Tous « Intouchables »? Comment Concilier Séduction et Handicap…

Publié dans Plaire aux filles par Invité le 26/11/2012

Concilier drague et handicap Tous Intouchables? Comment Concilier Séduction et Handicap...

[On ouvre nos colonnes à un mec pas comme les autres, Lie’On nous explique comment il concilie son handicap et la séduction].

Le film qui a marqué les esprits en 2012 ? « Intouchables », pour plusieurs raisons. Mais j’aimerais me pencher spécialement sur un aspect, le handicap, et sa compatibilité avec la séduction.

Je me contenterai de l’aspect développement personnel et inner game.

J’ai la chance aujourd’hui d’apporter ma contribution à la communauté, de mon point de vue, à l’aide de ma propre expérience, celle d’un homme né « inférieur ». Pour être plus plus précis je me déplace en fauteuil roulant manuel.

Je vous arrête tout de suite, je ne suis pas là pour me victimiser ou victimiser ceux qui sont dans mon cas, comme dirait M Cluzet : « Pas de pitié ! » !

Le chemin vers la « normalité » : un défi quotidien

Alors concrètement, comment vit-on au quotidien quand on a un handicap, comment ça se passe avec la gent féminine ? Dans la plupart des cas, les gens sont sympa, agréables, courtois, parfois trop…

Je ne crache pas dans la soupe, mais il y a des jours où j’aimerais qu’on me sourie pour une autre raison que : « Oh, c’est bien, il est courageux, il essaie de vivre comme tout le monde! ». Je généralise, mais c’est ce que je lis dans les yeux de la majorité des gens qui me sourient dans la rue.

Je reprends l’exemple d’Intouchables, pas de pitié, c’est tout ce qu’on demande, ne vous forcez pas à être gentil, à aider, ou à faire la conversation si vous n’en avez pas envie ou si c’est juste pour être « gentil », généralement ça produit l’effet inverse, on se sent encore plus différent.

Un petit exemple pour mieux comprendre : samedi soir en boîte, une fille de notre groupe rencontrée pendant la soirée me propose de danser avec elle, je me dis pourquoi pas. A la fin, elle se penche vers moi et me dit : «J’espère que tes amis s’occupent bien de toi !», uppercut dans la face, j’étais sonné !

Tout ce qu’on veut c’est vivre normalement, je ne me fais pas d’illusion, ça ne sera jamais le cas, mais on peut toujours faire en sorte de se rapprocher le plus possible du but.

J’ai récemment vu le film Hasta la vista où un groupe de 3 handicapés partent en Espagne pour perdre leur virginité, je vous le conseille, notamment parce qu’il va à l’essentiel, il est plein de vérité, sans tabous, et exprime parfaitement l’envie profonde, de la plupart d’entre nous, celle d’une totale liberté, malgré les barrières physiques.

Après cette petite présentation pour connaître mon état d’esprit, parlons de ce qui nous intéresse, les outils nécessaires pour faire tomber la barrière des préjugés défavorables de la mauvaise impression, qui, si on la gère mal, nous amène directement à la case «nice guy» ou «faible ».

Le développement personnel : un allié indispensable contre le handicap

Alors certains vont me dire « hey bonhomme, tout ça c’est bien beau, mais ça s’applique à tout le monde ! », et laissez-moi vous répondre que oui, ça s’applique à tout le monde, et c’est ce qui prouve l’efficacité des techniques d’inner game, de séduction et autres.

Vous le savez déjà, quand on apprend à séduire une femme, on se rend vite compte que ce n’est pas qu’une question de techniques apprises par cœur, mais bien un travail de fond sur nous-même, sur ce qu’on est à l’instant T, et ce qu’on veut devenir dans le futur.

L’être humain est comme ça, il évolue et s’adapte perpétuellement pour devenir meilleur ou simplement survivre.

Au début, on est souvent sceptique et un peu honteux, en se disant que seuls les attardés sociaux ont besoin de ces outils, mais c’est faux. Le game est ce qui nous permet d’évoluer, de progresser et de découvrir qui nous sommes vraiment.

Et plus important encore, il nous apprend que même si on n’a pas le don inné de plaire aux femmes ou de charmer les gens avec ce « truc » que les naturals ont en eux, on peut l’acquérir par l’apprentissage et la volonté.

