Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?

Publié dans Première Rencontre par
ArtDeSeduire.Com

Du fun dans la conversation Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?
Si vous avez parfois du mal à intéresser les filles, peut-être manquez-vous de fun, et de sujets de conversations amusants.

Peut-être la légèreté vous fait-elle défaut et les filles ont tendance à vous considérer comme étant un mec trop sérieux. Relax, on vous dit comment mettre du fun dans la conversation !

Je vais commencer par remercier les mecs de la dernière session de coaching en séduction qui m’ont dit « P*tain mais Sélim t’es JAMAIS sérieux !? Tu abordes uniquement des sujets comme ça avec les filles ? ».

En l’occurrence : des sujets horribles, pas du tout politiquement corrects, pour choquer. Je vous épargne les détails…

Alors on a commencé à bosser sur la notion de fun en soirée, parce qu’elle est évidemment essentielle : les filles sortent dans les bars et les boîtes pour s’amuser, tout comme nous, et faire des rencontres amusantes, divertissantes !

Si c’est pour se taper une conversation de type oral de l’ENA à 23H30, une flûte de Ruinart à la main, je ne suis pas sûr que vous réussissiez à captiver les foules.

En revanche, si vous partez en c***lles sur des imitations de la fille en face de vous, de David Guetta sous LSD ou si vous vous mettez à lui faire des compliments en utilisant uniquement des rimes de Booba, vous pouvez partir sur de bonnes bases ! (si elle est réceptive et a le même humour que vous)

Le vrai souci ici, ça va être de définir le fun. Qu’est-ce que c’est, « mettre du fun » dans une conversation ? Ah ça c’est sûr, « Fanta, passe le fun autour de toi », c’était un bon slogan.

Mais face à une fille qui a l’air de s’emmerder et qu’on a envie de voir sourire, comment vous y prendre ? Réponse en deux étapes !

Etape 1 : définir ce qui vous fait marrer, définir ce qui vous amuse !

Mettre du fun dans une conversation Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?

Le meilleur moyen d’amuser une fille en soirée est de lui montrer que vous vous amusez, alors amusez-vous, bordel !

Marrez-vous avec vos potes et marrez-vous avec elle comme si c’était un pote à vous (pas tout le temps non plus, n’oubliez pas que vous n’avez pas gardé les cochons ensemble et que vous n’avez pas envie de finir en friendzone en étant « trop gentil » et pas assez sexuel.)

Commencez par définir ce qui vous fait rire, ce qui vous cloue au sol, LOL, MDR, PTDR, ce qui vous procure du plaisir quand vous en parler, ce qui vous détend.

Quelques pistes à explorer :

  • La télé, les people, les vidéos de Norman ? (Je ne juge pas… FAUX !)
  • Les vidéos de chat qui font des trucs trop débiles sur Youtube ? (#détestable)
  • Les vidéos de votre petite nièce de 3 ans, filmée par sa maman, en train de faire la danse du mec bourré ?
  • Les chroniques rap rnb d’Alison Wheeler ou l’humour violent de Pierre-Emmanuel Barré sur France Inter ? (J’en raffole).
  • Les festivals de musique, les concerts, la musique fort dans les oreilles dans votre casque ?
  • Les potes bourrés en soirée qui se lancent de défis débiles et finissent aux urgences une semaine sur deux ?
  • Les news insolites que vous lisez dans les magazines, les journaux et sur Facebook? « Quoi, t’as pas lu l’histoire du mec qui draguait sur Meetic sans photo de profil et c’est sa mère qui a débarqué au RDV ? »
  • Les sensations fortes, les sports extrêmes ? « L’autre jour en saut à l’élastique, j’ai perdu mon slip hihihaha ! » et autres anecdotes débiles
  • Les défis, les challenges, les paris, les gages, que vous pouvez donner si elle répond mal à votre question (par exemple, si vous avez une bonne mémoire, en boîte de nuit : il y a un titre qui passe, vous lui dites « Tiens, Billy Jean, quelle année de sortie ? Attention si tu réponds mal, punition… » ou encore le jeu des prénoms « Ok tu vois la fille là-bas, elle a une tête de Sophie. Tu penses qu’elle s’appelle comment ? Celui qui aura la réponse la plus éloignée du vrai prénom paie un verre à l’autre ! »)

Les sujets de conversation sont partout, et vous devez ouvrir vos yeux et vos oreilles : je vous garantis que le fun autour de vous ne tient qu’à votre capacité d’observation !

