Les 7 conseils pour être infidèle sans se faire choper

Publié dans Le Buzz Séduction par Lameufqui

shutterstock 78516709 2 Les 7 conseils pour être infidèle sans se faire choper
Nous abordons aujourd’hui un sujet sensible. Un article un peu dark séduction, mais qui répond aux questions de nombreux lecteurs…

Loin de nous l’idée de vous y inciter, mais force est de constater que l’infidélité est une spécialité française, au même titre que le croissant ou la baguette…

Nous sommes en effet les champions du monde de cette discipline : 41% des hommes et 39% des femmes ont déjà trompé leur partenaire.

Alors pour ceux qui souhaiteraient pratiquer en toute impunité sans se faire « gauler » comme un débutant, voici un mode d’emploi pour que votre petite affaire continue à bien se dérouler dans la plus grande discrétion.

Les Français infidèles trompent le plus souvent leurs partenaires avec quelqu’un appartenant à leurs cercles d’amis : 39% des personnes interrogées ont rencontré leur amant ou leur maîtresse par leurs amis, 21% au travail, 20% lors d’une sortie, et 16% sur Internet.

Il s’agit le plus souvent « d’accident de parcours », tandis que pour le dixième d’entre eux il s’agit d’une aventure à long terme.

La majorité des infidèles a pourtant mauvaise conscience : 80% d’entre eux se sentent mal vis-à-vis de leur conjoint…

François de La Rochefoucauld avait tout compris bien avant nous : rester fidèle, c’est compliqué ! « La violence qu’on se fait pour demeurer fidèle à ce qu’on aime ne vaut guère mieux qu’une infidélité. »

Choisir la bonne candidate pour être infidèle

Vous ne voulez pas perdre l’officielle mais ne pouvez résister à croquer dans d’autres pommes de temps à autre ? Vous savez que vous ne voulez pas partir avec votre maîtresse car votre partenaire vous convient parfaitement ?

Préférez alors une femme mariée ou en couple depuis quelques temps, qui n’a pas non plus envie de se sauver avec le premier venu.

Rien de pire qu’une célibataire qui s’entiche de vous et menace d’appeler votre copine ou votre femme pour tout lui déballer.

Vous n’aurez alors que très peu de chance que votre douce ne prenne pas ses jambes à son cou : seulement 2% des « cocus » pardonnent à leur partenaire un écart ponctuel, et encore moins sont prêts à passer l’éponge sur une aventure suivie.

Établir des règles

Lorsque l’on mène une double vie, il est important d’établir des règles avec sa maîtresse.

Établissez ensemble une charte de bonne conduite. Par exemple, elle ne doit jamais donner de nouvelles la première, ou alors pas avant 23h30 si votre officielle est une couche-tôt. Vous pouvez aussi convenir d’un silence radio le weekend.

Faites-lui également comprendre qu’elle ne doit en aucun cas se pointer à votre bureau à l’improviste (sauf si c’est votre collègue) ou en bas de votre appart.

D’ailleurs, ne la faites jamais venir chez vous, l’officielle pourrait rentrer plus tôt de weekend ou du travail.

Sans compter les preuves matérielles qui risquent de s’accumuler (string sous le lit, boucle d’oreille sous l’oreiller, etc.).

Voyez-la toujours à l’extérieur, jamais à domicile, si possible loin du quartier de l’officielle. Mais n’y allez pas en scooter si vous êtes connu ;)

Soigner les détails

Un petit détail peut vous trahir : un cheveu blond accroché à votre manteau alors que votre officielle est brune, un effluve de parfum sucré sur votre chemise alors qu’elle ne porte que du boisé, une trace de rouge à lèvres dans le cou, ou pire, un suçon ou des griffures dans le dos…

« Le diable est dans les détails »…

Soyez vigilants. Et ne l’ajoutez pas sur Facebook, jamais, sous aucun prétexte. Facebook c’est le mal, pour le couple comme pour l’adultère.

Savoir ruser

Pour éviter d’avancer à découvert dans cette aventure adultérine, il faut savoir ruser un peu. A commencer par son nom dans le répertoire de votre téléphone : si elle s’appelle Stéphanie, entrez son numéro au nom de Stéphane…

Ensuite, vous pouvez mettre en place un code : par exemple, si vous la bipez elle doit vous rappeler dans la demi-heure.

Vous pouvez aussi écrire des SMS qui passent totalement inaperçus : « RDV à 18h30 en salle de réunion » pour « RDV à 18h30 à la réception de ce petit hôtel où on a l’habitude de se retrouver »…

Bref, soyez créatifs, James Bond !

Effacer les preuves

Si elle a un doute, elle fouinera. Si elle fouine, elle trouvera. C’est dingue les talents de détective qu’une femme qui se sent en danger peut développer.