En résumé : « Les inégalités commencent dès la naissance, donc fais avec ce que t’as, donne-toi au moins une chance. »

Game et handicap : les enseignements

Pour ma part, j’ai appris beaucoup de choses, et j’aimerais en partager quatre avec vous, qui sont plus ou moins liées :

Ne vous mettez pas de barrières

Lorsque vous voulez que les gens vous perçoivent de telle ou telle façon, prenez les choses en main et n’attendez pas que vos interlocuteurs se comportent d’eux-mêmes comme vous le voulez, vous êtes responsable de votre communication.

Si vous voulez que l’on vous respecte, soyez respectable, par exemple. Ça paraît aller de soi mais pas autant qu’il n’y paraît.

J’ai longtemps reproché aux autres de me prendre pour quelqu’un de faible et de ne « rien comprendre », jusqu’au jour où j’ai compris que le problème venait de moi, et de ce que je transmettais, l’idée de quelqu’un de faible.

Depuis, je fais le maximum pour me montrer tel que je veux qu’on me voit, quelqu’un de fort, qui ne s’apitoie pas sur son sort, mais qui vit avec.

Ne soyez pas fataliste

Quels que soient les obstacles qui se dressent devant vous, essayez de trouver une solution, même si ça paraît insurmontable. Même si c’est une montagne, découpez-la en gravillons.

Paradoxalement, si vous ne voyez vraiment aucune solution, acceptez votre lot, et apprenez à vivre avec, que ce soit pour l’amputation d’une jambe ou encaisser le méchant râteau de la petite brune au bar. Même si ce n’est pas la même échelle, c’est la même formule.

Soyez responsable

Là aussi dans tous les domaines, portez le poids de vos erreurs, de vos échecs, ne rejetez jamais la faute sur les autres, si votre patron, votre mère ou votre pote vous a influencé dans votre choix, il reste le vôtre, alors assumez-le jusqu’au bout.

Ça peut sembler paradoxal mais ça vous soulagera, car vous resterez celui qui contrôle sa vie, chose encore plus importante lorsque vous partez avec un handicap qui limite vos capacités.

Vous pouvez toujours changer

Je reconnais qu’avec le temps, plus on s’investit et on prend de risques pour avancer dans une direction, et plus on a du mal à faire machine arrière.

Mais je vous dis bullshit les amis, que vous ayez 20 ou 40 ans, si vous détestez ce que vous êtes ou ce que vous faites comme job, changez, trouvez de nouvelles pistes pour vous renouveler !

Il n’y a rien de pire que de se réveiller le matin et d’avoir envie de se rendormir jusqu’au lendemain, donc avant tout, faites ce que vous aimez et suivez toujours votre intuition, ça a été mon meilleur atout jusqu’à présent.

Ces « principes » m’ont permis d’accepter ce que je suis, de ne jamais abandonner, je les avais déjà par le passé notamment grâce aux épreuves que j’ai traversées, je les ai simplement développés, je ne doute pas que ce soit pareil pour vous.

Petit conseil pour ceux qui sont complexés par un « défaut » assez flagrant (poids, petite taille, déformation etc.) je recommande le peacoking modeste qui permet de détourner l’attention.

Le petit plus est de faire sourire les gens en se tournant en dérision et insinuer que vous êtes à l’aise avec ça, que la dernière chose que vous voulez, c’est le cacher.

Je prends mon propre exemple, un T-shirt avec le dessin d’un bonhomme en fauteuil roulant qui tombe en avant avec marqué en-dessous « shit happens », ça me fait bien marrer quand je le mets. ;)

Les limites du game

Évidemment, pour ceux qui sont dans un cas similaire ou proche du mien, vous savez que malgré toute l’envie de se débarrasser de ce poids, il sera toujours là, comme un compagnon de route qui vous ralentit.

Combien de fois je me suis mis à réfléchir sur ma situation et ai fini par me dire que malgré tout ce que j’ai appris comme techniques et autres astuces pour faire comme si mon handicap n’en était pas un, ça me revenait violemment dans le nez, il y a toujours quelqu’un pour me le rappeler, si je ne le fais pas moi-même avant !

Les filles me confient souvent « moi je veux un homme fort qui puisse me protéger ! » – ou autres phrases du genre – et je me vois souvent leur répondre comme le videur de boite : « Ah non désolé m’dame mais là ça va pas être possible ».

