Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

Ca narrive pas quaux autres Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!

J’écoutais Jean-Jacques Goldman, un vieux titre, A nos actes manqués. Tous les trucs qu’on rate dans la vie, toutes les occasions qu’on n’a pas su saisir. Tous les moments dont on n’a pas profité.

Je rencontre beaucoup d’apprentis séducteurs qui ratent le coche. Qui se posent tous la même question « Quand embrasser la fille ? », « Comment et quand me rapprocher d’elle ? »

… Et c’est toujours trop tard qu’ils se posent la question.

Un des problèmes que vous rencontrez parfois, c’est le fait de ne pas y croire.

De ne pas en croire vos yeux ou vos oreilles. Gentlemen, réveillez-vous : saisissez les opportunités quand elles se présentent à vous !

Voici quatre exemples de séducteurs qui n’ont pas su saisir leur chance. A vous de juger s’ils méritent des claques ou votre indulgence…

Parfois en séduction, vous devez faire tout le travail, toute la création d’opportunités.

Votre mission :

  • aborder la fille qui vous plaît
  • la faire rire, vous intéresser vraiment à elle
  • faire monter la tension sexuelle, vous rapprocher d’elle, la toucher
  • l’embrasser, puis activer le processus d’excitation sexuelle avant de coucher avec elle

Ca fait beaucoup, et dans votre tête, vous vous dites qu’il y a un ordre à respecter, des phases de séduction, des séquences à enchaîner. Vous pensez que Mystery a 100% raison quand il dit qu’il faut entre quatre et dix heures pour coucher avec une fille.

Les quatre histoires qui suivent sont des anecdotes que m’ont confié des séducteurs qui ne croyaient pas assez en eux. Qui ne croyaient pas en leurs nouveaux super-pouvoirs.

Ils n’étaient pas prêts pour ça, ils pensaient que ça n’arrivaient que dans les films…

Histoire numéro 1 : elle se tait et elle attend

L’un de mes élèves est parvenu à aborder avec succès une HB8 dans un bar. Après une conversation animée, intéressante, et quelques contacts au niveau des poignets et des cheveux, il ne savait plus quoi lui dire. Elle est réceptive, mais ne sait plus quoi dire non plus.

Elle le regarde, il la regarde… Ce blanc dans la conversation le gêne un peu, mais pas trop… En tant que coach en séduction, je lui dis « GO ! », c’est maintenant pour le premier baiser

Ou alors je lui conseille de payer l’addition, de sortir du bar, de faire quelques pas dehors et de lui dire « Attends… » et de l’embrasser.

Une fille qui attend a souvent en tête la chanson de Bill Baxter « Embrasse-moi idiot »

… Une occasion que cet apprenti séducteur n’a pas saisie parce qu’il pensait que la fille devait lui sauter dessus pour confirmer son intérêt.

L’analyse du coach en séduction :

Be a man, man ! Ne tremblez pas, approchez-vous d’elle pour l’embrasser. Si elle tourne la joue, ce n’est pas grave, vous aurez tenté, et elle aura compris votre intention. Ce qui compte, c’est d’avoir réussi à surmonter votre peur.

Histoire numéro 2 : trop vite, trop furieux

Un séducteur qui se découvre. Il apprend très vite, on sort, et il m’impressionne. Dans son cerveau, il a mémorisé des centaines d’openers, d’histoires sur lui-même, de routines sympa pour occuper le cerveau des filles.

Il enchaîne tout à une vitesse impressionnante. Posé avec sa target, je le surveille de loin. Un esprit très cartésien, très logique, il réussit pourtant à insuffler de la vie et des émotions dans ses histoires et ses rapports avec les filles.

Le fiasco arrive 5 minutes après, quand il vient m’avouer son échec, incrédule.

Le néo-séducteur : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé… elle a commencé à me caresser la jambe, et m’a dit de l’accompagner aux toilettes… »

Moi : « Et ? »

Le néo-séducteur : « Et je lui ai dit que je n’avais pas envie d’aller pisser… je ne comprenais pas ce qu’elle voulait… »

Moi : « Et là, c’est bon, tu as compris ? »

Lui : « Je crois qu’elle voulait qu’on couche ensemble aux toilettes, mais je n’en suis pas sûr… »

Moi : « Pourquoi tu n’en es pas sûr ? »

Lui : « Parce qu’une de mes croyances limitantes c’est de croire que les filles n’aiment pas autant le sexe que nous, qu’elles ne feraient pas ça dans un endroit sordide, et qu’il faut environ 7 heures pour coucher avec une fille… »

Moi : « Très bonne analyse, mais c’est trop tard pour cette fois… »

C’est allé trop vite pour lui. Il savait tout, mais n’a pas su réagir sur le moment pour profiter de l’occasion. Ça me fait penser à Will Hunting… quand le génie interprété par Matt Damon se fait sermonner par Robin Williams.

