement à faire ce que vous venez de lui dire.

Si quelque chose ne lui convient pas, elle ne se privera pas pour vous le dire avant même que vous ne commenciez à le faire.

Et je parle de vrai refus. Quelque chose qui s’apparente à un « non » ou à un « stop ». Si ça vous arrive, n’allez jamais plus loin. Elle ne veut pas, c’est son droit et vous devez le respecter.

(Quel que soit votre délire : certaines filles refusent la levrette, d’autres la fellation, pour d’autres ce sera la fessée, d’autres encore la sodomie…

Elles ont toutes leurs limites, apprenez à jouer avec mais à les respecter toujours, sans les forcer jamais.)

Par contre, si elle vous dit en souriant et en vous embrassant de plus belle, « ça va trop vite », ou « nous ne devrions pas faire ça », vous pouvez comprendre l’inverse. Répondez-lui simplement, « oui, c’est vrai, nous ne devrions pas » … et redoublez d’ardeur, avec le même sourire qu’elle dans les yeux.

(Cette distinction entre le VRAI non ferme, et le « non » joueur, allumeur, est le truc le plus dangereux qui soit, que les débutants comprennent parfois mal. Par principe, pour éviter les embrouilles : si elle dit non, arrêtez tout, et laissez-la revenir vers vous si vous n’êtes pas sûr de la valeur de ce « non ».)

Enfin, ne soyez pas obtus, si elle décide de prendre les choses en main, laissez-vous faire et restez à l’écoute de ses envies. Apprenez à la découvrir et laissez-la s’exprimer.

Une fois que le rapport est terminé, apportez-lui un maximum de tendresse. Prenez-la dans vos bras, caressez-lui les cheveux ou laissez courir doucement vos doigts le long de ses bras.

Conseil N°3 : Ajoutez de l’émotion

baiser fort 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »

Quand vous faites l’amour à une femme, n’hésitez pas à vous ouvrir et à exprimer vos émotions si vous voulez qu’elle crie « baise-moi plus fort ! »

Montrez-lui que vous prenez du plaisir. Dites-le-lui. D’ailleurs, à ce sujet, je vous invite à relire l’article d’Eros sur le dirty talk.

Comme par magie, elle commencera elle aussi à vous parler et à se laisser aller :

  • « Tu peux me faire tout ce que tu veux »
  • « Je suis à toi »
  • « Je veux que tu te lâches avec moi »
  • « Je suis ta salope »

En fait, ce qui l’excite, c’est de sentir que, VOUS, vous êtes excité et que vous prenez votre pied avec elle, et que vous ne contrôlez pas du tout votre désir ! Que vous êtes submergé par sa féminité et son comportement sexy !

La parole, messieurs, la parole… Surtout au lit : élargissez votre champ lexical au lit et regardez la femme avec vous se transformer en dialoguiste de chez Dorcel, pour votre plus grand bonheur.

Conseil N°4 : Prenez le contrôle de votre corps

Imaginons quelques situations de votre quotidien sous la couette :

  • Vous prenez la fille avec qui vous passez la nuit pour une levrette enflammée. Vous la plaquez sur le lit en agrippant fermement ses épaules et vous la tenez par les cheveux à la base du crâne.
  • Vous lui faites l’amour en missionnaire. Pour l’exciter, vous variez le tempo. Parfois, vous vous plaquez contre elle et vous la pénétrez rapidement et profondément. À d’autres moments, relâchez la pression et pénétrez-la plus doucement et moins profondément en prenant appui sur les avant-bras pour enlever votre poids de son corps.

Pour que tous ces moments deviennent inoubliables pour vous comme pour elle, il est important de prendre conscience de votre corps et de vos mouvements.

Le mieux que vous puissiez faire, c’est de vous initier à un sport de combat, à une danse ou bien au Yoga.

Ce que je peux vous dire, c’est que le peu de boxe que j’ai fait est beaucoup plus utile pour faire l’amour à une femme que pour me défendre en cas d’agression : les bras, la flexibilité, l’explosivité, ça sert aussi pour faire jouir les femmes !

Baiser femme fort 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »

Vous voyez cette photo : c’est un peu le rêve des femmes ! Plaquée contre le mur, par un homme puissant, fort, viril dans ce moment d’intensité sexuelle ! Et pour ça, le sport, ça aide !