Véritable frein de la virilité masculine et grande source de frustration, puisque c’est notre rôle principal, protéger. Surtout que j’ai le sang chaud, que ce soit quand je drague ou quand je dois me défendre, j’ai les yeux plus gros que le ventre, ma tête me dit « j’te suis » et le corps répond « j’t’emmerde ! »

Au final le game ne permet pas tout, c’est pour ça qu’il est si important de se rendre compte du potentiel qui se cache en nous, et de se concentrer sur les possibilités offertes plutôt que sur les choses qu’on ne pourra jamais atteindre.

Pourquoi mon verre est toujours à moitié plein?

Malgré vos difficultés, rappelez-vous ceci : « Même si tu crois que tout est foutu, rappelle-toi que le lion ne meurt pas sans avoir combattu. »

Parce-que malgré toutes les désillusions et déceptions que vous pouvez avoir, sachez que la plupart des limites infranchissables sont celles que vous vous fixerez, les efforts à fournir sont souvent à la hauteur de nos ambitions, ça ne serait pas intéressant sans cela, on est des players oui ou non ?

Ça fait partie du jeu, les échecs présents façonnent les victoires futures, ne l’oubliez pas. En attendant, continuez de sourire et de saisir les opportunités quand elles arrivent, et si vous les manquez, ce n’est pas important, il y en aura d’autres, au même titre qu’il y aura d’autres moments difficiles.

L’important encore une fois c’est de suivre vos envies malgré la désapprobation des bien (ou mal) pensants, qui croient savoir ce qui est mieux pour vous.

Quand j’étais petit, les médecins disaient que je serais incapable de suivre une scolarité « normale » et d’être indépendant, aujourd’hui je vis dans mon petit appart d’étudiant pour suivre mes études de droit et devenir avocat, belle petite revanche n’est-ce-pas ?

Depuis que j’en ai pris conscience, j’ai pas mal de projets et d’objectifs, mais si je devais en retenir qu’un, ce serait celui de ne rien regretter pour pouvoir mourir le sourire aux lèvres…

En guise de conclusion, j’aimerais vous donner un dernier conseil : quelle que soit votre situation, dites-vous qu’il y a toujours pire que vous, plus moche, plus gros, plus maigre, plus pauvre… Un verbe, qu’on n’applique pas assez de nos jours, RELATIVISER !

Cet article nous a mis la patate, nous a redonné le sourire ! Et vous, cet article vous inspire quoi ?

Lie’ON

Revelation Cover600x800 1 er Tous Intouchables? Comment Concilier Séduction et Handicap...
Révélation
Le nouveau chef d'oeuvre de Mystery est enfin en Version Française ! Révélation est un ouvrage exceptionnellement riche, détaillé et concret sur l'attraction, les dynamiques sociales et les techniques de drague.
Découvrez ce Guide >>

Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
83 COMMENTAIRES
  • Skylibur dit :

    J’aime cet article il donne la patate et nous fait relativiser sur notre condition, si difficile soit elle ^^

  • Alfy dit :

    @ Lie’On

    Je rejoins totalement ce que tu dis. Moi même handicapé (pas en fauteuil mais je boite fortement) et petit de surcroit, il est parfois difficile de surmonter les échecs, car bien souvent trop nombreux. Les victoires fussent elles occasionnelles, la réalité vous reviens toujours dans la gueule. Que ce soit de la part de gens bien (trop) intentionné ou de simples con..ard(ses). Le handicap est un compagnon de route dont on se passerai bien. Comme je l’ai précisé dans beaucoup d’articles ou j’ai mis des participations sur ce site, je pratique l’auto-dérision à fond. J’ai la chance d’avoir des amis qui me chambrent, quand on drague ensemble sur ma démarche et racontent à la nana à mon sujet des trucs du style « tu as vue la démarche de mon pote, il a le rythme dans la peau, il danse en marchant » (en rapport avec ma boiterie). Souvent les nanas n’osent pas rire car elles sont gênés, puis me voyant en rajouter une couche, et chambrer aussi les potes, elle se prennent au jeu. Il arrivent que ça dérape mais cela vient souvent des mecs. Au début, j’envoyais les dents, puis avec le temps, je me suis rendu compte que les prendre pour des cons était jouissif. Un handicap n’est pas une fatalité (même si cela ne facilite pas les choses) dès le moment ou on l’accepte. On apprends à faire avec, à le domestiquer. Je serai menteur de dire que c’est toujours rose, et il y a des jours ou c’est même l’enfer, mais on remonte la pente systématiquement car l’homme à cette faculté d’aller de l’avant peu importe les obstacles. Malgré tout ça et j’estime être chanceux car, j’ai un bon job, une maison que je retape seul. En soirée, j’arrive à tirer mon épingle du jeu face à des potes valides qui ne me font aucun cadeaux (parce-qu’ils ne me voient pas comme un handicapé),grâce encore une fois à l’humour et l’auto-dérision.