« Si je te dis de me parler d’art, tu vas me balancer un condensé de tous les livres sur le sujet. Michel-Ange, tu sais plein de trucs sur lui. Sur son œuvre, sur ses choix politiques, sur lui et sur le pape, ses tendances sexuelles, tout le bazar quoi. Mais je parie que ce qu’on respire dans la Chapelle Sixtine, son odeur, tu connais pas. Tu ne peux pas savoir ce que c’est que de lever les yeux sur le magnifique plafond. Tu sais pas. »

J’ai eu l’impression que mon apprenti séducteur se trouvait dans la même situation… Il est passé à côté de cette occasion par manque d’expérience. Rien de grave en soi, mais c’est rageant.

Analyse du coach en séduction :

Si une telle opportunité s’offre à vous, ne réfléchissez pas. Foncez !

Si c’est une fille qui prend les devants pour une fois, suivez-la ! Un peu d’imprévu, d’improvisation que diable !

Peu importe si ça ne correspond pas à ce que Gambler, Swinggcat ou Mystery racontent. Peu importe si ce n’est pas une situation classique ! Profitez-en, ça vous fera de bonnes anecdotes à raconter !

Histoire numéro 3 : le manque de préparation

La négligence vous fera passer à côté d’un tas de coups d’un soir.

  • Capote de la veille qui traîne quand vous ramenez une nouvelle ONS : mort.
  • Traces suspectes sur votre lit ou sous-vêtements féminins oubliés : mort.
  • Hygiène déplorable de votre appartement (relisez la leçon anti résistance de dernière minute) : mort.
  • Chaussettes ou caleçons troués : mort.
  • Des colocataires ou des parents qui vous attendent pour accueillir la jeune
    fille : mort.

Attention, je ne vous dis pas qu’il faut à chaque fois que les conditions soient parfaites… Mais si une fille est prête à coucher avec vous, et que vous n’avez pas de capote sur vous, là, vous méritez des gifles…

C’est ce qui est arrivé à un ami, un grand séducteur pourtant. Il avait déjà couché avec une inconnue la veille, sur la plage, utilisant son dernier préservatif.

Cet idiot avait oublié de recharger… alors quand elle s’est déshabillée devant lui, il s’est retrouvé comme un con, avec sa bite et son portefeuille vide…

Analyse du coach en séduction :

Coucher avec deux filles différentes deux soirs d’affilée, ça arrive ! Alors soyez prêts !

Histoire numéro 4 : ça n’arrive que dans les films

La dernière histoire est arrivée à un séducteur plus timide… Il m’envoie la photo d’une HB8, accompagnée d’un texte. J’ai encore la conversation enregistrée sur mon téléphone portable :

Dans la catégorie rencontres bizarres : elle m’aborde en me disant « Lui c’est mon mari, il est mannequin et acteur, on est ensemble depuis dix ans, je le suce comme jamais, ça te dit de faire un truc avec nous après ? »

Je trouve ça fun et lui demande pourquoi il n’y est pas allé… il me répond : « Mais mec, ça n’arrive que dans les films, ça ! »

Analyse du coach en séduction :

Une seule solution pour éviter ça : soyez prêt, croyez en vous, et laissez-vous porter par le courant ! Si vous refusez les cadeaux que vous fait la vie, les filles faciles qui s’offrent sans travail, on ne peut plus rien pour vous !

« Saisissez l’instant présent ! Carpe Diem ! YOLO ! » aurait dit Pierre Ronsard…

Vous avez déjà raté une occasion avec une fille pour le regretter par la suite ?

Question bonus : au sujet de la dernière histoire, vous auriez suivi la femme et son mari ?