17% des gens considèrent que flirter c’est déjà tromper.

Alors effacez systématiquement tous les SMS ou conversations compromettantes sur toutes vos applications. Avec la technologie, les mouchards sont partout. Surtout si elle est parano et qu’elle essaie d’installer des applications pour vous traquer…

Être vigilant

Maintenant que les bases sont établies pour réussir votre adultère, ne vous laissez pas avoir bêtement.

Ne laissez pas votre téléphone sans code à sa portée, si vous ne voulez pas qu’elle se jette dessus pendant que vous êtes sous la douche (90% des filles le font, même si elles ont une confiance aveugle dans leur partenaire – statistique tirée de ma propre expérience).

Ne laissez pas non plus votre appli Twitter ou Facebook loguée sur l’iPad ou l’ordi que vous partagez avec elle, avec vos DM et messages privés en open bar… (true story vécue du côté de la méchante, qui m’a valu les foudres de l’officielle)

Rester raisonnable

Il est important de ne pas s’emporter pour ne pas se laisser dépasser par les événements. Evitez de la voir tous les jours pour ne pas que votre emploi du temps devienne trop suspect.

Bien entendu, évitez autant que faire se peut de tomber amoureux si vous ne voulez pas provoquer l’implosion de votre couple ou d’être malheureux comme les pierres (on a déjà demandé aux pierres si elles étaient malheureuses? Non parce qu’on assume des choses parfois…).

En cas de conflit, évitez d’agir sur un coup de tête, vous pourriez le regretter.

Et bien évidemment, ne l’appelez pas pendant le déjeuner dominical chez vos beaux-parents, votre petite promenade dans le jardin avec un sourire béat se ferait remarquer par belle-maman, elles ont les yeux partout.

Un lecteur nous a proposé de regarder ce sketch de François-Xavier Demaison, il résume très bien toutes les techniques pour être infidèle sans se faire griller

Ceux qui ont déjà testé l’infidélité : quelles sont vos techniques commando ? Si vous êtes pris la main dans le pot de confiture, comment réagissez-vous ? Vous pleurez ou vous assumez ?
Pour les autres : est-ce que c’est une galère dans laquelle vous êtes prêts à vous fourrer ?

@lameufqui qui joue aux maîtresses… aussi sur lameufqui.fr !

Source : Etude sur un échantillon de 1000 Français par le site de rencontres Firstaffair.fr.

Bann SexTalk Les 7 conseils pour être infidèle sans se faire choper

104 COMMENTAIRES
  • Bob Leponge dit :

    Moi ce qui m’étonne, c’est qu’on soit « insulté » de moralisateur parce qu’on prône le respect d’autrui et l’honnêteté… C’est assez désolant. Surtout que ses personnes qui nous dénigrent se plaignent qu’on les juge et qu’on soit hypocrite. Enlève la poutre de ton oeil j’ai envie de dire.

    Ensuite, mon message est sans doute mal passé. Ma faute. Si les gens ont fait l’effort de me lire au delà de leur perception de moutons, ils verront que j’évoque des « solutions » alternatives à l’infidélité, un angle de vue différent.

    Est ce que l’un d’entre vous peut me dire où j’ai dit « Soyez purement monogame, le sexe hors relation est mal blablabla… » ? Ce que j’ai dit, c’est que le mensonge est mal, la malhonnêteté n’est pas à justifier. Vous voulez une relation polygame ? Libre à vous de le faire bordel ! En effet, il n’y a pas de jugement à faire dans ce cas là. Je vous y encourage même. Mais allez le faire avec des partenaires qui ont les même valeurs, ou qui sont prêt à les essayer. Vous avez la chance que les temps commencent à changer, les FF, ONS et tout le tralala auraient été inenvisageable avant. Maintenant elles sont bien ancrées dans les moeurs, et il se développe même de plus en plus de couple libre, polyamour et tout le reste.

    Je ne cherche pas à blâmer le fait que certaines personnes veuillent aller voir ailleurs, être polygame. Je blâme juste le fait qu’il faille recourir au mensonge et à la malhonnêteté pour le faire. La fidélité et la polygamie ne sont pas incompatible. On est fidèle quand on respecte ses engagements envers un « contrat » établi avec une autre personne. Si ce contrat autorise la non exclusivité sexuelle, alors aller coucher à droite à gauche n’enfreint pas l’engagement, donc il n’y a pas infidélité.

    Soyez polygame, ne soyez pas infidèle. C’est mon point de vue.

    • lex dit :

      Bob l’éponge : et je suis d’accord avec ton point de vue ! :D

      Des paroles pleines de sagesse.