    Le mot RELATIVISER prends tout son sens dans ce genre de cas. Il y a une phrase que j’aime beaucoup et qui irai très bien à cet article « Il faut se donner les moyens de ses ambitions ». Pas toujours simple me direz vous mais, seul ceux qui n’essaient pas échouent.

    @ l’équipe d’ADS, merci pour cet article. Il mérite à mon sens sa place car tout le monde ne nait pas beau grand et friqué et en bonne santé. Comme on peut le constater, certains doivent fourni plus d’efforts (pire à surmonter que la timidité par exemple) que d’autre pour le même résultat car tout le monde ne nait pas avec les même chances.

  • Kamiel dit :

    Juste énormissime. Article très inspirant. Je ne sais pas quoi dire de plus moi qui suis normalement assez bavard quand je commente… Mais putain d’article, GG Lie’On !

  • Zidd dit :

    J’admire ce bel article, vraiment !
    Pendant des années, à cause d’une maladie orpheline que j’ai, qui s’appelle la neurofibromatose (dans mon cas son développement n’est pas très grave, et a juste un léger impact esthétique), eh bien j’avais un manque total de confiance en moi et craignais que les « effets » de la maladie dégoûtent les femmes, car oui j’ai déjà eu droits à des réflexions peu sympathiques : ah on dirait un crapaud, ooh c’est tue l’amour ! t’as quoi t’es malformé …… ( j’avais une tumeur sous le cuir chevelu que j’ai fait opérer depuis mais à l’époue en rasant mon crâne ça se voyait) bref que de formidables personnes avec de mûres réflexions !

    Étant ado, oui l’adolescence, la petite enfance, c’est une période assassine, niveau méchanceté, plus on grandit, plus les gens méchants sont ds idiots qui ne savent pas comment se montrer intéressants ! qu’ils restent dans leur absence d’intérêt et entre eux !

    J’ai réfléchi, bon, parfois j’ai des moments de faiblesse, j’ai quelques larmes, j’ai peur que ma maladie empire ( j’ai vu une vidéo flippante sur youtube d’une femme agée qui avait ma maladie, j’suis pas rassuré a cause de cela) , j’essaye de positiver en me disant que la science va certainement trouver un remède ( si seulement ! ), et que la plupart des fibromes je les ferai opérer au laser, d’ailleurs mardi je me fais opérer , quelques petits boutons en moins !

    j’ai encore quuelques difficultés a me dire : oui quand on a une maladie orpheline, quand on a un petit « inesthétisme » on peut séduire ( mais meeerde pourtant j’arrive à séduire !

    peut on donc véhiculer un maximum d’émotions sur l’attitude, le charisme, le mental positif ? ( ça me rappelle une émission, un homme tronc qui avait traversé la manche a la nage, il était interviewé il était heureux il avait une femme et ds gosses, bel exemple de mental d’acier)

    tout ça pour dire, qu’exit mes anciennes envies d’en finir, j’travaille durement sur un mental positif et me dis il y a toujours mieux, toujours pire que nous, qu’il faut se battre et avancer :)

    Zidd

  • Superbrunette dit :

    @Lie’on : désolée je réponds 3 plombes après. Voici le lien vers mon article, tu verras que mon discours est sensiblement similaire au tien (promis les fautes d’ortho ne sont pas de moi lol).
    Même si ce qui fut (et l’est toujours un peu) mon handicap à moi, c’est un gros manque de confiance en soi.

    http://www.seduireunhomme.fr/2012/10/ego-ma-sauve-temoignage-dune-lectrice/

    bonne journée ! :)

  • Lie'ON dit :

    @ Kamiel : Merci camarade ! Ton commentaire m’inspire l’envie de continuer dans cette voie ! N’hésites pas à faire sortir le bavard qui est en toi, c’est toujours bon à prendre :) à la prochaine Kamiel !