Pour finir, n’oubliez pas, une relation sexuelle, c’est un peu comme une vague. La fille qui passe la nuit avec vous doit se sentir complètement emportée.

Et vous, comment vous y êtes-vous pris la dernière fois que vous avez rendu une fille complètement folle de désir pour vous au lit ? Un trick spécial, un move signature que vous voulez partager ?

Sylvain, sex & sun

banner parler aux femmes 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
banner parler aux femmes 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
Banner 50phrases 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
Banner 50phrases 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
Bann TechniqueAstucieuse v2 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
Bann TechniqueAstucieuse v2 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
banniere 2 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
banniere 2 4 Conseils Choc pour l’Entendre Dire : « Baise moi Encore Plus Fort ! »
46 COMMENTAIRES
  • Arnaud dit :

    J’adore jouer avec elle, d’abord être très actif, caresses, effeuillage lent, caresses encore, douceur, lui faire comprendre que je la veux, lui parler beaucoup, des fois juste decrire ce que je lui fais, lui chuchoter dans l’oreille.
    Etre le mec qui décide, mais avec tendresse
    ensuite cunni…
    la taquiner.. « tu veux que j’arrete ? non ? t’es sure? »
    et quand je la prend sans brutalité mais avec determination, lui faire sentir que c’est elle que je veux maintenant et que c’est pas négotiable…
    lui maintenir les bras au dessus de la tete tout en la penetrant…
    qu’elle sente la puissance mais sans brutalité…

    • Sylvain dit :

      C’est très joueur et ça me semble plutot pas mal.

      Bien joué le coup de « tu veux que j’arrete? » :)

    • Miaou dit :

      Moi j’adore l’article, messieurs mettaient le en pratique, les femmes aiment que les hommes les prennent en main, elles sont capables de prendre le relais, Arnaud j’aime beaucoup le « Tu veux qu’on arrete »? ca fait monter le désir…délicatement, doucement…BRAVO….

    • Sylvain dit :

      Merci Miaou!

  • Cassandre dit :

    « … si elle décide de prendre les choses en main, laissez-vous faire… »

    Ça c’est vraiment un excellent conseil ;-)

    • Sylvain dit :

      Merci Cassandre,

      Il faut bien que nous soyons d’accord de temps en temps toi et nous. j’espere quand même que les autres conseils de l’article sont bons aussi :)

    • Cassandre dit :

      Bonjour Sylvain,

      Quel est notre plus gros point de désaccord ? C’est « qui doit s’occuper de l’intendance ? » ou « les femmes aiment-elles les hommes gentils ? »

      Quand aux autres conseils, le premier me paraît très général et applicable à n’importe quoi. Le quatrième m’a fait rire (sans vouloir froisser personne). Je me suis demandé comment la photo (visiblement posée) a été faite et je crois que le type est à genou et la fille a les pieds par terre et les jambes légèrement fléchies. Ca ne demande pas d’être particulièrement en forme ça :-)

      Parce que le problème avec les positions acrobatiques c’est qu’elles sont trèèèèèès inconfortables et il faut être trèèèèès « amoureux » pour que ça aille trèèèès vite tout en étant trèèèèès bon :-)

    • Sylvain dit :

      C’est parce que tu n’es pas acrobate au cirque du soleil ou gymnaste roumaine!!

    • Cassandre dit :

      Oui mais là, ça réduit tout de suite considérablement la portée de l’article :-)

  • Le Marginal Magnifique dit :

    Je souscris depuis toujours au conseil 4 : tout baiseur se doit d’avoir une bonne condition physique !

  • El caribou dit :

    Bon article, vraiment rien à redire, devrait être partagé à tous !

    Super :)

  • Lenal'airderien dit :

    Bonjour,

    C’est dégueulasse de nous pondre un article pareil ….Les mecs qui pensent qu’avec leur bite , tu en as pleins sur le marché.

    Tu leurs dis en gros qu’une femme doit être « baisée » pour y trouver son compte..

    .C’est un pousse au non respect des femmes en général …Sidérant!!!

