« Hello Ladies » : la série 100% Drague et Séduction de HBO !

Publié dans Le Buzz Séduction par Sélim

Hello Ladies série séduction drague HBO Hello Ladies : la série 100% Drague et Séduction de HBO !
Rencontrez Stuart, un trentenaire limite quadra, un peu loser avec les femmes. Célibataire, évidemment. Il décide de progresser en séduction et de faire des rencontres à Los Angeles.

Le pitch de cette série qui parle de séduction nous décrit un Nice Guy un peu agressif qui manque de recul et de confiance en lui.

« Charmant à sa façon – c’est en tout cas ce dont il est persuadé – et désespéré, il veut infiltrer le milieu glamour des « belles gueules ». Malheureusement pour lui, celles-ci ne veulent pas le laisser rentrer. »

En lisant le pitch de Hello Ladies, je m’attends au pire : va-t-on nous offrir une pâle copie de Barney Stinson, ou une version adulte des puceaux de Inbetweeners ?

Voici 5 bonnes raisons de regarder Hello Ladies, la série sur la séduction, décryptée ici pour vous.

Pas trop de spoilers, pour ne pas vous gâcher la série Hello Ladies. Je vais me contenter de revenir sur le premier épisode. A force, on commence à en avoir des séries qui parlent de séduction, on va bientôt pouvoir sortir un best-of des séries qui apprennent à draguer !

Entre How I met your mother et son dragueur pro Barney Stinson qui reste leader, même essoufflée, Californication qui arrive aussi à la fin de son cycle, Dates la série sur les premiers rendez-vous et Mad Men ou Suits, qui nous enseignent la répartie et le charisme, on est servi niveau série !

Raison 1 : Hello Ladies nous met dans le bain dès l’intro !

L’intro : une succession des pires erreurs de à ne pas commettre quand on veut aborder un groupe de filles. Outre la maladresse du « Salut, bonjour », le héros Stuart et son pote Wade enchaînent avec des sujets de conversation interdits.

  • Wade veut que les filles retiennent son nom grâce à une affaire d’avortement connue, « Roe vs Wade »…
  • Aborder une inconnue en parlant d’avortement, on a fait mieux pour mettre une fille à l’aise !
  • Parler de son ex dès la première rencontre : bravo Wade ! Carton rouge !
  • Tenter de trouver des points communs quand on n’a rien à dire : check, avec sa phase « Seattle ».
  • Vouloir avoir raison, imposer sa vérité sur Seattle « capitale du suicide » en checkant sur Google : check ! Et un sujet interdit, un ! Le suicide, mais quelle idée !

Résultat : en moins d’une minute, il a vraiment fait tout ce qu’il pouvait pour ne pas faire une bonne première impression. En regardant la scène, vous allez vous sentir gêné pour lui, c’est très dur de regarder un mec se faire massacrer comme ça…

Raison 2 : Christine Woods joue Jessica, la colocataire un peu sexy

CHristina Woods Hello Ladies Jessica Hello Ladies : la série 100% Drague et Séduction de HBO !

Parce qu’aucune bonne série sur la drague ne pourrait avoir lieu sans présence féminine, j’ai été super heureux de revoir Christine Woods ! Je l’avais quittée, la larme à l’œil, lorsque Flash Forward avait été annulée…

On peut légitimement se demander si elle se tapera un jour son colocataire, entre deux sessions d’écriture de sa web-série. Une fille ambitieuse qui veut réussir à Hollywood, malgré le manque de soutien de son coloc / proprio Stuart.

Niveau sexy, ce n’est pas aussi chaud que Penny dans The Big Bang Theory, mais elle est la girl next door, la fille réaliste qu’on a tous dans notre entourage, la HB6 qu’on aime bien. En plus, elle a appris le ju-jitsu, on risque de se marrer !

Raison 3 : Hello Ladies aborde tous les problèmes de séduction

Hello Ladies série séduction drague Hello Ladies : la série 100% Drague et Séduction de HBO !

Entre le héros qui est célibataire et veut progresser en séduction, la coloc qui couche avec des mecs qui ne la rappellent pas alors qu’elle rêve secrètement d’une relation de couple, Wade qui vit mal sa rupture et pense en permanence à son ex, et Kives le dragueur en fauteuil roulant,tous les cas de figure de la séduction sont abordés !