    @ Zidd : Salut Zidd, merci du témoignage j’apprends beaucoup grâce à ça, je vois que ça touche beaucoup de monde à plusieurs niveaux, handicap ou non.
    Je partage en grande partie ton point de vu, sur l’enfance et les moments de faiblesses entre autres, chapeau bas pour affronter tout ça comme tu le fais !
    Je tiens à préciser une chose, dans mon article je ne dis pas que tout est rose, comme tu le sais on a toujours des moments de « rechute » comme tout le monde, mais peut-être plus pour nous, et justement le tout est d’avoir les moyens pour retrouver l’équilibre à chaque fois ! Pour résumé, on paie déjà assez chères nos difficultés « intrinsèques », pas la peine de gonfler l’addition ! ;)
    Bon courage pour mardi, reviens nous en pleine forme avec le numéro de l’infirmière !

    @ Superbrunette : Aucun problème m’dame, je met moi même du temps à répondre, ton article est intéressant même avec les fautes d’orthographes, je t’ai laissé un petit commentaire ! :)

  • Superbrunette dit :

    merci ! parcontre il doit y avoir un bug, je n’ai pas vu ton commentaire !

  • tommy dit :

    Superbe article… Bravo !
    Voila la phrase qui m’est venu a l’esprit en te lisant:
    « Je n’ai jamais vu une bête sauvage s’apitoyer sur son sort. Même un oiseau préférerait mourir de froid et tomber de sa branche plutôt que de s’apitoyer sur son sort. »
    Tiré du film A armes égales !

  • Ramo dit :

    J’aimerai avoir une petite amie, mais je ne ces pas comment m’i prendre vue mon handicape je n’es pas confiance en moi j’ai pas d’ami féminin et au lycée je suis tout le temps tout seul vous pouvais m’aidé svp, j’ais 18 ans et j’ais la myopathie du chêne, merci d’avance

  • une âme qui souffre dit :

    A toi qui est handicapé, ce message est pour toi. La vérité est dure et ils préfèrent ne pas te la dire en face, il est même souvent interdit de dire la vérité « le politiquement correct », ils te mentent et disent : « oui le plus important c’est ce qui a à ‘intérieur »… et autres balivernes du genre.

    Au cas ou tu ne l’as pas remarquer nous vivons dans un monde de violence à tous les niveaux. Qu’elle soit morale ou physique la violence et la compétition sont partout… (a tu déjà vu comment les lions dévorent leurs proies, preuve que nous ne vivons pas dans un compte de fée, a tu vu tous ces enfants qui se meurent de faim la peau sur les os…). La vie est injuste, la nature suit son programme d’évolution et elle se fiche de tes sentiments.

    Le handicap :
    douleur, humiliations, exclusion, frustration, désavantagés dans le travail, les relations, parfois victimisé, moqué… La sélection naturelle fait très bien son travail, ce n’est pas de la faute à cette jolie blonde si elle n’est pas attirée par toi, c’est la nature qui est ainsi faite, la nature sélectionne les meilleurs gènes. C’est exactement ce que les gens font au supermarché, ils prennent les meilleurs fruits et laissent ceux qui ont des défauts.
    Nous sommes privées du meilleur plaisir que la vie offre, séduire, être désirable, être beau.
    Aux yeux des autres nous ne serons jamais comme eux et le jeu de la séduction n’est pas le même pour nous, malgré toute les techniques et la positive attitude, la fille préfèrera le grand brun ténébreux au type en fauteuil ou handicapé (à part exceptions). Les femmes sont programmés pour se reproduire avec les meilleurs de la classe, pas les faibles, ni les handicapés, ni les moches…

    Tu ne pourra pas changer la nature, et n’essaye pas de changer les autres derrière leurs face d’hypocrites pour la plupart, tous des égoistes qui ne pensent qu’à leur plaisir personnel. Ne compte pas sur eux. Compte que sur toit même.

    Donc si tu veux avoir ta part du gâteau et même plus dans cette chienne de vie, mon conseil concret : concentre toi sur comment tu vas faire pour avoir de l’argent. C’est la meilleure solution si tu veux avoir le respect que tu mérite, fait des études, un bon métier, pour avoir beaucoup d’argent..
    Je sais que tu peux y arriver, je sais que tu as la rage au fond de toi, utilise cette rage et concentre toi sur comment tu vas faire du fric, au lieu de cherché des techniques de séduction qui marche que pour les types normaux. Ne t’inquiète pas avec l’argent quelque soit ton handicap ou ton physique ingrat t’aura des belles femmes à tes pieds et tu sera respecté.