    • Sylvain dit :

      Hello Lena,

      Et merci pour ton retour. N’est ce donc pas toi qui te plaignait dernièrement quelque part des mecs qui restaient les bras ballant quand leur sexe les abandonnait ou des mauvais coups à qui on ne donnait pas de seconde chance… L’objet de cet article, c’est que de telles mésaventures ne t’arrivent plus jamais :)

    • Lenal'airderien dit :

      Sylvain,

      Ton article traite les femmes comme de la merde … , tu peux me sortir mes écrits de derrière les fagots genre , « tu as dis ça  » sur les hommes … Tu dis en gros aux hommes baiser les femmes pour les soumettre à votre bon plaisir…ça passe pas , je regrette….

    • Kheldar dit :

      Lena,

      Le message de cet article n’est pas « baisez les femmes et soumettez les à votre bon plaisir » mais plutôt « comment soumettre une femme qui aime être soumise ».
      Sylvain le précise dans son article : il dit clairement « Si la fille aime prendre les choses en main, laissez la faire ». Donc non, cet article n’encourage pas les hommes à traiter les femmes comme de la merde, mais plutôt à soumettre une femme qui demande à être soumise.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      J’ai partagé avec vous ce qui me semble être des conseils de base pour partager un agréable moment sexuel.

      Lena, à tout moment tu peux dire stop, à tout moment, tu peux prendre les choses en main. Et j’explique clairement que si c’est le cas, il faut l’accepter, que ce soit l’un ou l’autre.

      Tout est question de calibration, d’écoute et de ressenti. Pas de la soumission, juste du partage et de la confiance. :)

    • Cassandre dit :

      Bonjour à tous,

      Je crois que la réaction de Léna vient de ce que le point 2 contient (à mon avis) une injonction paradoxale.

      Au début il y est question de dominer et, dans son sens le plus général, celui qui domine impose sa volonté en se fichant de l’avis des autres. En tout cas je le comprends comme ça. Ça me gène parce je ne pense même pas que je trouverais ça agréable.

      Et puis après, l’auteur modère son discours et enfin, madame peut donner son avis et même prendre les commandes. Et là, j’ai eu un soupir de soulagement.

      Je vois les choses un petit peu autrement (et ça me rappelle une vieille chanson de Depeche Mode : Behind the wheel). Quand vous allez quelque part en voiture avec quelqu’un, il ne peut pas y avoir deux conducteurs. Après chaque couple fonctionne différemment, chez certains monsieur ne laisse jamais le volant à madame et madame et très contente comme ça. Chez d’autre c’est partagé et on peut même changer de conducteur en cours de route. En comme en voiture, celui qui ne conduit pas peut profiter du paysage :-)

      Un autre commentaire. Oui nous sommes des animaux (ça me paraît évident) et tout ce qui touche de près ou de loin à la reproduction est probablement l’instinct le plus fort (avec celui de survie). En plus nous sommes vernis, la Providence à voulu que l’acte soit agréable à accomplir (c’est loin d’être le cas chez toutes les espèces). Mais ça ne dit rien sur qui fait quoi ou comment.

      Un petit dernier pour la route : le « n’ayez ni honte ni peur de votre désir » s’applique à tout le monde, il me semble, les hommes comme les femmes. Et je rajouterais : ni du votre ni de celui de l’autre.

    • Sylvain dit :

      Hello Cassandre,

      Mais je suis toujours trés modéré dans mon discours! Je serai meme la voix de la modération par ici ;) Tres belle image que la conduite de la voiture. J’ai tendance à adhérer à ça. Considérons donc que mes conseils s’appliquent aux moments ou Monsieur tient le volant ;)

      Apres domination ne veut pas dire absence de communication ou manque de tendresse. il y a 1001 façons de faire l’amour qui seront ressenties différemment en fonction de la situation, des envies ou de l’etat d’esprit du moment. C’est ca qu’il faut etre capable de lire. Et effectivement et surtout les femmes, communiquez vos désirs. Car, par defaut, on a tendance à croire (peut etre parfois à tort) que ce modele d’etre dominant au lit est une attente

    • Cassandre dit :

      Bonjour Sylvain,

      A force d’être un modèle culturel, même les femmes ont fini par croire que c’était leur attente.