Sélim

banner parler aux femmes Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
banner parler aux femmes Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
Banner 50phrases Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
Banner 50phrases Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
Bann TechniqueAstucieuse v2 Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
Bann TechniqueAstucieuse v2 Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
banniere 2 Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
banniere 2 Get Ready : Arrêtez de gâcher des Opportunités avec les Filles!
207 COMMENTAIRES
  • Oscar-Genius dit :

    Salut tout le monde! Je parlais à une fille sur facebook qui a 2 ans de plus que moi (elle a 18, moi 16) mais quand je lui ai dit mon âge ça n’avait pas du tout l’air de la déranger et elle m’a même dit que je faisais son âge. Elle est dans mon lycée et on s’est croisée qu’une fois. Quand on parlait sur FB elle répondait rapidement et elle n’avait pas l’air ennuyer. Après avoir parlé plusieurs fois j’ai décidé d’accélérer les choses et poser un date… et c’est là qu’elle me dit qu’elle a déjà un mec et que ca se fait pas.Que me conseillez-vous? Je dis ok et continue de parler avec elle un peu plus longtemps pour poser un date plus tard ou j’abandonne? Merci d’avance :)

    • selim dit :

      A ta place Oscar-Genius, je tenterais la question qui tue : « es-tu amoureuse » ?
      Et offre-lui des fraises, ça la fera peut-être changer d’avis.
      Fais quelque chose de fou qui prouvera ta maturité !

    • Rasmus Ghislain dit :

      Bonjour je voudrais avoir un petit conseille j ai 14 ans et je narive pas a aborder une fille car elle sont toujourd en groupe et moi avec mon groupe de pote donc je ne sais pas comment faire pour l aborder merci d’une réponse pour savoir comment faire

    • Sylvain dit :

      Salut Rasmus Ghislain,

      Tu es au bon endroit pour développer tes talents de séducteur. pour ma part, je te conseillerai d’aborder d’abord tout le groupe et de te faire bien voir par tout le monde. Ensuite, tu pourras éventuellement isoler ta cible pour poursuivre ton game. Je t’invite à parcourir le site et à utiliser le moteur de recherche en haut à droite pour trouver nos articles sur l’art de la conversation. Dans un milieu scolaire, tu ne devrais pas avoir trop de mal à aborder le groupe sous un prétexte quelconque. Te voici avec toutes les cartes en mains. Tiens nous au courant :)

  • Oscar-Genius dit :

    Dac merci pour ton conseil Sélim :)

  • JimmyJig dit :

    Bon allons-y pour 3 fails des familles. Le plus lointain, le plus récent, le plus mémorable.

    – 2001 : les débuts du net, je n’ai encore rencontré personne mais cherche activement à déflorer le compteur (double sens inside). Je suis chaud et tchatche une Laura sur caramail un samedi soir. Elle me dit qu’elle vient de rentrer de soirée, je sens qu’elle est sur sa faim et elle me confie affectionner les plans cul. En 3 minutes, elle me propose que je la rejoigne pour qu’on couche ensemble. Je commence à paniquer et meme trembler comme une feuille, dépassé par une situation que je cherchais mais sans y être préparé. Le temps de tergiverser sur la marche à suivre, de chercher du courage, elle se barre et je l’ai jamais recroisée. J’en ai encore la nausée.

    – 2013 : la semaine derniere, je revois en tête-à-tête une nana avec qui j’ai couché 2 semaines auparavant. C’est samedi soir, il y a pas mal de bonnasses en ville et elle soutient plus difficilement la comparaison qu’avec son chat dans son appart. Bref, je n’ai plus envie et laisse filer la soirée sans passion. Je sens qu’elle est très déçue. Arrivé dans un bar à l’étage, je descends commander les consos tout en réfléchissant à une manière soft de lui faire comprendre qu’on se reverra plus. Une jolie ptite nana éméchée vient m’accoster et taper la discute. Game ultra simple, timebridge, sexualisation, kino et Real Time Constraint sont servies sur un plateau. Mais je suis tellement pas dans un trip séduction, ne voulant pas être cruel avec ma compagne de soirée des fois qu’elle me cale avec la nouvelle, que je n’en profite pas et ne lui choppe même pas son numéro. Merdouille, j’ai trop bon coeur.

    – hiver 2008 : ma première période de bourre avec les femmes. Depuis 2 mois, j’ai une réussite foudroyante venue de nulle part que je ne réalise toujours pas. Par ailleurs, je suis à fond dans le poker. Ce soir là, je fais un tournoi sur internet, tout en laissant ouvert un site de rencontres plutot coquines (easyflirt pour ne pas le citer, mais je ne recommande pas même si la suite peut donner envie). J’ai une baraka terrible, je me retrouve monstrueusement chip leader avec 3x plus de jetons que le 3e, je visualise déjà les pépettes tomber sur le compte.
    C’est alors qu’une nana vient me parler en chat, et me propose très cash une rencontre pour tout de suite avec elle et son mari qui ne fera que regarder (ce qui n’arrive jamais d’ordinaire). Sans attendre ma réponse, elle lance la webcam et commence à enlever son chemisier, révélant de très mignons petits seins.
    J’hallucine : j’ai mes 2 fenêtres ouvertes, d’un côté Winamax avec le message subliminal « vous allez certainement gagner le tournoi » et de l’autre la paire de boobs (elle avait caché le haut du visage) avec le message : « tu viens? je t’attends. »
    Et là je me dis : « mince mais comment tu peux me faire ça?? pourquoi à ce moment là??! »
    Je suis tellement partagé que ma réponse a été d’essayer de prendre les 2, donc décaler la nana le temps de finir le tournoi. Bien sûr 5 minutes après elle me dit « bon ben on remet ça à un autre soir » et je ne l’ai jamais revue non plus. Et j’étais tellement perturbé que j’ai fini 7e pour un gain de 18$ je crois. Abondance de biens peut sacrément frustrer…