    Et si certains disent : « oui elle t’aimera que pour ton argent », et bien répond lui : « et toi elle t’aime juste parce que tu est normal ou beau, si tu ne l’était pas elle ne s’intéresserait pas à toi ». Dans tous les cas on est intéressé par quelque chose chez l’autre si c’est pas sa beauté c’est son argent ou son pouvoir, son savoir etc…

    Bonne chance dans la vie, je suis persuadé que tu as quelque chose en plus que les autres n’ont pas, utilise le, développe le, prend ta part du gâteau. Travaille avec ta tête, les muscles c’est juste pour faire beau en 2013.

  • une âme qui lutte dit :

    Un point qui n’as pas été aborder et que je trouve important de signaler :

    Je suis certain que les handicapés réussissent à séduire les femmes mais ensuite ces femmes refusent la relation par peur du regard des autres.
    La situation où le handicapé réussit à séduire la femme, elle ressent de l’attirance et même de l’amour, mais elle n’ose pas poursuivre avec lui car elle a peur du regard des autres, elle nie et repousse l’attirance qu’elle a pour lui.

    Voici mon conseil : TE RETROUVER SEUL AVEC LES FEMMES
    Quant tu es isoler, tout seul avec une femme par exemple dans un appartement, forcément une tension sexuelle vas s’installer entre le mâle et la femelle, les femmes craquent souvent face à cette tension là quant elles sont au calme et que personne ne dérange. Dans sa tête elle n’est peut être pas prête à partager sa vie avec toi mais une relation sexuelle pourrait l’intéressé, mais ne soit pas romantique avec elle, montre plutôt ton coté sexuel. Fait lui comprendre que ca restera secret entre vous deux et que c’est juste pour le plaisir, pas pour l’amour, le fait de lui faire comprendre que c’est juste pour le plaisir va lui enlever un poids de se dire que tu vas t’attaché à elle. Quant t’es seul avec elle et que personne ne peut vous déranger, très important il faut que tu t’imagine faire l’amour avec elle, car ton excitation vas l’exciter elle aussi, pendant que tu pense au sexe avec elle, parle lui comme tu ferais d’habitude ensuite ralenti et essaye d’être proche d’elle pour pouvoir la toucher, si elle ne comprend pas que tu veux coucher avec elle alors avoue lui directement d’une manière virile et pas en tremblant : « Jte trouve attirante, j’ai envie de faire du sexe avec toi » ou demande lui qu’elle te suce, fait comme si tu lui demandait une banalité, elle va être surprise et ne saura pas quoi te répondre, elle sourira probablement, ensuite approche toi d’elle et touche là, dit lui qu’elle te touche… etc au mieux tu couchera avec elle, au pire elle sera flatté de ton intérêt, car aucune femme n’est insensible à un homme qui lui fait des avances, si elle refuse de faire du sexe avec toi, reste cool, fait comme si rien ne s’était passé et parlez d’autre chose, si elle semble intéressé par la discussion sur le sexe, continue a lui parler et dit lui que tu aime être honnête fait lui comprendre que le sexe c’est normal etc…
    J’ai connu quelqu’un d’handicapé qui réussissait à coucher avec des filles, il faisait de la musique sur ordinateur chez lui, des filles étaient intéressés pour chanter et il les séduisait, quant j’y pense il avait pleins de copines car il avait un bon cercle social.

    Faites vous un maximum de copines et soyez sociable, parlez leur de mode, de télé, mettez de l’ambiance, faites les rire etc… c’est sur vous aurez des occasions, même si t’es en fauteuil sa t’empêche pas d’être cool, les filles aiment les gens cool. Si la friend zone est déconseillé pour les autres, les Handy Players doivent l’exploiter à fond je pense, mais quant t’es amie avec une fille soit sexuel sans être romantique, juste pour le plaisir, pas d’amour, pas de relation etc…

    vous devez vous retrouver le plus souvent possible seul avec les femmes que vous voulez séduire, utilisez n’importe quel prétexte pour faire quelque chose où vous n’êtes que tout les deux : travail, faire les devoirs ensembles, feinté de dormir ensemble, avoir une passion commune, essayé d’être dans l’intimité pour pouvoir sexualiser.