      J’ai déjà lu sur ce site (je ne sais plus où) : « ma partenaire (femme, copine, coup d’un soir – rayer les mentions inutiles) dans la chambre, je la traite comme une pute ». Pourquoi, comme une pute ? Quand elle se rhabille il lui demande combien il lui doit ? :-)
      Non. Parce que l’idée (visiblement toujours bien ancrée dans les cerveaux masculins et féminins) c’est qu’il y les honnêtes femmes qui se limitent au service minimum et que le reste, c’est forcément du boulot de pute. Donc c’est peut être plus simple comme ça finalement, car si tu communiques sur tes envies, tu prends le risque de passer pour une salope. J’habite dans une ville de garnison et quand j’entends comment les bidasses parlent des filles…

      Donc je maintiens qu’il ne s’agit pas de domination (puisqu’on peut participer à l’organisation des festivités) mais de désir. C’est ça qu’on veut.

  • Solila dit :

    je valide les conseils avec deux remarques. Le conseil n°1 ne serait-il pas plutôt « l’intérêt que vous lui portez » ?, car ce qui est excitant c’est de se sentir désirée toute entière et pas seulement ses fesses… comme expliqué ensuite. Ces conseils ne s’appliquent pas forcément pour toutes les femmes car si c’est très excitant d’être désirée et dominée, il faut pouvoir accepter mentalement la domination physique et être capable de s’abandonner, ça n’est pas innée pour toutes les femmes, ça peut nécessiter beaucoup de respect et de considération hors du lit et/ou des années d’expérience.

    • Sylvain dit :

      Hello Solila,

      Et merci pour ce retour féminin. De toute façon, il est clair que plus la relation sera solide et la confiance présente et plus le sexe pourra etre intense.

      Apres, effectivement, il y a des femmes pour qui ce sera plus faciles que d’autres de se laisser aler.

  • FrenchMikee dit :

    Je devais avoir 18ans quand une fille m’a dit, texto: « baise-moi plus profondément ». Je n’avais plus les mots. J’ai <>. C’est à partir de ce jour que j’ai commencé à me lâcher au lit
    .
    Quelques années plus tard une fille me demandait d’uriner dans sa bouche. J’avais fait du chemin…

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Chacun son délire mais comme quoi quand on y rajoute de l’émotion, les femmes n’ont plus de honte à se lacher totalement et à explorer tous leurs fantasmes!

  • Damiano dit :

    Hello à tous !!

    Situation paradoxale, avec deux protagonistes (elle et moi), qui se sont bien trouvés (même conception de la vie, même valeurs, volonté de construire quelque chose, ne pas finir seuls)…

    … mais avec les mêmes « défauts » pour la vie de couple : aime mener notre petite vie, la tête dure, pas perdus dans leurs vie de célibataire, très « famille » (quitte à préférer frere/soeur/pere/mere que relation naissante)

    Nous sommes entrées en contact il y a 2 mois. Le croisement de nos 2 semaines de vacances n’a pas empêché de rester en contact via Whats App durant ce temps

    Premier RDV, ok. Un second, conclu par « préliminaires game » (c’est madame qui a été très entreprenante la-dessus… comme quoi)

    Mais ça, c’était il y a une semaine

    Dernier SMS : mardi dernier, une réponse à un de ces textos
    Dernières infos : elle n’aura pas trop de temps en semaine jusqu’à Novembre (heures supp), soit.
    Dernières nouvelles Facebook : des photos de soirées avec des copines mercredi et vendredi, soit… (« pas trop de temps en semaine »)

    Malgré cet absence de nouvelles et cette indisponibilité « déguisée » (ou selective), de mon côté, je vie toujours ;-)
    (comme déjà dit, je suis aussi très bien dans mon train-train de célib)

    Je n’ai simplement pas envie de passer à côté d’une belle histoire.
    L’alignement des planètes était pas trop mal.
    Mais, j’ai l’impression que la flamme s’éteint de mon côté.

    1) ayant été l’auteur du dernier SMS envoyé la semaine dernière, et tête de mule comme je suis, je n’ai pas l’intention d’un renvoyer un deuxième, et préfererais attendre un retour de sa part… à juste titre ?

    2) Mais en même temps, je pensais lui écrire ce soir (fin d’un week-end occupé de toute manière) afin de lui proposer de se voir « en semaine » (et tester « le faux manque de temps en semaine »)

    3) Dans un SMS NON NEEDY, comment coupler l' »excuse » pour ne pas avoir donné de nouvelles (occupé, etc), avec une proposition de RDV
    (needyophobe ? peut-être^^)

    Merci d’avance du retour,
    Un beau week-end à toute la communauté !