Adoptez cet état d’esprit « playful » : joueur, en VF. Si vous n’êtes pas là pour jouer, vous êtes là pour quoi faire alors ? Pour être relou ? Pour la saouler ?

Sortez pour vous détendre, pour vous amuser, et les rencontres viendront d’elles-mêmes si vous avez le bon état d’esprit, détendu.

Anecdote : un bar qui ne paie pas de mine, qui a un baby-foot. Le nombre de fois où j’ai défié des filles au babyfoot, je les laisse marquer un ou deux buts, puis on se met à parler de strip-babyfoot et là je ressors vraiment mon vrai jeu…

C’est à vous de VOUS connaître pour mieux orienter la conversation vers des sujets qui vous font marrer !

Je ne compte plus le nombre de fois où on a ramené des filles chez nous pour jouer au Trivial Pursuit / Trivial Pour Cuite avec Eros parce qu’on adore vraiment les jeux et les quizz de culture générale.

Mais ça peut aussi être le karaoké pour vous si vous préférez, ou Dance dance revolution pour les anciens !

À vous de trouver VOTRE TRUC !

Etape 2 : s’adapter à la fille que vous avez en face de vous.

Fun dans la conversation Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?

Eh oui, quand même. Parce que c’est bien beau de s’amuser comme un fou en buvant comme un trou, en jonglant avec des verres à shots ou en parlant de la redistribution des cartes d’influence mondiale depuis que le Donald est au pouvoir, il va falloir qu’elle morde à l’hameçon, la petite dame !

Si la fille que vous voulez intéresser vous trouve pathétique avec des sujets trop nuls ou des idées pas fun pour elle : ce n’est pas grave ! Vraiment !

Je préfère mille fois que vous provoquiez rapidement chez elle une réaction négative, plutôt que de vous voir ne prendre aucun risque, rester tiède et mièvre pendant 45 minutes avant qu’elle ne se barre sans un « au revoir » avec ses copines.

Le meilleur moyen de savoir ce qui fait rire une fille, si vous n’arrivez pas à vous en rendre compte, c’est de lui demander !

Demandez-lui les blagues pourries que fait toujours son père, demandez-lui ce qui la fait rire chez ses collègues ou sa meilleure amie, demandez-lui comment elle s’administre sa dose quotidienne de rirothérapie.

« Quoi ? Tu connais pas la rirothérapie ? Ben c’est le fait de se soigner, d’améliorer sa santé par le rire. Il paraît qu’il faut rire 15 minutes par jour pour être en bonne santé ! Ouais, en gros c’est allumer RIRES ET CHANSONS un quart d’heure par jour en voiture… ou alors faire l’amour avec moi 15 minutes par jour, soit 3 fois…»

Toutes les conneries que vous pouvez raconter aux filles, c’est du flirt, on est là pour se détendre. Evidemment, il faut tout de même donner de vraies infos sur vous, vous ouvrir à elle, lui donner envie d’en savoir plus.

Mais à la fin de la soirée, la seule vraie question qu’elle se posera c’est « Comment je me suis sentie avec lui ? Est-ce que j’ai envie de revivre ces sensations de détente, de fun ? est-ce que sa présence me fait du bien ou me plombe ? »

Etape 3 Rendre une conversation fun pour mieux draguer : quelques rappels

jenna Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?

Mettez du fun dans vos conversations, sans devenir LE guignol pour autant avec l’auto-dérision.

Gentlemen, oubliez deux secondes toutes les lectures sur « être un alpha, être un mâle dominant ». C’est important de savoir rire de soi. Si vous vous prenez trop au sérieux, ça complique les choses.