  • ZoukZouk dit :

    Ma plus grosse deception,
    A la fac j’ai rencontré une superbe erasmus italienne, très belle et un accent de dingue… Elle avait un charme fou quoi !
    J’ai réussi à la sortir deux fois et c’était génial à chaque fois, beaucoup de kino, de petits jeux et reflexions pour se taquiner. Le premier soir des amis italiens nous ont rejoins une heure ou deux et sont tous partis (avec elle) à la fin de la soirée (j’ai pas pu en placer une pour tenter de l’embrasser). Je l’ai recontacté pour l’inviter dans un ptit bar sympa ou je connais la moitié des employés… pareil on a passé une super soirée, on s’est bien marré, du kino tout ça tout ça ! Au final je la raccompagne à son appart, et à la porte elle me dit au revoir en me demandant un cours de « bise française », comment bien le faire tout ça… « pourquoi des fois c’est deux, des fois c’est trois… » puis un silence de sa part avec des yeux plongés dans les miens. je lui ai expliqué et bonne nuit ! 10m plus loin en repartant, je m’étranglais tellement j’ai été con !
    Ensuite elle n’a jamais répondu à mes (2) messages pour tenter de la revoir.

    Certes c’est rageant, mais bon les deux soirées passées avec elle, c’était que du bonheur !

  • wilko dit :

    Salut Salut!! Alors moi je voulais aujourd’hui savoir si c’est possible de rattraper un coups vieux de 3 ans avec 150 opportunités ratées , parce que depuis quelque temps la vague reste assez bonne avec cette personne.

    Alors je précise, qu’il y a 3 ans j’étais son best friends, alors j’en suis arrivé là parce que je n’avais pas les couilles d’être un homme et du coup elle ma casé en friends. Cependant les IOI étaient toujours persistant, il y avait un peu de sensualité, de chaleur mais je n’allait pas plus loin. Aujourd’hui elle est dans un pays à l’étranger et compte revenir près de chez moi en vacance, il faut dire quelle veut absolument me revoir, fait tout pour ne pas me contrarier et quelque fois les IOI dégagés me font croire que je peux tenter un plan vacance!! Que devrais-je faire?

    (Pour précision j’ai arrêté d’être son friend il y a 2 ans de cela, now c’est quelque discussion sympas avec un peu de piment doux)

    • selim dit :

      tente le tout pour le tout Wilko !
      « Je vais faire ce que j’aurais toujours dû faire : te considérer comme ma femme pour la vie. Au moins pendant 24 heures… »
      Et tu la dragues toute la soirée, nuit, journée… Si elle ne craque pas malgré ces IOI qu’elle envoie, je m’incline…

  • wilko dit :

    Sélim j’ai même envie de la transformer en sex friend !! Pour te dire je cherche pas trop un long terme mais juste un gros plan cul, j’ai vraiment envie de la sauter loool! Comme ça après c’est rebelotte chaque vacance et qui sait…

  • cerri dit :

    Bjr Tout le monde,

    j’ai appliqué ton précédent conseil.
    voici mon soucil: Fin juin, j’ai échangé rapidement quelques banalités (1 minutes) avec une nana à un festival d’arts dont je ne connaissais personne. j’ai été aux toilettes et elle avait disparue de la soirée avec ses amis. Quelques jours + tard, fin de semaine passée, j’ai retrouvé son profil sur internet et j’ai envoyé un message par email mais j’ai pas reçu de réponse …Dans ce contexte de vacances,dois je relancer absolument ou bien laisser tomber si je la recroise à un autre events plus tard…? Dois aborder un max de filles car je commence un peu à tomber en one itis .?

    merci,yc

    • selim dit :

      Aborde cerri !
      Cette fille ne répond pas, laisse tomber !
      Tu ne sais rien d’elle, aborde des filles plus intéressées, plus réceptive !