  • une âme qui lutte dit :

    Un petit conseil pour les Handy Players : chassez en terres exotiques.
    Vous avez sans doute déjà remarquer à quel point ici en France les femmes sont traité comme de véritables déesses incarnées. Elles sont très exigeantes, très cul cul la praline et pas forcément les plus belles, elles sont arrogante et hautaines (je pense qu’un séjour au Bangladesh leur feraient le plus grand bien bref), plus elles sont belle et plus elles réussissent dans le monde du travail, un pays qui privilégie l’accès à l’emploi à des belles femmes incompétentes au lieux des hommes en santé et compétent est un pays qui court à sa perte…. ce n’est que mon point de vue

    ici c’est fichu à cause des émissions, les jeunes filles ne rêvent plus que de tablettes aux chocolats et de dents blanches style hollywood.

    Dans d’autres pays, les femmes ne serait pas choqué de faire l’amour à quelqu’un amputé par exemple, puisqu’elle vous voient encore comme un homme capable de virilité malgré ton handicap, je vous conseille donc des pays avec des sociétés basés sur le patriarcat, des société où l’homme a encore une valeur dans la société. Il était une fois un jeune homme qui était malheureux car à cause de sa petite taille il ne parvint point a séduire ne serait ce qu’une seule de ces petites déesses au cul blanc facon perle de lait, il décida à 20 ans de s’exiler en république tchèque où il travaille et est marié à une femme magnifique et le plus important quant on voit ses photos il semble très heureux.

    N’écoutez pas ce que disent les autres, aller chercher votre plaisir là où vous le trouverez, ils feraient exactement la même chose dans votre situation. La prostitution est un bon moyen de se faire une expérience sexuelle et se faire plaisir mais je pense que vous êtes capable de mieux que ca et de rencontré une femme qui vous aime. Allez voir du côté de la russie, elles n’ont pas froid aux yeux, pour elles le sexe est une banalité et pas une chose très précieuse comme ici, allez faire un tour en amérique latine, les femmes sont exquises et naturellement ouvertes à la discussion. N’est ce pas un acte de noblesse que de sortir une fille de la misère et de l’aimer sincèrement. en asie le statut social est infiniment plus important que la beauté chez un homme, et elle vous trouvera surement mignon car exotique, en afrique, en inde…

  • une âme qui lutte dit :

    une suggestion intéressante pour ceux qui sont lourdement handicapés :
    Nous réagissons surement différemment face à la séduction en fonction de notre handicap, si il est visible ou non, quelles contraintes etc…. certains serons plus à l’aise car handicap peu visible etc… Nous avons une personnalité unique qui va faire de nous un introverti, un passionné, un excentrique, un sociable, un déprimé, beaucoup d’amis ou peu etc… Je suis convaincu que séduction et handicap sont compatibles car nous ne serions même pas là à nous poser ces questions si c’était pas le cas (ce que l’homme peut concevoir, il peut le réalisé). Nous avons tous vu des exemples de personnes défavorisées par un physique mais pourtant qui séduisent. Donc je suis convaincu de votre réussite, mais je voudrais parler plus particulièrement pour les personnes avec un handicap lourd. j’ai un conseil pour toi :
    si ta confiance en toi est vraiment basse, commence par rencontré et séduire des personnes qui ont un handicap ou la même maladie que toi,
    associations, internet, réseaux etc…
    tu sera plus à l’aise, et tu pourra sexualisé facilement, bref fait toi plaisir, fais plaisir à ta partenaire, et dit toi que le sexe avec une mannequin ou une femme laide quant on y réfléchis bien, finalement c’est la même chose.

    une autre remarque :
    J’ai vu qu’en allemagne ou en suisse ou en autriche, les personnes handicapés pouvaient avoir une ASSISTANTE SEXUELLE à domicile payé par l’état, le pied. Cette assistante rend visite 1 fois par semaine chez la personne pour du LoveToLOve. tapez assistante sexuelle sur le moteur de recherche, c’est marrant.

  • nistarok dit :

    Ben moi je suis agoraphobe, dès que je sors dans la rue, je dois brancher mes écouteurs sinon je panique.

    Alors c’est tout un travail de conditionnement avant de sortir dehors, et mon moral influence beaucoup sur ma confrontation à l’extérieur.

    Alors oui, il faut toujours être positif et relativiser, mais c’est très difficile.