Aurélien vous propose deux règles pour des conversations plus fun.

1) Savoir parler de soi de façon fun, passage obligé !

2) Un peacocking civilisé (là j’ai un bracelet de festival horrible, je leur dis que « c’est un collier anti-puces… que quand je date, je ne sais jamais sur qui je vais tomber, je prends mes précautions » + mes slippers Stubbs & Wootton)

Aurélien nous propose aussi sa botte secrète pour ne jamais manquer de conversation avec ces 2 sujets toujours fun !

1) les relations hommes/femmes (toujours, tout le temps, surtout quand on n’a rien à dire)

2) Les célébrités (mes préférées: le boule à J.Lo pour parler chair, Emma Stone pour orienter la discussion sur le saphisme…)

J’ai aussi demandé à Sylvain une relecture de l’article et il a ajouté ces conseils pour rendre une conversation plus fun avec les filles.

Tout d’abord, prendre en compte le timing quand on veut être fun. Etre fun et mettre de l’humour dans une conversation dépend souvent du contexte.

N’essayez pas de faire rire les femmes tout le temps ! (sinon, elles vont finir par vous prendre pour un clown)

Ne surjouez pas : soyez vous-même en termes d’humour, n’essayez pas d’imiter les autres.

Enfin, n’oubliez pas de bâtir un vrai rapport avec elle : on va voir des spectacles comiques pour se sentir bien une heure, mais pendant une phase de drague, les femmes cherchent quelque chose de plus profond.

Un dernier point : il n’y a pas un seul style d’humour ! La palette est large entre Kev Adams, Djamel Debbouze, Fabrice Lucchini et Gaspard Proust, à vous de voir lequel colle le mieux à votre personnalité !

Pour rendre les conversations fun avec les filles : apprenez à rire de tout, mais ne perdez pas de vue le ballon : prendre son numéro de téléphone / lui faire un bisou… (« Quoi ? Tu ne connais pas le bisou magique pour adulte ? Mais si tu sais, quand tu tombais de ton skate, quand tu faisais un Christ air et que tu te ruinais les genoux, ta mère te faisait un bisou magique pour guérir le genou ! Et ben moi aussi je fais des bisous magiques, viens je te montre… »)

Et vous, c’est quoi vos doses de fun en soirée ?

Sélim, coach en séduction pour comiques débutants

Bann SexTalk Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?
Bann SexTalk Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Mettre du Fun dans la Conversation ?
23 COMMENTAIRES
  • Rising says:

    Salut la team ADS.
    J’aime bien l’idee des bisous magiques. Bonne continuation.

  • Julien says:

    Salut la team !
    J’ai un exemple récent qui peut se rattacher à cet article. Je m’explique, j’avais rendez-vous ce mardi avec une fille rencontrée sur Once. Le rdv se passe bien à mon sens, on se trouve des points communs (bière, voyage…) et on a bien rigolé (je suis plutôt doué pour faire rire les femmes)
    Pourtant , deux jours plus tard en réponse à un message elle me dit qu’elle ne veut me plus me voir. Je lui demande pourquoi et me répond « il n’y a pas de feeling ».
    Hum, c’était pas la femme de ma vie, mais néanmoins avez-vous ne serait-ce qu’un début d’explication pour ce fail ? Le rdv était-il trop ou pas assez fun ? Aurais-je du plus sexualiser ? Bref j’ai l’impression d’avoir manqué quelque chose ou peut-être n’aurais-je pas du affirmer que l’instru de PNL était reposante ahah

    En tout cas merci pour votre site, ça m’aide beaucoup !!

    • Sélim says:

      1. La première règle du Fight Club est on ne parle pas de PNL. Ni de manipulation. Ni d’influence. Sinon, hop-la, les barrières et les défenses qui remontent :)
      Or, il me semble qu’on est là pour les faire tomber, pour rencontrer l’autre, s’en faire apprécier et juger si elle est digne d’être appréciée !

      Deuxièmement, ouais, toujours dur pour nous de juger si ça a été assez fun.

      Et pour le site, toute l’équipe te remercie !