  • Paul dit :

    Bonjour à vous, tout d’abord article hyper intéressant et comme dit dans les commentaires, il remonte bien le moral !

    J’aimerai bien avoir ton avis selim sur une chose pas concrète : un de mes rêves.
    C’était un rêve après une soirée arrosée, dans ce rêve, je me promène dans le centre ville de là où j’habite et il y a une fête qui se déroule (comme la fête de la musique) avec beaucoup de monde.. J’avance, j’avance, et là je rencontre une fille (que je connais de vue en vrai) et c’est un véritable coup de foudre.. On se regarde, je lui prends la main et elle me demande de la raccompagner chez elle « au camping », elle me guide donc et là sur le sol de l’eau apparaît, le niveau monte de manière contraire à la physique (l’eau monte en diagonale directement). On se retrouve alors tous deux dans une sorte de piscine géante, avec des dalles en bois tout autour. On arrive devant la porte de l’entrée du camping qui s’avère être un hôtel, je sors de l’eau en la portant dans mes bras (très cliché ce rêve!), je lui demande quel est le numéro de sa chambre, elle me dit « 25 », je suis tout étonné dans le rêve du genre « Vraiment? Je suis né un 25, c’est fou ! », on s’embrasse et le rêve se termine.

    Depuis je suis un bouleversé, la fille en question en vrai a 1 ou 2 ans de plus que moi (étant lycéen) et a commencé ses études dans une autre ville que la mienne. Devrais-je prendre contact avec elle et lui proposer un café de manière rapide et surprenante pour ensuite lors du rdv lui expliquer les raisons (et donc mon rêve) de cette précipitation?

    Merci beaucoup pour votre boulot,
    Paul

  • Dan dit :

    Salut et merci pour tous ces articles, c’est vraiment très intéressant!!

    Perso j’ai le sentiment de rater beaucoup d’occasions. Sans aucune prétention, je sais que je plais physiquement parce que je vois plusieurs fois des filles se retourner ou me regarder fixement. Mais je ne me bouge pas, je n’aborde pas.

    Je pense que c’est une peur mais je ne sais pas de quoi… Aussi, à part avec une fille avec qui je suis resté quelques temps, j’ai toujours été « rapide » au lit, donc je pense que je ne crois pas en ma capacité à donner du plaisir, et j’ai honte. Un peu comme si on allait de toute façon se moquer de moi et me pointer du doigt. C’est sûrement une raison qui fait que je ne me bouge pas…

    Bref, des occasions, j’en ai raté! Mais j’ai eu quelques succès aussi qui me donnent espoir… sur un malentendu! :-S

    Encore merci pour ce site, je le découvre et j’y reviendrai souvent ;-)

    • Dante dit :

      Content qu’on puisse t’aider Dan :)
      Et tu sais, beaucoup de personnes ont eu le même problème que toi, il ne faut pas se prendre la tête. Les filles sont bien moins cruelles qu’on ne le pense ;)

  • blinkforever dit :

    salut
    ça fait un bout de temps j’ai remarqué une fille dans ma cité je lui dis bonjour a chaque fois qu’on se voit une fois alors que je rentrais des cours dans la nuit elle est venu me demander pourquoi je la saluait je lui est dis parceque je la trouve tres jolie elle est parti je dirai pas très contente que faire dans ce cas là

    • Sélim dit :

      Rien à faire blinkforever : si tu as raté le coche lors de la première impression, il vaut mieux prendre un peu de temps et rencontrer d’autres filles.
      Après tout, ce n’est pas la seule fille de ton quartier, n’est-ce pas ?

    • lex dit :

      Blinkforever : lis quelques articles.

  • Thomas dit :

    Salut ! En ce qui me concerne, ma plus grosse déception, bah je m’en morts encore les doigts.

    A mon entrée en 5eme, une fille (appelons la 1) de m’as classe le plais beaucoup, j’arrive à avoir son numéro de téléphone, ne connaissant vraiment rien au game de séducteur et autre technique de drague, je tombe rapidement en FZ mais je ne m’en rend pas forcément compte, j’essaie quand même de sortir avec « Tu veut sortir avec moi ? » Pas besoin de vous dire que c’était un échec totale. J’ai réessayer une autre fois, toujours le même résultat. En 3eme, un voyage scolaire est organisé, tous se passe bien j’arrive à me raprocher de 1, on sort même preque ensemble. Un soir une autre copine (appelons la 2), en couple me propose en plan à 3 avec une copine (3) à elle. Étant puceau ne voulant pas avoir de problème avec son mec, un pote à moi, ne voulant pas briser ma pseudo relation avec 1 et ne trouvant pas belle 3 je décide de refuser. En rentrant de voyage scolaire 1 a voulu qu’on en reste la et qu’on oublie ce qu’il c’est passé lors du voyage. Bilan de l’histoire je suis repartie du voyage puceau avec le cœur brisé et j’ai évité des embrouilles avec un mec que si je le croise dans la rue je ne suis pas sur qu’il me reconnaisse. 2ans et demi après je suis toujours puceau et je ne suis toujours pas sortit avec une fille depuis.