Ne manque dans ces personnages que le mec heureux en couple, mais le bonheur, les amis, ça ne fait pas recette !

Les personnages heureux n’ont pas de quête intéressante, on préfère s’identifier aux malheureux, aux mecs qui galèrent un peu. C’est rassurant de voir qu’il y a toujours pire que nous…

Raison 4 : le héros Stuart n’a absolument aucune valeur morale

Il y a du Sheldon Cooper dans ce nerd-là… On pourrait le prendre pour un Nice Guy au début… Mais très vite on comprend que notre gentil loser n’est pas vraiment gentil.

Complètement insensible à la détresse des autres, il manque cruellement d’empathie :

  • Lorsque le plan cul de Jessica s’en va, on sent la moquerie dans son regard et dans son silence, alors qu’il pourrait la soutenir !
  • Lorsque son pote Wade parle du divorce lors de la randonnée, il ne compatit pas vraiment, et quand la fille de Wade cueille des fleurs pour lui offrir, il les jette directement.
  • Lorsque Jessica fait répéter son actrice, Stuart lui fait clairement comprendre que son travail de créatrice, c’est de la merde. Il ne pense qu’à établir un contact avec sa target et à se faire mousser.
  • Enfin, il n’hésite pas à violer la loi numéro un des potes : « Bros before hoes » ! Il annule la sortie avec son pote Wade uniquement pour pouvoir rentrer en boîte avec la belle…

En gros, il semble n’avoir aucune des caractéristiques de l’Alpha Male ! Sans oublier son avarice permanente, qu’il fasse payer une bouteille d’eau ou un trajet à ses potes, Stuart a l’air de ne pas connaître le concept de générosité…

La bonne nouvelle, c’est qu’avec le sombre portait qu’on voit dans ce premier épisode, on sait qu’il ne peut que s’améliorer ! Il part de tellement loin…

Raison 5 : Hello Ladies, c’est le pire des PUA en action !

J’adorerais interviewer l’auteur et héros de Hello Ladies, Stephen Merchant, ainsi que Lee Eisenberg, scénariste déjà connu pour la série The Office (version US) et Bad Teacher, le film avec Cameron Diaz.

Quand on prête attention au vocabulaire employé, « cockblock », « vibe », « magic », ça sent la lecture de Revelation de Mystery à plein nez, ou de The Game, ou de la Mystery Method.

Les situations de bar et de clubs font tellement cliché qu’on pourrait les croire sorties d’un manuel de drague : « Tout ce qu’il ne faut pas faire pour séduire en boîte ! »

Le dernier exemple qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est l’opener de Kives, le dragueur en fauteuil roulant : « Hi girls, excuse-me, quick question : dating, mating or masturbating ? » Plutôt agressif, cet opener se range dans la catégorie direct game si chère à Eros.

Cette série va être très intéressante à suivre au sens où elle se passe dans le berceau de la communauté des PUA.

Stuart incarne parfaitement l’esprit du PUA du début des années 2000 : un mec qui bosse dans l’informatique et qui a envie de trouver l’amour à Hollywood, ville où les apparences comptent énormément, et qui à mon avis va essayer de décortiquer le game…

La scène en boîte de nuit est le pic de ce premier épisode plein de promesses ! Hello Ladies ne nous apprendra peut-être pas à séduire aussi bien que HIMYM, mais je vous invite à analyser les erreurs de body language et d’attitude de Stuart pendant tout l’épisode.

Il enchaîne connerie sur connerie, en le regardant, on a tous l’impression d’être des dieux de la séduction ! Je vous laisse avec la bande-annonce de Hello Ladies, la série 100% séduction !

Vous regardez quoi en ce moment comme série ? En attendant le retour de Suits, de House of Cards, de Mad Men et de Game of Thrones, je suis à sec…

EDIT (février 2015) : afin de ne pas froisser les fans de la série, HBO a filé du budget à l’auteur/acteur pour faire un film de conclusion de la série. Basique, simpliste, il n’a malheureusement pas le niveau des épisodes de cette (trop) courte série !

Sélim

34 COMMENTAIRES
  • Yanosh94 dit :

    Dommage le destin de la série est encore en suspens

    • Sélim dit :

      Je ne suis pas encore assez loin, mais je garde l’info en tête, pour ne pas trop m’attacher ! Merci Yanosh94 !