    • Sylvain dit :

      Hello Damiano,

      Effectivement, on peut s’imaginer que l’interet de cette fille pour toi n’est pas à son maximum. En clair, elle a sans doute beaucoup de travail et besoin de repos mais elle ne peut résister à l’appel de ses copines alors que si c’est toi, elle préfére rester en pyjama devant la télé…

      Pour répondre à tes questions.

      1/ Je te conseille de laisser passer encore une semaine pour voir si elle te donner des nouvelles. Si ce n’est pas le cas, tu pourras alors la recontacter pour essayer de faire redemarrer l’interaction. 15 jours, c’est un bon délai pour le recontacter sans être needy.

      2 et 3/ Pas besoin d’excuses pour ne pas lui avoir écrit à mon sens. S’excuser de quoi? c’est elle qui n’a plus répondu. Donc reste simple  » Salut, mardi soir, je serai au bar x, ça te dit de me rejoindre pour prendre un pot? Ce sera l’occasion de prendre des nouvelles depuis le temps. ;) »

      Il ne faut pas tomber dans la peur du needysme. Elle ne t’a pas ouvertement repoussé ou mis de rateau. Ce sera l’occasion de voir si elle te répond toujours régulièrement. Tiens moi au courant :)

    • Damiano dit :

      Bonsoir,

      Merci du retour !!

      Du coup, j’ai vu ton retour un peu tard, mais du coup c’est ce que j’ai fait : SMS hier au soir proposant de se voir mardi soir (pas dès lundi soir, le lundi, monsieur est occupé^^)

      J’ai l’impression d’être bizarre, autant il y a encore 1/2 semaines, j’imaginais que c’était avec elle que des projets de vie pouvaient se faire… mais ne serait-ce que ce petit manque d’attention de sa part me rend de suite plus méfiant/distant/détaché

      Tu crois que la flamme peut se rallumer ? (autant de mon côté, que du siens ?)

      Je me suis aussi demandé si ce n’était pas ce départ sur les « chapeaux de roues » (c’est la première fois que c’est allé aussi « loin », aussi tôt) qui peut amener à la rendre distante ?
      (gêne, regret, etc, je répète que c’est elle qui avait « lancé les choses », je jouais d’ailleurs à celui qui ne se laissait « pas faire » facilement)

      Merci du retour,

      Je tiens au jus !

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Ne te projette pas trop et laisse les choses venir. Vous ne vous connaissez encore pas trop. Donc ne te laisse pas impacter par ses jeux. Il ne faut pas passer par des phases d’euphorie puis des phases de bad parce qu’elle t’ecris ou pas. C’est comme ça que tu vas faire un one-itis.

      Du coup, elle a dit quoi pour le date?

    • Damiano dit :

      Hello !!

      Tu voulais que je te tiennes au courant

      Après son excuse pour ne pas accepter un rdv, je lui ai proposé de parler franchement de notre distanciation mutuelle (un peu trop naturelle pour moi)

      Il se trouve que c’est une question de « principes » qui la bloquerait… Après ce premier rdv ou nous étions très (trop?) Proche (je précise que c’est elle qui avait pris l’initiative de pas mal de trucs, et que j’ai refusé d’aller plus loin que la phase prelim pour garder l’attraction après ce premier rendez-vous) elle explique sa distanciation de part ses principes qui auraient voulu que l’on ne fasse rien du tout… J’avoue que je suis un peu bloqué vu que je n’ai rien à me vouloir et que je trouve dommage qu’une bonne attirance ait créé la distance

      Ce cas est-il courant ?

    • Damiano dit :

      Hello,

      Alors d’autres nouvelles comme convenu. Je ne comprends plus rien. Pourquoi revient-elle pour bien m’expliquer le pourquoi du comment (cherche-t-elle à se justifier ?)