    C’est mon premier post sur le forum, continuer vous êtes au top.

  • Jeremy dit :

    Tres bon article on peut dire en kelke sorte je me trouves un peu dans cette situation bon suis etudiant et dans mon groupe de travaux diriges il ya une qui me plait la chose a nest qu’on se regarde a chaque fois et en plus elle me passe des sourires je sais detecter des ios mais je ne sais pas qu’est qui me retient pourtant j’ai evaluer mes chances???

  • VittelliusIII dit :

    J’habite au Québec donc le système d’éducation est très différant
    j’ai 16 ans mon « Bro » et moi on se connait de toujours j’aime une fille mais ce n’est pas mon plan A c’est plutôt mon B car si je lui parle un temps soit peu je me sens le malaise arriver si mon cousin « Alex » mon Bro car il a déjà sortit avec et en ce moment il recréer le contact mais elle et moi quand nous sommes en cours il y a le « Touch » appelons le comme cela qui s’est installer de puis ces 3 dernière années elle est ma meilleure amie ma confidente mais aussi un peu plus que cela depuis le début de l’été que faire ? De plus, je ne suis pas très apprécier par la plus part de ses amies , car j’ai un caractère direct violant et asociale d’après certain que dois-je faire pour y remédier car je ne voudrais pas entacher ses amitié avec les autres personnes ?

    Post Scriptum: J’aimerais garder ma « Brostory »

    Post Scriptum: Je te remercie de me donner un réponse la plus claire possible.Merci

  • Isaac dit :

    Hi people !

    Je pense à une grosse occasion manquée de kiss close une nana (peut-être même FC dans la foulée)…aujourd’hui j’en rigole mais à l’epoque je m’en voulais tellement parce qu’en plus jesavais pertinemment dans ma tête ce qu’il fallait faire !

    Voilà l’histoire:
    Moi, 17 ans à l’époque, en train de faire mon job de distribution de journaux.
    À mes côtés: une nana originaire d’Europe de l’Est qui fait la même chose que moi + son amie indienne qui est venue la rejoindre environ 20 minutes plus tard.

    Elle s’absente un moment et là y a une belle indienne qui vient m’aborder (elle cherchait sûrement sa copine, celle qui donnait les journaux comme moi).
    S’ensuit alors une discussion entre l’indienne et moi (je ne sais plus vraiment de quoi on parlait ça remonte à 5 ans auparavant). Des IOI de sa part que je remarque à peine…
    La copine russe revient et là la discussion continue.

    À un moment donné la nana indienne me dit « t’as un beau sourire, de belles dents »…okay je n’ai pas réagi (seulement un simple « merci » avec le sourire).
    Elle me lance ensuite un « t’as de belles mains » et les touche, euh les caresse.
    Elle me lance meme un « tes lèvres sont pulpeuses, elles ont l’air douces » (oui oui, ces mots ont BIEN résonné dans ma tête^^)…dans ma tête je me disais qu’il y avait possibilité et que la fenêtre de tir était grande ouverte, très grande ouverte puisqu’elle m’a proposé qu’on aille boire un verre, et plus si affinités…

    Je n’y croyais pas et puis à l’époque j’avais des parents stricts concernant les sorties voilà pourquoi j’avais refusé cette offre comme un con que j’étais et lui ai sorti une excuse bidon…pourtant je savais que tout ça était devant moi mais j’ai préféré laisser passer cette occasion…qui ne s’est jamais représenté.

    Maintenant je ne permets plus aux occasions comme ças de filer sous mon nez: je les saisis ;-)

  • Diem dit :

    Bon ADS vas falloir arrêter vos conneries là…

    Ca fait 3 FOIS que vous publiez un article pile en rapport avec mon état d’esprit du moment.

    Ca en devient limite perturbant quand même…

    Je suis du genre hyper-actif, extravertis, et spontané, mais je crois que j’ai tendance à me replier dans ma CZ sans m’en rendre compte car après m’être amusé à étirer ses limites dans tout les sens je n’arrive parfois plus à distinguer « carpe diem » et « acte manqué ».