    • Anthony says:

      Moi pour qu’il y est du feeling, qui comprend de la tension sexuel, c’est important de laisser des petits silence, où les regards se croise, profond dans les yeux, avec un sourire amusé et coquin. Un regard qui veux dire tant de chose mais qui reste silencieux. Tu peux le faire aussi quand elle parle mais pas n’importe quand, sinon elle va croire que tu t’en fou de ce qu’elle dit. Cependant dans certaine circonstance, ca peux avoir beaucoup d’effet. Par exemple regarder ces lèvres, ces yeux, ces lèvres et dire que t’arrive plus a suivre ce quelle dit et l’embrasser. Bien sur y a d’autre moyen d’y arrive mais personnellement moi ça marche bien. Après y aura toujours certaine femme avec qui y aura pas de feeling.

    • Babaorum says:

      Je pense aussi à la tension sexuelle. Elle a accepté de te voir et de discuter. Maintenant, ca arrive: NEXT !

  • Anthony says:

    Simple. Marquant. Excellent article ;)

  • Etik says:

    Salut Sélim! L’humour est la plus grande qualité du séducteur…je préfère dire: « …de l’homme séduisant. » Est ce que tu partages cet avis?

    Deuxième chose: J’ai toujours le choix entre m’adapter à la fille ou ne choisir que les filles adaptées à mon vrai sens de l’humour. Les filles avec qui ça passe! Prizing ou paresse, selon toi?

    • Sélim says:

      Hello Etik !

      Séducteur : veut séduire ?
      Homme séduisant : est séduisant ?

      Dans tous les cas, pour moi, on va dire « peu importe », pas besoin de jouer avec les mots entre nous. On est là pour apprendre sur soi, apprendre à devenir intéressant, passionnant, et donc séduisant !

      Quant à ta deuxième question : la communication, dans la vie, on s’adapte toujours à l’autre. Si on veut faire le travail correctement, on s’adapte. Si le sens de l’humour hardcore choque, on redevient un peu plus léger, le temps de se faire accepter.
      Mais si c’est un trait de personnalité puissant et profond : ne mens pas. Une fille qui ne te comprend pas, pas grave : il y en aura d’autres ! Ce n’est pas de la paresse, c’est du bon sens !

  • Monsieurpasconfianceenlui says:

    Salut Sélim !

    Le fun dans la conversation c’est le chocolat dans la poire ! Et sans me vanter je pense être pas mauvais dedans jusqu’à ce que *TRAGEDIE* j’apprécie vraiment la fille. C’est ce qui s’est passé dernièrement, une fille qui me laissait la bisouiller dans le cou, danser collé avec elle (et en couple) mais qui depuis un mois et sans transition ni motif a décliné mes 5 dernières propositions de sorties. Ce soir, je la vois à une soirée avec d’autres copains mais le fun est parti, je me sens insistant, lourd et je ne sais pas comment rendre ma conversation aussi légère qu’auparavant vu qu’elle me fait la gueule pour je ne sais quelle raison… (ou bien suis je paranoiaque)
    Des conseils pour une conversation hyperfunky afin de la reconquérir ? (J’en stresse d’avance) Merci pour tous ces articles en tout cas !

    • Sylvain says:

      Hello,

      Si elle est en couple, c’est possible que son mec ait posé un veto non? Si c’est le cas, tu ne pourras pas faire grand chose. Ce qu’il faut c’est que ce ne doit pas avoir l’air forcé.

      Si elle refuse les dates n’en propose plus et attends de faire remonter son interet. Essaye de lui apporter le maximum de valeur, du fun, des émotions. Et dose la disponibilité :)

    • Monsieurpasconfianceenlui says:

      Merci Sylvain !
      Qu’est ce que tu entends par « pas l’air forcé » ?
      Pour l’histoire, je l’ai vue hier et elle était très souriante comme si de rien n’était, comme si on s’était vus la veille, ça me rend fou :)
      Je vais suivre ton conseil alors !