      Ses principes semblent vraiment être la raison du passage d’une bonne pré-relation et de premiers rendez-vous (à tout niveau^^) à un « Stop »
      (mais j’ai toujours du mal à prendre ça au serieux)

      Pour paraphraser son roman :

      – rassurée que je ne la juge pas sur le fait que certaines choses aient été précipitées
      – on ne reviendra pas en arrière « malheureusement »
      – elle ne pourra jamais envisager un semblant de relation avec un commencement comme celui que nous avons partagé
      – ne pas le prendre pour moi, car je suis quelqu’un de bien (le genre de phrase qu’on a tous utilisé^^)
      – elle n’arriverai plus à être naturelle après cela
      – on n’aurait pas du céder à nos avances/attractions

      – elle espère que je trouverai quelqu’un qui me conviendra

      Je ne sais pas comment répondre à ça.
      J’ai envie de partir en bon prince (je comprends, blablabla)
      (mais en même temps ça me laisserait l’impression d’abandonner)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Effectivement ca sent le remords de l’acheteur. Elle cede sur le moment mais elle rationnalise ensuite et se dit qu’elle n’aurait pas du le faire. En général c’est parce qu’elle était attirée mais que la confiance n’etait pas encore suffisamment forte. Un point a vérifier peut etre la prochaine fois. Pour la suite, oui je te conseille de ne pas insister. Surtout si c’est une question de principes, tu n’arriveras pas à la faire changer d’avis avec des arguments rationnels.

      Donc fais celui qui comprend sans faire d’histoire. Vois si elle veut garder le contact ou pas. Si non, tu attends quelques mois et tu pourras essayer de faire repartir l’interaction de 0 ;)

  • Algerino dit :

    J’adore le conseil n°1.

    Hélas, je n’ai jamais réussi à capter l’intérêt. Et la lecture acharnée de vos articles « intéresser les femmes » n’y a rien changé.

    Au pire, je suis passé du type bizarroïde extraterrestre invisible nonchalant à un mec plutôt sympathique quand on le connait bien.

    Autant te dire que la ligne d’arrivée, c’est pas pour demain… mais je persévère. Il faut.

    Salutations.

    • Pierre dit :

      Salut,

      Si t’es passé d’un stade « extraterrestre » à un stade « mec sympathique » c’est que tu as toutes les ressources en toi pour progresser et évoluer positivement. Continues, la ligne d’arrivée n’est peut être pas si loin que ça ;-)

      Pierre

    • Sylvain dit :

      Hello Algérino,

      De toute façon, c’est un article qui s’applique quand on est déjà en situation de conclure. Dans ton cas, ce n’est pas tout à fait ça en ce moment.

      Effectivement, la première étape ca reste l’interet. C’est la rentrée, c’est l’occasion de repartir du bon pied. Fais toi une petite relecture du site et profites en pour tenter des choses nouvelles sans pression. Tu as l’air d’avoir déjà retrouvé un peu de motivation. Il faut cultiver ça! :)

  • Lisa dit :

    Anaïs, the cheap show « baise-moi »

  • enane dit :

    bonjour à tous moi j’aime bien l’article en effet c’est de cette façon que l’homme et la femme communique et pour certains couples arrangent leurs problèmes….donc sylvain tes conseils sont modernes et fondés par ailleurs tout cela doit se faire dans le respect des 2 partenaires….et pas besoin d’avoir une bonne condition physique mais plus tot une bonne une bonne maitrise de soi et de sa bite….merci. maintenant ma question est en cas de dimunition eréctile pendant aux rapports que dois faire l’homme?

    • Sylvain dit :

      Hello Enane,

      Merci pour les compliments. Si tu sens que ton sexe te lache, il te reste toujours les doigts et la langue. Il ne faut pas se laisser abattre ;)

  • Iris dit :

    Sylvain, je t’adore!

  • nelly mavh dit :

    j adore.

  • Justine dit :

    Wouah j’adore ce post , juste trop bien , mais vraiment tout y est je pense , enfin moi je me reconnaît parfaitement dans chaque  » étapes  » énoncées …
    Moi qui pensait que j’en demandais trop .
    Même parfois je me sentais paradoxale dans ce que je demandais  » ref au Non vrai et non faux  » , eh bien je constate que j’ai enfin trouvé un article qui est en accord avec moi même . Même le côté  » dominant  » ( bon je ne pense pas que le terme soit bien choisis il peut faire référence a tout autre chose ) mais l’idée a le mérite ‘être là et est vraie . Bravo

  • Didier dit :

    J’adore vos conseils pour ma performance au lit merci !

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)