    • Etienneldva dit :

      Moi ce que je trouve dommage c’est qu’on ne voit pas de progression… C’est atroce de voir toutes les erreurs qu’il fait mais on ne nous donne même pas une perscpective d’amélioration peu à peu :( enfin, je n’ai regardé que le premier épisode mais bon…

    • Sélim dit :

      J’en suis au 5ème, le 4ème est vraiment intéressant ! Ça vaut le coup d’avancer !

  • j-mhan dit :

    Test White Collar ca en vaut la peine ! Avec quelques attitude de l alpha mâle par le perzonnage de Neil Caffrey

  • Victor dit :

    Suffit de demander: The League & House of Lies.

    Je checkerai un épisode, merci pour le tuyau!

  • renoboy74 dit :

    Dès que j’ai fini ma présentation sur « l’image de rêve que véhicule les médias » je me lance pour tester. Combien d’épisode déjà ?

    D’ailleurs ça me rappelle que j’ai un PowerPoint sur un autre sujet à t’envoyer (septembre je crois)

  • patrat dit :

    Regardes scrubs, de bon souvenir ! JD est un peu le Ted Mosby de HYMYM.

  • Sidney dit :

    HAHA j’adore cette série!
    Stephen Merchant est génial, tellement drôle ce mec

  • Miles dit :

    Une minute de visionnage: le perso principal rabaisse carrément son wingman et en fait un bouche trou: « Il fait partie des gentils » « Il a oublié comment parler aux jolies femmes… », il l’envoi aller chercher un verre. La notion de bro est inexistante! On ne peut souhaiter que le meilleur après ce début catastrophique. Et puis la notion de prizing est mise hors jeu dès l’instant où il qualifie les deux filles de je cite « jolies femmes ».
    #NiceGuyPower #ConnardPower

  • Tang dit :

    Orange is the new black
    Hemlock Grove
    The Following
    The Tunnel (celui de canal)
    Brooklyn Nine Nine
    Se refaire les Game of Thrones
    Sherlock à reprise, seulement l’épisode 1 de la saison 3
    Homeland Saison 3

  • Brian_PUArt dit :

    Ah Sélim … me donner une série de séduction en pleine période de révision , tu n’as pas honte ? Il est trop tard maintenant… souviens toi de l’homme que tu as détruit ! :)

    • Sélim dit :

      8 épisodes de 26 / 28 minutes : je viens de te voler 4 heures de révisions. Si ça fait vraiment une différence, c’est qu’au final, tu n’avais pas besoind e réviser !
      Allez, garde-là sous le coude, tu la regarderas après tes partielles, en récompense !
      Courage !

  • G dit :

    J’ai commencé à regarder hier et c’est vraiment pas mal du tout. Assez réaliste dans l’approche, plutôt marrant, ça ne tombe pas dans les clichés du genre (le héros est une daube il rencontre un maître et devient un Don Juan en une semaine) et la colloc est effectivement plutôt pas mal :p
    Belle découverte, je n’en suis qu’à l’épisode 3 mais j’aime bien. Si ça continue comme ça j’espère que la série fera de bonnes audiences pour être reconduite.
    Merci pour le partage !

  • Thibault dit :

    J’ai regardé les 7 premiers épisodes et je trouve cette série vraiment marrante! Mais les erreurs qu’il fait en séduction sont à s’en arracher les cheveux!

  • La Sauterelle dit :

    Je viens de regarder le premier épisode et ça fait très mal aux yeux de voir un mec se planter autant…mais bon d’un côté, Stuart est un véritable con donc c’est presque temps pi pour lui. Je verrais ce que la suite donnera mais Stu a une marge de progression incommensurable…tellement il part de bas. Avant d’être séduisant ou alpha, il faudrait qu’il soit déjà moins un con et un connard.

    Le véritable Nice Guy est Wade mais il vient de connaître un pas très heureux événement. Il a un peu de bon sens à apprendre quand même. J’adore Kives, il a une bonne énergie et on le constate facilement en comparant sa manière de dire le fameux opener et celle de Stu.