      Faut prendre l’article pour ce qu’il est : un plan de secours en cas d’erreur. Mais, mentir, tromper, tout ça, c’est MAL. Faire du mal, bah, c’est mal.

      On prône le côté Gentleman, et clairement, ça ne rentre pas dedans, mais, si on se plante, mieux vaut tenter de garder les airs.

    • Bob Leponge dit :

      Ok, je comprends alors le sens de l’article et la tournure qu’il se voulait de prendre.

      Sauf que je me permets de dire que le sens n’est pas évident, car il est clairement donné des conseils pour continuer dans son erreur, voire même la provoquer (choix de partenaire, les règles toussa toussa…).

      Bref, je peux être d’accord sur le fait de garder les airs et qu’une erreur peut être pardonnable, et donc qu’il n’est pas nécessaire de révéler l’infidélité au grand jour. Dans ce cas, donner des cas pratiques dans le cas où le mal a été produit et où il ne faille pas se faire prendre, c’est border mais c’est correct (chipotons chipotons ^^).

    • lex dit :

      Bob l’éponge : je comprend yap, mais, on doit s’adresser à tous ! ^^

    • lisa dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec bob l’éponge sur tout !!

  • tron dit :

    Lex ton sens de l’éthique n’est plus à prouver (en ce qui me concerne) cela dit il me semble que l’article n’est pas une utilisation comme pilule du lendemain mais plutôt comme pilule tout court. Pourquoi sinon il y aurait une partie sur le choix de partenaire? Ça prend du temps de trouver quelqu’un qui correspond à ce qu’on cherche.

    Même si ça avait un sens je demande à personne de se justifier sur le contenu car je sais que beaucoup de la team l’auraient écrit complètement différement. J’espère juste et je pense pas parler que pour moi qu’on assiste pas à un revirement de la philosophie d’ads surtout si c’est juste pour du buzz, on devrait pas à avoir à choisir entre buzz et qualité.

    Je pense quand même qu’il y a un décalage entre l’idée de contenir les dégats de l’infidélité et les réactions des gens qui trouvent une légitimité dans cet article… parce que vois êtes leur légitimité, leur morale quelque part.

    • lex dit :

      Tron : tu sais, pas mal de « Elle » Grazia et compagnie recommande l’infidélité pour retrouver de la passion dans le couple. Ok, ils c’est bidon, mais… Parfois, on ne peut pas y couper.

      On change pas la qualité du site, c’est juste que, comme d’habitude, on s’adresse à tous, et, on ne peut pas parler de couple sans parler d’infidélité. Là aussi, on tente de le faire avec qualité, malgré le sujet ! :D

  • tron dit :

    C’est sûr qu’un couple qui résiste à l’épreuve de l’infidélité surtout quand le cocu l’apprend donne l’impression de résister à tout. Je pense par contre que pour passer cette épreuve il faut soit que l’infidèle comprenne qu’il a fait une erreur, soit (beaucoup moins probable) que le couple évolue en couple libre. Principe d’égalité oblige.

    L’infidélité répété, structurel tue le couple, en tout cas bien plus souvent qu’il l’aide. Même si parfois ça pourrait l’aider, remplacer un problème par un autre c’est sale. À quoi bon faire survivre ce couple?

    C’est pas à moi à donner le ton du site mais un article sur les couples libres, comment proposer l’idée, comment ça se passe, les erreurs de débutant serait vraiment enrichissant, un genre de compromis propre. Bien sûr ça implique qu’un membre de la team est tenté l’expérience et qu’il ait aimé.

  • Elena dit :

    Qui est insulté ? Tu dis que vous vous adaptez à tout le monde. Tout le monde inclue aussi bien le meilleur que le plus mauvais. Je ne fais que résumer la politique que tu défends.

    Mais je me moque d’être bannie de ce site, Lex. Je ne le tiens pas assez en estime pour être touchée par ce genre de menaces.

  • Maelys dit :

    fidèle ou infidèle… là est la question… je suis comme Steph, la quarantaine bien tassée et le recul nécessaire (je pense) pour voir le second degré de l ‘article. On ne décide pas en se réveillant la tête dans le cul (donc avant sa dose de café) de devenir infidèle. Il se trouve que nous sommes des êtres humains avec ses qualités et ses faiblesses. Le moment d’égarement est une réalité, et personne n’est à l’abri d’une envie d’aller voir si l’herbe est plus verte dans le champ du voisin (ou de la voisine)… le choix de passer ce cap est une décision qui implique forcément des conséquences. Donc pour ma part, je vois dans cet article, justement les conséquence que cela implique… soit la stratégie que l’infidèle(e) devra avoir pour ne pas se faire choper bêtement par son conjoint(e).