    Haha ! Nan c’est vrai que je me suis ramolis, je vois des jolies filles dans le métro, dehors, en boite, de partout, et je n’en aborde presque plus en me justifiant que « de toute façon je n’ai rien à prouver aux autres et très peu à moi-même, je ne suis plus à une conquète près, et si elle me veut c’est à elle de venir me chercher. »

    C’est un état d’esprit Alpha à la base, mais je me rend compte que je m’en sers de bouclier contre ma peur de jouer mes cartes, de poser mes couilles sur la table avec ma putain de paire de 2, et de lui dire « Je fais tapis ! »

    Merci pour cette petite introspection que vous m’avez permis de faire avant d’aller m’enjayer à Genève. Ca aurait plus eu sa place dans mon journal mais bon, d’autres personnes s’identifieront peut être dedans. ;)

    Peace ! ~ Diem

  • mehdi dit :

    Il faut aussi être dans un état lucide.
    Je m’explique.
    C’était il y a +- 2 ans(nouvelle an 2011)
    la soirée ce passe bien (c’était une soirée all-in donc j’étais plus que soul)
    Je parle avec plusieurs personne dont des filles.
    J’étais tellement mort soul que je me suis endormis et le sorteur m’a fais sortir (a la fin de la soirée donc 6h00 du mat) .
    Quelque jour plus tard, je parle avec mon pote( il était venu avec moi a la soirée)
    et me dit que j’ai refuser les avance d’une fille(ce qui veux dire aller au toilette avec elle)
    Ce qui m’a fait rallé sur le moment même
    Je pense que j’ai eu cette réaction parce que je suis tétanisé devant une fille, et que je suis puceau (toujours maintenant) et j’ai 25 ans
    je n’arrive pas a combattre cette peur
    Lorsque une fille me plais et que je suis devant elle je n’arrive a sortir qu’un seul son ( le rire de François hollande dans les guignol de l’info).
    Et aussi je n’arrive pas a avoir un sujet de discusion et j’ai a chaque fois l’impression d’oublier tout mon français et trouve aucun mot :-s

    j’ai vraiment besoin d’aide

    Sur ce étant un grand amateur de film d’horreur je vais aller vois mon préfère
    => 40 ans toujours puceau
    ;-)

  • Njoy dit :

    Une histoire qui m’a bien travaillée :

    Je suis très intéressé par une fille, et je parle beaucoup à sa meilleure amie. Un soir sortant du cinéma je reçois un texto de sa meilleure amie me demandant si j’avais du beurre ou si je pouvais en acheter, elle voulait faire un gateau. Je lui réponds « ok si j’en trouve je te ramène ca ».
    De bonne humeur, je m’arrête donc a une station essence, achète du beurre l’appel et lui dit que je passe.

    Sur la route, une averse comme je n’en avais pas vu depuis longtemps, accident de voiture la route est coupée pendant 30 min, j’arrive enfin à destination.

    La demoiselle me rejoint sous son parapluie, je lui donne son beurre, on papotte pendant une quinzaine de minutes et là … un silence intense presque gênant, une pluie diluvienne, une lumière clignotante d’un lampadaire, je la regarde droit dans les yeux, elle soutien mon regard, on se mordille tous les deux les lèvres (que demander de plus ?) … je suis parti pensant trop aux conséquences que cela aurait eu avec la fille qui m’intéresse.
    Je reprends la route avec ce goût amer dans la bouche, un goût de « tu as laissé passé un moment magnifique bro », pour avoir conscience tranquille je me suis dit que j’avais craqué ce n’étais que moi, je lui envoi donc un texto lui disant que j’aurais bien aimé l’embrassé à ce moment précis … et bam elle me réponds qu’elle aussi. Une torture psychologique c’est donc abattue sur moi et depuis je fonce XD

  • Karl dit :

    J’ai manqué à plusieurs reprises le KC avec des filles..

    Et ça me soule, parce que j’avoue que c’est pour moi une étape difficile. J’ai eu de nombreux rdv, mais je bloque souvent à l’étape du KC. Y a trop de choses qui circulent dans ma tête avant ce moment parfois délicat, et quand j’ai l’intention de KC dès le début du rdv, je suis focalisé sur ça, et je trouve jamais le bon moment… et pour finir je fais rien… et après je culpabilise à mort… c’est horrible!!