    Sinon Jessica HB6, je ne suis pas d’accord. Elle pourrait facilement être HB8 en étant bien mise en valeur, c’est simplement qu’elle joue le rôle de fille réaliste HB6 donc on ne tire pas sur les mêmes leviers.

    Bref, c’est prometteur tout ça!

  • Ultra dit :

    Je vais me laisser tenter par cette série !

    Je conseilles la série Revenge pour ceux qui ne savent plus quoi regarder !

  • Sunny dit :

    Je te conseille American Horror Story comme série. Ne serait-ce que pour la délicieuse maid de la saison 1.

    Je vais regarder Hello Ladies de mon côté, ça a l’air plutôt fun :) Merci!

    • Sélim dit :

      Aïe ! AHS j’avais regardé 10 minutes avant d’oublier complètement son existence. Il faut que j’y rejette un oeil !
      Merci Sunny !

  • Otis dit :

    J’ai jamais vu un mec sortir autant de mitos juste pour se faire accepter par les autres ! Y va tellement loin qu’il me fait presque de la peine, pour le coup je suis totalement d’accords qu’on ne peut pas faire pire PUA… J’en suis à l’épisode 6, et on ne peut pas dire qu’il apprend de ces erreurs, elles sont aussi énormes les unes que les autres !

    Par contre, on ne peut pas dire qu’il est peur d’aborder : son aplomb est un exemple… mais pas sa façon de le faire…

  • Quentin1702 dit :

    J’ai aussi connu Suits grâce à ADS, donc je vais de ce pas regarder cette nouvelle série !
    Cpdt, MadMen ne m’a pas plu du tout, lent, ennuyant, je n’ai pas accroché :/

    En ce moment une série sympa, je te conseillerai vraiment White Collar (FBI: un duo très spécial) qui est une très bonne série avec un Matt Bomer très drôle dans son One itis du début, une classe incontestable dans son habillement et dans son parler, un escroc professionnel attachant : a regarder entièrement, la série est super jusqu’à la fin malgré quelques ralentissements en saison 2.

    Bon et bien let’s go Hello Ladies !

  • scorpion dit :

    Est-ce moi ou suis-je le seul à ne pas vouloir que ce gars trouve son bonheur ?
    Egoïste, menteur,opportuniste, pas d’empathie pour les autres et j’en passe … Non ce personnage me dégoûte au plus haut point haha. Je me demande comment la production va faire en sorte qu’il devienne un homme intéressant parce que au final c’est vraiment ça qu’on attend de voir je pense.
    Regarder un homme cumulé les bévues n’est pas tant dérangeant que ça en soi, mais lorsqu’il cumule les défauts et qu’en plus il est sur de lui ça devient cruel.

  • Ploppo1 dit :

    Je viens de finir la série et je suis un peu déçu, dans le sens où la progression n’est pas énorme, il faudrait juste qu’il fasse une deuxième saison quoi sinon ça aura servi a rien. Je sais pas si tu as vu la fin alors

    SPOIL

    finir par un FZ alors qu’il avait fini sa game c’est rageant pour lui, même si il se rend compte qu’il n’est pas obligé d’être un salaud ou un mac pour draguer ( si on lui avait dit au début, ça l’aurait aidé

    FIN DU SPOIL

    Sinon y a des bonnes idées et des scènes sympas voir très drôles ou touchantes ( quand Kives et Wade tombent sur le dossier dans l’ordi de Stuart par exemple ). J’ai aussi adoré l’épisode où il va Long Beach.

  • Goaliver dit :

    Tu veux dire, Sélim que tu ne regardes pas Boardwalk empire? Tu devrais

    • Sélim dit :

      Hello Goaliver !
      J’ai honte, je ne sais plus pourquoi j’ai arrêté en cours de saison 1, le manque de temps probablement. Pourtant, je love Pitt et Buscemi ! Le temps… Comment trouver le temps de tout regarder…

    • Spiegel dit :

      Bah Selim, si tu veux du temps envoi ded etudiants faire la queue à ta place. Lol.
      Sinon j’ai vu les 8 episodes et j’aime beaucoup même si la maladresse sentimentale du hero est un peu too much. L’episode 8… pfff, peu probable quand même, pas congruent le mec vu comment il se contrefiche de ses amis jusque là.
      Kives powa!

  • SlidingLynx dit :

    Série annulée, dommage :(

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)