    Juste une petite anecdote : j’étais en train de boire mon café avec deux collègues à moi et un gars était au téléphone debout en train de faire les cent pas à quelques mètres de nous, il commençait à hausser le ton. Nous v’la donc témoins de la teneur de sa discussion.
    Il s’embrouillait avec une femme car elle le menaçait de révéler leur union (ça on la su, car il s’était mis à hurler « Non, je t’interdis de téléphoner chez moi, tu es folle ! tu n’as pas le droit, je t’interdis d’appeler ma femme ! c’est fini entre nous depuis x temps…et blablabla)
    bref tout ça pour dire que si il avait un peu réfléchi avant de tremper sa nouille à droite (ou à gauche,c’est selon… ) ou de lire l’article (référencé ci-dessus… :P) il ne se serait pas en train de flipper comme un malade… l’art de séduire c’est une chose, l’art d’être infidèle en est une autre et il faut savoir que l’infidélité est un parcours semé d’embûche… Après faut assumer…
    moi je carbure à l’humour et la dérision voire l’absurde…

    (j’ai parcouru plusieurs articles de votre site, j’ai beaucoup ri, beaucoup d’articles sont pertinents. bref, c’est sympa de vous lire et lire les commentaires de vos lecteurs)

    • lex dit :

      Maaelys : et c’est un plaisir de te compter parmi nous ! Sympa l’anecdote, ça fait presque Serie américaine tellement c’est cliché comme truc maintenant :D

      Mais en vrai, ça doit être énorme !

    • Maelys dit :

      Ô temps suspend ton vol… Moment magique et privilégié pour nous !
      On en avait la larme à l’œil, tellement c’était surréaliste XD

  • tron dit :

    Du haut de mes 26 ans j’ai vue un ami se faire larguer comme une merde parce qu’il pervertissait trop son rapport avec les femmes, il c’est tellement enfoncé dans ce mode de pensé après ça (c’est les autres) que pour lui même la meuf de son pote lui appartenait, on c’est battu pour ça et j’ai un os du nez décalé, il n’a rien fait avec. Il a hésité lui aussi au début…
    On devient infidèle si, y a pas de gêne infidèle. La publicité a une faible action… mais à grande échelle. Puis franchement l’argument de l’âge… j’ai vécu assez longtemps pour ne pas m’y fier.

    Honnêtement la fidélité pour contre on s’en fout, je trouve ça beaucoup plus problématique que ce soit un tabou de critiquer un article même pour la team. Soyons honnête, si la raison l’emporté sur l’image cet article n’aurait jamais vue le jour ou serait supprimé.
    Soyez pour ou contre mais ne jugé pas à celui qui l’a écrit, utilisé un raisonnement logique, utilisé votre tête pas celle d’un autre.

  • Shenaz dit :

    Et puis même avec un plan à la logistique quasi-infaillible comme celui détaillé dans l’article, y’a un truc contre lequel on ne peut strictement rien : les aléas de la vie. merci captain obvious, mais les choses ne vont pas forcemment dans le sens qu’on veut: un court moment d’inatention , elle tombe amoureuse même si elle est mariée jusqu’au cou, ou pire, vous tombez amoureux…

    A partir du moment où on décide de faire son officielle cocue, il faut accepter la grosse part de hasard de ce genre d’entreprise, et que la moindre erreur de votre part peut vous griller pour de bon. Donc faut avoir les guts d’assumer, et savoir se retirer avec élegance quand on se fait chopper

    • lex dit :

      Shenaz : Le karma ou la fatalité, je pense que tout le monde fini, fatalement, par se faire chopper. Même dans Mission Impossible, il faut choisir entre avoir une vie « réelle », ou une vie d’espion, alors, à notre niveau…!

  • jean dit :

    « ya une technique infaillible pour pas se faire chopper, ne pas tromper sa femme »
    Les infidèles, tres bon film sur le sujet d’ailleurs

  • Lovy dit :

    Bonjour à tous !

    Je voudrais savoir s’il est possible de proposer un plan cul et possiblement après une relation de sex friend après un street pick up ( et si oui quand et comment ? Au 1er RDV, au 2ème ?^^ ) ou une rencontre sur appli de rencontres ? Merci à tous ;)

  • rym dit :

    Salut bob leponge.
    je suis une femme trompé par son mari, je viens de le découvrir il y a à peine 1 mois… mais en lisant votre article ou vos conseils(comme vous voulez) ça ma fait sourire. Je prends votre article par humour plus qu’autre chose malgré que je souffre terriblement de se que je vis en ce moment. Voilà. Je vous souhaite bonne continuation et merci de m’avoir fais sourire. .. c rare pour moi en ce moment.

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)