    • Sélim dit :

      Hello Karl !
      Tranquille… Dis-toi que la fille en face de toi stresse aussi. Il faut y aller calmement et profiter du moment avec elle.
      L’objectif, ce n’est pas KISS THE GIRL ! c’est « fais kiffer la fille et amuse-toi, et elle aussi ! »
      Donc concentre-toi sur la conversation, sur la partie « good fun ». Le baiser, c’est la suite, on s’en fout…

    • lex dit :

      Karl : essaye de PROFITER DU MOMENT que tu passes, oublie tes objectifs !

  • Michel dit :

    Salut la team d’ADS et bonne année à tous! (au passage un grand merci pour votre site qui, faut quand même l’avouer, déchire un max)

    J’espère ne pas poser une question qui aurait déjà été traitée auquel cas je m’en excuse, mais je pense être dans un cas particulier.

    Petit historique rapide de la situation:

    La cible est une ancienne amie de la fac, on a repris contact depuis l’été dernier (On ne s’était pas parlé depuis 3ans).

    Jusqu’à aujourd’hui on s’est pas mal vus, on a bien rigolé, puis pas mal de kinos ces derniers temps et private jokes, surnoms affectifs messages tout mignons et autres « <3" se sont installés.

    La semaine dernière, rendez vous chez moi, kinos à fond, très bonne soirée puis… je la ramène chez elle

    Aujourd'hui je lui ai envoyé un message pour lui dire que moi aussi j'aurais voulu aller plus loin et que ce n'était pas l'envie qui manquait.

    J'imagine ne pas avoir de réponse et je sais avoir transgressé beaucoup de règles du game.

    Ma question est donc la suivante: pensez-vous que j'aurais dû foncer et que le coup est rattrapable?

    Ce message était plus pour qu'elle comprenne que le problème ne venait pas d'elle et que je veux vraiment faire les choses bien (oui, comme pour une longue relation sérieuse). Je la sais déçue et ça m'emmerde plutôt franchement :)

    Et là à juste titre vous allez vous demander qui est cet idiot complètement novice qui ne mérite que d'apprendre par cœur tous les articles d'ADS?

    Réponse: simplement un mec en couple (et la cible le sait).

    Aucune target ne mérite qu'on lui dise qu'on va tout plaquer pour elle. Même si, avec ou sans target je compte redevenir célibataire assez prochainement (quand ça ne va plus, pas la peine de se faire du mal). Je pars aussi du principe que je ne trompe personne, peut importe s'il y a une target ou non par la suite.

    Excès d'éthique ou erreur manifeste?

    D'avance merci pour vos réponses!

  • Rym's dit :

    Salut ADS ! Encore et toujours un super article ! Je vous suit depuis quelques mois maintenant, et j’apprécie vraiment la qualités de votre travail.
    Mais aujourd’hui je viens pour vous parler d’une occasion bêtement raté, semble-t-il, de ma part.
    Je parlais avec une amie que j’ai en commun avec ma target, jusqu’au moment ou elle m’en parle sans que j’lui demande, bref. Elle m’explique qu’il y une bonne nouvelle et une mauvaise.. L’attirance était vraiment réciproque avec ma target, et le soir ou je l’ai raccompagné chez une copine à elle, on est resté genre une heure à discuté et dire des conneries, j’avais très envie de KC, mais pour moi, je n’avais pas assez d’infos pour être sûr de ne pas la brusquer, pour moi elle vaut la peine que je prenne mon temps. Sauf qu’elle n’attendait que ça du coup ! elle voulait que je lui fasse du rentre-dedans, clairement. Maintenant elle à quelqu’un en vue, mon manque d’expérience m’a fait défaut, mais je sais que de toute façon je la reverrais en bon terme. Ma question du coup, serait, est-ce possible de rattraper ce type d’erreur dans mon cas, ne serait-ce qu’en changeant d’approche ?

    • Sélim dit :

      Hello Rym’s !
      Ca, c’est le problème des mecs qui flippent, ils laissent passer des occasions. Les filles veulent des mecs qui assument, qui tentent !
      Mieux vaut se prendre un râteau que de passer pour un mec TROP timide…
      Là, à part l’inviter à faire un truc avec toi, je ne vois pas…

    • Rym's dit :

      Merci pour ta réponse Sélim, vraiment.
      Je sais ce qu’il faut je fasse maintenant, de toute façon c’est quitte ou double.
      Je vous ferais signe si tout c’est bien passez, et même si ça se passe mal, selon les erreurs que j’aurais pu faire, comme ça, si il y en a dans mon cas, qu’il ne fasse pas les même bêtises ^^
      Merci encore !

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)