Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?

Kev Adams Love Addict

Le Buzz Séduction

Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?

Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?

 Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?
Kev Adams serait-il un serial lover ? Pas dans la vraie vie, mais dans le film Love Addict.

De mémoire, cette comédie romantique devait s’appeler Serial Lover, mais dans le cinéma, avec l’affaire Weinstein, il vaut probablement mieux communiquer sur un film qui s’appelle Love Addict que « Serial Lover ».

Kev Adams dans la peau de Michael Fassbender dans Shame ? Kev Adams en séducteur comme dans L’homme qui aimait les femmes de Truffaut ?

Kev Adams est-il un grand dragueur dans la vie ? Cet acteur séducteur a quand même été en couple avec une des plus belles femmes du monde, notre ex Miss France devenue Miss Univers 2017.

Kev Adams drague Miss France Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?

Et au cinéma aussi, Kev Adams séduit les femmes… et le public !

Ça fait quelques mois déjà qu’on attendait le projet Serial Lover car Kev Adams dragueur dans un film, ce n’est pas la première fois.

Même si la première fois, il jouait le timide, incapable d’aborder une fille !

Souvenez-vous en effet du rafraîchissant Fiston, avec Franck Dubosc. Certains passages contenaient de vrais conseils en séduction, donc ça rend le film intéressant pour les lecteurs d’Artdeseduire !

Pour rappel : dans Fiston, Kev Adams jouait un mec nul en drague. Un débutant de la drague avec une obsession amoureuse sur Sandra Valenti, la plus jolie fille d’Aix-en-Provence.

Il décide de s’adjoindre les services d’Antoine Chamoine qui presque 20 ans auparavant, a séduit Monica, la mère de Sandra.

 

Oubliez Les Profs, oubliez Gangsterdam, cette fois, ça y est, Kev Adams est super séducteur pour ce nouveau film, Love Addict.

Le pitch du film Love Addict de Frank Bellocq ?

Love Addict Kev Adams Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?

Gabriel est un love addict, un amoureux compulsif des femmes. Un sourire, un regard, un parfum… Il craque.

Mais à force de dérapages de plus en plus acrobatiques entre sa vie sociale et sa vie professionnelle, Gabriel est totalement grillé.

Bien décidé à changer (ou du moins à essayer), il recourt aux services d’une agence de « Minder », sorte de coach personnel 2.0.

C’est Marie-Zoé, aux méthodes plutôt atypiques, qui va prendre en main le cas de Gabriel pour une thérapie de choc…

Regardez la bande-annonce du film Love Addict avec Kev Adams et Mélanie Bernier (et Marc Lavoine en vieux dragueur, ça peut être intéressant…) avant qu’on en parle…

 

Un film sur les accros au sexe ? Non, plus malin. L’heure n’est pas aux personnages très sombres, il faut de la légèreté si on veut parler de sexe et de séduction au cinéma.

Le thème même de la séduction est devenu si compliqué avec l’affaire Weinstein, #metoo, ce pauvre Aziz Ansari, toute cette chasse aux sorcières que le simple fait de parler de séduction peut être casse-gueule pour des artistes.

Ne vous attendez donc pas à une version française de Shame avec Michael Fassbender, où on était clairement dans l’addiction sexuelle.

Ne vous attendez pas non plus à voir Kev Adams en nouveau Charles Denner, le séducteur qui déclarait dans L’homme qui aimait les femmes de Truffaut que « Les jambes de femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie ».

Une comédie culpabilisatrice pour les serial séducteurs ?

Le séducteur = le diable ? il faut se soigner ? C’est grave d’avoir une libido plus forte que les autres ? Non.

Mais c’est un bon ressort dans la comédie. Et c’est sympa de parler d’addiction, comme l’écrivait Neil Strauss dans The Truth (où il raconte dans le détail sa cure de désintox sexuelle).

On prend les paris pour la fin du film ? Allez, je me dis qu’à la fin, le serial fucker joué par Kev Adams se rend compte qu’il ne construit rien, qu’il passe à côté de relations profondes et remercie sa coach de lui avoir ouvert les yeux.

De son côté, elle se rend compte qu’il n’était pas malade, mais blessé, et tombe amoureuse de lui car c’est un homme très touchant et vulnérable, et finalement assez intéressant.

Allez, si Kev Adams en serial dragueur dans Love Addict, ça ne vous dit rien, on vous a préparé cette liste des 22 films pour séduire une fille !

Ça vous donne envie ? Ou c’est déjà vu et sans intérêt ? Attention SPOILERS dans les phrases qui suivent !

[Edit] Par pure conscience professionnelle, je suis allé voir Love Addict. La platitude. Un enchaînement de situations pas vraiment drôles.

Marc Lavoine en vieux beau qui attend le retour de Marta, l’amour de sa vie. Bof. Le rendre ridicule en le faisant parler espagnol. Bof. Ses tics de langage : pas drôle non plus.

Les « Youtubeurs » Bat et Gaël, ainsi que Jérôme Niel : rôles inexistants. Pas intéressants du tout.

Rien sur le job de coach ou de minder non plus. C’est le dernier film que vous avez besoin de voir en ce printemps 2018.

J’ai récemment vu TOUT LE MONDE DEBOUT qui traitait le sujet lourd du handicap avec légèreté (et j’ai bien aimé).

Je me suis arraché les cheveux et j’ai failli me ronger les ongles devant TAXI 5 tant les producteurs et le réalisateur se foutent de la gueule du monde. Des gags caca-vomi, inutile. Gardez votre argent.

La comédie à voir : MILF, de Axelle Laffont. Avec la toujours sublime Virginie Ledoyen et Marie-José Croze, Axelle Laffont part en vacances dans le Sud.

C’est l’heure de faire le point sur leurs vies sentimentales, et de céder aux amours de vacances ? Une histoire sans lendemain ?

Ni Le Lauréat, ni American Pie, ni Perfect Mothers : MILF se consomme comme une chouette réflexion sur la condition féminine à quarante balais !

Sélim

Bann SexTalk Kev Adams, Serial Dragueur dans Love Addict ?

Lire la suite
3 Commentaires

3 Comments

  1. AL

    1 mars, 2018 à 17:37

    Hey ! Je m’attendais à lire une review du film !!! Rembourse-moi les 5 min de vie que je viens de perdre ! :((

    • Sélim

      2 mars, 2018 à 10:45

      La review arrivera dès que le film sera sorti, promis ! Là, c’est juste pour préparer le terrain.
      Nos services (= ma poche) n’ont reçu aucun argent pour produire cet article sur le beau gosse Kev Adams :)

  2. Grine

    1 mars, 2018 à 21:15

    « il vaut probablement mieux communiquer sur un film qui s’appelle Love Addict que « Serial Lover ». »

    Je dois avoir une sorte de logique inversée pour croire le contraire.
    La seconde expression me semble plus soft que la 1ere qui renvoit d’emblée à un certain déséquilibre mental. ^^

    Voir sinon Kev Adam en Dom Juan ou Jacob, ça passe ou ça casse
    Intriguant !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Le Buzz Séduction

Top Articles