    • Sylvain says:

      hello,

      Je veux dire qu’il ne faut pas trop insister. Tu ne mendies pas pour la voir. Rappelle toi que tu es le prix. Donc attends qu’elle ait envie de te voir :)

  • Lenal'airderien says:

    Hello tout le monde,

    L’article est très sympa… ça s’appelle » SOCIABILISER  » ..

    Je pratique dans tous les domaines pro et privé….

    J’ai de super retour…. « Très sympa , et efficace « ..

    Vous avez cassé des verres , vous avez fait plus que la fête ce week-end dites moi…. Le mec éclate de rire!!!

    Une autre cliente Je lui ai même donné les directives pour qu’on ne travaille plus ensemble….J’allais être overbooké pour les 10 ans à venir… Vous croyez que dans votre agenda une place se libérera pour quand …. J’insiste vraiment , j’ai rien pour l’instant … ??? …. Tout ceci avec humour…

    Je vous jure que c’est un exercice de style « kiffant » quand tu sais manier le truc.

    • Sylvain says:

      C’est ce qu’il faut faire. Apres tout, l’humour, ça reste le bon message au bon moment à la bonne personne :)

  • Lenal'airderien says:

    Un autre exemple pas plus loin qu’hier….Une conversation sur un site …. On se contacte par messagerie…. Le bla bla habituel… A un moment le mec m’envoie le message suivant : Je te recontacte qu’à partir du 20 avril aucun moyen pour me joindre, ni tél , ni texto…. Tu es en mission sur une planète ou tous les moyens de communication sont inexistants .

    Le mec me sort tu as de l’humour , c’est bien….Il me dit me recontacte après son retour…. Je lui dis qu’à son retour , il est possible que je me fasse enlever par les extras-terrestres… HAHAHHA

    • AL says:

      « à son retour , il est possible que je me fasse enlever par les extras-terrestres »

      Si seulement ! (Les pauvres !)

      ->

    • AL says:

      Plus sérieusement, je suis parti 3 semaines à l’autre bout du monde sans connexion internet (enfin, presque : j’ai eu des petits soucis qui m’ont contraint à utiliser ponctuellement des cybercafés, mais c’était pour des vraies urgences). Donc oui, y a encore des gens qui ne sont pas totalement dépendant du web et qui ont envie de passer plusieurs jours/semaines entièrement connectés à la vie réelle.

    • Sylvain says:

      Comme je vous envie! Moi si j’arrete le web, je suis chomeur, puis clochard! Etre fatigué de la main qu vous nourrit, ô destin cruel!

  • daniel says:

    j’adors ça

  • Sisyphe says:

    Excellent docteur, un très bon remède contre les platitudes habituelles et les remontées de needisme lorsque celles-ci se font sentir!

    J’aurai cependant besoin d’une prescription supplémentaire pour soigner ce needisme à la racine. Il se trouve qu’une fille m’attire beaucoup (principalement d’un point de vue intellectuel). N’étant pas en premier lieu intéressé j’ai négligé les premières interactions (grosse erreur je sais) et puisqu’on vit dans le même dortoir nous sommes amenés à nous voir et à nous parler presque tous les jours. Lorsque nous parlons, sauf exceptions les sujets sont d’une banalité affligeante et je ne trouve les c******* pour en introduire d’autres. Sauf que cette fois j’ai décidé de me reprendre en main avant les examens en jouant un direct game (quoiqu’il advienne).

    Les chances sont-elles plutôt faibles ou moyennes?

    Encore merci les gars pour ces articles que vous sortez ponctuellement depuis toutes ces années!

    • Sylvain says:

      Hello Sisyphe,

      A mon sens , tu n’as pas besoin d’utiliser un direct game car justement, tu as la possibilité de la voir souvent. Tu peux donc essayer de faire monter son interet au fil du temps. A toi de la faire rire, de lui parler de plus en plus souvent et de te rapprocher d’elle. Si les conversations sont plates, à toi d’inserer une dose de fun comme suggéré dans l’article. Tu y vas à petites doses et tu vois comment elle réagit. Que ça ait l’air naturel :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)