  • Superbrunette dit :

    @Nistarok : j’ai été agoraphobe durant plusieurs années, je vois bien ton calvaire quotidien. Comme tu le dis, sois positif et essaies de relativiser au maximum. Si ce n’est déjà fait je te conseille de faire une thérapie comportementale et cognitive (TCC pour les intimes), c’est ce que j’ai fait et ça m’a sauvée.
    C’est très éprouvant avec un véritable travail à faire sur soi pour aller au-delà de sa phobie, tu progresses petit à petit et tu as l’impression de revenir à la vie à chaque progrès.
    Sois confiant, ce n’est pas incurable, j’en suis la preuve. :)

  • Luc dit :

    article interessant mais j’aimerais quand meme qu’il approfondisse sur ses relations avec les femmes au quotidien, s’il a jamais eu une copine etc comment ca s’est passé etc
    connaissant les femmes ca doit pas etre facile tous les jours. meme pour un mec qui a tout c’est pas facile. les femmes
    ayant rencontre une femme avec un handicap visble mais plutot leger et celibataire recemment, je me pose aussi des questions sur les femmes avec un handicap et le handicap dans la relation. peut-etre un article la-dessus serait interessant
    ce que j’ai remarque aussi c’est qu’ne cotoyant qqun un certain temps on ne voit plus leurs handicaps ou on n’y prete plus attention
    le probleme du physique c’est la premiere chose qu’on voit.
    de plus contrairementa l’article, je ne trouve pas que tout soit consequence de nos choix, la vie implique une part de risque aussi. un accident ca peut nous arriver a nous tous, simplement faute a pas de chance. de ce cote je serais meme un peu fataliste.

  • Luc dit :

    @ame qui souffre

    les femmes venales c’est tres dangereux, le jour ou elle trouvera plus riche que toi elle se barrera. elle pourrait se barrer apres t’avoir suce ton pognon

    en afrqiue c’est les frequentes empoisonneuses pour toucher l’heritage

    @ame quk soufre
    pas faux ce que tu dis, mais il y a aussi la relation au pognon malheureusement
    je suis sorti avec une russe, a cote des russes, les francaises sont des coincees du cul pas possible (vous pouvez pas ecrire un article sur les femmes franchouillardes qui commencent me casser le ponpon aussi, et effectivement leur arrogance, suffisance, preciosité etc !) je suis sorti avec une colombienne, les latinos sont aussi plus sympas que les francaises, par contre elles ont du caractere.

  • lupix dit :

    « Molon Labe », un laconisme assez connu, puisqu’il signifie « viens les prendre ».
    C’est ce que répondit Léonidas à Xerxès quand ce dernier lui demanda de baisser les armes.
    Outre le fait que ce soit devenu un de mes plus grands principes, je trouve que ça s’accorde à la perfection avec cet article ;)

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)


  • Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
    Recevez immédiatement :
    • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
    • Savoir parler aux femmes (pdf)
    • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

    OUI, je veux tout télécharger !
    • Près de 100 missions et exercices pour prendre confiance en vous et apprendre à draguer : c’est l’équivalent de 31 jours de coaching en séduction intensif pour le prix d’une entrée en boîte !
    • 267 techniques simples et efficaces pour rendre votre copine accro au sexe ou collectionner les 's*xfriends'.
    • Comment séduire LA fille que vous convoitez. Un guide pour sortir de la friendzone, séduire une collègue, une camarade...
    • Découvrez la version Française du bestseller de Swinggcat, apprenez enfin à maîtriser les Prizing, et devenez celui que les femmes voient comme LE mec à conquérir à tout prix !
    • Le nouveau chef d’œuvre de Mystery en Version Française ! Sûrement le livre le plus complet sur l’attraction et les techniques de drague.
    Découvrez tous les guides


    • Maîtrisez l'Inner Game de la Séduction : éliminez vos peurs et devenez l'homme confiant, solide, détendu, que toutes les femmes recherchent...
    • Dans Mission 06, vous allez découvrir comment aborder et séduire naturellement les femmes dans toutes les situations de la vie quotidienne ! Arrêtez de gâcher des occasions quand vous croisez des jolies femmes !
    • « Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret… »
    • Comment Arrêter De Vous Faire Rejeter Par Les Femmes… Et Coucher Systématiquement Avec Des Filles Que Vous Pensiez Inaccessibles, Grâce A La Méthode Gambler !

  • Quizz